PRODUIT BASIQUE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME)


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

 « PRODUIT BASIQUE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) ».

Assertion : Extraits  du United Independent Compensatory Code/System/Concept a Textbook/Workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (White Supremacy) © Neely Fuller Jr Revised/Expanded Edition.

« 1 Beaucoup de personnes ont été lésées qui ne devraient pas être lésées ».

« 2 Beaucoup de personnes sont à blâmer ».

« 3 Les personnes qui sont le plus à blâmer sont pleinement visibles ».

« 4 Les personnes qui sont le plus à blâmer sont toutes les suprémacistes blancs ».

WORKBOOK-COVER-NEW

« Les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux en charge de l’ensemble  des personnes non-blanches directement et indirectement,  ils sont ceux qui contrôlent la manière dont les personnes non-blanches  pensent, disent et font par conséquent ils sont ceux à blâmer pour tous les problèmes qui ne devraient pas arriver aux personnes non-blanches sur la planète.  Les suprémacistes blancs sont les maîtres et contrôlent les activités des personnes non-blanches. » Neely Fuller Jr.

Un système au sein duquel est glorifié, et vénéré  le meurtre, l’assassinat, la violence, le mensonge, l’hypocrisie, l’hostilité, la destruction.
Un système au sein duquel les individus et surtout les victimes sont incitées à faire de même au point d’être devenues hautement toxiques pour elles mêmes n’ayant pas d’autre modèle que celui-ci. Ce système étant le seul et unique en place à ce jour qui domine et gouverne le monde.

Les suprémacistes blancs n’ont pas pour objectif de produire de la justice, cela n’est pas dans leur programme, et bien qu’ils clament paix, amour, et autres slogans pour tromper les victimes, ils ne cessent de semer la CONFUSION.

Les victimes ne meurent pas toutes mais toutes sont touchées, elles ne peuvent nullement sortir intactes de cette guerre, car elles sont en guerre, elles sont l’objet d’une guerre, le racisme est la guerre des guerre, le crime des crimes. Une guerre qui s’appuie sur la domination et la maltraitance des personnes blanches par les personnes non-blanches, de manière directe et indirecte, une guerre sans frontières et sans front, faisant une victime  à chaque coin de rue,  à chaque rencontre,  silencieusement,  de manière tragique. Une guerre avec d’immenses impacts dévastateurs silencieux.

Quoi qu’il arrive à ce jour sur la planète aux personnes non-blanches dans leurs relations et ce quel que que soit le domaine d’activité, qui leur soit nuisible, et qui ne devrait pas leur arriver, est à mettre au  crédit des suprémacistes blancs.
POURQUOI ?
Parce que les suprémacistes blancs modélisent le monde à leur image, et cette image et ce qu’elle reflète il faut l’admettre est MONSTRUEUSE,  le monde est sous leur autorité devenu un véritable champ de bataille, il n’est nul endroit qui ne  soit pas affecté par ce fléau.

POURQUOI LES SUPRÉMACISTES BLANCS SONT À BLÂMER ?
Parce qu’ils sont ceux en charge de l’éducation des personnes non-blanches et de ce qu’elles possèdent ou pas, savent ou pas, valorisent ou pas, croient et ou doivent croire, les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux qui donnent la « mesure », dirigent, décident de la cadence. Ils officient en « métronome » et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Parce qu’ils sont ceux qui contrôlent les ressources de la planète. ils sont ceux qui contrôlent la valeur de l’argent, ils sont les grands instigateurs, les chefs d’orchestre.

Les personnes non-blanches par conséquent doivent cesser de se critiquer pour leur situation/condition désastreuse, puisqu’il n’est nulle personne non-blanche (noire) à ce jour sur  terre quel que soit son âge et son sexe,  et ce peu importe son titre, son diplôme, son statut social, voire les millions qu’elles affichent,  qui soit en charge de quoi que ce soit, car elles sont TOUTES sous la domination des suprémacistes blancs (racistes), qui sont ceux qui autorisent et refusent, leur donnent ou pas ce qu’elles possèdent, les gouvernent en tout.
Les suprémacistes blancs (racistes) sont aux commandes pour tout,  décident de tout pour les personnes non-blanches de près ou de loin. Ils sont les instigateurs majeurs. Leur idéologie est la cause de ce problème Majeur.

Les suprémacistes blancs (racistes) fixent tous les standards que suivent les personnes non-blanches, sont ceux qui influencent les personnes non-blanches à agir comme elles le font, à penser comme elles le  font, et à parler comme elles le font, que ce soit directement, ou indirectement, vivent au sein d’un système et y réagissent, elles sont, qu’elles l’acceptent ou pas servants(es) et victimes, et supportent ce seul et unique  système en place, et y évoluent en son sein. Qu’elles le reconnaissent ou pas.
Les suprémacistes blancs (racistes) sont au centre du désarroi, de la détresse, des problèmes, de cette confusion dans laquelle sont plongées les victimes au quotidien.

Car quel est ce standard ?
Ce standard est que ce qui est blanc est à vénérer et ce qui est non-blanc est à mépriser, et ce peu importe la forme, les personnes non-blanches ne s’en rendent pas systématiquement compte pourtant c’est cela qui est à l’œuvre. Aussi ne doivent elles nullement être surprises de se voir se maltraiter et se mépriser entre elles, amenées qu’elles le sont à se détester, éduquées à considérer que les personnes blanches et ce qu’elles font sont la référence. L’image de référence, l’idéal que toute personne non-blanche se doit d’atteindre.

Ci dessous le standard le symbole idéologique de la dite « beauté ». Qui fixe et a fixé ce standard ?

000045559

Ci dessous,  le standard appliqué, la référence, (imposée en fait de manière directe et indirecte) à toutes les personnes non-blanches. Prêtes à se maltraiter entre elles sans s’en rendre compte pour prouver leur dite beauté. Vouloir prouver sa dite beauté n’est en rien logique. Faire cela est une forme de maltraitance car cela implique d’inférioriser ce qui est aussi de manière incidente maltraiter par comparaison une personne par rapport à une autre.

barbie-ethniques

De toutes les « Barbie » Le Modèle suprême N°1 est la « Barbie blanche » pas celle aux cheveux crépus, ni celle à la peau non-blanche. Elle est le centre autour duquel toutes les autres  doivent tourner,  elle est la référence suprême.

Le suprémaciste blanc (raciste) considère et sait que quoi que clament les personnes non-blanches, y compris  les type  « ethniques » qu’ils ont d’ailleurs  inventé (ethnique = non-blanc) qu’ ils sont  ceux qui fixent les règles, fabriquent les standards que doivent suivre et imiter l’ensemble des personnes non-blanches. C’est cela qu’implique le fait d’être un produit basique du système de la suprématie blanche en ce qui concerne la situation des personnes non-blanches. Quoi qu’elles fassent à ce jour, elles le font selon les seuls et uniques standard des suprémacistes blancs. Car l’idée qui domine une personne est ce qui fait la personne. Quelle idéologie domine à ce jour le monde ?

Les suprémacistes blancs font tout pour que soient dominées et maltraitées d’une manière ou d’une autre les personnes blanches semant la discorde et la confusion entre et parmi elles, sans qu’elles comprennent qu’elles sont incitées à produire du chaos, à se détruire, à être hostiles pour elles et entre elles, par ces mêmes personnes qu’elles vénèrent et qui leur servent de référence, à savoir les suprémacistes blancs (racistes).

Du Rwanda à Buesnos Aires, du Pakistan à L’Iran, du Brésil à Chicago, les suprémacistes blancs sont ceux qui génèrent toutes ces calamités parmi les personnes non-blanches qu’ils éduquant et incitent, qu’ils forment.

Les victimes sont incitées  à se détester,  ou à se prouver que leur couleur de peau est une chose à magnifier, dans les deux cas ce ne sont là que des réponses favorisées par l’existence du racisme qui est la suprématie blanche, qui est la cause de ces réactions incorrectes qui ne sont nullement efficaces pour le contrer mais au contraire lui donnent plus de force et augmente son pouvoir destructeur.
Il n’y à pas à se vanter de quoi de ce soit ni à se mépriser il y a à produire de la JUSTICE et ce quel que soit l’entité. Les personnes non-blanches n’ont pas à imiter les personnes blanches dans ce processus qui s’avère être une offense à la création. Nulle personne sur terre ne s’est créée au point de se mettre au monde seule, au point d’avoir agencer chaque particule qui la compose, aussi n’a t-elle à se vanter de rien. Cela est de la logique. Il n’y  à vanter de rien..

Cette idée dévastatrice qui domine le monde à savoir l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) qui  a été mise en place, par au moins une personne, car il s’agit d’une pratique issue de l’esprit d’au moins une personne, a été mise en place  afin de réguler les relations entre les personnes de la planète, une idée « malsaine », cette idée étant celle de la Race donc du racisme, développée, pratiquée, maintenue, répandue  par les personnes blanches que sont les racistes ou suprémacistes blancs qui y croient. C’est cela qu’est le système de la suprématie blanche, une religion, car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions.

Les suprémacistes blancs (racistes) déterminent à ce jour le destin des personnes non-blanches et ce en y instillant le maximum de confusion au point qu’un grand nombre de personnes non-blanches ne s’en rendent pas compte, alors qu’elles évoluent au sein de cet unique système en place sur la planète, cause des dommages, aussi les problèmes qu’elles observent dans leurs relations entre elles et dans leurs situations, en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre vient de l’existence de ce système.  Un système qui les motive et les éduque directement et indirectement à se mettre dos à dos, à vivre dans une incompréhension totale, elles sont mises en situation de désaccord permanent, et d’hostilité.
Quoi qu’il arrive aux personnes non-blanches (noires particulièrement) cela est à mettre au compte de celles et ceux en charge de leur existence à savoir les suprémacistes blancs (racistes)  les vrais dictateurs car leur dictent tout.

Tant que l’ensemble des personnes non-blanches ne comprendront pas cela elles continueront à se faire du tort sans se rendre compte que c’est cela qui est attendu d’elles car c’est pour cela qu’est conçu ce système. Et c’est cela qu’il est urgent et nécessaire de cesser. CAR AU FINAL toute ces manigances suprémacistes (racistes) le sont à l’avantage de ce système pour le plaisir, la gloire et le gain matériel des suprémacistes blancs (racistes).

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

L’ensemble des personnes non-blanches qu’elles le veuillent ou pas, qu’elles l’acceptent ou pas, qu’elles le reconnaissent ou pas,  se trouvent à ce jour toutes être et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), et tant qu’il sera en place,  ÊTRE le produit basique de ce système au sein duquel elles évoluent et sont contenues en tant que victimes, prisonniers, enfants.

Cette idéologie est celle qui les guide et par lequel elles évoluent, elles en sont les victimes désignées, et ce même au fin fond de l’Amazonie car les suprémacistes blancs sont aux commandes, ils ont mis le monde sous cloche, gèrent un territoire qu’ils considèrent être leur propriété, ( il s’agit d’une idée que les suprémacistes blancs (racistes) rendent réel, mais une idée quand même car le monde n’appartient à personne, à aucune entité, aucun organisme, encore moins aux hommes et ce peu importe ce qui est considéré ) ce territoire étant la terre et tout ce qu’elle contient. Tout ce que font les victimes l’est de manière directe ou indirecte en réaction au racisme. Leur existence est inhérente au racisme, dès lors qu’elles naissent,  du fait de leur couleur de peau, elles naissent dans un monde dominé par le racisme. Éduquées à servir (servant) et à subir (*Victime) ce système qui pour elles est une Boîte dans laquelle elles tournent en rond, s’agitent, se battent, se font du tort, du fait de leur incompréhension.

*Victime = Une personne qui se trouve dans une situation contre sa volonté et dont elle ne peut se protéger, dont elle ne peut empêcher que  lui arrive ce qui lui arrive. Les personnes non-blanches ne pouvant empêcher aux suprémacistes blancs de les dominer et de les maltraiter, ne pouvant faire en sorte que cesse ce qu’elles subissent, demeurent des victimes. Elle sont « victimisées » mises en situation de victimes. Être victime est subir une chose ou une situation et être dans l’incapacité (physique, intellectuelle, ou autre ) de faire en sorte que cela cesse.

PS : Tout ce que font et/ou ne font pas l’ensemble des personnes non-blanches, l’est en réaction directe et indirecte de ce système et ce qui est globalement à leur détriment . Le système de la suprématie blanche est la force motivante, leur gouvernant, elles dépendent en tout et pour tout, et ce quel que soit le domaine d’activité, des décisions de l’ensemble des personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie, ces personnes blanches étant sont les suprémacistes blancs (hommes racistes, femmes racistes).

« Le fait de vouloir revendiquer sa couleur de peau, et ou de la mépriser en tant que personne non-blanche (noire) est une preuve manifeste de l’existence du Racisme (suprématie blanche) autrement pourquoi chercher à exister par sa couleur de peau et/ou la mépriser.
Qu’est ce qui peut motiver cela ?
Dans les cas la source demeure la même quelle est cette source ? ».

Définition traduite du  Compensatory Counter Racist Codified Wordguide du terme (appellation) : Produit basique du système de la Suprématie Blanche.

Utiliser ce terme comme un « titre officiel » pour soi-même, quand vous vous présentez, ou lorsque vous vous présentez à d’autres personnes dans le but basique de parler et d’agir compte tenu de tout ce qui à trait à la question de la Race, du Racisme, et/ou Contre Raciste. Les autres termes peuvent être utilisés dans le même but sont  » Une Victime de la Suprématie Blanche », « Un Servant de la Suprématie Blanche »,  » Un Prisonnier de la Suprématie Blanche » etc….

Note : Durant l’existence de la Suprématie Blanche (Racisme)les titres mentionnés auparavant, d’identification, sont parmi les meilleures, correctes, plus précis et vrais déclarations qu’une personne non-blanche  pour s’auto-identifier peut faire quand elle parle et/ou agit à propos de préoccupations qui sont de l’ordre de la Race, du Racisme, et/ou du Contre Racisme. Neely Fuller Jr © 2010.

b9a29730d053c4c6760b1ea6a94d0313

Il n’est rien à ce jour que ne fassent les personnes non-blanches qui ne soit pas directement ou indirectement affecté, influencé d’une manière ou d’une autre par l’environnement idéologique que représente à l’échelle planétaire le système de la suprématie blanche, un système carcéral, une prison pour toute personne non-blanche.

Les personnes non-blanches quoi qu’elle fassent et disent dépendent de ce que décident le suprémacistes blancs et ce au quotidien. Les suprémacistes blancs ont des plans à court, moyen et long termes pour leurs victimes, qui elles ne semblent pas prendre la mesure de leur situation.
Ces dernières persuadées que ce qu’il leur arrive est « normal » alors qu’en fait elles sont l’objet d’un plan grandiose conçu pour les dominer et les maltraiter et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables, quitte à ce qu’elles pensent en être à l’origine alors qu’il en est rien. Les victimes ne sont aux commandes de rien. Elles ne sont qu’incitées par les suprémacistes blancs (racistes) à se croire aux commandes mais ne commandent rien. Elles se trouvent dans l’illusion.

Les victimes se croient « IN » alors qu’elles sont « OUT », se croient « BRANCHÉES » alors qu’elles sont « DÉBRANCHÉS ».

Les suprémacistes blancs en dérobant le monde y ont tout dérobé y compris les personnes non-blanches. Au point que quoi qui soit fait le soit toujours à l’avantage de leur idéologie à la gloire de leur système.

SI LES PERSONNES NON-BLANCHES DOUTENT DE LA VÉRITÉ DE LEUR SITUATION DE CAPTIFS, ALORS POURQUOI CHERCHENT ELLES À ALLER LÀ OÙ SONT LES PERSONNES BLANCHES ?

QUE FAIRE ? Suggestions.

♦ Fonctionner de manière à ce que le fait d’exister n’ait pas d’autres buts que celui de produire de la JUSTICE et ce en toute circonstance, et quel que soit le domaine relationnel en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) .

♦ Devenir un homme Universel pour les individus de sexe masculin.

♦ Devenir une femme Universelle pour les individus de sexe féminin.

♦ Fonctionner en mode constructif afin de développer un état d’esprit qui amène à considérer toute interaction en Mode de résolution de problème, sans chercher à en créer d’autres.

Aussi longtemps qu’existe le système de la Suprématie Blanche il est correct pour les personnes non-blanches de sexe féminin et masculin d’être en contact l’une avec l’autre seulement pour les raisons suivantes:

1 = S’engager à produire, construire réparer, les choses qui méritent de l’être, faire des travaux constructifs.

2 = Échanger avec les autres sur les manières et les moyens d’ éliminer le Racisme ( Suprématie Blanche)  et comment établir de la Justice.

3 = Avoir des relations sexuelles afin d’améliorer la communication, tout en échangeant sur comment contrer le racisme et produire de la Justice.

Ces trois points ci dessus sont extraits  du United Independent Compensatory Code/System/Concept a Textbook/Workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (White Supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

« Quels que soient le titre, le label, la distinction, la religion, le nom, l’apparence, la tribu, le sexe, la profession, etc….ce qui importe le plus,  et ce qui compte le plus, , est comment nous nous comportons chacun au contact de l’autre, car cela est soit constructif, et/ou non-constructif ».

Devenir un homme et une femme universels fonctionnant en mode constructif 24/7 quel que soit le lieu et la circonstance.

IL EST URGENT DE DEVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s