PRISONNIERS DE GUERRE EN TERRITOIRE ENNEMI.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

*PRISONNIERS DE GUERRE EN TERRITOIRE ENNEMI.

« Pour les personnes non blanches victimes du racisme notamment les personnes de sexe féminin, il doit être compris qu’elle ne doivent pas s’attendre à ce que ce système fonctionne en leur faveur et puisse réponde à leurs attentes alors qu’il est spécifiquement conçu pour fonctionner contre elles et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre).

En matière de couple, aucun individu non blanc ne peut se considérer marié, car il est sujet d’un système qui le maintient à l’état d’enfant, de fille et/ou de garçon. Une victime n’est pas qualifiée pour être mariée, car pour être marié il faut un système qui soutienne ce mariage. Tout mariage dans le système de la suprématie blanche est une tentative de mariage. Les choses ne pouvant pas être comme elles devraient l’être du fait de leur état de subjugation qui les maintient dans le confinement. »

« Un prisonnier n’a aucun droit et pour les victimes non blanches il ne leur reconnu aucun droit, excepté le statut de victime. Les victimes sont sur un champs de bataille et sur un champs de bataille il y a beaucoup de victimes, de choses qui arrivent qui ne devraient pas arriver. Ces tentatives de mariage nécessitent pour les victimes de revoir leurs attentes à la baisse, car elles ne pourront nullement trouver une véritable satisfaction, et s’éviteront la frustration, et la déception source de désarroi, par la compréhension de la situation. Elle doit comprendre que la route sera très cahoteuse, car rien n’est fait dans ce système pour que les victimes puissent avoir une existence correcte, car leur condition est incorrecte.
« Une existence qui est conditionnée par ce qu’autorisent, permettent ou pas les suprémacistes blancs aux victimes. »
« Elle sont impuissantes, et dépendent des suprémacistes blancs en tout, et rien n’est garanti pour les victimes. Aussi les victimes ne doivent rien se promettre car elles ne sont aux commandes de rien et sont totalement dépendantes des suprémacistes blancs. »

« Un système qui est conçu pour les dominer et les maltraiter et les incite à se maltraiter en acceptant de produire de la non justice, ce qui renforce le système. Aussi elles devront apprendre à minimiser les conflits et éviter de se maltraiter. »

« Les personnes noires doivent cesser de rêver et d’attendre d’un système qui ne leur est en rien favorable. Elles doivent faire de leur mieux pour remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, car tant que ce système sera en place rien n’est et ne sera  comme il se devra d’être. »

« Parfois les suprémacistes blancs choisissent un certain nombre de personnes non blanches pour leur donner un passe, ces personnes non blanches sont utilisées comme un appât. Cela est la vitrine raciale.
Les suprémacistes blancs (racistes) choisissent une ou deux personnes, ou trois cent voir des milliers personnes non blanches pour les utiliser, leur donner une excellente situation, une couverture, des conditions confortables, les traiter correctement, pour attirer toutes les autres personnes non blanches dans le filet, mais ces dernières  n’auront rien, aucun futur ne leur sera proposé, elles vivront dans la misère aussi bien matérielle qu’intellectuelle. En même temps ces personnes non blanches choisies comme vitrine, sont des victimes qui sont utilisées pour créer l’illusion que le racisme n’existe pas, aussi elles ne doivent en rien être enviées par les autres victimes. »

« Les avantages que ces personnes choisies afficheront font partie de la stratégie mise ne place par les suprémacistes blancs (racistes)  qui sert à maintenir l’illusion et la rendre réelle.
Les suprémacistes blancs son très sophistiqués dans leurs méthodes de confusion et de tromperie, ces personnes choisies afin de les mettre en avant l’illusion ne sont que des appâts, des leurres. Aussi en tant que prisonnier de guerre assumer ce travail est à comprendre, la victime n’étant pas à blâmer car elle est choisie. La victime se doit de servir ce poste pour révéler la vérité et produire de la JUSTICE. Elles ne sont pas des privilégiées, elles sont choisies sur le volet, les suprémacistes blancs  interchangeant à leur guise leurs victimes. Elles sont prises en fonction de ce que veut faire le suprémaciste blanc, et si elle refuse une autre victime est choisie, car pour le suprémaciste blanc ce qui compte c’est que la tâche assignée à la victime soit accomplie et peu importe la victime, car elles sont toutes égales à ses yeux. Les victimes sont juste des numéros. »

1 Demandé pour ce qui est manquant.

2 Prendre ce qui est accordé.

2 Compenser pour la différence.

« Savoir et comprendre la situation et ce qu’implique d’être sous la gouvernance du système de la suprématie blanche (racisme) est nécessaire. Utiliser son temps et son énergie de manière constructive, et n’acquérir les choses uniquement à valeur constructive et pour un usage constructif. »

« Les victimes doivent cesser de comparer leurs chaines cela est insensé, cesser d’exhiber ce qu’elles possèdent, car leur vient de leur geôlier, les suprémacistes blancs (racistes). »

« Il est normal de vouloir du plaisir, de la gloire, et du gain matériel, cela en soi est « logique » pour tout animal, toute créature, toute entité. Le problème est que les suprémacistes blancs veulent ces choses en dominant et en maltraitant les personnes non blanches sur la base de la couleur de la peau. Alors que cela pourrait être obtenu sans avoir à maltraiter quiconque et ce dans un système de JUSTICE.  Les victimes non blanches doivent comprendre qu’elles sont en territoire ennemi.

NB : Il est juste de blâmer le sculpteur et non la sculpture, car ce sont les intentions, les idées, et le travail du sculpteur qui font la sculpture, Le sculpteur est celui qui produit la sculpture.
Aussi tous les actes commis par les victimes accomplis au sein et durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) sont à attribuer aux suprémacistes blancs racistes car ils sont ce ceux qui ont décidé de prendre n charge l’existence des individus de la planète. Tout acte injuste commis par une personne non blanche est directement ou indirectement à mettre au crédit des suprémacistes blancs car ils sont celles et ceux qui sont aux commandes.
Le capitaine d’un navire est toujours celui sur qui repose la responsabilité des actes qui ont lieu sur son navire.

 

Produire dans sa relation chaque jour et tous les jours un produit appelé JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s