LE RACISME EST UN MONSTRE QUI PRODUIT DE LA MONSTRUOSITÉ.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR
LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LE RACISME EST UN MONSTRE QUI PRODUIT DE LA MONSTRUOSITÉ.

LE PROBLÈME FONDAMENTAL À RÉGLER ENTRE LES HOMMES DE LA TERRE EST CELUI DE LA LIGNE DE PARTAGE DES COULEURS QUI DOIT DÉFINITIVEMENT DISPARAÎTRE AFIN QUE PUISSE ENFIN ÉMERGER UNE HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS. AFIN DE FAVORISER UNE NOUVELLE CULTURE UNE CULTURE DE JUSTICE. QUE PUISSE EXISTER UNE VÉRITABLE HUMANITÉ QUI À CE JOUR EST UN CONCEPT QUI EST LOIN D’ÊTRE UNE RÉALITÉ.

« L’IDÉE DU MONDE AU SEIN DUQUEL NOUS ÉVOLUONS ( CAR IL S’AGIT D’UNE IDÉE IL PEUT EN EXISTER D’AUTRES ) BASÉE SUR L’IDÉOLOGIE POLITIQUE DU RACISME EST UNE FABRICATION ARTIFICIELLE, L’IDÉE DE LA RACE ÉTANT UN CONCEPT ET NON UNE VÉRITÉ .
ET GLOBALEMENT, À VOIR L’ÉTAT ACTUEL DU MONDE, À VOIR  LE RÉSULTAT DES RELATIONS ENTRE LES INDIVIDUS SUR LA PLANÈTE, CETTE IDÉE DU MONDE, IL FAUT BIEN LE RECONNAÎTRE, N’A FABRIQUÉ ET  NE FABRIQUE QUE DES MONSTRES ET DES MONSTRUOSITÉS. » Mirtho Linguet

« Celles et ceux qui considèrent que le racisme ne peut être éliminé, doivent comprendre que ce problème est à régler au niveau individuel dans son rapport à l’autre au quotidien en pratiquant la JUSTICE,  chacun de manière individuelle à son échelle.
Que chacun se mette au travail et cesse de trouver un prétexte qui ne fait que permettre que continue d’exister un problème qui à ce jour est le problème majeur qui gouverne les relations entre les individus de la planète. »

« Celles et ceux qui considèrent que le racisme ne peut être éliminé et qu’il n’est pas le problème majeur, doivent comprendre que ce n’est pas parce qu’il pleut qu’il leur est interdit de prendre des mesure pour arrêter la pluie à leur niveau.»

La question est :
Que faites vous individuellement  pour produire de la JUSTICE ?

Chaque individu devrait se poser la question suivante :
« Que puis je faire aujourd’hui pour aider à résoudre le problème du racisme à travers mes interactions avec l’autre ? »

Les effets dévastateurs du racisme impactent profondément les victimes non-blanches, à un point tel, que sans le savoir elles sont incitées à accepter et à promouvoir l’idée y compris parmi elles, que tout individu, dès lors qu’il est blanc, est supérieur à tout autre individu.
Cette idée de par le fait qu’elle soit acceptée, a pour conséquence que la victime génère et ce à son propre égard un mépris total pour lui même et pour tout autre personne non blanche.

Cette vision lui est inculquée insidieusement, et volontairement depuis des siècles et ce à travers une idéologie qui a été conçue, établie, maintenue, et répandue, afin qu’elle soit profitable à ce système idéologique, destructrice pour les victimes, d’aucune utilité ou très peu et ce quel que soit le domaine d’activité. Les victimes, exécutant, et n’ayant aucune capacité de décider de quoi que ce soit, elles suivent, mais ne décident de rien, car ne sont pas aux commandes.
C’est la raison pour laquelle, il demeure observable que les victimes non-blanches sont considérées racistes, voire terroristes, alors qu’elles sont en fait dirigées et entraînées à participer à un plan qui les amène à se défier, et à renforcer au travers de leurs réactions ce système idéologique hautement violent, au point de réagir même violemment sans se rendre compte qu’elles favorisent et renforcent à leur détriment le racisme en donnant aux racistes des prétextes supplémentaires pour augmenter leur pouvoir de coercition.

Tout est conçu pour que l’idée soit de vénérer et de glorifier la personne classifiée comme blanche de manière directe et indirecte et ce dans tout ce qu’elle fait et représente.

En cela, et pour cela il est question « d’impact dévastateur silencieux » Car les victimes sont éduquées en tant que victimes du racisme à être des servantes, des sujets.

Voilà pourquoi à ce jour, le racisme demeure le fléau qui empoisonne les relations de l’ensemble des individus de la planète, d’une manière ou d’une autre. Il est le problème majeur, car incite à exclure du monde et à s’exclure du monde toute pensée autre que celle émanant de celle produite par cette idéologie, qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau. Un concept artificiel car n’a aucun fondement réel, qui veuille que : Blanc = Bon/Droit/Supérieur/Suprême, et Noir = Mauvais, Sournois, Inférieur, démoniaque.

Comprendre le pouvoir de fascination et de vénération qu’exercent les personnes blanches sur les personnes non blanches, faisant que les personnes non blanches se considèrent dans l’obligation d’assumer un rôle de soumission afin de ne pas déplaire aux personnes blanches, alors que rien dans le système idéologique de pensée de la suprématie blanche (racisme) n’est fait pour garantir et fournir aux personnes non blanches une existence et des conditions dominées par la JUSTICE.

Fascination et vénération qui incite beaucoup de personnes non-blanches/noires à s’exhiber et à manifester ce qu’elles possèdent et qui leur vient des personnes blanches qu’elles vénèrent, par l’adoption des codes idéologiques d’un système qui fondamentalement et principalement est conçu pour dominer et maltraiter les personnes non blanches/noires.

Fascination et vénération usurpée car à  ce jour les personnes blanches sont celles qui  pillent toutes les ressources de la planète afin de réduire les capacités des personnes non blanches qui deviennent dépendantes des personnes blanches dans tous les domaines d’activité sur l’ensemble de la planète. Par plus de confusion elles incitent les personnes non-blanches à faire de même sous couvert de « Progrès ».

*Fascination définition  : Il s’agit d’un état manifeste qui prend sa source dans une relation du fait qu’un individu parce qu’il possède ou semble posséder une chose, active , incite, déclenche la curiosité, la vénération, d’un autre individu pour lui. Un individu suscite de la fascination lorsqu’il il génère un rapport à l’autre qui fait de lui une personne à qui il est attribué et reconnu une sorte de pouvoir qu’elle semble détenir ou détient réellement. Quelqu’un de fascinant suscite de manière directe ou indirecte de la subjugation car le pouvoir qu’il/elle exerce fait de celui et ou celle sur qui ce pouvoir agit un(e) esclave, un sujet car celui/celle sur qui est exercé cette fascination se voit attiré, impuissant, dévoué, prisonnier, soumis. En état de SUBJUGATION.

Le blanc supposant la pureté = Blanc légitime /BIEN
Le noir supposant la non-pureté = Noir Illégitime/MAL

Aucune couleur n’est bien ou mal cela est une vue de l’esprit et loin d’être une vérité. Une couleur est une couleur et est neutre.

Il n’existe pas de bonnes et de mauvaises couleurs, il existe juste des couleurs.

L’idée subliminale qui a été inculquée par le symbolisme, aux personnes non-blanches et aux personnes noires en particulier étant que Jésus qui est Blond aux yeux est celui en qui elles doivent mettre toute leur confiance, en simple signifie de faire confiance à l’homme blanc et  de se méfier  de tout ce qui est non-blanc. Et espérer qu’il vienne les sauver.
L’homme classifié comme blanc ayant convaincu qu’ils est le salut. Une imposture qui à ce jour est cause des plus grandes tragédies. Car au delà de la religion c’est l’usage de celle-ci et l’idéologie qu’elle contient avec ses conséquences qui est à remettre en cause. Les victimes vivant dans le rêve, l’espoir et attendant que vienne leur salut, en simple laissez-nous faire, dormez et rêvez.!!!.

Saviour

Ce postulat est, a été et demeure le postulat psychologique le plus dévastateur qu’il ait été donné d’énoncer, mais qui demeure à ce jour le postulat dominant qui autorise la pratique quotidienne de la maltraitance envers et entre  les victimes.

Naissance de Venus, Botticelli, 1484

Victimes car incitées, éduquées, entraînées à accepter de manière impuissante à une idée qui est à leur détriment, et les incite à s’exclure à s’annuler, à nourrir de l’hostilité, à détruire et à se détruire,  œuvrant ainsi et à leur insu à renforcer, à travailler à renforcer  un système qui n’a pas été conçu en leur faveur, même quand cela y parait  en apparence. Un système qui favorise la violence, l’animosité et des pensées malsaines, un système ou est vénérée la mort et le sang, le chaos, la destruction, ou la vie d’une personne est considérée comme sans valeur, car seul compte le profit matériel.

À ce jour cette idéologie est si raffinée que les victimes ne savent toujours pas, ni ne comprennent vraiment ce qu’est et comment fonctionne le racisme.

Le racisme qui est l’invention la plus monstrueuse, une puissante force motivante et qui à ce jour est la cause des désastres relationnels entre les hommes de la planète.

Il n’existe pas de *religion plus puissante que la religion de la suprématie blanche qui est le racisme, car il n’est rien sur terre qui ne soit pas soumis et affecté et motivé par cette idéologie pratiquée à l’échelle planétaire quotidiennement. Ce qui fait que le racisme empêche toute véritable émergence de la dite « humanité ».

* Une religion étant une forte croyance appuyée par des actions.

Cette idée est celle qui gouverne les relations des hommes au sein du monde,  incite les individus à considérer et à valoriser leur existence plus que la production de la JUSTICE, à avoir un point de vue erroné et « primitif ».

La valeur d’un individu ne devant pas être échelonnée sur la couleur de sa peau, mais sa capacité à agir de manière constructive dans son rapport à l’autre, en se laissant guider par son intention qui soit la production de la JUSTICE dans son espace au quotidien qu’il soit seul ou accompagné et ce à l’échelle de l’univers.

Il règne une CONFUSION MAXIMALE face à ce problème, une confusion qui permette que soit maintenue un climat ou toute lecture demeure faussée. Les personnes blanches et les personnes non blanches évoluant dans un climat d’hypocrisie et de méfiance permanente, favorisant l’arrangement tragique, dans des relations ou sourde un mal silencieux, invisible qui est le racisme.

Il est nécessaire de se débarrasser de ce fléau qu’est la suprématie blanche qui est le racisme, et le remplacer par un système de JUSTICE.

Le racisme est un monstre destructeur conçu pour détruire, les victimes devraient cesser de nourrir un monstre créé pour les détruire.


Que les victimes  cessent de participer à cette idéologie qui détruit les relations et qu’elles favorisent plutôt  la production  de la JUSTICE dans chaque relation, afin de réduire considérablement le pouvoir destructeur de ce monstre.

LE PROBLÈME FONDAMENTAL À RÉGLER ENTRE LES HOMMES DE LA TERRE EST CELUI DE LA LIGNE DE PARTAGE DES COULEURS QUI DOIT DÉFINITIVEMENT DISPARAÎTRE AFIN QUE PUISSE ENFIN ÉMERGER UNE HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS. AFIN DE FAVORISER UNE NOUVELLE CULTURE UNE CULTURE DE JUSTICE. QUE PUISSE EXISTER UNE VÉRITABLE HUMANITÉ QUI À CE JOUR EST UN CONCEPT QUI EST LOIN D’ÊTRE UNE RÉALITÉ.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s