TOUT CE QUI EST PENSÉ, FAIT, ET DIT, SANS DE DÉFINITION PRÉCISE, NOURRIT UNE SEULE ET UNIQUE CHOSE QUI EST LA CONFUSION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LOIS/RÈGLES/PRINCIPES/PROCÉDURES/CONVENTION/ PROGRAMME/ SCHÉMA/PLAN/ ces mots ont en commun une seule et même chose, qui est L’OBTENTION D’UN RÉSULTAT PRÉCIS, RÉSULTAT QUI EST À DÉFINIR AU DÉBUT de chaque pensée, de chaque parole, de chaque action, par l’individu et qui au final est soit constructif soit non constructif, correct/ou incorrect. Et c’est ce sur quoi se focaliser car c’est ce qui est produit qui compte.Suivre les principes comme les leader pas les personnes qui elles aussi suivent des principes, observer et suivre la logique qui est cause et effets. Qui sont soit constructifs soit non constructifs.

Toutes ces choses procèdent de la même logique, un individu ou un groupe d’individus pour établir des relations se doivent de disposer d’un code/une procédure qui appliqué seul ou en groupe permet d’obtenir un résultat PRÉCIS. C’est cela qui manque à l’ensemble des personnes non blanches qui dès qu’elles se retrouvent ensemble agissent toutes sans avoir un principe directeur PRÉCIS permettant de structurer leurs relations sur une base quotidienne, et ce quel que soit la situation, résultat confusion et conflits. En économie, éducation, divertissement, politique, loi, travail, religion, sexe et guerre savoir quoi faire et ne pas faire, dire et ne pas dire et ce en toute circonstance et quel que soit le lieu ou se trouve l’individu ou le groupe d’individus dans tous ce qu’ils et elles font. Le résultat étant la recherche de l’harmonie et une relation de qualité.
Comme pour toute chose il est sain de suivre un ensemble de procédures visant à un résultat. En dehors de ces considérations cela donne naissance au désordre et à des manifestations dysfonctionnelles et perturbées, c’est de la LOGIQUE. Tout processus qui aboutit suit une logique qui donne un résultat qui est soit correct soit incorrect. Et cela peu importe l’apparence le principe demeure car c’est ce que fait l’individu qui compte au début et à la fin.

Toute procédure qui ne produit pas une chose produit son contraire. Une procédure qui ne produit pas d’ordre produit le désordre, il en est de même dans les relations soit elles permettent leur amélioration soit elles les détériorent. SOIT NOUS PROCÉDONS AU QUOTIDIEN DANS NOS RELATIONS À PRODUIRE DE LA JUSTICE SOIT NOUS MAINTENONS (STATU QUO) ET PRODUISONS DE LA NON JUSTICE. IL N’Y PAS DE DEMIE MESURE DANS CE DOMAINE. CAR EN TOUTE CHOSE C’EST LE RÉSULTAT QUI COMPTE car c’est ce qui est le l’objectif de départ, soit cela est soit cela n’est pas.

TOUTE CHOSE/ENTREPRISE/ACTION/MOT/ QUI N’A PAS DE DÉFINITION PRÉCISE AU DÉPART, NOURRIT LA CONFUSION.

1 Qu’est ce qu’un ?

2 Qu’implique t’il de faire et de ne pas faire, de dire et de ne pas dire en économie, éducation, divertissement, politique, loi, travail, religion, sexe et guerre en tant que ?

3 Quand un .. rencontre un autre individu ou entité, ou organisme, comment se comporte t’il en économie, éducation, divertissement, politique, loi, travail, religion, sexe et guerre ,avec l’autre et pour produire quel résultat ?

Tout doit être défini en détail, ET FAIRE ET AVOIR DU SENS LOGIQUE QUI EST CAUSE ET EFFETS.

Dans le système de la suprématie blanche (racisme) toute personne blanche sait par éducation et osmose ce que cela implique d’être une personne classifiée comme blanche face à une personne classifiée comme non blanche. Elle sait par éducation/enseignement, et qu’elle l’accepte ou pas ce que veut dire « être » » une personne blanche dans le monde et sur la planète, ce que cela implique, quoi dire et pas dire, quoi faire et ne pas faire, et agir en sorte que soit dominée et maltraitée toute personne non blanche sur la base de la couleur de sa peau.

Beaucoup de personnes non blanches par non observation, et trompées par les apparences, l’illusion, et surtout la confusion, se laissent abuser alors qu’en fait ce problème est idéologique. Il s’agit d’un code, un code « blanc » qui mis en pratique sert à maintenir en place un système de pensée appuyé par des actions, une idéologie qui a pour nom SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) ET CE 24/7 légitimée et légalisée, et cela dans tout que fait et dise une personne blanche qui adhère à cette idéologie en mesure de la pratiquer.

Beaucoup de personnes non blanches ne comprennent pas ce qu’est et comment fonctionne la suprématie blanche et par conséquent ne font rien pour affaiblir son influence sur elles, influence qui est néfaste car les maintient en état de subjugation, et les expose quotidiennement à de la non JUSTICE, incitées à se maltraiter sous toute sorte de forme, la première étant le dénigrement d’elles-même.

Sortir du système de, la suprématie blanche nécessite pour les victimes de comprendre qu’il est urgent de sortir de cette idée de rapport de force avec autrui, éviter de chercher à favoriser un conflit, une lutte, cesser de glorifier un mode qui est globalement destructif. Annuler l’animosité. Produire de la justice est comprendre que la force est là pour compenser la faiblesse et non abuser de la faiblesse.

Les victimes les personnes non blanches, doivent cesser de glorifier un système et un mode de pensée idéologique qui pousse les hommes à se maltraiter, car vénérant la violence et l’animosité, l’hostilité, sous prétexte que c’est « l’homme » que cela est « naturel », « humain » tous ces termes servent à renforcer l’idéologie du système en maintenant de la confusion dans l’esprit des victimes, persuadées que cela est une vérité, alors qu’il s’agit d’une idée qui leur est imposée et qui est conçue pour qu’elles acceptent de se maltraiter et d’être dominées et maltraitées, poussées à produire de la Non Justice, polluant la qualité des relations qui est l’objectif à atteindre par la production de la JUSTICE.

Toute personne non blanche victime de ce système doit être codifiée et la première étape pour cela est de comprendre ce à quoi elle fait face, à savoir le système de la suprématie blanche (racisme), et ce afin de mettre en place un mode qui sera un mode pour contrer le racisme et ce dans tout ce qu’elle pense, dise et fait. C’est la première phase et la plus importante. Autrement elle continuera à se poser des questions et à tourner en rond et à s’agiter, être frustrée.

Avoir un plan/ une procédure soutenus par la logique ( logique qui est cause et effet en vue d’obtenir un Résultat qui est d’un ordre constructif ou non constructif )et le suivre, car suivre le plan d’autrui est s’exposer à des difficultés, car celui qui n’a pas de plan est dirigé par celui qui en a un. Si vous n’avez pas de plan, une autre personne en a un pour vous.

« SI VOUS NE VOUS MAÎTRISEZ, PAS C’EST QUELQU’UN D’AUTRE QUI VOUS MAÎTRISE »

Savoir la procédure à adopter, suivre la logique. Savoir comment se comporter face à une personne non-blanche, et une personne blanche en toute circonstance en ayant à l’esprit la nécessité permanente de produire de la JUSTICE, être une personne à une place ou qu’elle soit .

La codification n’est rien d’autre qu’un processus en vue d’obtenir un résultat, précisé à l’avance, qui permet de faire en sorte que cela fonctionne de manière correcte, résoudre des problèmes sans en créer d’autres. IL EST NÉCESSAIRE DE DÉFINIR CE QUI EST ATTENDU AFIN D’ÉVITER D’OBTENIR CE QUI NE L’EST PAS.

UN ÉTAT D’ESPRIT QUI GUIDE L’INDIVIDU ET QUI SERVE À PRODUIRE DE LA JUSTICE OÙ QUE SE TROUVE CELUI QUI LE MET EN PLACE CELA EST LA DÉCISION À PRENDRE ET L’IDÉE ET LA LOGIQUE À COMPRENDRE.

Se concentrer sur le résultat les principes et non les personnes.SE CONCENTRER SUR LE RÉSULTAT.

Faire ce qui fonctionne et éviter de faire ce qui ne fonctionne pas.

Dire les choses à dire et ne pas dire les choses à ne pas dire pour minimiser les problèmes et les conflits.

ÊTRE EN MODE CONSTRUCTIF ET EN MODE DE RÉSOLUTION DE PROBLÈMES.

Tout dans l’univers est Questions et Réponses/ Problèmes et Solutions.

C’est cela qui manque aux victimes à savoir les personnes non blanches et aux personnes classifiées comme noires particulièrement dans le système de la suprématie Blanche, à savoir une codification qui permette de pouvoir évoluer de manière à être aux commandes de soi et ainsi comprendre pourquoi faire et pourquoi ne pas faire, pourquoi dire et pourquoi ne pas dire. Anticiper le résultat. A ce jour ce manque est flagrant chez les personnes non blanches classifiées noires, à voir leur incapacité ou manque de discipline devenue une « marque de fabrique » et à leurs dépens globalement.

Une manière de se comporter en pensée, parole, action, qui soit efficace et basée sur la logique et non sur l’affect. Que chaque personne noire soit sur la même page seule ou en groupe en toute circonstance et quelle que soit la situation et ou l’endroit où qu’il/elle se trouve sur la terre. Avoir le contrôle de sa situation en permanence et ne pas se laisser submerger/dépasser par la situation.
UN CODE. Où qu’elle soit, quoi qu’elle fasse et en toute circonstance, savoir quoi dire et ne pas dire, quoi faire et ne pas faire en présence d’une personne blanche ou d’une personne non blanche. Produire de la JUSTICE, MINIMISER LES CONFLITS, ÊTRE EN MODE CONSTRUCTIF, PRODUIRE DE L’ANTIDOTE ET NON DU POISON. Favoriser une véritable qualité de relation basée sur la vérité ( ce qui est) et la JUSTICE.

ÊTRE SA PROPRE UNITÉ DE SOUTIEN, SON PROPRE LEADER.

Car pour celui/celle qui ne comprend pas la suprématie blanche qui est le racisme ce que c’est et comment cela fonctionne, tout ce qu’il/elle comprendra d’autre ne fera que la/le confondre. Si elle /il ne comprend pas cela il/elle ne comprend rien du tout.

Un code pour savoir quoi faire et ne pas faire, quoi dire et ne pas dire, comprendre que l’existence des personnes noires dans ce système est conditionnée par cette idéologie qui est celle propagée 24/7  définie comme la suprématie blanche (racisme) et qu’elles doivent se discipliner pour sortir de la boîte, savoir que cela sera plus efficace plutôt que de continuer à s’agiter pour rien et réagir à tout ce qui leur est proposé car globalement empoisonné, du fait que rien de ce qui leur est proposé dans ce système en place globalement ne l’est pour les aider à produire de la JUSTICE mais à les contenir et les maintenir, dans un état permanent de subjugation (sujets, victimes, esclaves) les rendant non constructifs, mais destructifs à leurs dépens, et par extension « toxiques ». Dépendantes de personnes qui les maintiennent en prison et décide de tout pour elles, y compris de ce qu’elles doivent penser et comment. Et ce dans tout ce dans quoi elles sont impliquées au quotidien : économie, éducation, divertissement, politique, loi, travail, religion, sexe et guerre.

SAVOIR QUE QUOI QU’ELLES ENGAGERONT EN PENSÉE, PAROLE ET ACTION, DEVRA ÊTRE MOTIVÉ, SOUTENU, GUIDÉ, PAR UN CODE CONTENANT FONDAMENTALEMENT L’INTENTION ET L’OBJECTIF DE PRODUIRE DE LA JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.


* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action 24/7


* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action 24/7.

Home Page

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s