LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE, N’EST PAS UNE PRATIQUE LOCALISÉE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE, N’EST PAS UNE PRATIQUE LOCALISÉE..

Citations : « N’attendez pas des suprémacistes blancs (Racistes) qu’ils vous apprennent assez qui puisse vous permettre de ne pas être dominé par eux ». Neely Fuller Jr.

« Un suprémaciste blanc est une personne qui préfère tromper, rabaisser, séduire, et exploiter une personne non-blanche plutôt que de tout faire qu’il ou elle puisse faire pour aider à modeler cette personne en un être parfait ». Neely Fuller Jr.

« Dans la mesure où les racistes ont quoi que ce soit à avoir avec, les personnes non-blanches ne devraient pas être surprises du résultat ».Neely Fuller Jr.

Les racistes n’ont, ne feront , ni ne proposeront, quoi que ce soit aux personnes non-blanches et quel que soit le domaine d’activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre),  qui risque et/ou risquerait de  mettre en danger le système de la suprématie blanche,  car ce système est celui qu’ ont conçu les racistes pour justifier de leur existence, il lest leur raison de vivre. Ils ne feront rien qui soit au bénéfice des personnes non-blanches, cela doit être compris pour comprendre l’existence de ce système ce qu’il est et comment il fonctionne. Il faut d’une manière ou d’une autre que cela nuise aux personnes non-blanches directement ou indirectement.

South Africa / Apartheid. Police operation with teargas and dogs in the township of Soweto near Johannesburg, 12th May 1986.-Armed policeman during the operation.-Photo.

Le Racisme qui est la suprématie blanche n’est pas une pratique localisée, comme cela semble être présenté à de nombreuses personnes non-blanches, il n’est pas localisé ici ou là, ni ne se manifeste de manière cyclique et/ou  épisodique, par période ici ou là. Il est partout et ce quel que soit le domaine d’activité, car le monde est dominé par l’idéologie qu racisme et affecte tout ce que font les personnes du fait qu’elles évoluent au sein de ce système idéologique qui les éduque à supporter le racisme à profit pour les personnes blanches et à perte pour les personnes non-blanches.

Le racisme n’est pas juste pratiqué dans un domaine d’activité, comme le font croitre certaines personnes blanches (suspects racistes) ou comme le pensent certaines victimes à savoir les personnes non-blanches.

Or il est à noter que cette idée est à ce jour celle qui fait son chemin et qui a pour résultat de confondre encore plus les victimes. Le monde est dominé par la culture du racisme, la culture étant ce que dit et fait un individu au moment où il le dit et le fait et cela compte tenu du contexte.
À ce jour il n’existe qu’un seul modèle et standard qui est le standard des suprémacistes blancs, ce standard est celui qui gouverne le monde. La culture de la suprématie blanche est la culture Blanche.

Il est constant, permanent, à un point tel que quoi que puisse penser un personne non-blanche, son quotidien est directement affecté et lié au racisme, car qu’elle le veuille ou pas tout ce qu’elle observe et vit la ramène d’une manière ou d’une autre au racisme, le racisme est le cadre qui ceint sa réalité minute par minute jour par jour. Quoi qu’elle dise, tôt ou tard elle en revient à ce point de départ, elle ne peut y échapper que ce soit au travail, au cours d’une conversation, car tout à ce jour est dominé par cette seule et unique idéologie, qui pour elle est Le Problème Majeur, la situation dans laquelle elle évolue et ce qu’elle l’accepte ou pas, car à ce jour il n’est  personne qui ait trouvé la solution pour que disparaisse et soit résolu ce problème.

Le Racisme qui est la Suprématie Blanche est un problème global, il n’est pas localisé, pas plus en France qu’en Guyane, pas plus aux USA, qu’au Brésil. Il se pratique sur l’ensemble de la planète,  il est permanent et omniprésent du fait de son existence qui a ce jour demeure en place quoi qu’il soit dit, et du fait qu’il est surtout une pratique qui se veut avant tout une idéologie, un mode de pensée qui habite et est véhiculée par toute personne qui est reconnue et se classifie comme blanche en capacité de le faire,  où qu’elle se trouve et ce sur une base quotidienne, et ce que soit en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre. Tout est affecté par ce fléau qu’est le racisme, qui maintient l’ensemble des personnes non-blanches d’une manière ou d’une autre sous la domination, la gouvernance des personnes blanches parmi les plus puissantes et les plus intelligentes que sont les suprémacistes blancs (racistes) et de l’ensemble des personnes blanches associées du fait que ce système est à conçu pour leur fournir du pourvoir par devant toute personne non-blanche (noire).

Et c’est cela qu’il faut comprendre,  car en effet il est observable qu’un grand  nombre de personnes non-blanches (noires) dès lors qu’il est question de ce problème, qu’est le Racisme, semblent penser ou sont incitées de manières directes et indirectes à penser, et à croire,  que ce problème,  qu’est le Racisme ne les concerne pas,  puisqu’il se se manifeste quelque part apparemment ailleurs, sur la planète, comme s’il était actif à un endroit précis, et pas à un autre, et que certaines personnes non-blanches  en sont les cibles et pas d’autres. Or qu’une personne non-blanche et ce quel que soit, son statut, son titre, son diplôme, sa condition sociale, et surtout sa dite localisation géographique, puisse croire cela, est une erreur plus que fatale.

Le Racisme qui est la pratique de l’idéologie de la Suprématie Blanche est surtout et avant tout une relation de pouvoir dynamique, un système idéologique, un mode de pensée supporté par des symboles et des modèles de perception, des schémas, des codes, et il est actif et pratiqué en permanence sur l’ensemble de la planète par toute personne blanche en capacité de le faire, et ce où qu’elle se trouve 24h/24h envers toute personne non-blanche et en en tout temps à tout instant en toute circonstance.
Il arrive même que cette personne blanche ne le sache pas et pourtant le manifeste sans savoir qu’elle le pratique, (il y a certaines personnes blanches qui ne savent pas non plus comment faire avec ce problème).
Une relation de pouvoir puissant,  et ne laissant de place à aucun échappatoire, c’est  pour cela il est pratiqué en permanence dans tous les domaines d’activité, il n’est pas un domaine d’activité au sein duquel est impliquée une personne non-blanche au cours de sa journée qui soit laissé sans contrôle, car pour dominer un personne Totalement,  il faut la dominer dans Tous les compartiments de son existence,  sans lui laisser d’issue et de zone pour s’échapper,  c’est cela qu’ont compris et c’est cela que font les suprémacistes blancs avec succès envers toute personne non-blanche elles sont maintenues dans cette prison idéologique, même quand cela se fait avec sourire et accolade, un chèque, une récompense (oscar/césar), une tape dans le dos et /ou d’autres cadeaux, ou par envoi de convois de nourriture, toutes ces choses qui au final et en réalité ne remettent nullement en question la pratique  du racisme, ne remettent nullement  en question la relation de pouvoir, bien au contraire l’affirme,  car cela demeure ENCORE la Relation de Pouvoir. Qui donne quoi à qui, et qui décide de quoi pour qui ? Qui possède quoi et ce au stade Ultime? ?.

Donc du fait qu’à ce jour certaines personnes non-blanches dès lors qu’il est question de Racisme, conçoivent peut être, que sa pratique est localisée aux USA par exemple, ce fait est la preuve qu’elles sont l’objet de la confusion, et d’un manque de discernement total sur ce qu’est, et comment fonctionne le système de la Suprématie Blanche qui est le Racisme, qui est une seule et même chose.

En croyant cela,  elles ne font que participer à un « spectacle » dont elles oublient qu’il est ce à quoi elles sont soumises, et ce à quoi elles seront soumises d’une manière ou d’une autre à un moment donné de la journée que ce soit dans la rue ou au travail ou à la maison, ou dans un film qu’elles regarderont en croyant se détendre.
Par conséquent regarder au loin ce problème, via un poste de télévision, ou dans un film, est oublier qu’elles sont aussi concernées par ce problème qui les touche  tout autant. Beaucoup de personne non-blanches ne se rendent pas compte qu’elles assistent à ce spectacle dont elles sont les acteurs principaux du fait que ce qu’elles observent est ce qui les concerne et qui leur est montré. Du fait qu’elles sont les victimes d’un monde dominé globalement par le racisme. Oubliant le CONTEXTE GLOBAL.

En simple ce qu’elles ont à comprendre de ce qui il leur est dit  de manière franche et directe par les suprémacistes blancs est :  » Voyez ce que nous pensons et faisons de vous ». Les racistes ne se privent pas de faire la propagande de leur idéologie bien au contraire cela les amuse, car le font en toute impunité et avec l »approbation des victimes qui sourient sans comprendre, en mangeant et souriant, en s’abreuvant du poison enrobé de miel  qui leur est fourni.

Car pourquoi servir du poison si vous pouvez tuer avec du miel ?

Il n’est nulle part, nul endroit sur terre à ce jour qui ne soit pas soumis à cette idéologie, il n’est nulle personne qui ne soit pas sous l’emprise de cette idéologie, car elle est l’unique et seule idéologie à ce jour active qui domine et gouverne les relations entre les personnes blanches et les personnes non-blanches directement et indirectement. Les personnes non-blanches, celles classifiées comme noires,  se doivent de considérer que du fait qu’elles  naissent et soient classifiées non-blanches, qu’elles sont les cibles désignées, d’un système qui ne fait pas de distinction de nuances entre personnes non-blanche, dans ce système c’est TAILLE UNIQUE POUR TOUS, quoi que puissent croire un grand nombre de personnes non-blanches qui du fait qu’elles ne sentent pas visiblement les effets du racisme n’en demeurent pas moins des victimes du fait qu’elles évoluent dans un monde dominé par le racisme, car classifiés non-blanches. Ou qui se croient à l’abri parce que ayant un teint plus clair.

Car : Soit les personnes réagissent au racisme, soit elles résistent au racisme, mais nul n’est insensible, nul n’est à l’abri, même quand il semble pas présent il est présent,  même indicible, car évoluant toutes dans un espace dominé par le racisme.

Le Racisme n’est pas lié à un pays précis,  il est lié à la pratique de personnes qui évoluent sur la terre, sur la planète,  et ce à l’encontre d’autres personnes qui évoluent sur la terre et ce quel que soit l’endroit de la planète où elles s e trouvent. Et ces personnes à ce jour qui pratiquent le racisme, sont celles qui gouvernent la planète, en définissant et déterminant tout ce qui est et se doit d’être, en déterminant ce qui a ou pas de la valeur, se considérant comme celles qui possèdent la parole ultime, la voix ultime, la décision ultime par devant toute personne non-blanche. Leur voix est celle qui est la voix décisive.

Ces personnes étant parmi les plus rusées et les plus puissantes des personnes blanches, ces personnes étant les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) ayant mainmise dans tous les domaines d’activité que ce soit en Économie, en Éducation, dans le Divertissement, la Politique, le Travail, la Loi, la Religion, le Sexe et la Guerre au sein desquels sont impliqués l’ensemble des individus de la planète,  des personnes non-blanches qui dans ce système sont « condamnées » à être dominées et maltraitées du fait de son existence, d’où la nécessité de sa disparition. Les suprémacistes blancs sont les chefs d’orchestre, les maîtres à penser. Ce monde est leur monde, et ils considèrent que l’histoire du monde est leur histoire, la façonnant à convenance pour le plaisir, la gloire et le gain matériel, pour le maintien de leur système. Un système violent et qui prône la violence et incite à la violence. Ce système est le système le plus violent qui n’ait jamais existé dans l’univers connu. Un système conçu pour produire, violence, animosité, pensées malsaines.

****TOUT ce que proposent, produisent et répandent  les suprémacistes blancs parmi les personnes non-blanches sur la terre et dans l’univers connu et ce quelles que soient les formes utilisées, et ce quel que soit le domaine d’activité, (économie, éducation, divertissent, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre) n’a, n’a eu et n’aura,  pour seul et unique but  que celui de maintenir en place, et de répandre le système de la suprématie blanche (racisme) de le GLORIFIER de le RENFORCER, et toujours avec ce but de maintenir en état de détention, en prison, les personnes non-blanches.

TOUT ce que proposent, produisent et répandent  les suprémacistes blancs parmi les personnes non-blanches sur la terre et dans l’univers connu doit servir à dominer, maltraiter, contrôler ces personnes non-blanches, et ce quel que soit le domaine d’activité.

TOUT ce qu’ils proposent est empli de poison au final, un poison parfois séduisant, et ce poison pouvant prendre 5 ans, 10 ans, 100 ans pour agir, mais quoi qui soit proposé par eux est au départ vicié, faussé, générateur de chaos,  car ne devant nullement aider les personnes non-blanches à sortir de leur condition de subjugation, de quitter leur état d’échec, puisque ce système est conçu DÈS LE DÉPART pour que soient retardées les personnes non-blanches, qu’elles soient sous le joug,  afin qu’elles ne puissent nullement faire en sorte que disparaisse ce système conçu pourtant DÈS LE DÉPART à leur détriment, pour ne servir que ce seul et unique but, cette seule et unique cause, une cause malsaine , mais une cause  qui est que soit maintenu en place et répandu le système de la suprématie blanche (racisme).

Les suprémacistes blancs ne se donnent aucun répit dans cette guerre, cela est leur raison de vivre, il en va de leur existence propre et de celui de leur système surtout, cela va avec le principe actif qui compose leur idéologie.******

Un système qui glorifie la maltraitance directe et indirecte, le dénigrement d’autrui et ce parfois voire souvent  sous prétexte et sous couvert  de « blagues » d’humour…. Les suprémacistes trouvent ‘FUN » de maltraiter autrui,  et encore plus les personnes non-blanches. Il s’agit d’un mode de pensée malsain, tout dévoué à glorifier leur système. Car entre-eux, ils ne se font pas de cadeaux, mais dès qu’il est question d’une personne non-blanche la dose est multipliée par 1000000000, quitte à avoir des divergences et des disputes sur le  » comment s’y prendre pour dominer et maltraiter cette personne non-blanche ». Cela est pré-requis de leur système.

Exemple : La Guerre ( en fait une bataille, car la véritable guerre est celle menée contre les personnes non-blanches, le racisme est une guerre) entre le Nord et le Sud aux dits USA. Une guerre qui ne remettait pas en cause le système de la suprématie blanche (racisme), il s’agissait d’un désaccord de forme, mais de de fond, sur comment gérer les personnes non-blanches (noires) et rien d’autre, savoir quel style devait primer.

Par conséquent cette dé-localisation, qui donne à croire que le racisme est associé à un pays, comme par exemple ce qui est vu et manifesté à Chicago aux USA, n’a d’autre fonction que de tromper les victimes à savoir les personnes non-blanches, qui en regardant de ce seul point de vue et à travers la télévision à l’autre bout de la planète,  sont amenées à en oublier la globalité mondiale du problème dans lequel elles mêmes  sont inscrites. Cette dé-localisation est en fait une confusion de lecture.
Et observant cela à distance elles sont amenées de gré ou de force et ce malgré elles à réduire leur vision, leur champ de perception et de compréhension, a un point tel que beaucoup d’entre elles finissent par faire abstraction de leur condition individuelle concernant ce problème, pour ne voir que celui des autres personnes non-blanches,  ce qui dans ce cas est une erreur de lecture.

Il n’est pas un problème à ce jour sur terre qui ne soit pas à la base nourri par le racisme, car les suprémacistes blancs sont les instigateurs principaux de toutes les calaminés qui ont lieu à ce jour sur terre, et ce même quand ils s’en défendent. Le racisme est le problème majeur qui a nourri tous les désastres qui ont lieu sur terre. Rien n’a jour n’est à l’abri de ce fléau et tout ce qui est à ce jour l’est de manière directe ou indirecte du fait du racisme.  Tous les malheurs du monde sont liés au racisme. Car le racisme Ruine les vies.

Il n’existe pas de pays ou de région raciste, il existe des personnes blanches (hommes et femmes racistes) qui où qu’elle se trouvent sur terre à un moment ou un autre de la journée pratiquent le racisme de manière directe et indirecte envers une ou des personnes non-blanches. Le racisme est un système de pensée, une idéologie, avant tout et non un pays, ni une région. La pratique du  racisme et le raciste  se suffisant à lui même.

POURQUOI ?

Parce que toute personne qui à ce jour naît sur terre blanche comme non-blanche, naît dans un monde raciste, un monde dominé par le racisme,  un monde dans lequel il est enseigné dès son premier gémissement, que la couleur de la peau détermine la manière dont il sera traité, ce qui en la circonstance est d’être maltraité et dominé du fait de naître non-blanc, en cela il est question d’injustice majeure.

Un monde  dans lequel il est enseigné à toute personne blanche et ce quel que soit son rang, son titre, son statut, sa condition « sociale » qu’elle a le droit et est légitime pour infliger de manière directe et directe cette domination et cette maltraitance envers toute personne non-blanche et ce même si elle vit sous le même toit qu’une personne non-blanche  et entretient des relations dites intimes, ce qui pour le cas demeure incorrect.

Un monde  dans lequel il est enseigné à toute personne non-blanche et ce quel que soit son rang, son titre, son statut, sa condition « sociale » qu’elle  est légitime pour se faire  infliger de manière directe et directe cette domination et cette maltraitance, et ce même si elle vit sous le même toit qu’une personne blanche,  et entretient des relations dites intimes, ce qui pour le cas demeure incorrect.

Incorrect car dans un monde dominé par cette idéologie toute personne non-blanche est considérée inférieure, donc inégale, à toute personne blanche et ce même si cette personne blanche refuse ou clame que non. Cependant et ce dont toute personne non-blanche se doit de tenir compte, c’est le contexte dans lequel à lieu la relation car le contexte détermine ces relations, car un contexte est soumis à des lois, des conditions. Il est incorrect de vivre avec une personne tout en étant sujet de cette personne.

Un prisonnier, ne  peut avoir de relation avec un gardien, un enfant ne peut avoir de relation avec un homme et ou une femme, cela est de l’abus de pouvoir, cela est user de son pouvoir de domination sur autrui, c’est de la molestation d’enfant. Or C’est cela qu’amène à produire le racisme sans que les victimes ne puissent s’en rendre compte, participant ainsi à leur détriment à un arrangement tragique, acceptant l’inacceptable, parfois persuadées que cela  les protégera des effets dévastateurs de ce fléau qui demeure pour elles le plus grand des mystères familiers.

Non le racisme n’est pas une chose qui va et vient, il n’est pas cyclique, ni périodique, il est constant et ce du fait de l’omniprésence et de la permanence de ce système qui domine et gangrène le monde de manière totale sous toutes les formes possibles et inimaginables, sournoises, hypocrites, violentes, désastreuses, tragiques, un système qui gangrène et pollue  les relations des individus de la planète au quotidien. Au point de rendre l’ensemble des individus toxiques pour eux et pour autrui. Le Racisme Ruine Les Vies.

Aussi croire que le racisme est propre à un pays est faire une erreur de lecture. Le monde est dominé par le racisme car le racisme est l’idéologie qui domine le monde. Nul individu non-blanc par conséquent ne doit de se croire à l’abri ou privilégié par ce qu’il pense que le racisme ne le touche pas si il ne vit pas aux USA, croire cela est se fourvoyer. C’est juste qu’ils ne s’en rendent pas compte car il est question ici de style, les suprémacistes blancs sont maîtres dans l’art de la tromperie, de la mystification, du trompe l’œil, de l’illusion.

Et c’est cela que doivent considérer les personnes no-blanches, car un esclave reste un esclave, certes certains semblent mieux lotis, mieux nourris mais ils n’en demeurent pas moins esclaves et donc égaux dans la situation qui les préoccupe.

En matière de racisme beaucoup regardent mais peu voient.

Citation : « Un esclave « heureux » est celui dont  le maître a ravagé l’esprit le plus ». Neely Fuller Jr

C’est malheureusement dans ce ce piège que tombent un grand nombre de personnes non-blanches qui se pensent hors portée car vivent en Suède, ou en Suisse, ou en France, ce qu’il faut comprendre c’est que les suprémacistes blancs selon leur style opèrent de manières différentes mais il en demeure pas moins que ce qui compte c’est de répandre et de raffiner le système de la suprématie blanche, le maintenir en place.
Les victimes non-blanches regardent ce qui pour elles semble éloigné ou inconnu, alors en fait elles ne font qu’observer leur propre drame par personne non-blanche interposée, spectateurs de leur propre naufrage.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s