COMPRENDRE CE À QUOI NOUS FAISONS FACE. SORTIR DE LA CONFUSION. ÊTRE INFORMÉ. Il s’agit d’une guerre mais la plupart des victimes non blanches se croient sur un terrain de jeu. le racisme est une affaire sérieuse, contrer le racisme est une affaire très sérieuse.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème de d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*À ce jour il est indéniable, et vérifiable, que l’idée de la race, est et a été, et reste encore l’idée la plus monstrueuse et la plus désastreuse, qui ait été inventée pour régir les relations entre les hommes et les femmes de la planète. Les incitant à nourrir de l’hostilité les uns/unes à l’égard des autres du fait de la couleur de la peau.

L’idée de la race est le racisme et le racisme est la suprématie blanche qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non blanche sur la base de la couleur de la peau.

La race n’étant pas une vérité mais un concept idéologique devant servir à maintenir en état de subjugation toute personne non blanche à l’échelle planétaire.

Un système qui favorise l’amélioration et développement technologique tout en défavorisant et nuisant à la qualité des relations des individus.

Le racisme/suprématie blanche constitue un cancer idéologique qui doit être éliminé, autrement les hommes de la planète devront s’attendre à continuer à voir et subir d’innombrables tragédies nourries par ce problème.

« L’ensemble des personnes non blanches noires, ont à comprendre qu’elles se trouvent au milieu d’une guerre sournoise,  et non se  croire sur un terrain de jeu, ou ne vacances. Que le temps qu’elles passent et l’énergie qu’elles dépensent doit servir à contrer les dégâts du racisme, que le racisme est une affaire sérieuse aussi contrer le racisme doit être une affaire sérieuse.
Qu’elles sont sujets de toute personne blanche qui croit et pratique la suprématie blanche (racisme) car ces personnes font de l’ensemble des personnes non blanche de la-planète des enfants et ce peu importe l’âge de la personne non blanche, les personnes non blanches sont dépendantes des personnes blanches même lorsque cette personne blanche dit ne pas être raciste.

POURQUOI ?  Parce que l’ensemble des personnes non blanches directement et indirectement évoluent au sein du système de la suprématie blanche (racisme) elles n’ont aucun pouvoir, elles sont prisonnières qu’elles le reconnaissent ou pas, cela est un fait.
CE N’EST PAS UNE QUESTION D’ÂGE .
C’EST UNE QUESTION DE CONDITION. © Mirtho Linguet.

Bill Cosby Lynched without Evidence! (Sounds like Emmett Till all over Again!)

Fierté et dignité, dans le système de la suprématie blanche (racisme) n’ont jamais empêché ni pu prévenir à aucune victime à ce jour, de se faire maltraiter et de se prémunir de subir de la maltraitance, voir de perdre la vie. Clamer revendiquer une fierté et une dignité face à un individu qui a pour dessein de nuire et de maltraiter, est en aucune manière une solution pour se protéger de la maltraitance, cela est la manière la plus illogique de chercher à se protéger, car cela n’est en aucune manière un bouclier sérieux, solide et efficace.

De plus fierté et dignité sont elles aussi dans une certaine mesure une forme de mépris à l’égard de l’autre,  la question se pose donc :

Fierté, dignité pour produire quoi ?

Pour quel résultat ?

*Dans l’extrait ci-dessus la scène est explicite, en effet la personne non blanche/juive ( dans le système de la suprématie blanche un « juif » est avant tout un non blanc ) la jeune femme prisonnière prend son rôle au sérieux ( ce qui est en soi louable)  mais en oublie sa condition qui est celle de prisonnière, condition qui ne lui donne aucun droit excepté celui d’obéir, et qui la rend impuissante, vulnérable, aussi, se vanter de son diplôme et en tirer de la fierté dans la condition qu’elle occupe ne l’a nullement protégée.

JOUER LE JEU ? QUEL JEU ?

Qu’est ce qu’un jeu ?

Comment considérer de jouer à un jeu ?

Comment considérer qu’il s’agit d’un jeu ?

Est-ce jouer à un jeu quand la personne qui dicte et a décidé de fixer les règles de ce dit jeu, ne considère aucunement, et/ou méprise celui et celle à qui il est fait croire qu’il s’agit d’un jeu ?

Est-ce jouer à un jeu quand la personne qui dicte et a décidé de fixer les règles de ce dit jeu considère qu’il est hors de question que celui et ou celle à qui il est demandé de jouer en l’occurrence la victime non blanche/noire dans le système de la suprématie blanche (racisme)que celle ou celui-ci ne soit en aucune manière en mesure de se trouver aux commandes de sa propre existence ?
Est-ce jouer à un jeu quand la vie d’un individu est en danger ?
À ce jour considérer la situation comme un jeu est minimiser et se tromper dans la lecture des évènements que vivent les victimes, et ne pas prendre la mesure mortelle de la situation.

Le système de la suprématie blanche (racisme) fonctionne en permanence afin de trouver des moyens pour augmenter la confusion et la tromperie à l’égard des victimes et parmi elles, concernant la lecture de ce qu’elles observent, les incitant à participer de manière directe ou indirecte à leur détriment à un arrangement tragique.

Comment parler de jeu dans un système qui est conçu pour dominer et maltraiter toute personne non blanche/noire sur la base de la couleur de sa peau ?

Quel type de jeu est ce jeu ?

Qu’implique de faire et de ne pas faire pour qu’un jeu soit un jeu ?
Pourquoi jouer à un jeu qui a pour principe que soit dominé et maltraité l’un des joueurs ?

Il est nécessaire de considérer ce qui est à l’oeuvre, il est nécessaire de considérer que le système de la suprématie blanche (racisme) n’est en rien un jeu pour les victimes, il est nécessaire d’éviter de prendre avec légèreté un problème sérieux, car il ne s’agit pas d’un jeu mais d’une guerre, et cela que les victimes le veuillent ou non les faits sont là pour le prouver 24/7 et ce en toute circonstance et dans tous les secteurs d’activités au sein desquels elles sont impliquées individuellement et quotidiennement.

Le mot, jeu, pour les victimes est ici encore une supercherie, une tromperie, pour dévier la réflexion, le mot jeu cache les véritables intentions de celui qui le fait considérer comme tel, car il s’agit d’une GUERRE et non d’un jeu, le mot jeu ne disant pas la VÉRITÉ de la situation, ni les véritables intentions de celui qui parle de jeu.

Pourquoi jouer à un jeu ou est dominé et maltraité un individu pour sa couleur de peau ?

Pourquoi jouer à un jeu où ce même individu est maintenu à l’état de sujet ?

Considérer pour la victime qu’il faille jouer, ou qu’elle pense prendre part à un jeu montre la confusion qui est à l’oeuvre dans l’esprit de cette dernière et ce quel que soit son niveau d’instruction, car elle croit proposer une solution en disant cela. Il s’agit d’une confusion car elle confond la situation se croyant dans un jeu alors qu’il s’agit en vérité d’une guerre, une guerre qui vise à sa destruction en tant qu’individu sur le plan existentiel.

La seule solution qui vaille est celle qui a pour objectif et résultat ultime de chercher à remplacer le système de la suprématie blanche par la production d’un système de JUSTICE.

Toutes les personnes non blanches qui ont décidé de composer avec ce système de manière délibérée renforcent ce système et ce malgré leurs intentions, s’illusionnent et contribuent à illusionner les autres victimes en augmentant le niveau de la confusion.

Il y a à oeuvrer au quotidien à produire de la JUSTICE, car le système de la suprématie blanche (racisme) est un système qui produit de la non justice.

Le racisme est le crime des crimes car il s’agit d’un système idéologique qui repose sur un principe anti « humain » un système monstrueux qui cherche à avilir l’ensemble des personnes non blanches. Un système qui est issu d’une pensée elle même monstrueuse, confinant la victime au rang d’être inférieur.

Tant que les victimes n’auront pas cela à l’esprit et tant qu’elles se penseront au centre d’une situation de divertissement, elles ne feront que se maintenir dans l’ignorance d’une situation qui en vérité n’est nullement ce qu’elles croient être la vérité.

Le racisme est le crime des crimes car il s’agit d’un système idéologique qui repose sur un principe anti « humain » un système monstrueux qui cherche à avilir l’ensemble des personnes non blanches. Un système qui est issu d’une pensée elle même monstrueuse, confinant la victime au rang d’être inférieur.

Tant que les victimes n’auront pas cela à l’esprit et tant qu’elles se penseront au centre d’une situation de divertissement, elles ne feront que se maintenir dans l’ignorance d’une situation qui en vérité n’est nullement ce qu’elles croient être la vérité.

Il ne s’agit aucunement de se révolter, ni de s’agiter, ni de chercher à se battre, il s’agit de produire ce qui est à produire.

Le seul moyen de contrer une idée est de produire une autre idée qui soit à l’image de l’antidote pour un poison. Le racisme est une idéologie, un poison, la production de la JUSTICE doit elle aussi être une idéologie, un antidote, pas juste une réaction émotionnelle mais une réflexion basée sur la logique. Un état d’esprit structuré et structurant, substantiel, qui permet de se prémunir des dégâts et d’anticiper ces derniers.
Une manière de parler et d’utiliser les mots, une manière de se comporter, tout cela doit être articulé, codifié, avec PRÉCISION en toute circonstance par tout individu qui décide de produire de la JUSTICE dans son quotidien et à échelle individuelle. Comprendre qu’il s’agit d’un comportement lié à de la COMPRÉHENSION, ADOPTER une nouvelle ÉDUCATION pour gérer ses relations de manière constructive.

Citation « LE RACISME EST UN SYSTÈME DE POUVOIR STRUCTUREL DYNAMIQUE CE N’EST PAS UNE QUESTION D’ATTITUDE » Dr Frances Cress Welsing.

REMPLACER DÉFINITIVEMENT LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s