LE PARAMÈTRE DE LA COMPRÉHENSION OUTIL ESSENTIEL DE DÉCODAGE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LE PARAMÈTRE DE LA COMPRÉHENSION OUTIL ESSENTIEL DE DÉCODAGE.

« Pour résoudre un problème  l’énoncé se doit d’être  compris correctement autrement, il apparait  difficile de pouvoir le résoudre. la compréhension de l’énoncé demeurant essentielle. »

* Une approche erronée ne peut donner que des lecture de compréhensions  erronées. Le paramètre qu’utilise les personnes non-blanches pour évoluer dans le système idéologique au sein duquel elles sont impliquées, a été faussé par celles et ceux qui les maintiennent à l’état de victimes, aussi il n’est nullement surprenant que l’approche des victimes et  leur compréhension soit globalement faussée, et les amène à trouver des réponses faussées.

« Imaginez des personnes à qui il est dit qu’elles jouent un match de football mais à qui il est remis des raquettes. »

« Toute approche faite et quelle qu’elle soit,  avec des données faussées amène logiquement  à obtenir des résultats faussés. C’est de la LOGIQUE. »

image013

En toute chose, il est nécessaire de considérer le paramètre de départ afin de comprendre et de pouvoir décoder les données obtenues, et observées.
En ce qui concerne ce problème qu’est le racisme, la plupart des personnes concernées, les personnes non-blanches, qui sont soumises à ses effets, n’ont souvent que peu de recul, peu d’informations, pas de boussole, ne sont pas paramétrées, pour observer que l’angle d’approche, ici le CONTEXTE,  joue un rôle fondamental, et que celui-ci nécessite le maximum de précision afin d’en faire une lecture qui soit la plus précise possible, afin de décoder les données, les relations, permettant d’avancer en toute connaissance de cause.
En aviation un degré de décalage déporte un avion sur plusieurs kilomètres par rapport à son point d’arrivée, ce principe est un principe logique qui s’applique en toute circonstances, encore faille t-il comprendre ce que veut dire un degré et un  décalage.

Avoir un compas précis, une boussole précise, un guide un décodeur, qui aident à faire des calculs de trajectoires précis, permettent  de garder le cap, et évitent de faire des erreurs de lecture, et ainsi éviter de se retrouver hors de la zone d’arrivée.

Savoir ce qu’est et comment fonctionne cette idéologie, au travers des manœuvres permanentes mises en place et pratiquées pour son existence, par toute personne blanche qui croit et défend cette idéologie ainsi que par toute personne blanche qui dit ne pas être raciste, sans parfois se rendre compte qu’elle le pratique à son insu car ne voit pas les effets subtils qu’elle utilise par habitudes, car évolue dans son système ( un poisson qui est dans l’eau ne sait pas qu’il est dans l’eau) et permet que soit entretenue cette situation, pour le bénéfice global du système.
Et pour les personnes non-blanches pas toujours correctement informées de leurs conditions et du principe qui sous tend leurs relations dans un système où elles sont hautement affectées par cette idéologie, d’une manière ou d’une autre et ce dans les moindres recoins de leurs existences, au quotidien, où qu’elles se trouvent et quoi qu’elles fassent.

Beaucoup de personnes non-blanches/noires se considèrent non concernées par ce problème, et donc né voient pas les contours de leur situation réelle, alors qu’elles évoluent dès leur naissance dans un contexte dominée par cette idéologie, conçue et fabriquée pour les contenir dans une situation précise, et les éduquant, les conditionnant à avoir une pensée faussée, les amenant à négliger ce qui ne doit pas être négligé, à minimiser ce qui ne doit pas être minimisé. À perdre de vue ce qui les maintient en état d’aveuglement et d’incompréhension. Programmer pour ne pas comprendre ce à quoi elles participent, cela est pour elle le paramètre de départ, qui fausse toute leur compréhension du problème.

conservateur_02

C’est ce qui est requis, en ce qui concerne le problème que représente la suprématie blanche qui est le racisme, pour tout individu qui souhaite comprendre ce qu’est ce problème et comment il fonctionne.

Comprendre en comment et pourquoi il est le problème majeur qui affecte l’ensemble des relations des individus de la planète, et à plus fortes raisons celles et ceux qui sont directement concernés à savoir les personnes non-blanches, qui pour la plupart ne considèrent pas ce problème de manière logique mais uniquement émotionnel.

Aussi devient-il urgent, nécessaire,  pour celles et ceux d’entre les victimes non-blanches ( celles qui cherchent à comprendre ),  de prendre en considération les paramètres de départ qui sont posés par ce problème, sur le plan pratique et sur le terrain des relations, ainsi que ce que ceux-ci impliquent et produisent concrètement au quotidien, évitant pour celles et ceux qui y sont confrontés et qui cherchent à comprendre, de se retrouver surpris, d’être au contraire informés et prêts à interpréter ces effets avec un maximum de lucidité, afin de prendre des décisions précises.


QUEL EST CE PARAMÈTRE À CONNAÎTRE ET À COMPRENDRE  ?

COMPRENDRE QU’ELLE ÉVOLUENT AU SEIN DU ROYAUME DES SUPRÉMACISTES BLANCS. DE FAIRE CROIRE À UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,   QUE LEUR APPARENCE (couleur de peau) EST UNE ERREUR. »

  « L’OBJECTIF ULTIME DES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) EST D’AVOIR LE CONTRÔLE TOTAL DE L’ENSEMBLE DES ACTIVITÉS DE TOUTES LES PERSONNES NON-BLANCHES, LEURS SUJETS ET CE EN PERMANENCE DE MANIÈRE DIRECTE ET INDIRECTE, EN ENTRETENANT LA CONFUSION PARMI LES PERSONNES NON-BLANCHES  À SON NIVEAU LE PLUS SOPHISTIQUÉ (SCIENTIFIQUE), ALORS QU’EUX NE SONT NULLEMENT CONFUS. C’EST AINSI QU’ILS CONTRÔLENT LES PENSÉES, LES PAROLES ET LES ACTIONS DE LEURS VICTIMES ET CE DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ EN :Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre/contre Guerre . » Leur boulot est de dominer les personnes non-blanche, en les confondant au maximum.

 

Un paramètre si simple qu’il déroute les victimes.

0/0 Dans un monde socio-matériel  dominé par le système idéologique de la suprématie blanche (racisme), chaque et toute personne non-blanche/noire née dans l’univers connu, devient immédiatement une victime de, et un sujet du, système de la suprématie blanche (racisme). Cela arrive automatiquement— La raison étant que l’homme et la femme raciste sont directement et indirectement, les maîtres fonctionnels de toutes les personnes non-blanches dans tous les domaines d’activité. P33 extrait traduit de l’ouvrage The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook, for thought, speech and/or action for vicitms of racsim(white supremacy) © 1984 Neely Fuller Jr

 

0/1 L’homme et la femme raciste, ont comme objectif ultime la promotion éternelle de leur fierté, de leur ego, et  de leur arrogance, en pratiquant la domination éternelle et l’abus des personnes qu’elles ont classifiées comme non-blanches. Trompant les victimes, les incitant à glorifier la suprématie blanche comme étant la meilleure de toutes les formes possible d’existence, partout et en tout temps à travers l’univers connu, et inconnu. Ils parlent de progrès, de science,  pour justifier la glorification et de la promotion de la suprématie blanche. P35 extrait traduit de l’ouvrage The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook, for thought, speech and/or action for vicitms of racsim(white supremacy) © 1984 Neely Fuller Jr

L’homme et la femme raciste ne cessent de s’évertuer à tout répertorier, à tout topographier, la terre et les hommes, ce que contient la terre et comment fonctionnent les hommes, notamment les personnes non-blanches  dites noires,   afin d’asseoir leur pouvoir domination de manière totale et scientifique sur ces personnes qu’elles ont considéré devoir dominer et maltraiter. Ils parlent de découvertes, de progrès,  pour masquer leurs véritables intentions qui est de ne cesser de déposséder pour posséder, ne cessent de s’approprier tout ce qu’ils et elles trouvent. Et ce toujours pour raffiner et répandre leur système et le glorifier.

Ce sont des SCIENTIFIQUES HORS PAIRS. Le problème est que cette science et ce pouvoir ne servent t et n’ont  jamais servi à favoriser un monde de JUSTICE.

petrie01   170955_14061026_460x306  apollo_11_visor

Sous couvert de SCIENCE, il est surtout question de VALIDER UNE SUPRÉMATIE, SE CONSIDÉRER AU DESSUS DE TOUT  Y COMPRIS DE PERSONNES  CELLES CLASSIFIÉES COMME  NON-BLANCS/NOIRS.

*LA SCIENCE DEVRAIT SERVIR À PRODUIRE DE LA JUSTICE ENTRE LES HOMMES ET NON SERVIR À NOURRIR L’ARROGANCE NI SE GLORIFIER.

Avec les suprémacistes blancs c’est où ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent, et avec qui ils veulent. Le seul point de vue qui doit compter est le leur.

1/1 Le système de la suprématie blanche s’appuie sur l’idée qui veuille que dès lors que vous êtes une personne non-blanche/noir (jaune, rouge, brun, marron, etc…), vous êtes un sujet désigné d’office, soumis aux conditions des personnes non-blanches pour tout ce qui à à voir avec la pensée, l’action, la paroles, et les relations tant avec les personnes blanches qui doivent être vénérées, glorifiées directement ou indirectement, quoi qu’elles pensent, disent et fassent,  qu’avec les personnes non-blanches avec lesquelles toute personne non-blanche/noir, se doit de maintenir des relations d’hostilité, et ce quelle que soit la forme, la première étant le mépris de soi et de l’autre parce que non-blanc, et la répression de leur curiosité, et de l’habitude du questionnement.
Le tout entretenu par un climat de confusion TOTALE, et de TROMPERIE permanente, orchestrés par les suprémacistes blancs (racistes) sur une base quotidienne.
Dominer, maltraiter et tromper les personnes non-blanches ,  les inciter à se nuire entre elles,à se haïr, à se détourner des sujets sérieux, pour le bénéfice d’un système qui fonctionne comme une entreprise, car elle fait de la gestion de profits et de pertes.

Tout cela pour favoriser une vénération ayant été, et étant savamment planifiée, mise en place et entretenue, par des moyens de tous ordres, afin que puisse s’établir sans problème cette idéologie, qui dans ce cas est une nécessité de suprématie sur l’ensemble des individus non-blancs de la planète. Amenant les victimes à considérer leur condition de sujet comme « normale ».

Une suprématie qui veuille que quel que soit le domaine d’activité, : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre/contre guerre, la personne non-blanche se doit de dépendre  à tout  moment  en tout et pour tout,  des personnes blanches, que ces personnes  se disent raciste ou pas.

1/2 Dans ce système le paramètre est renforcé par un rapport à l’autre qui veuille que les personnes blanches et les suprémacistes blancs en particulier aient autorité en tout et pour tout ce qui concerne les affaires des personnes non-blanches, en soient aux commandes. Définissent, évaluent, déterminent tout ce qui est et n’est pas en toute chose même au niveau des concepts des choses de la vie, de la valeur.

Rendre totalement impuissante, pitoyable, non constructive la personne non-blanche dans ce système, à lui réduire au maximum toute marge de manœuvre, la maintenir en PRISON.
C’est une Relation de Pouvoir Dynamique, qui s’appuie sur un concept artificiel ( la couleur de la peau) mais qui est savamment entretenu comme une vérité. Une relation qui fait de la personne non-blanche un sujet/objet, une victime, qui ne peut s’attendre à autre chose qu’à être dominée et maltraitée d’une manière ou d’une autre dans ce système.

UN PARAMÈTRE QUI VEUILLE QUE SOIT EXCLUE D’OFFICE LA PERSONNE NON-BLANCHE CAR CONSIDÉRÉE SANS VALEUR ET INCITÉE À ACCEPTER DE NE VALORISER QUE L’INSIGNIFIANCE, LA MÉDIOCRITÉ, LA STUPIDITÉ ET S’EN VANTER.

Ne pas considérer ce paramètre au départ dans les relations en permanence, est s’exposer en tant que personne non-blanche qui cherche à sortir de ce cadre, à de l’incompréhension, de la frustration, de la colère, et être ballottée dans tous les sens sans savoir POURQUOI ? Alors qu’il s’agit d’une question de lecture et de décodage.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE INCITE, MOTIVE, ÉDUQUE, CONDITIONNE L’ENSEMBLE DES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, À CROIRE ET À ACCEPTER QUE LEUR APPARENCE (couleur de peau) EST UNE UNE ERREUR, UNE ABERRATION. CE QUI EST UNE ERREUR, C’EST DE CROIRE VRAIE CETTE IDÉE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE INCITE, MOTIVE, ÉDUQUE, CONDITIONNE L’ENSEMBLE DES  PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,   À CROIRE ET À ACCEPTER QUE LEUR APPARENCE (couleur de peau) EST UNE UNE ERREUR, UNE ABERRATION. CE QUI EST UNE ERREUR, C’EST DE CROIRE VRAIE CETTE IDÉE .

UNE FABRICATION IDÉOLOGIQUE CONÇUE CONTRE ELLES PRODUISANT DE TERRIBLES  IMPACTS DESTRUCTEURS SILENCIEUX . CETTE IDÉE EST UNE DES MULTIPLES CONSPIRATION DES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) POUR ENTRAÎNER LES VICTIMES DANS UNE PLUS GRANDE CONFUSION.

act10

Quoi qu’il soit dit dans les relations des individus de la planète, il est démontré et prouvé qu’à ce jour les personnes non-blanches contrairement au personnes blanches n’ont jamais cherché à dominer ni à maltraiter ces dernières. Tout au plus essaient-elles de vivre et de survivre.

Les personnes non-blanches/noires n’ont guère montré de volonté de vouloir dominer et maltraiter les personnes blanches, et n’ont de cesse de demander à vivre par elles mêmes, et se retrouvent à reconnaître que les personnes blanches où qu’elles se trouvent n’ont pour seul et unique objectif que celui d’être aux commandes des affaires des personnes non-blanches/noires. Seul cela  intéresse  les personnes blanches qui croient en cette idéologie qu’est la suprématie blanche (racisme) qu’elles le reconnaissent ou pas, c’est leur seule raison de vivre.  Les personnes blanches qui croient en la suprématie blanche ne pensent qu’à dominer le monde et tout ce qu’il contient.

La suprématie blanche (racisme) étant un système idéologique de relation de pouvoir dynamique,  idéologie qui valide que toute personne blanche de manière volontaire ou pas se considère au dessus de toute personne non-blanche/noire.
Un système idéologique structuré de symboles, de perception, de schémas de pensées, paroles et actions en vue de soutenir cette domination.
A tel point que cette idéologie basée sur la couleur de la peau, a fini par empoisonner les victimes elles-mêmes, cherchant à s’éclaircir la peau, à chercher selon elles une forme de « salut » du fait qu’elles évoluent dans un système raciste structuré, ou tout ce qui est Blanc est  Bon et à vénérer, et tout ce qui est Noir est Mauvais est à détester. Cette volonté de vouloir s’éclaircir la peau est le fruit de la fascination qu’ont généré les personnes blanches qui défendent cette idéologie, sur les personnes non-blanches, une fascination ayant pour but le contrôle des personnes non-blanches/noires, afin de les dominer et les maltraiter sur la base de la couleur de leur peau et ce quel que soit le compartiment de leur existence, et à les inciter à supporter ce système, et malgré que cela soit à leur détriment.
Cela est incorrect et malsain car est basé sur  un mensonge idéologique, un piège.

Une idéologie mensongère qui incite les victimes non-blanches/noires à se mépriser, à se détester,  à considérer honteuse leur apparence, au point de  se mutiler sans se rendre compte qu’elles ne seront jamais considérées comme des personnes blanches aux yeux des suprémacistes blancs (racistes) satisfaits de voir les dégâts MONSTRUEUX de leur  idéologie, des dégâts qui servent à renforcer une idéologie monstrueuse.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME  DEMEURE LE PROBLÈME MAJEUR À RÉSOUDRE ENTRE LES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE, A CE JOUR CE PROBLÈME DEMEURE NON RÉSOLU. AUSSI LONGTEMPS QUE CE PROBLÈME NE SERA PAS RÉSOLU AUCUN AUTRE NE POURRA L’ÊTRE. UN PROBLÈME AFFECTANT L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE SUR UNE BASE QUOTIDIENNE ET CE DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉS (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre). CAUSE DES DÉSASTRES ET DE DES TRAGÉDIES QUE RENCONTRENT LA MAJEURE PARTIE DES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,  CIBLES DÉSIGNÉES DE CETTE IDÉOLOGIE CONÇUE POUR LES DOMINER ET LES MALTRAITER.

enhanced-buzz-10644-1365095128-7-L.jpg

NUL INDIVIDU NE DEVRAIT AVOIR HONTE ET OU ÊTRE FIER DE SA COULEUR DE PEAU, ET LE RACISME A CRÉE DES PERSONNES/VICTIMES,  QUI DU FAIT D’ÊTRE NON-BLANCHES ONT FINI PAR SE  CONSIDÉRER COMME UNE REPRÉSENTATION HONTEUSE,  CONDITIONNÉES QU’ELLES SONT, SANS LE SAVOIR À DEVOIR À VOULOIR RESSEMBLER AUX PERSONNES BLANCHES, UNE MODÉLISATION MALSAINE, CAR LES POUSSE  À ACCENTEUR LE MÉPRIS D’ELLES-MÊMES.

Les suprémacistes blancs (racistes) aiment voir les personnes non-blanches, se maltraiter, se défier, se faire du tort, se quereller, c’est cela qu’ils attendent des victimes, à savoir qu’elles se neutralisent et ainsi ne puissent représenter aucun réel danger pour leur système pour au contraire le servir. En faisan cela les personnes non-blanches se détournent de l’essentiel qui est de REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

EN AUCUNE MANIÈRE LA COULEUR DE PEAU D’UN INDIVIDU N’A À ENTRER EN CONSIDÉRATION POUR GÉRER LES RELATIONS ENTRE LES INDIVIDUS.

Raison : LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE INCITE, MOTIVE, ÉDUQUE, CONDITIONNE L’ENSEMBLE DES  PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,   À CROIRE ET À ACCEPTER QUE LEUR APPARENCE (couleur de peau, nez, cheveux) EST UNE ABERRATION,  UNE ERREUR. CE QUI EST UNE ERREUR EST DE CROIRE ET D’ACCEPTER CELA.
EN SE BLANCHISSANT LA PEAU  CES PERSONNES NON-BLANCHES SONT INCITÉES À PARTICIPER À LEUR DÉTRIMENT À LA GLORIFICATION DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (racisme) À MANIFESTER OUVERTEMENT DE LEUR VÉNÉRATION/ FASCINATION  POUR  CETTE IDÉOLOGIE, CE QUI PROUVE LE  DEGRÉ ÉLEVÉ DE LA  CONFUSION AUQUEL ELLES SONT L’OBJET.

Éclaircir leur peau ne changeant réellement rien du fait qu’elles sont déjà reconnues ET CLASSIFIÉES comme non-blanches. Elles seront exhibées et il leur sera autorisé de s’exposer, de gagner de l’argent pour services rendus à la gloire de ce système qui ne les considère nullement, servants et victimes.
Acceptant l’idée qu’être non-blanc/Noir est être « Laid »,  « Inférieur », « Sale », « Incorrect ».

En intégrant le message subliminal que leur couleur de peau de départ est un problème, les  personnes non-blanches/noires font une erreur, celle de croire que le fait d’être blanc est un idéal à atteindre.
En se blanchissant la peau ces personnes participent à leur détriment à la promotion de la glorification pour le bénéfice du système de la suprématie blanche (racisme) sans savoir qu’elles se méprisent en tant qu’être, sans se rendre compte qu’elles participent à leur propre destruction. Ce qui est l’objectif Ultime de cette pratique idéologique.

Les suprémacistes blancs (racistes) ayant décidé d’être  ceux qui définissent de qui est et qui n’est pas Blanc, ils sont ceux qui font et défont les classifications, ils sont ceux qui motivent ces comportements.

tumblr_meylh4BLuh1qb81mco1_500-1

CES RÉACTIONS/RÉPONSES,  ÉMOTIONNELLES NE SONT  EN AUCUNE MANIÈRE UN MOYEN LOGIQUE DE RÉGLER CE PROBLÈME.  PROBLÈME QUI SE SITUE À UN AUTRE NIVEAU, À UN NIVEAU IDÉOLOGIQUE DONT ELLES SONT LES VICTIMES/CIBLES DÉSIGNÉES .

lilkim

POURQUOI ? ET POUR SIGNIFIER QUOI ?

La situation des personnes non-blanches impliquées à ce niveau ( il  existe plusieurs niveaux perceptibles et imperceptibles) est associée à un arrangement tragique,un conditionnement, dans la mesure ou elles évoluent dans un monde dominé par l’idéologie de la suprématie blanche qu’est le racisme.
Quoi que fera cette personne non-blanche, elle se doit de comprendre qu’elle ne peut avoir la valeur d’une personne blanche dans ce système au sein duquel son existence la condamne de fait. Ce blanchissement de la peau cause des ravages qui détruisent plus qu’ils ne construisent ces personnes, produisant du CHAOS ET DE LA CONFUSION.

Les personnes non-blanches qui s’engagent dans de telles processus devraient se poser la question de leur existence propre en tant qu’entité, et des dangers qu’elles encourent les traitements chimiques n’étant pas sans conséquences.

NB : « Une personne blanche qui décide de bronzer sa peau, s’amuse car trouve cela « *Cool » ( Pas sérieux) ,  trivial, véniel,  divertissant, elle ne veut nullement devenir noire. Les personnes non-blanches devraient observer et comprendre cela, plutôt que de penser que ces personnes blanches cherchent à leur ressembler.
Car lorsqu’il s’agit de choses sérieuses cette personne  blanche sait qu’elle est une personne blanche, et ce que cela implique d’être une personne blanche devant une personne non-blanche/noire..

« Dans ce monde idéologique un clochard en tant que personne blanche  ( il a son code le code Blanc) a plus de valeur que la plus riche des personnes non-blanche/noire, car il est un membre d’une force organisée puissante même si il semble vouloir s’en dissocier ou être rejeté. »

ddd0bc26b4f8a1d90cca9d7fb69f5b43

Traduction : « Dieu n’a a fait aucune erreur en nous faisant noir, avec des cheveux crépus. Maintenant retirez ces boucles hors de vos esprit au lieu de les mettre sur vos cheveux. » Marcus Garvey (victime du racisme car non-blanche/noire).

Le système de la suprématie blanche (racisme)  est un système conçu spécialement pour insulter les personnes non-blanches/noires, à les mépriser et à les inciter à se mépriser et à s’insulter.

Amenant les victimes à accepter de se sentir insultées pour ce qu’elles sont et à s’insulter elles-mêmes. À se mépriser qui consiste et représente une  insulte et par extension à se manquer de respect, à se dénigrer.

Si le racisme n’existait pas il n’y aurait pas de nécessité de chercher à créer des Télés noires, dés magazines pour noires, chacun pouvant se retrouver sur un pied d’égalité et ce quelle que soit sa couleur de peau, ce qui dans ce système n’est nullement le cas.
IL EST NÉCESSAIRE DE VOIR L’IMAGE GLOBALE.

Ces réactions au racisme engendrent  de nombreux  dégâts au sein des victimes, qui sujettes à une fascination « malsaine », sont réduites à l’état de mendiants. LA PERSONNE BLANCHE EST CONSIDÉRÉE COMME UN ÊTRE SUPRÊME ce qui une aberration de perception.

Cette suprématie étant issue et s’appuyant sur une logique de domination mise en place volontairement, au travers de schémas et modèles de perception, de symboles, de pensées paroles et actions, de la part des personnes blanches, ayant pour conséquences  l’appauvrissement des personnes non-blanches/noires, mises en état de subjugation, de pauvreté intellectuelle, matérielle, d’impuissance , réduites et incitées à glorifier un système conçu et fabriqué dès le départ à leur détriment . Conçu pour les contrôler et en faire des objets de distraction avant tout. Des sujets, des servants, des victimes, des esclaves.  Le racisme étant de l’esclavage..

VÉNÉRER UNE PERSONNE PARCE QUE  BLANCHE  ET LA CONSIDÉRER COMME UN DIEU EST INCORRECT ET LE RÉSULTAT D’UN GRANDE MYSTIFICATION.

Tout ce que font les suprémacistes blancs (racistes) est codifié, ce code est conçu et a pour objectif de leur permettre de tromper les personnes non-blanches afin de les contrôler.  Tout ce qu’elles font et disent est codifié à un tel point que ce code n’apparaît pas pour en être un, ce qui fait de ces personnes le plus familier des mystères, les personnes non-blanches n’arrivant pas à comprendre comment s’y prennent les personnes blanches qui croient en cette idéologie pour pratiquer celle-ci.

Un code qui passe par les mots, des mots contenant des pièges, semant la confusion et leur permettant de tromper en permanence leurs victimes, de les induire en erreur tout en permettant que soit glorifiée cette idéologie.

Quoi que fasse et dise un suprémaciste blanc (raciste) sert à lui permettre et ce quel que soit le domaine à avoir le pouvoir sur l’ensemble des individus non-blancs avec lesquels il est en contact. Cela est plus fort que lui, cela est une mission qu’il n’a de cesse de vouloir accomplir.

À contrario les personnes non-blanches n’ont de cesse de se plaindre de les voir agir ainsi, sans réellement pouvoir les en empêcher, du fait de la sophistication mise en place dans la pratique. C’est un processus très complexe à défaire, car nécessite que chaque personne blanche qui se dise ou pas raciste décide de ne plus pratiquer cette idéologie envers toute personne non-blanche/noire. Qu’elle cesse de considérer que la personne non-blanche est un être inférieur, ou une personne ne devant servir qu’au divertissement, ou la considérer comme un « animal » étrange. Cesser de considérer que la peau de cette personne est une chose qui doive servir à la considérer autrement et le lui faire remarquer, comme cela est souvent le cas.

LES PERSONNES BLANCHES NE RIENT PAS AVEC LES PERSONNES NON-BLANCHES
LES PERSONNES BLANCHES RIENT DES PERSONNES NON-BLANCHES.
UNE RELATION FAUSSÉE PAR L’HYPOCRISIE DE CETTE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE.

Si les personnes non-blanches avaient eu cette volonté de dominer les personnes blanches, elles chercheraient à s’imposer à elles plus qu’a vouloir exister. Cette volonté d’exister étant la résultante de leur condition au sein de ce système qui leur refuse toute existence propre, exceptée celle qui tienne compte des conditions imposées par les suprémacistes blancs (racistes).
Si les personnes non-blanches avaient eu cette volonté de dominer les personnes blanches, elles auraient engagé des massacres envers ces personnes et ne l’ont pas fait car ont un rapport au monde différent et en cela elles sont correctes, ce qui par contre est à observer chez les personnes blanches qui ont à ce jour généré les pires massacres parmi les personnes non-blanches.
Certes entre personnes non-blanches il peut y avoir des conflits, mais ces derniers restent localisés entre elles, et sont souvent causés par les suprémacistes blancs (racistes) de près ou de loin, dans la mesure ou ils sont ceux qui dirigent et gouvernent le monde.

« Sur un bateau le capitaine est les seul responsable et quoi qui ait lieu ou pas sur son bateau est sous son contrôle. Il est le seul à décider et à autoriser ou pas ce qui a lieu. »

À  ce jour tous les problèmes rencontrés par les personne non-blanches dans leurs relations entre elles personnes non-blanches, et entre elles et les personnes blanches, sont du fait des suprémacistes blancs (racistes) de près ou de loin qui sont les instigateurs principaux de ces problèmes car ils sont ceux qui éduquent et gèrent les activités des personnes non-blanches de la terre directement ou indirectement.

IL NE S’AGIT PAS DE DÉTESTER LES PERSONNES BLANCHES MAIS DE COMPRENDRE FACE À QUOI FONT FACE LES PERSONNES NON-BLANCHES, CE À QUOI ELLES ONT AFFAIRE.

*Les dits « amérindiens » qui sont reconnus comme des personnes non-blanches, n’ont jamais cherché à dominer les personnes blanches EN QUOI QUE CE SOIT.
*Les dits « africains » qui sont reconnus comme des personnes non-blanches, n’ont jamais cherché à dominer les personnes blanches EN QUOI QUE CE SOIT.
*Les dits « asiatiques » qui sont reconnus comme des personnes non-blanches, n’ont jamais cherché à dominer les personnes blanches EN QUOI QUE CE SOIT.

EN CELA ELLES SONT CORRECTES.

Les seules personnes à agir de la sorte et cela est une vérité qui peut se vérifier en temps réel sont les personnes blanches qui ont décidé de s’imposer et d’imposer leur idéologie à l’ensemble des individus de la planète et ce dans tous les domaines d’activité  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre  (contre guerre) Se considérant les seules personnes à pouvoir dire, évaluer, juger, décider et déterminer de toute chose, les classifiant en permanence, pour la gloire de leur système, produisant au passage de la non-justice, et ne laissant le soin à personne d’autres qu’elles de donner la ligne de conduite des affaires du monde ni autoriser que soit produite de la JUSTICE et en cela ELLES SONT INCORRECTES.

http://www.blogtalkradio.com/wombmanssong/2011/07/24/the-isis-papers-with-dr-frances-cress-welsing

ISIS-1

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, DOIVENT COMPRENDRE L’URGENCE DE CESSER DE SE SE DONNER DES COUPS-DE-FOUET. 1ère PARTIE

1968-Kerner-Report

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Une Relation de Pouvoir Dynamique Structuré.

Titre :

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,  DOIVENT CESSER DE S’ENTRE- FOUETTER.

POURQUOI ?

PARCE QUE DANS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUOI QUE FASSE UNE PERSONNE NON-BLANCHE/NOIRE,  POUR  DÉNONCER CE SYSTÈME QUI EST LE RACISME, ET SES EFFETS, CAR  EST À LA FOIS.

1  LA CIBLE,  DE PERSONNES BLANCHES QUI NE SOUHAITENT PAS QUE SOIT REMIS EN QUESTION LEUR SYSTÈME, CAR ELLES ON TOUT À GAGNER.

2 LA CIBLE D’UNE GRANDE MAJORITÉ DE PERSONNES NON-BLANCHES QUI NE COMPRENNENT PAS CE QU’EST, ET COMMENT FONCTIONNE LE RACISME, QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

PERSONNES NON-BLANCHES ET CELLES CLASSIFIÉES COMME NOIRES EN PARTICULIER, QUI NE SEMBLENT TOUJOURS PAS COMPRENDRE QUE C’EST CELA QUI EST ATTENDU D’ELLES EN TANT QUE PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES À SAVOIR :
A.  QU’ELLES SONT PROFONDÉMENT AFFECTÉE PAR LE RACISME, RÉAGISSENT,  IMITENT CELLES ET CEUX QUI LES MALTRAITENT, ET LES INCITE À SE MALTRAITER, IL LEUR EST ENSEIGNÉ DE TROUVER UNE PERSONNE QUI LEUR RESSEMBLE ET QU’ELLES SE FASSENT DU TORT.

B. LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) LES MOTIVENT POUR QU’ELLES SOIENT HOSTILES LES UNES ENVERS LES AUTRES, SOIENT INCITÉES À SE HAÏR, S’ENTRETUER, S’ANNULER, À SE MÉPRISER, SE DÉNIGRER, QU’ELLES NE CHERCHENT AUCUNEMENT À PRODUIRE DE LA JUSTICE, CE QUI A POUR EFFET DE MAINTENIR EN PLACE UN SYSTÈME QU’ELLES SERVENT, ET DONT ELLES SONT LES CIBLES DÉSIGNÉES D’OFFICE CAR ÉTANT NON-BLANCHES, TOUT EN ÉTANT LES VICTIMES PRINCIPALES.
LES EMPÊCHANT D’INTERAGIR ENTRE ELLES.

AFFECTÉES À UN TEL POINT QUE  LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, ELLES-MÊMES, ONT DU MAL À SE SUPPORTER.
DEVENUES DES PERSONNES DONT LA FRÉQUENTATION EST NULLEMENT RECHERCHÉE.

CELA EST L’EFFET DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI A TRANSFORMÉ DES INDIVIDUS NÉS POUR ÊTRE CURIEUX EN DES PERSONNES MONSTRUEUSES.

LES FAITS PROUVENT QUE TOUTES LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES QUI ONT TENTÉ DE VOULOIR LA JUSTICE, ET TENTÉ DE DÉNONCER CE SYSTÈME, ONT TOUTES ÉTÉ RÉDUITES ET SONT RÉDUITES AU SILENCE D’UNE MANIÈRE OU D’UNE AUTRE ET SOUVENT PAR LE BIAIS DE VICTIMES COMME ELLES-MÊMES CAR HAUTEMENT MOTIVÉES PAR CE SYSTÈME QUI LES LES ÉDUQUE, LES DIRIGE ET LES REND HOSTILES À ELLES-MÊMES.

PRODUIRE DE LA JUSTICE POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES COMMENCE PAR CESSER D’ÊTRE HOSTILES LES UNS(ES) ENVERS LES AUTRES

sipa_ap21481290_000012

PS : *JFK, L’EXEMPLE TYPE DE LA POLITIQUE DU SACRIFIÉ BLANC :

ÉLIMINÉ pour avoir voulu SE DISSOCIER.


TOUS LES MEMBRES DE L’ENTREPRISE DE LA DITE « NATION » DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE, DOIVENT ALLER DANS LE MÊME SENS, IL EST HORS DE QUESTION QU’UN MEMBRE QUEL QU’IL SOIT, SORTE DES RANGS, ET/OU ESSAIE DE REMETTRE EN QUESTION LE SYSTÈME AUQUEL IL EST ASSOCIÉ, MÊME QUAND IL VEUT S’EN DISSOCIER,.
CE SACRIFICE BLANC SERT AUSSI À  FAIRE CROIRE AUX VÉRITABLES VICTIMES ( LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES) QUE LE PROBLÈME N’EST PAS LE RACISME, QUE CE N’EST PAS LIÉ À LA COULEUR DE LA PEAU, CONFUSION MAXIMALE. ET DIVERSION MAXIMALE. Or Oui !  le problème est encore le racisme car il est hors de question de le remettre en cause, et bien au contraire le maintenir en place, pour le plaisir, la gloire et et le gain matériel qui est tiré de cette idéologie. Il est hors de question d’établir un système de justice et d’égalité entre les personnes blanches et les personnes non-blanches, la relation doit demeurer celle qui donne le pouvoir aux personnes blanches sur les personnes non-blanches et ce dans tous les domaines et au quotidien. Toute personne blanche qui s’érige contre cette idée est de fait un élément discordant. C’est une question de territoire, de contrôle total, car le racisme est une guerre TOTALE.

IL EST À OBSERVÉ QUE POUR UN OU PLUSIEURS SACRIFIÉS BLANC  CE SONT DES CENTAINES DE MILLIERS DE PERSONNES NON-BLANCHES QUI SERONT DÉTRUITES ( Famine, misère, maladies, taux de criminalité,chômage, etc…) , C’EST UNE QUESTION DE POURCENTAGE, DE RATIO,  POUVANT ALLER DE 200 / 100000 VOIRE PLUS.

CELA FAIT PARTIE DE LEURS MANŒUVRES, ET VA DE PAIR AVEC LE TERRITOIRE QU’ILS DÉFENDENT.

IL EST À NOTER QU’ENTRE EUX LES SUPRÉMACISTES BLANCS NE FONT PREUVE D’AUCUNE  PITIÉ. MORALE ET ÉTHIQUE N’ONT PAS DE SENS RÉEL CE QUI COMPTE, C’EST D’ARRIVER À LEURS FINS COÛTE QUE COÛTE QUI EST DE CONSERVER LE POUVOIR DE DOMINATION ET LA MALTRAITANCE DES PERSONNES NON-BLANCHES.

61K+NA69ygL._SX319_BO1,204,203,200_

mlk
ÉLIMINÉ pour avoir voulu la JUSTICE.

arton1600 ÉLIMINÉ pour avoir voulu la JUSTICE.

gandhi-was-a-racist-who-slept-with-young-girls-and-let-his-wife-die-of-pneumonia-1449157710 ÉLIMINÉ pour avoir voulu la JUSTICE.biko-1ÉLIMINÉ pour avoir voulu la JUSTICE.

UN DES EFFETS DÉVASTATEURS LE PLUS EFFICACE GÉNÉRÉ PAR CETTE IDÉOLOGIE EST CELUI QUI INCITE LES PERSONNES NON-BLANCHES À NOURRIR DU MÉPRIS  ENTRE ET ENVERS  ELLES-MÊMES, DANS TOUT CE QU’ELLES PENSENT, DISENT ET FONT,  CONSIDÉRANT COMME UNE VÉRITÉ TOUT CE QUE PENSE, DIT ET FAIT UNE PERSONNE BLANCHE, AU POINT DE VOULOIR LES COPIER VALIDANT AINSI LA SEULE LÉGITIMITÉ QU’ELLES SEMBLENT RECONNAÎTRE, (CE QUI EST ASSEZ TROUBLANT, CAR ELLES VALIDENT CEUX ET CELLES QUI SONT RESPONSABLES DE LEUR CONDITION QUI À CE JOUR EST MISÉRABLE).

DEVENUES SI HOSTILES ENTRE ELLES QU »ELLES REFUSENT SYSTÉMATIQUEMENT POUR LA PLUPART D’ENTRE ELLES D’ÉCOUTER TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE QUI ESSAIE DE LEUR EXPLIQUER ET/OU DE LEUR MONTRER DU DOIGT LA MONSTRUOSITÉ DE CETTE IDÉOLOGIE DONT ELLES FONT LES FRAIS DE SES PRODUCTIONS QUOTIDIENNES, TOUTES AUSSI MONSTRUEUSES LES UNE QUE LES AUTRES SANS LE SAVOIR.

UNE IDÉOLOGIE MONSTRUEUSE PRODUISANT  DE LA NON-JUSTICE, MOTIVANT L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE  À PRODUIRE DE LA NON-JUSTICE, AFFAIBLISSANT /ASSERVISSANT LES PERSONNES NON-BLANCHES.

QUE FAIRE EN TANT QUE PERSONNE NON-BLANCHE ?

1 SE TAIRE ET/OU ÉVITER DE COMMENTER TOUT CE QUE PENSE, DIT, ET FAIT UNE AUTRE PERSONNE NON-BLANCHE.
COMPRENDRE QUE TOUTES LES  PERSONNES NON-BLANCHES SONT ÉGALES
EN TANT QUE VICTIMES DU MÊME PROBLÈME AUQUEL ELLES SONT CONFRONTÉES DANS CE SYSTÈME, ET QUE TOUTES ET TOUS EN TANT QUE VICTIMES SUBISSENT LE MÊME TRAITEMENT PARCE QUE NON-BLANC ET ÉVOLUANT DANS LE MÊME SYSTÈME IDÉOLOGIQUE QUI LES MAINTIENT EN SITUATION DE SOUMISSION.

2 OBSERVER ET LAISSER LA PERSONNE NON-BLANCHE, CONCERNÉE S’EXPLIQUER POUR SES PENSÉES, SES PAROLES ET SES ACTIONS, CAR ELLE LA SEULE QUALIFIÉE POUR LE FAIRE.

3 RÉPONDRE SI UN AVIS EST DEMANDÉ SUR UNE AUTRE PERSONNE NON-BLANCHE : « ELLE A FAIT CE QU’ELLE A FAIT, ELLE A DIT CE QU’ELLE A DIT. »

4 SE POSER LA QUESTION POUR COMPRENDRE : QUEL EST LE RÉSULTAT SOUHAITÉ PAR CETTE PERSONNE  NON-BLANCHE ?

5 ACCEPTER SANS SE SENTIR FRUSTRÉ, QUE TOUTE VICTIME DU RACISME À SAVOIR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE, QUI VEUILLE PRODUIRE DE LA JUSTICE, ET ÊTRE CONSTRUCTIVE, SOIT EN DROIT DE TROUVER LE MOYEN ET/OU LE LIEU QUI LUI SEMBLE À ELLE  APPROPRIÉ POUR TENTER DE RÉSOUDRE CE PROBLÈME, ET OU LE POINTER DU DOIGT, PROBLÈME  QUI A CE JOUR DEMEURE NON RÉGLÉ.

6 ÉVITER DE BLÂMER ET OU DE TIRER DE LA FIERTÉ DE TOUTE VICTIME NON-BLANCHE/NOIRE, SURTOUT LORSQUE CELLE-CI EST MISE SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE, CAR CELLE-CI ÉVOLUE AU SEIN DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE, UN SYSTÈME IDÉOLOGIQUE QUI LA MAINTIENT EN SITUATION D’IMPUISSANCE ET DE DÉTENU(E)/SUJET, D’UNE MANIÈRE OU D’UNE AUTRE.

7 ÉVITER DE PARTICIPER SYSTÉMATIQUEMENT À TOUTE FORME DE « LYNCHAGE PUBLIC »,CRITIQUE, DE TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE/NOIRE afin de réduire l’effet de l’impact dévastateur silencieux de ce fléau, ET AINSI MINIMISER l’hostilité, et les conflits entre personnes non-blanches/noires.

8 PARLER ESSENTIELLEMENT DE JUSTICE CAR C’EST CELA QUI EST À PRODUIRE.
« IL EST TRÈS DIFFICILE D’ARGUMENTER CONTRE LA JUSTICE. »

9 Écouter l’autre et vérifier si ce qu’il dit est vrai ou faux en utilisant la logique qui est cause et effet et non l’émotion, toujours rechercher à vouloir  révéler la vérité..

Les personnes non-blanches doivent cesser de se fouetter, de se faire du tort,  et de se critiquer, de se mépriser.
Elles ne doivent accorder de leur temps et de leur énergie, à ne se préoccuper que d’une seule et unique chose, qui est de sortir de la condition dans laquelle elles se trouvent, et qui est du fait des suprémacistes blancs (racistes) directement ou indirectement, pour produire de la JUSTICE dans leur quotidien.
*Aussi bien les mâles que les femelles, installer une relation stable, car ils sont PARTENAIRES DE CELLULES à statut égal, SONT DANS LA MÊME CONDITION DE DÉTENTION et que se BATTRE et se MALTRAITER doit être totalement, HORS DE QUESTION ET CE QUELLE QUE SOIT LA FORME. CELA DOIT CESSER IMMÉDIATEMENT. SORTIR DE CE SCHÉMA.
Ces drames observés  sont  le résultat d’un manque de compréhension des personnes non -blanches, par manque de réflexion et d’observation, pour comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme), ayant pour résultat  de renforcer le pouvoir dévastateur de cette idéologie, proses qu’elles sont dans la confusion, ce qui les empêche de voir leur véritable situation de prisonnier d’un système idéologique conçu pour qu’elles se détruisent entre elles.

Les personnes non-blanches doivent considérer que la chose la plus importante, à laquelle consacrer du temps et de l’énergie, concerne celle qui  est de régler le problème et les effets dévastateurs issus du racisme dans leurs relations, dont elles sont d’office les cibles désignées de ce problème, qui le est problème fondamental et MAJEUR. Le régler  par la production de la JUSTICE.

Les personnes non-blanches doivent cesser de se préoccuper de ce que font les autres personnes non-blanches, et ne se concentrer que sur ce qui les préoccupe directement. La seule raison qui puisse justifier de se préoccuper de l’autre et de se mettre en contact avec lui/elle, étant de participer et s’associer à l’aider de manière ULTIME dans la production de la JUSTICE et ce quel que soit le domaine d’activité : Éducation, économie, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre ( contre guerre).

LA QUESTION EST :  » VOULONS NOUS OU PAS RÉGLER CE PROBLÈME UNE FOIS POUR TOUTE ? » ET QUE FAIRE POUR LE RÉGLER ET CE MÊME À ÉCHELLE INDIVIDUELLE ?

Toute personne qui tente d’apporter une solution, dès lors que celle-ci est constructive, est en droit de le faire.
Et ce, aussi longtemps que durera ce problème.
Un problème qui est le fait d’hommes qui ont considéré le fait que la couleur de la peau de certains parce que non-blancs justifie que celles et ceux-ci fassent l’objet de domination et de maltraitance.
Un problème qui  peut être défait par des hommes.
Un problème qui à ce jour est le problème majeur et source de tous les conflits qui ont lieu sur la planète.
Le racisme est une pratique du fait de personnes, et non une chose venant de nulle part,  pour que cesse le racisme, il est nécessaire que ces personnes cessent sa pratique.
pour que cesse le racisme il faut le remplacer par un système de JUSTICE.

NB : IL EST À NOTER QU’À CE JOUR LES PERSONNES QUI PRATIQUENT LE RACISME ET QUI SONT PARMI LES PERSONNES BLANCHES LES PLUS MALINES, ET LES PLUS RUSÉES D’ENTRE ELLES, CONSIDÈRENT QU’ELLES SONT LES SEULES À DEVOIR EN PARLER ET LE DÉNONCER, CRÉANT AINSI, ENCORE PLUS DE CONFUSION.

POURQUOI ?

PARCE QUE LE PREMIER ACTE DE TROMPERIE MAJEUR D’UNE PERSONNE QUI CHERCHE À TROMPER UNE AUTRE PERSONNE ( COMME LES PROFESSIONNELS DE L’ARNAQUE QUI PERDENT POUR INCITER LES PARIEURS), EST DE  DÉTOURNER L’ATTENTION DE CELLE OU CELUI QU’ELLE CHERCHE À TROMPER. DANS CE DOMAINE, LES SUPRÉMACISTES BLANCS SONT EXTRÊMEMENT  HABILES. Pyromanes et Pompiers.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.


IL N’Y A PAS À NÉGOCIER. LA JUSTICE NE SE NÉGOCIE PAS.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

IL N’Y A PAS À NÉGOCIER. LA JUSTICE NE SE NÉGOCIE PAS.

TOUTE PERSONNE QUI VALORISE LA SURVIE PLUS QU’ELLE NE VALORISE LA JUSTICE FAIT UNE ERREUR MAJEURE CAR SURVIVRE SANS JUSTICE EST SANS VALEUR.

« Accepter l’idée de race est accepter l’idéologie du racisme qui est la non-justice basée sur la maltraitance et la domination de tout individu non-blanc sur la base de la couleur de sa peau. L’individu n’est pas une race, l’idée de la race est et a été l’idée la plus criminelle et la plus meurtrière qui ait été inventée, elle est la source encore à ce jour des plus grands désastres entre les individus de la planète. Le racisme est une guerre silencieuse, génératrice de tragédies quotidiennes, les victimes étant innombrables. Tous les individus ne meurent pas mais tous les individus sont touchés directement ou indirectement. »

Les victimes non-blanches et ce en dépit des apparences qui abondent dans cette direction et qui considèrent « normale » le racisme, feraient bien de se méfier d’accepter cette idéologie en pensant que cela annulera le problème, problème qui au demeurant est la source de leurs problèmes quotidiens de manière directe ou indirecte . Nul ne doit accepter l’inacceptable, et encore moins la pratique de la Non Justice.

Le racisme ne peut être une idéologie acceptable car elle se base sur :

1° Concept artificiel car l’homme n’est pas une race,  sa couleur de peau n’en fait pas une race. Le racisme est un concept, une idée née et développée pour une raison précise.

2° Le racisme est pratiquer la non justice qui veuille qu’une personne du fait qu’elle soit non-blanche de par sa couleur de peau soit maltraitée.

3° Le racisme est la maltraitance et la domination de tout individu non-blanc sur la base de la couleur de sa peau.

4° Le racisme est la suprématie blanche qui veuille que toute personne blanche et ce quel que soit sa situation son standing soit au dessus de n’importe quelle personne non blanche /noire et ce quelle que soit sa situation. Avec l’appui d’images de représentations, qui leur sont associées ( noir = Mauvais, sale, démoniaque, dépravé, animal, primitif, …etc) et ce encore aujourd’hui .

5° Le racisme est une idéologie la plus monstrueuse de toutes les idéologies,  un véritable  frein à l’émergence d’une véritable « Humanité » un frein à l’émergence d’un Homme et d’une Femme Universels.

6° Le racisme ne doit pas faire l’objet d’une acceptation, ni d’une complaisance, il doit faire l’objet de son élimination.

7° Seule son élimination sera une véritable solution.

Il est recommandé aux personnes non-blanches, de demander aux personnes blanches, qui disent ne pas être racistes/suprémaciste blanc,  de parler aux personnes blanches qu’elles connaissent qui se disent ou pas racistes, celles et ceux  avec qui ils/elles sont en contact avec qui ils/elles vont au bar, au cinéma, au golf, au café, etc….
Qu’elles considèrent comme un devoir de faire en sorte qu’elles cessent cette pratique,  et les incitent à produire de la JUSTICE à l’égard des personnes non-blanches/noires et ce ne permanence.

Il est recommandé aux personnes non-blanches, de demander aux personnes blanches, ce qu’elles comptent faire sur une base quotidienne pour produire de la justice ne vue de remplacer le système de la suprématie blanche (racisme) par un système de JUSTICE.

PS : Les personnes blanches n’ont pas à venir parmi les personnes non-blanches, pour leur dire qu’elles font des efforts, cela n’est pas ce qui est attendu, ce qui est attendu c’est que ce problème soit réglé une fois pour toutes et ce de manière définitive.
Il n’est pas question d’efforts IL EST QUESTION DE RÉSULTAT!!!

*Les personnes blanches qui disent ne pas être racistes, se doivent de cesser de venir s’apitoyer auprès et parmi les victimes non-blanches/noires, car en faisant cela, elles n’aident en rien ces victimes, elles ne font que maintenir LA CONFUSION dans l’esprit de ces personnes, qui sont déjà confuses, le racisme est une pratique et n’est pas affectif, venir compatir n’est en rien faire cesser la pratique. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.. .

Il est à noter que même pour une personne blanche qui- dit ne pas être raciste, elle doit  demeurer un suspect raciste pour une personne non-blanche, et ce durant toute l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).
De plus la personne blanche qui dit ne pas être raciste, peut pratiquer le racisme sans le savoir car cette idéologie est extrêmement complexe à définir en terme pratique, y compris par les personnes blanches elles-mêmes, car est de l’ordre d’une approche du monde, et d’un rapport à l’autre qui est assimilé et ce dès le plus jeune âge par la personne blanche, qui évolue dans un système qui est dédié tout à son avantage, depuis sa naissance, ce qui fait qu’elle ne se rend pas forcément compte de sa pratique raciste.

Les victimes pour s’en rendre compte devant en permanence rester sur leurs gardes, et écouter les mots utilisés par ces personnes afin de découvrir la vérité.
Le racisme dans sa pratique n’a rien d’affectif, il est basé sur une idéologie structurée, conçue, inventé et est répandu de manière globale sur la planète et touche à la relation en terme de pouvoir dynamique entre personnes blanches et personnes non-blanches et est une idéologie.

Par exemple : Le fait de dire ma « copine » est « noire », j’aime les « noir/es, vous les noir/es êtes ceci, cela etc…, doit « déjà » soulever des questions.
Pourquoi associer la couleur ?
Qu’est ce que cela signifie ?
Pourquoi signifier la couleur ?
Qu’elle est l’idée qui associe la couleur de peau et la  personne ?

NB : Une personne non-blanche ne peut nullement être raciste,  car elle est celle qui  victime du racisme, elle est celle qui subit le racisme, elle est la cible désignée de cette idéologie basée sur le principe actif/pratique qui veuille que quoi que pense dise et fasse une personne non-blanche au sein de ce système en place, elle doit être dominée et maltraitée, et ce en toute circonstance de manière directe et indirecte du fait d’être non-blanche. Et être incitée à participer en favorisant de l’hostilité entre elles personnes blanches, ce qui a pour effet de maintenir en place un système qui pour elles est DESTRUCTEUR. Elles réagissent à un programme, une manipulation subtile, qui à pour but de les amener à se mépriser, à se nuire, à s’anéantir, à s’annuler, à se chamailler ce qui a pour effet de les distraire, de ne pas porter attention aux manoeuvres des suprémacistes blancs(racistes). Cette hostilité allant à profit au système en place pour le bénéfice des suprémacistes blancs (racistes) qui sont celles et ceux qui sont aux commandes des ces manoeuvres qui sèment la confusion.

Une personne non-blanche est une victime du racisme même quand elle est incitée à servir en tant que victime cette idéologie,  ce qui a pour résultat d’augmenter la CONFUSION parmi les victimes, et ce à leur  détriment.

Une personne blanche peut subir de l’injustice mais pas le racisme car le racisme est la suprématie blanche qui veuille que toute personne blanche domine toute personne non-blanche durant l’existence de ce système.

LE RACISME NE DOIT FAIRE L’OBJET D’AUCUNE VALIDATION, D’AUCUN STATU QUO.

Beaucoup de victimes non blanches/noires, ont tendance à vouloir accorder des circonstances atténuantes au racisme ce qui a pour effet d’augmenter le pouvoir de l’impact dévastateur silencieux, et de renforcer cette idéologie. Le problème du racisme qui est la suprématie blanche, est le problème majeur et il ne peut faire l’objet de circonstances atténuantes, car tant qu’il ne sera pas résolu aucun autre problème ne pourra l’être , il est la source,la racine.

Ce problème majeur doit faire l’objet d’une préoccupation quotidienne et ce à échelle individuelle, dans tous les domaines d’activité et ce jusqu’à sa disparition définitive. Il n’y a rien à négocier avec une telle idéologie , qui à ce jour est la cause de tous les désastres et de tous les problèmes entre les individus de la planète hommes et femmes confondues.

De plus en plus de victimes non-blanches/noires  sont mises en avant, afin de parler au nom de cette idéologie pour dire :  » Qu’il ne faut pas avoir peur d’en parler, que la race n’est pas un problème, que parler du racisme cela ne doit pas être uns sujet inconfortable, que de parler de race ne doit pas être gênant ni tabou, qu’il n’y a rien de grave … » ce qui est en apparence vrai, mais parler du Racisme pour Produire quoi ? Car ce qui est répandu est en fait de considérer le racisme comme une chose « normale ». Sans voir et observer qu’elles participent, servent, à leur détriment à valider l’existence d’une chose ignoble et abominable, don elles mêmes sont victimes, leur standing n’y changeant rien. Il leur faut considérer la situation globale qui est qu’elles évoluent au sein d’un système qui ne leur est nullement favorable.

Le racisme est une monstruosité, le valider est une ABOMINATION.
Le racisme nous rend monstrueux et abominables du fait de son existence.
LE RACISME DOIT DISPARAÎTRE ET ÊTRE REMPLACÉ PAR LA JUSTICE

Beaucoup de victimes et non des moindres, soigneusement choisies, tombent dans ce piège qui leurs est pré-pro-posé, sans observer avec acuité, le système au sein duquel elles évoluent, au sein duquel est fabriqué ce piège afin que puisse continuer à exister et se répandre l’idéologie, par son acceptation.

Comprendre le racisme est comprendre qu’il s’agit avant tout d’une idéologie, et cette compréhension n’est pas liée à l’âge, au diplôme, mais est propre à la logique qui est la compréhension des mécanismes et comment ils fonctionnent (cause et effet). Une idéologie qui pour se répandre se pratique par la tromperie et les faux semblants. « Maintenant tu me vois/ Maintenant tu ne me vois pas. »

LA SEULE RAISON DE DEVOIR PARLER DU RACISME EST CELLE QUI A POUR BUT SON ÉLIMINATION NON SA VALIDATION.

LA SEULE RAISON DE DEVOIR PARLER DU RACISME EST CELLE QUI A POUR BUT SON ÉLIMINATION TOTALE.

Le fait de parler du racisme et de l’accepter comme une chose normale est la preuve de cette nouvelle stratégie, une stratégie qui est opérée et orchestrée par ceux et celles là même qui la pratiquent sont en coulisse à se faire des clins d’oeil et à se taper l’épaule en riant de voir comment fonctionne leur stratégie, se servant des victimes pour le faire, ce qui a pour effet de semer encore plus  confusion dans les rangs des victimes qui ne cessent de s’accumuler sur le champs de bataille.
Des victimes dans la confusion et qui sans le savoir se prêtent à être les porte-parole pour valider et faire accepter une chose abominable à laquelle nul homme et nulle femme ne devrait consacrer de son temps et de son énergie.

Ces discours  qui tendent à faire croire que le racisme est normal, qu’il faille accepter qu’il soit pratiqué,  alors qu’il ne l’est aucunement, servent à faire cette propagande pour valider le racisme et non chercher à son élimination.  Nul ne peut et ne doit accepter une situation inconfortable comme confortable, et le racisme est une situation inconfortable et destructrice  qui ne doit nullement être acceptée ni tolérée, par aucun individu sur terre.

Pourquoi et comment peut il être normal d’accepter comme « normale » une idéologie qui a pour principe de devoir  dominer et maltraiter une personne sur la base de la couleur de sa peau dès lors qu’elle est non-blanche ?

Parler du racisme oui!!!
Cela est plus que nécessaire, voire primordial, car il est un problème à résoudre, en parler MAIS pour chercher des moyens qui visent à son élimination TOTALE  et DÉFINITIVE afin de voir émerger un monde de JUSTICE, ET NON POUR LE NORMALISER. Le racisme étant la Non justice,  l’accepter est accepter la non justice cela est LOGIQUE.

Est-il une chose que l’idéologie du racisme ait produit qui ne soit pas malsaine, abominable, horrible et monstrueuse ?

Tout ce qui est produit durant l’existence de cette idéologie nourrit la haine, l’hostilité, la violence et des pensées malsaines, LA CONFUSION, LE CHAOS ET LA DESTRUCTION.

TOUT CE QUE QUE LES SUPRÉMACISTES BLANCS(RACISTES) ONT TOUCHÉ, ILS L’ONT POLLUÉ, ONT AMENÉ ET GÉNÉRÉ  AVEC EUX LE DÉSASTRE ET LA DESTRUCTION. LES FAITS SONT LÀ POUR LE PROUVER.
CES PERSONNES NE S’EN CACHENT PAS, ELLES S’EN GLORIFIENT AU NOM DE LA DITE « CIVILISATION ».
IL N’EST RIEN QU’ILS NE LAISSENT INTACTS, NE PEUVENT S’EMPÊCHER DE DÉRANGER LES CHOSES SANS Y LAISSER LE CHAOS.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.