N°1 MINIMISER LES CONFLITS


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 LA  SUPRÉMATIE BLANCHE,  EST LE RACISME

MINIMISER LES CONFLITS

Prémices : Est il nécessaire de chercher à avoir raison, sachant qu’ avoir raison n’est pas toujours synonyme de vérité ?

Chercher à avoir raison assez souvent est chercher à convaincre mais ne signifie aucunement vouloir révéler la VÉRITÉ pour produire de la JUSTICE.

Chercher à avoir raison est  nourrir l’ego.

Afin de produire de la JUSTICE l’élément fondamental est la minimisation des conflits  et chercher à révéler la VÉRITÉ, et non vouloir nourrir l’ego..

Aussi il apparaît nécessaire de prendre un certain nombre de mesures personnelles/individuelles (avoir un CODE), qui PRATIQUÉ par chacun/chacune, SUR UNE BASE QUOTIDIENNE, aiderait logiquement à donner comme résultat une somme collective de personnes prenant des mesures/codifiées QUOTIDIENNES, pour un résultat collectif,  qui auront pour but de minimiser les conflits.

Dans cet article il est exposé quelques mesures simples à appliquer, il est cependant recommandé, et autorisé au lecteur qui en prend connaissance,  d’augmenter et/ou de modifier à sa convenance cette liste pour lui-même, dès lors que l’objectif PRINCIPAL et ULTIME demeure LA PRODUCTION de la JUSTICE ET LA RÉVÉLATION DE LA VÉRITÉ.

UNIS DANS  L’OBJECTIF INDÉPENDANTS DANS L’ACTION.

La solution venant de l’action individuelle de chacun à produire de la JUSTICE dans son quotidien dans sa relation à l’autre et au monde au sein duquel il évolue.

* MINIMISER LES CONFLITS

Ne s’exprimer que si ce qui sera dit aura une valeur constructive, à savoir apporte une solution, aide la personne, permet de résoudre un problème, élimine la confusion.

Ne porter de critique UNIQUEMENT dans la mesure ou cette critique contient une solution, autrement éviter de faire naître un problème, qui n’aura pour effet que de générer de la « joute verbale », de l’animosité/hostilité, et ou provoquer plus de confusion. La règle étant : Régler un problème sans en créer d’autres.

considérer la Logique qui est cause et effet, l’émotion doit laisser la place à  la Réflexion, LE QUESTIONNEMENT LE POURQUOI ?

Chercher à Comprendre plutôt que simplement réagir. Car favoriser l’émotion est globalement la cause de la plupart des conflits et notamment pour les personnes non blanches/noires, promptes à réagir plus qu’à réfléchir, car ayant été éduquées dans ce système à demeurer à l’état infantile, au sein duquel depuis l’existence de ce système elles sont dirigées, guidées, gouvernées, et prises en charge ( prises en otage) par les suprémacistes blancs et ce dans tous les domaines Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 au sein desquelles elles sont impliquées.

Par conséquent lorsqu’une personne s’exprime se poser la question de savoir si il s’agit :

1 D’une Question/Problème.
2 D’un Commentaire/Avis.
3 D’une Information.

1 Il s’agit d’une Question :  Répondre à la question ( une réponse est une réponse) ou demander pourquoi cette question afin de savoir et de prévoir si le fait de donner votre réponse risque de faire en sorte que quelqu’un se retrouve à être maltraitée par l’usage qui sera fait de la réponse.

2 Il s’agit d’un Commentaire:  Se taire pour éviter que cela ne génère un conflit verbal, ou poser la question de savoir quelle intention cache le commentaire, savoir si cela est censé produire de la JUSTICE, pour qui et comment ?
De plus si votre avis est demandé chercher à savoir pourquoi et en quoi votre avis sera constructif. Considérer que donner son avis n’a d’intérêt que si cet avis est VÉRITABLEMENT pris en compte et est sert un but CONSTRUCTIF.

3 Il s’agit d’une Information : Chercher à savoir à quoi peut servir cette information, si elle est constructive la traiter pour telle. Si elle ne l’est pas demander à celui qui donne l’information quelle intention le motivait à fournir une information non constructive, en quoi cela aide et produit de la JUSTICE. Toujours vérifier si l’information  est vraie ou fausse.

Il est à noter que : Ne pas dire la vérité et donner une fausse information est une forme silencieuse de maltraitance, car celui/ celle à qui est transmise l’information, se retrouve à devoir véhiculer une erreur, qui transmise à d’autres,  propager de la maltraitance,  en induisant un plus grand nombre de personnes dans l’erreur. Dire un mensonge à une personne est dire un mensonge à plusieurs personnes, dire un mensonge à une personne est tromper plusieurs personnes et  maltraiter plusieurs personnes.

En toute situation  éviter de parler d’un problème, si vous n’avez pas de solution, et/ou plutôt chercher à le résoudre autant que faire se peut et en silence, sans chercher à le faire savoir, il ne s’agit de pas de savoir qui mais quoi. Ni de faire cela dans le but de se faire flatter « l’ego », faire cela dans ce but est incorrect. Un problème est un problème et un problème nécessite d’être résolu et ce peu importe par qui, ce qui compte c’est la RÉSOLUTION DU PROBLÈME. Il n’y a aucune fierté à tirer que d’avoir à régler une problème qui le nécessite.

Ex : Vous marchez dans le salon ou la cuisine ou la salle de bain, ou ailleurs,  et vous voyez une chose qui mérite d’être arrangée, nettoyée, rangée, le faire en silence, cette simple action à elle seule fera plus que de signaler le problème et chercher un responsable à accuser. Agir de manière silencieuse.  CELA EST UNE MANIÈRE  CONSTRUCTIVE DE PRODUIRE DE LA JUSTICE; DE CHERCHER À MINIMISER LES CONFLITS, DE FAVORISER L’AMÉLIORATION DE LA  QUALITÉ DES RELATIONS.

LA MÉTAPHORE DE LA PORTE.


stickers-trompe-l-oeil-porte
Lorsque quelqu’un s’exprime, cette action implique que cette personne ouvre une porte, et vous invite à entrer  dans son univers, aussi celui qui se trouve face à cette porte se doit de savoir qu’il prend un risque qui est celui de se retrouver dans un univers qu’il ne contrôle pas, il est face à une invitation, une situation dont il ne sait rien.
Tout individu  est une SITUATION.
Aussi afin d’éviter de se retrouver dans un conflit, une situation non désirée, garder le silence face aux commentaires, avis, et critiques, paroles, ou poser des questions pour savoir ce qui se cache derrière la porte qui s’ouvre devant vous. Quel est l’objet de l’invitation est ce que cela aidera ou nuira ?

PS : Il est à noter que la plupart des personnes non- blanches sont empoisonnées et ne savent communiquer sans chercher à se maltraiter, à se nuire,  en permanence ou à créer  des problèmes, qui favorisent des conflits, elles tiennent ce mode opératoire des suprémacistes blancs qui ne cessent de les inciter à se maltraiter directement ou indirectement. Empoisonnées car éduquées dans ce système à ne pas écouter et observer et à se laisser guider principalement par l’émotion, ce qui produit des personnes qui fonctionnent comme de enfants, se chamaillant en permanence, cherchant à vouloir avoir « raison » plutôt  que chercher à comprendre les problème afin de le résoudre.
Les personnes non- blanches et les personnes noires en particulier devraient changer de paramètre, changer de mode opératoire relationnel et pratiquer le silence et/ou le questionnement pour une meilleure compréhension, afin d’éviter de se retrouver dans des situations souvent tragiques et malsaines. Ce poison est répandu tous les jours et les personnes non-blanches devraient observer comment il leur est inoculé ( télé, jeux, films, livres, concepts,….)Et se rendre compte du piège de l’ego.

Il n’est pas nécessaire de chercher à se justifier, ni à chercher à répondre à tout ce qui vous est dit ( éviter de considérer un propos comme une affaire personnelle) mais chercher à comprendre POURQUOI ? La raison et l’intention cachée. Ce qui compte est de savoir si ce qui est dit est VRAI ou FAUX, de comprendre le problème qui est soulevé si tant est qu’il soit réel et existe vraiment. Savoir face à quoi vous faites face.

LE POISSON

« Il est difficile d’attraper un poisson qui ferme la bouche »

« Il est préférable d’éviter d’être un poisson  qui mord et réagit à chaque parole, cela évite bien des désagréments. »

Avant de s’exprimer se poser la question suivante : Est ce que ce que je vais dire va être constructif ? Si oui comment ? Si non Pourquoi ?

* MINIMISER LES CONFLITS

SOYEZ LA PERSONNE LA PLUS COURTOISE EN TOUTES CIRCONSTANCES MÊME FACE À UNE PERSONNE QUI NE L’EST AVEC VOUS, SUIVEZ VOTRE CODE ET NE LAISSEZ PERSONNE VOUS DÉVIER DE VOTRE CODE. SOYEZ AUX COMMANDES.

QUE FAIRE POUR RÉDUIRE LE POISON.

*Sur 10.000000 choses à dire pour chaque situation donnée, dire la meilleure chose constructive à dire.

*Sur 10.000000 choses à faire pour chaque situation donnée, faire la meilleure chose constructive à faire.

RESTER SILENCIEUX  ET NE S’EXPRIMER QUE POUR DIRE DES CHOSES CONSTRUCTIVES.

N’ATTIRER L’ATTENTION QUE SI CE QUI EST MIS EN AVANT POUR ATTIRER L’ATTENTION EST CONSTRUCTIF.

* Être seul jusqu’à ce que  l’esprit se mette à travailler, rester seul car permet d’avoir du temps pour réfléchir.
* S’éviter soigneusement en dehors de ces conditions. Pas de contacts pas de conflits car il est difficile d’être ne conflit avec une personne avec qui l’on est pas en contact.

SE POSER LA QUESTION SUIVANTE :

*Est ce quelque chose que je devrais dire/faire ?
*Est ce quelque chose que je ne devrais pas dire/faire ?
*Si oui Pourquoi  ? Si non Pourquoi pas ?

Éviter de prendre les propos d’autrui  pour en faire une affaire personnelle, ne focaliser son attention que sur le problème qui est posé à travers la remarque, la critique, et non sur la personne qui pose le problème. Car une personne peut agir différemment, la personne  n’est pas le problème, le problème est ce que produit la personne, le résultat de sa pensée, parole, action, pouvant avoir un résultat constructif ou non constructif.

En toute situation observer avant de s’engager, et chercher à comprendre quel est le problème afin d’agir de manière constructive, être en mode de RÉSOLUTION DE PROBLÈMES. Ne s’engager seul ou avec autrui qu’en connaissance de cause et ce quelle que soit la situation, la circonstance à laquelle vous faites face. TOUJOURS SAVOIR POURQUOI VOUS ACCORDEREZ DE VOTRE TEMPS ET DE VOTRE ÉNERGIE. Une fois la décision prise ASSUMER LES CONSÉQUENCES ET ÉVITER DE SE PLAINDRE.

Éviter de créer un problème de plus à une personne qui vous dit ne pas en avoir.
Par exemple : La personne vous dit qu’elle ne subit pas de racisme accepter la réponse, ou demander pourquoi elle dit qu’elle ne subit pas de racisme, demander de définir ce qu’elle entend par ne pas subir de racisme. Éviter de chercher à la convaincre de l’existence du racisme.

PS : Il faut savoir que pour toute personne non-blanche qu’elle le veuille ou pas, qu’elle le reconnaisse ou pas, qu’elle l’accepte ou pas,  tous les problèmes auxquels elle fait face,  finissent TOUJOURS par la ramener au problème du racisme qui est la suprématie blanche car sa condition est inhérente à l’idéologie en place et qui régit son existence dans tout ce qu’elle fait de manière directe ou indirecte.

POURQUOI ? Parce qu’ elle évolue au sein de ce système qui est le système de la suprématie blanche (racisme), un système organisé  et qui régule, gouverne  toute son existence qu’elle le reconnaisse ou pas et qui est conçu à son détriment et ce quel que soit la situation,  malgré les apparences qui servent à lui faire croire le contraire.
Parce que les suprémacistes blancs interfèrent dans tout ce qui concerne les affaires des personnes non-blanches directement ou indirectement, alors qu’aucune personne non-blanche à ce jour n’interfère dans les leurs.

Lorsque vous êtes avec quelqu’un, laisser s’exprimer la personne afin qu’elle expose son problème, éviter de lui dire ce qui est son problème, tout au plus demander à la personne pourquoi elle dit ce quelle dit, fait ce quelle fait, et/ou garder le silence et laisser le soin à l’autre de s’exprimer.

COMMENCER à cultiver le silence et l’observation afin d’affiner la compréhension, et poser des questions pour devenir des personnes qui cherchent à révéler la VÉRITÉ pour sortir de la confusion et augmenter la compréhension. Sortir des discussions triviales qui ne font que nourrir les commérages ou de l’hostilité, et donc nuisent à autrui.

PRODUIRE  de la JUSTICE, UNE CHOSE, À LAQUELLE LES HOMMES NE SONT PAS FAMILIERS. RÉGLER LE PROBLÈME, ET NULLEMENT CHERCHER À FAIRE DE CONTRIBUTION, CE N’EST PAS UN BUT QUE DE CHERCHER À CONTRIBUER, LE BUT EST PRODUIRE CE QUI EST À PRODUIRE À SAVOIR DE LA JUSTICE. IL N’Y AUCUNE FIERTÉ À TIRER QUE DE FAIRE CE QUI EST NÉCESSAIRE D’ÊTRE FAIT.

Famille, amour, frère, sœur, ami, solidarité, indépendance, liberté, bonheur, pour exister doivent être synonyme de *JUSTICE.
Aussi ces concepts ne peuvent exister dans un système de non-justice,  car à ce jour le système idéologique en place et au sein duquel est plongé le monde, et l’ensemble des individus qui le composent, prône et vénère  la pratique de la non justice directement ou indirectement et ce sur une base quotidienne.

Rien n’est fait réellement pour qu’existe la JUSTICE. À ce jour nos relations sont toutes nourries ET EMPOISONNÉES par une idéologie qui favorise l’hostilité, la violence, les pensées malsaines, le mensonge et l’hypocrisie, entre les individus,  et ce sans qu’ils s’en rendent compte pensant que cela est « normal », ou ne cherchent à produire de la JUSTICE, alors qu’en fait ils sont endoctrinés et éduqués et ce pour le bénéfice de ce système en place, un système criminel car ne cesse de laisser des victimes par terre.
Produire de la JUSTICE est avant tout produire un antidote qui aura pour but l’élimination de ce mode de pensée dans nos relations, et favoriser la VÉRITÉ.

Vérité + Justice + Justesse = PAIX

FAVORISER LA QUALITÉ DES RELATIONS MINIMISER LES CONFLITS.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s