LA PROPAGANDE. L’ARME FATALE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » … NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux, global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Citation : « On ne peut pas modifier  le mal, on se débarrasse du mal« . Neely Fuller Jr

Titre :

LA PROPAGANDE. L’ARME FATALE.

Tout ce que pense, dit et fait une personne blanche qui dit ne pas être raciste mais  qui, du fait de l’existence de ce système demeure un suspect raciste, sert ce système.

Tout ce que pense, dit et fait un suprémaciste blanc (raciste) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme)  sert ce système.

Ces deux personnes directement et indirectement durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) servent un seul et unique but qui est de renforcer le maintien du système de la suprématie blanche.

De ce fait au contact des personnes non-blanches elles incitent celles ci à les imiter, et ce de manière tragique et désastreuse, car à leur contact il est question de relations grossières, vulgaires, et terrorisantes . Ce système idéologique qui est avant tout un mode de pensée favorise le déséquilibre des personnes et surtout celles des personnes non-blanches appelées noires, qui à ce jour ont été plongées physiquement dans un monde « futuriste » alors que leur esprit est maintenu à l’âge de pierre. Ce qui en fait les personnes les plus confuses de la planète.

Car ce qui pour les personnes non-blanches est du cinéma, du divertissement, un simple film, un simple livre, un jeu, est pour les suprémacistes blancs de la propagande à grande échelle, une affaire sérieuse. Et cela doit être compris par les victimes une fois pour toute.

Les suprémacistes blancs ont une influence de grande envergure, une influence MAJEURE sur l’ensemble des personnes non-blanches, car ils sont ceux qui fixent les règles de comment se doivent de fonctionner les choses et ce quel que soit le domaine, il sont le modèle MAJEUR à ce jour à diriger les affaires des personnes non-blanches de la planète.
Ces règles ayant pour finalité première et ultime le maintien d’une manière ou d’une autre, de leur système, mais nullement de le faire disparaitre. Ils ne veulent pas d’un monde dominé par la JUSTICE en ce qui concerne les relations entre individus. Leur monde se veut un monde au sein duquel les individus se doivent de se nuire les uns les autres, de se défier, de se maltraiter et souvent s’entretuer. Un monde qui privilégie confort matériel, plutôt que JUSTICE.

N’attendez pas des suprémacistes blancs qu’ils vous éduquent et vous apprennent suffisamment,  pour que vous puissiez vous protéger de leur emprise, au risque de mettre en péril leur système, cela ne fait pas partie de leur programme. Ils feront tout pour que les victimes puissent les servir, et rester victimes et accepter leur situation, qu’elles participent pensant changent les choses mais en fait ne faisant que renforcer par mimétisme, car prennent leurs modèles des suprémacistes blancs, leurs professeurs, leurs guides, et ce avec le sourire et le sentiment de contentement. Pour qu’elles favorisent le confort à la JUSTICE.

Les personnes non-blanches appelées noires sont les personnes les plus dévastées de la planète.
Acceptant tout ce qui leur est proposé parfois sans le savoir car un grand nombre d’entre elles ne considèrent pas le contexte global idéologique au sein duquel elles évoluent minute par minute et par quoi et comment est entretenu ce contexte, à savoir ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche.
De ce fait même quand la plupart des personnes non-blanches réagissent elles le font en fonction de ce système idéologique utilisant ce que leur enseigne ce système, ce modèle idéologique,  ce qui au final les amène à le renforcer, car n’en connaissent pas d’autres, ou étant incitées à le négliger ou à négliger tout autre chose qui n’émanerait pas des suprémacistes blancs, devenus la Référence en tout et pour tout.

Une référence qui pour les personnes non-blanches est synonyme de désastre de chaos, de déséquilibre pour elles.

Car parlent de :

De « Projet de société » : Pour produire quoi ?  Dans quel but ultime ?
De « Culture » : Pour produire quoi ? Dans quel but ultime ?
De « tradition » : Pour produire quoi ? Dans quel but ultime ?
De « Solidarité » : Pour produire quoi ? Dans quel but ultime ?
D' »Unité » : Pour produire quoi ? Dans quel but ultime ?
De « Communauté » Pour produire quoi ? Dans quel but ultime ?

Car il est à considéré que tout cela se doit pour avoir du sens être rattaché à la pratique de la JUSTICE et ce sur une base constante et dans tous les domaines d’activité, dans chaque relation.
La JUSTICE doit être le socle idéologique sur lequel reposera  toutes ces prétentions.

Puisque dans le monde suprémaciste blanc il s’agit de de mots qui dans la pensée des suprémacistes blancs servent avant tout à asseoir leur domination sur le monde et sur les personnes non-blanches des mots qui servent leur idéologie, qui est que soit dominé et maltraité toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, c’est ainsi que commence la pratique de leur idéologie. « Au début était le verbe!!!! ».

Car pour un suprémaciste blanc (homme et femme racistes) « *culture », « tradition », « projet de société », « solidarité », « unité », « communauté »  et tout autre label ou slogan qu’ils inventent ou suggèrent équivalent à renforcer  l’assise, et l’expansion pratique et fonctionnelle du système de la suprématie blanche qui est le racisme, et ce au travers de tout ce ce qu’il pense, dit et fait, sa culture est la pratique de la suprématie blanche qui est le racisme.  Tout ce que fait dit et pense un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) est rattaché à cet axe majeur qui lui sert de justificatif pour son existence et pour le  maintien pratique, et réel de ce système qui pour lui est sa raison de vivre. Cela est l’expression ET LE MODE D’EXPRESSION qu’il justifie pour prétendre de son EXISTENCE.

*Culture = Tout ce que fait dit et pense une personne au moment ou elle le fait le dit et le pense. TOUT est CULTURE. La question est pour produire QUOI ?

Sur quel mode d’expression idéologique veulent fonctionner les personnes non-blanches pour justifier de leur existence sur la planète entre elles et d’avec les personnes blanches ?

Car il est à considéré que tout pour les personnes non-blanches ces mots se doivent pour avoir du sens être rattaché à la pratique de la JUSTICE et ce sur une base constante et dans tous les domaines d’activité, dans chaque relation, et quel que soit l’endroit de la planète.

La JUSTICE doit être le socle idéologique , LA CULTURE DE LA JUSTICE se devra d’être le socle sur lequel reposera  toutes ces prétentions sous  formes de mots qui ne disent pas en détail quoi faire et quoi dire, quoi ne pas faire et quoi ne pas dire et ce dans tous les domaines d’activité  (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) et pour quel résultat ULTIME.

-« Est ce qu’en agissant et parlant à quelqu’un quel que soit son appellation et son apparence cette personne sera maltraitée et si oui Pourquoi « ?

-« Est ce qu’en agissant et parlant à quelqu’un quel que soit son appellation et son apparence je produis de la JUSTICE ? Si oui comment ? Si non Pourquoi »?

-« Est ce qu’en agissant et parlant à quelqu’un quel que soit son appellation et son apparence je garantis que cette personne ne sera pas maltraitée » ?

-« Est ce qu’en agissant et parlant à quelqu’un quel que soit son appellation et son apparence je garantis que si cette personne a besoin d’aide le plus je lui procure le plus d’aide constructive » ?

Le garantir TOUT De suite pas demain, pas à moitié….Une décision IMMÉDIATE. Faire cela chacun sera un moyen d’affaiblir ce système.

Les relations à ce jour étant toutes chaotiques, désastreuses, hypocrites, malsaines, toxiques et hostiles de manière directe et indirecte du fait de l’existence d’un système qui est conçu pour produire ce type de relations.

Un système qui maintiens l’injustice rend injuste tout acte qui se veut Juste/Correct du fait que cet acte qui se veut Juste/Correct, s’inscrit au sein d’un système injuste. Un acte pour être juste doit être soutenu par un système idéologique Juste/Correct. cela est LOGIQUE. Tant que ce monde sera dominé par ce système tout ce qui est produit par les individus est affecté, perverti, ce système les influençant grandement.

Par conséquent les victimes que sont les personnes non-blanches, comprennent elles la nécessité d’opposer à ce système de non-justice *LA JUSTICE, afin d’enclencher une logique mécanique fonctionnelle qui permettra d’éliminer ce fléau qu’est ce système.

Il y a à produire de la JUSTICE et cesser de prétendre.

Il y à comprendre la nécessité POUR LES PERSONNES BLANCHES COMME NON-BLANCHES À produire de la JUSTICE et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) ,quelle que soit la relation et l’individu, l’entité, quelle que soit la circonstance.

  ŒUVRER À PRODUIRE UN HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS  fonctionnant en mode constructif 24/24 dans tout ce qui sera PRODUIT par lui et elle, réglant des problèmes SANS EN CRÉER D’AUTRES  et ce de la meilleure manière possible, favorisant UNE RELATION DE QUALITÉ CONSTANTE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Citation : « Le meilleur moyen d’assurer le pouvoir est de favoriser la confusion ». Neely Fuller Jr

Prémisse : Le problème est que la plupart des personnes non-blanches semblent ne pas comprendre que les personnes blanches globalement et ce malgré ce qui est observé, ne pratiquent pas la JUSTICE, et ce même entre elles, mais pratiquent d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement la Suprématie Blanche à l’égard des personnes classifiées non-blanches, car c’est ce monde qu’elles ont fabriqué, et au sein duquel nous évoluons TOUS, cela est leur culture à savoir comment elles se agissent pour exister au quotidien.

Cela passe aussi pour elles par dire que CE N’EST PAS VRAI,  que c’est autre chose (tromperie). La question est disent elles la vérité ?

L’argent, les bijoux, les biens matériel, ne sont pas la JUSTICE. La JUSTICE est dans la relation entre ce que fait un individu à un autre individus, ce qui en résulte. Afin de  faire en sorte d’éviter de se maltraiter et ce quelle que soit la forme, en pensée, parole et surtout action, et ce de quelque manière que ce soit.

Ce n’est pas ce que propose et exacerbe ce système, bien au contraire il glorifier et incite à glorifier les conflits, la violence. Cela est le principe actif sur lequel il s’appuie pour faire sa propagande, et le prétexte qu’il utilise est la couleur de peau, sous la forme de personnes qui pratiquent la Suprématie Blanche (Racisme), et celles qui sont victimes du racisme à savoir les personnes non-blanches, maltraitées dominées incitées à se faire du tort du fait de leur couleur de peau. Ces personnes non-blanches ne sont nullement racistes, car elles sont celles qui le subissent, vous ne pouvez être une victime du racisme et pratiquer le racisme, comme il n’est pas possible d’être prisonnier et gardien de prison à la fois.

Il est important de comprendre que le racisme qui est sous la forme de personnes le système de la suprématie blanche, est une relation de pouvoir dynamique imprimé par les personnes blanches qui croient et défendent cette unique idéologie qui gouverne les relations des individus sur la planète, (car il n’y en a pas d’autres et si elles existent elles ne sont en aucune mesure en capacité d’éliminer ce problème), et ce sur l’ensemble des personnes non-blanches.

Un pouvoir qui se pratique  dans tous les domaines d’activités( économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre) prenant des formes multiples, variées, diverses, toutes autant efficaces les unes que les autres, car à ce jour nul n’a pu et semble avoir pu ou pouvoir faire en sorte que cela cesse.

Nul n’a à ce jour réussi à empêché ou semble être en mesure d’empêcher aux racistes de faire ce qu’ils font, à ce jour les racistes continuent à agir impunément et à grand échelle. Ce qui prouve leur efficacité, du fait que la plupart des personnes semblent ne pas observer ce qu’est et comment il fonctionne leur  système idéologique, conçu pour faire en sorte que personne ne puisse produire de la JUSTICE qui est l‘antidote de ce système toxique, or c’est cette JUSTICE  qui est à produire.

Il est à considérer que ce système éduque toute personne blanche et toute personne non-blanche à le supporter, la différence étant que ce système est à l’avantage des personnes blanches et au désavantage des personnes non-blanches et ce même quand ces dernières croient le contraire.
Le résultat est ce qu’il faut observer car il dit la vérité. La vérité est ce qui est, et à ce jour qui commande ?
Qui décide de manière Ultime ?

Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche qui est le racisme ne sont pas parmi les plus intelligentes, ni les plus puissantes. Autrement ces personnes blanches auraient déjà trouvé un moyen pour le faire disparaitre.
Autrement comment se fait il que ce système perdure encore et continue à fonctionner avec autant d’efficacité?

Citation : « Dans tout système socio-matériel dominé par les Suprémacistes Blancs (Racistes), les Suprémacistes Blancs sont responsables pour tous les actes injustes commis par les personnes qui sont sujets du pouvoir des Suprémacistes Blancs ». Neely Fuller Jr

Ci dessous une réplique issue d’une répons de Monsieur Neely Fuller Jr, pleine de vérité, car logique.

Madame, monsieur !

« Nous sommes vos enfants, vous avez pris le dessus sur nous, ce qui nous rend infantile, ce qui fait de nous des « garçons » et des « filles » , parce que c’est ainsi que vous nous appelez.

Vous-vous êtes donné le titre de « parents « sur nous.

« Illégitime » mais « parents » quand même.

Toute plainte qu’un « suprémaciste blanc » fait d’une personne noire, quelque soit la plainte sur elle, est de son fait, car il se plaint ce de qu’il a lui-même généré.

Nous sommes votre produit,  je suis votre produit, vous-vous plaignez de ce que vous avez produit monsieur !!!!

Vous dites de moi que je suis  « inférieur », « ignorant »,« incapable » ?

Qui est et a été mon professeur a part vous monsieur durant tous ces siècles ?
Vous avez fait de nous ce que nous sommes devenus à savoir des « monstres » et des « monstruosités ».

Les suprémacistes blancs racistes, n’ont eu,  et n’ont de cesse d’amener le monde et l’ensemble des individus à participer à la perversion totale dans tout ce qui est.
Ils imposent leur vision afin que les victimes oublient l’essentiel.
Afin que les victimes acceptent l’inacceptable. Qu’elles finissent par accepter la maltraitance comme une bénédiction, comme une chose qui est nécessaire pour établir des relations qu’elles pensent saines et « normales », alors qu’elles sont malsaines et loin d’être une preuve de normalité. ÉDUQUANT À CONSIDÉRER QUE SE MALTRAITER EST FUN, DRÔLE, UN JEU.

Au point de faire la propagande directe et indirecte que les relations se doivent d’être basées sur la violence, les conflits, du mensonge et de l’hypocrisie. Une propagande visible et invisible mais d’une efficacité redoutable, et ce à tous les niveaux, des dégâts aux impacts dévastateurs silencieux.

Ce système fait la propagande de l’hypocrisie et du mensonge à grande échelle au point qu’il n’est pas une seule relation qui soit vraie, toutes relations ayant lieu durant l’existence de ce système est affectée par ce système, un système qui nourrit l’hypocrisie et le mensonge, la traîtrise, l’artifice, et rend de fait toute relation artificielle, fausse, hypocrite. À un tel point que la plupart des personnes non-blanches finissent par se détester et vivre avec elles mêmes comme si elles étaient quelqu’un d’autre. Ce qui est tragique. Imitant les pratiques qui leur sont données chaque jour sans se rendre compte qu’elles participent à un ARRANGEMENT TRAGIQUE.

Faussant l’approche du monde pour une grande majorité des personnes, notamment les personnes non-blanches, celles classifiées noires, ont fini par se concentrer non sur le résultat pour observer les choses, pour se contenter et/ou privilégier l’émotion ressentie, et ce malgré le fait que la vérité démontre qu’il n’y a pas de quoi se satisfaire.

A ce jour les personnes non-blanches refusent d’admettre qu’elles ne sont aux commandes de rien, et pourtant s’illusionnent que « ça va », qu’elles « gèrent ».
Ce qui est un non-sens total compte tenue de leur véritable condition dans ce système qui fait d’elles des prisonniers(ères), en situation de détention, rendues impuissantes, ne pouvant décider pour elles mêmes sans devoir se référer à leurs gardiens.

Un système qui privilégie le mystère, le non-dit, la non-vérité. Le confort matériel et ou pseudo-confort matériel plutôt que la production de JUSTICE.

Un système qui éduque ses victimes à le supporter  pour ensuite les punir.

Utilisant des termes qui ne disent pas la vérité et manquent de définition,  servant à produire de la confusion.

Ex : « la laïcité qui sert en réalité à se mettre en travers d’autres pratiques religieuses, permet de justifier la pratique du racisme, Le mot laïcité servant de paravent aux suprémacistes blancs (racistes). »
L’humanisme qui sert en réalité à justifier la pratique du racisme,le mot humanisme servant de paravent aux suprémacistes blancs (racistes)pour dissimuler leurs véritables intentions »

Tous les mots inventés par les suprémacistes blancs dans leur système et ce pour l faire fonctionner efficacement ne servent qu’un seul but qui est celui de servir le système de la suprématie blanche, le renforcer, de le propager.
Incitant un grand nombre de personnes non-blanches à prétendre être ce qu’elles ne sont pas, à croire qu’elles sont ce que ce système ne reconnaît pas, incitant les individus à refuser de considérer la vérité, et d’admettre le mensonge.

Propageant l’idée d’un monde au sein duquel les personnes non-blanches et particulièrement celles classifiées noires ont fini par devenir des acteurs, car ne sont aux commandes de rien et reproduisent ce qu’il leur est demandé de reproduire et ce assez souvent sans se poser de questions, habituées qu’elles sont devenues à tout admettre sans rien remettre en cause et surtout pas l’existence de ce système et ses effets. Préférant croire que cela est la conséquence de la modernité, de la technologie, du capitalisme, mais qui sont celles et ceux qui décident de cette modernité, qui sont celles et ceux qui gouvernent et dictent la marche à suivre dans ce monde ?

Aussi que ces personnes non-blanches se veulent croire faire partie de la famille des suprémacistes blancs du fait des appellations qui leur sont données, et qui en réalité ne sont rien d’autres que des labels, des labels qui devant la couleur de leur peau finissent par disparaitre, par s’estomper, car la couleur de peau est le seul véritable élément pris en compte par un suprémaciste blanc dans sa relation avec un personne classifiée non-blanche.
Et à ce jour cet élément est  et demeure unique.
Car le fait de naître non-blanc et ce au delà des appellations données par les suprémacistes blancs ou pas est la seule chose qui compte dans ce système, et est la seule chose qui gouverne ces relations.

D’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement toute personne blanche pratique la Suprématie Blanche envers une personne non-blanche. Elle peut se plaindre de la manière dont fonctionne son système, mais ne tient nullement à le remettre en question fondamentalement dans sa mécanique globale,  du fait qu’elle sait que naître blanc dans son système est un avantage et lui procure un avantage. C’est ce détail qui est à comprendre.

Les personnes blanches qui ne croient pas en ce système n’étant pas parmi les plus intelligentes et les plus puissantes. Ce sont les « left out’ se sentent hors du gang et veulent prouver (souvent parmi  et en se servant des personnes non-blanche) qu’elles sont à la hauteur et ont aussi du pouvoir.

De plus lorsque deux suprémacistes blancs se disputent c’est toujours pour que l’un deux prenne ou puisse avoir plus de pouvoir. Ils ont des désaccords de gestion, de forme, mais de fond, car ce qui compte c’est de continuer à faire tourner la maison. Aussi le chef peut changer mais pas le cap, qui est de continuer à dominer et à maltraiter les personnes non-blanches du fait de la couleur de leur peau.

Ces personnes sont des businessmen. Il sont sur le résultat pas sur le « feel good ».

les suprémacistes blancs ne supportent pas que l’un des leurs prenne partie contre la famille, le clan, cela n’est pas admis dans leur principe.
Aussi n’hésitent ils pas à éliminer celui ou celle d’entre eux qui ne respecte pas  cette règle. Ils ne s’appesantissent pas des émotions pour régler leurs affaires.

Par conséquent les personnes non-blanches tant que ce système sera en place devront éviter de se mettre en contact si cela n’aura pas pour objectif d’accomplir un résultat constructif, et ou aider à produire de la JUSTICE, car la propagande de ce système est de les inciter à se nuire afin de rendre ce système encore plus puissant qu’il ne l’est déjà.

Minimiser au Maximum tout contact Non-Constructif.

Car ce système éliminant d’office toute forme « d’amitié« , toute forme de relations saines.
Il n’autorise tout au plus que des arrangements.

Cela doit devenir un mode opératoire, une habitude. Rendre les choses le plus constructives possibles. Car tant qu’il sera en place rien ne sera comme il sera.

Aussi cesser de prétendre car quoi qui soit fait ce jour n’a pas prouvé garantir que personne ne soit maltraité à aucun moment. Cela est à garantir et non prétendre, or cela n’existe nul part. Or c’est ce qui devrait être, c’est cela qui est l’objectif ultime à atteindre.

Il est question de Produire de la JUSTICE. Ce système qui nous gouverne est totalement non-constructif car les personnes sont enseignées à avoir des relations de conflits qui ne devraient pas exister.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s