EST CE RÈGLER LE PROBLÈME QUE DE NIER UNE SITUATION QUAND CELLE-CI SE RÉVÈLE VRAIE ?


Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Le système de la suprématie blanche/racisme, est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global, qui est exercé, et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, sur l’ensemble de la planète au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanches/noires  de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous leurs domaines d’activités qui sont : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit)

Dans le système de la Suprématie Blanche, les mots servent à tromper les victimes.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/ RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉOLOGIQUE UN MODE DE PENSÉE.

« FAIRE CROIRE A UNE VICTIME QU’ELLE EST UN « ASSOCIÉE », ALORS QUE SA CONDITION DANS LE SYSTÈME DEMEURE LA MÊME , A SAVOIR CELLE DE VICTIME DANS UN SYSTÈME QUI LA DOMINE ET LA MALTRAITE SUR LA BASE DU MÉPRIS LIÉ A LA COULEUR DE SA PEAU,  EST LUI FAIRE PRENDRE PART A UN « ARRANGEMENT TRAGIQUE ».  C’EST L’INSCRIRE DANS UNE PLUS GRANDE CONFUSION, CE N’EST PAS LUI DIRE LA VÉRITÉ  MAIS LA TROMPER ET LA MAINTENIR DANS L’ILLUSION « .

Le système idéologique en place, système dominant,  devenu la référence de la plupart des personnes de la planète.  Système ne produit aucune véritable JUSTICE entre les individus,  qui  s’appuie  et se construit idéologiquement sur le MENSONGE,  la MALTRAITANCE, la CONFUSION soutenus par les MOTS, et la VIOLENCE.  Qui sont les principaux carburants utilisés  pour que le fonctionnement de son moteur soit le plus optimal, les mots demeurant l’élément principal voir fondamental car ne disent pas ce qu’ils semblent dire. Ce système a pour nom la Suprématie Blanche (Racisme).

La DÉFINITION un élément majeur de nos relations  :

Victime définition  : Une victime, est  tout individu, personne ( de sexe masculin et/ou féminin tout âge confondu), qui subit un ou des préjudices ( préjudice verbal, corporel, psychologique, économique, sexuel, moral ) sans que celui-ci ou celle-ci, ne puisse se défendre. Reconnaître sa situation de victime n’est pas faire de la victimisation. Une victime ne peut que reconnaître sa situation de victime et la décrire. C’est celui qui crée du tort qui demeure le responsable de la victimisation en créant une victime. Se définir comme une victime EST UN FAIT et n’est ni « positif ni négatif  » c’est reconnaître une vérité.

Dans le système de la Suprématie Blanches ( Racisme),  les personnes non blanches/noires sont soumises à subir et ce à leur détriment ce que produit ce système , et  sans qu’elle puissent se défendre et empêcher que cela leur soit infligé, ce qui en fait par définition des VICTIMES. Dire la vérité est indispensable en tout car la JUSTICE ne peut se passer de VÉRITÉ.

QUESTION : Pourquoi les personnes non blanches/noires sont des victimes ?
Raison : Ce système appelé Suprématie Blanche ( Racisme) est conçu pour dominer et maltraiter toute personne non blanche/noire, et  à ce jour encore ces personnes ne savent globalement pas comment faire pour empêcher et que  cesse cette situation affectant leur condition d’existence 24/7.
Par définition elles sont  victimes. Et cela est ou Vrai ou Faux.
par conséquent, si l’individu est une victime qu’il le dise, ce n’est en rien un problème si cela reflète et décrit la réalité de sa situation.
Pour aborder ce problème  la logique prévaut non l’émotion qui fausse le jugement et favorise l’illusion, car nombreuses sont les personnes non blanches/noires qui se disent qu’elles ne le sont pas, pensant ainsi régler le problème.
Il ne s’agit pas de nier la vérité, ni chercher à flatter son égo. Mais il s’agit de faire face à une situation ,et,  le premier pas pour sortir de celle-ci  consiste à la  comprendre,  définir celle-ci, savoir ce que cela  implique, savoir ce que c’est.  Seule une victime est qualifiée pour définir son état de victime, comme seul celui qui souffre peut parler de sa souffrance.

QUE FAIRE ?
Tout d’abord faire un DIAGNOSTIC  précis qui puisse permettre de comprendre la situation et la définir  avec précision.
Reconnaître la situation et éviter de s’apitoyer,  bien au contraire reconnaître une situation faire L’ÉTAT DES LIEUX est faire preuve « d’honnêteté avec soi ».
Tout médecin qui cherche à soigner  souhaite connaître la vérité  de la situation de son patient afin de savoir  ce face à quoi il va s’engager, pour aborder le problème posé avec le maximum d’éléments et ainsi éviter de faire des erreurs dans ses choix de traitement.
Aborder toutes les choses de cette manière est un principe UNIVERSEL. Toute démarche entreprise par une individu nécessite pour celui ci de savoir la situation avec le plus d’informations possible, ce dans  quoi il s’engage et ce qu’il veut obtenir, il n’y a pas de place pour les  non dits. Connaître la VÉRITÉ de la situation, éviter de chercher à faire « plaisir » et ou refuser la vérité et accepter le mensonge, car cela n’est pas un manière correcte de régler les problèmes.

Il en est de même de sa situation des victimes du racisme Suprématie Blanche, une fois leur situation reconnue, elle doit entreprendre une démarche pour  trouver des solutions afin de sortir de sa situation. Dans le système de la Suprématie Blanches ( Racisme)  les personnes non blanches/noires doivent tout mettre en œuvre pour produire dans leur quotidien de la JUSTICE et observer ce qui produit de l’injustice dans leur quotidien afin de le corriger. et quoi qu’elles fassent en tant que victimes comprendre qu’elles sont ÉGALES.

 

QUE FAIRE ?  LA VICTIME DU RACISME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE EN TOUTE CIRCONSTANCE EN TOUT LIEU SEULE OU ACCOMPAGNÉE DOIT TRAVAILLER  À PRODUIRE DE LA VALEUR CONSTRUCTIVE POUR ELLE  ET AUTOUR D’ELLE  EN PENSÉE, PAROLE, ET ACTION 24/7. PRODUIRE DE LA JUSTICE

QUE FAIRE ? AVOIR UN CODE. * UN CODE EST UNE PROCÉDURE POUR RÉSOUDRE LES PROBLÈMES, UNE PROCÉDURE POUR FAIRE LES CHOSES QUI MARCHENT, ET ÉVITER DE FAIRE LES CHOSES QUI NE MARCHENT PAS.ÉTUDIER CE QUI MARCHE DE CE QUI NE MARCHE PAS. COMPRENDRE QUE N’EST RIEN DE MYSTÉRIEUX ET REPOSE SUR DES LOGIQUES ET DE LA COMPRÉHENSION. POUR FONCTIONNER ET CHERCHER À OBTENIR DES RÉSULTATS CONSTRUCTIFS.

* La codification c’est savoir pourquoi faire et ne pas faire une chose, dire et ne pas dire une chose en vue d’un résultat constructif chose avoir un plan et rester focalisé sur le résultat.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME, PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s