ILS SIÈGENT DANS LA PENSÉE. LES VICTIMES NE DOIVENT NULLEMENT PERDRE DE VUE LE CONTEXTE IDÉOLOGIQUE GLOBAL AU SEIN DUQUEL ELLES ÉVOLUENT ET QUI LES GUIDE..

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quelles que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but uniquet ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Soit vous réagissez à ce système soit vous résistez à ce système il ne peut en être autrement. Quoi qu’il en soit il n’est pas possible de ne pas être affecté car le contexte est ce qui détermine vos comportements et vos décisions.

Titre :

ILS SIÈGENT DANS LA PENSÉE. LES VICTIMES NE DOIVENT NULLEMENT PERDRE DE VUE LE CONTEXTE IDÉOLOGIQUE GLOBAL AU SEIN DUQUEL ELLES ÉVOLUENT ET QUI LES GUIDE.

SYSTÈME LIMBIQUE et LIMBES.

Citation : « Si vous pouvez contrôler la pensée d’un individu, vous n’avez pas à vous inquiéter de ses actions. Quand vous pouvez déterminer ce qu’il pensera vous n’avez pas à vous préoccuper de ce qu’il fera. » Carter G Woodson, in The Mis Education of the Negro.

Le système limbique est une des plus anciennes parties du cerveau (présent chez l’homme, mais aussi chez le reptile et le poisson) jouant un rôle très important dans la mémoire et les émotions (agressivité, peur, plaisir.). Il contrôle également le système endocrinien qui participe à la libération d’hormones ainsi que le système nerveux autonome (contrôle les fonctions respiratoire, digestive et cardiovasculaire). Le système limbique est constitué de plusieurs noyaux situés sous le cortex (on dit que ce sont des structures sub-corticales) et à proximité du thalamus:

limbic

Le système limbique est un élément socle, il est fondamental. Car ce système est celui qui permet de rattacher l’homme à la réalité de par le fait qu’il est le siège de ses émotions et de sa mémoire.
Celui qui ne le maîtrise pas,à savoir celui qui ne cherche pas à contrôler ses émotions,  et qui a perdu la mémoire est soumis à demeurer dans  l’errance, dans les limbes, car balloté dans tous les sens par ses mêmes émotions qu’il ne maîtrise pas, il est sous l’emprise d’une forme de « Folie ».
Il se trouve dans les limbes de son propre esprit, amené à répéter ses erreurs sans fins et sans savoir pourquoi.

Les suprémacistes blancs s’évertuent et se sont évertués à modifier et à effacer de la mémoire des personnes blanches tout élément qui permettrait à ces personnes non-blanches de se rappeler quoi que ce soit qui pourrait leur permettre d’éviter de reproduire leurs erreurs, et par conséquent d’appréhender le monde correctement.
Car dénué de mémoire, un individu tourne en rond du fait d’être sans repères.

Les suprémacistes blancs (racistes) éduquant les personnes non-blanches à oublier et ce par le divertissement et la distraction, soutenus par le mensonge et les falsifications.

Les personnes non-blanches évoluant au  sein de ce système qui est la suprématie blanche (racisme)  sont incitées à agir en mode limbique, négligeant le cortex et la réflexion, à demeurer d’éternels enfants, et font l’objet d’un effacement de leur mémoire cela afin qu’elles ne soient en aucune mesure un danger pour les suprémacistes blancs (racistes) faisant de celles ci comme des personnes inoffensives alors qu’en fait ces suprémacistes blancs sont leur ennemi principal.

Le système limbique est un système réel et physique, les suprémacistes blancs l’étudient et l’ont étudié en détails  pour dominer et maltraiter les personnes non-blanches. Celui qui maîtrise le système limbique d’un autre domine l’autre. Il sait en connaissance de cause, que ce système, n’est pas compris en terme fonctionnel, par l’individu auquel il est rattaché, que cet cet individu est voué à rester dans un sommeil profond, dans un coma, une léthargie, et vit dans l’illusion, dans les limbes, un monde sans fond et sans fondement, un monde sans repères de temps et d’espace, dans la confusion, et par conséquent soumis et esclave d’émotions incontrôlées, l’amenant à agir sans réfléchir, mais aussi à agir sans savoir pourquoi.. Ce qui par conséquent exclut l’individu du réel, le détache du réel, en fait un »AUTOMATE« .

Les suprémacistes blancs (racistes) n’ont de cesse d’étudier ceux et celles qu’ils maltraitent et dominent, car pour contrôler une chose, une personne il faut connaitre ce qu’est et comment fonctionne la chose et/ou la personne Cela les suprémacistes blancs l’ont bien compris aussi ne se lassent-ils jamais de continuer de chercher à comprendre le fonctionnement du cerveau. C’est pour cela qu’ils n’ont de cesse de retourner et d’étudier  tout ce qu’ils appréhendent.

Comprendre le système limbique est essentiel, voire fondamentale,  à un tel point qu’il est possible de dire que sa connaissance et sa fonction et ses implications, est ce qui permettrait d’expliquer ce qui connecte l’individu à l’univers et à lui même, dans son rapport au monde. Devenir scientifique et cesser d’être allergiques.

Or il semblerait que c’est cela qui fait défaut à un grand nombre d’individus, particulièrement les personne non-blanches appelées « noires », à savoir ne semblent pas avoir compris ce qu’est le système limbique, puisqu’elles se retrouvent très souvent hors d’elles mêmes, dépossédées, vivant dans une sorte de « hors-soi » hors d’elles mêmes, dans une totale incompréhension face à ce système qu’est la suprématie qu’il faut aborder logiquement et non émotionnellement, qui en l’état actuel est une situation de guerre et non une cour de récréation.

Par conséquent toute autre entité et/ou esprit qui prend le contrôle du système limbique d’autrui, devient maître de l’individu qui n’en a pas sa maîtrise. C’est ainsi que fonctionnent les suprémacistes blancs, car ils sont à ce jour des experts du cerveau, et utilisent cette expertise  pour dominer et maltraiter leurs victimes, nourrissant et incitant leur émotions plus que leur logique, faisant ainsi de ces personnes des enfants, qui ne pensent qu’à se distraire, à s’amuser, à se faire du tort, et cela sans avoir une idée de ce qui les motive à faire ce qu’elles font et à faire d’elles ce qu’elles sont, à savoir des esclaves, en simple, des personne dont la volonté a été totalement brisée, et qui ne sont pas en mesure de décider pour elles mêmes. Un être de réaction, avant tout,  qui fait, qui suit, exécute, mais ne décide de rien.

Un système limbique trop exacerbé, et c’est l’individu qui devient dysfonctionnel, un individu dont le système limbique est utilisé plus que la capacité de réflexion,   est pour ainsi dire un zombie, réagissant plus qu’il ne réfléchit. Une sorte de protozoaire, un être primitif à savoir au stade Premier de l’évolution, dénué de capacité d’analyse, guidé pars son émotionnel, et ce malgré les apparences (âge), un enfant. Dans le système de la suprématie blanche les personnes non-blanches sont éduquées à rester en bas de l’échelle,  même si il apparait que certains semblent la gravir, mais ils ne la gravissent que parce que cela est de la décision des suprémacistes blancs (racistes) aux commandes de leur existence, il n’est rien qui ne soit ou ne soit pas pour les personnes non-blanches qui ne soit pas ou soit de la décision des suprémacistes blancs (Hommes et Femmes racistes).

« Un poisson qui est né dans l’eau n’a pas conscience de l’eau ».

Émotions : Il s’agit d’un carburant et constitue de l’énergie.

Mémoire : Permet de se rappeler est un outil qui aide à se diriger et à appréhender l’espace et le temps.

Le génome est l’ensemble du matériel génétique d’un individu ou d’une espèce codé dans son acide désoxyribonucléique (ADN). Il contient en particulier toutes les séquences codantes et ADN non codantes (non transcrites, ou transcrites en ARN, mais non traduites).

Quel est le génome qui dans ce cas est l’idée, l’énergie, le matériel génétique qui habite ces personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes) pour produire à ce jour ce qu’eux seuls ont réalisé avec autant de sophistication et de désastres, , à savoir à vouloir chercher à dominer et à maltraiter à Tous prix, et sur l’ensemble de la planète tous les autres individus à savoir toutes les personnes non-blanches et cela sans exception. Une domination  à ce jour inégalée, et génératrice d’un chaos total. Une domination malsaine, car basée sur un principe qui les anime et qui les pousse à se croire suprêmes et supérieurs ?

La  pensée est l’esprit qui permet d’animer tout entité, toute chose, et surtout tout individu. L’esprit est la pensée, la pensée est l’esprit, il s’agit d’une seule et même chose. Une pensée est une conception, penser est concevoir. Pour concevoir une choses qu’elle qu’elle soit il faut une pensée. Penser est projeter son esprit sa pensée  qui est immatérielle, sur le réel pour la rendre matérielle, la pensée précède la matière. Siéger est DIRIGER, CONTRÔLER, DÉCIDER.

AVANT TOUTE CHOSE IL Y A LA PENSÉE DE LA CHOSE, L’ESPRIT DE LA CHOSE.

Tout est idée, tout est pensée. Le monde actuel est une idée et la manière dont nous le concevons est le fruit d’une pensée.

Le monde que nous observons à savoir comment nous concevons nos interactions entre nous, est dominée par une pensée, et il évident que bien que les hommes aient pu se maltraiter entre eux depuis la nuit des temps, le summum de la maltraitance, et ce de par la monde est à ce jour nourri par une pensée globale qui est celle du système de la suprématie blanche (racisme) qui veuille que tout individu du fait de sa couleur de peau soit dominé et maltraité  parce que non-blanc, et soit incité lui même à se maltraiter car amené à se détester, à  se mépriser, à se dénigrer,  lui et tous ceux qui comme lui sont non-blancs, et faisant cela,  est éduqué par effet de compensation à vénérer de manière directe et indirecte toute personne blanche et le système qui a été conçu pour que ce SYSTÈME puisse devenir une réalité, puisse continuer à exister, du fait que les victimes à savoir les personnes non-blanches soient victimes et servants(es), participent activement et ce malgré elles puisqu’elles sont celles contre qui est conçu ce système idéologique.

Le système de la suprématie blanche est régi par cet équilibre malsain, mais équilibre quand même, cet équilibre qui est maintenue sur l’idée que que les personnes non-blanches sont dominées et maltraitées. Car pour exister ce système a besoin de la présence des personnes non-blanches, autrement il n’a aucune raison d’exister, les personnes non-blanches étant la raison de vivre de ce système.
Plus de personnes non-blanches à maltraiter et à dominer plus de suprématie blanche.
Plus de JUSTICE,  moins de Non-Justice, et disparition de la non-Justice que représente à ce jour ce système idéologique.

Les suprémacistes blancs (racistes) font de la Diversion et les victimes prennent cela pour du  Divertissement. Les suprémacistes blancs (racistes) dirigent les victimes sur une fausse piste (par la diversion), et les victimes pensent que cela est pour s’amuser (divertissement). Cela est l’une des plus grandes erreurs que font les personnes non-blanches quand elles observent les mouvements des personnes blanches et plus particulièrement ceux des suprémacistes blancs.

Le siège d’une société est le lieu où sont prises les directives,  où se prennent les décisions, il est le lieu où est décidé le cap et l’ensemble des moyens à mettre en œuvre pour l’atteindre.
La société actuelle composée de l’ensemble des individus de la planète (le monde) est dirigée par l’idée et l’idéologie des suprémacistes blancs (racistes) ils sont ceux qui façonnent la dite  société  et en dirigent les instances majeures, ils sont les juges et les décideurs suprêmes à ce jour sur la planète pour tout ce qui à voir avec les faits et gestes des personnes non-blanches de manière directe et indirecte.

Cette idéologie, qui est celle qui gouverne tous les individus blancs et non-blancs de la planète, et ce pour des effets différents , car avantage la personne blanche, et désavantage la personne non-blanche.

Tel est le contexte au sein duquel évoluent tous les individus et particulièrement les individus non-blancs, car ils sont ceux qui dans ce contexte subissent du fait de leur couleur de peau les assauts, étant les victimes désignées de fait. Un contexte que bon nombre d’entre eux semblent apparemment négliger l’impact dévastateur silencieux réel en ce qui concerne leur existence, et qui pourtant est capital à observer pour comprendre leur réelle condition dans ce monde et sur cette planète, en ce qui concerne leurs relations entre elles, et entre les personnes blanches, plus particulièrement les suprémacistes blancs qui sont les personnes blanches hommes et femmes qui croient et défendent le racisme, mais aussi en ce qui concerne leur situation et ce qui leur arrive sur une base quotidienne et ce quel que soit le domaine d’activité.

Il n’est rien pour elle qui ne soit pas affecté par le racisme, de près ou de loin.

Toutes les frustrations,leurs colères, leurs réactions, toute la violence qu’elles sont amenées à générer et tout ce vers quoi elles sont dirigées, est conditionné par ce contexte qui est le résultat de ce que produisent les suprémacistes blancs (racistes) qui à ce jour sont ceux qui sont assis dans le siège de leurs esprits, car sont ceux qui les dirigent, les guident, les motivent, les incitent à faire et ne pas faire.

COMME LE FERAIT UN PILOTE D’HÉLICOPTÈRE , ILS SONT AUX COMMANDES CAR ILS SONT CEUX QUI FONT FONCTIONNER LES PERSONNES NON-BLANCHES SELON LEURS DÉSIRS.

avatar_quaritch_dragon

L’homme est un corps animé par une pensée appelée aussi esprit, comme tout corps il a besoin d’un pilote pour fonctionner, ce pilote c’est sa pensée, les personnes blanches sont assises sur le siège, dans l’esprit des personnes non-blanches.
A ce jour l’ensemble des personnes non-blanches sont guidées par la pensée des personnes blanches des suprémacistes blancs plus précisément, au commandes des personnes non-blanches leurs automates. C’est cela que favorise ce contexte idéologique. C’est pour cela qu’existe ce système, cela est un plan malsain mais c’est ce plan qui est à l’œuvre.

POUR LA DOMINATION ET LA MALTRAITANCE DES PERSONNES NON-BLANCHES DU FAIT DE LEUR COULEUR DE PEAU.

Tout ce que font et observent et manifestent les personnes non-blanches est lié à ce système, et ce qu’il produit,  qui est celui qui les guide sans même qu’elle s’en rendent compte. Cette pensée, cette idée, ce PROGRAMME, qui pour elles est un virus,  est au siège de leur esprit mais la plupart des personnes non-blanches  ne le comprennent pas.

Une pensée qui est basée sur la pratique de la non-justice et incite à pratiquer la non-justice,  car le racisme et ses effets produisent avant tout et surtout de la non-justice, c’est de cela qui est la source nourricière de ce système, à ce jour unique au monde.

Bien qu’acceptant cela sans le savoir il est nécessaire pour les personnes non-blanches de considérer cette pensée comme un VIRUS, comme un programme qui a ce jour est le programme  majeur, le programme « mère », la matrice, de leur pensée pour toutes leurs interactions, un programme qui les rend hostiles, car conçu sur un principe d’hostilité. Tout est question de PRINCIPES.

Un Fléau pour le monde, un virus qui dans le cas des personnes non-blanches les fait agir de manière totalement inversée, LES RENDENT MALADES, un virus qui pour elles est conçu pour les retarder, les empêcher de réfléchir le monde de manière logique, une nuisance idéologique conçue de les maintenir à l’état infantile et avoir des réactions qui ne sont qu’émotionnelles et à ne favoriser que ce type de réactions qui plus souvent que rarement produit de la tragédie. Une programme qui corrompt leur lecture, qui corrompt leur compréhension et leurs relations, les rendant hostiles et toxiques, les unes envers les autres, et vulnérables.

Tout ce que font et suivent les personnes non-blanches sont commandés par les suprémacistes blancs qui siègent idéologiquement dans leurs esprits, et qui façonnent aussi le monde, fabriquent un contexte qui leur permet d’asseoir leur pensée.

Les personnes non-blanches de la planète toutes confondues ( le suprémaciste blanc ne fait pas de distinction, ses classifications servent à nourrir la confusion, à faire diversion) sont captives et se doivent de comprendre que leur issue est dans la remise en question totale du mode de pensée et des actions quotidiennes qu’elles mènent et sont amenées à mener, que leur issue est dans l’éjection de ce programme, de ce virus. Elles doivent changer leur programme, désinstaller par de nouvelles habitudes ce programme destructeur.

De nouvelles habitudes devant leur permettre de devenir des hommes et des femmes UNIVERSELS, fonctionnant pour produire de la *JUSTICE.

Valoriser les choses sérieuses sérieusement, valoriser la JUSTICE plus que tout.

Cesser de prendre les choses stupides sérieusement, cesser de laisser leurs émotions prendre le dessus sur leur logique.

Tout détailler, tout décortiquer, tout revoir, pour comprendre COMPRENDRE ce qui est VRAIMENT à l’œuvre, et cesser de se laisser abuser.
Voir qui sont celles et ceux qui réellement les conditionne, les éduque et pour produire quoi ?
Ce sur quoi, et ce qui régit et altère leur pensée, la rend autre.
Observer le résultat de leurs relations, et sur quoi elles s’appuient pour agir comme elles agissent, ce qui se cache au fond de leurs système de pensée, et a été mis en place dans leur pensée, quelle est l’idée DIRECTRICE qui siège dans leurs esprits.

Car les personnes non-blanches se pensent aux commandes mais en fait ne commandent RIEN. Elles sont et ce qu’elles l’admettent ou pas le produit basique de ce système.

PRODUIT BASIQUE DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME)

Qu’elles l’admettent ou pas elles sont les marionnettes au bout des ficelles des suprémacistes blancs qui les tiennent  et les dirigent.

♦ Qui sont ceux qui fabriquent réellement  leur paramètres leurs références ?

♦ Qui sont ceux qui font et forment leur perception du monde ?

♦ QUEL EST LE MODÈLE QU’ELLES SUIVENT ?

♦ CE MODÈLE QUE LEUR PROCURE T-IL RÉELLEMENT  COMME RÉSULTAT À BIEN Y REGARDER DE PRÈS ?

♦ À QUOI PARTICIPENT ELLES VRAIMENT ?

♦ QUE PRODUISENT ELLES RÉELLEMENT DE LA JUSTICE OU RENFORCENT ELLES CE SYSTÈME ?

QUI DÉCIDE AU STADE ULTIME ET PREND LES DÉCISIONS ULTIMES ? OUI QUI ?.

Cela aussi difficile que cela semble être à admettre, ces questions se doivent d’être étudiées minutieusement afin de savoir si cela est VRAI ou FAUX.

QUESTION ? Quelle est la pensée, l’idéologie, à l’œuvre dans les esprits des personnes non-blanches, qui les anime, pour aborder le monde et leurs relations et quelles sont les conséquences ?

QUI COMMANDE QUI SONT LES DONNEURS D’ORDRES ?

QUI SONT CEUX QUI DONNENT VALIDITÉ OU INVALIDITÉ RÉELLE, LÉGITIMITÉ OU ILLÉGITIMITÉ  RÉELLE AUX ACTION DES PERSONNES NON-BLANCHES ?

Les suprémacistes blancs sont ceux qui dirigent les esprits des personnes non-blanches de manière générale, ayant pris le pouvoir sur elles, étant devenues totalement dépendantes en tout et pour tout des suprémacistes blancs, quitte à se vanter de ce qu’elles possèdent sans se rendre compte qu’elles ne possèdent RIEN.

À ce jour les personnes blanches sont les seules sur terre à agir de la sorte, à imposer à l’ensemble des individus de la planète, leur idéologie, considérant qu’ils sont les seuls à pouvoir décider de tout et pour tout, quel que soit le domaine d’activité, pour l’ensemble des personnes non-blanches.

EN ÉDUCATION EN ÉCONOMIE DANS LE DIVERTISSEMENT EN POLITIQUE  DANS LE TRAVAIL DANS LA LOI DANS LA RELIGION DANS LE SEXE ET DANS LA GUERRE. Tout ce qu’observent les personnes non-blanches et tout ce qu’elles suivent globalement sont le résultat d’un endoctrinement subtil orchestrée par les suprémacistes blancs (racistes) elles ne s’en rendent pas forcément compte et pourtant une observation minutieuse leur permettrait de leurs comportements et ce vers quoi elles sont dirigées et comment elles pensent, leur permettrait de découvrir le véritable démiurge, aux commandes et responsables de leurs désastres quotidiens.

À ce jour l’ensemble de ce que font les personnes non-blanches l’est du fait de l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), cela ne fait pas des personnes non-blanches des racistes, mais des victimes du racisme, car sont celles qui subissent le racisme.

Les supremacistes blancs sont les donneurs d’ordre et ceux qui décident des ordres à donner. Ils fixent et décident des règles à fixer dans tous ces domaines. Décident de ce qui a ou pas de la valeur.

l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) est le programme mère qui guide les relations entre les hommes, un programme qui est le fruit d’une pensée, émanant de l’esprit d’un ou de plusieurs hommes, au moins un, ayant considéré que leur couleur de peau était celle qui se devant d’être suprême, et appuyer cela par un système de pensée, qui leur permet de générer une relation de pouvoir dynamique sur l’ensemble des personnes non-blanches de la planète du fait de leur couleur de peau.

♦ Pourquoi les personnes blanches quoi qu’elles fassent et qu’elles puissent se trouver sur la planète, se doivent elles de devoir obtenir la validation des personnes blanches pour faire ce qu’elles doivent faire et ne pas faire ?

♦ Pourquoi les personnes non-blanches quoi qu’elles fassent et où qu’elles puissent se trouver sur la planète, se doivent elles de devoir être dépendantes des personnes blanches ?

 Modifier leur manière de penser, de parler et d’agir.

Sortir des schémas qui leur sont enseignés par ce système qui les incite à vouloir obtenir des choses qu’il leur est difficile d’obtenir, les incitant à devoir s’entretuer, à voler, à mentir, à nourrir le mensonge et l’hypocrisie, la violence …pour ensuite être punies par ceux là même qui les éduquent. Changer la donne et produire un nouveau schéma de pensée, un nouvel état d’esprit, changer de mode opératoire,  et installer un programme contre raciste LOGIQUE compensatoire pour elles et entre elles, agir de manière individuelle sans se préoccuper de ce que dira et fera une autre personne non-blanche et ce afin de minimiser les conflits et réduire l’hostilité, considérer qu’il n’y a pas à argumenter le choix et la décision de l’autre.

Que chacun fasse et dise ce qu’il ou elle a à dire et à faire, et ce dans l’idée que personne ne soit en aucune manière lésée quel que soit la situation et le domaine d’activité, quelle que soit la relation.

Ne s’exprimer que si ce qui sera dit et fait sera d’ordre constructif ou aidera à régler un problème.

Savoir quoi dire et ne pas dire, quoi faire et ne pas faire et toujours dans le but le plus constructif possible.

Se discipliner à suivre un code contre raciste en pensée, parole, action 24/7.

IL EST URGENT DE DEVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

LE NOIR COMME COULEUR DE TERREUR POURQUOI ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LE NOIR COMME COULEUR DE TERREUR.

POURQUOI ?

Parce que : Aussi contradictoire et paradoxal,  que cela puisse paraître, il est à noter que dans la symbolique suprémaciste blanche (raciste), la logique demeure, Le noir en tant que couleur reste synonyme de TERREUR. Il est nécessaire d’une manière ou d’une autre que soit associée l’idée, que,  la couleur noire est synonyme de couleur à dénigrer, de couleur susceptible d’effrayer et cela, dans ce système, est ce qui a lieu chaque jour devant les yeux des victimes qui ne comprennent pas comment cette propagande leur est révélée sans que cela ne semble poser de problème, quitte a initier dans leur inconscient qu’elles se doivent d’avoir peur d’elles mêmes en tant que personne non-blanche (noire).

Il est à comprendre que quoi que fasse et ne fasse pas un suprémaciste blanc (raciste) il le fait dans le but unique et ultime qui est de renforcer son système et ce en se servant de la confusion envers les personnes qu’il a décidé de dominer et de maltraiter. Tout ce qu’ils produisent et ont produit à ce jour n’a et ne sert que cet objectif ultime. Quoi que nous les voyons faire il est à considérer qu’ils le font dans le but d renforcer leur système même quand cela semble ne pas paraître l’être.

Tous leurs livres, leurs films, leurs comportements, tout cela est à propos et à pour propos de servir le système idéologique de la suprématie blanche(Racisme),  et c’est cela que les personnes non-blanches doivent considérer même quand cela parait « innocent » ou n’apparaît pas comme tel en surface,  y compris au travers de bandes dessinées, dessins animés, blagues..), simplement les victimes regardent, écoutent, entendent, MAIS sans voir et sans comprendre, rient sans se rendre compte qu’il est question d’elles, qu’il est question de les éduquer à se mépriser. CAR TOUT EST À PROPOS DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE POUR SERVIR LE DESSEIN IDÉOLOGIQUE DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE. Tout est à propos de glorifier ce qui les symbolise en pensée, parole et action leur système qui pour les personnes non-blanches est un système destructeur, car ces personnes n’ont de cesse de détruire, corrompre, empoisonner tout ce qu’elles touchent.

jaquette
Musclor.

minus_et_cortex

Ex : Minus et Cortex Une manière subliminale de manifester leur pensée.

Beaucoup de personnes peuvent se demander  » Mais si les suprémacistes blancs (racistes)  semblent tout faire pour que la couleur noire et par extension les personnes appelées noires et tout ce qui s’y rattache soit à mépriser alors pourquoi s’en servent ils ? « 

Un suprémaciste blanc fait toujours en sorte que quoi qu’il fasse ou ne fasse pas, que ce qui compte c’est que quel que soit l’usage qu’il en fera ou pas, qu’ il faut au final que cela  serve son système d’une manière ou d’une autre. Que son idée soit toujours celle qui serve son propos et son idéologie, serve à renforcer et à maintenir en place son système.

Aussi il est logique d’observer que même quand ils s’en servent pour semer la terreur demeure cette idée que le noir est une chose « diabolique », effrayante », « dangereuse », qu’ils ont le pouvoir de dominer cela en se l’appropriant, en la manipulant comme ils dominent les personnes non-blanches qu’ils considèrent leur propriété. Ils sont aux commandes. Ils ont la capacité de contrôler ce dit « mal » qui n’est en fait qu’une action et non une couleur. Le mal est ce qui est fait et n’a rien à voir avec la couleur, le « mal »  n’a pas de couleur, c’est une pratique, une action.
En faisant cela les suprémacistes blancs continuent de faire croire subliminalement que la couleur noire et par extension les personnes classifiées comme noires sont  « maléfiques » et nourrissent cette croyance pour appuyer leur propos.

Le noir est à considérer comme synonyme de terreur et ils s’en servent pour agir de manière terrorisante.

Ci dessous quelques images qui propagent et ont propagé l’idée de la terreur du fait que ce qui sert d’outil et de manifestation de cette terreur soit associée à la couleur noire et à toute personne noire ou apparaissant comme telle.

Le racisme qui est la suprématie blanche a nourri et nourrit idéologiquement sous de multiples formes que ce qui est noir donc non-blanc est une chose abominable.

Au point qu’à ce jour les personnes noires ne cessent de s’effrayer et de devenir effrayantes entre elles, pensant en faisant cela apporter de la signifiance à leur existence alors que cela les rend en fait plus insignifiantes. Cherchant à se faire remarquer en faisant du bruit, en inventant des marches, et des manières de se dire bonjour,   toutes plus stupides les une que les autres. Tout cela pour se faire remarquer mais ne produisant rien de véritablement substantiel en mesure de faire en sorte de vouloir sortir de ce système.

Citation : « Un esclave « heureux » est celui que le maître a ravagé le plus ».  Neely Fuller Jr

mezzanine_559dark-vador-et-des-stormtroopers-a-la-premiere-du-nouvel-opus-star-wars-le-16-decembre-2015-a-londres_5485322lockheed_sr_71_blackbird-1920x1200

Il est nécessaire de comprendre pour les victimes, à savoir les personnes non-blanches que quoi qu’il arrive il faut au final que le noir dans ce système soit associé et synonyme de peur, de crainte, d’effroi, et cela est une des ruses dont font preuve les suprémacistes blancs pour tromper leurs victimes qui ne se rendent pas compte que cela n’est nullement les glorifier mais sert encore à faire d’elles les personnes non-blanches des personnes à mépriser, à éviter que cela soit fait de manière directe ou indirecte.

Il n’y a aucune raison de vouloir à chercher à prouver son existence par sa couleur de peau dans un système ou cette donnée sert à dominer et à maltraiter toute personne non-blanche. Faire cela est prendre part à un arrangement tragique.

Nul individu ne devrait se vanter de sa couleur de peau ni en tirer fierté car il n’est en aucune mesure responsable de celle-ci, et une couler est une couleur et rien d’autre elle est neutre.

Les racistes en se servant de cette couleur n’ont et ne font que renforcer leur idéologie.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

CROIRE EN L’IDÉE DE LA RACE EST CROIRE AU RACISME. CROIRE EN L’IDÉE DE LA RACE EST UNE ERREUR MONUMENTALE QUE DOIVENT ÉVITER DE FAIRE LES PERSONNES NON-BLANCHES ÉTANT ELLES MÊMES VICTIMES DÉSIGNÉES DU RACISME.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

CROIRE EN L’IDÉE DE LA RACE EST CROIRE AU RACISME. CROIRE EN L’IDÉE DE LA RACE  EST UNE ERREUR MONUMENTALE QUE DOIVENT ÉVITER DE FAIRE LES PERSONNES NON-BLANCHES ÉTANT ELLES MÊMES VICTIMES DÉSIGNÉES DU RACISME.

« Tout ce que proposent les suprémacistes blancs (racistes) aux personnes non-blanches (noires), est toujours à prendre avec prudence par ces dernières , car ce qu’ils proposent souvent est chargé de poison, et ce même quand cela n’y parait pas, il n’est rien que ne fait un supréamciste blanc qui n’aille pas dans le sens de renforcer et maintenir son système ».

Beaucoup de personnes parmi les personnes non-blanches tout en  considérant leur condition de victime du racisme qui est la suprématie blanche, et tout en tentant de la comprendre,  considèrent qu’elles font partie de la « race » humaine. Ces personnes considérant peut être que dire cela est une réponse/solution qui  aide à contrer le racisme et à les protéger du racisme.
Cela peut se comprendre puisqu’elles disent ce qu’elles disent et sont en droit de le penser, et de le dire,  car en la circonstance toutes les victimes sont égales du fait qu’aucune victime ne l’est plus qu’une autre. Néanmoins voient elles le piège d’une telle croyance ?

Penser cela pourrait il constituer et être une solution ? Car si cela est vrai alors pourquoi le racisme continue t-il d’exister malgré tout  ?

Si cela est vrai pourquoi malgré cette adhésion sont elles encore victimes du racisme de la part de personnes blanches qui comme elles se disent faire partie de la « race humaine » ?

Réponse : Parce que croire en l’idée de la race est adhérer au racisme de manière directe, et là est le piège crée par de la confusion, et que croire en l’idée de la race est renforcer l’idéologie du racisme.

L’idée de la race est le racisme.
Et qu’est ce que le racisme si ce n’est la domination et la maltraitance de personnes sur la base de la couleur de leur peau.

Et qu’est ce que le racisme si ce n’est la suprématie blanche sous la forme de personne blanches qui croient, et défendent cette idéologie, personnes blanches qui à ce jour sont parmi les plus puissantes et les plus rusées et qui décident de tout ce qui est et n’est pas pour l’ensemble des individus de la planète notamment l’ensemble des personnes non-blanches leurs sujets et victimes principales et privilégiées.

Aussi pour les personnes non-blanches dire et croire en cette idée de « race humaine » est encore une fois le fruit de la confusion. La race étant le racisme. Croire en cette idée est faire une erreur monumentale et elles se doivent de l’éviter. Les mots dans ce système sont utilisés pour tromper les victimes, à les confondre, car ne disent pas la vérité.

Un humain si tant est que cela soit défini avec précision, car demeure un concept,  produit de la justice. Un humain n’est pas une race. Un humain ne défend pas le racisme qui est la pratique de la non-justice, l’injustice majeure étant celle faite aux personnes non-blanches du fait qu’elles soient non-blanches et qui est le racisme.

En quoi l’homme est il une race ?

Qu’est ce qu’une race ? Un cheveu,  doigt ? Un œil ? Un os ? Un cœur ? un poumon ?

En quoi un cheveu, un œil, un doigt, un os, un cœur, un poumon,  se doit de devenir un moyen pour définir un individu et le maltraiter  ? Car c’est à cela et c’est pour cela qu’ a été conçu et développé l’idéologie du racisme ?
Le racisme ne devrait pas exister.

La race pour produire quoi ?

Les personnes non-blanches et notamment celles classifiées comme noires, qui défendent et croient en cette idée, de « race humaine », pensant en disant cela régler le problème, se devraient d’observer qu’en faisant cela, sans le savoir, sans s’en rendre compte, qu’elles soutiennent et renforcent un système idéologique conçu lui même pour les maltraiter de manière directe et indirecte du fait de leur couleur de peau. Cette idée de la race humaine est encore une invention des suprémacistes blancs (racistes) pour faire tourner en rond et confondre les victimes.
Pour faire participer les victimes du racisme et ce à leur détriment à un arrangement tragique par le biais de la Confusion.
Les suprémacistes blancs sont ceux qui font et inventent  les classifications, ils sont ceux qui inventent ces termes, ils sont ceux qui font, et ont fait croire aux personnes non-blanches qu’elles sont et font partie d’une race. Les suprémacistes blancs sont les instigateurs de cette supercherie du langage, reprise et utilisée à leur dépens par les victimes.

Les personnes non-blanches sont et ont été aveuglées, trompées, par cette idée sortie de la tête d’au moins une personne blanche, qui un jour a considéré (pour une raison dont elle seule pourrait expliquer le pourquoi) que la couleur de peau d’une personne était une raison pour dominer et maltraiter ces mêmes personnes et cela par l’invention du racisme. Une idée qui à ce jour est le problème le plus persistant de la terre, un problème monumental.

Citation : Ci dessous Extrait tiré et traduit du United Independent Compensatory Code/system/concept a textbook /workbook for thought, speak and or action for victims of racism (white supremacy) Revised and Expanded version © 2016.
 » Ce qui est nécessaire est une « Qualité de Relation fonctionnelle Codifiée » pour remplacer cet « Arrangement Tragique ». Ce qui est nécessaire est un « style de vie Universel » exprimé à travers l’usage de la vérité (Ce qui est) de telle manière à ce que cela résulte à la Justice et à l’équilibre.
Ce dont a besoin  chaque personne pour fonctionner en tant qu’Homme Universel ou en tant que Femme Universelle, parlant et agissant (dans tous les domaines d’activité) de manière à ce que cela garantisse que personne ne soit maltraité, et garantir que que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive ». La Qualité de relation signifie qu’il y a une absence total de prétention, malhonnêteté, tromperie, mensonge, etc..en ce qui con cerne tout ce que les personne disent  et font dasn toutes leurs interactions avec les autres, dans tous les domaines d’activité, et que toutes ces activités produisent un résultat constructif. »
Neely Fuller Jr

Personne ne sait et ne peut dire où et quand a commencé ce problème, mais il demeure, qu’il y existe surement une explication qui permette de savoir ce qui a motivé et continue de motiver  les personnes blanches qui croient et pratiquent le racisme, qui dominent et maltraitent les personnes sur la base de la couleur de la peau. Une idée simple et puissante, qui à ce jour demeure inexpliquée et ne fait que peu l’objet de discussion, mais demeure latente et dévastatrice.

Un système qui exclut et est exclusif, qui laisse au sol des millions de personnes sur une base quotidienne du fait de leur couleur de peau. Ce système doit être remplacé par un système de JUSTICE.
Un système qui fait que des personnes regardent la télévision et les massacres comme un show et ce dans une ignorance constante ne voyant et ne comprenant pas que derrière tout cela il y a le racisme et la guerre qu’elle engendre au sein des victimes, guerre orchestrée par les suprémacistes blancs.
Voyant des personnes qui jettent de la nourriture à d’autres personnes et ce d’un hélicoptère ou d’un avion. Ce système est un système diabolique qui doit être remplacé.

Pourquoi parler de race humaine si ce n’est pour continuer à pratiquer le racisme, car à ce jour cette idée elle même émanant de la bouche des personnes non-blanches n’en annule nullement l’effet mais bien au contraire renforce et maintient en place par un savant et sophistiqué statu-quo entre les victimes à savoir les personnes non-blanches et les pratiquants du racisme que sont les suprémacistes blancs (racistes). Pourquoi race/humaine ?
un humain est un humain si tant est que cela existe, et la race est le racisme. Donc dire race humaine est dire être un humain qui pratique et croit au racisme.

  • L’humain est à produire, l’humanité est produire de la JUSTICE.Il y a des hommes à ce jour, des individus qui essaient d’interagir entre eux et ce de manière constructive, mais il n’y a ce jour pas d’humains, si tant est que cela équivaut à dire un individu qui produit de la JUSTICE. Il n’est nul  individu sur terre qui au quotidien minute par minute produit de la JUSTICE,  ce système ne le permet nullement et cette humanité est à produire.

Les personnes non-blanches victimes du racisme se devrait d’être très prudentes avec ce qui leur est proposé par les suprémacistes blancs (racistes) qui ont toujours plus d’un tour dans leur sac.

Ces personnes non-blanches ne devraient pas adhérer à cette idée de race humaine, et encore moins de race.
Qu’est ce qu’un humain ? Si tant est qu’un humain qui à ce jour est un concept et est à produire car nul à ce jour sur terre ne produit de la JUSTICE qui est ce que devrait produire un humain pour se définir comme tel. Un  humain ne peut défendre l’idée de race qui est le racisme, le racisme étant l’injustice majeure. Nul ne peut être humain et raciste.

Il y a à faire disparaitre l’idée de race qui est le racisme, il y a œuvrer à produire de la JUSTICE.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

LES PERSONNES NON-BLANCHES SE DOIVENT DE CESSER DE RECHERCHER À ATTIRER L’ATTENTION SUR ELLES. QU’ELLES SE CONCENTRENT À PRODUIRE DE LA JUSTICE. SORTIR DU CULTE DE LA PERSONNALITÉ. CESSER D’ÊTRE DES ESCLAVES ÉMOTIONNELS.. 2ème partie.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LES PERSONNES NON-BLANCHES SE DOIVENT DE CESSER DE RECHERCHER À ATTIRER L’ATTENTION SUR ELLES. QU’ELLES SE CONCENTRENT À PRODUIRE DE LA JUSTICE.  SORTIR DU CULTE DE LA PERSONNALITÉ. CESSER D’ÊTRE DES ESCLAVES ÉMOTIONNELS. 2ème partie.

« Vous voulez du Respect, des Excuses, et de l’Amour, alors produisez le ! N’attendez pas d’autrui une chose que vous vous devez de produire pour, et, par vous même ».

like

« LIKE » pour produire quoi ?

Les émotions ne sont en rien une manière logique d’entretenir des relations, car trop inconstantes et variables. L’apparence n’ a jamais été un garant de la vérité, la vérité est dans ce qui est, c’est ce qui est produit au final qui compte,  qui est soit constructif  soit non constructif. LE RÉSULTAT, ISSU DE LA LOGIQUE.

limbic

Prémisse :

« Les personnes non-blanches se doivent d’observer les personnes blanches et ce en toutes circonstances, cela doit être un devoir, une nécessité, une constante.
Lorsque vous jouez aux échecs, les adversaires et la manière dont ils bougent respectivement leurs  pions sur l’échiquier sont ce sur quoi doit être focalisée l’attention des deux joueurs, observer la stratégie qui est mise en place, la logique de ces mouvements afin d’anticiper du résultat ».

Or c’est cela que ne font  pas une grande majorité des victimes non-blanches de ce système, , à savoir qu’elles ne cherchent pas à comprendre ce à quoi elles sont la proie,  plus préoccupées à faire briller leur boulet (s’exhiber) ou préoccupées à s’occuper de regarder le boulet de leur voisin, alors qu’elles feraient mieux de se préoccuper de celui qui leur a mis le boulet au pied, et de comment il s’y prend pour que ce boulet soit maintenu.

Il est vrai que les personnes non-blanches et celles classifiées noires en particulier, observent peu, et accordent peu d’importance à ce que font  les personnes blanches, ce qui dans la  situation qui les concerne est une erreur majeure.
À contrario les personnes blanches n’ont eu et n’ont de cesse d’observer et de chercher à tout savoir des personnes non-blanches, qui de leurs mœurs, coutumes, traditions, habitudes, rites, etc…c’est d’ailleurs pour cela qu’elles les maîtrisent et les contrôlent en tout et pour tout et cela est soit vrai soit faux, qu’elles en ont une très grande connaissance. »

Comprendre que pour elles, victimes non-blanches, que tant que ce système sera en place rien pour elles ne sera comme il se devra d’être dans leurs relations car rendues toutes toxiques les unes pour les autres. Et nourrissant des attentes que ce système ne leur permettra nullement, si ce n’est qu’en, apparence, satisfaire pour elles. Un système qui génère de la frustration.

Aussi ont elles à apprendre à se détacher l’un de l’autre afin de ne pas devenir un esclave émotionnel, cesser d’avoir des attentes, car les attentes sont la recette pour être déçu. Ne pas avoir d’attentes pour éviter de se maltraiter, pour éviter de s’accuser,  pour éviter de se disputer, et aussi pour éviter de donner du pouvoir à l’autre au point de s’oublier, et ensuite lui en vouloir au point de se faire du tort. Apprendre à être sa propre unité de soutien et se valoriser soi sans attendre que la valeur vienne d’autrui. Se considérer selon soi même sans chercher à imposer quoi que ce soit. Ne considérer leur relation en mode business-like. Comprendre qu’elles ne sont pas en mesure de satisfaire leurs attentes car n’ont pas pouvoir au sein de ce système. Tout au plus faire du mieux qu’elles peuvent.

*** Les personnes non-blanches non pas à s’imposer quoi que ce soit, elles ne sont pas en mesure du fait de leur condition de prisonniers de guerre dans ce système,  et ne se doivent nullement imposer quoi que ce soit les unes envers les autres. Tout au mieux se mettre d’accord. Elles ne se doivent nullement aller dans cette voie de l’obligation qui est la recette pour le désastre pour elles dans leurs relations, car ne sont aux commandes de rien et vont vers de grandes déception en s’obligeant des choses qu’elles ne peuvent fournir l’une pour l’autre. Elles ont à produire pour elles mêmes ce qu’elles veulent imposer, et la première de toutes ces choses étant la  production de la JUSTICE, afin d’affaiblir et de faire en sorte que disparaisse une fois pour toute ce système qui pour elles est synonyme de désastre annoncé.

Amour, Respect, Estime, Excuses,  sont des choses à produire par et pour soi et se doivent d’être synonyme de production de JUSTICE afin d’obtenir le meilleur résultat possible de manière ultime envers soi et autrui.

A ce jour il n’y a pas d’Amour car ce monde ne produit pas de JUSTICE, l’Amour est un concept qui est à produire et à définir avec précision. A ce jour il n’y a pas de JUSTICE car nul n’a de preuve que la JUSTICE est produite, le monde est dominé par un système qui est sous la domination de l’anti-justice. Le système de la suprématie blanche ne produit pas de justice, il n’est pas conçu pour cela, il est conçu pour maltraiter les individus sur la base de la couleur de peau.

**Ce qu’il y a à faire est suivre un CODE de pensée, parole et d’action pour Remplacer le Système de la Suprématie Blanche par un système de JUSTICE et ce dans tous les domaines d’activité minute par minute sur une base quotidienne. Et cela n’a pas à voir avec une personne mais à voir avec ce qui doit être produit LOGIQUEMENT et qui a ce jour ne l’est pas. Suivre le principe, la logique de la JUSTICE et non suivre une personne. Logique car il es question de causes et effets.

Quoi qui soit dit et fait l’objectif ULTIME DOIT ÊTRE de produire de la JUSTICE.

Les victimes du fait de leur condition n’ont rien à célébrer car n’ont à ce jour pas accompli ce qui se doit d’être accompli à savoir avoir remplacé le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, étant donné qu’elles sont encore sujets, victimes et esclaves de ce système conçu pour les dominer et les maltraiter,conçu pour les maintenir en prison. Soit vous êtes sujet soit vous ne l’êtes pas.
Il n’y a pas d’entre deux. A ce jour nulle personne non-blanche ne peut prétendre avoir et être sorti de ce système, car toutes sont victimes et servantes.

Les personnes non-blanches n’ont rien à célébrer ni anniversaire, ni mariage, ni fête des mères et des pères, ni st valentin, ni noël,  etc….. et ce tant que cela aura lieu au sein de ce système qui ne les considère pas comme des hommes et des femmes mais comme des prisonniers de guerre, des enfants, des sujets. Les prisonniers n’ont rien à célébrer car leur condition ne leur permet pas. Il n’y a rien à célébrer en tant que personne sujet et esclave. Il n’y a rien à célébrer car n’ayant rien accompli. Tant que ce système ne sera pas dissout le personnes non-blanches n’ont rien à célébrer, leur condition ne leur permettant pas cela. Et cela est soit vrai soit faux.

De plus, une fois ce problème résolu continuer à œuvrer en silence, pour régler les autres problèmes, il n’y aucune fierté à tirer du fait d’avoir fait une chose qui nécessitait de l’être.

Toutes ces célébrations ne sont que des artifices qui n’ont à ce jour nullement produit de JUSTICE pour elles et entre elles, ces célébrations ne sont que des illusions des faux semblants, n’accomplissant rien si ce n’est renforcer  un système qui est à leur détriment et les consume sous toutes les formes possibles et inimaginables, faisant d’elles des servants et des victimes évoluant dans la plus grande des confusions.

Tout au plus il/elle se doit de méditer et de considérer son existence, sa condition, sa situation en silence et cesser de s’en vanter, cesser d’en attendre de la reconnaissance, mais chercher à en sortir. Il n’ a rien à célébrer en tant que sujet/esclave/prisonnier.

ŒUVRER DANS LEURS RELATIONS À PRODUIRE DE LA JUSTICE EN TOUTES CIRCONSTANCES QUELLES QUE SOIENT LEURS INTERACTIONS ET LE DOMAINE D’ACTIVITÉ (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) AU SEIN DUQUEL OU DESQUELS ELLES SONT IMPLIQUÉES AU QUOTIDIEN.

Rester focalisé sur la vérité et non sur les artifices,  ni les illusions, rester focalisé sur la révélation de la vérité.

Par conséquent : Les victimes n’ont nullement à chercher à s’impressionner entre elles, nullement à chercher à attirer l’attention envers elles, cesser de chercher à flatter leur ego, cesser de se prendre pour des DIEUX, CAR,  faire cela est participer activement à renforcer le système de la suprématie blanche (Racisme) et augmenter de degré d’hostilité entre elles renforçant ainsi ce système, plus qu’elles ne l’affaiblissent.

Il n’es rien de plus important et de plus primordial que la production de la JUSTICE qui est l’élimination Totale et Définitive du système de la suprématie blanche JUSTICE, cela doit être compris une fois pour toutes par les victimes.
Que chaque personne surtout celles classifiées non-blanches soient leur propre leader en suivant l’idée de devoir produire de la JUSTICE pour et par lui même, et ce sans se préoccuper de qui que ce soit, sans attendre de qui que ce soit que cela soit produit car elle le produira elle même. Si chaque personne fait ce qu’il y a à faire en suivant l’idée et le principe de la JUSTICE alors tous seront unis par l’idée de la JUSTICE et cela sans nécessairement devoir se connaître, et ce tout en étant indépendants dans l’action. C’est Cela qu’est le code compensatoire contre raciste UNIS dans l’objectif, INDÉPENDANTS dans l’action.
Être unis par l’idée non par le fait d’être ensemble physiquement côte à côte, ni parce qu’elles forment un groupe de personnes non-blanches rassemblées et contentes d’être ensemble, cela n’est en rien une solution.

NB : Les suprémacistes blancs( racistes) ont cette logique ils opèrent individuellement et ce même au milieu de 100000000000 de personnes non-blanches et peuvent même individuellement prendre les commandes de ces 100000000000 de personnes non-blanches.
Pourquoi ? Parce qu’ils ont un code blanc, ils savent quoi dire et faire, ne pas dire et ne pas faire pour prendre le contrôle des personnes non-blanches. Les suprémacistes blancs n’ont pas à se parler ils savent et suivent le code blanc, ils sont scientifiques, mathématiques, logique. Ils ne font rien qui ne fonctionnent pas. Ils cherchent toujours à voir des résultats et corrigent ce qui mérite de l’être afin de les obtenir. Toute personne blanche qui croit en cette idéologie est en lui même leader de cette idéologie, il ne compte pas sur autrui pour faire ce qu’il fait, il sait ce qu’il a à faire et le fait. Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) n’éduquent et n’enseignent nullement à leur victimes quoi que ce soit qui permettrait à ces dernières de contrer et de faire disparaitre le système de la suprématie blanche cela n’est pas concevable dans leur logique de domination, au contraire il est enseigné aux victimes de participer activement et ce dans tous les domaines d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) à ce que soit maintenu en place ce système et ce bien qu’il soit au détriment des victimes. Et cela les victimes à savoir les personnes non-blanches se doivent de considérer cela sérieusement, devenir scientifiques et cesser de considérer ce problème de manière émotionnelle, cesser de considérer les choses de manière émotionnelle.

Il est nécessaire de faire en sorte que disparaisse, que soit dissoute cette prison idéologique, ce système cause de tous les problèmes car étant le problème majeur lui-même.

Toute victime non-blanche en contact direct et indirect avec ce système est amenée et éduquée à devenir pour une autre victime et un adversaire, un ennemi, car est éduquée à adhérer à un mode de pensée qui pour elle favorise l’hostilité envers l’autre, à savoir une autre personne non-blanche du fait qu’elles soit non-blanche, et en faisant cela elle renforce le système de la suprématie blanche (racisme) qui est un système de non-justice.

En adhérant aux symboliques et aux produits de ce système qui est globalement « malsain et fou » et à tout ce qu’il produit, elles deviennent des vecteurs de propagation sous l’emprise de la confusion, rendues souvent « folles ». Car certes les suprémacistes blancs (racistes) sont très efficaces pour ce qui est de la production technique et technologique, ils n’ont de cesse de développer et de trouver des solutions même destructrices,  mais en ce qui concerne les individus der la planète, cette pensée développée par les suprémacistes blancs (racistes) est un désastre total car produit du CHAOS et génère une guerre totale à échelle planétaire et ce dans tous les domaines d’activités et d’interactions des individus au quotidien. Une guerre si totale qu’elle est quasi invisible et considérée « normale », ce qui en soi démontre le degré de folie et de confusion qui a gagné les hommes empoisonnés par un système qui a institutionnalisé et augmenté la violence comme jamais aucun système auparavant ne l’avait fait.

Δ ATTENTION ! Une personne non-blanche n’est pas raciste car elle est victime du racisme, tout au plus elle réagit et/ou résiste aux effets du racisme, elle ne peut être raciste et être victime du racisme à la fois. Cette confusion doit être évitée ABSOLUMENT.

Citation : « La JUSTICE est l’absence de toute forme de Maltraitance, et ce quel que soit le domaine relationnel et d’activité ». Neely Fuller Jr.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.