LE RACISME CETTE MONSTRUOSITÉ.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LE RACISME CETTE MONSTRUOSITÉ.

exister

Depuis qu’existe cette idéologie qui prône et éduque pour faire accepter  que l’homme est une race, et/ou que sa couleur de peau est une chose qui doive justifier du traitement qui doit lui être administré, car dès qu’il il est classifié non-blanc, et ce peu importe le contexte au sein duquel il est impliqué, et peu importe l’importance qu’il considère avoir du fait de son diplôme, son salaire, ses biens et tout autre signe distinctif réel ou artificiel, le monde ne cesse de vivre dans la folie meurtrière et ce à échelle planétaire, qui veuille que soit dominé et maltraité tout individu classifié non-blanc, et incite tout individu à se maltraiter du fait de sa couleur de peau, qui dan ce système est un prétexte fortement utilisé et ce de manière directe et indirecte. Cette idéologie contient en son sein les graines de la discorde, et a incité et incite encore avec plus de force à générer du chaos, de la désillusion, des drames, des tragédies, pour toute personne non-blanche.

Ce monde et l’idéologie qui le gouverne n’étant nullement conçu sur et à sa mesure, ce monde idéologiquement fabriqué par des hommes ayant considéré que le standard pour être valable est celui d’être classifié et reconnu comme une personne qui fonctionne et possède tous les attributs qui en font une personne blanche présupposé supérieure donc du fait de sa couleur de peau et de ses idées sur la manière dont doivent se considérer les autres à savoir ce qui sont à ce jour sous leur domination.

Le Racisme étant une pratique, et non juste un label pour les suprémacistes blancs. Une pratique qui est volontaire, délibérée, et permanente, une raison de vivre.

Beaucoup de personnes parmi les plus touchées d’entre les victimes que sont les personnes non-blanches, ne semblent pas avoir pris la mesure de ce problème qui est le problème majeur et se laissent prendre dans les filets corrosifs et toxiques de ce système dédié exclusivement à la gloire de tout ce que produisent les personnes qui se sont classifiées comme personnes blanches et par extension se sont considérés et considèrent qu’elles sont une « race dite supérieure ». L’idée de la race est le racisme et sa pratique est simple mais rendue complexe à comprendre afin de confondre  les victimes, qui effectivement sont sous l’emprise de la confusion.

Beaucoup de personnes parmi les plus touchées d’entre les victimes que sont les personnes non-blanches, ne semblent pas avoir pris la mesure de ce problème dont elles subissent les préjudices multiples et parfois indicibles.

Extrait :

« Les Suprémacistes Blancs permettent souvent à un grand nombre de leurs sujets créatures ( les deux « animaux » et personnes non-blanches) à recevoir beaucoup de choses matérielles et de profiter de beaucoup de « confort ». Ils font cela, quoi qu’il en soit, dans le but d’aider à maintenir, répandre, et/ou raffiner des parties choisies de leurs opérations Suprémacistes Blanches (racistes). Aucun de ces arrangements  n’est, en aucune manière, dirigée pour remplacer le Système de la suprématie Blanche (Racisme) par un système de Justice (équilibre entre les personnes). » Neely Fuller Jr. P 240 United Indepent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy).Revised/Expanded Edition.

Le racisme qui est la suprématie blanche est un système qui a pour fonction de favoriser et de servir  la gloire des personnes blanches  au détriment des personnes non-blanches et ce de manière totalement destructrice, car appuyée par la domination et la maltraitance de ces dernières et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables. Il ne faut nullement s’attendre à ce que durant ce système qu’il soit proposé quoi que ce soit aux personnes non-blanches qui puisse leur permettre de sortir de cette situation de subjugation, (même leurs réactions se doivent d’aider à maintenir en place ce système, car incités à se défendre et donc à produire de la violence ou à riposter), excepté en apparence et ce encore pour que cela puisse aider à renforcer ce système. Tout ce qui leur est proposé par ce système est censé leur nuire d’une manière ou d’une autre et ce même quand cela semble inoffensif ou anodin.

Il leur est demandé de hautement participer à ce système et à tout ce qu’il leur est proposé et ce quel que soit le domaine et ce sous couvert d’égalité, de justice, de patriotisme, de libéralisme, d’émancipation, et d’autres labels trompeurs, car en réalité il s’agit de soutenir et de renforcer un système qui les considère et les maintient en état de subjugation du fait de leur couleur de peau. Il leur est demandé de valider et de participer en tant que servant ce système totalement « malsain », et pervers, et ce avec le sourire et le contentement contenu dans du malaise. Car il existe un malaise du fait de l’arrangement tragique qui est entretenu dans les relations entre personnes blanches et personnes non-blanches. Il leur est demandé silencieusement de faire l’apologie, la promotion, la propagande de ce produisent les suprémacistes blancs. Mais surtout il est question  pour les personnes non-blanches dites noires de ne nullement chercher à le remettre en question ou envisager sa disparition pour voir émerger un système de JUSTICE, de ne nullement se poser de question ce qui en la circonstance est pour elles une erreur plus que fatale car elles sont en guerre et semblent globalement l’ignorer..

Il n’est pas demandé aux  victimes de poser des question, elles  font ce qui leur  est dit de faire.

Apologie du crime.
Apologie de la violence.
Apologie de l’homosexualité.
Apologie du mensonge.
Apologie de l’hypocrisie.
Apologie du conflit.
Apologie de la maltraitance et du mépris.
Apologie de la dépravation sexuelle.
Apologie du meurtre et de l’effusion de sang.
Ce système est une usine à désastres, une usine du Chaos. Un système Monstrueux fabriquant des monstruosités.

Les suprémacistes blancs (racistes) sont des personnes très subtiles et très sophistiquées, sachant manœuvrer sans en donner l’impression, alors qu’elles sont celles aux commandes de tout ce qui a lieu sur terre et qui globalement est cause de désastres entre les individus de la planète. Un désastre qui prend la forme de relations hostiles, hypocrites, fausses, par conséquent malsaines entre personnes blanches et personnes non-blanches, et entre personnes non-blanches entre elles éduquées à reproduire un schéma conçu pour les détruire en les rendant hostiles entre elles, en les incitant à ne pas pouvoir se supporter car rendues toxiques. Le monde de ce fait est devenu un véritable champs de bataille et le nombre des victimes ne cesse d’augmenter, car ce fléau qui est une monstruosité idéologique, touche   tous les secteurs d’activité au sein desquels sont impliqués et mis en relation directe et indirecte l’ensemble des individus de la planète.

Cette idéologie est une monstruosité et force est de constater que la plupart des victimes ne semblent pas avoir pris la mesure et la dimension des dégâts qu’elle cause. Au point qu’elles reprennent en chœur sans savoir et développent grandement le programme qui leur est donné par ce système qui est conçu pour les maintenir en situation d’infériorité et ce à travers la pensée, les paroles (mots) et les actions qui servent dans ce système à le maintenir en place.

Les personnes non-blanches et particulièrement celles appelées noires n’ont pas à chercher à être reconnues par qui que ce soit,  elles ont à œuvrer pour résoudre leurs problèmes. Elles n’ont pas à chercher à se faire « intégrer », ni chercher à exister par devant les personnes blanches qui pratiquent le racisme et ou disent ne pas être racistes. Elles n’ont pas à faire cela outre mesure.
Les personnes non-blanches n’ont pas à chercher à se faire valoir, dans un tel contexte car faire cela est participer à augmenter le pouvoir au racisme, en commençant par les mettre dos à dos. Ou en les incitant à se ridiculiser à être des acteurs, des personnes valorisant les choses stupides plus que les choses sérieuses.

LES PERSONNES NON-BLANCHES APPELÉES NOIRES DEVRAIENT DEVENIR SILENCIEUSES ET AGIR DE MANIÈRE CONSTRUCTIVE EN PERMANENCE SANS SE SOUCIER DE SAVOIR SI ELLES SONT OU PAS RECONNUES ET/OU ACCEPTÉES DANS UN MONDE IDÉOLOGIQUE FABRIQUÉ POUR LES RENIER. DEVENIR DES PERSONNES QUI N’ONT À CE JOUR JAMAIS EXISTER, DEVENIR UN HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS, DES INDIVIDUS FONCTIONNANT EN MODE CONSTRUCTIF EN TOUTES CIRCONSTANCES 24/7 OÙ QU’ELLES PUISSENT SE TROUVER .

Le racisme cette monstruosité ne devrait et ne doit pas exister.

Aussi il ne devrait pas exister de Cinéma Noir
Aussi il ne devrait pas exister de Philosophe Noir
Aussi il ne devrait pas exister de Beauté Noire
Aussi il ne devrait pas exister de Fierté Noire
Aussi il ne devrait pas exister de Poésie Noire
Aussi il ne devrait pas exister d’acteurs / actrices Noirs

Dans le monde suprémaciste blanc (raciste) :

L’étranger c’est une personne non-blanche est un propos/mot qui durant l’existence du système de la suprématie blanche promeut le racisme selon le standard des personnes blanches.

Les « minorités » dites visibles ou invisibles ce sont les personnes non-blanches et est un propos/mot qui durant l’existence du système de la suprématie blanche promeut le racisme selon le standard des personnes blanches..

La discrimination c’est le racisme.

La ségrégation est aussi le racisme.

L’autochtone  est un propos/mot qui durant l’existence du système de la suprématie blanche promeut le racisme car l’autochtone est souvent une personne non-blanche selon le standard des personnes blanches..

Le Tiers monde  est un propos/mot qui durant l’existence du système de la suprématie blanche promeut le racisme puisque associé aux zones habitées par les personnes non-blanches selon le standard des personnes blanches.

Il existe des personnes et ce peu importe leur couleur de peau. Tous les individus sont conçus sur la même mesure la couleur de peau n’y change rien.

peu

Un individu est un être qui fait des choses et cela n’est en rien lié à sa couleur de peau. Des choses qui sont soit constructives soit non-constructives. Faire n’est pas lié à une couleur, faire est faire. Aller à vouloir se défendre de sa couleur de peau est nourrir l’idéologie du racisme. Cela ne fait pas des personnes non-blanches des racistes, car victimes du racisme, mais des sujets, des servants d’un système qui leur est défavorable du fait de son principe actif et idéologique.

C’EST CE QUE FAIT/PRODUIT UN INDIVIDU QUI COMPTE DU   DÉBUT A LA FIN DE LA JOURNÉE QUI EST SOIT CONSTRUCTIF SOIT NON-CONSTRUCTIF.

Une personne non-blanche ne peut être raciste, elle réagit au racisme et est victime du racisme, et/ou tente de résister au racisme, les suprémacistes blancs (racistes) le savent, d’ailleurs le font en  s’ingéniant à semer la confusion, retournant et renvoyant la faute sur les victimes, ce qui génère une plus grande confusion.

La seule et unique raison de se clamer de sa couleur de peau qui plus est « noire » est celle qui serait que cela équivaudrait à définir un individu qui en permanence cherche à produire et produise de la JUSTICE dans sa relation à l’autre et envers lui-même, cherche à résoudre des problèmes sans en créer d’autres, soit en mode constructif 24/7.
Autrement il n’y a aucune raison de se vanter de quoi que ce soit si cela n’est pas synonyme de JUSTICE, et encore moins si celui ou celle qui se vante se trouve être sujet et prisonnier d’un système qui la maintient en détention , ce qui pour l’ensemble des personnes non-blanches le cas à ce jour qu’elles le reconnaissent ou pas, qu’elles l’admettent ou pas. Autrement pourquoi demander de la reconnaissance  de la part des personnes blanches et pourquoi justifier le préjudice du fait de sa couleur de peau ?

Il y à cesser de revendiquer son existence par sa couleur de peau, à ce jour il est impossible de considérer que la couleur de peau est un élément qui dirige la pensée et les actions d’un individu.
L’ensemble des personnes non-blanches classifiées et désignées par l’appellation « homme de couleur », « Black », « Noir(e) » se devraient de considérer que faire cela est donner du pouvoir au racisme qui veuille que l’individu du fait de sa couleur de peau soit considéré ou pas comme un individu.

Un individu est la somme des actions et des réalisations qu’il produit, il n’est pas une couleur de peau.
Or c’est ce critère qui de manière tragique pour les personnes non-blanches continue à nourrir et ce malgré elles le racisme, car en acceptant de se valoriser par leur couleur de peau elles ne font que réagir à une chose qui pour exister ce nourrit de cette réaction car rend valide et valable son existence.

Il est nécessaires pour les personnes non-blanches de produire ce qui est à produire dans un système qui ne produit pas ce qui est à produire, il y a à produire de la JUSTICE, dans un système conçu sur un principe de non-justice. Non-justice car ne produit pas d’égalité entre les individus de la planète, car ces personnes que sont les personnes racistes (hommes et femmes racistes) considèrent qu’elles sont supérieures et suprêmes.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s