TOUTES LES VICTIMES NON-BLANCHES/NOIRES SONT ÉGALES FACE AU PROBLÈME DU RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE,  TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre.

TOUTES LES VICTIMES NON-BLANCHES SONT ÉGALES FACE AU PROBLÈME DU RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

Selon la réponse codifiée de la compensation contre raciste logique de  Monsieur Neely Fuller Jr :  » Toute victime du racisme est en droit d’avoir une opinion et toute opinion de la part de victimes est valable en tant que « V.G.G » Victim Guarantee Qualification ».

 

« œuvrons silencieusement, sans attendre de médaille et de récompense. Il n’est nulle récompense à attendre pour avoir accomplie une chose qui nécessite de l’être, l’accomplissement de la chose étant la seule véritable récompense. Il n’est nul orgueil, ni fierté,  à tirer de quoi que ce soit. Tout au plus la satisfaction  d’avoir accompli ce qui mériterait de l’être. »
*L’auteur du blog Mirtho Linguet.

Si le problème pour les personnes non-blanche et particulièrement pour celles classifiées comme « noires »,  est le « colonialisme » alors pourquoi et comment se fait-il que quel que soit l’endroit de la planète qu’elles subissent la même injustice du fait de la couleur de leur peau ? Que ce soit en Guyane dite Française, au dit Guyana Anglais, au dit Brésil ( pays dit indépendant), en dite France, à Chicago, en Allemagne, en Russie, en Australie ?

NB : IL EST IMPORTANT DE COMPRENDRE QUE DANS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUOI QUE FASSE UNE PERSONNE NON-BLANCHE POUR LE DÉNONCER ELLE EST LA CIBLE DES PERSONNES BLANCHES QUI NE SOUHAITENT PAS QUE SOIT REMIS EN QUESTION LEUR SYSTÈME, ET LA CIBLE DES PERSONNES NON-BLANCHES QUI SE TROUVENT DANS LA CONFUSION , CAR C’EST CELA QUI EST ATTENDU D’ELLES.
C’EST LA PREMIÈRE RÉACTION QUE GÉNÈRE CETTE IDÉOLOGIE DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QU’EST LE RACISME.

 Toutes les victimes dès lors qu’elles sont non-blanches, et ce peu importe la dite nationalité,  sont prisonnières du même problème, car sont soumises au même traitement. Seul compte le fait qu’elles soient non-blanches dans ce système et aux yeux de toute personne blanche qui croit et défend la suprématie blanche qui est le racisme).

« Faire cela est  équivalent à observer : « Des esclaves attachés au fond de la cale se disputant  pour savoir qui à la chaîne qui brille le plus » Neely Fuller Jr

Qu’elles soient d’accord ou pas,   ne doit nullement les mener à se disputer concernant le problème, car en tant que victimes elles sont toutes soumises au même problème. Aussi quelle que soit l’opinion que défend une victime non-blanche, cette opinion est et reste valable, quelle que soit la décision que prend la victime face à ce problème, quelle que soit la solution que choisit  la victime, cette dernière est et reste valable car chaque et toute  victime est de par son statut de victime, qualifiée à donner son opinion  à suggérer une solution si elle considère que cette solution donnera un résultat constructif. En cessant de se disputer, pour privilégier l’échange de points de vues,  elles contribueront à réduire l’hostilité qui est et a été mise en place entre elles du fait de l’existence du système de la suprématie blanche, favorisant la défiance entre elles, et ce pour que perdure ce système conçu pour les contenir, les dominer et les maltraiter. Les victimes ne doivent jamais argumenter entre elles en ce qui concerne la race, le racisme, et contrer le racisme. Échanger des vues est juste ce qu’elles ont à faire. Il n’y a à convaincre personne.

Cette notion est importante à comprendre par rapport à la situation, car souvent les victimes non-blanches en ne considérant pas cette situation, ce contexte au sein duquel elles évoluent, ne font rien d’autre excepté s’agiter,  et chercher à se défendre en arguments, or elles n’ont rien à défendre car elles ont chacune le droit d’avoir l’opinion qu’elles ont. Toutes leurs opinions se valent car leur condition est égale. Il n’y pas de demie victime, ni de demie  prisonnière, ou de demi sujet, soit la personne est victime du racisme de par sa couleur de peau, soit elle ne l’est pas car n’est pas non-blanche. Sachant qu’à ce jour seuls les suprémacistes blancs (racistes) décident de qui est ou n’est pas classifié comme une personne blanche et/ou une personne non-blanche. Ils déterminent de qui est accepté et de qui ne l’est pas.

Aussi les victimes doivent elles cesser de se disputer pour savoir qui a raison ou qui n’ a pas raison, il n’y pas à chercher à avoir raison mais à chercher reconnaître leur situation, une situation au sein de laquelle elles sont toutes logées au même rang à savoir celui de prisonnier, un prisonnier est un prisonnier et sa condition est ce qui compte avant tout.

Aucun prisonnier de ce fait et ce quel que soit la tâche qu’il assume au sein de la prison n’est et ne doit croire qu’il se trouve au dessus d’un autre prisonnier. Ils sont tous égaux. Dans le système de la suprématie blanche toutes les personnes non-blanches ont le même statut à savoir celui de victime du fait de leur couleur de peau, car c’est sur ce principe qu’elles sont dominées et maltraitées, c’est pour cela qu’est conçu ce système.

Reconnaître qu’elles sont face au même problème qui est que dès lors qu’elles sont non-blanches elles sont condamnées dans ce système à être dominées et maltraitées d’une manière ou d’une autre et ce quoi qu’elles veuillent croire.

Chaque  victime du racisme, doit observer la situation et  prendre en considération que son point de vue est tout aussi valable que le point de vue d’une autre victime. Toute opinion pouvant contenir un élément de  solution devient de ce fait acceptable, car à ce jour personne n’a encore pu faire en sorte d’éliminer définitivement ce problème, personne n’a résolu ce problème, ce qui amène que toutes les suggestions de solution proposées par les victimes sont valables, si tant est que l’intention est de faire en sorte que disparaisse ce problème ou contribue réellement à le faire. Tout individu quel qu’il soit peut à tout instant avoir une pensée constructive.

Éviter les conflits et les disputes de points de vues entre victimes et chercher à minimiser les conflits,  car en nourrissant et en augmentant les conflits cela est participer au plan idéologique et nuire à l’émergence d’un système de JUSTICE, et faire perdurer un système de non justice, ce sur quoi s’appuie le système idéologique de la suprématie blanche (racisme).


Ci-dessous traduit de l’anglais
DUCATION : « Tout en essayant d’apprendre, les personnes non-blanches ne devraient pas hésiter de demander aux personnes blanches, incluant les suprémacistes blancs (racistes) de les aider. Ils devraient demander cette aide même sil ils savent que les suprémacistes blancs (racistes) n’ont pas l’intention d’aider leurs victimes à faire quoi que ce soit de valeur constructive.

Ils devraient demander pour la simple raison que les suprémacistes blancs leur doivent cette aide comme un effort afin de compenser pour l’injustice qu’ils pratiquent à l’encontre des personnes non-blanches, et les aider pour compenser pour les bénéfices que les racistes reçoivent comme résultat de cette pratique. » P 71 du United Independent Compensatory Code System and Concept a textbook workbook for thought speech and or action for victims of racism (white supremacy).

 

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb

Il est à noter que les personnes blanches et les suprémacistes blancs reconnaissent l’existence de « Dieu » et pensent et reconnaissent même « Dieu » au point de croire que ce dernier leur a donné toute légitimité pour diriger les affaires des personnes non-blanches.  Ils reconnaissent que « Dieu  » est au dessus de tout et que « Dieu » leur a donné la mission de diriger les personnes non-blanches.

Pour un suprémaciste blanc  » Dieu a fait l’homme blanc pour servir Dieu,  et a fait l’homme noir pour servir l’homme blanc » voilà comment pense un suprémaciste blanc pour justifier son idéologie qui à ce jour est cause de désastres sur la terre car favorise la non-justice, la violence et l’hostilité.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s