SOUVERAINS ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

*********

*********

Un suprémaciste blanc ( homme et femme raciste) quoi qu’il fasse, ou ne fasse pas, a toujours et agit toujours avec pour objectif la volonté et l’idée de renforcer l’existence de son système.

Prémisse :  » L’existence propre de l’ensemble des personnes non-blanches existantes à ce jour sur terre, et ce dès leur naissance est liée à l’existence du système de la Suprématie Blanche (Racisme) car il est l’unique et seul système en place qui globalement et en détails les gouvernent et gouverne le monde, un système idéologique qui les motive, les dirige, les conditionne, et ce de manière directe et indirecte, un système qui fait d’elles des prisonniers de « guerre », et les maintient captifs, aussi ne doivent elles s’attendre à rien d’autre que d’être dominées et maltraitées d’une manière ou d’une autre par les suprémacistes blancs, et à se faire du tort entre elles éduquées qu’elles sont ces personnes non-blanches à nourrir de l’hostilité entre elles, à se défier, à ne pas se supporter individuellement et par extension collectivement, à se dénigrer, car c’est ce mode de pensée qui leur est insidieusement inoculé, pour les rendre inefficaces et non-constructives par les suprémacistes blancs (racistes) leurs tuteurs idéologiques.

C’est pour cela qu’est conçu ce système, aussi nul personne non-blanche ne se doit d’être surprise d’observer ce qu’elle observe, particulièrement dans se relations avec d’autres personnes non-blanches, et de subir ce qu’elle subit dans son espace immédiat et dans le monde qui pour elle est une prison. Toutes les personnes non-blanches à ce jour sur terre sont les sujets de ce système puissant, global et destructeur pour elles, le comprennent elles ?
Telle est la question.

Destructeur car les suprémacistes blancs ne font rien qui ne puisse aider réellement les victimes excepté les aider à demeurer victimes. Tout ce que donnent les suprémacistes blancs aux victimes contient des éléments de compréhension faussés et erronés, qui servent à maintenir en retard et dans l’erreur les victimes, à faire d’elles des personnes « handicapées », « lésées » non-constructives.
Comme lorsqu’il est donné un ordinateur avec des programme à une personne mais sans les véritables applications essentielles à son bon fonctionnement ce qui rend cet ordinateur  inutilisable et limité.  C’est ainsi que fonctionnent les suprémacistes blancs (racistes) avec les personnes non-blanches par le maintien de l’illusion et de la confusion.

C’est cela qui est à l’œuvre et qui à ce jour génère ce système source pour les victimes d’incompréhension, de frustration, d’hostilité, et de violence dans le monde.

Rien ne pourra être comme il se doit d’être tant qu’existera ce système.

PARCE QUE : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »

Ce système en place et qui est l’objet d’une pratique de personnes qui se sont elles même classifiées comme blanches, qui croient et défendent son existence, il est LA CAUSE MAJEURE  de TOUS  les problèmes quotidiens que rencontrent les personnes non-blanches d’une manière ou d’une autre, car elles vivent et réagissent en fonction de cet environnement conçu pour les dominer et les maltraiter d’une manière ou d’une autre et ce importe le domaine d’activité ( Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) . Rien n’est et ne sera correct pour elles tant qu’existera ce système qui doit disparaitre une fois pour toute et être remplacé par un système de JUSTICE  » pour favoriser Vérité, Justice, Équilibre afin d’avoir la PAIX.

Titre :

SOUVERAINS ?

Il n’est nullement possible de se dire « souverain » si tant est que cela signifie réellement quelque chose,  et être un sujet , cela ne fonctionne pas. Soit vous êtes sujet, soit vous êtes souverain.

A ce jour beaucoup de personnes non-blanches prônent et revendiquent une dite « souveraineté » , alors qu’elles demeurent en dépit des apparences sujets, prisonniers des suprémacistes blancs qui décident pour elles de ce qui a ou pas de la valeur, de ce qu’elles doivent faire ou ne pas faire.

Les suprémacistes blancs ne se font pas de soucis devant ces revendications car ils sont ceux qui décident de la valeur des choses, y compris de la valeur des billets de banque que produisent ces dits pays indépendants composés de personnes non-blanches. Nul billet de banque produit à ce jour ne peut avoir de valeur exceptée celle que donnent les suprémacistes blancs, ils sont ceux qui ont le moniteur et décident.

Aussi cette dite souveraineté pour les personnes non-blanches, n’est qu’une coquille vide en ce qui les concerne, elles ne sont pas « souveraines » mais sont les prisonniers d’un système idéologique qui les maintient en état de subjugation de manière directe et indirecte.

« Souverain » et dépendant cela ne fonctionne pas, souverain et ne possédant pas de pouvoir de décision quelle est cette dite souveraineté ? Telle est la réalité, il n’y a à ce jour aucune personne non-blanche et aucun dit gouvernement de personnes non-blanches souveraines car toutes sujets et dominés par un pouvoir suprématie blanche (Racisme)

« Souveraineté et souverains » pour produire quoi ?

Quoi que disent, exhibent, et présentent les personnes non-blanches pour se distinguer, quels que soient les titres, diplômes, leur dit « capital financier », leurs dites possessions, et autres les suprémacistes blancs n’y accordent aucune importance, car ils sont ceux qui ont la domination sur la personne blanche, ils sont ceux qui fournissent cela aux personnes non-blanches.

Qui contrôle l’économie (usage du temps et de l’énergie)  des personnes non-Blanches et leur disent ce qu’elles doivent et ne doivent pas acheter , valoriser, faire ?

Qui contrôle l’éducation des personnes non-Blanches et leur disent ce qu’elles doivent et ne doivent pas apprendre et comprendre ?

Qui contrôle le divertissement des personnes non-Blanches et leur disent ce qu’elles doivent et ne doivent considérer être du divertissement ?

Qui contrôle la sexualité  des personnes non-Blanches et leur disent ce qu’elles doivent et ne doivent pas considérer être de la sexualité  ?

Qui contrôle la religion  des personnes non-Blanches et leur disent ce qu’elles doivent et ne doivent pas croire  ?

Qui ? Et pour quel résultat ?

Les suprémacistes blancs amènent avec eux pour les personnes non-blanches discorde et confusion.

Car il apparait Logiquement parlant que lorsque que vous possédez une personne vous possédez aussi tout ce que possède cette personne, et dans cette perspectives les personnes non-blanches sujets et possessions des suprémacistes blancs quoi qu’elles clament et croient posséder revient aux suprémacistes blancs qui sont ceux en charge de ces personnes non-blanche et quel que soit le domaine d’activité. Les personnes non-blanches ne rien d’autre que de la monnaie d’échange au sein du système de la Suprématie Blanche (Racisme), des esclaves, certes sans chaînes apparentes mais  esclaves car maintenues captives matériellement, idéologiquement, émotionnellement et ce en tout et pour tout. Le rapport au monde des personnes non-blanches à ce jour est motivé par ce seul et unique système, cause de leurs désastres, de ravages aux impacts dévastateurs silencieux immenses.
Un système qui produit stress, frustration, burn-out, folie mortifère et meurtrière et ce principalement parmi les victimes touchées au plus profond d’elles, devenues des proies de choix . Tout ce que proposent le suprémacistes blancs est déjà un poison en soi du fait qu’il s’agit d’une pensée toxique, poussant les hommes à se détruire, à s’entretuer.

NB : « Quel que soit le domaine, au bout d’un certain temps il est révélé que ce qui semblait une chose constructive pour les personnes non-blanches proposée par les suprémacistes blancs, ne l’était pas en vérité et contenait en fait du poison. L’histoire le prouve et les faits sont là. les suprémacistes blancs pour le plaisir, la gloire et le gain matériel officient comme des semeurs de désastres et de chaos pour ce qui concerne le sort et l’avenir des personnes non-blanches, et les éduquant à faire de même afin que perdure ce système qui ne devrait jamais avoir ni devoir ni n’aurait du exister. »

Il n’y a ni roi, ni prince, ni souverain, ni maures, ni rasta, ni président, ni quoi que ce soit parmi ce que prétendent les personnes non-blanches qui à ce jour ai pu éliminer et contrer le racisme qui est le système de la Suprématie Blanche (Racisme) parmi les personnes non-blanches car sont prisonnières d’une prison qui est l’idéologie pratique de ce que représente le système de la Suprématie Blanche (Racisme), cela est leur véritable statut et qu’elles le reconnaissent ou pas à ce jour les seuls décisionnaires de la planète en ce qui concerne le sort, le confort, les conditions d’existence des personnes non-blanches sont les personnes blanches hommes et femmes racistes qui croient au système de la Suprématie Blanche (Racisme).

À ce jour aucune personne non-blanche ne peut prétendre quoi que ce soit, les suprémacistes blancs (racistes)  ne font que gérer  mais n’ont aucun souci, car savent qu’a ce jour l’ensemble des personnes non-blanches sont captives et évoluent au sein du seul et unique système, puissant et unique gouvernement  en place ayant jamais existé qui est le système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Rien ne vaudra et n’aura de valeur tant qu’existera ce système qui promeut la non-justice. Quoi que puisse posséder et/ou afficher un individu qui ne soit pas couvert pas la JUSTICE  ne peut avoir  aucune valeur, et à ce jour c’est cela que ne comprennent pas les personnes non-blanches victimes de ce système, qui s’empressent d’exhiber ce que leur donnent les suprémacistes blancs (racistes) elles s’empressent d’exhiber ce qui leur est autorisé& à avoir, et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre , sans se rendre compte qu’elles font que participer à un arrangement tragique.
Car quoi que prétendent les personnes non-blanches pour se distinguer, pour se définir devant un suprémaciste blanc, s’annule, les suprémacistes blancs écoutent et hochent la tête disant : « Oh Oui ! Tu dis que tu as cela et que tu es cela, mais c’est moi qui te donne ce que tu as, et qui fait de toi ce qu tu es, car tu m’appartiens, et tout ce que tu as m’appartient aussi, tout ce que tu as, et qui t’est donné, vient de moi,   car tu évolues dans MON système de mon système ne comprends tu pas cela ?  » !

Voilà ce que dit le suprémaciste blanc, en n’accordant aucune réelle importance. Tout ce qu’affiche une personne non-blanche  ne signifie rien pour un suprémaciste blanc car il a un pouvoir de domination sur toute personne non-blanche.

Citation : « Peu importe combien vous réduirez la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Par conséquent : Il y a à œuvrer à éliminer et régler ce problème une fois pour toute, cela est la priorité des priorité, cesser de se croire dans une situation et de prétendre mais regarder la vérité de leur situation en face, cesser de se comparer de ce qu’elles possèdent cela n’étant rien d’autre que faire d’observer un prisonnier qui fait briller sa chaîne devant un autre prisonnier.

voir :

FAIRE BRILLER LE BOULET, EN PENSANT QUE CELA EST RÉGLER LE PROBLÈME, N’EST EN RIEN UNE MANIÈRE LOGIQUE DE RÉGLER LE PROBLÈME.

Le seul réel et unique souverain à ce jour qui soit réel est l’idéologie du système de la  Suprématie Blanche (Racisme), car les suprémacistes blancs sont aux commandes des affaires de l’ensemble des personnes de la planète et maintiennent en prison l’ensemble des personnes non-blanches, décidant de tout et pour tout ce qui a trait ce dont elles ont besoin pour exister y compris pour ce qui est de leur idées sur le monde et leur futur. Car quoi qu’elles, pensent, disent et fassent l’est directement ou indirectement en réaction au système de la Suprématie Blanche (Racisme), ont le pouvoir suprême au dessus de toute personne non-blanche.

À ce jour tout ce que possèdent et exhibent l’ensemble des personnes non-blanches leur  vient globalement de près ou de loin et quel que soit ce qu’elles pensent de l’idéologie du système de la Suprématie Blanche (Racisme), des suprémacistes blancs leur pourvoyeurs principaux, et gouvernants, car il n’est qu’un seul et unique système en place et c’est celui-ci, il n’en existe nul autre.

Les suprémacistes travaillant jour et nuit, ils sont TOTALEMENT dévoués à leur système, d’une manière qui à ce jour demeure indiscutable, et performante, venant chaque fois avec des nouvelles idées afin de faire en sorte de maintenir et de raffiner leur système, en y associant un maximum de confusion, parmi leurs victimes désignées.

Quel que soit ce qui est fait à ce jour sur terre il l’est dans ce seul et unique contexte idéologique, politique et religieux qui gouverne le monde et les hommes blancs comme non-blancs qui le composent, avec pour différence notable et à comprendre  qu’il est, a été conçu en faveur des personnes blanches et au détriment de l’ensemble des personnes non-blanches quels que soient leur âge, statut, titre, et autre distinction qu’elles présentent. Cela ne veut rien dire dans ce système devant un suprémaciste blanc (raciste) il n’en a rien à faire. Car ils sont ceux qui donnent et autorisent, ce que peuvent afficher ou pas les personnes non-blanches pour se distinguer. Ils décident de la valeur des choses pour eux d’abord et pour les personnes non-blanches (noires) leurs sujets, leurs prisonniers de guerre, car le racisme est avant tout une guerre idéologique, appuyée par des stratégies multiples et inimaginables, allant au delà de tout ce qu’il est possible de croire, car basée sur la duperie, la tromperie, l’illusion,la confusion.

ATTENTION ! L’injustice observée que subissent les personnes blanches (elles se maltraitent entre elles aussi), n’est nullement comparable à  l’injustice majeure qui est le racisme,  qui concerne, est pratiquée et fonctionne que dans le but ultime de dominer et de maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de peau, cela est un pré-requis du système, autrement il n’y aurait aucune suprématie blanche (racisme) qui soit, cela est sa raison d’existence.

Et cela est soit vrai soit faux.

NB : Les suprémacistes blancs (racistes) qui sont aussi des personnes, pourraient produire de la JUSTICE mais ces personnes ont décidé apparemment que la meilleure manière de gérer le monde était celui qui s’appuie sur le système de la suprématie blanche (racisme) un système de non-justice qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau.

Toute personne non-blanche se doit de considérer que la seule raison de se considérer comme une personne appelée et/ou se faisant appeler « noire » est celle qui est équivalente à produire de la JUSTICE 24/7 en toutes circonstances. Que  cette condition est OBLIGATOIRE autrement il n’y a aucune raison de se qualifier comme tel.

Les personnes non-blanches se doivent de devenir les personnes les plus constructives que le monde puisse connaître et porter. Être dans un mode de résolution de problèmes permanent et ce de la meilleure manière possible.
Dire la meilleure chose qu’il soit possible de dire et qui n’aie jamais été dite.
Faire la meilleure chose qu’il soit possible à faire  et qui n’aie jamais été faite.
Devenir un homme et une femme universels fonctionnant de la meilleure manière constructive possible.

LA SOLUTION SE TROUVE DANS L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN À PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN POUR :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

AVEC LES SUPREMACISTES BLANCS (RACISTES) POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES LE CREDO EST : « PLUS TU COURS PLUS TU FAIS DU SUR PLACE ».

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Rosa_Parks_being_fingerprinted_by_Deputy_Sheriff_D.H._Lackey_after_being_arrested_for_boycotting_public_transportation_-_Original

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

AVEC LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES LE CREDO EST : « PLUS TU COURS PLUS TU FAIS DU SUR PLACE ».

Extraits tirés de :  The Psychopathic Racial Personality © Bobby E Whright 1984 Esther Whright.

 » Dans une arène de toréador, après avoir été brutalisé tout en faisant d’innombrables charges aux mouvements de la cape, arrive le moment  ou le taureau finalement se retourne et fait enfin face à son adversaire , avec les mouvements de son corps sanglant. II est reconnu que pour la première fois le taureau voit vraiment le matador. Cette confrontation finale est communément appelée le « MOMENT DE VÉRITÉ » . Pour le taureau, ce moment arrive souvent trop tard. »

L’expérience des personnes noires sur l’ensemble du globe présente cette situation semblable, similaire. Depuis des centaines d’années, voire des siècles, les personnes non blanches/noires n’ont de cesse de charger les bannières, des leurres,  qui leur sont présentées  par les suprémacistes blancs,  les « matadors. »
Ces bannières sont dénommées  par eux sous forme de concepts tels , Démocratie, Capitalisme, Marxisme, Religion, Éducation, Colonialisme, etc.. ? Ces bannières restent constantes aussi longtemps que les personnes noires restent activées, réagissent à celles-ci. »

*Les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux en charge des affaires des personnes non-blanche de la planète, ils reconnaissent la présence d’un être suprême (Dieu) et ne remettent pas cela en question d’ailleurs ils cherchent aussi à comprendre ce mystère, mais il se veulent,  par contre asseoir une suprématie d’ordre idéologique, politique, religieux, se considèrent rois et reines  vis à vis de l’ensemble des personnes non-blanches (noires, jaune, beige, brunes, …etc) leurs sujets, ces dernières n’ayant aucun pouvoir à ce jour pour déterminer leur futur, en tant que personne non-blanches, car elles dépendent en tout et pour tout de la volonté des suprémacistes blancs (racistes), évoluent dans ce système qui est celui qui domine, et gouverne le monde,  ce monde qui pour les personnes non-blanches est une prison, qu’elles le reconnaissent ou pas, car conçu pour les dominer et les maltraiter.

Suprêmes car prennent les décisions finales pour ce qui concerne le sort des personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine, les suprémacistes blancs (racistes) contrôlant tous les secteurs n’en laissant aucun libre et sans surveillance. Toutes les preuves le montrent à ce jour.

À ce jour quoi qu’il  arrive aux personnes non-blanches, et ce quel que soit le domaine d’activité, elles se doivent de blâmer celles et ceux des personnes blanches aux commandes de leur existence, car, comme sur un navire le capitaine est celui qui a la charge, de l’équipage,  des passagers,  ainsi que de tout ce qui se passe à bord de son navire.

Le monde est un navire et le capitaine de ce navire sont les suprémacistes blancs (racistes) qui décident de tout et en tout dès lors qu’il s’agit de gérer les affaires et les relations/réactions des personnes non-blanches en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre . Les suprémacistes blancs (racistes) sont en charge des personnes non-blanches.

À ce jour pour plus de commodité les suprémacistes blancs (racistes)  font croire aux personnes non-blanches qu’elles sont en charge d’elles mêmes (mettent en avant  des personnes non-blanches), et sont  celles qui ont crée leur monde, ce qui à ce niveau est de la perfection à son meilleur niveau, car il n’est rien de plus puissant que d’observer  une personne qui se croit aux commandes, sans qu’elle se rende compte qu’elle n’est aux commandes de rien et que vous êtes celui qui la dirige et la motive, et c’est ce que font les suprémacistes blancs (racistes) à ce jour avec les personnes non-blanches.

Pour les personnes non-blanches cette illusion  fonctionne parfaitement mais ne demeure  qu’une illusion, une impression et n’est nullement la vérité, car de près ou de loin il y a une personne blanche en charge des affaires des personnes non-blanches de la planète  pour tout ce qu’elles font.

La question demeure en charge des affaires des personnes non-blanches pour produire quoi ?

Il est à constater qu’à ce jour les  personnes non-blanches se trouvent et ce à tous les niveaux et dans tous les domaines,  et, au-delà des apparences « dévastées » de par ce qu’elles reçoivent et ce qui leur est enseigné par leurs « Tuteurs »/ »Professeurs » que sont les suprémacistes blancs (racistes) dirigeant un système de non-justice et continuant à les dominer et les maltraiter de manière directe et indirecte, et ce dans la plus grande des confusions.

Extrait : « Mais, Reine Rouge, c’est étrange, nous courons vite et le paysage autour de nous ne change pas ? » Et la reine répondit : « Nous courons pour rester à la même place. » Extrait tiré d’Alice au pays de merveilles, de l’autre côté du miroir. De Lewis Caroll.

L’hypothèse de la reine rouge est une hypothèse de la biologie évolutive qui peut se résumer ainsi : « l’évolution permanente d’une espèce est nécessaire pour maintenir son aptitude suite aux évolutions des espèces avec lesquelles elle coévolue ».

 Cette théorie de la course de la reine rouge est à double sens :

1 D’une part pour le suprémaciste blanc cela indique se trouver toujours dans le cours des choses en s’adaptant en permanence et ce afin de conserver sa place de leader, appuyant cela sur la théorie de l’évolution.
2 D’autre part pour les personne non-blanches dans ce système il leur est fait croire qu’elle sont dans la course mais en fait elle n’y sont pas du tout, car tout est fait pour retarder leur propre évolution dans ce système conçu contre elles.

Les suprémacistes blancs (racistes) quoi qu’ils fassent et édictent le font toujours à leur avantage et au détriment de leurs victimes. Ils sont ceux qui font et défont les règles selon comment cela les arrange, et à leur convenance.

Propos : » Il n’y a qu’une forme de racisme sur la planète qui est la suprématie blanche, il n’y a pas d’autre classification de race, ni de racisme, que celle fabriquée par les suprémacistes blancs (racistes), ayant fait de cette idéologie une entreprise,  parcourant le monde en disant qu’il y a une race blanche, une race noire, une race rouge, beige, jaune, brune..etc, parfois ils vont au delà, et parlent de race germanique, de race anglaise,  ou quelque chose de ce genre, quand cela leur convient de faire cela, mais basiquement ils disent que la race est ce qu’elle est  au moment où ils décident de l’appeler ainsi.  Fonctionnellement cela revient à dire que le racisme est la suprématie blanche, et la suprématie blanche le racisme. Et qu’il s’agit d’une personne qui est un suprémaciste blanc qui pratique le racisme, aucune autre personne  ne peut être raciste, car la suprématie blanche est le système dominant, tout au plus les personnes non-blanches réagissent au racisme, mais ne peuvent être raciste. le racisme est une relation de pouvoir » . Nelly Fuller Jr

Un Suprémaciste blanc « Raciste » est un Suprémaciste blanc « Raciste », un Suprémaciste blanc « Raciste » n’appartient pas à une nation, un Suprémaciste blanc « Raciste » n’est membre d’aucune nation, et ne se préoccupe d’aucune nation, excepté le système de la Suprématie Blanche, c’est la seule nation dont il se soucie, et c’est son nom le système de la «  Suprématie Blanche » vaguement appelée la nation Blanche. C’est la seule nation dont il se soucie. Les noms et autres qualificatifs utilisés pour se définir servent à tromper la vigilance des victimes car servent à produire de la confusion.

Le racisme qui est la suprématie blanche étant une relation de pouvoir dynamique pratiquée par les personnes blanches qui la défendent et la pratiquent contre et envers toute personne non-blanche. Une idéologie en mutation permanente pour se maintenir en place au détriment de ses victimes qui elles sont éduquées et contenues dans un processus d’échec permanent sans que cela y paraisse.

Chaque jour l’individu est exposé directement ou pas à une chose, une personne, une situation, un évènement, qui toutes sont inhérentes à un contexte localisé, qui s’inscrit dans un contexte global.  Par conséquent aucun contact et ce quel que soit le contexte,  n’est et ne peut rester sans être affecté, ni ne pas être influencé par le contexte. Toute chose et/ou personne et ce quel que soit le contexte est affecté, influencé réciproquement par celui et/ou celle avec ce qu’il/elle est en contact d’une manière ou d’une autre, qui est soit constructive, soit non constructive, directement ou pas.
Il n’est aucune relation qui ne soit pas soumise à ce principe LOGIQUE , échappant souvent par habitude, à celui ou celle qui en subit les conséquences, il n’est aucune relation qui ne reste sans effets pour celui/celle qui sont impliqués dans la relation de près ou de loin.

Une respiration et c’est tout un processus qui se met en marche, un mouvement et c’est toute une chaîne qui se met en action, encore faille t-il considérer ces choses.

Le monde au sein duquel évoluent à ce jour l’ensemble des individus de la planète qu’ils soient blancs et ou/ non-blancs, est gouverné, dirigé, motivé par un mode de pensée, qui ne cesse d’affecter l’ensemble de ces individus et ce sans distinction de sexe. Un monde idéologique, qui de par son existence, issue de la pensée de certaines personnes, influence et affecte tous ceux et toutes celles qui composent celui-ci. Un monde où tout est conçu pour que soit vénéré cette idéologie à la gloire d’un seul modèle qui est celui qui a pour nom le système de la suprématie blanche(racisme).

Un monde ou l’idéologie dominante est soigneusement répandue et entretenue, incitant la plupart des personnes qu’elles le reconnaissent ou pas à favoriser la non-justice, des personnes  affectées quotidiennement  dans tous les domaines au sein desquels elles sont impliquées.

Un mode idéologique qui guide l’ensemble des individus de la planète, une pensée en forme de  guide spirituel, *religieux, et ce dans tous les domaines d’activité 24/7 Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (contre-guerre). Elle est celle qui domine le monde.

*Religieux : Dans la mesure ou il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions, la suprématie blanche est la religion des religions. Elle est la seule véritable religion à ce jour à être suivie avec autant de ferveur sur toute la terre, et ce en permanence, ses consignes sont suivies à la lettre par l’ensemble des individus de la planète directement ou indirectement, tous et toutes convertis dès la naissance et participent sans cesse à glorifier ce système.

Il n’est donc pas surprenant, ni étonnant de voir se manifester globalement, les effets de cette influence idéologique. Cette influence idéologique qui n’est autre que le système de la suprématie blanche, un système au sein duquel la violence, l’animosité et l’hypocrisie, le mensonge sont utilisés en permanence.
Une idéologie qui affecte les individus non-blancs de la planète, les conditionne, sans qu’ils ne s’en rendent compte à manifester de l’hostilité les uns envers les autres, à être servant tout en étant victime. Les incite à sauter sur tout ce qui bouge, à augmenter l’agitation qui produit par LA CONFUSION dans tous ce qu’elles font et dans leurs relations. Promotionnant l’émergence de personnes totalement déconnectés de la logique et des choses constructives et contrôlées en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (contre-guerre)24/7.

Un système idéologique qui motive et incite les victimes à savoir l’ensemble des personnes non-blanches à ÊTRE SÉRIEUSES AVEC LES CHOSES STUPIDES, ET À ÊTRE STUPIDES AVEC LES CHOSES SÉRIEUSES, À CULTIVER L’INSIGNIFIANCE, ET LE « NEGRO-MIND ».

*CHERCHANT PLUS À IMPRESSIONNER L’AUTRE (SHOW-OFF), À PROUVER QU’ELLES EXISTENT, À EXHIBER CE QU’ELLES ONT, ET QUI SOUVENT VIENT DES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) PLUTÔT QUE DE CHERCHER À PRODUIRE DES CHOSES DE VALEUR CONSTRUCTIVES COMME L’AMÉLIORATION DE LEURS RELATIONS ENTRE ELLES-MÊMES, ET AU MONDE.


*LES PERSONNES NON-BLANCHES /NOIRES SONT PLUS PRÉOCCUPÉES À FAIRE BRILLER/RELUIRE, LEUR BOULET PLUTÔT QUE DE CHERCHER À S’EN DÉBARRASSER, CHERCHENT PLUS À ATTIRER L’ATTENTION SUR ELLES, À COURIR DERRIÈRE DE FAUSSES VALEURS, PLUTÔT QUE DE PRODUIRE DE LA JUSTICE. SE LAISSENT ÉBLOUIR PLUTÔT QUE DE CHERCHER À COMPRENDRE CE QUI CRÉE L’ÉBLOUISSEMENT.

LE TRAVAIL DES SUPRÉMACISTES BLANCS EST DE CONFONDRE TOUTES LES VICTIMES, DE LES DOMINER ET DE LES MALTRAITER, ILS ONT PERFECTIONNÉ CELA DEPUIS DES GÉNÉRATIONS, À UN TEL POINT QUE LES VICTIMES NE SAVENT PLUS QUI ELLES SONT, NI  OÙ ELLES SONT, NE SAVENT PLUS COMMENT SE DÉFINIR, NI QUOI FAIRE, ELLES SONT LOIN D’ELLES MÊMES, DEVENUES UNE IMAGE SANS SUBSTANCE. UN PUR PRODUIT DE CE SYSTÈME QUI LES PROGRAMME À DEMEURER DES OBJETS, DES SUJETS. DES VECTEURS DE PROPAGATION D’UN SYSTÈME/PROGRAMME,  QUI FONCTIONNE COMME UN VIRUS ET QUI NE CESSE DE LES DÉTRUIRE, CAR CONÇU DÉS LE DÉPART À LEUR DÉTRIMENT. DES CARICATURES FIÈRES DE L’ÊTRE SANS SE RENDRE COMPTE QU’ELLES SONT DES PRODUITS BASIQUES DE CE SYSTÈME.

DES OBJETS DE CURIOSITÉ ET DE DIVERTISSEMENT. DISTRAYANT LES SUPRÉMACISTES BLANCS QUI LES MAINTIENNENT DANS LEUR ÉTAT DE MISÈRE, ET DE PAUVRETÉ, TANDIS QUE LES VICTIMES CHERCHENT À IMITER SANS SE RENDRE COMPTE DU RIDICULE DE LEUR SITUATION. NÉGLIGEANT L’ÊTRE AU PROFIT DU PARAÎTRE. NÉGLIGEANT CE QUI EST À PRODUIRE SE FOCALISANT PLUS SUR LE FAIT DE VOULOIR ATTIRER L’ATTENTION.

FAIRE BRILLER LE BOULET, EN PENSANT QUE CELA EST RÉGLER LE PROBLÈME, N’EST EN RIEN UNE MANIÈRE LOGIQUE DE RÉGLER LE PROBLÈME.

ATTIRER L’ATTENTION POUR PRODUIRE QUOI ?

TOUT DANS L’EXHIBITION SANS RIEN PRODUIRE DE SUBSTANTIEL.

NGS Picture ID:1580169

RÉSULTAT UN ARRANGEMENT TRAGIQUE ET QUI PROFITE ENCORE AUX SUPRÉMACISTES BLANCS QUI EN PLUS DE BÉNÉFICIER DE CETTE GLORIFICATION, S’AMUSENT DE VOIR LEURS VICTIMES DANS CES SITUATIONS GROTESQUES. S’ILLUSIONNANT SUR LEUR CONDITION DE PRISONNIERS, CE CROYANT « AUX COMMANDES » ALORS QU’ELLES NE LE SONT NULLEMENT.

121108042047-congo-sapeur-saps-style-6-horizontal-large-gallery

TOUT CE QUE FONT LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES DANS LE MONDE, L’EST EN RÉACTION À CE QUI EST GÉNÉRÉ PAR LES PERSONNES BLANCHES QUI CROIENT ET PRATIQUENT LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE (RACISME). TOUT EST GÉNÉRÉ PAR CE SYSTÈME, CAR IL EST LE SEUL ET UNIQUE EN PLACE SUR LA PLANÈTE.

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES,  N’ÉVOLUANT PAS SUR UNE AUTRE PLANÈTE.

LES SUPRÉMACISTES BLANCS, ÉTANT LES PERSONNES BLANCHES PARMI LES PLUS PUISSANTES ET LES PLUS INTELLIGENTES D’ENTRE ELLES,  DICTANT LES COMPORTEMENT DES PERSONNES NON-BLANCHES.

ILS SONT CEUX QUI ONT LA PLUS GRANDE INFLUENCE. AUSSI UNE PERSONNE BLANCHE QUI REGARDE UNE PERSONNE NON-BLANCHE REGARDE CE  QUI EST PRODUIT PAR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE, UN PROGRAMME CODÉ SUPRÉMATIE BLANCHE (CODE BLANC) QUI N’EXISTERAIT PAS, SI N’EXISTAIT PAS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE. TOUT CELA DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT.

TOUT CE QUE FONT LES PERSONNES NON-BLANCHES GLOBALEMENT SONT DES RÉACTIONS QUI SONT  INFLUENCÉES PAR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Il est, pour pouvoir avancer dans cette configuration, NÉCESSAIRE ET OBLIGATOIRE d’utiliser la logique, la logique qui est l’observation et l’analyse et la compréhension des causes et des effets, nécessaires pour savoir à l’avance du résultat de toute pensée, action, parole, de toute entreprise. Ce pour quoi est fait ce qui est fait, ce qui est dit ce qui est dit POUR PRODUIRE QUOI ?

Observer, analyser, étudier, toutes les manifestations observer afin de comprendre et de vérifier, et ainsi éviter de se laisser affecter par toutes ce que génère cette idéologie, éviter de se laisser affecter par des choses qui souvent paraissent « merveilleuses » en apparence, en surface, mais qui cachent en fait de funestes desseins pour celles et ceux qui sont les cibles désignées de ce système idéologique. Ce manque d’observation contribuant à renforcer cette idéologie.

CE SYSTÈME IDÉOLOGIQUE AFFECTE ET INFLUENCE TOUTES LES VICTIMES NON-BLANCHES ET PARTICULIÈREMENT LES PERSONNES CLASSIFIÉES COMME NOIRES À ÊTRE TOTALEMENT INSIGNIFIANTES, À LES RENDRE ABSENTES ET ARTIFICIELLES SANS SUBSTANCES. EN FAIRE DES ZOMBIES DES CARICATURES ARBORANT FIÈREMENT LEURS GADGETS DEVENUES LEURS CHAÎNES MODERNES. CAR ENCORE ESCLAVES.

« SE CROYANT QUELQUE PART ALORS QU’ELLES NE SONT NULLE PART. ERRANT DANS LES LIMBES DE LA CONFUSION/INCOMPRÉHENSION. »

Les victimes par ce manque d’observation se retrouvant englouties, comme des enfants se laissant détourner par des artifices, des apparats, produisant l’effet d’un bonbon qui par sa douceur trompeuse, fait oublier le chemin de la réflexion, se laissant distraire et absorber, sans se rendre compte que cette douceur contient en son sein leur perte.

Il est par conséquent nécessaire de tenir compte du contexte global, et de ce que produit cette idéologie, comprendre qu’elle ne favorise en rien la qualité des relations et ce malgré le fait que matériellement un grand nombre de choses semblent s’améliorer.
Cependant toute amélioration matérielle qui n’est pas accompagnée d’amélioration des relations par la production de la JUSTICE est NULLE. Il ne sert à rien de vivre et de survivre dans le dit confort si ce confort n’est pas nourri par la JUSTICE.

Néanmoins c’est ce qui globalement est observé, notamment parmi les victimes de ce système idéologique, les personnes non-blanches, qui ne cessent de se ruer sur tout ce qui leur est proposé, qui ne cessent de courir pensant se mettre à la page, à imiter, alors que le résultat est qu’elles se laissent griser par le goût et ne pensent pas aux conséquences futures.

« Contrairement à ce qui est  inculqué, il est nécessaire pour les personnes non)blanches de comprendre que les dits critères imposés par les suprémacistes  blancs (racistes) sont conçus pour éliminer la concurrence, et ne sont nullement conçus  pour resserrer les rangs » En, effets à force de vouloir les atteindre les victimes finissent par s’épuiser, sans se rendre compte que cette recherche et cette volonté d’obtenir ces critères sont conçus pour faire en sorte qu’elles s’éjectent d’elles-mêmes, qu’elles s’éliminent.

Ainsi les victimes qui ne cessent de consacrer de leur temps et de leur énergie à vouloir s’impressionner, à chercher à atteindre des dits « sommets », se pensant « IN » alors qu’elles sont d’office inscrites dans un processus qui les met « OUT », se croyant  » BRANCHÉES » alors qu’elles sont en fait  « DÉBRANCHÉES », participant et étant l’objet d’un arrangement tragique. Glorifiant un système qui les affecte de manière meurtrière, elles mêmes propageant des idées morbides et meurtrières conçues pour les rendre non-constructifs, et ainsi les maintenir dans la situation qui est la leur celle de victimes qui dans ce système sont considérées devoir être dominées et maltraitées en toute circonstance, quitte à ce qu’elles se maltraitent elles-mêmes.

Incitées à se faire du tort par les suprémacistes blancs (racistes) pour ensuite être punis par les mêmes suprémacistes blancs (racistes).

Se laissant influencer sans se poser de question sur le RÉSULTAT FINAL, concentrées sur le goût mais pas sur l’effet. Négligeant la portée finale de ce à quoi elles attribuent de la valeur, et qui est fait avant tout pour les anéantir, tout en  rendant plus puissant un système qui l’est déjà, faisant d’elles des victimes satisfaites de leur situation, supportant l’insupportable, acceptant l’inacceptable.

Elles font du zèle au sein d’un contexte qui ne leur est aucunement favorable et ce dès le départ. Comme des esclaves qui sur une plantation qui se précipitent pour ramasser le plus de coton,  se mettant HORS-JEU en s’épuisant dans le vide et le rien, dans l’insignifiance, plutôt que de chercher à démanteler ce système pour le remplacer par un système de JUSTICE.

Les personnes non-blanches se doivent de devenir les personnes les plus constructives que le monde puisse connaître et porter. Être dans un mode de résolution de problèmes permanent et ce de la meilleure manière possible.
Dire la meilleure chose qu’il soit possible de dire et qui n’aie jamais été dite.
Faire la meilleure chose qu’il soit possible à faire  et qui n’aie jamais été faite.
Devenir un homme et une femme universels fonctionnant de la meilleure manière constructive possible.


Considérer que la seule raison de se considérer comme une personne appelée et/ou se faisant appeler « noire » est celle qui est équivalente à produire de la JUSTICE 24/7 en toutes circonstances. Que  cette condition est OBLIGATOIRE autrement il n’y a aucune raison de se qualifier comme tel.

Les personnes non-blanches se doivent de prendre au quotidien la mesure du problème et considérer les conséquences de leurs pensées, leurs paroles et leurs actions, du résultat de ce qu’elles veulent produire, de savoir si elles veulent continuer à participer à faire durer un monde de non-justice, ou commencer à travailler pour produire un monde de JUSTICE, en s’attelant dans leurs relations à taire la violence, l’hostilité, cesser de chercher à impressionner l’autre et commencer à accepter d’être vrais. De regarder la vérité en face même si celle-ci est monstrueuse et engager un processus qui leur permettra de faire disparaître ce monstre ne serait-ce qu’au niveau individuel car c’est par là que cela commence.

Éviter de se laisser impressionner par les apparences et rentrer dans les interstices, pour comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche qui est le racisme.

Se poser en toute circonstance/relation la question du RÉSULTAT ULTIME.

QU’EST CE QUI EST VRAIMENT VOULU ?
QU’EST CE QUI EST VRAIMENT OBTENU ?

ÊTRE CONSTRUCTIF/PRODUIRE DE LA JUSTICE.

LA SOLUTION SE TROUVE DANS L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN À PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN POUR :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

POURQUOI LE MARIAGE N’EST PAS LE PROBLÈME ? POUR L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE LA PRIORITÉ DOIT ÊTRE LE REMPLACEMENT DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. …NEELY FULLER JR »

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

cropped-o-watts-riot-facebook1.jpg

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

Prémisse : « Le mariage peut  sembler une solution pour contrer le racisme entre personnes blanches et personnes non-blanches, et sembler être une vérité entre personnes non-blanches, certes, mais cela ne l’est que pour des raisons de ressentis émotionnels, ou pour des raisons dites administratives, en fait cela ne l’est qu’en apparence. Un mariage par définition n’étant qu’un rituel, une manifestation symbolique, un simulacre dans le contexte qui maintient les victimes en situation de détention (et ce sans vouloir offenser la croyance dite religieuse, ou-pas, de quiconque), puisqu’ aucun mariage à ce jour n’ayant produit et ne produisant réellement de JUSTICE dans un monde où celle-ci est inexistante, aucune administration n’a produit de JUSTICE, aucune institution à ce jour na produit de JUSTICE. » LA JUSTICE EST UNE PRATIQUE PRODUITE PAR L’INDIVIDU DANS SON RAPPORT À L’AUTRE AVANT TOUT, CE N’EST PAS UN RITUEL, PAS UN DOCUMENT ADMINISTRATIF, PAS UN SENTIMENT ÉMOTIONNEL. » POUR QU’UN « MARIAGE » PUISSE SE VALOIR DE CE TITRE IL DOIT ÊTRE SOUMIS COUVERT ET PRODUIT ET NOURRI PAR LA JUSTICE, particulièrement pour les personnes non-blanches, or nul individu à ce jour durant l’existence du système idéologique puissant qu’est le système de la suprématie blanche (racisme) ne peut prétendre avoir produit  cela car conçu pour promouvoir et produire de la non-justice ».

Titre :

POURQUOI LE MARIAGE N’EST PAS LE PROBLÈME ? POUR L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE LA  PRIORITÉ  DOIT ÊTRE LE REMPLACEMENT DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Un prisonnier en prison peut se croire libre, peut rêver et se convaincre de l’être mais sa condition de prisonnier est la seule vérité qui compte véritablement et cela qu’il l’accepte ou pas.Les personnes non-blanches doivent cesser de rêver et faire face à leur véritable situation, afin de commencer à engager le processus qui est de commencer à éroder les murs idéologiques et pratiques de cette prison. Esclaves et prisonniers ne peuvent être mariés car sujets et sous domination d’une autorité, ils ne peuvent se protéger de quoi que ce soit.

Aucun mariage entre une personne blanche et une personne non-blanche ne peut être considéré valide durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) car la personne non-blanche dans un tel contexte demeure un sujet de la personne blanche, un enfant, une prisonnière. Un sujet du fait qu’elle évolue au sein d’un système conçu pour la dominer et la maltraiter du fait de sa couleur de peau, conçu pour la maintenir en situation d’infériorité et ce quoi qu’elle pense, dise et fasse, vis à vis d’une personne blanche, il n’y a pas d’égalité ni d’équilibre entre elles, et cela est une réalité au sein de ce système.

Aucun mariage entre deux personnes non-blanches de sexe complémentaire (masculin et féminin) ne peut être considéré valide durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) car les personne non-blanches sont les sujets  des personne blanches qui se disent racistes ou pas et du fait qu’elle évolue au sein d’un système conçu pour la dominer et la maltraiter du fait de sa couleur de peau, conçu pour la maintenir en situation d’infériorité et ce quoi qu’elle pense, dise et fasse. Un prisonnier n’ayant pour véritable statut que celui-ci, il n’est qu’un prisonnier, cela est sa réelle situation, il est impuissant, maintenu captif. Les personnes non-blanches n’ont aucun pouvoir durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) ce système est réel et non un jeu d’enfant, ni une invention de l’esprit pour les victimes.

NB : Les personnes non-blanches durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme, ne décident de rien et ce quel que soit le domaine d’activité, et ne peuvent se dire mariées tant qu’elles sont les sujets du système de la suprématie blanche (racisme), ne pouvant se protéger, sont des captifs, devant suivre les dictats des suprémacistes blancs (racistes). Aucun sujet ne peut être marié car il n’a aucun pouvoir de décision pour lui/elle même, dépendant d’un pouvoir qui le garde sous contrôle, la domine et maltraite. Cela est le cas actuellement de l’ensemble des personnes non-blanches de la planète. 

LES SUPRÉMACISTES BLANCS DÉCIDENT DE TOUT CE QUI EST, ET DOIT ÊTRE, A DE LA VALEUR OU PAS, DÉTERMINENT CE QUI EST, ET N’EST PAS, SUR L’ENSEMBLE DE LA PLANÈTE ET CE PARTICULIÈREMENT POUR L’ENSEMBLE DES PERSONNES NON-BLANCHES LEURS SERVANTS(ES) ET VICTIMES, LEURS PRISONNIERS :

EN ÉCONOMIE : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

EN ÉDUCATION : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

DANS le  DIVERTISSEMENT : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas et se doivent ou pas de recevoir comme éducation pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

EN POLITIQUE : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

DANS le TRAVAIL : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas et se doivent ou pas de recevoir comme travail pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

DANS la LOI : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas la loi pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

Dans la RELIGION : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas la religion pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

Dans le SEXE : Les suprémacistes blancs( racistes) décident de ce qu’est et ou n’est pas le sexe, comment le pratiquer ou pas pour l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets.

Dans la GUERRE : Les suprémacistes blancs( racistes) décident pour les personnes non-blanches qui elles doivent ou ne doivent pas combattre.

Les personnes non-blanches sont dépendantes en tout et pour tout des personnes blanches qui croient,  défendent, (qui décident, leur autorisent et leur refusent) et pratiquent la suprématie blanche (racisme) le racisme est une pratique fonctionnelle. les personnes non-blanches sont les disciples directs et indirects de la religion la plus puissante car suivent ses préceptes en permanence directement et indirectement minute par minute et ce dans tous les domaines d’activité. Un suprémaciste blanc (racistes ) quoi qu’il pense, dise et fasse en permanence agit afin de renforcer le système de la suprématie blanche, il ne s’accorde aucun répit, il ne transige pas avec son idéologie.

LE SUPRÉMACISTE BLANC (RACISTE) LUI NE PRÉTEND PAS, IL FAIT. IL NE PLAISANTE AVEC SON IDÉOLOGIE ET CE QUE CELA IMPLIQUE POUR LUI DE FAIRE ET DE NE PAS FAIRE, C’EST POUR LUI UNE AFFAIRE TRÈS SÉRIEUSE CAR IL EST QUESTION POUR LUI/ELLE DU MAINTIEN DE SON SYSTÈME, IL NE VIT QUE POUR CELA, C’EST SA RAISON DE VIVRE, IL EST PRÊT À TOUT À COMMENCER PAR GÉNÉRER DE LA CONFUSION PARMI SES VICTIMES LES PERSONNES NON BLANCHES POUR MIEUX LES TROMPER ET ABUSER D’ELLES.

*Les suprémacistes blancs personnes hommes et femmes qui croient et pratiquent ce système et les personnes blanches en générales sont les seules personnes durant ce système à pouvoir prétendre être « mariées » du fait qu’elles sont celles au pouvoir du fait de l’existence d’un système dédié à leur unique avantage et bénéfice.

Lire article ci-dessous

L’ERREUR MAJEURE.

Citation : « LORSQUE VOUS SUIVEZ  ET UTILISEZ UN PROGRAMME CONÇU POUR VOUS DÉTRUIRE, POUR VOUS RENDRE INEFFICACE, IMPUISSANT, ET QU’IL VOUS EST FAIT CROIRE QU’IL EST CONÇU POUR VOUS CONSTRUIRE, POURQUOI ÊTRE SURPRIS DE VOIR LA DESTRUCTION ? CAR C’EST POUR CELA QU’EST CONÇU CE SYSTÈME POUR CE QUI EST DE SA FONCTION ENVERS ET CONTRE TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE, À SAVOIR LE MAINTENIR À DISTANCE, FAIRE EN SORTE DE FAVORISER SON RETARD,, NE PAS LUI PERMETTRE DE RÉELLEMENT PROGRESSER SI CE N’EST QU’EN APPARENCE, LE METTRE DANS LES LIMBES« , L’AIDER À SA PERTE. Mirtho Linguet.

POURQUOI LE MARIAGE N’EST PAS LE PROBLÈME ?

Parce que : Le problème est le contexte au sein duquel il a lieu, et que le mariage lui n’est qu’un rituel, et ce en  dépit des croyances religieuses des personnes non-blanches, cela doit être compris pour aborder ce problème de manière logique et rationnelle.  Ce contexte est d’ordre idéologique,  et cette idéologie gouverne le monde qui à ce jour est globalement dominé par elle et ce à échelle planétaire, sous la forme pratique, idéologique, dynamique et fonctionnelle du racisme qui est la suprématie blanche (c’est une seule et même chose), dont toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, en est la victime et un(e) servant(e), se trouve en situation de captif, qu’elle le reconnaisse ou pas, et ce du fait qu’elle naisse dans ce système. Un rituel qui même lorsqu’il est pratiqué ne protège nullement ses pratiquants, et un rituel qui en la circonstance n’a aucun effet excepté celui de maintenir les victimes dans l’illusion.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre que tant que ce système sera en place, rien, absolument rien, pour elles ne sera comme il se devra d’être dans leurs relations car rendues toutes toxiques les unes pour les autres. Et nourrissant des attentes que ce système ne leur permettra nullement, si ce n’est qu’en, apparence, satisfaire pour elles. Un système qui génère de la frustration et les domine.

Ce mariage entre personne blanche et personne non-blanche n’est qu’un arrangement tragique, un leurre, une illusion.

1 Un Arrangement Tragique: Parce qu’au sein d’un tel système il ne permet nulle égalité entre personne blanche et personne non-blanche. Une personne blanche dans ce système étant en position de supériorité.

2 Un Arrangement Tragique: Parce qu’au sein d’un tel système il n’est nullement une réalité entre deux personnes non-blanches de sexe complémentaire (mâle et femelle), du fait de leur état de subjugation, étant sujets, et soumis à une force qui est conçue pour s’opposer à elles à les maintenir à l’état d’enfants, de prisonniers, ne leur reconnaissant aucun pouvoir de décision réel.Une personne non-blanche dans ce système étant  en position d’infériorité.

Cette puissante idéologie est conçue pour maintenir toutes les  personnes non-blanches de manière individuelle et collective, du fait de leur couleur de peau à l’état d’un enfant, en situation de subjugation, en fait un prisonnier de guerre, car  elle ne possède aucune réelle autorité et vit sous le dictat, et les décisions de personne (les suprémacistes blancs/racistes) qui du fait de leur apparence ont jugé légitime de contenir dans cet état et ce malgré les apparences l’ensemble des personnes non-blanches.  Et ce malgré les prétentions affichées par un grand nombre de personnes non-blanches (les dits signes extérieurs de richesse n’étant que du « show off » pensant être aux commandes alors qu’elles ne le sont aucunement.

Un prisonnier en prison même marié demeure un prisonnier, son mariage n’a aucune valeur car il n’est pas aux commandes de son existence et le système au sein duquel il évolue ne le protège ni lui, ni sa dite épouse  et ne protège nullement son dit mariage.

Un homme et une Femme classifiés comme non-blancs ne peuvent se dire époux et épouses que si ils ne sont pas des sujets. À ce jour est-ce le cas ?
Seules les personnes blanches peuvent prétendre être mariées du fait que ce système est en leur faveur et qu’elles n’en sont pas les victimes et ne sont sujets de personne.

POURQUOI LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS DES « ÉPOUX » ET DES « ÉPOUSES » MAIS AU MIEUX DES ASSOCIÉS, DES PARTENAIRES DE CELLULES.

Pour une personne non-blanche être mariée  oui mais dans un monde de JUSTICE qui protègera et sera conçu pour protéger les dits époux et épouses, et le dit « mariage » de toutes formes d’injustice et de la plus grande de toute qui est la suprématie blanche (racisme) qui concernant la situation des personnes non-blanches de ce point de vue sont des victimes de ce système qui depuis des siècles a été conçu pour faire d’elles dans ce monde, un enfant et non un homme pour les personnes de sexe masculin, ni une femme pour les personnes de sexe féminin, du fait de leur couleur de peau et cela les archives le prouvent. Est ce vrai ou faux ?

cropped-tumblr_ln5ipwsrxj1qd94ffo1_1280.png

ap_670717013-676x450

POURQUOI LE MARIAGE N’EST PAS LE PROBLÈME ? 

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que ce mariage puisse garantir un équilibre réel entre les personnes. À ce jour est-ce le cas ?

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que ce mariage puisse garantir que personne ne soit en aucune mesure maltraitée. À ce jour est-ce le cas ?

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que ce mariage puisse garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus recevra le plus d’aide constructive. À ce jour est-ce le cas ?

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que ce mariage soit synonyme de JUSTICE À ce jour est-ce le cas ?

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition qu’ils soient tous en mesure de se protéger  l’un, l’autre de toute forme d’injustice. À ce jour est ce le cas ?

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que ce mariage puisse garantir que son existence sera couverte et protégée par la JUSTICE. À ce jour est-ce le cas ? ( Voir *Dislocation raciale, au sens où les personnes non-blanches sont sans cesse déplacées, du fait des guerres et des conflits nourris par le racisme et dont elles subissent les conséquences sans se rendre compte que cela est une stratégie pour les empêcher de pouvoir se fixer durablement et ériger un socle solide).

Pour une personne non-blanche être mariée  oui à condition que le racisme qui est la suprématie blanche soit remplacé par un système de JUSTICE. Car tant qu’existera ce système aucune personne non-blanche ne pourra véritablement se considérer « mariée » ni avec une personne blanche, ni avec une personne non-blanche, ce système ne l’autorise pas.

nothing-but-a-man-poster

Il est question de fonction, de FAIRE, non de ressenti émotionnel, ni de « feel good », et ce même si cela peut être compréhensible, mais, tout est supposé avoir une fonction avérée, un RÉSULTAT, et suivre la logique (cause et effet) il n’est pas question de prétention, ni d’illusion, il s’agit de révéler la vérité, pour une meilleure  qualité de relation basée sur le principe de la JUSTICE.

Un environnement sain produit des situations saines, un environnement malsain produit des situations malsaines, le racisme qui domine le monde est un environnement malsain qui rend malsain tout ce qui y est à ce jour produit en son sein, et particulièrement en ce qui concerne les relations des individus, car il agit comme un cancer au point de nous rendre TOUS hostiles et ce quel que soit le domaine d’activité du fait de la confusion qui y est répandue pour son maintien, étant donné que nous sommes plus sur les personnes et pas assez sur les problèmes. Le problème majeur, source de tous les autres problèmes est le contexte qui doit UNE FOIS POUR TOUTE ÊTRE ÉLIMINÉ. LE RACISME DOIT DISPARAITRE UNE FOIS POUR TOUTE ET AVEC LUI TOUTES SES FAUSSES VALEURS, SES MENSONGES ET SES PRODUITS DÉRIVÉS QUE SONT HYPOCRISIE, MENSONGE, VIOLENCE. Cela est Logique, car avant de planter quoi que ce soit, il faut préparer le terrain. Et quel est le terrain à ce jour sur lequel nous voulons planter les graines de la JUSTICE  ? Est il favorable pour  permettre d’obtenir ce que nous voulons obtenir à savoir la JUSTICE ? Le racisme est un terrain qui nourrit la discorde, il nourrit les graines de la discorde, il nourrit la non-justice ? Du fait que les personnes non-blanches suivent des règles mises en place par les suprémacistes blancs et ce en tout domaine (Éducation, Économie, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre)les amenant  à ne pas pouvoir se comprendre ni observer avec la logique mais uniquement avec l’émotion, ce qui est le ferment de l’incompréhension et de la frustration pour elles.

Les personnes blanches ne peuvent s’empêcher de se maltraiter et éduquent les victimes à faire de mêmes, cherchant toujours une raison pour se nuire et appellent cela « blague » , « humour » et ce pour quel résultat ? Ils sont les professeurs, les modèles, les maîtres à penser de manière directe et indirecte, LES SEULS VÉRITABLES GUIDES SPIRITUELS  de toutes les personnes non-blanches à ce jour dans l’univers connu, aussi pourquoi être surpris des désastres au sein des dits couples de personnes non-blanches qui suivent leurs cours au quotidien, et en en permanence sans voir ce qui leur est enseigné…? Étudier ce que produisent ces personnes et voir le résultat au quotidien étudier ce qui y est enseigné, étudier les principes utilisés dans leurs relations. Voir les principes et les logiques qui y sont développés. Et observer les résultats et les « dégâts » causés au sein des relations entre personnes non-blanches par effet d’entraînement et noter, étudier pour comprendre. Se poser la question suivante : Qu’est ce qu’il y a constructif dans ce film que que je viens de voir ?
Car quoi qui soit enseigné dans ce système aux personnes non-blanches l’est dans le but de les rendre non-constructives, nourrir la violence,la vulgarité, et se nuire, se défier, se mépriser pour tout et rien,
et ce afin de maintenir en place un système conçu dès le départ au détriment des personnes non-blanches et ce sans qu’elles puissent s’en rendre compte, car persuadées que cela est à leur avantage, alors que leur condition en change nullement.

TOUT CE QUI A LIEU DURANT L’EXISTENCE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) RENFORCE LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) LE RACISME EST UN BUSINESS ET LES SUPRÉMACISTES BLANCS NE PEUVENT ACCEPTER DE SE TROUVER À EN PERDRE LE CONTRÔLE, AUSSI FONT ILS TOUT CE QU’ILS SONT EN MESURE DE FAIRE POUR LE MAINTENIR À FLOT, À COMMENCER PAR ÉDUQUER LEURS VICTIMES  PAR LA TROMPERIE, ET SI NÉCESSAIRE EN UTILISANT LA VIOLENCE DIRECTE OU INDIRECTE.

couple-mariage-chinois

pb277734-ba9b5

woxie-199396-bytes-cheyenne-woman-named-woxie-haury-in-ceremonial

Il s’agit d’un problème qui pour être compris doit  faire appel au sens  logique, car le racisme est un système qui suit une logique. Cette logique étant conçue pour maintenir en état de domination et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, la suprématie blanche est une relation de pouvoir dynamique. Comprendre ce qu’est et comment fonctionne le racisme qui est la suprématie blanche est essentiel pour ses victimes.

Il ne s’agit nullement de remettre en question les croyances dites « religieuses » de quiconque car cela est propre à chaque individu et ne concerne que lui, cela n’est pas le  problèmes, mais cette croyance « religieuse » ne doit nullement gêner la réflexion logique ce qui semble être souvent le cas pour beaucoup de personnes non-blanches, vivant les choses émotionnellement plus que logiquement, à savoir que la plupart semblent oublier le contexte au sein duquel elles évoluent et comment elles sont affectées directement et indirectement par ce contexte idéologique globale. Les personnes non-blanches ne doivent JAMAIS oublier cela, à savoir que tant qu’existera ce système elles ne seront nullement protégées des dégâts qui leur sont causés et qui sont associés au contexte idéologique qu’est le système de la suprématie blanche.
Or c’est ainsi que le éduquent les suprémacistes blancs pour les maintenir sous contrôle, en les incitant à n’observer  les choses et les considérer que d’un point de vue émotionnel, en oubliant le contexte dans lequel elles ont lieu, compensent en attendant, et espérant,  que les choses changent plutôt que d’essayer, et de tenter de changer les choses. Une croyance quelle qu’elle soit devant elle aussi être nourrie par la JUSTICE et produire de la JUSTICE du fait qu’elle se doit d’avoir lieu dans un monde de JUSTICE, que personne ne soit en aucune mesure lésée. À ce jour est ce le cas ?
« Croire ne signifie pas ne pas réfléchir ».

Citation : « Le mysticisme disparait devant la connaissance. Avant la connaissance il y a l’ignorance. » La connaissance est la vérité qui suit la logique. La vérité est ce qui est et elle ne s’embarrasse pas de sentiments. »

Pour l’ensemble des personnes non-blanche la PRIORITÉ  devrait être  « JUSTICE D’ABORD » !

Nous pouvons nous laisser illusionner par les apparences et le pseudo confort mais faire face à la vérité est le meilleur moyen pour progresser, et il faut reconnaître que nous préférons l’illusion plus que la vérité.

IL FAUT REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, action 24/7.

JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, action 24/7.

http://www.producejustice.com

POURQUOI LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS DES « ÉPOUX » ET DES « ÉPOUSES » MAIS AU MIEUX DES ASSOCIÉS, DES PARTENAIRES DE CELLULES.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. …NEELY FULLER JR »

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

POURQUOI LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS DES « ÉPOUX » ET DES « ÉPOUSES » MAIS AU MIEUX DES ASSOCIÉS, DES PARTENAIRES DE CELLULES.

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)et quelles que soient leurs relations, rien ne sera là ou cela devrait être. Car de telles relations et ce, pour quoi qui soit entrepris, au sein d’un tel système,  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination TOTALE ET DÉFINITIVE, de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Prémisse : « Aucune personne non-blanche  ne peut prétendre être marié(e) si elle est à la fois un  sujet,  cela ne fonctionne pas. Un mari a du pouvoir, or à ce jour aucune personne non-blanche dans ce système n’en a car nulle personne non-blanche ne se trouve  aux commandes de quoi que ce soit réellement. Croire être aux commandes de quoi que ce soit pour une personne non-blanche, est une erreur commise par les victimes non-blanche, erreur issue de la confusion par manque de discernement et de réflexion Logique, sur leur véritable condition, au sein de ce système qui les maintient à l’état de prisonniers ».

Le monde est dominé par une idéologie, un système royaliste,  qui fonctionne comme un gouvernement global de la non-justice et maintient en situation de domination l’ensemble des personnes non-blanches (noires, jaune, brunes, rouge..).

Un « époux », un père, une épouse, une mère, est un individu qui peut garantir à celle qu’il a choisi pour épouse un nombre substantielle de chose, et la plus importante de toutes est celle de pouvoir lui procurer de sa protection et ce dans un monde qui favorise avant tout la Justice.

Pour lui garantir qu’il sera en équilibre avec elle.
Pour lui garantir qu’ils ne seront tous deux  nullement en situation de domination et de  maltraitance.
Pour lui garantir qu’il sera en mesure de la protéger de toutes formes d’injustice.

Néanmoins ils peuvent tendre à FAIRE DE LEUR MIEUX CELA EST UNE NÉCESSITÉ.

Pour être un époux cela nécessite pouvoir exister en tout et pour tout dans un monde qui garantit la JUSTICE et couvre ce statut d’époux. Le monde n’est en rien pour les personnes non-blanches un lieu paisible, il leur est hostile du fait de l’existence global d’un système hostile personnifié par les suprémacistes blanc (racistes) aux commandes de celui ci.

Un époux décide comme le fait un homme, or être un homme est avoir de l’autorité pour lui-même, et sur un certain nombre de choses et ce sans que personne ne puisse remettre en cause cette autorité, ce qui n’est pas le cas des personnes non-blanches, elles ne décident de rien, n’ont aucun pouvoir, dans ce système, elles sont les sujets, les enfants, des suprémacistes blancs qui sont en charge d’elles directement et indirectement. À ce jour rien n’a changé les personnes non-blanches sont déplacées selon la volonté des suprémacistes blancs (racistes).

 

RELATIONS ENTRE PERSONNES NON-BLANCHES DE SEXE COMPLÉMENTAIRES : REVOIR LES EXIGENCES À LA BAISSE Part 1 LES MESURES

Cela à ce jour est impossible à garantir pour quiconque et encore moins en ce qui à trait aux personnes non-blanches (noires) les sujets et les prisonniers des suprémacistes blancs qui les possèdent elles et leurs biens compris. Puisque lorsque vous possédez une personne tout ce que possède cette personne vous appartient aussi, ce qui en l’occurrence est le cas pour ce qui est des relations des personnes blanches qui possèdent et dominent les personnes non-blanches leur dictant tout, les possédant elles et leurs biens.

Il y a donc des raisons logiques de croire que durant l’existence du système de la suprématie blanche aucune personne non-blanche ne peut garantir, ni prétendre être un « époux » en tant que personne de sexe masculin, et une « épouse » en tant que personne de sexe féminin. Vous ne pouvez être un époux, et une épouse et en même temps dépendre et être sujet en état de subordination d’une autre personne, ET CE DANS UN MONDE QUI NE GARANTIT AUCUNE JUSTICE.

Comme un esclave qui croit être marié sur la plantation mais qui continue à dépendre de son maître, il est juste un esclave qui se croit marié, et ce avec l’autorisation de son maître, et non de son bon vouloir à lui en tant qu’esclave. Un esclave obéit il ne décide de rien. De plus il peut être échangé, déplacé et séparé de sa dite « épouse » elle même supportant la même condition.
Ce dit mariage n’est en fait qu’un simulacre, il n’est en  rien une vérité.

Les deux personnes non-blanches demeurent des sujets, elles n’ont nulle réelle autorité pour  elles et sur elles mêmes, elles dépendent des décisions de ceux qui les possèdent à savoir les suprémacistes blancs qui sont les maîtres suprêmes de la planète en ce qui concerne les relations entre personnes blanches (dominantes) et non-blanches (leurs sujets) et ce dans tous les domaines d’activité  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte. Les suprémacistes blancs sont ceux qui donnent les ordres, et ce pour tout, sont les guides « spirituels » les « leaders »,  les personnes non-blanches qu’elles le veulent ou pas exécutent, suivent, font.

Cette situation aussi difficile  à accepter qu’elle soit, et aussi difficile qu’elle puisse paraître, demeure à ce jour celle des personnes non-blanches/noires dans le monde et dans leurs relations d’avec les personnes blanches dans le monde. Les personnes non-blanches  continuent à perpétuer ce simulacre de dit « mariage » alors qu’il en est réellement rien, elles se croient mariées mais ne le sont nullement, car étant toutes des sujets dans ce système conçu pour les dominer et les maltraiter et au sein duquel elles ne peuvent décider de rien sans l’approbation des suprémacistes blancs (racistes) de près ou de loin, ayant la mainmise et pouvant à) tout instant intervenir. De plus cela est au bénéfice de la gloire de ce système qui par le biais de la symbolique rappelle que tout ce qui est blanc est à vénérer et tout ce qui ne l’est pas à rejeter.

Un système qui ne leur garantit nulle ÉGALITÉ, nulle JUSTICE, qui les maintient à l’état de sujets, d’enfants mâles et femelles.

Il ne peut exister de mariage pour des personnes qui sont dominées, sujets, et dépendantes en tout et pour tout des suprémacistes blancs (racistes) hommes et femmes blanches (racistes) qui croient et défendent cette idéologie basée sur la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche de par sa couleur de peau.

Ce ne sont tout au plus que des tentatives de mariage.

« Les personnes non-blanches peuvent se parer de leurs tenues dites « traditionnelles » , « rire », « s’amuser », mais il en est de même qu’en prison, le prisonnier peut faire du sport dans la cour, aller à la bibliothèque, fumer une cigarette, se pavaner, cela ne gêne nullement le suprémaciste blanc, ou le geôlier,  qui lui sait que ces personnes  ne sont que dans une illusion de « fausse liberté », elles  demeurent en état de subjugation, en détention, elles sont encore sous son regard, sous son contrôle , sous sa domination, et ses dictats et cela est la seule chose qui compte pour du début à la fin de la journée pour le suprémaciste blanc (raciste), or,  c’est cela que semblent oublier les personnes non-blanches à ce jour, en ce qui concerne  leur situation,  dans le monde au sein duquel elles évoluent et ont été plongées qui est globalement dominé par les suprémacistes blancs (racistes) qui dirigent et évaluent tout sur la planète ».

par conséquent seules les personnes blanches à ce jour ont ce titre de maris et de femmes, d’époux et d’épouses, car dans leur système elles ne sont pas des sujets ni des victimes de la suprématie blanche (racisme), elles ne sont sujets de personnes,  et ce même quand elles observent quelques injustice entre elles. Il est à noter que les personnes blanches entre elles peuvent avoir des disputes, mais sur le fond elles s’accordent pour ce qui est de conserver le pouvoir sur l’ensemble des personnes non-blanches. Pour les suprémacistes blancs (racistes)  cette idéologie est leur raison de vivre. Quoi qu’il arrive et où qu’il se trouve le suprémaciste blanc (raciste) cherche un moyen quel qu’il soit pour dominer et maltraiter directement et indirectement une personne non-blanche.

Ces dits mariages pour les personnes non-blanches, ne sont rien d’autres qu’un moyen indirect ou direct sans qu’elles le sachent de glorifier le système de la suprématie blanche, sur le plan symbolique et idéologique, et fonctionnels, tout ces dits mariages renforcent le système de la suprématie blanche car ont lieu durant l’existence de ce système et dans ce système unique, des mariages qui pour le moment ne servent nullement à l’ élimination mais à sa glorification, car pas motivée par une volonté et une pensée contre raciste ni de vouloir remplacer ce système par un système de JUSTICE.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme) et cesser de s’illusionner pour appréhender ces considérations, sortir de l’émotion et faire appel à la logique.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

WORKBOOK-COVER-NEW

La nouvelle version du Code disponible sur le lien ci dessous.

http://www.producejustice.com/