POUR CE QUI EST DU COMPROMIS.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Le système de la Suprématie blanche est constant, nous participons tous personnes blanches comme personnes non-blanches a maintenir ce puissant système en accordant notre temps et notre énergie. »

« L’énergie que nous fournissons dans nos actions produit  la somme d’énergie qui est soit constructive soit non-constructive.
Le rendement constructif est le rapport de l’énergie constructive de cette énergie fournie.
Pour résister il faut prendre des mesures efficaces et définitives, qui dureront le temps que la machine de la suprématie blanche disparaisse définitivement. »

Titre :

POUR CE QUI EST DU COMPROMIS.

Il n’y a aucunement pour les personnes non-blanches à glorifier les personnes blanches,  dont le système au sein duquel elles évoluent qui a été conçu pour et par ces dernières,  sert à nourrir le mépris et l’hostilité envers  toute personne non-blanche de manière directe ou indirecte, du fait de sa couleur de peau, un système où toute personne non-blanche constitue une « cible vivante ». De même qu’il n’y a nul individu à glorifier .
Le système de la suprématie blanche n’est en rien un « cadeau » pour les personnes non-blanches, qui n’ont pas à considérer que le fait de fréquenter les personnes blanches dans un tel contexte est pour elles un « cadeau ». En croyant cela elles s’illusionnent, oubliant l’idéologie de ce système qui gouverne ces personnes pour qui il est conçu à savoir les personnes blanches globalement et les suprémacistes blancs (racistes) particulièrement.

*  Les personnes non-blanches devraient cesser de consacrer leur temps et leur énergie à se vanter (faire briller le boulet),  cesser de chercher à attirer l’attention sur elles, cela n’étant en rien pour elle une solution logique de régler leur situation, elles se doivent surtout de commencer à s’atteler à s’en débarrasser, par  la production de la JUSTICE.

*  Les suprémacistes blancs (racistes) ne cessent d’inciter  les personnes non-blanches à faire briller leur boulet,  les incitant à promouvoir des choses avant tout non-constructives sous couvert de divertissement, alors qu’en réalité ces dits « divertissements »,  » distractions »   ne servent qu’à maintenir ces personnes non-blanches dans la boîte, dans l’illusion et l’inefficacité, et la stupidité, à servir d’objet de divertissement.

La suprématie blanche (racisme) pour être éliminée doit cesser d’être nourrie, de sa logique qui est de produire de l’injustice , les suprémacistes blancs (racistes) ne favorisent et  ne sont nullement en faveur de la production de la JUSTICE. Même la dite « liberté »  qu’ils défendent est pour eux un mot qui sert à justifier de leur pratique de la non-justice, car ils utilisent cette « liberté » afin d’exercer leur idéologie.

« Les suprémacistes blancs (racistes) qui sont des individus avant tout ( hommes et femmes banches racistes croyant et pratiquant cette idéologie qu’est le racisme), se considèrent en charge de l’univers,  cherchant dominer tout ce qu’il contient, alors qu’ils font eux même partie de cet univers qui domine tous les individus de la planète les suprémacistes blancs (racistes) compris. Ils et elles se prennent pour des dieux, alors qu’ils sont une création comme toutes les autres créatures de l’univers, d’un « créateur ». Se considèrent au dessus de tout, y compris de ce qui est à l’origine de leur  présence sur terre, agissent comme des juges suprêmes, alors qu’il n’en sont pas, puisque n’étant juste une croyance qu’ils/elles ne cessent de nourrir par la pratique de leur idéologie, fabriquant des outils aux impacts destructeurs silencieux de toutes sortes,  à commencer par la tromperie dans l’usage qu’ils font des mots. Mettent tout en œuvre pour se persuader, et persuader leurs victimes, de la véracité de cette croyance.
Une croyance artificielle et « malsaine », compte tenu des résultats désastreux qu’elle engendre minute par minute sur la planète et ce en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 pour ce qui concerne l’existence des personnes non-blanches. Une croyance qui en fait une religion, une  « Entreprise »,  du CHAOS en ce qui concerne les relations entre les individus de la planète, une religion malheureusement suivie par l’ensemble des individus en permanence 24/7 y compris par leurs victimes prises dans la confusion et l’incompréhension. »

« Une chose qui a été créée par des personnes peut être éliminé et défaite par des personnes, le Racisme est une invention de personnes, des personnes l’ont inventé et il peut donc être éliminé par des personnes ». Neely Fuller Jr.

Remarque (extrait) : « Malheureusement, beaucoup de problèmes sont produits, par des gens, dans tous ces domaines d’activité (un de ces domaines [la « guerre »] ne doit jamais avoir été inventé). Aussi tristement et selon des preuves substantielles, il y a lieu de croire que toutes les personnes de l’univers connu sont directement ou indirectement influencées par des personnes qui croient en, et qui pratiquent avec succès un système de gouvernement qui est le monde entier et est spécifiquement conçu pour dominer et maltraiter les gens qui ont la peau foncée et/ou la couleur de la peau « non blanche » , ou qui ont décidé  « d’associer » des facteurs couleur de la peau foncée et/ou « non blanche ».

« L’effet global de ce système de gouvernement mondial (correctement appelé « le système de la suprématie blanche«  ou de « Racisme ») est de faire un grand mal , nonjuste et complètement inutile à tout ce qui est appelé « personnes non-blanches » dans l’ensemble de ce qui précède « Les neuf principaux centres d’activité [personnes] ». Si vous êtes une victime du « Système de la Suprématie Blanche/le racisme », il est logique de manière constructive que vous cherchiez à connaître et comprendre exactement ce qu’est la suprématie blanche, et comment fonctionnent ces personnes, dans tous « Les neuf principaux centres d’activité . »

 » Il y a une raison logique de croire que si un nombre important de personnes non blanches (victimes de la suprématie blanche) commence à penser, parler, et agir d’une manière qui est codifiée de manière constructive, l’effet collectif sera l’érosion-rapide de l’ensemble du « comportement-ciment » qui lie tous les éléments majeurs au jour le jour de la suprématie blanche (racisme) dans le système puissant qu’il est. Ce comportement « ciment » est l’intervention combinée et/ou une ou des actions des personnes blanches individuelles qui, chaque jour, disent ou font des choses (« grandes » ou « petites ») qui ont pour effet de directement ou indirectement contribuer à maintenir, développer ou affiner la force du « Système de la suprématie blanche (racisme) ». Neely Fuller 2014

LA MÉTAPHORE DU VERRE D’EAU QUI DÉBORDE.

La logique bien que paraissant absurde pour certains(es) est simple  à comprendre.

Si votre idée, et satisfaction, est d’avoir un verre toujours plein, et ce peu importe même lorsqu’il déborde,  tant qu’il sera plein même ne débordant, vous aurez de la satisfaction, et ce malgré le fait qu’il déborde, car c’est cela qui est votre satisfaction.

Il en va de même pour les suprémacistes blancs (racistes),   étant donné que leur but est la production de la non-justice,  dès lors tant qu’il y a  production de non-justice leur entreprise continue à faire des profits, à prospérer, et ce même si cette non-justice est pratiquée entre eux, car, comme pour le verre tant que la non-justice sera alimentée, même en débordant hors toute proportion, cela sera toujours en phase avec du bénéfice, de la satisfaction pour les suprémacistes blancs (racistes). Cela semble absurde et pourtant cela est très logique, car ce qui est attendu est produit.

De ce fait la solution pour que cela ne soit plus,  est de fermer le robinet jusqu’à ce que le verre soit sec, qu’il ne soit plus alimenté.
En ce qui concerne le racisme, la solution est de cesser de produire de la non-Justice. Cesser de nourrir le monstre cela  est  Logique.

water droplets captured while descending on to the still water surface

NB : * Un suprémaciste blanc (raciste)  a pour motivation principale de chercher et de trouver une ou plusieurs personne non-blanches à dominer et à maltraiter, quoi qu’il arrive c’est cela qui lui importe, être le JUGE SUPRÊME en TOUT, avoir le CONTRÔLE sur TOUT. En tant que personne blanche examiner, comprendre et prendre le contrôle  sur l’ensemble des personnes non-blanches. C’est un pré-requis. C’est pour cela qu’il vit, respire, existe.
Cela est sa seule raison de vivre.

 POUR CE QUI EST DU COMPROMIS.

Définition : Un compromis est une entente volontaire et délibérée que font deux parties .

En ce qui concerne la situation des personnes non-blanches pour ce qui est de leurs relations avec les personnes blanches durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), personnes blanches se disant ou pas racistes,  il ne peut y avoir de compromis sous entendu d’entente.

Car : Comment considérer une entente dans un système voué à la gloire de l’hostilité, de l’animosité, de la Violence ?

Car : Comment croire en une entente du côté des victimes non-blanches et omettre ce pourquoi et sur quoi a été mis en place ce système ?

Car : Comment omettre le « *devoir de mémoire« , qui demeure nécessaire, et n’est en rien lié uniquement à ce qui a eu lieu dans le passé mais se manifeste à chaque seconde,  à chaque instant, dans le quotidien des personnes non-blanches et ce quel que soit leur dit « statut » social, leur sexe, de leurs dits « biens », de leurs « diplômes », de leurs « connaissances » etc… ( car pas plus, ni moins protégées ) et ce quel que soit leur localisation sur la terre ?
Toutes et tous subissant le poids du même problème, subissant et tentant de résister à chaque coup porté et ce même si ce coup est silencieux.

IMG_7507

Citation : « Peu importe combien vous réduirez la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

 

Se rappeler sa condition/situation dans un contexte donné, permet d’éviter de se tromper et de faire des erreurs de lecture, pour évoluer correctement, pour produire ce qui est à produire.

« L’effet global de ce système de gouvernement mondial (correctement appelé « le système de la suprématie blanche«  ou de « Racisme ») est de faire un grand mal , nonjuste et complètement inutile à tout ce qui est appelé et classifié comme « personnes non-blanches » dans l’ensemble de ce qui précède « Les neuf principaux centres d’activité [personnes] ». Si vous êtes une victime du « Système de la Suprématie Blanche/le racisme », il est logique de manière constructive que vous cherchiez à connaître et comprendre exactement ce qu’est la suprématie blanche, et comment fonctionnent ces personnes, dans tous « Les neuf principaux centres d’activité . » Neely Fuller Jr 2014

* Devoir de mémoire : Car encore à ce jour leurs relations d’avec les personnes blanches est un désastre monumental, un drame, un arrangement tragique, et ce depuis qu’existe ce système appelé la suprématie blanche (racisme). Pour les suprémacistes blancs ce mode qui est de dominer et de maltraiter sur la base de la couleur de la peau, est une science définitive.

Leurs archives le prouvent.

 

Pourquoi ?

À partir de la définition du compromis qui est en fait une entente  pour ce qui concerne les relations car les deux parties s’entendent sur les termes de leurs relations.
Pourquoi une personne non-blanche devrait elle faire un compromis, à savoir s’entendre avec une personne blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) et/ou accepter de faire des compromis avec un système idéologique qui n’est nullement conçu pour produire globalement de la Justice à son égard du fait de leur couleur de peau en tant que personne non-blanche  ?

Le mot compromis dans un tel contexte est un mot qui ne dit pas la vérité, il cache la vérité, et sert à tromper les victimes, en ce qui les concerne dans leurs relations d’avec les personnes blanches durant l’existence de ce système idéologique à échelle planétaire, un « gouvernement » qui est le racisme (suprématie blanche). Il n’est nullement sain d’accepter de faire un compromis (entente) avec un tel système conçu pour vous dominer et vous maltraiter. Et ce quelle que soit la relation et le domaine d’activité
( les dits mariages, et ou relation de couple actes sexuels compris, dans un tel contexte idéologique entre personnes blanches et personnes non-blanches ne sont en rien un compromis, ni une entente, la personne blanche bénéficiant d’un pouvoir TOTAL de subjugation sur la personne non-blanche sa victime dans ce système conçu complètement pour le bénéfice des personnes blanches essentiellement et principalement)

Faire cela est entretenir une relation malsaine, hypocrite, dangereuse. Cela correspond à se jeter dans la « gueule du loup », or c’est cela que font la plupart des personnes non-blanches à ce jour, persuadées qu’elles participent à une entente,  alors que ce compromis, dans ce système et avec  les personnes pour qui il est conçu à savoir les personnes blanches, voue à l’échec les personnes non-blanches (noires), fait d’elles des « naufragées », des « cibles vivantes » et ce quelles que soient leurs conceptions, il ne peut en être autrement durant l’existence d’un tel système, dans la mesure où c’est pour cela qu’il est conçu, et existe. Il n’y a aucun compromis à avoir.

IL N’EST QU’UNE CHOSE SUR LAQUELLE S’ENTENDRE À SAVOIR QUE CHACUN RECONNAISSE SA CONDITION À SAVOIR QUE LES PERSONNES BLANCHES DISENT LA VÉRITÉ SUR CETTE SITUATION DÉSASTREUSE ENTRETENUE AVEC LES PERSONNES NON-BLANCHES, ET VICE VERSA, À SAVOIR QUE LES PERSONNES NON-BLANCHES RECONNAISSENT LEUR CONDITION DÉSASTREUSE AVEC LES PERSONNES BLANCHES. CESSER DE SE MENTIR À SOI ET À AUTRUI.

Ne sous estimez nullement le pouvoir destructeur de l’idéologie qui guide ces personnes, quoi qu’elles disent ou vous font croire, durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) qui est avant tout et pour tout une Guerre idéologique menée contre l’ensemble des individus non-blancs de la planète. Par conséquent et ce en dépit des apparences les personnes non-blanches victimes du racisme, se doivent  sérieusement d’éviter de sous estimer ce paramètre, et comprendre que les mouvements de « magnanimité », de l’ennemi ne le sont  que pour les tromper et non faire en sorte que cesse cette guerre avant tout et surtout idéologique.

Quel compromis (entente) peut-il y a avoir avec une chose conçue pour vous détruire que ce soit physiquement ou psychologiquement   ? AUCUN ! Car quoi que vous ferez ou ne ferez pas,  elle vous détruira d’une manière ou d’une autre, cela est ce pour quoi elle a été conçue. Sous estimer  cette donnée essentielle est dans ce cas une erreur fatale voire mortelle.


IL NE PEUT EXISTER D’AMITIÉ AVEC UN ENNEMI AUTREMENT CE N’EST PAS UN ENNEMI. UN ENNEMI EST UN ENNEMI, C’EST DE LA LOGIQUE.

Les personnes non-blanches ne peuvent dans un tel contexte idéologique croire en de l’amitié entre personnes blanches et personnes non-blanches, ce système ne leur permet pas d’avoir des amis y compris avec des personnes non-blanches comme elles incitées qu’elles sont par ce système à se défier, à être hostiles les unes envers les autres, à se détester, se mépriser à être empoisonnées. Ce système est INCORRECT car produit des relations INCORRECTES.

Comment une personne blanche durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme définit elle cette « amitié » ? En faisant quoi ? Quand ? Où ? Comment ?

Comment les personnes non-blanches définissent elles « l’amitié » ? En faisant quoi ? Quand ? Où ? Comment ?

L’amitié pour exister doit être synonyme de JUSTICE,
De même qu’un « ami » pour prétendre l’être se doit de produire de la JUSTICE pour se dire un « ami » et ce en toute circonstance et quel que soit le domaine d’activité, à ce jour du fait qu’il existe un système global de non-justice il ne peut exister d’amitié, tout au plus des « associations », « collaborations »  qui ont des effets d’ ordre constructif  ou non constructif.

Dans la mesure ou, soit la JUSTICE est produite soit elle ne l’est pas, et ce non de manière épisodique mais en permanence pour garantir de son existence Est ce le cas ?

Quelle personne blanche et non-blanche peut prétendre de cela dans un tel contexte idéologique ? Dans un tel système la JUSTICE N’EXISTANT PAS IL NE PEUT EXISTER D’AMITIÉ.

Or les personnes non-blanches sont des sujets des suprémacistes blancs durant l’existence du système de la suprématie blanche, des victimes de ce système, aussi comment peuvent elles prétendre à l’amitié avec une personne qui les considère comme une « cible » compte tenu du système en place, et ce même si cette personne blanche le voudrait de toute son « âme », son système ne l’autorise pas.
Comme un gardien de prison, sait que le système carcéral et ce pourquoi il est désigné est conçu,  à maintenir les prisonnier et ce à n’importe quel prix en prison.

Il n’y a ni ami, ni compromis, ni frère, ni sœur, ni époux, ni mariage, il y a l’existence d’un système qui autorise  le maintien  en état de subjugation de toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau et ce dans tous les domaines d’activité, à savoir : économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre (conflit). Et qui incite toute personne non-blanche à avoir de l’hostilité envers une autre personne non-blanche.
Il n’y a que des individus qui tentent d’interagir entre elles et ce en évitant de se nuire, dans un contexte nuisible.

Rien à ce jour ne prouve que cela ne soit pas le contraire sur terre, ce système nourrissant hostilité et animosité, les personnes non-blanches elles mêmes ayant été contaminées, éduquées qu’elles le sont pour la gloire, le plaisir et le gain matériel de ce système, et à leur détriment. Aussi ne doivent elles nullement être surprises, ce qui a lieu est le résultat d’une organisation sophistiquée mise en place pour qu’elles se divisent, s’annulent, se détruisent et ce pour la gloire de ce qui a été mis en place.

Le racisme qui est la suprématie blanche est le poison et pour en produire l’antidote il est nécessaire de comprendre la composition de ce poison d’en connaître les propriété, car si un serpent produit du venin et n’est pas empoisonné par son venin c’est que son organisme produit l’antidote qui lui permet de se survivre à son propre poison, c’est de la logique. Les victimes du racisme que sont les personnes non-blanches pour produire cette JUSTICE doivent comprendre la composition de ce poison qu’est le racisme, savoir ce que s’est et comment cela fonctionne.

CELA EST IMPORTANT À COMPRENDRE POUR ENGAGER UN PROCESSUS CONTRE RACISTE, À SAVOIR : CESSER DE PARTICIPER À CE PROGRAMME DESTRUCTEUR, EN CONSACRANT TEMPS ET ÉNERGIE À  PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS CHAQUE INTERACTION ET SE METTRE HORS PORTÉE SI CELA LE NÉCESSITE POUR MINIMISER LES CONFLITS.

Il n’y  a là  rien de personnel envers quelque personne blanche que ce soit, ce n’est que de la logique, le principe de la cause et de l’effet. Durant l’existence d’un tel système cette mesure est nécessaire à prendre au sérieux, non pour inciter à détester une personne blanche mais se rappeler que l’objectif reste et demeure le remplacement TOTAL de ce système par un système de JUSTICE et que tant que cela ne sera pas, il sera impossible d’envisager quoi que ce soit sans devoir rester sur ses gardes vis à vis de toute personne blanche dans un système  conçu à son avantage avant tout et au détriment de toute personne non-blanche d’une manière ou d’une autre, que ce soit  directement et indirectement.

Car tout ce qui a lieu et se fait  tant qu’existe ce système ne l’est  ou pas que dans le but de renforcer ce système.

Il n’ y a aucun compromis, ni entente à concevoir dans un tel contexte, il y à faire en sorte que cette situation cesse et ce de manière définitive, se dissolve, disparaisse, car cela seul compte et rien d’autre.

En simple soit le problème est réglé, soit il ne l’est pas, et dans ce cas il doit faire l’objet d’une persistance jusqu’à sa résolution totale, sans enorgueillir des efforts fournis.
Un prisonnier qui  tente de s’évader peut il s’entendre sur les condition de son évasion avec  un gardien qui a pour tâche de le surveiller et le tuer sur le champ si il tente de s’évader  ?

Cette approche est l’erreur de beaucoup de personnes non-blanches qui oublient leur condition de départ et se persuadant qu’elles sont en « vacances » au « club med », ne se rendant pas compte qu’elles sont la cible d’une GUERRE, dont elles sont les victimes désignées d’office.

Question :

1 Toutes ces personnes non-blanches qui ont été transportées « à fond de cale », se trouvaient elles en croisière de santé ?

2 Ces personnes blanches qui les maintenaient au fond de cette boîte, le faisaient-elles par un compromis sur lequel elles s’étaient entendues avec ces personnes non-blanches se trouvant au fond de ces cales  enchaînées et fouettées, maltraitées tuées ?

Compromis pour produire quoi ? Qui a déterminé les termes de ce compromis ?

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s