LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) ONT DES DÉSACCORDS SUR LA FORME MAIS PAS SUR LE FOND, POUR GÉRER LES PERSONNES NON-BLANCHES.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .… NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)et quelles que soient leurs relations, rien ne sera là ou cela devrait être. Car de telles relations et ce, pour quoi qui soit entrepris, au sein d’un tel système,  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  de l’hypocrisie, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination TOTALE ET DÉFINITIVE, de ce système permettra une réelle égalité, égalité et justice que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements de personnes blanches et non-blanches et non-blanches entre elles, et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquelles sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont guidées et dirigées par cet axiome idéologique principal qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée comme blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

« Éviter en tant que personne non-blanche d’assumer qu’une personne blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche n’est pas raciste parce que cette personne blanche manifeste de la « sympathie » et ou de la dite « gentillesse », car, durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne blanche en capacité d’être raciste en est probablement un(e) et demeure un suspect raciste. Les suprémacistes blancs (racistes) sont prêts à tout pour se dissimuler et usent  en permanence de tactiques, la tromperie et le mensonge, étant celle qu’ils affectionnent  pour tromper leurs victimes. Ils se disent être tout et n’importe quoi,  tant que cela leur permet de se dissimuler, seul compte au final pour un suprémaciste blanc de continuer à pratiquer son idéologie. Prétendant une chose et faisant le contraire, ils sèment la confusion .

Titre :

LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) ONT DES  DÉSACCORDS SUR LA FORME, MAIS PAS SUR LE FOND POUR GÉRER LES PERSONNES NON-BLANCHES.

Les personnes non-blanches à ce jour ne doivent nullement se laisser piéger par les apparentes divergences qui sont affichées au grand jour sous couvert de bataille, entre les suprémacistes blancs (racistes).

En effet ces personnes non-blanches se doivent, pour observer ce qui se passe, tenir compte du contexte global, qui pour elles et en ce qui concerne leurs relations dans le monde d’avec les personnes blanches, est dominé par le système de la suprématie blanche (racisme), observer ces personnes blanches qui se disent ou pas racistes, que le rapport de domination, la relation de pouvoir demeure la même à savoir : Que les personnes blanches sont au sein de ce système en situation de supériorité de par l’existence d’un système dédié tout à leur cause et ce au détriment des personnes non-blanches.
Cela est la première chose à avoir à l’esprit pour comprendre la situation de manière précise.

Aussi lorsque les personnes non-blanches pensent voir des suprémacistes blancs se disputer, cette dispute est avant tout sur la forme mais pas sur le fond.

Sur la forme,  ce qui veut dire sur  la manière dont doit être gérée cette domination sur les personnes non-blanches, à savoir soit de manière subtile et trompeuse ou soit de manière violente et brute.
Sur le fond ce qui veut dire que l’idéologie ( le principe actif ) demeure le même, à savoir qu’il s’agit de dominer et de maltraiter l’ensemble des personnes non-blanches sur la base de la couleur de leur peau, car c’est ce que pour cela qu’est conçu et qu’existe  cette idéologie coûte que coûte, cela est  le pré-requis.

La bouteille et le packaging changent mais l’effet du produit, ce qu’il doit faire reste le même, le contenu et l’effet du contenu demeurent le même.

Aussi il n’est nullement sain de se sentir en confiance durant l’existence de ce système pour ce qui concerne les personnes non-blanches pour ce qui à trait à leur condition au sein de ce système idéologique, et en ce qui concerne leurs relations d’avec les personnes blanches. Lorsqu’elles observent des désaccords entre personnes blanches,  elles se doivent de comprendre qu’il s’agit en ce qui concerne ce désaccord de savoir pour elles, de qui des deux personnes blanches, sera en charge des personnes non-blanches et comment, car c’est de cela dont il est réellement question et rien d’autre.

Il ne s’agit pas de nourrir l’hostilité envers qui que ce soit mais de comprendre la situation de départ et ce qu’elle implique de manières directes et indirectes, dans un monde dominé par la suprématie blanche. Il ne s’agit pas de détester qui que ce soit mais de comprendre que ce système et ce qui lui permet d’exister est ce sur quoi se focaliser, ce qui est à remplacer, et le faire savoir à toute personne blanche, qu’il ne s’agit pas de régler le compte de quiconque mais de travailler à faire disparaitre cette idéologie qui a pour conséquence de maintenir en place un arrangement tragique, un climat d’hypocrisie entre les personnes blanches et les personnes non-blanches, dans un monde ou toute personne blanche est éduquée à dominer et maltraiter toute personne non-blanche qu’elle l’accepte ou pas, car c’est pour cela qu’existe ce système.

Il y a des désaccords de fond mais pas de forme entre suprémacistes blancs.

Et ce ne sont pas tous ces noms inventés pour les confondre qui y changera quoi que ce soit, qu’il s’agisse d’un « démocrate », d’un « républicain, d’un « socialiste, d’un « conservateur », d’un « libéral » toutes ces personnes blanches défendent une seule et unique cause qui est que le système de la suprématie blanche perdure et soit maintenu. Un système qui favorise la pratique de la non-justice à l’égard de toute personne non-blanche et ce quel que soit son âge, son dit statut, son dit titre etc, elle est non-blanche elle est donc à dominer et à maltraiter d’une manière ou d’une autre et à commencer par la tromperie et la confusion, par l’usage de mots qui ne révèlent pas la vérité.

Citation : « Les mots dans ce système servent et sont utilisés à tromper les victimes« . Neely Fuller Jr.

Certains suprémacistes blancs préfèrent le fouet, d’autres préfèrent l’hypocrisie, le mensonge, la tromperie, c’est une question de « style », mais le cap, la direction, l’objectif,  est le même, à savoir avoir le dessus sur l’ensemble des personnes non-blanches, les dominer et les maltraiter. Et c’est cela que doivent observer les victimes à savoir l’ensemble des personnes non-blanches, qui ne doivent nullement perdre de vue la raison d’être, l’existence d’un tel système.
Oublier cela est faire une erreur fatale et mortelle.

Or il faut constater que cette stratégie de la confusion,  et ces batailles internes,  sèment le trouble dans l’esprit de nombreuses victimes, perdues par ces manigances, qui regardent sans réellement comprendre ce qui est en jeu véritablement.

Un suprémaciste blanc quoiqu’il dise ne répond qu’à un seul credo qui est celui de pratiquer ce pour quoi est conçu son système, qui veuille que soit dominé et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau. Il ne suit qu’une chose qui est celle de pratiquer la suprématie blanche.

De plus l’ensemble des personnes non-blanches communément appelées noires compte tenu de cette situation de départ, ne doivent nullement être surprises d’être traitées comme des enfants, d’être maltraitées,  d’être méprisées, dénigrées, car dans ce système cela est la condition qui leur est destinée, elles ne sont ni des hommes ni des femmes mais des enfants de sexe masculin (mâle) et féminin (femelle) et ce peu importe leur âge, même avec un titre de président d’un dit pays elle demeure sous l’autorité des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche/racisme )elles sont des enfants devant obéir et exécuter ce qui leur est ordonné par le suprémacistes blancs (racistes) que sont les personnes blanches les plus puissantes et les plus intelligentes d’entre elles. Car les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche (racisme) ne sont pas parmi les plus puissantes et les plus intelligentes d’entre elles.

NB : Les personnes non-blanches se doivent de comprendre que si elles observent ces batailles, qu’elles sont bien au centre d’une GUERRE, qu’elles sont des prisonniers de guerre et sont l’objet d’une guerre car en sont les cibles désignées

. Une guerre qui a pour objectif de les maintenir captifs, dans la condition qui est celle qu’exige ce système pour elles. Et que cette guerre fait rage, elle n’a nul front, que l’ennemi est à tous les coins de rue et peut être n’importe quelle personne blanche car pour que soit pratiqué le racisme il faut que cela soit fait par eu moins une personne blanche, or il n’existe aucune liste nominative, par conséquent cela est pour elle personne non-blanche un devoir que de suspecter toute personne blanche qui se dise ou pas raciste durant l’existence de ce système qu’est le système de la suprématie blanche (racisme), cela n’a rien de personnel c’est de la logique.

Les personnes non-blanches doivent cesser de rêver et considérer leur situation au sein de ce système, ce pourquoi ce système a été mis en place, et ce qu’il est censé générer pour elles réellement. Arrêter de croire à des fantaisies et regarder la vérité en face.

Sortir de ces approches émotionnelles concernant ce problème et n’utiliser que la LOGIQUE, être en mode « Business-Like ». Elles n’ont pas à réagir et à s’agiter, elles ont à régler des problèmes et cela n’a rien d’émotionnel. Elles se doivent de taire leurs frustrations et de conserver leur sang froid. Il est question d’affaires et non de compte de personnes à régler.

Et cette affaire est de remplacer ce système par un système de Justice, c’est cela qui est l’objectif, non de savoir si elles sont aimées, appréciées, ni se faire flatter pour leurs tenues et costumes, il n’est nullement question de sympathie, business is business.

Cesser d’être sur la forme car avec les suprémacistes blancs elle est très souvent trompeuse,  ils font tout pour tromper les victimes, ce sont des magiciens, les rois de l’illusion.

Pour un suprémaciste blanc tout est question de faire ou de ne pas faire ce qu’ils ont décidé de faire ou de ne pas faire que les victimes soient contentes ou pas contentes, qu’elle soient d’accord ou pas. La victime peut dire ce qu’elle veut mais c’est ce qu’ils auront décidé qui sera.

Reconnaître son ignorance est le début de la connaissance.

IL EST IMPÉRATIF DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s