IL N’Y A PAS À NÉGOCIER. LA JUSTICE NE SE NÉGOCIE PAS.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

IL N’Y A PAS À NÉGOCIER. LA JUSTICE NE SE NÉGOCIE PAS.

TOUTE PERSONNE QUI VALORISE LA SURVIE PLUS QU’ELLE NE VALORISE LA JUSTICE FAIT UNE ERREUR MAJEURE CAR SURVIVRE SANS JUSTICE EST SANS VALEUR.

« Accepter l’idée de race est accepter l’idéologie du racisme qui est la non-justice basée sur la maltraitance et la domination de tout individu non-blanc sur la base de la couleur de sa peau. L’individu n’est pas une race, l’idée de la race est et a été l’idée la plus criminelle et la plus meurtrière qui ait été inventée, elle est la source encore à ce jour des plus grands désastres entre les individus de la planète. Le racisme est une guerre silencieuse, génératrice de tragédies quotidiennes, les victimes étant innombrables. Tous les individus ne meurent pas mais tous les individus sont touchés directement ou indirectement. »

Les victimes non-blanches et ce en dépit des apparences qui abondent dans cette direction et qui considèrent « normale » le racisme, feraient bien de se méfier d’accepter cette idéologie en pensant que cela annulera le problème, problème qui au demeurant est la source de leurs problèmes quotidiens de manière directe ou indirecte . Nul ne doit accepter l’inacceptable, et encore moins la pratique de la Non Justice.

Le racisme ne peut être une idéologie acceptable car elle se base sur :

1° Concept artificiel car l’homme n’est pas une race,  sa couleur de peau n’en fait pas une race. Le racisme est un concept, une idée née et développée pour une raison précise.

2° Le racisme est pratiquer la non justice qui veuille qu’une personne du fait qu’elle soit non-blanche de par sa couleur de peau soit maltraitée.

3° Le racisme est la maltraitance et la domination de tout individu non-blanc sur la base de la couleur de sa peau.

4° Le racisme est la suprématie blanche qui veuille que toute personne blanche et ce quel que soit sa situation son standing soit au dessus de n’importe quelle personne non blanche /noire et ce quelle que soit sa situation. Avec l’appui d’images de représentations, qui leur sont associées ( noir = Mauvais, sale, démoniaque, dépravé, animal, primitif, …etc) et ce encore aujourd’hui .

5° Le racisme est une idéologie la plus monstrueuse de toutes les idéologies,  un véritable  frein à l’émergence d’une véritable « Humanité » un frein à l’émergence d’un Homme et d’une Femme Universels.

6° Le racisme ne doit pas faire l’objet d’une acceptation, ni d’une complaisance, il doit faire l’objet de son élimination.

7° Seule son élimination sera une véritable solution.

Il est recommandé aux personnes non-blanches, de demander aux personnes blanches, qui disent ne pas être racistes/suprémaciste blanc,  de parler aux personnes blanches qu’elles connaissent qui se disent ou pas racistes, celles et ceux  avec qui ils/elles sont en contact avec qui ils/elles vont au bar, au cinéma, au golf, au café, etc….
Qu’elles considèrent comme un devoir de faire en sorte qu’elles cessent cette pratique,  et les incitent à produire de la JUSTICE à l’égard des personnes non-blanches/noires et ce ne permanence.

Il est recommandé aux personnes non-blanches, de demander aux personnes blanches, ce qu’elles comptent faire sur une base quotidienne pour produire de la justice ne vue de remplacer le système de la suprématie blanche (racisme) par un système de JUSTICE.

PS : Les personnes blanches n’ont pas à venir parmi les personnes non-blanches, pour leur dire qu’elles font des efforts, cela n’est pas ce qui est attendu, ce qui est attendu c’est que ce problème soit réglé une fois pour toutes et ce de manière définitive.
Il n’est pas question d’efforts IL EST QUESTION DE RÉSULTAT!!!

*Les personnes blanches qui disent ne pas être racistes, se doivent de cesser de venir s’apitoyer auprès et parmi les victimes non-blanches/noires, car en faisant cela, elles n’aident en rien ces victimes, elles ne font que maintenir LA CONFUSION dans l’esprit de ces personnes, qui sont déjà confuses, le racisme est une pratique et n’est pas affectif, venir compatir n’est en rien faire cesser la pratique. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.. .

Il est à noter que même pour une personne blanche qui- dit ne pas être raciste, elle doit  demeurer un suspect raciste pour une personne non-blanche, et ce durant toute l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).
De plus la personne blanche qui dit ne pas être raciste, peut pratiquer le racisme sans le savoir car cette idéologie est extrêmement complexe à définir en terme pratique, y compris par les personnes blanches elles-mêmes, car est de l’ordre d’une approche du monde, et d’un rapport à l’autre qui est assimilé et ce dès le plus jeune âge par la personne blanche, qui évolue dans un système qui est dédié tout à son avantage, depuis sa naissance, ce qui fait qu’elle ne se rend pas forcément compte de sa pratique raciste.

Les victimes pour s’en rendre compte devant en permanence rester sur leurs gardes, et écouter les mots utilisés par ces personnes afin de découvrir la vérité.
Le racisme dans sa pratique n’a rien d’affectif, il est basé sur une idéologie structurée, conçue, inventé et est répandu de manière globale sur la planète et touche à la relation en terme de pouvoir dynamique entre personnes blanches et personnes non-blanches et est une idéologie.

Par exemple : Le fait de dire ma « copine » est « noire », j’aime les « noir/es, vous les noir/es êtes ceci, cela etc…, doit « déjà » soulever des questions.
Pourquoi associer la couleur ?
Qu’est ce que cela signifie ?
Pourquoi signifier la couleur ?
Qu’elle est l’idée qui associe la couleur de peau et la  personne ?

NB : Une personne non-blanche ne peut nullement être raciste,  car elle est celle qui  victime du racisme, elle est celle qui subit le racisme, elle est la cible désignée de cette idéologie basée sur le principe actif/pratique qui veuille que quoi que pense dise et fasse une personne non-blanche au sein de ce système en place, elle doit être dominée et maltraitée, et ce en toute circonstance de manière directe et indirecte du fait d’être non-blanche. Et être incitée à participer en favorisant de l’hostilité entre elles personnes blanches, ce qui a pour effet de maintenir en place un système qui pour elles est DESTRUCTEUR. Elles réagissent à un programme, une manipulation subtile, qui à pour but de les amener à se mépriser, à se nuire, à s’anéantir, à s’annuler, à se chamailler ce qui a pour effet de les distraire, de ne pas porter attention aux manoeuvres des suprémacistes blancs(racistes). Cette hostilité allant à profit au système en place pour le bénéfice des suprémacistes blancs (racistes) qui sont celles et ceux qui sont aux commandes des ces manoeuvres qui sèment la confusion.

Une personne non-blanche est une victime du racisme même quand elle est incitée à servir en tant que victime cette idéologie,  ce qui a pour résultat d’augmenter la CONFUSION parmi les victimes, et ce à leur  détriment.

Une personne blanche peut subir de l’injustice mais pas le racisme car le racisme est la suprématie blanche qui veuille que toute personne blanche domine toute personne non-blanche durant l’existence de ce système.

LE RACISME NE DOIT FAIRE L’OBJET D’AUCUNE VALIDATION, D’AUCUN STATU QUO.

Beaucoup de victimes non blanches/noires, ont tendance à vouloir accorder des circonstances atténuantes au racisme ce qui a pour effet d’augmenter le pouvoir de l’impact dévastateur silencieux, et de renforcer cette idéologie. Le problème du racisme qui est la suprématie blanche, est le problème majeur et il ne peut faire l’objet de circonstances atténuantes, car tant qu’il ne sera pas résolu aucun autre problème ne pourra l’être , il est la source,la racine.

Ce problème majeur doit faire l’objet d’une préoccupation quotidienne et ce à échelle individuelle, dans tous les domaines d’activité et ce jusqu’à sa disparition définitive. Il n’y a rien à négocier avec une telle idéologie , qui à ce jour est la cause de tous les désastres et de tous les problèmes entre les individus de la planète hommes et femmes confondues.

De plus en plus de victimes non-blanches/noires  sont mises en avant, afin de parler au nom de cette idéologie pour dire :  » Qu’il ne faut pas avoir peur d’en parler, que la race n’est pas un problème, que parler du racisme cela ne doit pas être uns sujet inconfortable, que de parler de race ne doit pas être gênant ni tabou, qu’il n’y a rien de grave … » ce qui est en apparence vrai, mais parler du Racisme pour Produire quoi ? Car ce qui est répandu est en fait de considérer le racisme comme une chose « normale ». Sans voir et observer qu’elles participent, servent, à leur détriment à valider l’existence d’une chose ignoble et abominable, don elles mêmes sont victimes, leur standing n’y changeant rien. Il leur faut considérer la situation globale qui est qu’elles évoluent au sein d’un système qui ne leur est nullement favorable.

Le racisme est une monstruosité, le valider est une ABOMINATION.
Le racisme nous rend monstrueux et abominables du fait de son existence.
LE RACISME DOIT DISPARAÎTRE ET ÊTRE REMPLACÉ PAR LA JUSTICE

Beaucoup de victimes et non des moindres, soigneusement choisies, tombent dans ce piège qui leurs est pré-pro-posé, sans observer avec acuité, le système au sein duquel elles évoluent, au sein duquel est fabriqué ce piège afin que puisse continuer à exister et se répandre l’idéologie, par son acceptation.

Comprendre le racisme est comprendre qu’il s’agit avant tout d’une idéologie, et cette compréhension n’est pas liée à l’âge, au diplôme, mais est propre à la logique qui est la compréhension des mécanismes et comment ils fonctionnent (cause et effet). Une idéologie qui pour se répandre se pratique par la tromperie et les faux semblants. « Maintenant tu me vois/ Maintenant tu ne me vois pas. »

LA SEULE RAISON DE DEVOIR PARLER DU RACISME EST CELLE QUI A POUR BUT SON ÉLIMINATION NON SA VALIDATION.

LA SEULE RAISON DE DEVOIR PARLER DU RACISME EST CELLE QUI A POUR BUT SON ÉLIMINATION TOTALE.

Le fait de parler du racisme et de l’accepter comme une chose normale est la preuve de cette nouvelle stratégie, une stratégie qui est opérée et orchestrée par ceux et celles là même qui la pratiquent sont en coulisse à se faire des clins d’oeil et à se taper l’épaule en riant de voir comment fonctionne leur stratégie, se servant des victimes pour le faire, ce qui a pour effet de semer encore plus  confusion dans les rangs des victimes qui ne cessent de s’accumuler sur le champs de bataille.
Des victimes dans la confusion et qui sans le savoir se prêtent à être les porte-parole pour valider et faire accepter une chose abominable à laquelle nul homme et nulle femme ne devrait consacrer de son temps et de son énergie.

Ces discours  qui tendent à faire croire que le racisme est normal, qu’il faille accepter qu’il soit pratiqué,  alors qu’il ne l’est aucunement, servent à faire cette propagande pour valider le racisme et non chercher à son élimination.  Nul ne peut et ne doit accepter une situation inconfortable comme confortable, et le racisme est une situation inconfortable et destructrice  qui ne doit nullement être acceptée ni tolérée, par aucun individu sur terre.

Pourquoi et comment peut il être normal d’accepter comme « normale » une idéologie qui a pour principe de devoir  dominer et maltraiter une personne sur la base de la couleur de sa peau dès lors qu’elle est non-blanche ?

Parler du racisme oui!!!
Cela est plus que nécessaire, voire primordial, car il est un problème à résoudre, en parler MAIS pour chercher des moyens qui visent à son élimination TOTALE  et DÉFINITIVE afin de voir émerger un monde de JUSTICE, ET NON POUR LE NORMALISER. Le racisme étant la Non justice,  l’accepter est accepter la non justice cela est LOGIQUE.

Est-il une chose que l’idéologie du racisme ait produit qui ne soit pas malsaine, abominable, horrible et monstrueuse ?

Tout ce qui est produit durant l’existence de cette idéologie nourrit la haine, l’hostilité, la violence et des pensées malsaines, LA CONFUSION, LE CHAOS ET LA DESTRUCTION.

TOUT CE QUE QUE LES SUPRÉMACISTES BLANCS(RACISTES) ONT TOUCHÉ, ILS L’ONT POLLUÉ, ONT AMENÉ ET GÉNÉRÉ  AVEC EUX LE DÉSASTRE ET LA DESTRUCTION. LES FAITS SONT LÀ POUR LE PROUVER.
CES PERSONNES NE S’EN CACHENT PAS, ELLES S’EN GLORIFIENT AU NOM DE LA DITE « CIVILISATION ».
IL N’EST RIEN QU’ILS NE LAISSENT INTACTS, NE PEUVENT S’EMPÊCHER DE DÉRANGER LES CHOSES SANS Y LAISSER LE CHAOS.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s