UNE ARMÉE QUI NE DIT PAS SON NOM ET QUI POURTANT EXISTE RÉELLEMENT. UNE ARMÉE VISIBLE FAMILIÈRE ET MYSTÉRIEUSE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

UNE ARMÉE QUI NE DIT PAS SON NOM ET QUI POURTANT EXISTE  RÉELLEMENT. UNE ARMÉE VISIBLE FAMILIÈRE ET MYSTÉRIEUSE.

Le système de la Suprématie Blanche/Racisme est l’invention idéologique la plus meurtrière qui  existe à ce jour, tant que ce problème qui est le problème MAJEUR des relations entre les hommes ne sera pas résolu,  aucun autre problème et ce quel que soit le domaine d’activité ne pourra l’être. Il est la source de tous les maux que rencontrent les individus de la planète dans leurs relations de manière directe ou indirecte.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, et que fassent les personnes non-blanches entre elles, durant l’existence de la suprématie blanche (racisme),  rien en sera là ou cela devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau . Un système qui favorise l’hostilité,  l’hypocrisie, le mensonge et la maltraitance, polluant et rendant toxiques toute relation.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique qui pousse les individus les uns contre les autres plutôt que de favoriser la production de la JUSTICE.
Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système toxique, permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre( qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et des personnes non-blanches entre elles sont gouvernées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure, et pas égale, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et qu’une personne non-blanche soit amenée à se mépriser et à mépriser une autre personne non-blanche. Le racisme qui est la suprématie blanche, système dominant et gouvernant l’ensemble des personnes de la planète, pollue toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce système ne permettant pas l’émergence de relations de qualité.  Un système qui pour les personnes non-blanches du fait de leur condition de captifs, de prisonniers de guerre, nourrit frustrations et désillusions, de faux espoirs, car il leur est fait croire qu’elles peuvent obtenir des choses qui en réalité du fait de leur captivité leur est rendue  inaccessible, et inexistantes, en vérité. Seule l’élimination totale et définitive de ce système et son remplacement par un système de JUSTICE permettra de voir émerger un homme et une femme universels, fonctionnant en mode constructif et ce en toutes circonstances 24/7 et ce quel que soit le domaine d’activité, cherchant à résoudre les problèmes sans en créer d’autres, utilisant la logique qui est cause et effet, plutôt que l’émotion qui demeure variable et donc pas fiable..Cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

DES SOLDATS.

 » Il n’est pas interdit aux soldats racistes qui avancent à visage découvert au quotidien sans se faire passer pour des soldats racistes, de prendre des initiatives, dès lors que ces initiatives ne remettent pas en cause l’intégrité  idéologique du groupe, et reste lié à l’objectif ultime qui est de maintenir en place leur système qui a pour unique et seul objectif que soient dominées et maltraitées  de manières directes et indirectes l’ensemble des personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Des soldats, car il s’agit bien d’une guerre qui tait son nom et pourtant fait des ravages considérables parmi les personnes non-blanches de la planète, qui semblent pour un grand nombre ne pas en avoir pris la mesure. La suprématie blanche (racisme) est un système qui pour les personnes non-blanches est conçu pour qu’elles soient et se fassent  dominer et  maltraiter par toute personne blanche, qui dans ce système, de fait est AUTORISÉE à le faire, car possède l’aval de ce système conçu à son avantage. Dominer et maltraiter de manière TOTALE, c’est une déclaration de guerre TOTALE car fait rage dans tous les domaines d’activités et sous des formes multiples et extrêmement sophistiquées et ce à chaque instant dans tous les coins et recoins de la planète, une guerre qui a lieu dans les esprits, une guerre idéologique. Car celle ci a pour but de diriger la manière de penser, de parler et d’agir des personnes non-blanches afin de les maintenir en situation de subjugation permanente,  afin qu’elles participent à renforcer ce système plutôt que de chercher à le faire disparaitre, en faussant leurs schémas de perception, les personnes non-blanches sont amenées et éduquées à vivre par procuration, à adopter l’idée, les symboles, les représentations que tout ce qui est et émane des personnes classifiées comme blanches  est à vénérer, et que tout ce qui est non-blanc et émane des personnes non-blanches est à mépriser, à se détester, à parler avec le langage d’un système qui influence leur relation et a pour résultat de renforcer ce système qui pour elles est hostile et les rend hostiles. Le problème demeurant qu’elles ne s’en rendent pas toutes compte, habituées et éduquées qu’elles sont à ne pas se poser de questions, éduquées à réagir plutôt que de réfléchir au contexte et ce qu’il implique, afin de comprendre ce dont il est réellement question. savoir ce qu’est et comment fonctionne ce système car il s’agit bien d’un système inventé et mis en place pour les maintenir hors d’elles mêmes, afin d’en faire des esclaves, des sujets. Des « zombies ». Parlant, faisant, sans savoir pourquoi, car motivé par un programme fantôme dont elles ne semblent pas imaginer  l’existence, un programme qui pour elles est destructeur car empoisonne leurs esprits remplis de confusion. Un poison qui les incite à se détester et à se mentir. Car prétendent mais ne possèdent rien.

ILS SIÈGENT DANS LA PENSÉE. LES VICTIMES NE DOIVENT NULLEMENT PERDRE DE VUE LE CONTEXTE IDÉOLOGIQUE GLOBAL AU SEIN DUQUEL ELLES ÉVOLUENT ET QUI LES GUIDE..

Exemple de sophistication répandue :

La boxe de l’ombre raciale.

Raisons/Explications :

« Quand les victimes du Racisme ( Personnes non blanches) sont directement ou indirectement, « attribuées », « corrompus », sous la contrainte, et ou autrement influencées par les Racistes ( Suprémaciste Blanc ), à parler ou à agir de manière à causer du tort à d’ autres victimes du Racisme, ces discours ou actions peuvent être décrites comme « ombrage raciale » ou « boxe de l’ombre raciale . »

« Les Suprémacistes Blancs (Racistes) souvent se « cachent » derrière d’autres qu’ils utilisent comme « ombres » d’eux-mêmes. L’intention est de provoquer chez les autres Victimes du Racisme de croire, incorrectement, que c’est la personne qui agit au titre de « l’ombre » qui est la cause de la parole ou action. »

« Pour cette raison, il est correct d’éviter de parler ou d’agir contre les personnes non blanches qui sont utilisées comme « ombres » par les racistes. »
Extrait traduit  : P 163 The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984

« Toutes les Victimes du racisme devraient avoir connaissance et compréhension de toutes les manières que les racistes utilisent d’autres pour les faire porter leurs actes injustes, y compris la pratique trompeuse de « l’ombrage  racial ».
Extrait traduit  : P 164 The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984
 

Conséquence les victimes en prenant part ou en étant incitées à prendre part augmentent et renforcent la puissance de ce système qui pour elles dès le départ est hostile, car conçu contre elles. Cela est à considérer sérieusement par l’ensemble des individus et surtout par les personnes non-blanches qui sans le savoir adhèrent et ce à leur détriment à un programme qui est pour elles totalement destructeur, un programme qui a ce jour les maintient dans la confusion. Il est question de remplacer ce système par un système de JUSTICE, non de le rendre plus performant. Il est question d’affaiblir et de faire en sorte que disparaisse ce système, non le rendre plus fort.

Des Soldats parce que :

Chaque personne blanche, qui se classifie comme telle et qui est reconnue comme telle directement ou indirectement, constitue une pièce   de l’ensemble de ce système idéologique, (Elle est un élément indissociable et ce même quand elle veut s’en dissocier ) qu’est la suprématie blanche (racisme). Un système conçu pour le  bénéfice principal de l’ensemble des personnes blanches, et ce malgré les sacrifiés (car dans une guerre certains soldats sont sacrifiés cela va avec le principe de la guerre).  Quand une personne blanche agit c’est pour le bénéfice de tout le système qu’elle agit, pour l’intégrité du système, et lorsqu’une personne blanche décide de ne pas agir, c’est encore pour pour le bénéfice et l’intégrité de tout le système.  Quoi qu’elle fasse ou ne fasse pas, les personnes blanches   qu’elles l’admettent ou pas  individuellement sont des soldats, elles  forment une seule et même armée, qui est une seul et unique nation, acquise à une seule et même cause. Cette cause est l’idéologie de la suprématie blanche (racisme).
Il peut et cela arrive souvent qu’elles aient  des désaccords de forme, de style, pour ce qui concerne la méthode, mais sur le fond sur ce qui concerne le résultat, le principe demeure le même qui est celui d’être AUX COMMANDES DE L’ENSEMBLE DES PERSONNES NON-BLANCHES ET CE DE MANIÈRES DIRECTES OU INDIRECTES ».

Les suprémacistes blancs sont une force militaire, ils fonctionnent comme des soldats d’une seule et unique armée, et ce sans avoir à se concerter, car sont éduqués et apprennent à servir leur système depuis le premier cri, et ce par osmose. Ce sont des militaires car ils sont tous de « militants » qui croient et pratiquent la domination et la maltraitance des personnes non-blanches, ils n’ont de cesse de piétiner leurs victimes, cela va avec leur idéologie et c’est cela qu’ils font en y prenant du plaisir et ce même quand ils disent le contraire.

PS : Un suprémaciste blanc (raciste) , n’est pas un chrétien, ni un un hindou, ni un conservateur, ou  un démocrate, il n’est pas un républicain, pas un communiste, pas un socialiste, il n’est rien de cela en réalité, il  est avant tout et surtout à lui seul, une nation et ce où qu’il puisse se trouver sur terre, cette nation ayant  pour nom la suprématie blanche (racisme) qui est une nation d’ordre idéologique et qu’il véhicule avec lui où qu’il se trouve et quel que soit la situation.Il n’obéit et ne vit pour que puisse se répandre celle-ci.

l-armee-face-au-casse-tete-du-recrutement-des-jeunes

 PS : Toute personne blanche n’est pas raciste, mais demeure un suspect raciste durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), puisqu’à ce jour nul ne sait qui d’entre elles est ou n’est pas raciste aussi demeurent elles suspectes. La suspicion est logique et n’est en rien une attaque personnelle envers une personne blanche, cela est lié au contexte global qui veuille que le monde dominé par cette idéologie rend suspecte toute personne blanche en capacité de l’être et qui peut l’être probablement. Seul un raciste peut dire qui est ou n’est pas raciste, aucune victime ne possède ce pouvoir et donc a légitimité pour considérer toute personne blanche comme un suspect raciste. Il ne s’agit pas de détester une personne blanche mais de considérer le contexte et ce qu’il implique. Cela est Logique.

Pour affiner la compréhension en ce qui concerne la situation globale pour ce qui est de la relation des personnes blanches d’avec les personnes non-blanches, il est nécessaire de comprendre que cette relation est celle d’une guerre silencieuse, une guerre qui ne dit pas son nom et qui pourtant existe réellement.
Une guerre dans laquelle les personnes non-blanches sont maintenues et faites prisonnières et ce dans tous les domaines d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ).
Bien que cela semble inconcevable cela est pourtant la vérité, autrement :

Pourquoi les personnes blanches continuent elles à vouloir diriger et ordonner aux personnes non-blanches ce qu’elles ont à faire ?
Pourquoi les personnes non-blanches sont celles qui doivent suivre ce que font les personnes blanches ?
Pourquoi les personnes blanches sont celles qui décident au stade ultime de ce qui est et ne doit pas être pour les personnes non-blanches ?
Pourquoi les personnes non-blanches ne sont pas consultées pour les décisions majeures y compris celles qui les concernent ?

Si cela ne montre pas une situation de subjugation qu’est ce donc ?

Les personnes non-blanches et celles particulièrement classifiées noires du fait de leur couleur de peau, semblent peu considérer le terrain sur lequel elles évoluent, un terrain qui est un champ de bataille. Elles ne semblent pas comprendre que les personnes blanches tiennent à l’intégrité de leur groupe du fait que cette intégrité garantit leur position de pouvoir et donc maintient en place une relation de pouvoir sur les personnes non-blanches et cela est à considérer sérieusement.

Les personnes blanches qui disent ne pas être racistes mais qui sont associées au système idéologique de la suprématie blanche (racisme) du fait de leur appartenance et de leur reconnaissance par leur couleur de peau, qu’elles le reconnaissent ou pas partie intégrante de cette armée qui agit sous la bannière de la défense du système de la suprématie blanche (racisme).
Oui elles sont associées de manière directe et indirecte et font partie intégrante de cette armée qui est l’armée de la défense dus système de la suprématie blanche. Certes elles se condamnent sur la manière dont sont gérées les affaires, mais il n’est nullement question de remplacer ce système par un système de JUSTICE. Cela n’est pas dans leur agenda.

Remplacer ce système par un système de JUSTICE  étant pour la plupart des personnes blanches en simple renoncer aux bénéfices qu’offre ce système les concernant TOUTES, ce système qui est la suprématie blanche (racisme). Certaines d’entre les personnes blanches sont certes moins puissantes que certaines autres,  mais le système les rend malgré tout TOUTES puissantes  par devant une personne non-blanche,  car il est dédié à défendre et est conçu pour leur fournir des avantages à l’ensemble des personnes blanches, et ce quel que soit le statut qu’elles occupent au sein de ce même système. Un avantage acquis du fait  qu’elle soit  classifiée et reconnue comme une personne blanche, ce qui équivaut à leur donner un pouvoir et le devoir de maltraiter et de dominer toute personne non-blanche et ce quel que soit le domaine d’activité.

En cela elles forment une armée, elles ne le disent et ne le font pas voir mais c’est bien de cela dont il est question. Et toutes les manœuvres et autres batailles qu’elles engagent et opèrent entre elles n’ont pour effet réel que de confondre les personnes non-blanches. Une confusion qui commence par le fait qu’elles soient blanches qu’elles n’ont rien à voir avec ce système tout en ne faisant rien pour qu’il disparaisse réellement et tout en considérant avec condescendance toute personne non-blanche, avec des sourires de sympathie, ou avec des cadeaux; mais qui nullement ne servent à remettre en question le système mais bien à le maintenir en place.

Ce système doit définitivement et totalement disparaitre cela est la seule chose qui à ce jour doit compter pour les personnes non-blanches et être remplacé par un système de JUSTICE.
Il n’est pas question de se contenter d’avancées pour les personnes non-blanches, car ce problème soit il est résolu, soit il ne l’est pas, et s’il ne l’est pas, alors continuer à chercher à le résoudre jusqu’à sa résolution, car seul le résultat final compte et rien d’autre.

Il ne s’agit pas de haïr ni de détester une quelconque personne blanche, mais l’amener à considérer la situation qui est que ce système est une organisation qui a pour principe de maintenir les personnes non-blanches au stade inférieur et ce malgré les apparences, et qu’il lui est demandé de participer de gré ou pas à que cette organisation soit maintenue. En qu’en l’état actuel des choses il est nécessaire de considérer que ce mode de pensée est à remettre en cause.
Car il n’est pas question d’en faire une affaire personnelle le problème n’étant pas la personne mais le système qui la gouverne et la motive. Un individu est un individu ce n’est ps cela qui est à remettre en cause, il ne s’agit pas de lui enlever ou de lui rajouter des bras, par contre les principes, les logiques qu’il utilise, ce qui le  motive à penser, dire et faire, ce qu’il pense, dit et fait cela est à corriger.

C’est pour cela que toute personne non-blanche se doit de considérer sa condition et prendre des mesures, avoir un code contre raciste précis. Ce code devant être individuel pour ce qui est de la manoeuvre mais les réunissant sur ce qui est de l’objectif qui est de :

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s