LES MOTS.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .… NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)et quelles que soient leurs relations, rien ne sera là ou cela devrait être. Car de telles relations et ce, pour quoi qui soit entrepris, au sein d’un tel système,  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination TOTALE ET DÉFINITIVE, de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

« Éviter en tant que personne non-blanche d’assumer qu’une personne blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche n’est pas raciste parce que cette personne blanche manifeste de la « sympathie » et ou de la dite « gentillesse », car, durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne blanche en capacité d’être raciste en est probablement un(e) et demeure un suspect raciste. Les suprémacistes blancs (racistes) sont prêts à tout pour se dissimuler et usent  en permanence de tactiques, la tromperie et le mensonge, étant celle qu’ils affectionnent  pour tromper leurs victimes. Ils se disent être tout et n’importe quoi,  tant que cela leur permet de se dissimuler, seul compte au final pour un suprémaciste blanc de continuer à pratiquer son idéologie. Prétendant une chose et faisant le contraire, ils sèment la confusion ».

 

Titre : LES MOTS.

Bonjour lectrices, bonjour lecteurs ,

PS : Ce qui suit ci-dessous,  n’est que suggestions, comme le sont l’ensemble des articles de ce blog.
Que chaque individu, chaque personne prenne ce qui lui convienne sans se sentir obligé, il se doit de considérer sa situation, ce qu’il est en mesure de supporter, ou pas, de tolérer ou pas. SUIVEZ LA LOGIQUE, la logique qui est cause et effets, ne suivez personne d’autre.
Unis dans l’objectif et indépendants dans l’action.
A ce jour contrer le racisme reste théorique, car nul n’a à ce jour trouvé de formule qui soit effective,  cette théorie ne sera pratique que lorsque le racisme aura définitivement disparu en tant que pratique et en tant que système idéologique pour être remplacé par un système de JUSTICE, ce qui sera la preuve de la validité de cette théorie. Car soit le racisme existe soit il n’existe pas.

Le seul moyen de vérifier la validité d’une théorie est de l’expérimenter.


Je vous invite toutes et tous  lectrices et lecteurs, et ce en vue de développer un processus de la logique contre raciste, à analyser le fait de considérer que l’usage d’un mot pour qualifier une personne ou une situation ne doit nullement se faire sans savoir à l’avance de quoi il est réellement question. À plus forte raison dans un monde dominé par l’idéologie du racisme qui est la suprématie blanche.

Comprendre que l’usage d’un mot quel qu’il soit pour « qualifier » une situation ou une personne nécessite au préalable d’en  avoir une définition précise, définition devant révéler la vérité.
Comprendre que les mots sont des outils qui ont une fonction, un mot est certes neutre mais une fois utilisé il est censé accomplir une tâche. Aussi afin de contrer le racisme il parait avisé d’avoir cela à l’esprit, compte tenu que toute personne non-blanche à ce jour vit dans un monde dominé par cette seule et unique idéologie.

Comprendre que l’usage d’un mot dans un contexte dominé par le racisme doit avant tout et surtout, chercher à révéler la vérité et à produire de la Justice, et non servir à nourrir l’hostilité, et la maltraitance d’autrui, ni soutenir ce système, car c’est cela que font et veulent les suprémacistes blancs avec leur canevas linguistique conçu tout à leur gloire, conçu pour les vénérer,  et conçu pour tromper les victimes.

L’usage d’un mot par toute personnes et particulièrement par une personne non-blanche, victime du fait de sa couleur de peau du racisme, qui n’aura pas cette fonction de chercher à révéler la vérité et produire de la JUSTICE, ne sera que perte de temps et d’énergie, car cet usage autre ne servira qu’a renforcer le système de la suprématie blanche (racisme) une idéologie qui incite les personnes non-blanches à se maltraiter, à se dénigrer. L’usage d’un mot nécessite de définir le contour, il ne s’agit pas d’un gymnastique théâtrale verbale. Ni de chercher à rabaisser et/ou mépriser l’autre, encore moins chercher à se moquer de lui et/ou le maltraiter.

Il y a à comprendre lecteurs et lectrices, que contrer le racisme nécessite d’éviter de dire des choses à une personne en vue de la rabaisser,  mais de se focaliser sur ce qu’elle fait, car c’est cela seul qui compte, ce qu’elle fait qui est soit constructif soit non constructif. De comprendre que l’élimination du racisme commence par l’usage des mots afin de produire de la JUSTICE et éliminer la confusion, car dans ce système la plupart des mots servent à cimenter et à renforcer l’idéologie de la suprématie blanche (racisme), à générer des conflits.

DEVENIR SCIENTIFIQUE, CESSER D’ÊTRE ALLERGIQUE, AVOIR UNE APPROCHE MÉTHODIQUE,  AVOIR DE LA MÉTHODOLOGIE.

Un homme commet un crime au moment ou il commet le crime.

L’usage du verbe être d’attribution nourrissant la confusion, et l’hostilité, la violence et les conflits,  et ne révélant pas la vérité. Dans ce monde les suprémacistes blancs (racistes) utilisent les mots pour tromper leurs victimes, qui elles même en les utilisant augmentent la tromperie. Car ces mots assez souvent ne disent pas la vérité et n’ont pas de définition précise. Servant à augmenter la confusion.

*Ici il est proposé un exemple qui a pour origine une réflexion faite par une personne A à une autre personne B. La première personne A  ayant traitée d’égoïste la seconde personne B.

« Tu es égoïste« 

Dans ce cas mettre en pratique la logique et rester focalisé sur ce qui doit servir à révéler la vérité , et éviter de se laisser emporter par ses émotions, car nuisent trop souvent à la compréhension. Éviter de réagir émotionnellement. Éviter d’en faire une affaire de personne, il ne s’agit pas d’un règlement de compte , il s’agit de comprendre, de savoir si cela est vrai ou faux. D’avoir de la précision.

Commentaire de A : »Tu es égoïste« 

Réponse de B : OK ! « Tu dis que je suis égoïste , (cela est une forme d’accusation, une charge) Bien ! Cela est entendu. Puis je te poser quelques questions ? »
*Attendre la réponse. Si oui procéder.

Question 1 : « Qu’est ce qu’un égoïste » ?

*Attendre la réponse et ne poser la seconde question qu’une fois la réponse  obtenue et précise pour celui et/ou celle qui pose la question. Et procéder ainsi pour les autres questions, à savoir que tant que la réponse n’est pas obtenue et précise, éviter de passer à la question suivante.

FAIRE PREUVE DE PATIENCE. CELA EST IMPORTANT. CAR TROP SOUVENT IL Y A CETTE HABITUDE,  TENDANCE, À VOULOIR PASSER À LA QUESTION 2, LA VÉRITÉ EST AU BOUT DE CE PROCESSUS. ET CE MÊME QUAND CELA PREND UN CERTAIN TEMPS.

N’AIDEZ PAS LA PERSONNE À RÉPONDRE, LAISSEZ LUI LE SOIN DE LE FAIRE ELLE MÊME, ÉVITER DE FAIRE DES COMMENTAIRES, CELA AUSSI EST TRÈS TRÈS IMPORTANT AFIN DE MINIMISER LES CONFLITS  ET LES DISPUTES.

Rester poli et courtois. Faire preuve de patience.

PROCÉDER COMME POUR UNE INVESTIGATION, SUIVRE LE PROCESSUS, LA PROCÉDURE DES QUESTIONS RÉPONSES. ÉVITER L’ARGUMENTATION CAR CELLE CI RISQUE D’ENVENIMER LA CONVERSATION, NE RIEN PRENDRE DE MANIÈRE PERSONNELLE. RESTER FOCALISÉ SUR LE PROBLÈME NON SUR LA PERSONNE, RESTER FOCALISÉ SUR LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ.

Question 2 Qui est qualifié pour dire et définir qui est ou n’est pas un égoïste ?

Question  3 Qui est en mesure de définir avec précision qui est et n’est pas égoïste ?

***ET AINSI DE SUITE POSEZ LA QUESTION SUIVANTE UNE FOIS LA QUESTION PRÉCÉDENTE RÉPONDUE AVEC PRÉCISION.

Qu’implique t-il de dire et de ne pas dire et en détails  pour être un égoïste ?

Qu’implique t-il de faire et de ne pas faire et en détails pour être un égoïste ?

Que fait et dit un égoïste, que ne fait et ne dit pas un égoïste en économie, en éducation, dans le divertissement, dans la politique, dans le travail, dans la loi, dans la religion, dans le sexe et dans la guerre ?

Comment allez vous vous comportez avec une personne que vous considérez égoïste ? Pour produire quoi ?

Comment ne vous comporterez vous pas avec une personne que vous considérez égoïste ? Pour produire quoi ?

Quel est le but de qualifier une personne comme étant un égoïste ?

Est ce constructif ? si ou oui pourquoi ? si non comment ?

Est ce non constructif ? si ou oui pourquoi? si non comment ? Pour produire quoi ?

Est ce que manger pour se nourrir soi est être égoïste ? Est ce parler seul est être égoïste ? A quel moment est ce qu’une personne est et n’est pas égoïste ? Est ce que lever son bras vers le ciel est être égoïste ?
Où commence et se termine ce qui est considéré égoïste ? A partir de quoi ? de quand ?

Définissez moi une personne qui égoïste et une personne qui n’est pas égoïste et en détails, quelles sont les preuves ?

Est ce que le racisme qui est l’action pratique de dominer et maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de la peau est un acte égoïste ?

Les suprémacistes blancs (racistes) ne sont elles pas les personnes les plus égoïstes, dès lors que la pratique du racisme est de vouloir dominer et maltraiter toute personne non-blanche, n’est elle pas l’idéologie la plus égoïste car se pratiquant sur la base du mépris de toute personne non-blanche sans exception, pour le bénéfice unique des personnes blanches qu’elles se disent ou pas racistes. Pour la satisfaction de leur ego.
le racisme est l’ idéologie égoïste ultime, car nourrit l’égo des suprémacistes blancs (racistes).

NB : Les personnes non-blanches, victimes du racisme, se doivent de cesser de s’attribuer des noms et des qualificatifs car en faisant cela elles augmentent l’hostilité et le degré toxique que ce système produit et dont elles sont les premières à en souffrir, car les incitent à se faire du tort, ce qui a pour résultat non d’affaiblir le système de la suprématie blanche (racisme) mais de le renforcer.

Dire ce que fait une personne et non ce que vous pensez qu’elle est. RÉVÉLER LA VÉRITÉ. PRODUIRE DE LA JUSTICE.

IL EST URGENT DE DEVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s