LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) ONT DES DÉSACCORDS SUR LA FORME MAIS PAS SUR LE FOND, POUR GÉRER LES PERSONNES NON-BLANCHES.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .… NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)et quelles que soient leurs relations, rien ne sera là ou cela devrait être. Car de telles relations et ce, pour quoi qui soit entrepris, au sein d’un tel système,  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  de l’hypocrisie, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination TOTALE ET DÉFINITIVE, de ce système permettra une réelle égalité, égalité et justice que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements de personnes blanches et non-blanches et non-blanches entre elles, et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquelles sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont guidées et dirigées par cet axiome idéologique principal qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée comme blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

« Éviter en tant que personne non-blanche d’assumer qu’une personne blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche n’est pas raciste parce que cette personne blanche manifeste de la « sympathie » et ou de la dite « gentillesse », car, durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne blanche en capacité d’être raciste en est probablement un(e) et demeure un suspect raciste. Les suprémacistes blancs (racistes) sont prêts à tout pour se dissimuler et usent  en permanence de tactiques, la tromperie et le mensonge, étant celle qu’ils affectionnent  pour tromper leurs victimes. Ils se disent être tout et n’importe quoi,  tant que cela leur permet de se dissimuler, seul compte au final pour un suprémaciste blanc de continuer à pratiquer son idéologie. Prétendant une chose et faisant le contraire, ils sèment la confusion .

Titre :

LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) ONT DES  DÉSACCORDS SUR LA FORME, MAIS PAS SUR LE FOND POUR GÉRER LES PERSONNES NON-BLANCHES.

Les personnes non-blanches à ce jour ne doivent nullement se laisser piéger par les apparentes divergences qui sont affichées au grand jour sous couvert de bataille, entre les suprémacistes blancs (racistes).

En effet ces personnes non-blanches se doivent, pour observer ce qui se passe, tenir compte du contexte global, qui pour elles et en ce qui concerne leurs relations dans le monde d’avec les personnes blanches, est dominé par le système de la suprématie blanche (racisme), observer ces personnes blanches qui se disent ou pas racistes, que le rapport de domination, la relation de pouvoir demeure la même à savoir : Que les personnes blanches sont au sein de ce système en situation de supériorité de par l’existence d’un système dédié tout à leur cause et ce au détriment des personnes non-blanches.
Cela est la première chose à avoir à l’esprit pour comprendre la situation de manière précise.

Aussi lorsque les personnes non-blanches pensent voir des suprémacistes blancs se disputer, cette dispute est avant tout sur la forme mais pas sur le fond.

Sur la forme,  ce qui veut dire sur  la manière dont doit être gérée cette domination sur les personnes non-blanches, à savoir soit de manière subtile et trompeuse ou soit de manière violente et brute.
Sur le fond ce qui veut dire que l’idéologie ( le principe actif ) demeure le même, à savoir qu’il s’agit de dominer et de maltraiter l’ensemble des personnes non-blanches sur la base de la couleur de leur peau, car c’est ce que pour cela qu’est conçu et qu’existe  cette idéologie coûte que coûte, cela est  le pré-requis.

La bouteille et le packaging changent mais l’effet du produit, ce qu’il doit faire reste le même, le contenu et l’effet du contenu demeurent le même.

Aussi il n’est nullement sain de se sentir en confiance durant l’existence de ce système pour ce qui concerne les personnes non-blanches pour ce qui à trait à leur condition au sein de ce système idéologique, et en ce qui concerne leurs relations d’avec les personnes blanches. Lorsqu’elles observent des désaccords entre personnes blanches,  elles se doivent de comprendre qu’il s’agit en ce qui concerne ce désaccord de savoir pour elles, de qui des deux personnes blanches, sera en charge des personnes non-blanches et comment, car c’est de cela dont il est réellement question et rien d’autre.

Il ne s’agit pas de nourrir l’hostilité envers qui que ce soit mais de comprendre la situation de départ et ce qu’elle implique de manières directes et indirectes, dans un monde dominé par la suprématie blanche. Il ne s’agit pas de détester qui que ce soit mais de comprendre que ce système et ce qui lui permet d’exister est ce sur quoi se focaliser, ce qui est à remplacer, et le faire savoir à toute personne blanche, qu’il ne s’agit pas de régler le compte de quiconque mais de travailler à faire disparaitre cette idéologie qui a pour conséquence de maintenir en place un arrangement tragique, un climat d’hypocrisie entre les personnes blanches et les personnes non-blanches, dans un monde ou toute personne blanche est éduquée à dominer et maltraiter toute personne non-blanche qu’elle l’accepte ou pas, car c’est pour cela qu’existe ce système.

Il y a des désaccords de fond mais pas de forme entre suprémacistes blancs.

Et ce ne sont pas tous ces noms inventés pour les confondre qui y changera quoi que ce soit, qu’il s’agisse d’un « démocrate », d’un « républicain, d’un « socialiste, d’un « conservateur », d’un « libéral » toutes ces personnes blanches défendent une seule et unique cause qui est que le système de la suprématie blanche perdure et soit maintenu. Un système qui favorise la pratique de la non-justice à l’égard de toute personne non-blanche et ce quel que soit son âge, son dit statut, son dit titre etc, elle est non-blanche elle est donc à dominer et à maltraiter d’une manière ou d’une autre et à commencer par la tromperie et la confusion, par l’usage de mots qui ne révèlent pas la vérité.

Citation : « Les mots dans ce système servent et sont utilisés à tromper les victimes« . Neely Fuller Jr.

Certains suprémacistes blancs préfèrent le fouet, d’autres préfèrent l’hypocrisie, le mensonge, la tromperie, c’est une question de « style », mais le cap, la direction, l’objectif,  est le même, à savoir avoir le dessus sur l’ensemble des personnes non-blanches, les dominer et les maltraiter. Et c’est cela que doivent observer les victimes à savoir l’ensemble des personnes non-blanches, qui ne doivent nullement perdre de vue la raison d’être, l’existence d’un tel système.
Oublier cela est faire une erreur fatale et mortelle.

Or il faut constater que cette stratégie de la confusion,  et ces batailles internes,  sèment le trouble dans l’esprit de nombreuses victimes, perdues par ces manigances, qui regardent sans réellement comprendre ce qui est en jeu véritablement.

Un suprémaciste blanc quoiqu’il dise ne répond qu’à un seul credo qui est celui de pratiquer ce pour quoi est conçu son système, qui veuille que soit dominé et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau. Il ne suit qu’une chose qui est celle de pratiquer la suprématie blanche.

De plus l’ensemble des personnes non-blanches communément appelées noires compte tenu de cette situation de départ, ne doivent nullement être surprises d’être traitées comme des enfants, d’être maltraitées,  d’être méprisées, dénigrées, car dans ce système cela est la condition qui leur est destinée, elles ne sont ni des hommes ni des femmes mais des enfants de sexe masculin (mâle) et féminin (femelle) et ce peu importe leur âge, même avec un titre de président d’un dit pays elle demeure sous l’autorité des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche/racisme )elles sont des enfants devant obéir et exécuter ce qui leur est ordonné par le suprémacistes blancs (racistes) que sont les personnes blanches les plus puissantes et les plus intelligentes d’entre elles. Car les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche (racisme) ne sont pas parmi les plus puissantes et les plus intelligentes d’entre elles.

NB : Les personnes non-blanches se doivent de comprendre que si elles observent ces batailles, qu’elles sont bien au centre d’une GUERRE, qu’elles sont des prisonniers de guerre et sont l’objet d’une guerre car en sont les cibles désignées

. Une guerre qui a pour objectif de les maintenir captifs, dans la condition qui est celle qu’exige ce système pour elles. Et que cette guerre fait rage, elle n’a nul front, que l’ennemi est à tous les coins de rue et peut être n’importe quelle personne blanche car pour que soit pratiqué le racisme il faut que cela soit fait par eu moins une personne blanche, or il n’existe aucune liste nominative, par conséquent cela est pour elle personne non-blanche un devoir que de suspecter toute personne blanche qui se dise ou pas raciste durant l’existence de ce système qu’est le système de la suprématie blanche (racisme), cela n’a rien de personnel c’est de la logique.

Les personnes non-blanches doivent cesser de rêver et considérer leur situation au sein de ce système, ce pourquoi ce système a été mis en place, et ce qu’il est censé générer pour elles réellement. Arrêter de croire à des fantaisies et regarder la vérité en face.

Sortir de ces approches émotionnelles concernant ce problème et n’utiliser que la LOGIQUE, être en mode « Business-Like ». Elles n’ont pas à réagir et à s’agiter, elles ont à régler des problèmes et cela n’a rien d’émotionnel. Elles se doivent de taire leurs frustrations et de conserver leur sang froid. Il est question d’affaires et non de compte de personnes à régler.

Et cette affaire est de remplacer ce système par un système de Justice, c’est cela qui est l’objectif, non de savoir si elles sont aimées, appréciées, ni se faire flatter pour leurs tenues et costumes, il n’est nullement question de sympathie, business is business.

Cesser d’être sur la forme car avec les suprémacistes blancs elle est très souvent trompeuse,  ils font tout pour tromper les victimes, ce sont des magiciens, les rois de l’illusion.

Pour un suprémaciste blanc tout est question de faire ou de ne pas faire ce qu’ils ont décidé de faire ou de ne pas faire que les victimes soient contentes ou pas contentes, qu’elle soient d’accord ou pas. La victime peut dire ce qu’elle veut mais c’est ce qu’ils auront décidé qui sera.

Reconnaître son ignorance est le début de la connaissance.

IL EST IMPÉRATIF DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

LA PRODUCTION DE LA JUSTICE UNE PRIORITÉ ULTIME ET ABSOLUE. N’OFFREZ PAS DES CADEAUX PRODUISEZ DE LA JUSTICE.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » ..NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/ RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉOLOGIQUE UN MODE DE PENSÉE.  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

 JUSTICE UNE PRIORITÉ ULTIME ET ABSOLUE. N’OFFREZ PAS DES CADEAUX PRODUISEZ DE LA JUSTICE.

Produire de la JUSTICE est une affaire sérieuse.

Tout ce qui est pensé, dit et fait par un individu quel qu’il soit, et quelle que soit la circonstance, qui ne produit pas de JUSTICE de manière ultime et absolue,  est une perte de temps et d’énergie.

Compassion, amour, pardon, attention, gentillesse, etc…etc si ces mots en pratique ne sont pas soumis à la loi de la JUSTICE et ne produisent pas de Justice, ces mots ne seront que des mots sans substance qui tromperont celui qui les considérera comme des vérités substantielles. Car  tout ce qui est pensé, dit, et fait par un individu pour exister doit être synonyme de production de JUSTICE.

Il faut comprendre que produire de la JUSTICE nécessite de réfléchir sérieusement et est une affaire à prendre sérieusement en considération, considérer cela de manière accessoire est la plus grande erreur, l’erreur majeure que puisse faire à ce jour tout individu. Refuser de produire de la JUSTICE est participer à favoriser l’existence et le maintien de la non-justice pour soi et pour autrui.
« Un bourreau peut être gentil mais il en demeure pas moins un bourreau » sa gentillesse n’étant qu’un artifice pour tromper sa victime, il en est de même des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) leur gentillesse n’est qu’artifice, qu’un leurre, car ils demeurent des suprémacistes blancs (racistes) des personnes qui croient en cette idéologie nourrie par la pratique de la non-justice.

Citation :  » Si vous êtes une personne qui ne pratiquez pas la Justice, vous n’avez pas à me dire qui vous êtes. Je sais qui vous êtes. Vous êtes une personne qui ne pratiquez pas la Justice ». Neely Fuller Jr.

Beaucoup de personnes se définissent par des titres, des noms, des labels, des sigles, et bien d’autres choses ( un drapeau par exemple) pour se qualifier et se présenter à autrui. Cependant une seule et unique chose compte qui est : Quoi que vous dites que vous possédiez, ou dites être pour vous définir et/ou fassiez  cela produit il de la JUSTICE ?

Aussi quoi que pense une personne pour se définir, quoi qu’elle fasse, qu’elle se dise « américaine », « françaises », haïtienne », Coréenne », etc… ces noms s’ils ne sont pas synonyme de production de JUSTICE pour la personne qui l’emploie pour se définir durant son existence, ces noms ne disent pas la vérité, si tant est que se définir dans ce monde doit avant tout être synonyme de production de JUSTICE et véritablement produire la JUSTICE.

Il n’est nul être sur terre à ce jour qui produise réellement de la JUSTICE dans l’univers connu, la JUSTICE est à produire, elle est le ferment, l’ingrédient essentiel à toute et pour toute forme d’existence.

Du début à la fin de la journée seul cela compte, seul cela comptera et seul cela aura compté. À SAVOIR : Vous produisez de la JUSTICE, ou,  vous n’en produisez pas.

Cette seule chose compte, car cela seul permet de générer une et/ou des relations de qualité basées sur l’objectif ultime que :

Équilibre entre les personnes et les choses de l’univers.

1 Personne ne soit maltraitée.

2 Que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive.

Vérité + Justice + Équilibre = PAIX

Penser, dire, et faire cela en toute circonstance est chercher VÉRITABLEMENT vouloir à produire de la JUSTICE , en toute situation, veiller à minimiser les conflits, produire une relation saine et non toxique, non nocive aussi bien pour soi que pour autrui. Car c’est de cela qu’il est question à ce jour pour remplacer le système de la suprématie blanche (racisme) par un système de JUSTICE.

Si cet axiome n’est pas mis en priorité dans chaque action pour soi et autrui, rien ne sera là où il se devra d’être, car tout sera corrompu par la pratique de la non-justice qui est contraire à la pratique de la JUSTICE, ce qui favorisera des dysfonctionnements, du chaos. C’est cela qui est à produire, à savoir la Justice pour garantir un monde permettant l’émergence d’une véritable « humanité », un monde qui permettra l’émergence d’un homme et d’une femme Universels, un monde porté par des hommes et des femmes universels fonctionnant en toutes circonstances en mode constructifs.

Traiter l’autre de la manière dont vous souhaitez être traité. Soyez JUSTE avec vous pour l’être avec l’autre.

Être juste est faire en sorte de favoriser harmonie et équilibre, cela est faire en sorte d’éviter de se nuire soi en tant qu’entité et ce quelle que soit la forme, et d’éviter par extension de nuire à autrui. Tout est question de code de procédure en vue de l’obtention d’un résultat précis qui est soit constructif soit non constructif.

*  Manger, dormir, boire, marcher, se soigner, se laver, se caresser etc… Pour produire quoi ? Est ce que cela, produit de la JUSTICE pour soi et autrui ? Si oui pourquoi ? Si non Pourquoi ? En quoi cela sera t-il constructif ? Quelles sont les preuves ?

* Boire de l’alcool, fumer, prendre des drogues, se tatouer etc… Pour produire quoi ?.  Est ce que cela, produit de la JUSTICE pour soi et autrui ? Si oui pourquoi ? Si non Pourquoi ? Quelles sont les preuves ? En quoi cela sera t-il constructif ? Quelles sont les preuves ?

* Crier sur autrui, s’énerver, se fâcher, insulter, frapper autrui et soi etc… Pour produire quoi ?. Est ce que cela, produit de la JUSTICE pour soi et autrui ? Si oui pourquoi ? Si non Pourquoi ? En quoi cela sera t-il constructif ? Quelles sont les preuves ?

Aussi il est sain et logique de faire en sorte de se préserver soi et tout ce qui nous est donné à la naissance pour exister correctement ( un corps, des organes, des mains, des pieds, des yeux des oreilles, un cerveau, une pensée, …) en ayant et en adoptant une pratique correcte, et ainsi faire en sorte d’éviter de nuire à sa capacité de réflexion, de respiration et d’oxygénation, nourrir son corps de manière saine sans lui administrer des substances qui mettent et risquent de mettre en péril son système vital, la VIE, et/ou se mettre en situation de se mettre en péril. Considérer que tout est codifié et mérite d »être suivi correctement afin d’obtenir un résultat constructif.

Tout individu qui nourrit du mépris pour autrui, se doit de se mépriser lui-même, plutôt que de chercher à nuire à autrui.

Quoi que vous injectiez dans votre corps et ce quelle que soit la forme doit servir à produire de la JUSTICE, non à se mettre en difficulté au point de se nuire, de mettre en péril son système vital.

Quoi que vous fassiez avec votre corps et ce quelle que soit la forme doit servir à produire de la JUSTICE, non à se mettre en difficulté au point de se nuire.

Ne déclarez pas la guerre à votre corps et encore moins à votre esprit, faire cela est une offense à soi et au « créateur » faire cela est le ferment de la non-justice.

Produire de la JUSTICE est une pratique qui se doit d’être quotidienne, minute par minute, heure par heure, jour par jour, une pratique de TOUS LES INSTANTS avec soi et avec autrui, et ou tout autre chose de l’univers connu.

Produire de la JUSTICE est le résultat d’une pensée logique considérant la cause et les effets, ayant considéré le résultat qui se doit d’être constructif. Une logique qui a pour objectif de garantir que quoi qui soit pensé, dit et fait puisse permettre de garantir que les individus entre eux favorisent un autre état d’esprit que celui qui est actuellement en place et qui pour l’ensemble des individus est un poison, du fait qu’ils évoluent dans un système dominé par une idéologie qui favorise le poison, du fait que le racisme en tant qu’idéologie et moyen idéologique est un POISON, un poison qui dans son principe actif produit des individus se font du tort et le plus grand de tous du fait de leur apparence, de leur couleur de peau, et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables car prises dans la confusion. Une idéologie qui à ce jour est l’idéologie dominante sur la planète, qui est le racisme.

Les suprémacistes blancs (racistes) étant ceux qui décident de tout en tout et étant ceux qui maintiennent pour leur plaisir, leur gloire et le gain matériel un système dédié à dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau. Un système idéologique qui glorifie la guerre et incite à glorifier la guerre sous toutes les formes possibles et inimaginables, la guerre étant par définition la pratique de la violence envers autrui. Comment posséder un telle « intelligence  » et nourrir cette pensée au lieu de l’utiliser pour aider à produire de la JUSTICE ?

Les suprémacistes blancs adorent la violence et adorent la guerre, ils la Glorifient,  tout ce qu’ils font est nourri par cette motivation, il faut que quelqu’un soit maltraité et dominé tel est leur crédo, cela est pour eux une manière de combler leur ennui, et ils considèrent cela comme un « jeu ».  Comment considérer qu’ôter la vie d’autrui soit un jeu,penser cela est le fruit d’un esprit malsain et destructeur. Ce sont des vénérateurs de guerre car vénèrent la mort.

Ce système idéologique est un poison si puissant qu’à ce jour un simple regard, une phrase, un geste devient aujourd’hui  une déclaration de guerre, car ce poison rend hostile tout individu envers un autre sans qu’il ne comprenne pourquoi car programmé par ce système à produire de l’hostilité, à devoir maltraiter l’autre et ce par n’importe quel moyen ( moquerie, ridiculisation, dénigrement, comparaison, défi, compétition, insulte, violence directe coups, tuerie, meurtre, assassinat, terrorisme etc …) Toutes ces manifestations sont exacerbées par ce système qui les augmente plus qu’il ne les amenuise. Le problème est que ce système est à ce jour le seul et unique système en place sur la planète, et aucun autre n’est en mesure de le rendre inefficace, si cela était le cas le racisme n’existerait plus or est ce la cas ?

Ni socialisme, ni communisme, ni féminisme, si marxisme, ni libéralisme n’ont éliminé le racisme POURQUOI ?

Parce que ce qui fabriquent ces noms sont les mêmes à produire le racisme. Un suprémaciste blanc utilise la tromperie et l’illusion, mais une seule et unique chose compte quoi qu’il pense, dise et fasse, et ou ne pense pas, ne dise pas ou ne fasse pas,  qui est que soit maintenu et pratiqué son système, il ne vit et ne respire que pour cela et rien d’autre.

RIEN À CE JOUR N’A ÉTÉ EN MESURE DE FAIRE DISPARAITRE LE RACISME qui est LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE, aussi il est vain de prétendre, mais sain de persister à chercher à faire disparaitre ce fléau.

Soit le racisme existe soit il n’existe pas.

AMENÉES QUE SONT LES VICTIMES À PARTICIPER À UN ARRANGEMENT TRAGIQUE, À VALIDER L’HYPOCRISIE ET MAINTENIR LE STATU QUO, sans jamais se poser la question de la nécessité de produire de la production réelle de la JUSTICE, elles mêmes vivant du fait de leur couleur de peau sous le marteau de l’injustice, motivées et éduquées, institutionnalisées à faire de même et ce au bénéfice et le maintien, voire le renforcement d’un système conçu pour les dominer et les maltraiter elles-mêmes.

Le racisme de par son existence est un système qui favorise la non-justice et incite les individus et notamment les victimes à savoir les personnes non-blanches à prendre part à cette idéologie de la non-vie et ce malgré que cela soit à leur détriment.

Tout ce qui est fait durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui ne cherchera pas à produire de la JUSTICE est pure perte de temps et d’énergie et ce quel que soit le domaine d’activité et quelle que soit la relation au sein de laquelle sont impliqués les individus.

Les personnes non-blanches maintenues en situation de détention malgré elles n’ont pas à suivre ce schéma de pensée, n’ont pas à imiter ce que font les suprémacistes blancs, qui est globalement malsain car motivé par l’idée de domination et de maltraitance de l’autre, y compris d’eux mêmes. Elles se doivent de s’assigner à considérer que leur existence doit être toute dédiée à produire de la JUSTICE et cesser de maintenir le statu quo dans une situation qui mérite de disparaitre une fois pour toute.

POUR LA PRODUCTION DE LA JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME DANS LES 9 DOMAINES D’ACTIVITÉS.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » ..NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 « Il n’est pas un acte aujourd’hui et maintenant accompli par une personne non-blanche de Paris à Tokyo, de Washington à Tombouctou, de la Jamaïque au Pérou, sur l’ensemble dela planète,  qui ne soit pas directement ou indirectement motivé par le racisme qui est la suprématie blanche.
Pourquoi ?
Parce que le monde est dominé par cette seule et unique idéologie conçue dès le départ pour dominer et maltraiter toute personne non–blanche du fait de sa couleur de peau. Quoi que fasse ou pas une personne non-blanche à ce jour s’inscrit dans cette seule et unique dimension idéologique gouvernant l’ensemble de la planète et ce de manière tragique. Une domination de pouvoir qui est en faveur de toute personne blanche par devant toute personne non-blanche. Un pouvoir Incorrect compte tenu des intentions incorrectes qui le nourrissent ».

Et cela est soit vrai soit faux, car soit le racisme existe soit le racisme n’existe pas, il n’y a pas d’entre deux.

Martin Luther King, Gandhi, Malcom X, Nelson Mandela comptent parmi le nombre de personnes non-blanches qui ont   oeuvré, se sont battues, se sont opposées pour l’élimination du même problème. Ils se sont tous les 4 opposés au racisme qui est la suprématie blanche.

Citation : « Une compréhension de la Suprématie Blanche (Racisme), par ses victimes, automatiquement augmente le désir et la  nécessité de l’éliminer. » Neely Fuller Jr.

Citation :  » Nous devons donner du crédit à la grande Race Blanche, dans la mesure qu’ils se battront entre eux, qu’ils tricheront les uns envers les autres en affaires, mais quand approche le futur et la destinée de la race, une halte est immédiatement appelée. Pas tant pour le noir il ne sait pas quand et où arrêter de se faire du tort ». p 104 The philosophy and opinions of Marcus Garvey

En effet il est possible d’observer que tant que les personnes non-blanches notamment celles appelées « noires » ne sauront pas ce qu’est et comment fonctionne la suprématie blanche qui est le racisme, tout ce qu’elles comprendront d’autres ne fera que les confondre. Car à ce jour c’est cela qui constitue le véritable problème pour la grande majorité des personnes non-blanches et celles appelées noires en particulier, qui sont toutes en contact direct et indirect avec ce système, elles se trouvent globalement dans une grande confusion sans fin mise en place pour les contenir et les maintenir dans une condition qui est à leur détriment. N’ayant pour la plupart aucune idée de ce dans quoi elles sont plongées et ont été plongées, ce à quoi et ce dans quoi elles sont victimes. Ne comprenant pas,  que tant que ce système sera en place rien pour elles ne sera et ce quel que soit le domaine d’activité et dans leurs relations comme il se devrait d’être. Rien ne sera comme il se devra d’être. Ce système étant conçu pour les dominer et les maltraiter, les maintenir en situation de subjugation et de prisonniers, d’esclaves. Un esclave ne pense pas, il fait.

Se poser des questions est le début de la compréhension. Tout est Logique dans l’univers, cause et effet.

Ne suivez personne, car les personnes font des erreurs, suivez la logique qui est cause et effet.
Observer la logique et le principe que suit une personne et regarder les résultats qui est soit constructif soit non constructif. Car tout individu suit une idée qui elle s’appuie sur une logique pour un résultat lui même soumis à cette logique. TOUT EST CAUSE ET EFFET.

À NOTER :  « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Citation :  » Tout ce dont nous avons besoin est une manière prescrite pour gérer toutes les situations, nous avons besoin d’un code de pensée, de parole et d’action, une manière codifiée pour gérer toutes les situations, un travail de précision ». Neely Fuller Jr.

Citation : « Ce que veulent  les Suprémacistes Blancs(Racistes) plus que tout, ce n’est pas la terre, l’argent, ou la « séparation » d’avec les personnes Non-Blanches. Ce que les Suprémacistes Blancs (racistes) veulent le plus que tout, c’est la Suprématie Blanche elle-même ». Neely Fuller Jr

Il n’est rien  d’autre que veuille un suprémaciste blanc (raciste) si ce n’est pratiquer la suprématie blanche (Racisme) du début à a la fin de la journée, seul compte cela pour lui.




 
Titre :

LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME DANS LES 9 DOMAINES D’ACTIVITÉS.

Extrait des pages 104/105/106.traduit de l’anglais, et,  tiré de l’ouvrage The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

1
Économie
 :* L’ homme et la femme racistes parlent et agissent de manière à pouvoir s’assurer que les personnes non blanches, dépendront en tout temps et en tous lieux des personnes blanches, pour la plupart et/ou pour tous leurs besoins.

2 Éducation : *L’homme et de la femme racistes découragent et ou parlent et agissent de manière à empêcher aux personnes non blanches de chercher à acquérir des connaissances et/ou de chercher  conserver des archives,  des connaissance, dans la même mesure que celle   des Suprémaciste Blancs/Racistes. Ils/elles prennent un avantage injuste du fait que les personnes non blanches généralement ne font pas d’effort pour « savoir tout », ni ne s’efforcent de savoir,  ce dont elles ont besoin pour produire de la Justice et être constructif.

*L’homme et la femme racistes construisent, définissent, redéfinissent et utilisent, tous les mots et ou leurs significations de telle manière qu’ils servent à promouvoir et/ou à justifier la Suprématie Blanche(Racisme)  et/ou les actes des Suprémacistes Blancs/Racistes.

3 Divertissement : *L’homme et de la femme racistes font un effort spécial pour promouvoir l’abus des personnes non blanches, en les utilisant comme « choses » de « divertissement ». Ils/elles font cela en promotionnant, dépeignant, et/ou utilisant les personnes non blanches en tant « qu’animaux » de compagnie, comme « jouets », en tant que « cibles » de blagues dénigrantes, en tant que « poubelle » sexuelle, en tant que « toilettes » sexuelles, et ou moyen pour servir à grandir leur ego en érigeant les personnes non blanches comme des symboles des « possessions » des personnes blanches.

PS : Éviter de se servir du  sujet de la subjugation raciale  comme d’un sujet « drôle » prétexte  à produire des remarques qui font que les Suprémacistes blancs puissent se sentir plus à l’aise dans leur pratique du Racisme Suprématie Blanche. cesser de se comporter comme si vous devriez être le « comité de divertissement » en présence de personnes blanches.

Raison : Si ces personnes blanches sont racistes elles riront de vous pas – pas  avec vous.

4 Travail :  *L’homme et la femme racistes sont parmi les personnes de l’univers connu, des travailleurs « supérieur ». Il /elle « travaillent» plus que n’importe qui sur la planète, il/elle  ne cessent de chercher à comprendre et à s’améliorer.

Le « travail » de *l’homme et de la femme racistes est d’établir, de maintenir, de répandre, et/ou de raffiner la pratique du Racisme (Suprématie Blanche). En plus de cela, l’ hommes et la femme racistes utilisent la tromperie, la violence directe, et/ou la menace de la violence comme moyens afin de faire travailler les personnes non blanches de manière directe et indirecte et les avoir comme support de l’établissement, la maintenance, l’expansion, et/ou le raffinement du Racisme(Suprématie Blanche). Le résultat majeur d’un tel « travail » basé sur la couleur/non couleur des personnes, est la promotion du mensonge, de la non justice, et de comportements incorrects parmi les personnes de la planète.

5 Loi : *L’homme et la femme racistes, font, définissent, interprètent, et/ou pratiquent toutes les « lois » de manière à ce que directement ou indirectement ces « lois » aident à établir, maintenir, répandre, et/ou raffiner la pratique du Racisme( Suprématie Blanche).

6 Politique : *L’homme et la femme racistes, à aucun moment, ne disent quoi que ce soit, et/ou ne font quoi que ce soit, sans avoir  l’intention d’établir, de maintenir, de répandre et/ou de raffiner la pratique de la Suprématie Blanche(Racisme). L’homme et la femme racistes parlent, agissent, de telle manière à promouvoir la confusion ( déséquilibre) en pensée, parole, et action de leurs victimes (personnes non blanches) en tout temps, en tout lieu, dans tous les domaines d’activités, incluant : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe, et/ou Guerre. Les Racistes parlent et agissent comme guides suprêmes, enseignant, père, mère, prêtre, reine, guide, dieu, critique, créateur de disputes, arrangeur de disputes, juges, avocats, fournisseur, de dit »protecteur », etc… de toutes les personnes non blanches, partout sur l’univers connu, et dans tous les domaines d’activités.

7 Religion : *L’homme et la femme racistes pratiquent, promeuvent, et défendent  la pratique dune « religion » « unique ». Le nom de cette « religion » est la Suprématie Blanche( Racisme).

*L’homme et la femme racistes, aussi, en tout temps,  utilisent directement et indirectement  les noms et/ou rituels de chaque, ou toute, autre religion, pour promouvoir, à travers la tromperie, et souvent à travers la violence directe, la religion de la Suprématie Blanche.

8 Sexe : *L’homme et la femme racistes clament leur  « propriété » absolue sur la  personne non blanche, et pratiquent de manière directe, ou indirecte une maîtrise puissante, sur les activités sexuelles de toutes les personnes non blanches. L’homme et la femme racistes  revendiquent  un dit « droit d’accès » dans les activités sexuelles de chaque et/ou toute personne non blanche mâle et femelle.

9 Guerre : *L’homme et la femme racistes ne se battent pas, ne tuent pas, et/ou ne parlent pas contre ou pour qui que ce soit, ni lieu, ni chose, sans avoir l’intention directement ou indirectement d’établir, de maintenir, de répandre, et/ou de raffiner la Suprématie Blanche(Racisme).

*Les Racistes (Suprémacistes Blanc), en dominant leurs victimes ( Personnes Non Blanche) dans un domaine majeur d’activité,  les domine aussi en même temps dans tous les autres domaines majeurs d’activité.
 Posséder et dominer une personne non blanche pour un Suprémaciste Blanc est ce qui compte le plus,  dominer et contrôler une personne est la posséder elle et tout ce qu’elle a.

NB  *L’homme et la femme raciste = Homme et femme qui se classifient comme blanc et se reconnaissent comme tels..
La personne non blanche/noire est celle qui est victime et subit le racisme et en peut l’être de par sa condition (Sa couleur de peau) qui en fait  d’elle une victime dès sa naissance.

Extraits tirés de l’ouvrage The United Independent Compensatory Code System/Concept  textbook/workbook for thought, speech et/ou action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1971, révisé en 1984. p 104/105/106.

RAPPEL  pour comprendre la classification dans ce système  :

1 La personne « Blanche » est une personne qui se classifie elles-même comme « Blanche », et qui a été classifiée comme « Blanche », qui fonctionne généralement  comme une personne « blanche » dans tous les domaines d’activités incluant économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre.

2 La personne « Non Blanche » est une personne qui généralement a été classifiée  comme « Non Blanche » dans sa relation avec un « Non Blanc », et avec la et/ou les  personnes classifiées comme « Blanches », et ce dans tous les domaines majeurs d’activité  incluant économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre.

3 Le Suprémaciste « Blanc »(Raciste) est une personne qui se classifie elle même comme « Blanche », et qui généralement fonctionne comme un/une « Blanc /che » et qui pratique la subjugation raciale ( Basée sur la classification « Blanc » et « Non Blanc ») contre la personne classifiée comme « Non Blanche », et ce à tout moment, en tout lieu, et dans un et/ou les neuf domaines d’activité incluant économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre.

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb

The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

POUR LA PRODUCTION DE LA JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/ RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉOLOGIQUE UN MODE DE PENSÉE.  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Home Page

 

CELA NE COMPTE PAS !

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

freedom-summer-bus-high-res-side-view

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

CELA NE COMPTE PAS !

IL EST IMPORTANT DE TOUJOURS SE RAPPELER QUE : « CE QUI DÉFINIT ET DÉTERMINE LA CONDITION D’UN INDIVIDU DANS LE SYSTÈME DANS LEQUEL IL ÉVOLUE, QUE CETTE CONDITION EST INHÉRENTE À  CE POUR QUOI EST CONÇU CE SYSTÈME. »

  « LA VÉRITÉ EST COMME LA POÉSIE ET LA PLUPART DES PERSONNES DÉTESTENT LA POÉSIE » . Marc Twain.

Néanmoins nous devrons commencer à accepter la vérité car elle révèle ce qui mérite de l’être et évite de perpétuer le mensonge, et l’hypocrisie. Accepter la vérité du diagnostic pour engager un processus de guérison. Refuser de faire le déni de cette SITUATION est le premier pas à engager avec soi et autrui pour favoriser une relation saine.

Refuser le mensonge et dire la vérité, dès lors que  la vérité est révélée l’individu se retrouve à pouvoir évoluer sereinement en étant informé, ce qui lui évite d’induire autrui en erreur.

Un individu à qui il est communiqué une information erronée est une personne maltraitée.
POURQUOI ? Parce que une personne informée incorrectement, sera amenée à penser, parler et agir de manière incorrecte, et à son détriment pour lui et toutes les personnes qui seront en contact avec lui du fait que ces personnes subiront les effets de cette personne informée incorrectement. Une personne informée volontairement et délibérément incorrectement est une personne maltraitée, qui se retrouve à son tour du fait d’être informée incorrectement à maltraiter autrui.

Dire la vérité est le commencement pour produire de la JUSTICE, dire la vérité n’étant nullement chercher à nuire autrui, ni lui dire des choses en vue de le blesser. Dire la vérité est révéler les choses qui mérite de l’être pour aider à améliorer ce qui mérite de l’être.
Aussi n’entrer en contact avec une autre personne seulement et uniquement pour produire un résultat constructif.  Être en mode constructif en permanence, adopter une *culture constructive, une culture de JUSTICE.

La culture étant ce que pense dit et fait une personne au moment où elle le pense le dit et le fait. La culture constructive est penser, dire et faire que lorsque ce qui est pensé, dit et fait sert à ne produire que des résultats constructifs.

Beaucoup de personnes à ce jour sur la Terre pensent que ce qu’elles observent est « Normal » ou le « Fruit du hasard » ou encore disent « c’est comme cela » , « c’est le monde », « c’est ainsi , on y peut rien pour le changer » .

Combien de personnes observent que le monde au sein duquel elles vivent et qu’ils ont appris à l’école ou ailleurs, que ce monde  est à l’image de la projection d’une pensée dominante qui a été mise en place de manière globale volontairement et dont l’acceptation s’est faite depuis des siècles soit par  la contrainte soit par la séduction soit par la violence (VIOLENCE Indirecte/Directe).
Un modèle de pensée, politique, idéologique, structuré par un ensemble de schémas, des symboles, des signes, un langage, une pensée et des actions qui servent à maintenir en place cette domination idéologique à échelle locale et globale.

Citation : « APPAREMMENT REGARDER LE MONDE TEL QU’IL EST SEMBLE ÉCRASANT POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, PRÉFÉRANT S’ACCOMMODER DE GADGETS POUR ÉVITER D’AFFRONTER LA RÉALITÉ ET CACHER LEURS FAIBLESSES ET LEUR IGNORANCE COMME LE FONT LES PEUPLES PRIMITIFS…. NOUS NE SOMMES PAS TRÈS PROGRESSIFS. NOUS DEMEURONS TRIBALISTIQUES/ RITUALISTIQUES.

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES SE DOIVENT D’APPRENDRE À AFFRONTER LA RÉALITÉ ELLES ONT BESOIN D’UN CODE CONÇU POUR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE ». Nelly Fuller Jr.


APPRENDRE À DEVENIR CONSTRUCTIF DANS TOUS LEURS COMPARTIMENTS DE LEUR VIE. ONT TOUTES SORTES D’EXCUSES POUR PARADER… SE  DOIVENT D’ARRÊTER CES EXHIBITIONS INUTILES CAR LEUR SITUATION NE LE PERMET PAS. ELLES SOMMES PRISONNIERS DE GUERRE, ESCLAVES ET SUJETS D’UN SYSTÈME QUI NOUS DOMINE.

« FAIRE CROIRE A UNE VICTIME QU’ELLE EST UN « ASSOCIÉ » ALORS QUE SA CONDITION DANS LE SYSTÈME AU SEIN DUQUEL ELLE ÉVOLUE DEMEURE LA MÊME A SAVOIR CELLE DE VICTIME DANS UN SYSTÈME QUI LA MALTRAITE SUR LA BASE DU MÉPRIS LIÉ A LA COULEUR DE SA PEAU EST LUI FAIRE PRENDRE PART A UN « ARRANGEMENT TRAGIQUE ». C’EST L’INSCRIRE DANS UNE PLUS GRANDE CONFUSION, CE N’EST PAS LUI DIRE LA VÉRITÉ MAIS LA RENDRE SERVANTE VICTIME ET COMPLICE. » Mirtho Linguet.

Les personnes non-blanches ont fini par accepter cette situation et ce à leur désavantage , et se sont accommodées de l’idée de rester en surface pour les choses sérieuses.

*Toute personne blanche qui est en capacité d’être un(e) raciste en est probablement un (e).

ÉVITER LA CONFUSION!

Ce n’est pas parce qu’une personne blanche vous dit qu’elle est « boudhiste », « Rasta », « Libérale », « Progressiste », « Communiste », « Socialiste », « Nationaliste », « Féministe »…. etc….. Que cela ne fait pas d’elle un et/ou un suspect raciste, ces personnes blanches malgré leurs labels, et les intentions qu’elles affichent, restent des suspects racistes, pour des raisons logiques liées à l’existence de ce système qui est tout à leur gloire, et à leur avantage, qu’elles s’y associent ou veulent s’y dissocier, et parce que cette personne dit cela durant l’existence de ce même système à son avantage, elle ne dit pas la vérité et elle le sait, un(e) raciste demeure une personne qui excelle dans la tromperie.
À ce jour aucune de ces désignations n’a empêché l’existence, ni fait disparaître le racisme, qui est la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Nombreuses sont les personnes blanches qui au-delà de ces labels pratiquent quotidiennement et de manières silencieuses le racisme envers toute personne non-blanche avec laquelle elles sont en contact, cette pratique existant de fait puisque le racisme est avant tout et surtout une relation de pouvoir dynamique entre une personne blanche qui a toute latitude dans son système à dominer et à maltraiter sous quelle que forme que ce soit une personne non-blanche/noire,  quotidiennement du fait que toutes les deux évoluent au sein d’un système raciste qu’est la suprématie blanche, qui veuille que soit dominée et maltraitée directement ou pas toute personne non-blanche.

Viennent elles et veulent elles pour que cesse le système de la Suprématie Blanche (Racisme) et où sont les preuves ?
Et si cela est vrai pourquoi ce système continue t-il d’exister ?

NB : Les personnes blanches ont des désaccords et des disputes sur la forme mais pas sur le fond, les personnes blanches qui ne croient pas au racisme ne sont pas parmi les plus intelligentes et les plus puissantes, ne sachant pas elles même comment faire pour que cesse cette pratique qui souvent est du fait d’amis et de personnes blanches qu’elles fréquentent et ne refusent pas de fréquenter et ce bien que les sachant racistes, car le fait de se savoir blanc annule le désaccord de forme mais pas de fond. Elle sait que cela lui procure des bénéfices et ce que cela lui coûterait de les perdre.

LA MÉTAPHORE DE LA FAMILLE RACISTE.

La famille raciste est composée uniquement, essentiellement, fondamentalement  de personnes blanches à savoir des individus,  qui croient et défendent l’idée de dominer et maltraiter les personnes non-blanches sur la base de la couleur de peau, et ce pour le plaisir, la gloire et le gain matériel. Cela est leur entreprise et celle ci est soutenue par l’ensemble des personnes blanches qui comme elles croient et défendent cette idéologie, il est question pour ces personnes de conserver le pouvoir sur l’ensemble des personnes non-blanches que cela soit fait directement ou fait indirectement et ce dans toute la maison qui est pour ces personnes blanches, la planète.

Il arrive que parmi elles, parfois, l’un d’entre eux, ou l’une d’entre elles, ou quelques uns ne soit pas d’accord et se voient rejetés, il se sentent dépossédés, trouvent qu’il n’ont pas assez de pouvoir, de bénéfices, ou que la pratique mérite d’être revue ( il faut savoir que ne pas être d’accord n’étant pas accepté , cela équivaut à mettre en péril l’entreprise et les profits qui y sont associés) alors ces dernier par dépit, se rendent chez les victimes que sont les personnes non-blanches et leur proposent de rester parmi elles, pour les aider ( c’est ce qu’elle pense et parfois avec sincérité) pour en fait, cependant ainsi régler leur propre problème, leur propre dilemme. En fait elles recherchent ces personnes blanches à retrouver du pouvoir, à se voir adulé, se faire flatter l’ego, tout en disant vouloir lutter contre le racisme (intention louable s’il en est mais dans ce cas ne représente que cela, une intention). Car cette personne blanche sait que sa position bien qu’inconfortable parmi les personnes blanches, demeure du fait de l’existence de ce système une position qui la rend supérieure à toute personne non-blanche, et il leur arrive même de dire qu’elles ne sont pas une blanche aux personnes non-blanches, ce qui dans ce cas n’est pas dire leur dire la vérité et augmenter le degré de confusion. Elle sait qu’elle fait partie, même avec un moindre pouvoir, de la Famille des personnes blanches, famille qui la rend du fait de son appartenance elle aussi puissante.


En restant parmi les victimes pour régler son dilemme elle frappe à la mauvaise porte, les victimes n’ont pas de pouvoir. Dire aux victimes qu’elle n’est pas d’accord n’aidant nullement ces dernières. Et ne faisant qu’augmenter le degré de confusion.
Elle devrait retourner parmi les membres de sa famille plutôt et engager sa lutte, afin de les convaincre de cesser ce qu’ils font aux personnes non-blanches. Il faut reconnaître qu’à ce jour cela n’est pas réglé. Car les personnes blanches qui se disent pas racistes ne sont ni parmi les plus rusées ni parmi les plus puissantes. Si c’était le cas le racisme aurait déjà disparu or cela est loin d’être le cas.

POURQUOI CELA NE COMPTE PAS ?

Parce que tant qu’existera ce système et qu’il sera en place toute personne blanche quoi qu’elle dise et fasse  devra acceptée d’être considérée comme un suspect raciste.
Une suspicion Logique.

Car il n’est nulle part une liste qui spécifie avec précision qui parmi les personnes blanches en capacité de pratiquer le racisme de qui l’est ou ne l’est pas.

La seule chose qui compte est d’observer le résultat :   LE PROBLÈME EST IL OU PAS RÉGLÉ  ?  Car soit le Racisme existe soit il n’existe pas, or le racisme ne devrait pas exister car le racisme est la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche du fait qu’elle soit non-blanche. Durant une épreuve seul compte le résultat et rien d’autre. Ce système soit il existe soit il n’existe pas.

Parce que ce n’est pas une question d’effort de la part des personnes blanches mais de disparition totale et définitive de ce système, qui tant qu’il sera en place fera de toute personne non-blanche une victime qu’elle l’accepte ou pas.

Parce que s’excuser en tant que personne blanche et même si cela est compréhensible n’est en rien régler le problème, ce ne sont que des mots.

Parce que venir en tant que personne blanche pleurer parmi les victimes n’est en rien régler le problème, dire combien ils sont désolés n’est en rien régler le problème.

Parce que malgré tout cela le racisme qui est la suprématie blanche continue d’exister. Et cela est soit vrai soit faux.

LA SEULE CHOSE QUI COMPTE POUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE EST DE SAVOIR SI LE PROBLÈME EST RÉGLÉ UNE FOIS POUR TOUTE. A SAVOIR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME A T-IL ÉTÉ TOTALEMENT ÉLIMINÉ, ÉRADIQUÉ EN TANT QUE SYSTÈME POUR ÊTRE DÉFINITIVEMENT REMPLACÉ PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Qu’une personne blanche se dise rasta, boudhiste, libéral, progressiste, etc…. ne change rien pour une personne non-blanche, cela NE COMPTE PAS !!! Car tant que durera ce système ces labels ne servent et ne serviront qu’à confondre les personnes non-blanches et ne disent pas la vérité liée à ce qu’est le système de la suprématie blanche (racisme) car il s’agit avant tout d’une relation de pouvoir dynamique exercée à échelle planétaire à l’égard de toutes les personnes non-blanches/noires, par toute personne blanche de manière directe et indirecte du fait de l’existence de ce système uniquement favorable pour les personnes blanches et ce même lorsqu’elles ont des désaccords.

Une personne blanche sait qu’elle est blanche et sait qu’elle est associée qu’elle le veuille ou non à un système idéologique, même quand elle veut s’en dissocier, et que ce système l’autorise de fait, lui donne légitimité à avoir de l’autorité sur toute personne non-blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme et cela est la seule constante à retenir. Aussi quoi que pense, dise, et fasse cette personne blanche, du fait de l’existence de ce système, et tant qu’existera ce système elle demeurera un suspect raciste aux yeux de toute personne classifiée non-blanche.

Elle ne doit y voir là rien de personnel cela est de la logique. Tout ce qu’elle a à faire est de travailler à inciter les autres personnes blanches à œuvrer au remplacement du système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, et non chercher à convaincre et ou prouver qu’elle n’est pas raciste à une quelconque personne non-blanche. Faire cela n’est en aucune manière aider la personne non-blanche mais la maintenir dans l’illusion.

Il y a à remplacer le système en place par un système de JUSTICE

L’existence de ce système étant lié au fait qu’il existe, et qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche à un moment ou un autre de la journée en mesure de défendre et de pratiquer cette idéologie.

La question est de savoir QUI et COMMENT, EN FAISANT QUOI ?
Et à cela il est difficile de répondre puisqu’à ce jour nul individu n’est en mesure de savoir avec exactitude qui parmi les personnes blanches l’est ou ne l’est pas, d’où la suspicion qui prévaut en telle circonstance.

Il n’y a qu’un raciste pour dire qu’il est raciste, lui seul est qualifié pour cela. Les victimes n’ont pas à le dire tout au plus le soupçonner, nulle personne non-blanche ne doit dire d’une personne blanche qu’elle est raciste, la seule personne qualifiée pour le faire étant la personne blanche, elle seule sait si elle est ou pas raciste.

PS : Il ne s’agit pas de détester ni de nourrir de haine envers une quelconque personne blanche, mais de faire en sorte pour l’amener à comprendre la nécessité de devoir remplacer ce système par un système de JUSTICE d’amener ces personnes à reconsidérer son rapport à toute personne non-blanche, afin de remettre celles-ci comme elles devraient l’être, à savoir une relation basée sur la JUSTICE. Car le système qui est en place est  certes créatif en matière de technologie mais hautement destructeur pour ce qui est de la qualité des relations entre les individus de la planète, car produit de la non-justice, et promotionne la non-justice y compris parmi les victimes à savoir les personnes non-blanches.

Qu’il n’est pas logique, ni « humain », ni Correct,  de maltraiter et de dominer un personne pour sa couleur de peau, cela est totalement INCORRECT. Pourquoi blâmer une personne pour une chose dont elle n’est pas responsable et dont nul n’est à ce jour responsable ?

Tant que le racisme existe cela indique qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche sur la terre et qu’il est donc pas éliminé. Tant qu’il existera au moins une personne blanche sur terre qui pratiquera de manière directe ou indirecte le racisme, toute personne blanche demeurera un suspect raciste. Cela n’a rien de personne cela est une question de logique. Le racisme étant la suprématie blanche et qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Toute personne blanche qui aura ne serait ce qu’une fois maltraité une personne non-blanche du fait de sa couleur de peau de quelque manière que ce soit, devient  de fait raciste et suspect raciste.

Toute personne blanche qui garde des informations constructives et ne les communique pas à une personne non-blanche devient  de fait raciste et suspect raciste.

Cela n’a rien de personnel car il est question de JUSTICE, et c’est cela qui est ôté et retiré à toute personne non-blanche au sein de ce système.

IL EST URGENT ET NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.