la plus grande erreur que font les personnes non blanches / noires est celle qui consiste à ne pas considérer et comprendre que la suprématie blanche/racisme et ses effets est le problème majeur.


Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Le système de la suprématie blanche/racisme, est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Les Suprémacistes Blancs (Racistes) sont des personnes hommes blancs, et femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom Suprématie Blanche/Racisme sont parmi les personnes blanches les plus malines et les plus puissantes de la planète et elles s’appuient sur l’usage de la violence directe usage de la force physique et d’armes, et indirecte par l’usage de la tromperie (mensonge), et l’usage de mots pour semer la CONFUSION, qui est L’OUTIL MAJEUR afin de dominer, et de maltraiter toutes les personnes non blanches /noires de la planète sur la base de la couleur de la peau, dans le but de les maintenir dans un état permanent de « subjugation » dans un système global à l’échelle de la planète et qui constitue une prison pour toutes les victimes.

La plus grande erreur que font les personnes non blanches / noires est celle qui consiste à ne pas considérer et comprendre que la suprématie blanche/racisme et ses effets est le problème majeur.

POURQUOI ?

La question se pose avec d’autant plus de pertinence puisqu’à ce jour, il est indéniable que cette idéologie évolue à son rythme de croisière, en plus d’avoir augmentée la vitesse de son développement, sa pratique,  car pour qu’une idéologie puisse exister elle doit être pratiquée par les personnes qui l’ont développée, pour la rendre substantielle. Une idéologie qui fait l’objet d’ un raffinement  quasi imperceptible par les victimes, mais d’une efficacité extrême au point  que les victimes elles même se persuadent d »avoir changé de statut, ou évoluer dans un monde « meilleur ».

Le raffinement extrême s’opère avec force dans deux des 9 domaines, plus particulièrement  le Sexe, et le Divertissement, deux domaines où sont mis en avant pour brouiller les pistes,  un maximum de personnes non blanches/ noires afin de flatter leur ego et leur faire « perdre la tête » mais surtout maintenir l’illusion que le problème a disparu alors qu’il en est rien, bien au contraire. Ce n’est encore une fois que de la stratégie. Une stratégie doublement payante pour les suprémacistes blancs qui y gagnent en pouvoir.

*Primo : Les suprémacistes blancs (racistes) continuent à faire des bénéfices.
*Secundo : les victimes participent ou réagissent pour les aider à faire des bénéfices, pensant qu’elles ne sont plus victimes, et contentes d’être représentées.

Deux domaines ou il n’est pas recommandé de réfléchir et de se laisser aller, se « sentir bien » « feel good » et non de penser. ce qui explique le nombre des victimes qui préfèrent se divertir pensant ainsi régler leurs problèmes, alors que LE PROBLÈME lui demeure. Il n’est pas interdit de prendre du bon temps mais ce temps n’est pas encore arrivé et ne le sera pas tant que ce problème n’aura pas été éradiqué car polluant toutes les relations, et faussant toutes les lectures. Une boussole fausse donne de fausses indications.

Les personnes non blanches/noires victimes de ce système pratiqué et exercé au quotidien  doivent cesser de foncer tête baissée sur les capes qui leurs sont proposées et observer celui et celle qui fait bouger la cape, elles doivent observer et réfléchir au résultat final qui souvent est de les user. Combien de victimes comprennent  cela ?

LE « SHOWCASE » / LA VITRINE .

« REPRÉSENTÉES » mais s’agit-il d’être représenté ? Quel est le but d’être représentées  lorsqu’au final cela se retourne d’une manière ou d’une autre contre vous ?
Cette phrase  » REPRESENT » qui à ce jour est sur toutes les lèvres d’un grand nombre de victimes non blanches / noires devrait faire réfléchir. Est-il question d’être représentée ou est-il question d’ EXISTER ?
De plus en acceptant de faire de la représentation dans le système de la Suprématie Blanche, les victimes comprennent-elles qu’elles s’inscrivent dans un rôle qui a été taillé SUR MESURE pour elles.

La Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas une pièce de théâtre, un jeu, un film, il s’agit d’un PROBLÈME SÉRIEUX RÉEL, ce n’est pas un spectacle où l’on s’exhibe et s’expose pour montrer ses belles parures, ou « son bel outil ».
Il s’agit d’un problème sérieux, une GUERRE, qui prend des allures de non guerre, mais qui en demeure une, car il s’agit de prendre le dessus sur des personnes pour les dominer et les maltraiter sur la base artificielle de la couleur de la peau. Ce n’est pas une guerre saine mais une guerre MALSAINE ou le malfaiteur se fait passer pour un bienfaiteur.

Les victimes non blanches/noires devraient comprendre que ce qui est à l’oeuvre et ce à quoi elles participent qui a été conçu pour être toujours au  détriment des victimes à savoir les personnes non blanches/noires.

REPRÉSENTER QUOI ? QUI ? REPRÉSENTER POUR PRODUIRE QUOI ? ET POUR QUEL RÉSULTAT ??

?

represent_1_  ?

Représentées jusqu’où ? Qui définit et détermine le cadre de cette représentation réellement ? Quel est le point d’être représenté et pour produire quoi ?

LA CONDITION DANS UN SYSTÈME DE JUSTICE VAUT MIEUX QUE LA CONDITION DANS UN SYSTÈME DE NON JUSTICE.

La plus grande erreur que font les personnes non blanches / noires est celle qui consiste à ne pas considérer et comprendre que la suprématie blanche/racisme et ses effets est le problème majeur.

POURQUOI ?

Parce que qu’elles le reconnaissent ou ne le reconnaissent pas, ce problème est la source de tous les problèmes rencontrés durant leur existence du fait de l’existence quasi OMNIPRÉSENTE de ce problème qui articule globalement l’ensemble de leurs activités, de leurs actions, de leur mode de pensée et de leur manière de parler. Mais surtout et avant tout de leur approche du monde, de l’autre,  de leur relation au monde initiée et formatée par ce problème majeur qu’est la Suprématie Blanche (Racisme).
Problème qui pour être compris nécessite d’être abordé de manière SCIENTIFIQUE et non affective. Les émotions ne sont pas des éléments fiables pour analyser un problèmes, car elles varient sans cesse et peuvent induire des erreurs motivées par le manque de réflexion, il ne s’agit pas la de fuir une chose mais bien de comprendre ce qui se passe et cela est une nuance à avoir à l’esprit. CE QUI A LIEU EST MATHÉMATIQUE * SYSTÉMIQUE * LOGIQUE CAR PENSÉ ORGANISÉ PLANIFIÉ.

La condition au sein de laquelle évolue un individu est la chose la plus importante à comprendre et à observer au départ, car la condition est souvent influencée par le système qui gouverne et génère la condition sur le plan pratique au sein de laquelle évolue l’individu.
Beaucoup de victimes les personnes non blanches/noires se doivent de comprendre ce qu’ est et comment fonctionne la Suprématie Blanche (Racisme), un système qui a pour principe idéologique directeur que soit maltraité et dominé tout individu non blanc/fait du fait de sa couleur de peau.  C’est avant tout et surtout cela la Suprématie Blanche (Racisme) et c’est sur ce principe  acquis, accepté, élaboré pour des raisons de stratégie qu’à ce jour il est possible de voir apparaître de plus en plus de personnes non blanches/noires  sur la scène. Les époques changent le produit doit aussi changer en fonction de celle-ci, mais le business demeure. C’est sous cette  forme actuelle que prend la CONFUSION et quoi amène à faire croire à beaucoup de victimes que ce problème le racisme a disparu. Ce qui dans ce cas représente une illusion parfaite pour ceux qui ont généré celle-ci. Avant il suffisait d’une ou deux victimes, aujourd’hui il en faut plus, tant que cela rapporte c’est tout ce qui compte. FAIRE DU BÉNÉFICE DU  PROFIT EN Y ASSOCIANT LE PLAISIR ET LA GLOIRE. Voilà comment pourrait être représenté  l’esprit d’un suprémaciste blanc (raciste).

La plus grande erreur que font les personnes non blanches / noires est celle qui consiste à ne pas considérer et comprendre que la suprématie blanche/racisme et ses effets est le problème majeur.

POURQUOI ?

Parce que en se laissant éblouir par les murs, les paillettes de la condition dans leurs prisons les victimes  en oublient l’origine,  ce pour quoi ils et elles sont maintenues dans cette condition, ce sur quoi s’appuie ce principe qui affecte leur condition directement ou indirectement.
Le système qui génère la condition est le système de la  Suprématie Blanche (Racisme), et il a pour principe de chercher à dominer et à maltraiter toute personne non blanche/noire,  les considérer comme des enfants, des prisonniers, des esclaves. Aussi quoi qu’il leur sera donné ce sera toujours en vue de les maintenir dans la condition dictée par le système en place. Quoi qui leur sera mis à disposition, voire pour certains un peu plus , alors que moins pour d’autres, ( ce qui a pour effet d’ailleurs de nourrir l’hostilité et de pousser les victimes à s’entretuer car persuadées que la victime qui reçoit plus vaut mieux que celle qui reçoit moins  ) mais la condition reste la condition, et les deux personnes qui s’entretuent demeurent des prisonniers au sein du MÊME et UNIQUE système qui les gouverne et décide de leur sort.

NB : Les suprémacistes blancs n’ont pas de problème d’affect avec les victimes non blanches/noires, mais ils savent une chose qui est la base de leur relation aux victimes, c’est que ce sont d’abord et avant tout des victimes,  et doivent être considérées et traitées comme des victimes,  les sentiments sont  considérés comme plus importants pour régler le problème, ce qui d’ailleurs arrive souvent, mais cela est une erreur de jugement ce n’est pas un problème affectif mais un problème IDÉO-LOGIQUE. Un suprémaciste blanc (raciste) sait être magnanime.

Une personne blanche qui dit ne pas être raciste parce qu’elle entretient une relation avec une personne non blanche  » ma copine, mon copain est noir »  dans le système de la Suprématie Blanche (Racisme), ne dit pas toute la vérité,  car cela ne prouve rien, excepté le fait qu’elle prouve par cette phrase quelle considère l’autre non comme un individu mais comme une « race » et qu’est ce donc cela  si ce n’est déjà avoir un propos à consonance raciste, un propos restant un propos donc rien de personnel ?
Pourquoi voir l’autre sur la base de la couleur de sa peau ?
La seule chose qui compte est :


LE RACISME EXISTE OU N’EXISTE PAS CE N’EST PAS UNE QUESTION D’EFFORTS, DE MÈTRES GAGNÉS SUR LE TERRAIN.
SOIT LE PROBLÈME EST RÉGLÉ SOIT  IL NE L’EST PAS , IL N’Y PAS EN CE DOMAINE DE DEMIE MESURE.


Comme un devoir soit il  est terminé soit il ne l’est pas, le résultat seul compte pas les efforts, il ne s’agit pas de faire un rapport sur les efforts.

NB : Un suprémaciste blanc (raciste) sait que le plus important est de maintenir et d’accroitre sa domination sur la victime, et que quoi que pense, dise,  et fasse la victime,  quoi qu’elle utilise pour se justifier ( Identité, culture, langue, religion) cela lui importe peu.  Le suprémaciste blanc (raciste) sait qu »il a lui même favorisé l’émergence de ces boîtes afin de pouvoir contrôler les victimes, qu’il condamne ainsi,  à tourner en rond dans ces boîtes conçues par lui, limitant la compréhension et confinant les victimes à rester dans la confusion.

IL FAUT SORTIR DE LA BOÎTE

Les personnes non blanches/noires  doivent comprendre que ce qui a lieu devant leurs yeux est une guerre sophistiquée, qui a pour enjeu le contrôle de leur personne et et de leur pensée, ce qu’elles possèdent aussi par extension, car maîtriser l’esprit d’un homme est le maîtriser lui et tout ce qu’il possède, et cela les suprémacistes blancs l’ont bien compris. Cette approche est malsaine, est issue d’une pensée malsaine. NUL HOMME NE DEVRAIT CHERCHER À DISPOSER DE L’ESPRIT D’UN AUTRE HOMME, NUL HOMME NE DEVRAIT ASSUJETTIR UN AUTRE HOMME.

Les personnes non blanches/noires  ont à comprendre que c’est ce que pense dit et fait un individu qui compte et qui est soit constructif soit non constructif au delà de toute considération idéologique, religieuse ou autre.

Les victimes n’ont à tirer nulle fierté de leur condition tant que ce système maintenu et pratiqué au quotidien par l’ensemble des personnes blanches qui croient et défendent leur territoire systémique existera rien de ce que posséderont et valoriseront les victimes n’aura de valeur car produites dans une système qui favorise la non justice et produit pour favoriser la non justice.
Quelle que soit ce qui leur sera proposé elles devront avant tout se concentrer pour observer que la condition n’est pas une chose à privilégier si celle ci n’est pas gouvernée par un système de JUSTICE et cela est la PRÉOCCUPATION MAJEURE  à avoir qui est  :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE ET CE SANS PERDRE UN INSTANT, RIEN D’AUTRE   NE PEUT AVOIR DE PRIORITÉ.
UNE CONDITION DANS UN SYSTÈME INCORRECT REND LA CONDITION INCORRECTE  ET TOTU CE QUI EST PRODUIT PAR LE SYSTÈME EST INCORRECT MÊME QUAND CELA N’Y PARAÎT PAS EN APPARENCE C’EST DE LA LOGIQUE.
DONC QUOI QUI SOIT FAIT DANS UN SYSTÈME INCORRECT NE PEUT ÊTRE CORRECT POUR LES VICTIMES DE CE SYSTÈME INCORRECT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT.

LA SOLUTION EST DE PRODUIRE UN SYSTÈME DE  JUSTICE,  PRODUIRE DE L’ANTIDOTE À PARTIR DU POISON CAR L’ANTIDOTE EST DANS LE POISON, PRODUIRE DE LA JUSTICE, FONCTIONNER EN MODE CONSTRUCTIF 24/7 DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ AU SEIN DE CE SYSTÈME AFIN DE L’AFFAIBLIR.

LA PRIORITÉ

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE 

*JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

*JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée, parole et ou action et ce 24/7

*JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide

constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s