PART 1 SORTIR DU « COMA-LOGISTIQUE ». PART 2 PRENDRE DES MESURES


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

PART 1 SORTIR DU « COMA-LOGISTIQUE ».

IMG_8698© Photo Mirtho Linguet.

Définition : Le « Coma Logistique est la soustraction du temps qu’un individu non-blanc passe à l’école, et du temps qu’il passe à regarder la télévision et le monde pour se « distraire » sans qu’il soit motivé à chercher à comprendre ce qui lui est inculqué de manière directe et indirecte, moins la durée de sa vie en majeure partie, sans comprendre le monde au sein duquel il est plongé et qui lui est peu révélé, ce qui a pour résultat qu’il soit maintenu dans l’ignorance maximale, sa capacité de réflexion étant mise en veilleuse sans qu’il puisse s’en rendre compte.

Ce « Coma-Logistique » est une stratégie globale utilisée par les suprémacistes blancs (racistes) pour maintenir dans la léthargie (sommeil), les personnes non-blanches/noires.

Coma : Car les victimes sont endormies, logistique car cela est le fruit d’une pensée logique, il s’agit d’un processus mis en place dans un but bien précis, suivant des règles et possédant un mécanisme très précis pour un résultat très précis. Et à ce jour nul ne peut dire de ce mécanisme, de cette stratégie, de cette logique qu’elle ne fonctionne pas, compte tenu de ce qui a lieu au quotidien.

Logistique : Car fonctionne sur une logique, car il s’agit d’une méthode, un moyen d’ordre logique pour obtenir un résultat précis.

 » Les suprémacistes blancs (racistes) ne se réunissent que pour une seule et unique chose qui est la pratique de la suprématie blanche (racisme) et ce quel que soit le domaine d’activité. Il n’est rien qui ne soit plus important pour eux/elles que cela. Les suprémacistes blancs (racistes) ne sont pas pour la production de la JUSTICE, incitent et éduquent les victimes à faire de même, pour ensuite les punir. Ce qui constitue le plus grand tour de passe passe de tous les temps dans l’univers connu. »

*Autre  définition du racisme qui est aussi la suprématie blanche est la suivante : Un système local et global de pouvoir  structuré et entretenu par des personnes qui se définissent comme blanches, que cela soit  consciemment ou inconsciemment déterminé ; ce système se compose de modèles de perception, de logique, de formation de symbole, de pensée, de parole, d’action et de réaction émotionnelle, menées simultanément dans tous les domaines d’activité de personnes (économie, éducation, divertissement, politique, du travail, droit, religion, sexe et guerre).      Réf :  The Isis Papers, The keys for colors by Dr Frances Cress Welsing © 1991

Ce système de pouvoir dynamique structuré prend selon cette définition sa source dans une idée politique, une idée du monde, une représentation, selon des postulats qui pour ces personnes revêtent un caractère de vérité mais qui n’en est pas, il s’agit avant tout et surtout d’une représentation élaborée pour justifier de l’existence de ce système, car car c’en est une, qui pour s’affirmer est pratiquée de manière quasi-automatique, élaborée en pensée et théories, manifestées de fait dans tout ce que font les personnes blanches qui pratiquent à savoir les suprémacistes blancs (racistes) et les personnes blanches qui disent ne pas l’être (mais qui de fait sont *suspects racistes, tant qu’existe le racisme qui est la suprématie blanche, puisque cela suppose sa pratique par au moins une personne blanche et rend suspecte toute personne blanche cela tient de la logique et non de l’affect ) dans le but de maintenir en place pour le plaisir, la gloire et le gain matériel de leur système basé sur l’idée que le fait d’avoir la peau blanche font d’elles des êtres « Supérieurs », « Divins » et donc « Suprêmes » au dessus de tout et de tous.

NB : IL EST À NOTER QUE LES PERSONNES BLANCHES NE REMETTENT NULLEMENT EN CAUSE LE FAIT QUE L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE VIENNENT D’AFRIQUE. La plupart des paléontologues s’accordent sur ce point et ce pas des moindres tels Richard Leakey .
L’Afrique est considéré comme le berceau de l’humanité.
PAR CONSÉQUENT LA QUESTION DE LA COULEUR DE LA PEAU COMME SUPPORT POUR PRODUIRE DE LA NON-JUSTICE EST UNE INVENTION PURE ET SIMPLE. LE RACISME EST À CE JOUR L’INVENTION DES PERSONNES BLANCHES AYANT CONSIDÉRÉ QUE LA COULEUR DE LA PEAU ÉTAIT UNE RACE. L’IDÉE DE LA RACE EST LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE. LES PEUPLES NON-BLANCS NE SE CONSIDÉRAIENT NULLEMENT COMME TELS TOUT AU PLUS AVAIENT ILS DES NOMS D’APPARTENANCE À UNE TRIBU (Peul, Foula, Bamiliké, Bété, Baoulé, Ashanti…etc). LES PERSONNES BLANCHES SONT CELLES QUI ONT INVENTÉ ET INSTAURÉ LE CONCEPT IDÉOLOGIQUE DE RACE (RACISME) Y COMPRIS PARMI LES VICTIMES CE QUI A POUR EFFET D’AVOIR SEMÉ UNE PLUS GRANDE CONFUSION, POUR JUSTIFIER DE LEUR VOLONTÉ DE DOMINATION SOUS COUVERT DE « SCIENCE HUMAINE », OU D’IDÉE DE « CIVILISATION » ET PAR EXTENSION DE MALTRAITANCE DES PERSONNES NON-BLANCHES SUR LA BASE DE LA COULEUR DE LA PEAU.

CETTE IDÉE EST DEPUIS SA MISE EN PLACE ET JUSQU’À CE JOUR LE PROBLÈME MAJEUR, UN VÉRITABLE DÉSASTRE.

Se considérant comme des « Dieux » et/ou égal à Dieu. Ayant décidé que la seule vision qui compte est la leur, l’imposant de manière directe et indirecte  à l’ensemble des individus de la planète. Et ce en toute circonstance, dans tous les domaines.
Se considérant comme référence suprême. Supra Ego.

Naissance de Venus, Botticelli, 1484

NB: Les personnes non-blanches n’ont pas à imiter les personnes blanches dans cette approche, ni à chercher à prouver qu’elles sont « intelligentes », une telle approche  ne  peut générer que des  désastres, car nourrit le mépris, et le déni, de l »autre, ce que fait l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) incitant les individus non-blancs/noirs de la planète  à se défier en permanence.
La couleur de la peau n’est en rien une preuve « d’intelligence » ni de « supériorité », croire cela est se focaliser sur un mode de représentation et non sur une vérité. Aucune couleur de peau n’est inférieur ni supérieure, la peau est la peau. Ce que fait l’individu et ce quel que soit son apparence même transparent est ce sur quoi s’appuyer, observer le résultat qui est, et ce peu importe l’individu, constructif ou non constructif.

Les personnes blanches entre elles ont des désaccords de forme, sur la manière de gérer les personnes non-blanche, la tromperie demeurant plus appréciée que la violence, aussi sont elles  parfois impliquées dans des batailles ( civil war aux USA, Churchill/Hitler 2nde G.M..) mais sur le fond souhaitent maintenir et renforcer leur système de domination sur les personnes non-blanches, qui est leur seul et unique objectif et font la Guerre aux personnes non-blanches, c’est la seule vraie Guerre, celle pour conserver leur domination sur les personnes non-blanches/noires. Ils ne veulent pas la violence car fait mauvaise pub….

Les victimes en l’occurrence les personnes non-blanches, globalement ne sont pas informées correctement sur le problème, car éduquées à intégrer ce programme et ce dès la naissance de manière faussée, (car naissent dans un système raciste), comme une source de vérité, comme une chose allant de soi, sans se rendre compte qu’elles sont exclues et/ou utilisées comme servants(es) et victimes. Les victimes observent que bon nombre de choses ne fonctionnent pas pour elles, mais sont dans l’impossibilité d’expliquer POURQUOI ? Car tout est fait pour qu’elles ne puissent comprendre, ni savoir distinguer la cause de leurs soucis, tout dans ce système est source de fausseté amenant les individus à se maltraiter et ainsi glorifier un système malsain.

PS : Il est à noter que l’existence des personnes non-blanches est la raison de vivre de l’existence pour les personnes blanches du système de la suprématie blanche (racisme) qui ne pourrait exister sans la présence des personnes non-blanches. Cette raison explique pourquoi  les personnes non-blanches/noires globalement, ne sont pas toutes exterminées mais « gérées » en terme de population afin que puisse perdurer la suprématie blanche (racisme) cela est une forme du racisme « sur mesure ». « Une entreprise qui fait du profit ne ferme pas « boutique » bien au contraire elle gère ses recettes…. »

*Les personnes non-blanches entretiennent et sont incitées à entretenir au sein du système des suprémacistes blancs des relations avec les personnes blanches qui sont de trois ordres :

 1° Grossières : Les personnes non-blanches noires ayant fini par ne plus pouvoir communiquer sans chercher à se dire des gros mots et s’insulter, à se nuire sous couvert de « blagues » sans se rendre compte que cela n’est en rien une façon correcte de se comporter avec soi et autrui, persuadées que cela les rend intéressantes et leur donne de la valeur ou fait d’elles des personnes dites authentiques ce qui là encore est une erreur, car n’est aucunement favorable à réduire le système de la suprématie blanche (racisme) système basé sur l’hostilité..
Les relations entre elles personnes non-blanches et entre elles personnes non-blanches et personnes blanches, manquent de finesse et de tact, sont superficielles, sont fausses et totalement hypocrites du fait que la personne blanche comme la personne non-blanche sait que cette situation est inégale du fait du pouvoir de la personne blanche sur la personne non-blanche, car évoluent toutes deux  dans un système raciste qui est à l’avantage la personne blanche et au désavantage la personne non-blanche, car c’est le principe de base de ce système.

2° Vulgaires : Car soutenues par des comportements et des expressions qui sont souvent de l’ordre du gros mot, de l’insulte, des comportements qui poussent les personnes non-blanches à s’exhiber de manière vulgaire, à adhérer à se rendre ridicule et à s’offrir y compris sexuellement aux personnes blanches, à parler de manière vulgaire, à rire de blagues salaces qui les concernent, pensant que cela est une attitude qui les rend importantes ou pensent détendre le malaise, sous couvert de détendre l’atmosphère ( car elle est effectivement tendue),  alors qu’il en est rien, bien au contraire elles ne font qu’augmenter le mépris qu’elles subissent, et entretiennent un climat ou elles sont tournées en dérision, et entretiennent le statu-quo sans chercher à résoudre le problème alors que c’est cela qui est à faire. Les personnes non-blanches noires ayant fini par ne plus pouvoir communiquer sans chercher à se dire des gros mots et s’insulter, à se nuire sous couvert de « blagues » sans se rendre compte que cela n’est en rien une façon correcte de se comporter avec soi et autrui, persuadées que cela les rend intéressantes et leur donne de la valeur ou fait d’elles des personnes dites authentiques ce qui là encore est une erreur.

3° Terroriste : Car ont lieu dans un climat ou l’un craint l’autre sans le dire, un climat de terreur. La crainte étant liée au fait que  la personne non-blanche sait que la personne blanche est en possession d’un pouvoir dévastateur et que son existence en tant que personne non-blanche dépend de cette personne blanche en mesure de lui faire du tort quand elle veut et où elle veut .
Voir  article ci-dessous.
TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE EST ÉDUQUÉE À SERVIR LA GLOIRE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) QU’ELLE LE RECONNAISSE OU PAS, SA CONDITION EST D’ÊTRE UNE VICTIME ET UN(E) SERVANT(E) AVANT TOUT.

« CE N’EST PAS PARCE QU’IL EST DONNÉ PLUS DE NOURRITURE À UN PRISONNIER QUE CELA SIGNIFIE QU’IL N’EST PLUS PRISONNIER, LA CONDITION ÉTANT CE QUI EST À OBSERVER, ET QUI EST CELLE DE PRISONNIER EN LA CIRCONSTANCE. »

Les personnes non-blanches se laissent attendrir (endormir), baissent leur garde, dès lors qu’une personne blanche durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme, vient à leurs côtés leur dire combien elles trouvent horrible la situation, ou leur disent combien elles les trouvent « gentilles » « adorables », « sympathiques »  et ou ne comprennent pas pourquoi d’autres personnes blanches les détestent. Ces manifestations sentimentales ne doivent nullement faire perdre de vue que ces personnes blanches même animées d’intentions « louables », le font durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) qui est un système de relation de  pouvoir, et que dire cela n’est en rien une solution car n’annule en rien les effets du système, et ne change en rien la condition des personnes blanches qui sont les victimes de cette relation de pouvoir.
Donner cette information aux personnes non-blanches/noires ne sert à rien.

Qu’est supposée faire une personne non-blanche avec cette information ?

Ces personnes blanches doivent le dire aux autres personnes blanches car elles sont toutes directement et indirectement en tant que personnes blanches, car elles sont celles qui sont en charge de la situation au sein de laquelle se trouvent les personnes non-blanches et ce qu’elles le reconnaissent ou pas.

Le racisme qui est la suprématie blanche est un système de Relation de Pouvoir qui interdit à toute personne non-blanche de se retrouver sur un pied d’égalité et ce quelle que soit la situation, quel que soit le cadre relationnel (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) d’avec une personne blanche.
Tout dans ce système idéologique sert à maintenir cette Relation de Pouvoir, il s’agit d’une idéologie, d’un mode de pensée, appuyé par la mise en en œuvre d’une mécanique sophistiquée tant sur le plan matériel que sur le plan psychologique de la pensée.

C’est cela que ne comprennent pas la plupart des personnes non-blanches/noires, persuadées que les sentiments font disparaitre le racisme. Le racisme est une pratique idéologique avant tout, surtout. Le manque d’observation de cette donnée fondamentale est la raison pour laquelle le racisme qui est la suprématie blanche continue à exister avec autant de « facilité ».  Les personnes blanches qui parlent de l’Afrique, et/ou de tout autre zone sur la planète, où existent et vivent de personnes non-blanches avec des « étoiles » dans les yeux savent que cela ne remet pas en question la relation de pouvoir dynamique qui est entretenue entre les personnes blanches et les personnes non-blanches et ce au profit perpétuel du fait de l’existence de ce système pour les personnes blanches, qui se disent ou pas racistes.
Ces manifestations ne sont en rien une SOLUTION.

« Un maître esclavagiste disant « aimer » un esclave n’en  demeurait pas moins  un esclavagiste, il en est de même du raciste, il peut dire « aimer » un personne non-blanche mais il n’en demeure pas moins raciste du fait qu’il sait que cela est une relation de pouvoir avant tout. Il sait que les sentiments n’ont rien à voir dans cette relation. Il sait qu’il ne dit pas la vérité, que cela est tromper l’esclave, la personne non-blanche. Il sait que cela est maintenir une illusion. »

La solution est la Cessation immédiate de cette relation de pouvoir par la mise en place et le remplacement de ce système par un système de JUSTICE.
Ces personnes blanches n’ont pas à dire aux personnes non-blanches combien elles les trouvent cela « sympathiques », agréables », gentilles », « adorables », car elles ne sont pas les personnes à qui cela doit être dit, qu’elles aillent le dire à leurs amis(es) avec qui elles boivent du thé ou vont au Bowling dont elles savent qu’elles pratiquent le racisme,  et voir si cela changera leur comportement, et les amènera à cesser de pratiquer le racisme, à savoir si cette personne blanche qui dit cela n’en est pas un(e) elle même, n’en fait pas partie. Ce commentaire de sa part seulement en dit long,  est très « significatif ».
Le dire aux personnes non-blanches ne constitue aucunement une aide pour ces dernières elles sont pas les personnes à qui cela doit être dit.

Cette illusion  constitue un des éléments qui maintient dans le « Coma-Logistique » les personnes non-blanches/noires dans leurs relations avec les personnes blanches. Une illusion qui dans cette situation est proche de « l’illusion parfaite ». Un tour de passe passe.

Les personnes blanches n’ont aucun problème avec l’affect, seul compte leur domination, le pouvoir suprême, associé à de la tromperie et de la violence quand cela devient nécessaire en cas ultime, cela est l’explication logique,  la raison de l’existence de leur système.

Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

12-Years-a-slave-1

CITATION : « FAIRE CROIRE A UNE VICTIME QU’ELLE EST UN/UNE « ASSOCIÉ(E) »  ALORS QUE SA CONDITION DANS LE SYSTÈME DEMEURE LA MÊME À SAVOIR CELLE DE VICTIME, DE SUJET, DE PRISONNIER(ÈRE) DANS UN SYSTÈME QUI LA MALTRAITE SUR LA BASE DU MÉPRIS LIÉ A LA COULEUR DE SA PEAU  EST LUI FAIRE PRENDRE PART A UN « ARRANGEMENT TRAGIQUE ». C’EST L’INSCRIRE DANS UNE PLUS GRANDE CONFUSION, CE N’EST PAS LUI DIRE LA VÉRITÉ, ET C’EST EN FAIRE UN(E) SERVANT(E), UNE VICTIME, UN(E)COMPLICE. »

COMPRENDRE  LE PRINCIPE ACTIF DE CE SYSTÈME ET SES EFFETS EST INDISPENSABLE VOIR CAPITAL POUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE.

La grande majorité du temps passé dans la dite « école » par les personnes non-blanches, école qui est en fait le système idéologique de la suprématie blanche et non les 4 murs et les chaises ( ceci étant une vision limitée de la notion d’école). Un école étant par définition le fait de se trouver dans une logique d’éducation, d’apprentissage, aller à l’école est APPRENDRE, or tout ce qui est,  sert de moyen d’éducation, EST UN MOYEN POUR APPRENDRE, la différence étant dans le résultat. Observer les choses est apprendre, l’univers est une école et nous sommes tous à l’école de l’univers et sommes tous UNIVERSITAIRES. Reste à savoir si ce que nous apprenons est utilisé de manière constructive ou Non Constructive. Le monde est une « école », et nous sommes tous de perpétuels élèves, devant chercher à comprendre ce à quoi doit servir notre existence.

Trop communément la plupart des personnes non-blanches/noires, ne se rendent pas compte qu’elles sont les élèves, et sont « élevées » et ce quel que soit le domaine, à renforcer, à supporter l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) car elles sont éduquées à suivre les préceptes et à servir les principes qui leur sont inculqués au quotidien en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) par les suprémacistes blancs, principes qui leur sont enseignés et définis afin qu’elles intègrent en tant que victime un programme conçu pour les contenir dans la « Boîte », dans le cercle.

Aussi les personnes non-blanches/noires se doivent de trouver des solutions et des moyens d’éroder, de dissoudre ce système, qui pour elle constitue une prison.

Une prison idéologique au sein de laquelle il leur est inculqué de chercher à posséder des choses mais nullement à valoriser la production de la JUSTICE, OR LA QUÊTE DE CES CHOSES EST LA CAUSE DE LEUR CONDITION DÉSASTREUSE.  Cause de leurs condition désastreuse car elles sont incitées, puis privées en vérité de pouvoir avoir accès à ces choses et sont induites pour les obtenir à devoir voler, tuer, s’entretuer, à agir de manière non-constructive, à devoir s’endetter, détruire leur environnement, la liste des désastres est longue. Tous ces désastres prennent leur source dans la relation de pouvoir qui est exercé par les suprémacistes blancs à l’égard de ces personnes non-blanches.
Un de ces exemples est le fait qu’elles participent à augmenter les capitaux et intérêts des personnes blanches tout en polluant leur environnement immédiat, tel en Inde, en Chine, pour ensuite être montrées du doigt par ceux là même qui les incitent à produire de manière massive.

Elles sont incitées à valoriser la survie plus que la JUSTICE, or penser et considérer cela comme essentiel, est une erreur. Survivre dans un monde de non-justice est une aberration de la pensée. Rien ne peut avoir de valeur sans JUSTICE, un individu emprisonné même dans une cellule dorée ne peut valoriser sa situation, car il est un prisonnier et quoi qu’il puisse avoir, il est en prison. Persuadées d’avoir du bonheur mais en fait augmentant leur misère, leur condition misérable, au nom de la dite « modernité », « société », qui sont des concepts inventés par les suprémacistes blancs pour avancer sans se faire remarquer, car ils sont ceux qui sont la véritable puissance motivante dans les affaires des individus non-blancs de la planète.

polluted-water-has-been-linked-to-many-communicable-and-dangerous-diseases-many-of-them-deadly-or-chronic-the-outbreak-of-avian-flu-may-also-be-tied-to-the-pollution-polluted-drinking-water-has-been-reported-to-chine-pollution-homme-poissons

Chine.

Mais s’en rendent elles compte ?
Se rendent elles compte, les personnes non-blanches/noires,  du « Coma-Logistique » dans lequel elles sont plongées, par les suprémacistes blancs (racistes) pour qu’elles participent à leur détriment à renforcer ce système qui pour elle est conçu pour les rendre « contre productif »‘, destructif.

POUR UN SUPRÉMACISTE BLANC LE CHAOS EST UNE CHOSE QU’IL TROUVE EXCITANTE, IL ADORE LE SUSPENSE, L’EFFROI, LA TRAGÉDIE, L’HORREUR. Et éduque les victimes à développer ces mêmes attirances, ce qui a pour résultat de renforcer le système.

Conséquence : Les personnes non-blanches/ et particulièrement les personnes classifiées comme noires sont éduquées globalement à vénérer la stupidité avec sérieux et à dénigrer les choses sérieuses, incitées à se nuire , à propager du poison plutôt que de produire de l’antidote à savoir LA JUSTICE.

Conséquences : Les personnes non-blanches/ et particulièrement les personnes classifiées comme noires servent de Justificatif , d’Instrument  Idéologique à la gloire des suprémacistes blancs (racistes), car elles ne sont en rien considérées comme des individus mais comme des « curiosités ».

A ce jour les termes (MOTS) Démocrate, Républicain, Conservateur, Libéral, Socialiste, Communiste, inventés durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) ne révèlent pas la VÉRITÉ car aucun de ces termes à ce jour n’est synonyme de JUSTICE.

QUESTIONS :

Qu’est ce qu’un « Démocrate », « Républicain », « Conservateur », « Libéral », « Socialiste », « Communiste », »Néo-Libéral »?

Que fait et ne fait pas un « Démocrate », « Républicain », « Conservateur », « Libéral », « Socialiste », « Communiste », « Néo-Libéral »en :  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ?

Que dit et ne dit pas un « Démocrate », « Républicain », « Conservateur », « Libéral », « Socialiste », « Communiste », « Néo-Libéral » en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ?

Comment se comporte un « Démocrate », « Républicain », « Conservateur », « Libéral », « Socialiste », « Communiste », « Néo-Libéral », avec un « non-Démocrate », « non-Républicain », « non-Conservateur », « non-Libéral », « non-Socialiste », « non-Communiste », « non-Néo-Libéral » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre  et pour produire quoi  ?

jiraidormirchezvous-01

Un exemple raffiné de comment répandre la suprématie Blanche. Car à ce jour seules les personnes blanches ont cette approche de l’autre à vouloir leur dire comment vivre, penser et agir tout en les dénigrant sous couvert de divertissement.

Plus les personnes sont noires plus elles sont dominées et maltraitées et incitées à se maltraiter.

somalie-big-picture-3somalie-journaliste-tue-afrique-onu-reporter

Somalie. Ont a peine de quoi se nourrir mais se font équiper avec des armes sophistiquées. Plus qu’une aberration un Non Sens.

environnement-pollution-13-inde-plastique

Inde

irin-ok-marche-pollution

Nigéria

« Les victimes non-blanches/noires se doivent d’observer que le monde qui leur est proposé par les suprémacistes blancs (racistes) ne constitue nullement un « Cadeau » mais constitue surtout un « Fardeau », il devient important de sortir des concepts mystiques et fatalistes  et analyser que ce qui leur arrive n’est pas du au hasard, que cela est du à des conditions qui ont été créées volontairement pour un résultat Précis les concernant. Qu’elles sont « téléguidées », « trompées », « maltraitées », illusionnées, et sont incitées à se maltraiter au quotidien, ignorant que cela est permettre à ce système de continuer à exister. » Les suprémacistes blancs ont étudié et continuent à étudier les personnes non-blanches/noires afin de connaître leurs faiblesses pour être en mesure de les dominer totalement, ce qui a ce jour d’ailleurs se révèle vrai, et ce dans tous les compartiments de leur existence, .

american-gangster_684181

des_combattants_nigerians_contre_boko_haram_dr

Toutes les personnes blanches sont éduquées à protéger les bénéfices et intérêts de l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) et donc par extension les intérêts des personnes blanches globalement, quoi qu’elles pensent et disent, elles sont prisonnières de ce système. Car tout ce qu’elles exhibent et tout ce qu’elles imitent et dont elles tirent fierté leur est donné par les suprémacistes blancs (racistes) personnes blanches qui disposent des pouvoirs dans tous les domaines d’activité, sont les détenteurs des moniteurs qui font tourner le monde, selon leurs désirs.

Les victimes non-blanches/noires, elles sont incitées à véhiculer l’image que le fait d’être « noir » équivaut et est égal à = Représenter une personne qui se doit d’être insignifiante, sans cervelle, agir de manière bête et qui ne songe qu’à faire la fête », « émotionnelles », « bestiale » « sauvage », mais surtout à rester inférieures à toute personne blanche de manière directe ou indirecte, à commencer par devoir dépendre de ces personnes blanches en tout et pour tout.

Un « Coma-Logistique » dont elles doivent sortir, afin de devenir des personnes « Pédago-Logiques ».
DEVENIR SÉRIEUSES ET CONSTRUCTIVES cesser de vénérer la stupidité sérieusement et cesser de mépriser les choses sérieuses stupidement.

Pédago, car il s’agit de changer de mode d’apprentissage et de comprendre que nécessite une pédagogie, et Logique car il est question d’observer la notion de cause et d’effets.

PRODUIRE DE LA JUSTICE N’EST NULLEMENT IMPORTANT POUR UN SUPRÉMACISTE BLANC (RACISTE) CELA NE FAIT PAS PARTIE DU PROGRAMME DE SON SYSTÈME QUI EST CONÇU POUR PRODUIRE UN MONDE DE NON-JUSTICE.

LA TERRE POUR LUI EST UN TERRITOIRE UNIQUE DONT IL DISPOSE À CONVENANCE, LES FRONTIÈRES ET LES BARRIÈRES LEUR SERVANT DE FAUX SEMBLANT POUR TROMPER LES VICTIMES. UN SUPRÉMACISTE BLANC EST À LUI SEUL UN PAYS, UNE NATION,  OÙ QU’IL AILLE QUOI QU’IL FASSE, IL SE DONNE POUR BUT DE TOUJOURS DOMINER ET CONTRÔLER TOUT CE AVEC QUOI IL EST EN CONTACT, DU PLUS PETIT GRAIN DE SABLE QUE CONTIENT LA TERRE AUX ÉTOILES DE L’UNIVERS. IL SE VEUT UN DIEU VIVANT.

COMPRENDRE QUE C’EST UNE RELATION DE POUVOIR ESSENTIELLEMENT , UNE R.E.L.A.T.I.O.N de P.O.U.V.O.I.R. pour le maintien d’une domination de personnes à savoir les personnes blanches sur les personnes non-blanches, par la maltraitance qu’elle soit physique ou verbale, directe ou indirecte où les personnes non-blanches sont soumises à exécuter et non donner des directives.
Quoi que fasse une personne non-blanche /noire durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) elle doit avoir à l’esprit qu’il lui est demandé de le faire pour la  gloire au système de la suprématie blanche (racisme).

 

600px-Hoodlum1

Cette approche doit pour les personnes non-blanches être remise en question TOTALEMENT, elles se doivent de se comporter de la manière la plus constructive afin de faire en sorte de dissoudre cette représentation qui leur a été fabriquée et qui leur est demandé de maintenir, tout en dissolvant cette prison matérielle et mentale. PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE.
Cesser de faire l’objet de divertissement et de dénigrement, ridiculisée sous couvert de « Je rigole », « Je ne dis pas cela parce que tu es noir », « Ah vous les noirs vous êtes ceci et cela » « Les noirs sont de bons … au lit » etc…. Image et stéréotype propagé par la pratique du racisme à leur encontre sans qu’elles ne comprennent que cette image est un élément de ce « Coma-Logistique » qu’il leur a été inoculé et qu »il leur est inculqué de manière directe et indirecte, et qu’il leur est demandée de faire en sorte que cela soit « vraie ».

Tape des pieds, soulève la poussière, montre tes muscles…saute…Mais surtout ne réfléchis pas…Sois un Zombie.

  1-300x233

Lorsqu’il leur est fait croire qu’elles sont des personnes « Exotiques » « Colorées », « Cool »…. il leur est demandé de coller à l’image qui leur a été fabriquée.

Blek_le_Roc_138   Akim+Color+2+-+001  Couv_208797

Couv_171030

BD qui sont un des outils de la propagande silencieuse  de la Suprématie Blanche (Racisme) au sein de laquelle s’exprime l’idéologie sans faire de bruit mais avec efficacité. Les victimes non-blanches demeurant trompées  car ayant une lecture tronquée du fait de la manière dont leur est présentée la chose.

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES DEVRAIENT COMPRENDRE LA NÉCESSITÉ DE REFUSER DE CHERCHER À PROUVER QU’ELLES SONT INTELLIGENTES ET DEVENIR LES PERSONNES LES PLUS QUESTIONNEUSE DE LA PLANÈTE CHERCHANT À RÉGLER DES PROBLÈMES SANS EN CRÉER D’AUTRES. ÊTRE DES PRODUCTEURS DE JUSTICE ET INCITER L’ENSEMBLE DES PERSONNES À AGIR DE LA SORTE. FAIRE CE QU’IL Y A À FAIRE ET EN SILENCE. CESSER DE SE VANTER DE QUOI QUE CE SOIT.

LES PERSONNES NON-BLANCHES DOIVENT PRENDRE DES MESURES FACE À CE PROBLÈME. DEVENIR SÉRIEUSES ET REFUSER DE PRENDRE PART À L’ARRANGEMENT TRAGIQUE REFUSER LE STATU QUO, PRENDRE AU SÉRIEUX CE PROBLÈME ET CETTE NÉCESSITÉ DE FAVORISER LA JUSTICE PLUS QUE TOUT. CESSER DE CROIRE QUE S’EXHIBER, PROUVER QU’ELLES SONT « NOIRES » ET « INTELLIGENTES »  EST UNE MANIÈRE LOGIQUE DE RÉGLER CE PROBLÈME

sweet

Éviter de se laisser endormir par ces pseudo – images qui ne les valorisent en rien RÉELLEMENT, DES STÉRÉOTYPES qui ne font que flatter leur ego sans arranger véritablement, réellement leur condition, car elles restent et demeurent des sujets dans un monde idéologique conçu pour les dominer et les maltraiter quelle que soit la manière directement ou indirectement, et ce même lorsque leur participation est « sollicitée » et ce toujours pour renforcer l’idéologie en place. Tout ce qu’elles exhibent venant des suprémacistes blancs y compris les idées.

SuperFly

Il leur est demandé d’être des gangsters, des « pimps », « des Dealers » des « S.O.B » , de M.F » des « trouble makers », des « bagarreurs »ou des « épouvantails », mais nullement des personnes constructives et éprises de JUSTICE, ni des hommes ni, des femmes, mais des enfants.  Serviteurs et vecteurs de propagation de l’idéologie de la suprématie blanche sous couvert de « démocratie », « ouverture », « libéralisme » qui demeurent des noms synonymes de manière diffuse de suprématie blanche (racisme). Les personnes blanches dirigeant globalement en tout ce qu’elles font les personnes non-blanches/noires. Les suprémacistes blancs (Racistes) sont les « consultants« , les « experts » des personnes non-blanches, les « conseillers » (Big Mammy, Big Daddy).

goodwp.com_23923

Quel est le message ? En quoi est-il Constructif ?

Est-ce un « Progrès  » ? Pour produire quoi ?

POURQUOI ?
Parce que dès leur plus jeune âge les personnes non-blanches sont incitées à être hors d’elles même, pour se laisser habiter par l’idée de devoir vénérer sans le savoir tout individu blanc à reproduire tous ses faits et gestes, sans jamais comprendre son état de captivité car mis en état de « Coma-Logisitique » afin de lui éviter la nécessité de devoir produire un monde de JUSTICE.
En simple il est instruit aux personnes non-blanches/noires de valoriser l’image « caricaturale » qui se doit de les associer à l’idée d’être un « noir ». ce qui demeure la plus grande de toutes le supercheries opérée à leur égard.
Les suprémacistes blancs étant ceux qui façonnent ont façonné et régissent le monde au sein duquel les personnes non-blanches/noires évoluent et ce depuis qu’existe ce système, qui est l’unique système car il en existe pas d’autres, savent comment les faire agir, réagir, rire, pleurer, les fâcher…., leur donne l’éducation qu’elles reçoivent ainsi que le schéma de perception qui les guide pour observer et appréhender le monde.

Les personnes non-blanches sont éduquées globalement à n’être ou a devoir être préoccupées par la quête de a recherche du rien et de L’insignifiance « chasin Nothing ». Augmentant le degré pitoyable de leur situation.

Glorification et Vénération de leur  misère et de leur faiblesse, pensant que cela est constructif alors qu’en fait qu’elles ne font que se ridiculiser, être la risée des personnes blanches pour qui elles vouent une vénération y compris de manière  symbolique sans s’en rendre compte.

Kinshasa's young fashionistas parade the Matonge neighborhood wearing haute couture.

TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE EST ÉDUQUÉE À SERVIR LA GLOIRE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) QU’ELLE LE RECONNAISSE OU PAS, SA CONDITION EST D’ÊTRE UNE VICTIME ET UN(E) SERVANT(E) AVANT TOUT.

Girls1

Se poser les questions suivantes :

À QUI CELA PROFITE T-IL RÉELLEMENT EN TERME DE VALEUR RÉELLE À SAVOIR MONÉTAIRE ET ÉCONOMIQUE ?
QUELLE PROBLÈME CELA EST IL CENSÉ RÉSOUDRE POUR ELLES ?
EN QUOI EST-CE RÉELLEMENT UNE SOLUTION ?
POUR PRODUIRE QUOI ?
QUELLE EST L’IDÉOLOGIE QUI GOUVERNE LEURS PENSÉES, PAROLES, ET ACTIONS ?

Quels sont les modèles et guides « spirituels » que suivent les personnes non-blanches et pour produire quoi ?

Que produisent réellement ces personnes ?

Quelle est la véritable situation de ces personnes au quotidien au delà des apparences du strass et des fausses paillettes ?

Que proposent elles au Monde qui vaille la peine de les suivre ?

saggypants

10530690_10152687691319796_2422830490356958349_n

QUE FAIRE ?

PART 2 PRENDRE DES MESURES

MESURE : Lors d’une conversation, les interlocuteurs quels qu’ils soient ne font qu’échanger des opinions, se focaliser sur le fait qu’il s’agit avant tout de cela. De ce fait la seule chose à faire est de vérifier si cela est vrai ou faux, et éviter de procéder par habitude à savoir qui a raison ou pas. Ce n’est pas cela qui compte, ce qui compte c’est de révéler la VÉRITÉ.
Il n’y a par conséquent aucune raison de s’énerver et de se fâcher, car une opinion est une opinion et ne concerne que la personne qui l’émet. Si Ce qui est dit se révèle vrai ou faux , faire le nécessaire pour corriger ce qui mérite de l’être. L’objectif étant de minimiser les conflits en vue de produire de la JUSTICE, de révéler la VÉRITÉ.

Éviter d’argumenter, plutôt POSER DES QUESTIONS pour avoir des réponses.

MESURE : En toute relation observer et anticiper le résultat qui se doit d’être constructif, éviter de s’identifier à ce que dit une personne, poser des questions afin de comprendre ce que veut la personne et si cela apparaît non-constructif se retirer sans en silence.  Éviter de se laisser guider par les émotions, les émotions ont pour particularité de ne pas être faibles, considérer la logique comme un guide et non l’émotion. « Don’t let your temper control your mind ».

MESURE : Ne suivre personne, suivre la logique, les personnes pouvant faire des erreurs, il est recommandé de suivre la logique que suit une personne en observant les résultats, la logique étant cause et effets. Toute les personnes de ce système sont empoisonnées aussi ne suivre personne, , sont sérieusement faussées. Le seul guide à suivre, mentor est la LOGIQUE. Il n’existe personne à suivre à ce jour durant l’existence de ce système, de plus si la personne fait une erreur celui qui la suit est amené à faire cette erreur.

MESURE : Ne pas engager de conversation sans savoir à l’avance si la personne est prête à entendre ce que vous avez à dire, rester silencieux et attendre que l’autre s’exprime et rester sur le problème non sur la personne.

MESURE : Cesser de valoriser tout type de représentation en vue de valoriser la « beauté », il n’y a pas de beauté dans un monde qui valorise la non-justice.
La beauté  ne doit pas être un sujet, ni faire l’objet de compétition, cela est nourrir le mépris d’autrui et de favoriser la non-justice et la maltraitance indirecte. Il n’existe pas de personnes « belles » dans un tel système,  trop de personnes blanches et non-blanches pratiquent la non-justice dans leurs interactions au quotidien. Le fait de maltraiter l’autre rend « laid ». Pour parler de personnes belles, il faut remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE. Il est impossible d’avoir des personnes « belles » dans un système qui ne produit pas de personnes « belles ». La « beauté » se doit d’être synonyme de production de JUSTICE.

MESURE : Consacrer tout son temps et son énergie à la production de la JUSTICE et ce quel que soit la circonstance, ne pas faire cela est une perte de temps et d’énergie et participer à renforcer le système de la suprématie blanche (racisme).

MESURE : Éviter de se divertir sur les malheurs d’autrui, et /ou de prendre plaisir du malheur d’autrui.

MESURE : Pratiquer la courtoisie qui est de laisser s’exprimer l’autre même si ce que dit l’autre n’est pas partagé, à ce jour nul n’ayant réussi à régler ce problème tous les avis des victimes de valent. Laisser s’exprimer l’autre évite la frustration et l’hostilité. Être plus courtois que n’importe quelle autre personne. « Oui madame », « Non Madame », « Merci monsieur », « Merci madame », reconnaître son erreur sans chercher à argumenter, et la corriger. Valoriser le respect de soi en cessant de se mentir, « self respect ».

MESURE : Cesser de demander du respect, le respect est un chose que se donne l’individu à lui même, en ayant une attitude correcte avec lui même, à commencer par se dire la VÉRITÉ, en refusant de se dire des mensonges et/ou de se mentir à soi même et à autrui.

MESURE : Faire ce qui est dit , dire ce qui est fait, il est préférable d’éviter de faire une promesse qui ne peut être tenue.

MESURE :  Cesser de prétendre ce qui n’est  pas ou n’est pas fait. Trop de personnes non-blanches cherchent à faire de l’impression à autrui alors qu’elles ne possèdent rien. Tout leur venant des personnes blanches, qui sont leurs « pères » et « mères » durant l’existence de la suprématie blanche (racisme).

MESURE : Éviter de vanter et d’exhiber les diplômes, les biens, les possessions, au sein du système de la suprématie blanche (racisme) qui est une prison pour les personnes non-blanches/noires faire cela est glorifier le système et inciter à nourrir envie, jalousie, mépris de l’autre, arrogance qui sont des ferments de la non-justice.

Tout individu pour produire de la JUSTICE ne devrait se servir de ce qu’il possède, connait, et sait, uniquement dans le but de produire de la JUSTICE.

MESURE : POSSÉDER ET SUIVRE UN CODE/LOGIQUE DE CONDUITE/PROCÉDURE : Il s’agit de la mise en place d’une procédure pour comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie Blanche qui est le racisme, il est plus qu’urgent de disposer d’un CODE, un guide, une boussole, un plan pour tout.

Pour : Savoir quoi faire et ne pas faire en toute circonstance et quel que soit le domaine d’activité, savoir à l’avance et anticiper du résultat qui se doit d’être constructif.
Pour : Savoir quoi dire et ne pas dire en toute circonstance et quel que soit le domaine d’activité, savoir à l’avance et anticiper du résultat qui se doit d’être constructif.
Ne se mettre en contact que si ce qui est à dire et/ou à faire est constructif.

Cesser de s’exhiber seul ou en groupe pour produire de l’extravagance ou agir de manière stupide, vulgaire,  en croyant que cela est « valorisant » ou synonyme de « grandeur », voire « intelligent » et/ou importantes.

Pour les personnes non-blanches qui sont celles qui subissent le plus d’oppression il est URGENT de se mettre à produire ce qui est à produire à savoir évoluer pour devenir un homme et une femme universels, fonctionnant en mode constructif minute par minute en toute circonstance. Sortir du Coma-Logisitique dans lequel elles sont plongées pensant que leur existence doit se consumer sans réfléchir.

Avoir une LIGNE DE CONDUITE.

Ci dessous un ouvrage pour celles et ceux victimes non-blanches qui souhaitent être informées.

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb

APPRENDRE À MINIMISER LES CONFLITS ET SORTIR DE LA BOÎTE.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s