LA SUPERCHERIE DE « L’AFFRANCHISSEMENT ». UNE RELECTURE EST NÉCESSAIRE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Citation : « Les personnes blanches n’ont aucun respect les une pour les autres.
Alors pourquoi voudriez vous penser qu’ elles puissent avoir quelque  estime pour les personnes non-blanches ?
En fait, les seules fois où elles se réunissent c’est pour pratiquer la suprématie blanche (racisme) .  » © Neely Fuller Jr.

Titre :

LA SUPERCHERIE DE L’AFFRANCHISSEMENT. UNE RELECTURE EST NÉCESSAIRE.

Beaucoup de personnes non-blanches/noires considèrent les mots comme des vérités sans se préoccuper du contexte et de la condition de leur existence, et de ce qui est produit réellement au delà des mots, ce qui a pour effet de troubler, perturber et favoriser une lecture faussée, du fait de la non considération de ce paramètre de départ qu’est la condition au sein de laquelle elles évoluent.
Dire d’une personne qui est en prison, maintenue en détention, qu’elle est en charge d’autres prisonniers ne change rien à la condition de cette personne car elle demeure un prisonnier, au sein de la prison. Elle n’est en charge de rien elle est juste un prisonnier à qui il est confié une tâche

C’est en cela que l’affranchissement des esclaves a été et reste une supercherie, car il n’ a en fait jamais été question de se départir d’un système qui encore à ce jour bénéficie d’une amplitude considérable et provoquant une confusion magistrale, et générale dans le rang des victimes à savoir les personnes non-blanches/noires.

Oui il a été dit par certains que les dits « affranchis » faisaient subir de plus grandes souffrances à d’autres esclaves non affranchis, mais la question est :
 » QUI LEUR  ENSEIGNAIT  CE QU’ILS S’EMPRESSAIENT DE REPRODUIRE  » ?
 » DE QUI TENAIT -IL L’EXEMPLE » ?
 » D’OÙ TIRAIT IL LES RÉFÉRENCES  » ?

Ces dits affranchis, au sein de quel système évoluaient-ils ? Leur accoutrement, leurs manières, leurs idées d’où venaient elles ? Qui était le véritable  maître à penser et l’est encore ? Qui est le DONNEUR D’ORDRE FINAL ?

Un affranchi en fait demeurait un simple exécutant, un *enfant, mais ne possédait pas de réel pouvoir, ce pouvoir émanant et dépendant de celui qui l’affranchissait. Car ce dit affranchi était sous la juridiction de ceux là même qui l’avait affranchi et devait se plier à cette juridiction, il n’était nullement soustrait de sa réelle et véritable condition et ce malgré son titre d’affranchi, il restait de par l’existence du même système un esclave, a qui il avait été confié une tâche, système dont il demeurait encore la victime.

« Dès lors que vous ne pouvez décider pour vous vous demeurez un enfant. Or le système de la suprématie blanche (racisme) fait de toute personne non-blanche un enfant dans la mesure où ces personnes non-blanches ne possèdent aucun réel pouvoir de décision sur leur existence ».

Belley
Dès lors pouvait il en être autrement puisque  ce système était un système lui-même basé sur ce type de pratique, qui veuille que soit dominé et maltraité toute personne non-blanche, y compris par la participation de la victime elle-même, qui par mimétisme et endoctrinement ne voyait, et ne voit nullement que cela est pour elle aussi à son désavantage, puisque elle-même n’étant pas à l’abri, et ce malgré ce qu’elle croyait et croit encore.

Le dit affranchi n’était et n’ a été en fait qu’un pur produit de son maître qui voyait en lui un individu devant servir de vecteur de propagation, un véhicule idéologique qui ne le sait pas, servant et permettant à son détriment  que puisse perdurer un système dont lui même demeurait et demeure la victime principale. Une sorte de bombe à retardement qui s’ignore. Mais dont les dégâts ne cessent de perdurer, car programmés pour reproduire à son détriment tout ce que ce système fabrique et a fabriqué. Il est conditionné, éduqué et a été convaincu que son salut était lié à ce conditionnement, alors qu’il en est rien, bien au contraire. Prenant son rôle très au sérieux, ne voulant nullement déplaire à ses « pères », « pères » illégitimes mais pères quand même car lui disent ce qui est et n’est pas, les commande et les dirige de manière directe ou indirecte.

Quelles étaient les conditions requises pour être affranchi ?

Une participation à UN ARRANGEMENT TRAGIQUE.

OUI Tout dans ses manières de penser, parler et agir était la copie et demeure la copie conforme de celles et ceux qui l’ont dominé et continuent à le dominer à savoir les personnes blanches, suprémacistes blancs (racistes) et les suspects racistes,  ayant défini le concept à ce jour viable de la suprématie blanche (racisme).

Aussi n’est-il nullement logique de blâmer le dit affranchi, mais de blâmer les personnes aux commandes de ce  système  permettant encore que les victimes notamment celles qui se pensent sorties de la situation continuent à se maltraiter, et ce pour la gloire d’un système dédié à leur perte, à leur détriment. Comme du prisonnier qui se croit libre et encore en prison et qui méprise les autres prisonniers sans se rendre compte que sa condition demeure, gagné par le sentiment de se croire différent alors qu’il en est rien.

« Sur un navire la personne en charge de ce qui a lieu sur le navire est le capitaine, il est seul maître à bord, aussi quoi qu’il puisse se passer ou  pas est de sa responsabilité, et non de celles des personnes qui sont sous sa gouverne. Ces personnes dépendant toutes de ses décisions. »

C’est de la LOGIQUE, la logique ne commet pas d’erreur, le feu brûle, l’eau mouille. 1 et 1 = 2

Par conséquent il est nécessaire pour observer les situations de tenir compte du contexte et des conditions du contexte, toute situation est le résultat d’un certain nombre de conditions qui permettent ou pas que puisse exister ou pas une manifestation.

Les affranchis n’étant pas libres car évoluant encore au sein du même système qui leur permettait de se mouvoir, ne faisaient que reproduire par réaction ce qu’il leur avait été enseigné et qu’ils étaient contraints de pratiquer  à l’égard d’autres personnes non-blanches, afin de justifier de leur condition d’affranchis et , contenues comme elles au sein du même système et dont ils partageaient sans le savoir le même sort car eux-mêmes considérés et classifiés non-blancs/noirs  donc eux aussi victimes d’un système au sein duquel ils ne sont pas plus considérés du fait qu’ils soient affranchis, et cette donnée seule compte dans ce système; la couleur de peau déterminant la place.
Blanc = Supérieur
Non-Blanc = Inférieur et ce malgré les titres et les diplômes…

Affranchis mais sans véritable pouvoir, celui dont bénéficiaient et continuent de bénéficier les personnes blanches et que quelle se disent racistes ou pas ( une personne blanche demeurant suspect raciste durant l’existence du système de la suprématie blanche). Affranchi mais non-blanc donc toujours victime.

C’est pour cela encore aujourd’hui que dure cette confusion sur le soi-disant rôle des affranchis, un rôle qui leur a été taillé sur mesure, car permettait de les mettre en avant et ce pour mieux cacher le réel et véritable démiurge, car masqué par la confusion qu’il s’ingénie à entretenir et maintenir en place par des stratégèmes. La pratique du « Shadow Figthing », ou l’ombre et non celui qui crée l’ombre est prise pour cible, prenant l’illusion pour une vérité. Les suprémacistes blancs (racistes) sont les rois de l’illusion et du trompe l’œil, ce sont de grands artificiers.
C’est pour cela que perdurent les effets de ce système qui nécessite pour s’arrêter autant de temps pour que cessent les effets, à condition que cesse les conditions qui maintiennent actives le système, cela est une condition sine qua none.

L’INERTIE ET SES EFFETS.

L’inertie est la force dynamique qu’imprime un mouvement selon une vitesse variable et qui entraine un objet et/ou une personne. Une balle lancée à 100 km/h par conséquent selon cette vitesse, verra ralentir sa progression dans l’espace et ou sur la surface selon un temps qui dépendra de la vitesse initiale.

distance_darret

« De même qu’a une certaine vitesse équivaut une distance de freinage due à l’effet de l’inertie, pour que puisse s’arrêter une voiture lancée à une vitesse donnée sur la route, de même pour les victimes inscrites dans un processus qui les a conditionné et continue à les conditionner durant des siècles, il est nécessaire de tenir compte de cette même inertie.
Il n’est pas possible d’effacer d’un coup de baguette magique plus de 400 ans de domination, d’éducation et d’accoutumance à la maltraitance dans l’esprit et le comportement des personnes non-blanches. Le temps nécessaire étant proportionnel à la durée durant laquelle a été et est encore exercée cette domination et cette maltraitance, en plus des réactions que celles ci ont généré et continuent à générer, ce qui augmente le temps nécessaire à ce que prennent fin les effets de ce que subissent ces personnes.
Cela est logiquement et matériellement impossible et en cela l’abolition et l’affranchissement n’ont en rien réglé le problème qui concerne les victimes qui subissent encore à ce jour les effets dévastateurs de cette idéologie qui les condamne dès la naissance du fait de leur couleur de peau car non-blancs. » Pour que ce problème disparaisse il est nécessaire que disparaisse l’idéologie qui soutient ce système.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s