POURQUOI LES VICTIMES NON-BLANCHES SONT L’OBJET DE LA CONFUSION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE,  TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient et pratiquent cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE, QUI CROIENT ET DÉFENDENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Pour un suprémaciste blanc raciste il lui a été selon lui divinement ordonné de consacrer son service au bien de  la dite « l’humanité » et cela dans le but de sauver son âme, dite « humanité » et « service »,  qui passent surtout par la domination et la maltraitance de tout individu non-blanc, car considéré inférieur dans la classification des suprémacistes blancs (racistes) qui sert de leitmotiv pour pratiquer leur  idéologie, favorisant la non-justice sous des apparentes convictions qui par bien des aspects peuvent sembler « douteuses ».

Titre.

POURQUOI LES VICTIMES NON-BLANCHES SONT L’OBJET DE LA CONFUSION.

Citation : »Les personnes « noires »  ont été si longtemps  incommodées  et privées d’occasions  au développement, qu’elles ont fini « naturellement » par être effrayées de tout ce qui  sonne comme le racisme.  Elles sont devenues anxieuses d’avoir tout ce que possèdent les personnes blanches, même quand cela est nuisible ». Extrait traduit de l’anglais de : The Mis-Education of The Negro par Carter.G.Woodson 1933

PS : Les victimes préférant parler de « colonialisme », de « capitalisme », de « libéralisme », « conservatisme », et d’autres « isme ».

Cette anxiété, ce désir, avant tout émotionnel, car nourri par l’envie, la fascination,  demeure,  et est l’un des éléments principal qui maintient les personnes appelées « noires »  dans la confusion pour ce qui à trait à leur compréhension du problème, car pour résoudre un problème il  demeure avant tout nécessaire de comprendre  l’énoncé du problème. Il ne doit nullement être question de rivaliser avec qui que ce soit, encore moins avec les personnes blanches ( qui veulent apparemment rivaliser avec le  « Créateur » lui même au risque de générer du chaos et l’horreur. Il s’agit de régler des problèmes sans en créer d’autres, de produire ce qui est à produire, à savoir produire de la JUSTICE.

Citation : « Quelqu’un a apparemment fait une erreur, une erreur colosssale. Les suprémacistes blancs (racistes) ont fait une erreur en décidant de devenir suprémacistes blancs, et les victimes de la suprématie blanche (racisme) ont fait une erreur en permettant d’être victime, dans la mesure ou, cela n’aurait jamais du exister ». Neely Fuller Jr

Aussi il y a surtout à devenir un homme et une femme  UNIVERSELS fonctionnant de la manière la plus constructive possible avec tout ce qu’il  est permis d’apprendre à chaque instant en vue de favoriser l’émergence d’un monde de JUSTICE en toutes circonstances et quel que soit le domaine d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.
Trop souvent promptes  à favoriser l’apparence,  à vouloir  prouver que leur couleur de peau à a voir avec leur savoir,  et ce qu’elles font (ce qui là encore est renforcer ce système raciste, qui classifie les individus selon la couleur de leur peau) , plutôt que de favoriser   ce que produit l’individu, se trouverait-il être « transparent« .

FAIRE BRILLER LE BOULET, EN PENSANT QUE CELA EST RÉGLER LE PROBLÈME, N’EST EN RIEN UNE MANIÈRE LOGIQUE DE RÉGLER LE PROBLÈME.

♦**Nulle personne non-blanche et ce quel que soit son âge, à ce jour, ne peut prétendre ne pas être affectée d’une  manière ou d’une autre par les effets du racisme, et ce quelle que soit sa position, son titre, son statut, et autres distinctions, qu’elle dit posséder, du fait que de sa  naissance, car elle évolue  à l’intérieur d’un système raciste, qui est l’unique système idéologique à ce jour dirigeant l’ensemble des individus de la planète, conçu pour  avantager la personnes blanches, et désavantager la personne non-blanche, faisant de celle-ci une victime du racisme de par sa couleur de peau, et ce en dépit des apparences, en fait une personne en situation de subjugation/détention.


♦**Naître non-blanc et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme, équivaut d’office à être une cible désignée directement ou indirectement de ce système idéologique, un système hostile et coercitif pour toute personne non-blanche, car  ceux et celles en charge de celles-ci, à savoir les suprémacistes blancs (racistes) ne produisent et ne cherchent à produire aucune JUSTICE envers les personnes non-blanches, mais les maintiennent en état de dépendance totale tout en les dominant et les maltraitant de manière directe et indirecte
**

♦**Toute personne non-blanche classifiée comme « noire » ne doit nullement faire abstraction du DEVOIR DE MÉMOIRE,  qui pour elle est nécessaire, il s’agit d’un un RAPPEL OBLIGATOIRE,  pour lui éviter de se tromper sur les véritables intentions des suprémacistes blancs (racistes), qui n’ont d’unique et ultime but que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches, et l’ont prouvé depuis des siècles, utilisant et maintenant par TOUS les moyens toute personne non-blanche, en état de subjugation. Ce système n’a aucune autre  raison d’exister que celle-la. Aussi les personnes non-blanches ne doivent elles s’attendre à rien d’autres,  que d’ observer les effets dévastateurs, de ce pour quoi existe et fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme) envers elles et ce au-delà des apparences qui est fait pour les maintenir dans l’illusion et leur faire croire le contraire.  « Devoir de Mémoire »  lié à l’existence de ce système qui ne produira à leur égard rien d’autre et ce tant qu’il ne sera pas défait.

♦**Toute personne non-blanche classifiée comme non-blanche (noire, jaune, rouge, beige, brune….) qu’elle le reconnaisse ou pas évolue dans ce monde et agit en réaction au racisme de manière directe et indirecte, l’amenant à participer à un arrangement tragique du fait de l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).

facekini2
Ci dessus Japon personnes se baignant avec des cagoules pour garder le teint clair, la peau « blanche ». Pourquoi ?

Ci dessous publicité pour produit éclaircissant pour personnes de sexe féminin non-blanches. Pourquoi ?

eclaircissant

TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE EST ÉDUQUÉE À SERVIR LA GLOIRE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) QU’ELLE LE RECONNAISSE OU PAS, SA CONDITION EST D’ÊTRE UNE VICTIME ET UN(E) SERVANT(E) AVANT TOUT.

C’EST PAR L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN DE NOUS À PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN QUE RÉSIDE LA SOLUTION POUR REMPLACER CE SYSTÈME IDÉOLOGIQUE INCORRECT PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE .

Produire de la JUSTICE est suivre une logique, un code, un principe,  et s’y tenir, être loyal à ce code qui implique de ne  maltraiter personne autour de soi, c’est à ce principe directeur qu’il faut être loyal, car la loyauté est agir selon un principe directeur envers l’autre, SUIVRE UNE LOGIQUE (qui est causes et effets).

Être « loyal » c’est suivre un ou plusieurs principes   amenant à dire et faire des choses, et, à ne pas dire et ne pas faire des choses en vue d’un résultat constructif  envers une personne et/ou une chose dans l’univers connu pour produire de la JUSTICE, un individu suit un code qui fait de lui une personne loyale.

L’idée précédant la matière, c’est cette pensée et cette idée de JUSTICE qui doit guider l’individu à penser, parler et agir d’une manière ou d’une autre, envers toute chose et toute autre personne, la pensée, l’idée, le concept précédant toute chose.

Penser  en terme de JUSTICE est agir pour produire de la JUSTICE, produire de la JUSTICE est être loyal à sa pensée et donc se respecter en refusant de se mentir, et donc faire ce en quoi croit la personne et non son contraire.

Se poser la question est-ce de la maltraitance ? Habitués que nous sommes à le faire du fait de notre existence dans un système qui incite à maltraiter, il est nécessaire de sortir de cette accoutumance.

Ce qui est mis en place, construit, élaboré,  par des personnes peut être défait par des personnes. Il suffit pour cela de savoir ce qu’est et comment fonctionne et a été construit ce qui a été fait.
La plupart des victimes du racisme à savoir la plupart des personnes non-blanches ne comprennent pas ce qu’est et comment fonctionne le racisme et pour cela sont incitées à croire que ce problème ne peut être résolu, ce qui en l’occurrence est une erreur nourrie par l’incompréhension.

Celui et celle qui sait comment est construit une chose peut savoir comment faire pour le déconstruire.
Afin de contrôler les personnes non-blanches, les suprémacistes blancs (racistes) utilisent la confusion, et l’associent  à la pratique d’un code, un code très précis et ce dans tous les 9 domaines d’activité, Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 tout ce dans quoi sont impliquées, engagées les personnes. Chaque activité affectant l’autre,  d’un moment à l’autre sur la planète. Ce qui est fait en économie affecte ce qui est fait en éducation, ce qui est fait en éducation affecte ce qui est fait dans le divertissement, ce qui est fait dans le divertissement affecte ce qui est fait dans la politique ainsi de suite.

Pour pouvoir dominer les personnes non-blanches les racistes ont mis en place une manière de penser et d’agir un « Code », et ce dans tous les domaines d’activité. Et c’est cela que ne comprennent pas la victimes, obligées à devoir encore aller vers les suprémacistes blancs (racistes) pour résoudre leurs problèmes alors que ceux-ci sont crées par ceux et celles qu’ils vont voir.
Les personnes non-blanches du fait de l’incompréhension qu’elles ont du problème auquel elles sont confrontées, se trouvent dans la confusion et la frustration dans leur existence, car ne savent comment s’y prendre avec ce problème, se fâchent, s’énervent, se font du tort et parfois s’entretuent ou se suicident. Ne comprenant pas que leur problème est inhérent au système idéologique au sein duquel elles évoluent,  et qui n’est nullement conçu pour faire d’elles des personnes constructives, mais bien au contraires des personnes qui tournent en rond sans trouver l’issue, un système qui les tient à l’écart d’elles mêmes une sorte de « hors-soi », les mettent hors d’elles mêmes, en fait des « zombies », des personnes qui font sans savoir pourquoi elles font ce qu’elles font. Dépossédées de tout pouvoir de décision ultime.

Il est nécessaire pour l’ensemble des personnes non-blanches (jaune, rouge, brunes,..) et particulièrement pour celles classifiées comme « noires » car les plus visées du fait qu’elles sont les plus « foncées », de comprendre qu’elles sont des cibles, des sujets, rendues hostiles les unes envers les autres du fait de cette incompréhension ne leur permettant pas d’observer que leur éducation sert avant tout à ce que soit maintenu ce système avec leur concours et à leur surtout globalement détriment.

Aussi il est logique de mettre en place un code contre raciste afin d’avoir un résultat précis et savoir pourquoi. Et ce quel que soit le domaine d’activité.

Savoir pourquoi dire et faire et pour quel résultat, avoir une manière précise de se soigner, de s’habiller, de compenser, afin de générer de l’équilibre dans un système qui les déséquilibre et est déséquilibré pour elles.

Déséquilibré car les racistes font croire que toute les choses sont les mêmes, et créent de la confusion. Font croire qu’un homme et une femme sont pareils ce qui génère de la confusion dans les relations entre mâle et femelle. La femelle se prenant pour un mâle, le mâle se prenant pour une femelle. Les suprémacistes blancs génèrent de la confusion parmi leurs victimes et ce afin de les détourner de devenir de véritables Hommes et de véritables Femmes, augmentant ainsi la confusion et les maintenant dans la condition de sujets (d’esclaves) pour le plaisir, la gloire, et le gain matériel du système de la suprématie blanche (racisme).

Pour cela les racistes répandent ces idées parmi les personnes non-blanches leurs victimes, (Tout en y prenant part eux même, en faisant un peu  jusqu’à un certain point car se doivent d’avoir le contrôle de leur opération), parmi les personnes non-blanches qui sont considérées par les autres personnes blanches comme étant parmi les plus « éduquées »  du fait que ces dernières sont en vue, ont une certaine « crédibilité » et sont ainsi  considérées comme des « modèles » par les autres victimes qui par effet d’entraînement finissent par les suivre.
Que cela soit pour l’usage de la drogue, par le sexe, ou tout autre chose qui puisse permettre que soit généré de la confusion parmi un plus grand nombre de victimes à travers ces personnes dites « en vue », servant à leur détriment de catalyseurs, car font la promotion de ce que répandent et leur enseignent les suprémacistes blancs , sans y voir le danger, le poison qui y est contenu et qui leur est demandé en silence de transmettre, quitte à accepter l’inacceptable d’une condition de prisonnier.

Ces personnes non-blanches « en vue » et considérées comme des références du fait de leurs diplômes ( Qui leur sont donnés par les suprémacistes blancs)  étant persuadées de servir une cause juste, utilisant les bannières qu’elles défendent tels : Modernité, laïcité, démocratie…,  alors qu’en fait elles sont utilisées pour mettre le « bordel », entraîner les victimes dans une direction incorrecte. Car ces mots n’ont aucune vérité dès lors qu’il s’agit du sort des personnes non-blanches qui demeurent des sujets, des victimes, des prisonniers de guerre au sein d’un système conçu pour les maltraiter, les dominer et les contenir à l’état de sujets, et non fait pour les amener à devenir des Hommes et des Femmes Universels fonctionnant en mode constructif et ce dans tous les domaines d’activité 24/7.

LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) CONFONDENT LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES EN LES INCITANT À SE CROIRE « IN » ALORS QU’ELLES SONT EN FAIT « OUT », ET/OU, SE CROIRE « BRANCHÉES » ALORS QUELLES SONT EN FAIT « DÉBRANCHÉES. »

Cela n’est nullement toléré par les suprémacistes blancs, il n’est nullement question pour eux de sortir les personnes non-blanches de cette condition  de victimes et « *d’insignifiance »( faire des choses sans significations).

Aussi les personnes non-blanches, victimes de ce système,  se doivent de se poser des questions en permanence dès qu’il leur est proposé une chose venant des suprémacistes blancs (racistes) et aussi du fait qu’elles évoluent dans un système conçu dès le départ à leur détriment quelle que soit la forme manifestée.
Qu’est ce que c’est ?
Quel sera le résultat ?
Sera t-il constructif et si oui Comment ?
Si non Pourquoi ?

Car tout doit être question de résolution de problème.
Quel problème cela est-il censé régler pour moi ou tout autre personne ?

En la circonstance et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme il est logique et nécessaire pour les personnes non-blanches de suspecter tout ce qui leur est proposé par les suprémacistes blancs qui n’ont pour seul et unique but ultime que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches sur la base de la couleur de leur peau. Il n’est rien qui n,e soit fait par les suprémacistes qui ne soit pas guidé par ce principe simple et unique.
Les racistes (suprémacistes blancs) ne viennent aucunement pour aider les personnes non-blanches, tout ce qu’ils font à pour but celui de conserver leur position de supériorité de domination et continuer à maltraiter, sur l’ensemble des personnes non-blanches et ce même quand cela n’y paraît pas.

Et ce dans tous les domaines d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit), il n’est aucune domaine qui ne soit laissé à l’abandon, aucun espace dans lequel il est permis aux victimes de se mouvoir sans être contrôlées.
Elles sont maintenues en situation de captivité, et doivent cesser de croire qu’elles ne le sont pas, car croire cela est augmenter leur été de captivité et se rendre encore plus vulnérables et confuses qu’elles ne le sont déjà. Les suprémacistes blancs (racistes)  rendent destructives, toxiques leurs victimes, car les suprémacistes blancs aiment détruire, sont toxiques entre elles, se battent et cherchent des personnes à maltraiter en permanence. Éduquent les victimes à produire des choses pour ensuite les punir. Éduquent leurs victimes pour  les détruire, cela est pour eux une raison de vivre, battre, dominer, se glorifier, faire couler le sang,  avoir du « plaisir » à faire du tort et ils nomment cela « civilisation ».

C’est le devoir de chacun de travailler à changer cela en s’attelant à produire de la JUSTICE, pour éradiquer ce système qui n’est en rien favorable pour quoi que ce soit excepté le chaos et le désastre, et nul ne peut dire que cela n’est pas,  à voir l’état actuel dans lequel se trouve la planète,  et les relations entre les individus de la planète.


PAR CONSÉQUENT IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s