CELA NE COMPTE PAS !


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

freedom-summer-bus-high-res-side-view

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

CELA NE COMPTE PAS !

IL EST IMPORTANT DE TOUJOURS SE RAPPELER QUE : « CE QUI DÉFINIT ET DÉTERMINE LA CONDITION D’UN INDIVIDU DANS LE SYSTÈME DANS LEQUEL IL ÉVOLUE, QUE CETTE CONDITION EST INHÉRENTE À  CE POUR QUOI EST CONÇU CE SYSTÈME. »

  « LA VÉRITÉ EST COMME LA POÉSIE ET LA PLUPART DES PERSONNES DÉTESTENT LA POÉSIE » . Marc Twain.

Néanmoins nous devrons commencer à accepter la vérité car elle révèle ce qui mérite de l’être et évite de perpétuer le mensonge, et l’hypocrisie. Accepter la vérité du diagnostic pour engager un processus de guérison. Refuser de faire le déni de cette SITUATION est le premier pas à engager avec soi et autrui pour favoriser une relation saine.

Refuser le mensonge et dire la vérité, dès lors que  la vérité est révélée l’individu se retrouve à pouvoir évoluer sereinement en étant informé, ce qui lui évite d’induire autrui en erreur.

Un individu à qui il est communiqué une information erronée est une personne maltraitée.
POURQUOI ? Parce que une personne informée incorrectement, sera amenée à penser, parler et agir de manière incorrecte, et à son détriment pour lui et toutes les personnes qui seront en contact avec lui du fait que ces personnes subiront les effets de cette personne informée incorrectement. Une personne informée volontairement et délibérément incorrectement est une personne maltraitée, qui se retrouve à son tour du fait d’être informée incorrectement à maltraiter autrui.

Dire la vérité est le commencement pour produire de la JUSTICE, dire la vérité n’étant nullement chercher à nuire autrui, ni lui dire des choses en vue de le blesser. Dire la vérité est révéler les choses qui mérite de l’être pour aider à améliorer ce qui mérite de l’être.
Aussi n’entrer en contact avec une autre personne seulement et uniquement pour produire un résultat constructif.  Être en mode constructif en permanence, adopter une *culture constructive, une culture de JUSTICE.

La culture étant ce que pense dit et fait une personne au moment où elle le pense le dit et le fait. La culture constructive est penser, dire et faire que lorsque ce qui est pensé, dit et fait sert à ne produire que des résultats constructifs.

Beaucoup de personnes à ce jour sur la Terre pensent que ce qu’elles observent est « Normal » ou le « Fruit du hasard » ou encore disent « c’est comme cela » , « c’est le monde », « c’est ainsi , on y peut rien pour le changer » .

Combien de personnes observent que le monde au sein duquel elles vivent et qu’ils ont appris à l’école ou ailleurs, que ce monde  est à l’image de la projection d’une pensée dominante qui a été mise en place de manière globale volontairement et dont l’acceptation s’est faite depuis des siècles soit par  la contrainte soit par la séduction soit par la violence (VIOLENCE Indirecte/Directe).
Un modèle de pensée, politique, idéologique, structuré par un ensemble de schémas, des symboles, des signes, un langage, une pensée et des actions qui servent à maintenir en place cette domination idéologique à échelle locale et globale.

Citation : « APPAREMMENT REGARDER LE MONDE TEL QU’IL EST SEMBLE ÉCRASANT POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES, PRÉFÉRANT S’ACCOMMODER DE GADGETS POUR ÉVITER D’AFFRONTER LA RÉALITÉ ET CACHER LEURS FAIBLESSES ET LEUR IGNORANCE COMME LE FONT LES PEUPLES PRIMITIFS…. NOUS NE SOMMES PAS TRÈS PROGRESSIFS. NOUS DEMEURONS TRIBALISTIQUES/ RITUALISTIQUES.

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES SE DOIVENT D’APPRENDRE À AFFRONTER LA RÉALITÉ ELLES ONT BESOIN D’UN CODE CONÇU POUR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE ». Nelly Fuller Jr.


APPRENDRE À DEVENIR CONSTRUCTIF DANS TOUS LEURS COMPARTIMENTS DE LEUR VIE. ONT TOUTES SORTES D’EXCUSES POUR PARADER… SE  DOIVENT D’ARRÊTER CES EXHIBITIONS INUTILES CAR LEUR SITUATION NE LE PERMET PAS. ELLES SOMMES PRISONNIERS DE GUERRE, ESCLAVES ET SUJETS D’UN SYSTÈME QUI NOUS DOMINE.

« FAIRE CROIRE A UNE VICTIME QU’ELLE EST UN « ASSOCIÉ » ALORS QUE SA CONDITION DANS LE SYSTÈME AU SEIN DUQUEL ELLE ÉVOLUE DEMEURE LA MÊME A SAVOIR CELLE DE VICTIME DANS UN SYSTÈME QUI LA MALTRAITE SUR LA BASE DU MÉPRIS LIÉ A LA COULEUR DE SA PEAU EST LUI FAIRE PRENDRE PART A UN « ARRANGEMENT TRAGIQUE ». C’EST L’INSCRIRE DANS UNE PLUS GRANDE CONFUSION, CE N’EST PAS LUI DIRE LA VÉRITÉ MAIS LA RENDRE SERVANTE VICTIME ET COMPLICE. » Mirtho Linguet.

Les personnes non-blanches ont fini par accepter cette situation et ce à leur désavantage , et se sont accommodées de l’idée de rester en surface pour les choses sérieuses.

*Toute personne blanche qui est en capacité d’être un(e) raciste en est probablement un (e).

ÉVITER LA CONFUSION!

Ce n’est pas parce qu’une personne blanche vous dit qu’elle est « boudhiste », « Rasta », « Libérale », « Progressiste », « Communiste », « Socialiste », « Nationaliste », « Féministe »…. etc….. Que cela ne fait pas d’elle un et/ou un suspect raciste, ces personnes blanches malgré leurs labels, et les intentions qu’elles affichent, restent des suspects racistes, pour des raisons logiques liées à l’existence de ce système qui est tout à leur gloire, et à leur avantage, qu’elles s’y associent ou veulent s’y dissocier, et parce que cette personne dit cela durant l’existence de ce même système à son avantage, elle ne dit pas la vérité et elle le sait, un(e) raciste demeure une personne qui excelle dans la tromperie.
À ce jour aucune de ces désignations n’a empêché l’existence, ni fait disparaître le racisme, qui est la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Nombreuses sont les personnes blanches qui au-delà de ces labels pratiquent quotidiennement et de manières silencieuses le racisme envers toute personne non-blanche avec laquelle elles sont en contact, cette pratique existant de fait puisque le racisme est avant tout et surtout une relation de pouvoir dynamique entre une personne blanche qui a toute latitude dans son système à dominer et à maltraiter sous quelle que forme que ce soit une personne non-blanche/noire,  quotidiennement du fait que toutes les deux évoluent au sein d’un système raciste qu’est la suprématie blanche, qui veuille que soit dominée et maltraitée directement ou pas toute personne non-blanche.

Viennent elles et veulent elles pour que cesse le système de la Suprématie Blanche (Racisme) et où sont les preuves ?
Et si cela est vrai pourquoi ce système continue t-il d’exister ?

NB : Les personnes blanches ont des désaccords et des disputes sur la forme mais pas sur le fond, les personnes blanches qui ne croient pas au racisme ne sont pas parmi les plus intelligentes et les plus puissantes, ne sachant pas elles même comment faire pour que cesse cette pratique qui souvent est du fait d’amis et de personnes blanches qu’elles fréquentent et ne refusent pas de fréquenter et ce bien que les sachant racistes, car le fait de se savoir blanc annule le désaccord de forme mais pas de fond. Elle sait que cela lui procure des bénéfices et ce que cela lui coûterait de les perdre.

LA MÉTAPHORE DE LA FAMILLE RACISTE.

La famille raciste est composée uniquement, essentiellement, fondamentalement  de personnes blanches à savoir des individus,  qui croient et défendent l’idée de dominer et maltraiter les personnes non-blanches sur la base de la couleur de peau, et ce pour le plaisir, la gloire et le gain matériel. Cela est leur entreprise et celle ci est soutenue par l’ensemble des personnes blanches qui comme elles croient et défendent cette idéologie, il est question pour ces personnes de conserver le pouvoir sur l’ensemble des personnes non-blanches que cela soit fait directement ou fait indirectement et ce dans toute la maison qui est pour ces personnes blanches, la planète.

Il arrive que parmi elles, parfois, l’un d’entre eux, ou l’une d’entre elles, ou quelques uns ne soit pas d’accord et se voient rejetés, il se sentent dépossédés, trouvent qu’il n’ont pas assez de pouvoir, de bénéfices, ou que la pratique mérite d’être revue ( il faut savoir que ne pas être d’accord n’étant pas accepté , cela équivaut à mettre en péril l’entreprise et les profits qui y sont associés) alors ces dernier par dépit, se rendent chez les victimes que sont les personnes non-blanches et leur proposent de rester parmi elles, pour les aider ( c’est ce qu’elle pense et parfois avec sincérité) pour en fait, cependant ainsi régler leur propre problème, leur propre dilemme. En fait elles recherchent ces personnes blanches à retrouver du pouvoir, à se voir adulé, se faire flatter l’ego, tout en disant vouloir lutter contre le racisme (intention louable s’il en est mais dans ce cas ne représente que cela, une intention). Car cette personne blanche sait que sa position bien qu’inconfortable parmi les personnes blanches, demeure du fait de l’existence de ce système une position qui la rend supérieure à toute personne non-blanche, et il leur arrive même de dire qu’elles ne sont pas une blanche aux personnes non-blanches, ce qui dans ce cas n’est pas dire leur dire la vérité et augmenter le degré de confusion. Elle sait qu’elle fait partie, même avec un moindre pouvoir, de la Famille des personnes blanches, famille qui la rend du fait de son appartenance elle aussi puissante.


En restant parmi les victimes pour régler son dilemme elle frappe à la mauvaise porte, les victimes n’ont pas de pouvoir. Dire aux victimes qu’elle n’est pas d’accord n’aidant nullement ces dernières. Et ne faisant qu’augmenter le degré de confusion.
Elle devrait retourner parmi les membres de sa famille plutôt et engager sa lutte, afin de les convaincre de cesser ce qu’ils font aux personnes non-blanches. Il faut reconnaître qu’à ce jour cela n’est pas réglé. Car les personnes blanches qui se disent pas racistes ne sont ni parmi les plus rusées ni parmi les plus puissantes. Si c’était le cas le racisme aurait déjà disparu or cela est loin d’être le cas.

POURQUOI CELA NE COMPTE PAS ?

Parce que tant qu’existera ce système et qu’il sera en place toute personne blanche quoi qu’elle dise et fasse  devra acceptée d’être considérée comme un suspect raciste.
Une suspicion Logique.

Car il n’est nulle part une liste qui spécifie avec précision qui parmi les personnes blanches en capacité de pratiquer le racisme de qui l’est ou ne l’est pas.

La seule chose qui compte est d’observer le résultat :   LE PROBLÈME EST IL OU PAS RÉGLÉ  ?  Car soit le Racisme existe soit il n’existe pas, or le racisme ne devrait pas exister car le racisme est la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche du fait qu’elle soit non-blanche. Durant une épreuve seul compte le résultat et rien d’autre. Ce système soit il existe soit il n’existe pas.

Parce que ce n’est pas une question d’effort de la part des personnes blanches mais de disparition totale et définitive de ce système, qui tant qu’il sera en place fera de toute personne non-blanche une victime qu’elle l’accepte ou pas.

Parce que s’excuser en tant que personne blanche et même si cela est compréhensible n’est en rien régler le problème, ce ne sont que des mots.

Parce que venir en tant que personne blanche pleurer parmi les victimes n’est en rien régler le problème, dire combien ils sont désolés n’est en rien régler le problème.

Parce que malgré tout cela le racisme qui est la suprématie blanche continue d’exister. Et cela est soit vrai soit faux.

LA SEULE CHOSE QUI COMPTE POUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE EST DE SAVOIR SI LE PROBLÈME EST RÉGLÉ UNE FOIS POUR TOUTE. A SAVOIR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME A T-IL ÉTÉ TOTALEMENT ÉLIMINÉ, ÉRADIQUÉ EN TANT QUE SYSTÈME POUR ÊTRE DÉFINITIVEMENT REMPLACÉ PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Qu’une personne blanche se dise rasta, boudhiste, libéral, progressiste, etc…. ne change rien pour une personne non-blanche, cela NE COMPTE PAS !!! Car tant que durera ce système ces labels ne servent et ne serviront qu’à confondre les personnes non-blanches et ne disent pas la vérité liée à ce qu’est le système de la suprématie blanche (racisme) car il s’agit avant tout d’une relation de pouvoir dynamique exercée à échelle planétaire à l’égard de toutes les personnes non-blanches/noires, par toute personne blanche de manière directe et indirecte du fait de l’existence de ce système uniquement favorable pour les personnes blanches et ce même lorsqu’elles ont des désaccords.

Une personne blanche sait qu’elle est blanche et sait qu’elle est associée qu’elle le veuille ou non à un système idéologique, même quand elle veut s’en dissocier, et que ce système l’autorise de fait, lui donne légitimité à avoir de l’autorité sur toute personne non-blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme et cela est la seule constante à retenir. Aussi quoi que pense, dise, et fasse cette personne blanche, du fait de l’existence de ce système, et tant qu’existera ce système elle demeurera un suspect raciste aux yeux de toute personne classifiée non-blanche.

Elle ne doit y voir là rien de personnel cela est de la logique. Tout ce qu’elle a à faire est de travailler à inciter les autres personnes blanches à œuvrer au remplacement du système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, et non chercher à convaincre et ou prouver qu’elle n’est pas raciste à une quelconque personne non-blanche. Faire cela n’est en aucune manière aider la personne non-blanche mais la maintenir dans l’illusion.

Il y a à remplacer le système en place par un système de JUSTICE

L’existence de ce système étant lié au fait qu’il existe, et qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche à un moment ou un autre de la journée en mesure de défendre et de pratiquer cette idéologie.

La question est de savoir QUI et COMMENT, EN FAISANT QUOI ?
Et à cela il est difficile de répondre puisqu’à ce jour nul individu n’est en mesure de savoir avec exactitude qui parmi les personnes blanches l’est ou ne l’est pas, d’où la suspicion qui prévaut en telle circonstance.

Il n’y a qu’un raciste pour dire qu’il est raciste, lui seul est qualifié pour cela. Les victimes n’ont pas à le dire tout au plus le soupçonner, nulle personne non-blanche ne doit dire d’une personne blanche qu’elle est raciste, la seule personne qualifiée pour le faire étant la personne blanche, elle seule sait si elle est ou pas raciste.

PS : Il ne s’agit pas de détester ni de nourrir de haine envers une quelconque personne blanche, mais de faire en sorte pour l’amener à comprendre la nécessité de devoir remplacer ce système par un système de JUSTICE d’amener ces personnes à reconsidérer son rapport à toute personne non-blanche, afin de remettre celles-ci comme elles devraient l’être, à savoir une relation basée sur la JUSTICE. Car le système qui est en place est  certes créatif en matière de technologie mais hautement destructeur pour ce qui est de la qualité des relations entre les individus de la planète, car produit de la non-justice, et promotionne la non-justice y compris parmi les victimes à savoir les personnes non-blanches.

Qu’il n’est pas logique, ni « humain », ni Correct,  de maltraiter et de dominer un personne pour sa couleur de peau, cela est totalement INCORRECT. Pourquoi blâmer une personne pour une chose dont elle n’est pas responsable et dont nul n’est à ce jour responsable ?

Tant que le racisme existe cela indique qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche sur la terre et qu’il est donc pas éliminé. Tant qu’il existera au moins une personne blanche sur terre qui pratiquera de manière directe ou indirecte le racisme, toute personne blanche demeurera un suspect raciste. Cela n’a rien de personne cela est une question de logique. Le racisme étant la suprématie blanche et qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Toute personne blanche qui aura ne serait ce qu’une fois maltraité une personne non-blanche du fait de sa couleur de peau de quelque manière que ce soit, devient  de fait raciste et suspect raciste.

Toute personne blanche qui garde des informations constructives et ne les communique pas à une personne non-blanche devient  de fait raciste et suspect raciste.

Cela n’a rien de personnel car il est question de JUSTICE, et c’est cela qui est ôté et retiré à toute personne non-blanche au sein de ce système.

IL EST URGENT ET NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s