IL NE PEUT Y AVOIR DE RACISME ENTRE LES PERSONNES NON-BLANCHES, NI DE RACISME INVERSÉ DE LA PART DES PERSONNES NON-BLANCHES, ENVERS LES PERSONNES BLANCHES. IL N’EXISTE QU’UN SEUL ET UNIQUE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE, ET DE LA RÉACTIONS DE LA PART DES PERSONNES NON-BLANCHES VICTIMES DU RACISME .


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

IL NE PEUT Y AVOIR  DE RACISME ENTRE LES PERSONNES NON-BLANCHES, NI DE RACISME INVERSÉ DE LA PART DES PERSONNES NON-BLANCHES, ENVERS LES PERSONNES BLANCHES. IL N’EXISTE QU’UN SEUL ET UNIQUE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE, ET DE LA RÉACTIONS DE LA PART DES PERSONNES NON-BLANCHES VICTIMES DU  RACISME.

La suprématie blanche est un système de pouvoir, qui met en place une relation de pouvoir dynamique et pratique, de domination et de maltraitance envers toute personne non-blanche de manière directe ou indirecte et ce dans tous les domaines d’activité. Une relation de pouvoir et de décision possédées par l’ensemble des personnes blanches à ce jour hommes et femmes racistes de la planète, qui décident pour tout ce qui à trait aux affaires des personnes non-blanches et ce en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) , maintenues qu’elles sont en état de captivité, de prisonniers, et ce dans la confusion.

Citation : « Les suprémacistes Blancs (Racistes) font du commerce en entraînant leurs victimes (personnes Non-Blanches) à réagir à toute situation de manière à ce que cela cause que les victimes se fassent plus de tort à elles mêmes qu’elles n’en causent au Système de la Suprématie Blanche (Racisme) »Neely Fuller Jr.

Aucune personne non-blanche ne dicte aux personnes blanches quoi que ce soit, à l’inverse les personnes blanches dictent, commandent, ordonnent et imposent  aux personnes non-blanches d’une manière ou d’une autre et ce en TOUT de ce qui a ou n’a pas de VALEUR.

LES SUPRÉMACISTES BLANCS DÉCIDENT DE LA VALEUR À ACCORDER AUX CHOSES ET AUX PERSONNES ILS SONT LES JUGES SUPRÊMES QUE CELA PLAISE OU PAS.

Les personnes classifiées et considérées non-blanches, ne doivent nullement chercher à s’affronter, ni chercher à se défier, ou se comparer dans la situation qui les préoccupe, car elles ont à comprendre que leur situation est la même pour tous, dès lors qu’elles sont classifiées  non-blanches. Que ce qu’elles subissent et ce peu importe leur nom et/ou religion, est du même ordre, à savoir qu’elles subissent la domination par la maltraitance au sein du système de la suprématie blanche (racisme) pratiqué par l’ensemble des personnes blanches qui croient, défendent et sont en capacité de pratiquer cette idéologie.

Tout ce qu’elles ont à comprendre est que leur objectif est de travailler à produire de la JUSTICE, car c’est cela qui ne leur est pas accordé et refusé dans ce système conçu pour les maintenir en état de subjugation.

La question à poser à un personne blanche est :

Vous considérez vous, ou, vous classifiez vous  comme une personne blanche ou pas ?

Que proposez vous de faire, ou que nous fassions pour éliminer le racisme ?

Quelles sont les preuves que votre action sert et a servi à éliminer le racisme ?

Si cela est vrai alors pourquoi il y a t-il encore du racisme , et est encore actif le système de la suprématie blanche qui est le racisme ?

Le racisme existe encore, par conséquent en tant que victime de celui-ci, il est de mon devoir de considérer  toute personne blanche est et ce  durant l’existence du système de la suprématie blanche, comme un *suspect raciste, il ne peut en être autrement durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).

« CELA DOIT ÊTRE UNE FOIS POUR TOUTE COMPRIS PAR LES VICTIMES QUI SONT LES PERSONNES NON-BLANCHES DANS CE SYSTÈME QUI LES DIRIGE, LES GOUVERNE ET LES MOTIVE. »

POURQUOI ?

Parce que les personnes non-blanches sont juste éduquées, incitées, utilisées par les suprémacistes blancs  à se faire du tort, à imiter, elles sont encouragées à le faire afin de distraire le suprémaciste blanc (raciste) et afin de détourner le regard sur les véritables incitateurs, et d’oublier leur condition de détention car sont des prisonniers de guerre.

10409713_751145591602742_3128746290432232990_n

Les personnes non-blanches, sont maintenues et parfois retirées pour un certain temps de leur condition de détention, sont mises dans l’arène, sont exhibées, se maltraitent, s’entretuent, ou se retrouvent dans le lit pour servir d’objet de plaisir aux suprémacistes blancs ( hommes et femmes racistes) avides de sang et de sensations dites fortes, et une fois ces derniers/ères rassasiés, repues, les personnes non-blanches sont ensuite remises dans leurs cellules, jusqu’à nouvel ordre, jusqu’au nouveau spectacle en tant que sujets de divertissement sans plus.

50x2a6sfa8jky66e

mandingo_black_exploitation_film_1975_24

Parce que la raison logique est qu’à ce jour les personnes non-blanches/noires sont toutes égales en tant que victimes, et prisonnières, des sujets, dans un système idéologique de Relation de Pouvoir Dynamique, système dominant et global au sein duquel les personnes non-blanches évoluent et qui les gouverne dans l’ensemble de leurs relations en tant qu’individus non-blancs sur la planète tant avec les personnes blanches, qu’avec les personnes non-blanches.

Un système qui donne du pouvoir à toute personne blanche envers toute personne non-blanche et ce quel que soit le domaine d’activité, du fait qu’elle soit blanche, un système qui a pour but de maintenir toute personne non-blanche à un niveau inférieur de toute personne blanche dans ce système qui est une prison pour les personnes non-blanches.
Les personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie se considérant SUPRÊMES,  se prenant pour des Dieux vis à vis des personnes non-blanches.

Le suprémacistes blancs sont les seuls à ce jour à décider de tout  en ce qui concerne les affaires des personnes non-blanches. Un pouvoir utilisé de manière incorrecte car ne produit pas de Justice.

LE RACISME NE DEVRAIT PAS EXISTER, C’EST LA CRÉATION ISSUE DE L’ESPRIT D’UN HOMME QUI À CE JOUR EST L’INVENTION LA PLUS MONSTRUEUSE  QUI EXISTE POUR GÉRER LES AFFAIRES DES HOMMES DANS LE MONDE.LE RACISME EST LE CRIME DES CRIMES.

Une personne non-blanche dans ce système n’ a aucun pouvoir, son pouvoir est NUL. Le seul pouvoir qu’elle possède est celui de faire ce qui lui est intimé de faire au quotidien de manière directe ou indirecte par un suprémaciste blanc(raciste).
Une personne non-blanche/noir à ce jour quel que soit le lieu de la planète,  naît dans un système raciste pour être victime d’office du racisme du fait de sa couleur de peau, qu’elle le reconnaisse ou pas. Ce n’est pas du racisme mais de la RÉACTION AU RACISME, une réaction qui fait les affaires des suprémacistes blancs (racistes).

L’idéologie de la suprématie blanche étant à ce jour le seul système en place sur la planète régissant les relations/interactions, des individus blancs et non-blancs de la planète

Une personne non-blanche ne peut être raciste car elle celle qui est victime du racisme.
Elle ne peut être raciste envers une personne non-blanche car elle n’a aucun pouvoir sur celle-ci, et encore moins  sur une personne blanche.
La personne blanche ayant 
d’office à de l’autorité et du pouvoir sur toute personne non-blanche d’une manière ou d’un autre,  ce quel que soit son standing, car évoluant dans un système qui globalement est en sa faveur.

N.B : POUR COMPRENDRE LEURS RELATIONS DANS LE MONDE, IL EST IMPORTANT POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,  DE SE FOCALISER ESSENTIELLEMENT SUR  LE CONTEXTE GLOBAL AU SEIN DUQUEL ELLES ÉVOLUENT ET SONT INSCRITES, CONTEXTE QUI AFFECTE LEURS RELATIONS À L’AUTRE, DIRECTEMENT ET INDIRECTEMENT.
LE CONTEXTE EST DÉTERMINANT POUR COMPRENDRE LA  SITUATION, DE CE QU’IL FAVORISE OU PAS.
TOUTE ANALYSE QUI NE TIENT PAS COMPTE DU CONTEXTE GLOBAL ÉTANT SUJET À  NOURRIR LA CONFUSION DANS L’ESPRIT DE CELUI OU CELLE QUI EN FAIT L’OBSERVATION.

CECI EST DE L’ORDRE DE LA LOGIQUE L’EAU MOUILLE, LE FEU BRÛLE   . SIMPLE FORMULE

hqdefault-1

Scène emblématique et pleine d’enseignement,  tirée du film « autant en emporte le vent ».  Aucun de ces deux esclaves, même si ils argumentent pour savoir qui doit dire « Quittin time », ne peut décider, leur condition est la même, ils sont TOUS DEUX esclaves, et n’ont de fait aucun pouvoir et sont dans l’illusion.

Une illusion de  pouvoir qui pousse les personnes non-blanches à vouloir faire de même car fascinées, sans se rendre compte qu’elles se nuisent et s’anéantissent en participant à un arrangement tragique qui n’est nullement  conçu en leur faveur. Un système qui les incite à être hostiles les uns envers les autres, résultat permet de justifier l’existence du système et des répressions dont elles font l’objet.

UN SYSTÈME EXTRÊMEMENT SOPHISTIQUÉ QUI POUR ÊTRE COMPRIS PAR LES VICTIMES DOIT ÊTRE ANALYSÉ DE MANIÈRE LOGIQUE ET NON ÉMOTIONNELLE.

Les personnes non-blanches agissent et réagissent entre elles comme le font des prisonniers qui se prennent pour les gardiens de la prison, ce qui est une totale confusion dans leur situation. Un prisonnier n’a aucun  pouvoir sur un autre prisonnier en prison, ils sont tous logés à la même enseigne.

BOXE DE L’OMBRE : Le fait que les personnes non-blanches se maltraitent sur la base de leur couleur de peau, n’est rien d’autre qu’une réaction, et une erreur de lecture de leur situation car sont sur la personne alors qu’elles se devraient de comprendre le problème, du fait qu’elles ne savent pas ce qu’est et comment fonctionne le racisme. Elles sont sous l’effet de la CONFUSION provoquée, initiée, par un système idéologique qui les incite à se maltraiter entre elles afin que les vrais responsables et ceux qui pratiquent le racisme ne soient pas reconnus, ces vrai responsables étant les suprémacistes blancs, les véritables générateurs de cette confusion, perturbation.  Les gardiens de la prison.

Le racisme est un pouvoir dynamique idéologique, un pouvoir qui s’exprime dans tous les domaines d’activité afin de maintenir une catégorie de personnes du fait de sa couleur de peau en état infériorité en permanence , et à ce jour ce pouvoir est pratiqué par les personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie, les suprémacistes blancs (racistes).  Les personnes non-blanches et les personne classifiées comme noires particulièrement n’ont aucun pouvoir, elles n’ont pas la capacité d’interférer dans les affaires des personnes blanches en aucune manière, elles n’ont aucun pouvoir. Aucune personne non-blanche et noire en particulier ne peur empêcher aux suprémacistes blancs de faire ce qu’ils/elles veulent faire .

Cette réalité peut paraître difficile à admettre mais cela est la vérité, or la vérité ne doit pas s’embarrasser de sentiments.

Une personne non-blanche qui maltraite une autre personne non-blanche, ne sait juste pas qu’elle est incitée, et motivée à son détriment à participer à l’idéologie en place et qui la maintient en situation de victime de cette idéologie conçue et fabriquée contre elle. Elle n’est pas raciste elle est juste une personne qui réagit de manière incorrecte envers une autre personne non-blanche au racisme.

UNE PERSONNE NON-BLANCHE ET CE QUOI QU’ELLE PENSE RESTE ET DEMEURE UNE VICTIME DU RACISME, ELLE EST CELLE QUI EST LA VÉRITABLE VICTIME DU RACISME. DANS CE SYSTÈME LES PERSONNES NON-BLANCHES SONT ÉGALES EN TANT QUE VICTIMES DU RACISME ELLES N’ONT PAS À SE COMPARER, FAIRE CELA EST ÊTRE GOUVERNÉE PAR LA CONFUSION.

TOUT CE QUE FAIT OU NE FAIT PAS UNE PERSONNE NON-BLANCHE EST DÈS LE DÉPART MOTIVÉ DE PRÈS OU DE LOIN PAR UNE PERSONNE BLANCHE, ET À PLUS FORTE RAISON PAR UN SUPRÉMACISTE BLANC DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, IL EST CELUI QUI INITIE TOUT CE QUE FAIT UNE PERSONNE NON-BLANCHE, IL EST LE VÉRITABLE RESPONSABLE.

« DANS LA MESURE OU, LES SUPRÉMACISTES BLANCS, ONT QUOI QUE CE SOIT À AVOIR AVEC CE QUE FONT LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, DIRECTEMENT ET INDIRECTEMENT, ET CE QUEL QUE SOIT LE DOMAINE D’ACTIVITÉ, ILS/ELLES SONT RESPONSABLES DE TOUS LES PROBLÈMES QUE RENCONTRENT LES PERSONNES NON-BLANCHES ET CE QUEL QUE SOIT LE DOMAINE D’ACTIVITÉ. CAR LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES)  SONT CELLES ET CEUX QUI SONT EN CHARGE DES AFFAIRES DES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES.  » Neely Fuller Jr.

Les personnes non-blanches en tant que victimes, prisonniers du même système, doivent cesser de se maltraiter, comme elles le font et à se dénigrer comme elles le font afin de se distinguer. Un prisonnier est un prisonnier et sa condition est la même que celle d’un autre prisonnier. Aussi les personnes non-blanches/noires doivent-elles comprendre qu’en faisant cela elles ne font que participer, servir tout en étant victime, le système de la Suprématie Blanche (Racisme) système au sein duquel elles sont maintenues prisonnières toutes quelles qu’elles soient. Elles ne font que valider ce pour quoi est conçu ce système mis en à leur détriment, et qui les motive à être hostiles les unes envers les autres, et ce au bénéfice du système raciste qui les gouverne.

Les suprémacistes blancs sont au fait de cela et observent en riant de voir comment leur confusion fonctionne, comment leur programme fonctionne.

Se rappeler qu’il existe dans ce système idéologique  :

Personne blanche
Personne non-blanche ( victime du racisme)
Suprémaciste blanc (Raciste)

PS : Toute personne blanche n’est pas raciste mais demeure un suspect raciste durant l’existence du système de la suprématie blanche(racisme). C’est de la logique, et rien de personnel envers la personne blanche. Nul personne non-blanche,  à ce jour étant  en mesure de savoir avec précision qui est ou n’est pas raciste d’entre les personnes blanches.

IL Y A À SE CONCENTRER EN PRIORITÉ À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s