ÉVITER LA CONFUSION ENTRE DIEU ET RELIGION, CAR DIEU EST DIEU, ET LA RELIGION EST LA RELIGION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Ci-dessous Extrait traduit de l’anglais du United Independent Compensatory Code/System/Concept a Textbook/Workbook for thought, speech and/or action for victims of racisme (White Supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

« Un acte juste implique une action juste.

« Il est raisonnable de croire que le racisme ne sert pas Dieu, Aussi il n’y aucune raison de croire qu’une personne peut être raciste et servir Dieu, tout le temps.
Si le racisme ne sert pas le but du Créateur(Dieu), alors il est du devoir des Victimes du Racisme ( personnes non-blanches), aussi bien que du devoir des personnes blanches qui ne sont pas Racistes, de parler et d’agir pour éliminer le Racisme. Il est aussi du devoir des personnes blanches qui sont Racistes de cesser d’être Racistes ».

 » L’Homme et la Femme Raciste pratique, promeuvent, et conseillent la pratique d’une religion, seulement, le nom de cette « religion » est la suprématie blanche(Racisme).
L’Homme et la Femme Raciste, aussi, en tout temps, les deux directement et indirectement, utilisent les noms et/ou rituels de quelques, ou toutes, les autres religions, pour promouvoir, à travers le mensonge, et souvent à travers la violence directe, la « religion » de la Suprématie Blanche. »

Dans un système socio-matériel dominé par les Suprématie Blancs (Racistes) toutes les personnes non-blanches sont Victimes du Racisme eu égards à la « religion » qu’elles disent qu’elles pratiquent ou tentent de pratiquer.

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb

Les suprémacistes blancs (racistes) ne s’occupent pas de de ce que pensent, disent et font les personnes non-blanches, en matière de religion, tant que cela en aucune manière ne met en péril le système de la suprématie blanche (Racisme).


*ATTENTION : Cet article traite d’un sujet. Et ce même si pour certains(es) il pourrait sembler  « sensible », un sujet est un sujet,  aussi il m’incombe en tant que personne non-blanche et victime du racisme, de préciser que cet article n’a pas pour intention de faire offense, ni d’offenser à qui que ce soit, et ce quel que soit la conviction et ou confession dite « religieuse » de celui et/ou celle qui  liront cet article.


*ATTENTION : Cet article n’a pas pour objectif et pour intention de chercher à servir de ferment à la haine ni à la discorde, cela n’est pas l’objectif recherché. L’objectif de cet article est de chercher à comprendre le contexte idéologique au sein duquel évolue l’ensemble des personnes non-blanches qui se considèrent victimes du racisme sous la forme de personnes le pratiquant, et ce dans tous les domaines d’activité,  la religion en étant un comme l’est l’économie, le sexe, l’éducation, car croire est aussi une activité qui génère des actions. Sachant que toute activité influence une autre, elles sont toutes interreliées.

Merci de votre compréhension.  L’auteur du blog.  Mirtho Linguet.

Titre :

N’exigez rien que vous ne soyez capable de faire vous même. »

ÉVITER LA CONFUSION ENTRE DIEU ET RELIGION, CAR DIEU EST DIEU, ET LA RELIGION EST LA RELIGION.

Quand un suprémaciste blanc dit vouloir l’éveil d’une personne non-blanche, il entend par cela vouloir l’endormir.
Quand un suprémaciste blanc dit qu’il vient sauver une personne non-blanche il entend par cela créer  la perte de la personne non-blanche.
Car tout ce que fait un suprémaciste blanc il le  fait dans le but de dominer et  maltraiter les personnes non-blanches, afin de renforcer le système de la suprématie blanche. C’est pour cela qu’a été conçu son système et rien d’autre, c’est pour cela que vit un suprémaciste blanc et rien d’autre.

En tant que personne non-blanche, n’attendez pas des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) qu’ils vous éduquent et vous apprennent suffisamment,  pour que vous puissiez vous protéger, voire vous défaire de leur emprise, au risque de mettre en péril leur système, cela ne fait pas partie de leur programme, ni de leur plan de vol, de leur objectif. Ils feront tout pour que les victimes puissent demeurer des sujets serviles,  rester victimes et accepter leur situation. Qu’elles participent en pensant changer les choses mais en fait ne faisant que les renforcer par mimétisme, car prennent leurs modèles des suprémacistes blancs, leurs professeurs, leurs guides spirituels, leurs pères et mères, et ce avec le sourire et le sentiment de contentement, pressées de leur ressembler. Participant à favoriser le confort plus que la JUSTICE. Comme un prisonnier fier de sa cellule faisant briller son boulet, mais toujours maintenu en prison et donc toujours prisonnier.

Avoir une Religion n’est pas croire systématiquement à un Dieu, la religion n’ayant rien à voir avec dieu.

DIEU

« La JUSTICE ne peut exister dans le secret, la JUSTICE  va de pair avec la révélation de la Vérité ».

Citation : » Il n’est rien à ce jour  dans nos relations dans l’univers connu et dans le monde, quelle que soit la situation qui ne soit pas affecté, et soumis directement ou indirectement par le racisme . Pourquoi? Parce que nous évoluons toutes, personnes blanches et personnes non-blanches, dans un monde globalement dominé, gouverné,  et structuré par la pensée idéologique du système de la Suprématie Blanche(racisme). Cette pensée, étant à L’ÉPICENTRE de tous les éléments  de perceptions qui gouvernent  nos relations au quotidien ». Linguet Mirtho.

Toute personne qui naît à ce jour dans l’univers connu, ne connaît aucun autre système que le système de la suprématie blanche et apprend tout à propos de ce système, chaque seconde et chaque jour car plongée, immergée et née dans ce monde qui est le seul monde à ce jour existant.  Elle n’a pas besoin de livres, ni de manuels,  car au sein de ce système il lui est  inculqué chaque seconde ce qu’elle sait directement et indirectement. Y compris les victimes. Il n’y a pas d’autre système ni de gouvernement qui celui ci et rien d’autre. C’est le gouvernement principal. C’est le plus puissant et le seul opérationnel. Il est l’unique système.

POURTANT.

Dès lors qu’il est question de parler de ses ou de sa croyance, dès lors qu’il est question de  ce qui à trait à certains sujets, il est souvent notable d’observer que ces discussions tendent à soulever de l’hostilité, le secret,  comme si il s’agissait d’un sujet à éviter, d’un tabou. Pourtant un sujet est un sujet, et tout sujet peut être et peut faire l’objet de discussion, il n’existe pas véritablement de sujet tabou. Il existe des sujets dont certaines personnes considèrent ne pas devoir faire l’objet de discussion. Or comment concevoir éviter de parler dans un sujet et ce à plus forte raison du fait qu’il s’inscrit dans un contexte idéologique, un système idéologique?

Cette observation trouve une analogie dans le domaine de la religion.

Question : Qu’est ce qu’une religion ?
Réponse : Il s’agit d’une forte croyance, qui est  appuyée par des actions.

Partant de cette définition, être religieux n’est pas croire uniquement et spécifiquement en dieu,  être religieux est croire et pratiquer une croyance, et celle ci n’a rien à voir avec l’idée de divinité qui implique l’idée d’un ou de multiples dieux. Être religieux c’est suivre une croyance et la pratiquer au travers de multiples pensées, paroles, et actions censées appuyer, guider l’individu  dans sa relation avec soi, au monde et aux autres, dans l’univers connu, et ce de manière permanente, au quotidien et ce dans tout domaine d’activité au sein duquel est impliqué l’individu qui dit suivre une et/ou ses religions (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit)), et ce de manière constructive ou non-constructive.

**En matière de religion éviter d’argumenter il est préférable de poser des questions.

Questions :

1 Quel est le nom de votre religion ( définir) ?

2 Que vous exige votre religion de dire et ne pas dire,  en    : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit)  minute par minute.

Que vous exige votre religion de faire et ne pas faire en tant que  …en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) minute par minute.

3 En tant que  ….. comment allez vous vous comporter avec moi… et ce en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) minute par minute. Car cela seul compte et rien d’autre.








Ci dessous extraits traduits de l’anglais de la version 2016 du United Independent Compensatroy Code/System/Concept a revised expanded version, a textbook/worbook for thought, speech and/or action for victims of racism(white supremacy). Revised expanded version Neely Fuller 2016

*S’il vous est demandé : Est ce que vous croyez en Dieu ?
Réponse : Seul dieu le sait.

*S’il vous une personne vous demande est ce que vous croyez  en dieu ?.
Réponse : Pourquoi me dites vous cela ?

*Si une personne vous dit qu’elle ou il croit en dieu.
Réponse : Pourquoi me dites vous cela ?

*Si il est demandé quelle est la meilleure religion, et quelle est le nom de cette religion.
Réponse : J’apprends toujours.

*Quelles sont les trois questions à toujours demander à une personne qui dit qu’il ou elle n’est pas satisfaite avec quelque chose qui est arrivé, ou qui arrive ?
Répondre :
1 Avez vous une religion ?
2 Si vous avez une religion, avez vous fait ce que que votre religion vous exige de faire ?
3 Si vous avez fait ce que votre religion vous exige de faire, pourquoi n’êtes vous pas satisfait ?

Méfiez vous des personnes qui viennent à vous au nom d’une « religion » et qui disent qu’elle veulent vous « aider » pour  empêcher que vous soyez maltraité par d’autres personnes (Blanches ou Non_Blanches), et/ou qu’elles veulent vous « aider » à remplacer la Suprématie Blanche (Racisme) par la Justice (équilibre entre les personnes).
Raisons : Durant l’existence de la Suprématie Blanche,e t en accord avec la logique compensatoire contre raciste, il n’est pas nécessaire pour les personnes Blanches d’offrir de l’aide aux personnes Non-Blanches afin de mettre fin à la suprématie blanche. Tout ce qui est nécessaire de faire par les personnes blanche pour mettre fin à la Suprématie Blanche, est qu’elles arrêtent de pratiquer la suprématie blanche elles mêmes, et de cesser d’arrêter et de persuader d’autres personnes blanches de faire de même.

WORKBOOK-COVER-NEW

NB : La religion de la suprématie blanche (racisme) est garantie pour produire des conflits entre et parmi les personnes non-blanches de l’univers connu, et de garantir de faire en sorte que tous les conflits existants empirent. La pire religion est  la religion de la suprématie blanche, car elle fait de toute personne non-blanche un sujet et est conçue la dominer et la maltraiter sur la base de la couleur de ma peau.

Citation : « La religion des suprémacistes blancs (racistes) est la plus grande, la plus forte, et la plus efficace religion jamais établie parmi les personnes de l’univers connu, et les « Dieux » de cette religion sont les Suprémacistes Blancs eux-mêmes ». Neely Fuller Jr.

Une personne blanche qui se reconnait comme telle à savoir comme une personne blanche, et qui croit en la suprématie blanche (racisme) ne peut être « chrétienne », « juive », « athée », « musulmane » etc….  elle est une personne blanche qui pratique la suprématie blanche (racisme) et devient de fait un suprémaciste blanc (raciste).

Une personne blanche qui pratique le  racisme ne peut être autre chose qu’une personne blanche qui pratique le  racisme, car le racisme est sa seule et unique religion, il croit en ce dieu qui est un suprémaciste blanc, il n’entend et n’écoute que cette voix. Nul individu ne peut être raciste et chrétien à la fois cela ne va pas ensemble, un chrétien pratique la JUSTICE. Soit il pratique la JUSTICE soit il ne la pratique pas, la suprématie blanche étant la pratique de la non-justice car elle sert à dominer et de maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Suivre une religion c’est suivre un guide, un code logique, des consignes, des règles qui sont censées produire un résultat qui se manifeste de manière réelle et concrète en suivant cela à la ligne prés au travers toutes les pensées, paroles, et actions de l’individu par rapport à ce quoi il se  définit. Une personne ne peut dire être ou faire partie  d’une chose et ne pas la pratiquer complètement et ce en chaque action. Il en est de même que ce qui concerne le fait de suivre une religion, qui équivaut  à mettre en pratique des règles précises pour obtenir un résultat précis. Il n’y a pas de demie mesure.
Soit cela est soit cela n’est pas.

Lorsqu’une personne dit  faire partie d’une religion et qu’elle ne pratique pas sa dite religion, cette personne à ce moment ne dit pas la vérité, cette personne ne fait que prétendre une chose et rien d’autre. Un individu n’est ce qu’il dit être, qu’à partir du moment où il  pratique ce qu’il dit être.  Autrement il n’est qu’un individu qui dit être ce qu’il prétend être, il n’est qu’un individu qui parle. Un pilote d’avion n’est véritablement pilote d’avion qu’à partir du moment où il pilote un avion. Autrement il n’est qu’un personne qui prétend être un pilote d’avion et ce tant qu’il ne pilote pas cet avion. Cela est LOGIQUE.

Comment dire être ou faire partie d’une chose et ne pas la pratiquer ? Cela n’est pas logique. Dire cela n’est pas dire la vérité.

*Religion = Ce qui relie un individu à sa et/ou, ses croyances. La religion est se relier à une ou des croyances par des actions.

Question : Qu’est ce qu’un dieu ?
Répondre : Seul un dieu le sait.

 Dieu, Gadu, Allah, Jehovah, God, Jahve,etc…  ne sont que des noms qui apparemment semblent tous invoquer une forme de puissance dite divine au-delà des hommes.

Par exemple Pelé est considéré comme un dieu du football, et parler de dieu en telle circonstance ne semble gêner personne, pourtant il est aussi question de dieu.

Question : Pelé est il un dieu ?
Répondre : Poser la question à Pelé, ou répondre « je ne sais pas ».

Avoir une religion est avoir une croyance mais cela n’a rien à voir avec l’idée de dieu, et pour que cette religion puisse exister, et être prouvée, celle-ci nécessite d’être pratiquée sur une base quotidienne minute par minute, seconde par seconde, et ce à chaque instant dans tout ce que fait l’individu qui suit et dit avoir cette croyance et ce que ce soit en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre. Certaines personnes disent avoir le football comme religion, d’autres l’alcool et le pensent au point de se sacrifier au sens propre comme au sens figuré.

Les athlètes ont longtemps été considéré comme des dieux du stade. Le mot (nom) Dieu au delà des croyances est un nom, un mot et demeure par conséquent neutre.

Associer les deux termes à savoir  Religion et Dieu est semer et favoriser  la confusion.

La religion est la religion qui est une forte croyance appuyée par des actions, et dieu est dieu ce qui n’a rien à voir avec une quelconque religion.

Pourquoi  En matière de Religion cela concerne uniquement la personne ?
Parce que :  La croyance de la personne ne concerne qu’elle, et personne d’autre. Ce qui compte est de savoir comment elle va se comporter avec une autre personne est ce que le résultat sera constructif ou non-constructif.
Sa religion (croyance) a à voir avec elle et son dieu/déesse, c’est à lui/elle qu’elle doit rendre des compte, et à personne d’autre,  car c’est avec lui/elle qu’elle a affaire et avec personne d’autre, cela est personnel à la personne.

Toute personne qui a une religion se doit de la pratiquer et en détails sans  enfreindre une partie de celle ci. La personne qui dit avoir  une religion, soit elle la pratique, soit elle ne la pratique pas. Et si elle ne la pratique pas comment peut elle dire avoir cette religion, c’est de la logique. La logique est vérité et la vérité est la logique, ce ce qui est.
Ce qui compte et à considérer au final est de savoir comment  la personne qui parle et affiche  sa croyance et/ou religion  se comporte avec autrui, pour produire quoi ?

Tout individu peut donc croire en toute sorte de religion,  la fonction de cette croyance étant de la guider dans sa relation à l’autre avec elle et avec autrui afin de produire un résultat. Résultat qui est soit constructif soit non-constructif.

Dans le problème qui préoccupe les personnes non-blanches en ce qui concerne le fait qu’elles évoluent au sein du système de la suprématie blanche (racisme) un système au sein duquel leur est imposé qu’un dieu unique existe et ce dieu est celui que prônent et imposent les suprémacistes blancs quitte à le mixer avec d’autres formes de divinités, d’autres formes de croyances. Ce dieu étant le système de la suprématie blanche qui est en soi une religion car est une forte croyance appuyée par des actions. La suprématie blanche étant la religion des religions elle est la religion suprême car est suivie au quotidien par la grande majorité des individus de la planète de manière directe et indirecte et ce dans tous les domaines d’activité.

Les suprémacistes blanc se prennent pour des dieux, de ce fait toute personne non-blanche qui parle de dieu durant l’existence de ce système parle sans le savoir de la suprématie blanche, dans la mesure où les suprémacistes blancs se considèrent légitimes devant dieu, voire les seuls à avoir accès à dieu pour pouvoir lui parler et/ou parler au nom de dieu.
Lorsqu’une personne non-blanche parle de dieu elle parle du dieu des suprémacistes blancs, qui est la suprématie blanche.

Le suprémaciste blanc considérant qu’il est le seul à avoir accès à dieu et que par conséquent toute personne non-blanche doit passer par lui pour avoir accès à dieu, que ce soit à la naissance ou à la mort. Ils se veulent être la seule et unique source pour tout ce qui à a voir avec les affaires des personnes non-blanches et ce quel que soit ce que pense, dit et et fait cette personne non-blanche.

Seul est valide et valable ce  dieu qui est soutenu par le système idéologique de la suprématie blanche, un système qui dans sa fonction refuse tout autre autre forme de divinité qui ne soit pas à l’image de celle des suprémacistes blancs (racistes). Car dieu est Blanc et ne peut être non-blanc. Ce qui en la circonstance est encore maltraiter et dominer, car nul n’a le monopole en la matière. Or c’est cela qu’implique le système de la suprématie blanche, et ce pour maltraiter et dominer toute personne non-blanche de manière directe ou indirecte.

NB : les suprémacistes blancs (racistes) ont considéré et considèrent qu’ils sont les seuls à avoir apparemment accès à « dieu » et refusent tout autre image et toute autre idée de dieu, dès lors qu’elle ne soit pas celle qui corresponde à la leur, à un point tel qu’un grand nombre de victimes non-blanches sont converties, maltraitées et dominées afin qu’elles finissent par supporter et/ou réagir au  système de la suprématie blanche (racisme) de manière directe et indirecte, incitées qu’elles sont à rejeter les croyances qu’elles avaient développé, au profit de la plus grande des religions qui est le système de la suprématie blanche (racisme) la plus grande et la plus puissante car suivie sur une base quotidienne, sur l’ensemble de la planète minute par minute et ce directement et indirectement au travers tout ce que proposent les suprémacistes blancs (racistes) et ce dans tous les domaines d’activité, sous couvert d’évolution, de modernité, de progrès (Tous ces mots servant à propager et répandre leur idéologie leur religion )etc… par l’ensemble des individus blancs et non-blancs de la planète. Ou incitées à vouloir défendre celle ci de manière tragique.

Les suprémacistes blancs dans ce domaine qu’est la religion, ont semé les graines de la discorde, par la confusion, ayant considéré que seule leur lecture du monde devait compter et que celle des autres n’avaient aucune légitimité, aucune validité Que leur seule  idéologie se doit exister et nulle autre. Semant la confusion parmi les personnes non-blanches. Incitant à faire admettre par la tromperie ou par la violence leur seul et unique dieu qui est la suprématie blanche, à ce jour beaucoup de victimes ont pour croyance que  l’image d’un homme parafait est Blanc au point de l’associer à l’idée de dieu. Pourquoi ?.

Il est à noter que les suprémacistes blancs à ce jour sont les seuls à suivre réellement leur religion à la lettre près,  ils ne transigent pas, ils la pratiquent minute par minute pour le maintien de leur système, leur religion est la pratique de la suprématie blanche, et le dieu d’un suprémaciste blanc est un suprémaciste blanc. Leur religion leur requérant de dominer et de maltraiter tout personne non-blanche où qu’ils se trouvent sur la planète et par tous les moyens nécessaires. Et incitant leurs victimes à faire de même, à se défier, se détester être hostiles les unes envers les autres

Les suprémacistes blancs (racistes) considèrent être les seuls à pouvoir définir ce qu’est ou n’est pas une religion, se prenant  pour des dieux, et considèrent être les seuls à avoir accès à dieu. POURQUOI ?

Les suprémacistes blancs considérant que leur religion  car une religion est une croyance appuyée par des actions, devait être la seule à considérer et à suivre donc être la seule et unique religion, la religion standard, la croyance standard, la croyance principale, et pour cela ils sèment la confusion parmi les religions des personnes non-blanches ce qui a pour effet de créer des conflits, de les mettre dos à dos, favorisant plus d’hostilité et donc sans qu’elles le comprennent renforcent le système idéologique de la suprématie blanche qui lui même se nourrit et se renforce par la confusion et l’hostilité qu’il génère. A ce jour cela est devenu une vérité car il n’est pas un individu qui au quotidien ne suive ce que prône cette idéologie directement et indirectement et ce quel que soit le domaine d’activité, et sous couvert de noms divers qui cachent toutes la même idéologie qui est celle du système de la suprématie blanche (racisme) qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau et ce en toutes circonstances et dans tous les domaines d’activité, et que soit vénéré tout ce qui émane des personnes blanches et surtout des suprémacistes blancs les plus puissantes et plus rusées d’entre les personnes blanches.
Incitant les personnes non-blanches à invalider leurs propres valeurs et adhérer aux valeurs du système de la suprématie blanche.

NB : Nul personne blanche comme non-blanche, n’a à ce jour produit de JUSTICE, et ce encore moins dans ce système qui exacerbe la violence et la maltraitance à un degré à ce jour inégalé.

Tout un individu peut considérer dieu selon l’idée qu’il en a et ce sans pour autant adhérer à une dite religion, car dieu c’est dieu,  et la religion est la religion, ces deux choses étant totalement différentes. Un individu peut avoir une ou des croyances sans l’associer à l’idée de  dieu. Tout individu a droit d’avoir une religion et cela ne concerne que lui, il n’a pas à l’imposer à autrui, cela est un contrat qu’il se doit d’avoir avec lui même et personne d’autre.
Aussi il est logique d’attendre d’une personne qu’elle agisse en fonction de sa croyance (religion) cela est d’ailleurs ce qui doit être attendu de cette personne, à savoir, qu’elle pratique ce qu’elle croit cela lui permettant d’être vraie avec elle,  et aussi implique d’elle qu’elle refuse de se mentir à elle même par extension, et ce pour éviter de nourrir l’hypocrisie et la confusion.

Il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » religions, il existe des individus qui dans leurs relations et par rapport à leurs croyances produisent des résultats qui sont soit constructifs soit non-constructifs.
Car en toute chose soit cela est constructif soit cela est non-constructif. Des individus qui produisent de la JUSTICE.

Une religion est propre à l’individu et ne devrait pas faire l’objet de disputes, chaque individu ayant logiquement une croyance, ce qui compte c’est la relation entre les individus et ce quelles que soient leur religion(croyance), et ce que produit cette croyance dans la relation,  qui est soit constructive soit non constructive. Soit produit de la JUSTICE soit n’en produit pas.

IL EST NÉCESSAIRE DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s