LES PERSONNES CLASSIFIÉES COMME NOIRES SE DOIVENT DE DEVENIR LES PERSONNES LES PLUS SÉRIEUSES QUI PUISSENT EXISTER SUR TERRE, ET QU’IL SOIT DONNÉ D’OBSERVER. CESSER D’ÊTRE STUPIDES AVEC LES CHOSES SÉRIEUSES, ET SÉRIEUSES AVEC LES CHOSES STUPIDES. CESSER DE NOURRIR LE « NEGRO MIND ».


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LES PERSONNES CLASSIFIÉES COMME « NOIRES » SE DOIVENT DE DEVENIR LES PERSONNES LES PLUS SÉRIEUSES QUI PUISSENT EXISTER SUR TERRE,  ET QU’IL SOIT DONNÉ D’OBSERVER.

Pour entendre dire  » AH ces personnes « noires » ! Mais que leur est il arrivé ? Elles  sont méconnaissables. ELLES SONT INCROYABLES.
Ces personnes  sont silencieuses, ne se plaignent de rien, règlent de problèmes et sont si efficaces, qu’être à leur côté est une bouffée d’oxygène .

CESSER D’ÊTRE STUPIDES AVEC LES CHOSES SÉRIEUSES, ET SÉRIEUSES AVEC LES CHOSES STUPIDES. CESSER DE NOURRIR LE « *NEGRO MIND ».

Définition du « Negro Mind » = Correspond à la forte propension des personnes non-blanches (noires) à prendre avec sérieux les choses stupides, et à prendre les choses stupides avec sérieux.

NOUS DEVONS SORTIR DE CETTE BOÎTE.

Ne devenir, ni chercher à être des personnes « noires », car cela est faire une erreur,  qui est de rester dans le cadre de ce système et ses classifications, mais tendre à devenir des personnes éprises EN PERMANENCE de JUSTICE ( et ce peu importe la couleur de peau, il est impératif de sortir de ce concept favorisé par le racisme, et ce en remplaçant le système de la suprématie blanche/racisme par un système de « Justice), en ayant pour devoir quotidien d’être les individus les plus constructifs qu’il soit donné d’observer. Et ce sans chercher à en tirer de la gloire, ni chercher à se définir par une soit-disant couleur de peau, ni chercher  la reconnaissance, la couleur de peau n’est qu’un artifice. Puisque même transparent c’est ce que produit l’individu , l’entité qui compte et non son apparence et ce du début à la fin de la journée.

Dans le système de la suprématie blanche (Racisme), le Cirque qui est une activité de  divertissement au-delà de son apparence, insidieusement, éduque à accepter l’inacceptable, à accepter l’horrible et l’horreur.
Dans le monde suprémaciste blanc le divertissement doit s’associer à de la tragédie, de l’action qui souvent est le fait qu’il faille que cela explose, saigne, engendre du frisson, de l’effroi, de la terreur.

En effet, combien remarquent que ce qui est source de fou rire, pour parler des clowns, est souvent basée sur une relation de maltraitance.

Le ou les  clowns dans le cirque représente un individu ou un groupe d’individus qui pour s’amuser, ne cesse de molester l’autre ( Coups de pieds, gifles, coups de poing, tarte sur le visage, bagarres,  ne cessant de se nuire, se font des grimaces, etc….) et ce sous une forme apparemment dite « drôle », « comique » car il en rit. Qu’il y a t-il de drôle à donner et/ou recevoir une gifle, un coup de pied, se faire cracher à la figure, se faire maltraiter ?

Cependant, les personnages que représentent les clowns au-delà de ce qui est perçu, invitent à faire accepter l’idée que pour que cela soit drôle, il faut qu’un individu soit maltraité. Qu’il est nécessaire de se moquer, de molester, de nuire à  l’autre pour avoir du plaisir, ce qui dans ce système est en fait valider la maltraitance et la violence sous forme de dit divertissement.

Les suprémacistes blancs (racistes), dans la pratique, œuvrent  en permanence, à faire adhérer l’ensemble des individus de la planète, victimes non-blanches/noires comprises à ce genre d’idées, incitent à faire croire que cela est une nécessité, que de maltraiter l’autre, que de pratiquer la non-justice de manière directe et indirecte. Ils ne cessent jamais de faire tourner leur entreprise de jour comme de nuit, qui a pour but de conserver le contrôle en totalité, et en permanence renforcer ce contrôle et ce toujours sur la base qui est la pratique de la non-justice et ce quel que soit le domaine d’activité.
Car pou un suprémaciste blanc (raciste) cela est une forme de façon de vivre, ( le suprémacistes blancs racistes ne se gênent pas pour se faire du tort entre eux).

Se servant des personnes non-blanches pour se glorifier, plus qu’autre chose, les impliquant dans un arrangement tragique. Les cantonnant dans l’image de l’être inférieur sous couvert de divertissement.

Dans le système de la Suprématie Blanche, tout est fait pour que les personnes non-blanches demeurent non-constructives, qu’elles aient un profond mépris de tout ce qui pourrait être constructif, y compris un mépris d’elles mêmes, qu’elles soient hostiles entre elles et participent à renforcer ce système dont elles sont les victimes désignées, des prisonniers de guerre car le racisme est une guerre qui ne dit pas son nom mais qui n’en demeure pas moins une guerre, qui a pour ultime but le fait que les personnes non-blanches soient dominées et maltraitées, c’est pour cela qu’existe ce système et rien d’autre.

Footit-et-Chocolat-360x480  Le clown Chocolat victime, servant.

2016 411121

Qu’il y a t-il de drôle à pointer une arme sur un autre individu, sous prétexte de prouver sa dextérité. À quoi sert une arme ?

Les suprémacistes blancs (racistes) sont des experts dans l’art de la confusion,dans l’art de la violence, ils sont des experts en matière de violence, et savent faire passer leur idéologie, globalement basée sur la pratique de la non-justice, mélanger, troubler les choses au point de les rendre indiscernables et invisibles. Une confusion subtile difficile à discerner, ce sont des experts de la dissimulation. Des « SUPER MIXER ».

Une idéologie  devenue si puissante, que les victimes elles-mêmes ont des difficultés à remettre en question ce à quoi elles participent, à refuser de participer et ce malgré que cela soit à leur détriment, car éduquées en permanence à participer à cette grande tragédie, et en la circonstance, en convenant de croire que maltraiter un autre individu est synonyme de drôle, que cela soit en pensée, parole et/ou action, quitte à en faire un métier.

LA CONFUSION DE LA SCÈNE .

LE SHOWCASE, LE SHOW OFF,  QUI ILLUSIONNE LES VICTIMES, TROP CONCENTRÉES À CHERCHER À EXISTER, À ATTIRER L’ATTENTION, À CHERCHER DE LA RECONNAISSANCE, AU LIEU DE CHERCHER À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

LE PROBLÈME N’EST PAS LA PERSONNE MAIS CE QU’ELLE PRODUIT QUI EST SOIT CONSTRUCTIF SOIT NON-CONSTRUCTIF.

Cesser le Negro Mind = Qui est de prendre les choses sérieuses avec stupidité et les choses stupides avec sérieux.

19619
19618

19616

QU’EST CE QUI EST PRODUIT VÉRITABLEMENT ?
QU’EST CE QUI EST RÉELLEMENT ACCOMPLI ?
EST-IL PRODUIT DE LA JUSTICE ?
SI OUI COMMENT ?
SI NON POURQUOI ?

Les personnes non-blanches semblent tellement satisfaites, et contentes d’être sur le devant de la scène qu’elles en oublient leur véritable condition, qui au quotidien est loin d’être un véritable conte de « fées » dans ce système qui les maintient derrière un mur invisible d’exclusion, ou tout est conçu pour qu’elles soient dominées et maltraitées du fait de leur couleur de peau, et soient incitées à participer, en étant rendues hostiles les unes envers les autres.

Les personnes non-blanches sont incitées à valoriser toutes sortes de modes, de styles, à condition que cela ne produise nullement et n’incite nullement aider à remplacer le système de la suprématie blanche en système de JUSTICE, que cela ne mette nullement en péril ce système.

Elles sont incitées à adhérer à des choses qui les maintiennent dans des approches infantiles et improductives, GHETTO LIFE STYLE, « NEGRO MIND » « STUPIDITÉ », « THUG LIFE ».

Elles sont incitées à jouer des rôles de clowns et à être des objets de divertissements, à se nuire à demeurer hostiles entre elles. Rendues monstrueuses par ce système monstrueux, bien que semblant ne pas l’être ne apparence du fait de la cosmétique.

Les clowns durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) et l’idée qui en est faite par les suprémacistes blancs, ne sont rien d’autres que  des Monstres, car le système de la suprématie blanche est un système MONSTRUEUX.

Tout ce qui est conçu au sein de ce système et qui est accepté dans ce système sert à renforcer le système. Un système qui glorifie Violence et Meurtre.

Les suprémacistes blancs ne font que ce qui sert leur système, il n’ont aucune raison de réparer une chose qui n’est pas cassée, et quand ils réparent c’est à leur bénéfice. Tout ce qui est produit dans ce système est nourri par la pensée de ce système.

LarmesDeClown1

Leur maquillage est un condensé d’horreur : Bouche élargie, nez rouge, cheveux en pétards, chaussures démesurées,….etc derrière cet attirail se cache une idée qui bien qu’aux attraits drôles n’en sont pas moins douteuse.
Derrière le rire se cache l’effroi.

image-de-clown-926x1024

Sous cette apparence censée faire rire, se cache l’idée que rire égale maltraitance, monstruosité, le grotesque.

maxresdefault-1

johnny-depp-alice-wonderland

Monstruosité qui se trouvait déjà pratiquée déjà dans les arènes de Rome, avec les gladiateurs, ces hommes devant se battre pour le plaisir de l’empereur et sa famille, ainsi que d’un public nombreux. Pour le SPECTACLE et au péril de leur vie. Quel spectacle ? et pour PRODUIRE QUOI ? Qu’il y a t-il d’amusant et de plaisant à voir deux individus s’entretuer ( les sports de combats suivent cette même idéologie). Qu’il y a t-il d’agréable à voir des personnes s’entretuer ?
Les suprémacistes ne veulent pas de monde sans meurtres cela est ce qu’ils glorifient et c’est cela qui doit être attendu aussi longtemps que ce système sera en place. Un système qui glorifie la mort. Et ce dans tout ce qu’ils produisent. Et incitent les victimes à y prendre part.

oscars-so-white-protest

Dans ce système il est considéré plaisant de glorifier l’horreur, le meurtre, car la pensée qui est développée est elle-même une pensée horrible et meurtrière.

Il est demandé aux personnes non-blanches d’adhérer à cette idée qui est de trouver drôle des situations où sont manifestées l’injustice, la stupidité, le mensonge, l’hypocrisie, la maltraitance,  et ce qu nom du « divertissement » qui dans la circonstance n’est est pas,  plutôt que de favoriser la production de JUSTICE.

Car les victimes oublient qu’elles sont désignées d’office au traitement spécial.
ob_30694c_lynching-postcard
ET VOUS TROUVEZ CELA DRÔLE ?

3348885
ET VOUS TROUVEZ CELA DRÔLE ?

Les victimes participent en produisant elles aussi de l’horreur au lieu de produire de la JUSTICE. Deviennent monstrueuses entre elles.

Les victimes sont utilisées pour maintenir en place au travers un soit disant divertissement l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme et ce pou quoi elle est conçue à savoir avantager les personnes blanches et dénigrer, mépriser, maltraiter, entretenir l’image des personnes non-blanches dans un état d’esprit infantile, et ce sans qu’elles puissent s’en rendre compte, persuadées de participer à un réel « progrès qui n’est qu’a de réalité qu’en surface.

Il leur est souvent demandé de perpétuer l’image qui entretient l’esprit  » Negro Mind » à savoir sérieux avec les choses stupides et stupides avec les choses sérieuses, entretenir le cliché qui est associé au « Negro » dans l’imaginaire et la représentation des suprémacistes blancs, le « Negro » étant une fabrication des suprémacistes blancs (racistes) qui a été soigneusement entretenu quitte à faire croire à ces personnes non-blanches que cela était valorisant.

Entraînées à être sérieuses avec les choses stupides au point que les choses sérieuses touchent leur affect. Devenues champion de la stupidité, les personnes non-blanches ne sont pas nées ainsi mais ont été éduquées à le devenir. Avoir l’esprit petit et ne pas voir l’image global. Entraînées comme des animaux, car c’est ainsi qu’elles sont considérées. Entraînées à regarder les autre personnes blanches sans proposer quoi que ce soit de constructif généralement excepté critiquer et se moquer. Chercher une raison pour mépriser une autre personne non-blanche. Cela est devenue une habitude qui est à laisser tomber afin de devenir les personnes les plus sérieuses qui aient jamais existé. cesser de rester dans l’insignifiance.

Le suprémacistes blancs (racistes)  vénère la Mort, a des envies de sang, il faut que cela effraie, que cela gicle, il trouve cela amusant et en tire du plaisir, nommant cela « Humour », les victimes quand à elles se laissent guider, diriger, et ont elles aussi fini par accepter ce principe, plutôt que de refuser de participer de faire augmenter le degré de la violence, d’hypocrisie, de mensonge et de maltraitance..

ÊTRE MALSAIN EST UN PRÉ-REQUIS DANS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

https://produiredelajustice.wordpress.com/2015/12/05/pour-un-supremaciste-blanc-raciste-maltraiter-une-personne-et-plus-particulierement-une-personne-non-blanche-est-un-pre-requis-dans-son-systeme/

IL N’Y A RIEN DE DRÔLE NI D’AMUSANT À FAIRE DU TORT À AUTRUI, cependant c’est sur ces principes que surfent les suprémacistes et auxquels les victimes sont invitées à prendre part, sans se rendre compte de l’insanité de cette pensée, qu’elles ont fini par accepter de nourrir, croyant que cela est une « évolution », de la « modernité », « une avancée ».

Leur idéologie est basée sur la tromperie, l’inversion, afin de semer le MAXIMUM DE CONFUSION.

Ce ne sont pas les couleurs, les ballons, et tous les artifices qu’il faut observer dans cette situation, mais la RELATION qui souvent met en évidence des individus qui se maltraitent.

Les personnes non-blanches/noires, n’ont pas à les imiter, elles doivent sur le champ refuser d’accepter cette idée du monde et des relations basées sur la violence et la maltraitance.

Les personnes non-blanches/noires,  n’ont pas à les imiter,  elles doivent cesser de prendre part à cette idéologie qui pousse les individus à se détruire, eux et leur environnement.

Les personnes non-blanches/noires, n’ont pas à les imiter,  elles doivent refuser de continuer à accepter cette idée que l’homme est un loup pour l’homme, un prédateur, accepter cette idée, c’est valider que nous devons nous maltraiter, est-ce la but de l’existence de l’homme sur la TERRE ?

Faire le clown OUI !  Mais pour produire PRODUIRE de la *JUSTICE, or ce n’est pas ce que prône les suprémacistes blancs (racistes) tirant un malin plaisir à voir souffrir un individu, à plus forte raison quand cet individu de par sa couleur de peau est considéré devoir être dominé et maltraité.

Les personnes non-blanches/noires, n’ont pas à les imiter , elles  doivent porter un regard extrêmement critique sur ce qu’il leur est présenté et montré et se poser la question de savoir :

« EST CE QUE CELA EST RÉELLEMENT CONSTRUCTIF ? »

« EST CE QUE CELA PRODUIT DE LA JUSTICE ? »

« OUI COMMENT ? NON POURQUOI ? »

Les personnes non-blanches/noires, n’ont pas à les imiter,  elles doivent PRODUIRE DE LA JUSTICE, devenir les personnes les plus sérieuses qui puissent exister sur la terre.

À un point tel qu’il sera dit d’elles qu’elles sont méconnaissables, car silencieuses, sérieuses, calmes et travaillant avec efficacité et sans se maltraiter. Un modèle d’exigence et ce quoi qu’elles fassent et toujours de manière constructive, cherchant toujours la meilleure chose à dire et à faire en toute circonstance et évitant soigneusement de maltraiter qui que ce soit y compris elles-même.Toujours dans un mode de résolution de problèmes sans en créer d’autres.

LES PERSONNES CLASSIFIÉES COMME NOIRES SE DOIVENT DE DEVENIR LES PERSONNES LES PLUS SÉRIEUSES QUI PUISSENT EXISTER SUR TERRE,  ET QU’IL SOIT DONNÉ D’OBSERVER.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s