LORSQUE QUE VOUS COMMENCEZ A COMPRENDRE CE QU’EST LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE EN TANT QUE PERSONNE NON-BLANCHE, LA NÉCESSITÉ DE PRENDRE DES MESURES DEVIENT LOGIQUE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LORSQUE QUE VOUS COMMENCEZ A COMPRENDRE CE QU’EST LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE EN TANT QUE PERSONNE NON-BLANCHE, LA NÉCESSITÉ DE PRENDRE DES MESURES DEVIENT LOGIQUE.

NB : « Un suprémaciste blanc (raciste) quel que soit le label qu’il vous affichera ( démocrate, libéral, républicain, socialiste, chrétien, humaniste…etc) ne vous révèlera pas la vérité, car il n’a en fait n’a qu’un seul et unique objectif qui est de maintenir et de renforcer son système, pour lui seul cela compte, et pour se faire il utilise la ruse et la tromperie, la confusion. Il ne vit et ne respire que pour ce seul et unique objectif. Il n’adhère qu’à une seule et unique nation qui est la nation de la suprématie blanche (Racisme), c’est pour lui une religion, car il s’agit d’une  forte croyance appuyée par des actions. Ne vous attendez à rien d’autre de sa part, il ne suit et n’est rattaché qu’à cela, il ne fait aucun écart avec sa croyance (religion) son idéologie, la suivant à la virgule prés, il ne prétend pas,  il pratique et ce 24/7 et ce de manière assidue, il n’écoute que cette voix, il ne suit que cette voie, et aucune autre. Seul cela compte /pour lui ». C’EST SA RAISON DE VIVRE. Ne vous y trompez pas!

Vous vous attendez à QUOI ?

Citation :

« Toute personne blanche, en capacité d’être un(e) raciste, durant l’existence du système de la Suprématie Blanche (Racisme) probablement en est une. Toute personne blanche n’est pas raciste mais demeure suspect raciste,  durant l’existence du système de la suprématie blanche (Racisme) ». Neely Fuller Jr

*Suspecte par toute victime qui a le droit de la suspecter, car elle  ne peut dire qui est ou n’est pas raciste parmi les personnes blanches, il n’existe pas de liste nominatives, et seul un raciste peut reconnaître un raciste.

Cela est à prendre très sérieusement, car le racisme est une affaire plus que sérieuse, c’est le problème majeur la SOURCE de TOUS les problèmes rencontrés par les individus de la planète.

Les personnes non-blanches qui sont en ligne de front de cette guerre, et qui sont les cibles désignées, reconnues,  confrontées directement et indirectement à cette guerre idéologique qu’est le racisme, qui est la suprématie blanche, ne peuvent continuer à se comporter de la même manière dès lors qu’elles commencent à considérer et à comprendre sérieusement ce qu’est et comment fonctionne le système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Aussi il leur apparaît dès lors plus que logique et évident de considérer la nécessité de prendre des mesures pour TOUT ce qui est en lien dans leurs relations d’avec les personnes blanches et ce durant l’existence de ce système,  qui pour elles en tant que personnes non-blanches les maintient en prison, et font d’elles des personnes illégitimes devant toute personne blanche, ce système étant conçu pour les maintenir en état d’infériorité, et en état de subjugation, conçu pour que soit dominé et maltraité du fait de sa couleur de peau toute personne non-blanche, classifiée comme telle et ce d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement et dans tous les domaines d’activité en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre .

Une fois cette compréhension intégrée, une fois cette information acquise, qui plus est, nourrie par l’observation et le questionnement constant, les victimes considéreront avec acuité de la nécessité de changer leurs habitudes, de changer de comportement et de rester focalisées pour éviter de se disperser dans la confusion, afin de mieux gérer leur temps et leur énergie.

Afin de cesser de tourner en rond, car une fois  averties et une fois qu’elles savent  à quoi s’attendre, il n’y plus de surprises. Ayant compris le contexte au sein duquel elles évoluent,  les conditions qui le régissent pour le faire fonctionner, ce qu’il implique pour elles par rapport à ce que propose ce système global qui gouverne le monde et qui pour elles est un système hostile de fait, un système qui se veut pour elles être un champ de bataille dont elles sont les victimes désignées, car étant les cibles principales et considérées comme telles.

logo-1

Tout ce qui est « mal » est noir… dans ce système, et donc associé aux personnes non-blanches.

La compréhension de cette information une fois acquise et traitée correctement, amène logiquement à un changement de comportement pour la personne informée, qui dès lors se doit de considérer comment celles ci vont affecter sa manière d’être , de penser, de parler et d’agir dans un tel contexte. Se focaliser sur le problème et sa résolution. PAR UNE APPROCHE CODIFIÉE, PRENDRE DES MESURES, SUIVRE UNE PROCÉDURE, UNE APPROCHE NÉCESSITANT DE LA PRÉCISION. PENSER ET ANTICIPER DES CONSÉQUENCES.

TOUT CE QU’ELLE PRODUIRA ET ENTREPRENDRA DE PRODUIRE EN TOUTE CIRCONSTANCE DEVRA TENDRE VERS LA PRODUCTION DE LA JUSTICE A COMMENCER PAR MINIMISER LES CONFLITS, À AFFAIBLIR ET CE JUSQU’À SA DISPARITION LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) ET CE QUEL QUE SOIT LE DOMAINE D’ACTIVITÉ (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) et ce sans demie mesure, car il n’y a pas d’entre deux. Soit vous prenez des mesures soit vous n’en prenez pas.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Ex : Si vous vous trouvez dans un lieu et qu’il vous est dit que votre apparence risque de vous nuire, vous ne pouvez considérer rester dans ce lieu et/ou faire comme si de rien n’était, à moins de vouloir périr. Pour votre sécurité il vous faudra prendre des mesures par rapport  à ce qui risque de vous nuire, qui doit tenir compte de l’information qui vous a été communiquée.

Un individu averti, informé, est moins exposé qu’un individu qui ne l’est pas, l’information est du pouvoir.

Or c’est cela que ne comprennent pas un grand nombre de personnes non-blanches évoluant dans ce système hostile, se comportant comme si il n’y avait aucun danger. Ne cherchant apparemment pas à chercher de comprendre ce à quoi elles sont exposées, préférant le statu quo, préférant ignorer ( « Il ne faut pas se prendre la tête » disent un grand nombre de victimes, mais les suprémacistes blancs eux passent des jours et des nuits sans relâche à trouver des moyens de rendre leur système performant). Ne pas chercher à comprendre un environnement qui plus est idéologique,  est une erreur plus que grossière, c’est une erreur  fatale et mortelle.

Le racisme qui est la suprématie blanche est un système organisé de telle sorte qu’il est présent quotidiennement, fonctionnellement dans tous les secteurs d’activité ( Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) des personnes et ce en permanence, et à ce jour aucun système ne lui résiste, ni ne l’a remplacé. Le monde au sein duquel évoluent l’ensemble des personnes blanches et des personnes non-blanches étant fabriquée et conçue par les racistes est une représentation nourrie par le racisme. Tout dans ce monde que ce soit en économie, en éducation, dans le divertissement, dans la politique, le travail, la loi, la religion, le sexe et la guerre de manière directe et indirecte fabriquée sur la mesure suprémaciste blanche (du racisme) ils sont ceux qui décident et organisent la pensée des individus de la planète. Un système conçu et dédié principalement et exclusivement pour nuire au final aux personnes non-blanches quitte à les influencer et à les éduquer  à se nuire par elles mêmes.

Tout est conçu dans ce système pour que les personnes non-blanches soient lésées, à savoir, conçu pour leur nuire que ce soit de manière directe et indirecte. Inspirant les personnes non-blanches à faire des choses qui leur seront nuisibles au final, à les rendre non-constructives, dysfonctionnelles, même si cela ne semble pas être le cas au début.
Les suprémacistes blancs (racistes) empoisonnent tout  pour les personnes non-blanches, parfois en disant même vouloir aider, mais vouloir les aider à quoi ? Les aider à ce que cela soit nuisible au final, pour les personnes non-blanches.

L’ÉQUATION SUPRÉMACISTE BLANCHE.

Blanc = BON

Noir (NON-BLANC)= MAUVAIS/MAL

Telle est l’équation en place,  et qui a été mise en place,  pour que fonctionne le racisme envers, et contre toutes les personnes non-blanches (noires), une équation d’une simplicité déroutante.
Une équation simpliste mais d’une efficacité aux impacts dévastateurs silencieux. Tel est le « pré-requis », et le principe actif fondamental sur lequel s’appuie ce système, telle est la base qui entretient son existence, et ce qu’il implique comme pré-requis dans les relations entre personnes blanches et personnes non-blanches dans le monde.

Aussi dire et se vanter d’être Noir(e) et beau/belle, est déjà en soit une manifestation/réaction nourrie par le racisme, car pourquoi associer la beauté qui est un concept à une couleur ? Et de plus qu’à  a avoir une personne avec son apparence notamment sa couleur de peau car cela ne dépend pas d’elle. Dire cela est une réaction au racisme, qui veuille que les personnes non-blanches a force de se voir : méprisées, humiliées, dénigrées, rabaissées, du fait de leur couleur de peau cherchent par ce moyen, à exister, mais en voulant prouver cette existence par la couleur de leur peau, par cette réaction,  elles valident, consolident sans s’en rendre compte,  ce qui a été conçu contre et envers elles, donnant plus de pouvoir à ce système, qu’elles ne l’affaiblissent. Car en faisant cela elles disent en simple aux suprémacistes blancs (racistes) qu’elles acceptent leur appellation de noir en se valorisant, ce qui pour les racistes est une aubaine, car ces derniers  se disent :

 » Ah alors très bien ! Comme cela tu veux être noir, tu veux que je reconnaisse ta noirceur, que j’ai générée en faisant de toi un homme « noir »,  alors ainsi tu donnes du poids à mon système qui veuille que du fait que tu sois né(e)  avec cette couleur de peau,  et qui je veuilles que je fasse de toi un noir, que je puisse pouvoir légalement justifier de ma domination et de la maltraitance que je pourrais pratiquer à ton égard, tu me facilites la tâche, car pour moi une personne  qui se revendique d’être noire est une personne qui dans mon système rend légitime ce que j’ai fabriqué, à savoir, ma classification sur la base de la couleur de la peau, pour qu’elle soit la cible de mes exactions. Sois un noir et surtout reste un noir mais ne cherche pas à être une personne et encore moins un homme ou une femme « .

En simple les personnes non-blanches en voulant prouver qu’elles sont noires, valident et demandent à se faire dominer et maltraiter du fait de leur couleur de peau,  et ce même si pour un bon nombre elles pensent le contraire.

NUL INDIVIDU N’A  À TIRER FIERTÉ DE SON APPARENCE SI TANT EST QUE NULLE PERSONNE N’EST RESPONSABLE DE SA COULEUR DE PEAU.

Pourquoi les personnes blanches ne disent elles pas  BEAU ET BLANC/ FIER ET BLANC ?

Par ce que ce soit en économie, en éducation, dans le divertissement, dans la politique, dans le travail, dans la loi, dans le religion, le sexe et la guerre, le monde globalement est idéologiquement dirigé par cet axiome qu’est le racisme (suprématie blanche) et par ces personnes blanches ( hommes et femmes racistes) qui croient et défendent une idéologie conçue sur la base qui veuille que les personnes blanches soient celles qui commandent (se disant race supérieure), dirigent, dominent et maltraitent les personnes non-blanches (appelées race inférieure) d’une manière ou d’une autre, et ce en s’arrangeant pour que les personnes non-blanches entre elles fassent de même d’où ces tragédies entre un dit martiniquais et et un dit africain (non-blanc) entre un dit haïtien et un dit chinois ( non-blanc), un dit porto ricain est dit afro américain (non-blanc) toutes poussées les unes contre les autres à se défier, et ce pour le bénéfice d’un système qui capitalise sur cette confusion pour continuer à faire des bénéfices et à se renforcer, car ces conflits qui sont issus du racisme injecté  nourrissent et maintiennent en place ce système et ce au détriment des victimes.

IL N’EXISTE QU’UNE SEULE ET UNIQUE FORME DE RACISME A CE JOUR QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE. CAR LES PERSONNES BLANCHES SONT ET FONT TOUT POUR AFFIRMER LEUR SUPRÉMATIE un pouvoir de domination idéologique  SUR LES PERSONNES NON-BLANCHES instillant et favorisant grandement l’idée que seul ce qui est blanc a de la valeur,  et que ce qui ne l’est pas n’en a pas.

Car comme au billard un jeu hautement symbolique, et symbolisant, dans ce système, seule compte la boule blanche. La boule blanche ayant la plus grande valeur, elle est la boule suprême. POURQUOI ?

images

Ou comme aux échecs ou les blancs attaquent et les noirs défendent, sachant que les blancs commencent avant. POURQUOI ?

echec010

Ou comme en musique, deux noires valent une blanche, en simple il faut deux noires ( VALEUR INFÉRIEURE) pour avoir une blanche (VALEUR SUPÉRIEURE) POURQUOI ?

FIGURES et VALEURS des NOTES (DURÉE)

La Blanche vaut 2 temps
La Noire vaut 1 temps

Un système qui nourrit le MENSONGE, la TROMPERIE, la VIOLENCE, directe et indirecte et ce par l’usage de mots qui servent à maintenir la CONFUSION en ne révélant pas la vérité, des mots servant à tromper les victimes pour les contenir et les contrôler, les  maintenir dans l’incompréhension maximale, tout en les amenant à générer du conflit entre elles. Crée des clivages entre les individus de la planète du fait de ce mode de pensée global et répandu partout sur la terre.
Un système qui incite, éduque, motive et qui sert  à entretenir et à communiquer par éducation ces paramètres aux individus de la planète, y compris  les victimes, car elles mêmes incitées à faire de même  et ce à leur détriment, en étant servants, et vecteur de propagation par endoctrinement. Un système qui infecte les individus de la planète de manière plus que désastreuse, son existence étant une abomination. Un système infectieux.

Des conflits issus en grande partie par la confusion car les victimes ne se rendent pas compte qu’il a et est initié par les suprémacistes blancs, ne se rendent pas compte que ce système est une mécanique de précision et s’appuie sur une logique, car ceux qui ont généré ces classifications sont très sophistiqués, et très doués.
ingérant un poison entre les personnes non-blanches au point qu’elles se jettent des pierres et s’entre-tuent, le font en suivant une logique destructrice pour elles.
Il n’y a rien d’affectif et d’émotionnel dans ce problème.
Un système qui fait que  par devant une personne blanche, toute personne non-blanche qu’elle se dise arabe, chinoise, africaine, mexicaine, péruvienne, japonaise,etc…demeurent toutes non-blanches et sont toutes logées à la même enseigne,  la clarté de leur peau n’étant pas un gage de protection,  car dès lors classifiée non-blanche elle subit le traitement qui va de pair avec les lois de ce système d’une manière ou d’une autre.
Pour les suprémacistes blancs c’est « one size fits all ».

D’où la nécessité de prendre des mesures.

Tant que cela ne sera pas compris par les victimes et ce UNE FOIS POUR TOUTE les personnes non-blanches continueront à se défier entre elles et ce pour le bénéfice des suprémacistes blancs, sans le savoir  augmentant la glorification d’un système qui veuille que tout ce qui est blanc est à vénérer et tout ce qui ne l’est pas à mépriser et à détruire, à rabaisser.

Le système de la suprématie blanche (racisme) établit une  relation de pouvoir, qui veuille que toute personne blanche soit de fait au dessus de toute personne non-blanche et ce quelle que soit la forme. Tout le schéma, la symbolique, les modes de représentations de ce système est basé sur cette idée que tout ce qui est non-blanc ne soit « pas valable », et que tout ce qui est blanc le soit. Ce qui d’ailleurs à poussé et poussent encore un grand nombre de personnes blanches à se ruer pour devenir blanches quitte à se blanchir la peau, à vouloir se marier avec des personnes blanches pour avoir des enfants plus clairs. Tous ces exemples montrent la fascination et le pouvoir de fascination de ce système qui incite les individus à vouloir disparaître en tant que tel et ce au profit des personnes blanches. A vouloir ressembler absolument aux personnes blanches devenues le modèle et l’unique modèle, le modèle qui à  ce jour est considéré comme l’excellence alors qu’en fait il est celui qui cause et à causé le plus de dégâts sur la terre et ce au delà des apparences. Ce modèle à amené le CHAOS, le désarroi, la destruction,  des désastres , partout ou il s’est manifesté sur la terre parmi les individus.
Son contact est TOXIQUE, tout ce qu’il touche y compris les individus, il le rend infect et le corrompt, les transforme en monstre et monstruosités. Les rend fous, dysfonctionnels à la limite de la psychiatrie. Car semant la CONFUSION.

LES PREMIÈRES CHOSES EN PREMIER.

À partir de ce constat qui est soit vrai soit faux mais qui est plus vrai que faux, les personnes non-blanches qui commencent à comprendre ce qu’est et comment fonctionne ce système dédié à leur perte qu’elles l’acceptent ou pas, se doivent donc effectivement de prendre des mesures et ce sans perdre de temps, car le problème est crucial et sérieux et mérite une attention de tous les instants, les racistes ayant plus d’un tour dans leur sac.

Il est nécessaire de comprendre que ce problème ne doit pas mettre les personnes blanches à dos des personnes non-blanches, ni les personnes non-blanches à dos des personnes blanches, il y à comprendre que ne c’est pas une affaire de personne, mais une affaire de question de relation basée sur une idéologie problématique qui doit disparaitre afin d »assainir des relations, entre personnes blanches et personnes non-blanches et entre personnes non-blanches entre elles,  qui à ce jour sont faussées, empoisonnées, toxiques, car nourries par le mensonge, l’hypocrisie et les faux semblants  distillée par une pensée systémique car mise en place pour qu’existe ce système, il est une fabrication d’un esprit et non une chose arrivé comme ça, par hasard, sortie de nulle part. Générant des relations faussées car à ce jour rien n’est là ou il se devrait d’être.

Comprendre en tant que personnes non-blanches qu’elles ne possèdent rien, qu’elles sont la propriété des suprémacistes blancs, et qu’elles sont en situation de détention dans le camps à ciel ouvert  des suprémacistes blancs (racistes) qu’est le monde. Que tout ce qu’elles possèdent ou pas leur viennent de ces personnes que sont les suprémacistes blancs (racistes) de manière directe ou indirecte.
Aussi ne doivent elles nullement ces personnes non-blanches s’exhiber et s’exposer avec fierté de ces choses car en faisant cela elles reconnaissent leur subjugation de manière stupide.

Citation : « Les personnes blanches vont où bon leur semble. Les personnes non-blanches vont où elles sont envoyées ». Neely Fuller Jr

Citation : « Les personnes  noires n’ont pas été libérées, elles ont été virées. » Floyd Mc Kissick, CORE ( Congress Of Racial Equality)

Un système qui répand l’idée que White is Right, et que Black is back…..Ce qui est une totale insanité, un individu n’étant pas une couleur mais un être d’éducation.

Par conséquent la première considération à avoir est que toute personne non-blanche se devra de dire la vérité à toute personne blanche en ce qui concerne la nature de leurs relations, et la première de toute est de dire que tant que ce système sera en place les relations ne devront se limiter qu’à des choses qui soient constructives, et que pour ce qui concerne les relations sexuelles cela est à exclure d’office PAS DE RELATIONS SEXUELLES tant que ce système ne sera pas éliminé et dans tous les domaines d’activité, qu’ il y a beaucoup de choses à régler  et la première de toute étant celle de l’élimination de ce système qui corrompt toutes les relations. Pas de relations sexuelles entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système, même si les deux personnes sont follement passionnées l’une pour l’autre. Comprendre cela et le faire savoir.

Durant l’existence du système de la suprématie blanche(racisme) il n’est d’acte plus destructeur, plus dévastateur commis envers les personnes non-blanches que celui de l’acte sexuel commis par un suprémaciste blanc envers une personne non-blanche. C’est une oppression commise par une personne possédant de la domination fonctionnelle  envers  une personne dominée. Cela est faire plus pour promouvoir, maintenir, répandre et / ou raffiner la suprématie blanche, autrement que cela pourrait être fait par d’autres moyens dans tous les autres domaines d’activité. Il s’agit d’une agression physique pure et simple et dans ces conditions dans ce système sont analogues à du viol (abus sexuel) et ce même avec le consentement volontaire et délibérée de la victime, dans un tel contexte une telle relation est incorrecte. Cela a pour effet de renforcer ce système et de rendre vulnérable la personne non-blanche qui en tant que sujet devient  l’objet d’une plus grande confusion.

Par conséquent de telles relations dans un tel contexte doivent cesser.
Les personnes blanches et les personnes non-blanches certes peuvent se voir, discuter, échanger, manger, aller à la plage, partager un grand nombre de choses surtout sur comment éliminer prioritairement le racisme, mais AUCUNE  RELATION SEXUELLE entre personne blanche et personne non-blanche tant que le système de la suprématie blanche(racisme)ne sera pas éliminé, tant qu’il sera en place. Seule son élimination définitive permettra d’envisager de telles relations et ce par son remplacement par un monde de JUSTICE au sein duquel chaque individu produira à chaque instant de la JUSTICE envers lui, et autrui et autour de lui.

Cela n’a rien de personnel cela est logique, les affaires sont les affaires et en la circonstances cette affaire nécessite d’être réglée en premier chef, pour qu’aient lieu des  relations sexuelles entre personnes blanches et personnes non-blanches et ce au-delà de la force des sentiments. Pour qu’une telle relation puisse se faire elle se doit d’avoir lieu dans un contexte d’égalité totale, ce qui n’est en l’occurrence pas le cas. Ce système rendant inférieure toute personne non-blanche par devant une personne blanche.

POURQUOI ?

Parce que tant que durera, tant qu’existera ce système les personnes non-blanches doivent considérer qu’elles ne sont et ne seront pas égales aux personnes blanches dans une telle configuration, dans un tel contexte une relation quelle qu’elle soit est faussée, à plus forte raison dans une relation sexuelle qui est la plus grande offense qui puisse être faite à une personne non-blanche par une personne blanche durant l’existence de ce système car synonyme d’abus sexuel.

Pourquoi abus sexuel d’enfant ?

Parce qu’un acte sexuel dans de telles circonstances est un acte majeur de maltraitance, il n’y a rien de plus dévastateur que cela pour la personne non-blanche, qui dans cette configuration se livre totalement à son ennemi et l’autorisant à lui passer sur le corps pour ainsi dire et ce même avec consentement, car c’est aussi de cela qu’il est question.

Un abus sexuel total du fait que la personne blanche soit en position de force par rapport à la personne non-blanche durant l’existence de ce système, comme l’est un gardien de prison qui aurait des relations sexuelles avec un prisonnier. Le gardien étant en position de supériorité. Il en peut exister et ne doit avoir lieu dans un tel contexte de relations sexuelles quoi que peuvent en penser les protagonistes. Faire cela est vulnérabiliser une personne déjà vulnérable, affaiblir un personne déjà affaiblie, c’est tirer avantage d’une personne.
Or à ce jour encore cette erreur est celle que commettent un grand nombre de personnes non-blanches qui restent persuadées que cela est sans conséquence, et ou aidera à régler ce problème, si cela était vrai alors pourquoi perdure le racisme ? Autrement pourquoi le gardien est gardien et le prisonnier prisonnier ?

Une relation quelle qu’elle soit doit avoir lieu sur un pied d’égalité, les deux personne étant égales, ce que ne permet pas ce système, cela est difficile et dur à admettre mais cela est la vérité. Nul des  deux ne devant avoir la supériorité, du pouvoir, ni être en position de contraindre par la force  l’autre.

Même mariées les personnes non-blanches subissent le racisme à l’intérieur et à l’extérieur de leur dit couple et ce parfois sans s’en rendre compte.
Car en effet ces relations ont pour effet de maintenir et d’augmenter la confusion de victimes qui pensent que du fait qu’elles sont dans une telle relation avec une personne blanche que pour elles le racisme n’est plus le problème. Or il l’est !! Dans ce système les personne non-blanches sont des enfants des personnes blanches (La personne non-blanche de sexe masculin étant considérée un garçon, et la personne non-blanche de sexe féminin étant considérée une une fille), et ce peu importe l’âge de la personne non-blanche, les faits le montrent. Une relation de maître à sujet donc inégale, perverse.

Ces relations sexuelles donnant des enfants dits « métis » entre personnes blanches et personnes non-blanches  à ce jour n’ont pas mis fin au racisme.
POURQUOI ?

Parce que ce problème n’est pas affectif mais idéologique. Et qu’implique cette idéologie ?

Que le système de la Suprématie Blanche (Racisme), qui est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global soit exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter toutes les personnes non-blanches de la planète directement et indirectement du fait de leur couleur de peau.

À ce jour aucune personne non-blanche ne dicte quoi que ce soit à une quelconque personne blanche dans le monde et ce quel que soit le domaine d’activité, l’inverse est moins sûr.

Il l’est d’autant plus parce qu’elles évoluent dans un monde dominé par le racisme qui est la suprématie blanche et qui veuille que soit dominé et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

La priorité est LA FIN DU RACISME , une fois cela réglé alors de telles relations pourront avoir lieu peut être.

Cette lecture et cette compréhension du problème est nécessaire pour que cessent de fonctionner pour les personnes non-blanches de manière erronée sur un champ de bataille car ce système est pour elles une guerre dont elles sont les victimes désignées. Car à ce jour cette erreur est commise et semble devenir une norme, au détriment malheureusement des personnes non-blanches qui semblent ne pas comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche.

Ce pouvoir de domination, cette relation de pouvoir est celle qui est à l’œuvre et qui est à comprendre, qui fait que les personnes blanches et particulièrement les suprémacistes blancs sont à ce jour ceux et celles qui mènent le monde, marque la cadence et battent la mesure, ils sont les chefs d’orchestre.
Font et défont les règles à leur convenance, disent ce qui est et n’est pas, fixent les règles et ordonnent la marche à suivre à l’ensemble des personnes non-blanches, car ils sont ceux qui possèdent le monde, une possession malsaine car nourrie par la pratique de la non-justice et favorisant hautement cette pratique car reprise par leurs enfants et disciples qu’ils s’évertuent à endoctriner à savoir les personnes non-blanches et ce afin de renforcer leur système avec leur concours et leur participation, même quand ces personnes blanches pensent être aux commandes alors qu’il en est rien car fonctionnent avec le mode des suprémacistes blancs, ce qui fait que de manière indirecte ils sont ceux qui encore dirigent.

COMPRÉHENSION ET CONNAISSANCE SONT L’ANTIDOTE DE LA CONFUSION.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s