LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE IDÉOLOGIQUE POUR LA PRÉSERVATION IDÉOLOGIQUE DE CE POUVOIR.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE IDÉOLOGIQUE POUR LA PRÉSERVATION IDÉOLOGIQUE DE CE POUVOIR.

QUESTION : Qu’attendre d’un système conçu pour produire de la violence si ce n’est qu’il produise spécifiquement ce pour quoi il a été conçu ? Aussi pourquoi sembler surpris de cette idéologie qui domine le monde et pousse les hommes à mépriser la vie au point de vénérer la mort de l’autre ?

POURQUOI ?

Parce que le système de la suprématie blanche (racisme) est un système qui développe et maintient une relation de pouvoir idéologique actif donc dynamique, qui a pour objectif la préservation idéologique de ce pouvoir. Ce pouvoir s’apparente au modèle royaliste où une catégorie de personnes du fait de leur couleur de peau blanche ont décidé qu’elles étaient supérieures aux personnes ayant la peau sombre, personnes considérées comme des sujets, à dominer et à maltraiter. À ce jour l’ensemble des victimes, hautement endoctrinées par cette idéologie, ne cessent en réaction, à se nuire et ce pour le profit et la gloire d’un système qui est conçu cependant pour leur nuire, la couleur de la peau des victimes non-blanches servant de prétexte à permettre que ce pouvoir soit exercé. Nul individu non-blanc à ce jour sur terre n’est à l’abri des dégâts directe et indirects de cette idéologie qui est pratiquée 24/7 et ce dans l’ensemble des domaines d’activité au sein desquels se retrouve impliqué tout individu au cours de sa journée de manière directe ou indirecte, en : économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre (contre guerre).

Royalistes car celles et ceux de ces personnes blanches qui ont décidé pour une raison inconnue mais à profit, de croire et de pratiquer cette idéologie, ont décidé se considèrent comme des rois et des reines, des dieux et des déesses,  se voulant suprêmes, au dessus de tous les individus non-blancs que ces personnes ont classifié comme non-blancs. Ces personnes classifiées comme non-blanches  sont maintenus en état de subjugation au travers une confusion maximale. le système de la suprématie blanche (racisme) est une entreprise et comme tout commerce fonctionne en terme de profits et de pertes. C’est un idéal politique.

Cette confusion se maintient par l’usage de mots, de signes, symbole, le langage demeurant l’outil de prédilection car permet de maintenir de manière subtile le système à l’insu des victimes, elles même utilisant sans se rendre compte ce langage qui ne leur est en aucune manière favorable.

Pourquoi ?

Parce que cette idéologie s’appuie sur l’idéologie qui est que :

1 Tout ce qui est,  « lumineux », « brillant », est supérieur,  divin, équivaut à faire en sorte que soit vénéré symboliquement surtout symboliquement LE BLANC et  par extension l’homme BLANC, les symboles étant dans la dimension du non dit amenant ainsi peu de victimes à s’en rendre compte…

revoltes-du-bounty-1935-16-g

2 Tout ce qui est « sombre », « sale », « inférieur », « démoniaque » équivaut à faire en sorte que soit méprisé symboliquement, surtout symboliquement  le noir et par extension l’homme NOIR, le non blanc, les symboles étant dans la dimension du non-dit, amenant ainsi peu de victimes s’en rendre compte. CELA EST DANS LE RAFFINEMENT DE LEUR SYSTÈME QUI DÈS LE DÉPART S’APPUIE SUR CETTE PRATIQUE QUI EST DE CACHER LA VÉRITÉ POUR MIEUX TROMPER LES VICTIMES PAR L’USAGE DE MOTS.  CE QUI ACCROIT LE POUVOIR DÉVASTATEUR DE CETTE IDÉOLOGIE.

saint_michel_terrassant_le_dragon_640x480_-2

LES COULEURS SONT NEUTRES ET NE POSSÈDENT PAS CE QUI LEUR EST ATTRIBUÉ, CELA EST UNE INVENTION, LA COULEUR EST UNE CONVENTION , ET QUI A ET À QUI SERT CETTE CONVENTION ET POURQUOI ?

L’ensemble des mots et des symboles qu’utilisent les suprémacistes blancs (racistes) ne disent pas la vérité et n’ont pas de définitions précises ce qui renforce la confusion, et entraîne des relations superficielles et peu précises,  ces éléments servant à renforcer leur système au détriment des victimes.

Dans le système de la suprématie blanche les relations entre personnes blanches et personnes non-blanches s’établissent sur un mode  d’hypocrisie totale, les personnes blanches ne disant que rarement la vérité sur leurs véritables intentions aux personnes non-blanches, intentions motivées par l’idéologie de la suprématie blanche qui veuille que toute personne blanche, qu’elle le veuille ou non, se doive de devoir dominer et de maltraiter toute personne non-blanche. et ce en toute circonstance. Raison pour laquelle à ce jour les personnes blanches sont celles qui sont les plus puissantes car considèrent qu’elles sont les seules à devoir décider de tout et pour tout, de posséder tout, considérant que la terre et tout ce qui y est contenu leur appartient.

Un suprémaciste blanc (raciste) n’a pas de pays son pays est son idéologie qu’il transporte partout avec lui et ce quel que soit le lieu et l’endroit et la situation au sein de laquelle il et ou elle se trouve.

Sa nation est sa religion qui est l’idéologie de la suprématie blanche (racisme), son idéologie est sa nation, il n’obéit qu’à ce seul et unique principe et à aucun autre. Car rien d’autre n’a de sens pour lui, excepté pratiquer son idéologie à l’encontre de toute personne non- blanche de manière violente directe ou par la tromperie, violence indirecte.

QUE FAIRE ?

❚Observer sur quoi sont établies les relations entre les personnes blanches et les personnes non blanches et particulièrement  dans l’intimité et voir  ce qui en résulte, voir comment s’établit la relation et en détails.

❚ Observer entre personnes blanches et personnes non-blanches ce sur quoi est mis l’accent dans les relations et pour quel résultat ?

❚ Observer qui entre personnes blanches et personnes non-blanches prend la décision finale et qui dispose du véritable pouvoir de décision et ce à échelle globale.

❚ Observer quel modèle est suivi entre personnes blanches et personnes non-blanches et observer les répercussions à savoir quelles sont les personnes qui sont le plus touchées et lésées et chercher à comprendre pourquoi ?

❚ Observer qui sont celles et ceux qui imposent leur vision du monde entre personnes blanches et personnes non-blanches et pour quel résultat ultime.

❚ Observer ce qui est dit et ce qui est fait et au bénéfice ultime de qui entre personnes blanches et personnes non-blanches.

❚ Observer qui parle de qui et au nom de qui, car assez souvent les suprémacistes blancs sous couvert de science et d’exotisme ont tendance à définir les non-blancs, ce qui n’est pas le cas des personnes non-blanches qui ne cherchent pas à définir les personnes blanches, elles n’écrivent pas sur elles, ne leur dictent rien, se contentant de survivre.

❚ Observer quelles sont les personnes qui ont  développé l’ensemble des concepts et leur mise à jour, les imposant à l’ensemble des personnes non blanches tels :  Communisme, globalisation, capitalisme, libéralisme, socialisme, conservatisme, civilisation, évolution, modernisme, intelligent,  art….des mots qui tous ont pour racine le racisme car définissent et renforcent l’idéologie de la suprématie blanche.

❚ Observer la NATURE DES ÉCHANGES et le résultat de la NATURE DES ÉCHANGES entre personnes blanches et personnes non-blanches.

❚ Observer le mode de pensée qui s’est répandu et quelles sont les personnes qui incitent le plus à ce que cette pensée puisse se répandre.

❚ Quels sont les bénéfices et pour produire quoi ? Quels sont les résultats constructifs au final ? Quels en sont les preuves.

❚ Se poser la question de savoir comment est pratiquée la suprématie blanche .

PS * Toute personne classifiée comme blanche en capacité de pratiquer la suprématie blanche (racisme) est probablement un suprémaciste blanc (raciste) , par conséquent,  il est logique pour toute personne non blanche/noire  victime de ce système idéologique, de suspecter toute personne blanche en capacité d’être probablement un raciste. Considérer cela de manière non personnelle car il s’agit du problème, pas de la personne.  À savoir ce qui la motive et l’incite à agir ainsi.

Il n’existe  pas à ce jour de liste officielle nominative permettant de savoir qui parmi les personnes blanches pratiquent ou ou ne pratiquent pas le racisme,  aussi tant qu’existe le problème, toute personne blanche demeure suspecte aux yeux de toute personne non blanche,  jusqu’à la résolution définitive du problème à savoir son élimination totale.

La personne non-blanche qui pense être protégée, ou ne pas être victime de la suprématie blanche (racisme) dans une relation de couple avec une personne blanche ne fait que considérer sa situation d’un point de vue où elle ne tient pas compte de la situation globale du monde idéologique au sein duquel elle est inscrite, et évolue, fait abstraction de la réalité pour rester dans l’émotion, le rêve.
Elle se croit à l’abri parce qu’elle occupe une position, qu’elle n’associe pas au système idéologique en place, alors que cette relation est de fait affectée par la condition idéologique qui régit les relations des individus de la planète, y compris la sienne, condition et ce qu’elle le reconnaisse ou pas à ce jour, fait d’elle un enfant. Une condition idéologique qui directement ou indirectement touche tous ses compartiments de vie et la maintient en situation d’infériorité vis à vis de toute personne blanche.

La personne non-blanche croit que cette relation lui suffit pour ne pas subir les effets de la suprématie blanche (racisme), la met à l’abri et va l’aider à améliorer sa condition.
Cela n’est pas être à l’abri. Souvent la personne non-blanche en couple avec une personne blanche en oubliant la condition globale qui est d’ordre idéologique et non affective lorsqu’elle se croit départie du problème en fait n’est qu’illusionnée car le racisme est une pensée et cette pensée est globale sur l’ensemble de la planète et agit 24/7 en permanence de manière directe et indirecte à son égard car pratiquée par toute personne blanche en capacité de le faire.

L’idéologie de ce système requérant des personnes blanches même quand elles le refusent, de maintenir une domination et de maltraiter toute personne non blanche, en la maintenant à l’état de sujet, d’enfant, de fille, de femelle, ou de garçon, mâle. Il ne lui pas autorisé de prendre de décisions majeures, toute décision majeure émanant de la personne blanche. La personne non-blanche dans ce système demeure dépendante. Le racisme est un système idéologique global au bénéfice des personnes blanches qui croient ou pas à la suprématie blanche (racisme) collectivement.

Les sentiments n’étant pas des éléments fiables d’analyse de ce problème, qui n’est en rien un problème affectif. Sa condition étant avant tout liée à la condition qui régit son existence au sein de ce système, qui est celle d’être un sujet, une victime, non un associé, ni un véritable partenaire, il ne lui est nullement accordé un statut d’égalité.

De plus elle doit son confort de près ou de loin à un personne blanche et n’a aucun pouvoir, ce confort ne produisant pas de JUSTICE de fait est sans valeur..

Souvent la personne non-blanche en couple avec une personne blanche en oublie la condition globale qui est d’ordre idéologique et non affective qui fait que lorsqu’elle se croit départie du problème en fait n’est qu’illusionnée car le racisme est une pensée et cette pensée est globale sur l’ensemble de la planète et agit 24/7 en permanence de manière directe et indirecte à son égard.

QUE FAIRE EN TANT QUE VICTIME NON-BLANCHE ?

 

Chercher avant tout à minimiser les conflits.

❚ Ne s’exprimer que si ce qui sera dit et fait aura une valeur constructive, ou aidera à régler la situation ou le problème de manière constructive.

❚ Éviter de critiquer sans avoir de solution sur ce qui fait l’objet de la critique, autrement se taire.

❚ Dire ce qui est et non ce qui est pensé être. Un individu n’est pas une chose mais fait une chose.

❚ Éviter de faire des commérages sur autrui et de rapporter des faits sans preuves.

❚ Éviter de se disputer en public et en privé.

❚ Toute relation doit chercher avant tout à améliorer la relation, éviter d’argumenter et poser des questions.

❚ Éviter de se voir et de se mettre en contact si le résultat attendu n’est pas constructif et ce pour tout.

❚ Éviter de s’impliquer dans une situation sans anticiper du résultat, ne s’impliquer qu’en connaissance de cause et en détail.

❚ Éviter de suivre une personne mais suivre la logique, car une personne suit avant tout une logique qui donne un résultat qui est soit constructif soit non constructif.

❚ Cesser de se moquer d’autrui.

❚ Cesser de prendre ua sérieux les choses stupides et de prendre les choses stupides au sérieux.

❚ Avoir des discussions,échanger des sujets de discussions qui ont pour objectif principal  de trouver des moyens de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.

❚ Cesser de s’insulter, cesser de donner des noms à autrui.

❚ Éviter de se retrouvé impliqué dans une bagarre et/ou dans des actes de vandalisme.

❚ Agir pour soi et son environnement de manière constructive, en apportant des solutions sans créer de problèmes supplémentaires.

❚ Savoir pourquoi faire ce qui doit être fait, faire ce qui a été convenu de faire.

❚ Définir le résultat en tout et pour tout car c’est sur cela qu »il faut rester focalisé.

❚ Analyser, réfléchir, écouter pour COMPRENDRE éviter de réagir mais poser des questions.

❚ Cesser de se vanter de quoi que ce soit, utiliser ce qui est su pour aider à produire de la JUSTICE.

❚ Cesser de comparer ce qui est possédé et utiliser ce qui est possédé pour produire de la JUSTICE.

CESSER DE SE MALTRAITER CESSER DE NUIRE SOI ET AUTRUI. CESSER DE DEMANDER DU RESPECT ET SE RESPECTER SOI.

PRODUIRE DE LA JUSTICE EN TOUTE SITUATION.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s