LES PERSONNES NON-BLANCHES SE DOIVENT DE CESSER DE RECHERCHER À ATTIRER L’ATTENTION SUR ELLES. QU’ELLES SE CONCENTRENT À PRODUIRE DE LA JUSTICE. SORTIR DU CULTE DE LA PERSONNALITÉ. CESSER D’ÊTRE DES ESCLAVES ÉMOTIONNELS.. 2ème partie.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LES PERSONNES NON-BLANCHES SE DOIVENT DE CESSER DE RECHERCHER À ATTIRER L’ATTENTION SUR ELLES. QU’ELLES SE CONCENTRENT À PRODUIRE DE LA JUSTICE.  SORTIR DU CULTE DE LA PERSONNALITÉ. CESSER D’ÊTRE DES ESCLAVES ÉMOTIONNELS. 2ème partie.

« Vous voulez du Respect, des Excuses, et de l’Amour, alors produisez le ! N’attendez pas d’autrui une chose que vous vous devez de produire pour, et, par vous même ».

like

« LIKE » pour produire quoi ?

Les émotions ne sont en rien une manière logique d’entretenir des relations, car trop inconstantes et variables. L’apparence n’ a jamais été un garant de la vérité, la vérité est dans ce qui est, c’est ce qui est produit au final qui compte,  qui est soit constructif  soit non constructif. LE RÉSULTAT, ISSU DE LA LOGIQUE.

limbic

Prémisse :

« Les personnes non-blanches se doivent d’observer les personnes blanches et ce en toutes circonstances, cela doit être un devoir, une nécessité, une constante.
Lorsque vous jouez aux échecs, les adversaires et la manière dont ils bougent respectivement leurs  pions sur l’échiquier sont ce sur quoi doit être focalisée l’attention des deux joueurs, observer la stratégie qui est mise en place, la logique de ces mouvements afin d’anticiper du résultat ».

Or c’est cela que ne font  pas une grande majorité des victimes non-blanches de ce système, , à savoir qu’elles ne cherchent pas à comprendre ce à quoi elles sont la proie,  plus préoccupées à faire briller leur boulet (s’exhiber) ou préoccupées à s’occuper de regarder le boulet de leur voisin, alors qu’elles feraient mieux de se préoccuper de celui qui leur a mis le boulet au pied, et de comment il s’y prend pour que ce boulet soit maintenu.

Il est vrai que les personnes non-blanches et celles classifiées noires en particulier, observent peu, et accordent peu d’importance à ce que font  les personnes blanches, ce qui dans la  situation qui les concerne est une erreur majeure.
À contrario les personnes blanches n’ont eu et n’ont de cesse d’observer et de chercher à tout savoir des personnes non-blanches, qui de leurs mœurs, coutumes, traditions, habitudes, rites, etc…c’est d’ailleurs pour cela qu’elles les maîtrisent et les contrôlent en tout et pour tout et cela est soit vrai soit faux, qu’elles en ont une très grande connaissance. »

Comprendre que pour elles, victimes non-blanches, que tant que ce système sera en place rien pour elles ne sera comme il se devra d’être dans leurs relations car rendues toutes toxiques les unes pour les autres. Et nourrissant des attentes que ce système ne leur permettra nullement, si ce n’est qu’en, apparence, satisfaire pour elles. Un système qui génère de la frustration.

Aussi ont elles à apprendre à se détacher l’un de l’autre afin de ne pas devenir un esclave émotionnel, cesser d’avoir des attentes, car les attentes sont la recette pour être déçu. Ne pas avoir d’attentes pour éviter de se maltraiter, pour éviter de s’accuser,  pour éviter de se disputer, et aussi pour éviter de donner du pouvoir à l’autre au point de s’oublier, et ensuite lui en vouloir au point de se faire du tort. Apprendre à être sa propre unité de soutien et se valoriser soi sans attendre que la valeur vienne d’autrui. Se considérer selon soi même sans chercher à imposer quoi que ce soit. Ne considérer leur relation en mode business-like. Comprendre qu’elles ne sont pas en mesure de satisfaire leurs attentes car n’ont pas pouvoir au sein de ce système. Tout au plus faire du mieux qu’elles peuvent.

*** Les personnes non-blanches non pas à s’imposer quoi que ce soit, elles ne sont pas en mesure du fait de leur condition de prisonniers de guerre dans ce système,  et ne se doivent nullement imposer quoi que ce soit les unes envers les autres. Tout au mieux se mettre d’accord. Elles ne se doivent nullement aller dans cette voie de l’obligation qui est la recette pour le désastre pour elles dans leurs relations, car ne sont aux commandes de rien et vont vers de grandes déception en s’obligeant des choses qu’elles ne peuvent fournir l’une pour l’autre. Elles ont à produire pour elles mêmes ce qu’elles veulent imposer, et la première de toutes ces choses étant la  production de la JUSTICE, afin d’affaiblir et de faire en sorte que disparaisse une fois pour toute ce système qui pour elles est synonyme de désastre annoncé.

Amour, Respect, Estime, Excuses,  sont des choses à produire par et pour soi et se doivent d’être synonyme de production de JUSTICE afin d’obtenir le meilleur résultat possible de manière ultime envers soi et autrui.

A ce jour il n’y a pas d’Amour car ce monde ne produit pas de JUSTICE, l’Amour est un concept qui est à produire et à définir avec précision. A ce jour il n’y a pas de JUSTICE car nul n’a de preuve que la JUSTICE est produite, le monde est dominé par un système qui est sous la domination de l’anti-justice. Le système de la suprématie blanche ne produit pas de justice, il n’est pas conçu pour cela, il est conçu pour maltraiter les individus sur la base de la couleur de peau.

**Ce qu’il y a à faire est suivre un CODE de pensée, parole et d’action pour Remplacer le Système de la Suprématie Blanche par un système de JUSTICE et ce dans tous les domaines d’activité minute par minute sur une base quotidienne. Et cela n’a pas à voir avec une personne mais à voir avec ce qui doit être produit LOGIQUEMENT et qui a ce jour ne l’est pas. Suivre le principe, la logique de la JUSTICE et non suivre une personne. Logique car il es question de causes et effets.

Quoi qui soit dit et fait l’objectif ULTIME DOIT ÊTRE de produire de la JUSTICE.

Les victimes du fait de leur condition n’ont rien à célébrer car n’ont à ce jour pas accompli ce qui se doit d’être accompli à savoir avoir remplacé le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, étant donné qu’elles sont encore sujets, victimes et esclaves de ce système conçu pour les dominer et les maltraiter,conçu pour les maintenir en prison. Soit vous êtes sujet soit vous ne l’êtes pas.
Il n’y a pas d’entre deux. A ce jour nulle personne non-blanche ne peut prétendre avoir et être sorti de ce système, car toutes sont victimes et servantes.

Les personnes non-blanches n’ont rien à célébrer ni anniversaire, ni mariage, ni fête des mères et des pères, ni st valentin, ni noël,  etc….. et ce tant que cela aura lieu au sein de ce système qui ne les considère pas comme des hommes et des femmes mais comme des prisonniers de guerre, des enfants, des sujets. Les prisonniers n’ont rien à célébrer car leur condition ne leur permet pas. Il n’y a rien à célébrer en tant que personne sujet et esclave. Il n’y a rien à célébrer car n’ayant rien accompli. Tant que ce système ne sera pas dissout le personnes non-blanches n’ont rien à célébrer, leur condition ne leur permettant pas cela. Et cela est soit vrai soit faux.

De plus, une fois ce problème résolu continuer à œuvrer en silence, pour régler les autres problèmes, il n’y aucune fierté à tirer du fait d’avoir fait une chose qui nécessitait de l’être.

Toutes ces célébrations ne sont que des artifices qui n’ont à ce jour nullement produit de JUSTICE pour elles et entre elles, ces célébrations ne sont que des illusions des faux semblants, n’accomplissant rien si ce n’est renforcer  un système qui est à leur détriment et les consume sous toutes les formes possibles et inimaginables, faisant d’elles des servants et des victimes évoluant dans la plus grande des confusions.

Tout au plus il/elle se doit de méditer et de considérer son existence, sa condition, sa situation en silence et cesser de s’en vanter, cesser d’en attendre de la reconnaissance, mais chercher à en sortir. Il n’ a rien à célébrer en tant que sujet/esclave/prisonnier.

ŒUVRER DANS LEURS RELATIONS À PRODUIRE DE LA JUSTICE EN TOUTES CIRCONSTANCES QUELLES QUE SOIENT LEURS INTERACTIONS ET LE DOMAINE D’ACTIVITÉ (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) AU SEIN DUQUEL OU DESQUELS ELLES SONT IMPLIQUÉES AU QUOTIDIEN.

Rester focalisé sur la vérité et non sur les artifices,  ni les illusions, rester focalisé sur la révélation de la vérité.

Par conséquent : Les victimes n’ont nullement à chercher à s’impressionner entre elles, nullement à chercher à attirer l’attention envers elles, cesser de chercher à flatter leur ego, cesser de se prendre pour des DIEUX, CAR,  faire cela est participer activement à renforcer le système de la suprématie blanche (Racisme) et augmenter de degré d’hostilité entre elles renforçant ainsi ce système, plus qu’elles ne l’affaiblissent.

Il n’es rien de plus important et de plus primordial que la production de la JUSTICE qui est l’élimination Totale et Définitive du système de la suprématie blanche JUSTICE, cela doit être compris une fois pour toutes par les victimes.
Que chaque personne surtout celles classifiées non-blanches soient leur propre leader en suivant l’idée de devoir produire de la JUSTICE pour et par lui même, et ce sans se préoccuper de qui que ce soit, sans attendre de qui que ce soit que cela soit produit car elle le produira elle même. Si chaque personne fait ce qu’il y a à faire en suivant l’idée et le principe de la JUSTICE alors tous seront unis par l’idée de la JUSTICE et cela sans nécessairement devoir se connaître, et ce tout en étant indépendants dans l’action. C’est Cela qu’est le code compensatoire contre raciste UNIS dans l’objectif, INDÉPENDANTS dans l’action.
Être unis par l’idée non par le fait d’être ensemble physiquement côte à côte, ni parce qu’elles forment un groupe de personnes non-blanches rassemblées et contentes d’être ensemble, cela n’est en rien une solution.

NB : Les suprémacistes blancs( racistes) ont cette logique ils opèrent individuellement et ce même au milieu de 100000000000 de personnes non-blanches et peuvent même individuellement prendre les commandes de ces 100000000000 de personnes non-blanches.
Pourquoi ? Parce qu’ils ont un code blanc, ils savent quoi dire et faire, ne pas dire et ne pas faire pour prendre le contrôle des personnes non-blanches. Les suprémacistes blancs n’ont pas à se parler ils savent et suivent le code blanc, ils sont scientifiques, mathématiques, logique. Ils ne font rien qui ne fonctionnent pas. Ils cherchent toujours à voir des résultats et corrigent ce qui mérite de l’être afin de les obtenir. Toute personne blanche qui croit en cette idéologie est en lui même leader de cette idéologie, il ne compte pas sur autrui pour faire ce qu’il fait, il sait ce qu’il a à faire et le fait. Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) n’éduquent et n’enseignent nullement à leur victimes quoi que ce soit qui permettrait à ces dernières de contrer et de faire disparaitre le système de la suprématie blanche cela n’est pas concevable dans leur logique de domination, au contraire il est enseigné aux victimes de participer activement et ce dans tous les domaines d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) à ce que soit maintenu en place ce système et ce bien qu’il soit au détriment des victimes. Et cela les victimes à savoir les personnes non-blanches se doivent de considérer cela sérieusement, devenir scientifiques et cesser de considérer ce problème de manière émotionnelle, cesser de considérer les choses de manière émotionnelle.

Il est nécessaire de faire en sorte que disparaisse, que soit dissoute cette prison idéologique, ce système cause de tous les problèmes car étant le problème majeur lui-même.

Toute victime non-blanche en contact direct et indirect avec ce système est amenée et éduquée à devenir pour une autre victime et un adversaire, un ennemi, car est éduquée à adhérer à un mode de pensée qui pour elle favorise l’hostilité envers l’autre, à savoir une autre personne non-blanche du fait qu’elles soit non-blanche, et en faisant cela elle renforce le système de la suprématie blanche (racisme) qui est un système de non-justice.

En adhérant aux symboliques et aux produits de ce système qui est globalement « malsain et fou » et à tout ce qu’il produit, elles deviennent des vecteurs de propagation sous l’emprise de la confusion, rendues souvent « folles ». Car certes les suprémacistes blancs (racistes) sont très efficaces pour ce qui est de la production technique et technologique, ils n’ont de cesse de développer et de trouver des solutions même destructrices,  mais en ce qui concerne les individus der la planète, cette pensée développée par les suprémacistes blancs (racistes) est un désastre total car produit du CHAOS et génère une guerre totale à échelle planétaire et ce dans tous les domaines d’activités et d’interactions des individus au quotidien. Une guerre si totale qu’elle est quasi invisible et considérée « normale », ce qui en soi démontre le degré de folie et de confusion qui a gagné les hommes empoisonnés par un système qui a institutionnalisé et augmenté la violence comme jamais aucun système auparavant ne l’avait fait.

Δ ATTENTION ! Une personne non-blanche n’est pas raciste car elle est victime du racisme, tout au plus elle réagit et/ou résiste aux effets du racisme, elle ne peut être raciste et être victime du racisme à la fois. Cette confusion doit être évitée ABSOLUMENT.

Citation : « La JUSTICE est l’absence de toute forme de Maltraitance, et ce quel que soit le domaine relationnel et d’activité ». Neely Fuller Jr.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s