« REPLI IDENTITAIRE »

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quels que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

« REPLI IDENTITAIRE ».

Citation :  » Il est important que toute personne de l’univers connu comprenne que la Suprématie Blanche  (Racisme) est un « système mondial » de domination et de maltraitance délibérément conçu pour dominer et maltraiter les personnes classifiées comme Non-Blanches – en tous temps, en tous lieux,  et dans tous les domaines d’activité. » Neely Fuller Jr.

Aussi quoi que pense, dise et fasse un suprémaciste blanc (raciste) il le fait pour en tirer plaisir, gloire et gain matériel, car quoi qu’il pense dise et fasse et/ou ne dise pas et ne fasse pas, quoi qu’il en soit pour lui cela doit au final servir son système et le renforcer afin de le maintenir en place. Il sait quoi dire et quoi faire pour que réagissent les victimes dans son système (qui est l’unique système en place) que sont les personnes non-blanches particulièrement les plus exposées car les plus foncées que sont les personnes dites « noires », et ce pour un plus grand plaisir. Voir ses victimes s’agiter, se disputer, s’entretuer, souffrir et s’agiter est pour lui source de « bonheur » de « joie » car cela est sa raison de vivre. Les dominer et les maltraiter est sa raison de vivre.

*Celui qui est informé d’un danger et qui n’en informe pas autrui, cause du tort à autrui, cela n’est pas l’aider. Le Racisme qui est le système idéologique de la suprématie blanche, pour toute personne non-blanche est un danger mortel, par conséquent il du devoir de celles et ceux parmi les personnes non-blanches, victimes, qui sont informées, de faire passer le message, d’en informer d’une manière ou d’une autre de l’existence de ce danger aux autres personnes non-blanches qui semblent ignorer son existence, ou ne pas comprendre ce qu’est et comment fonctionne le racisme et, en quoi l’existence du racisme est pour elles un danger mortel. Ne pas informer dans une telle circonstance est équivalent à de la non assistance à personne en danger.

« Qu’attendre d’un système conçu pour produire une chose, si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été conçu ? »

*Un monde qui exclut chaque jour des millions de  personnes non-blanches, devant quitter leurs dits pays,  et ce avec des méthodes qui font froid dans le dos. Un monde au sein duquel il est question et propagée l’idée de Quotas pour les  personnes dites non-blanches (noires, jaune, rouge, beige, brune, etc) au travail, dans les bureaux, dans la musique, dans le cinéma, dans l’industrie, en simple dans tout, et ce quel que soit les domaines d’activité, qu’est ce qu’implique en son sein cette idée de quota n’est ce pas une forme de « repli identitaire » ? Un monde qui met les individus dos à dos.

Durant l’existence du système idéologique de la Suprématie Blanche (Racisme) les personnes non-blanches et particulièrement celles classifiées comme « noires » se doivent de comprendre que quoi qu’elles feront et diront, et ce quel que soit le domaine d’activité, qu’elles seront toujours une cible privilégiée, car elles sont la cible qui a été définie pour qu’existe un tel système, la raison d’être ce système, qui veuille que toute personne dès lors qu’elle est classifiée comme non-blanche doive subir de la domination et de la maltraitance, qu’elle demeure un sujet, une victime, un servant de ce système conçue et ce dès le départ à son détriment. Aussi n’ont elles pas à être surprises, ni offusquées, d’observer ce qu’elles observent quoi qu’elles fassent et disent. Les Suprémacistes Blancs trouveront et chercheront toujours un prétexte pour que cela soit au détriment des personnes non-blanches et servent en même temps à renforcer le système de la suprématie blanche.

Tout au plus se doivent elles de considérer la situation au mieux poser des questions et trouver des solutions.

Que veut dire « Repli Identitaire » ? Qui plus est dans un système ou toute personne non-blanche se retrouve sur un même pied d’égalité du fait qu’elle soit non-blanche et donc victime de fait d’un système qui en fait un prisonnier.

Est ce que dès lors que deux personnes qui ont des choses à partager par affinité sont dans un repli identitaire ?

Qu’est ce qu’un repli identitaire ?

Où ? Quand ? Comment ? Dans quelle mesure ? Et comment le mesurer ?

Est ce qu’un groupe de personnes blanches qui se rassemblent dans un lieu à un moment donné font du repli identitaire ? Si oui comment ? Si non Pourquoi ?

Est ce que des personnes qui font du nudisme et refusent des personnes qui ne font pas du nudisme sont dans un repli identitaire du fait qu’elles pratiquent le nudisme ?

Quel rapport entre un repli et une identité ?

Qu’est ce qui est et n’est pas identitaire ?

Est ce que la couleur de peau est une identité ? Pourquoi ? Et pour produire quoi ?

Pourquoi quand des personnes blanches sont entre elles cela est un rassemblement et quand des personnes non-blanches se mettent entre elles cela est un repli identitaire ?

Les suprémacistes blancs sont des spécialistes pour créer la confusion et créent des labels qui n’ont pour seule et unique fonction que celle de continuer à maintenir leur domination et à maltraiter les personnes non-blanches, l’idée étant de faire en sorte qu’elles subissent d’une manière ou d’une autre les assauts répétitifs et journaliers de personnes qui pour le maintien de leur système ne cessent de favoriser de l’hostilité y compris par des appellations et des labels justifiant de l’existence de leur système. Et aussi ne peuvent s’empêcher pour garder ce maintien de favoriser la confusion.

Ce qu’il y a à comprendre est que dans ce système il n’est pas autorisé aux prisonniers de faire et de penser quoi que ce soit qui ne fasse en amont l’objet d’un aval de la part de leurs geôliers qui en la circonstance sont les suprémacistes blancs. Elles se doivent d’obéir et d’exécuter les ordres et non prendre de l’initiative, sauf si cela sert à renforcer le système de la suprématie blanche (racisme) et  le maintenir en place.

Comme le ferait un bon esclave fier d’être esclave, celui dont l’esprit aura été le plus endommagé et le plus ravagé par son maître, un esclave satisfait de sa condition d’esclave.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, en abordant cela de manière logique et non-émotionnelle, car il s’agit d’un système idéologique et cela est à considérer sérieusement.

Cette polémique sert avant tout les suprémacistes blancs car ils sont ceux qui crient aux loups pour mieux dissimuler leurs véritables intentions, de plus s’en amusent.

« Quand une personne se met à parler fort souvent cela est pour masquer une chose dont elle souhaite garder le secret car en est souvent l’instigatrice ».

Si repli il y a du point de vue de certaines personnes blanches,  c’est surtout d’observer une réaction par rapport au racisme de la part de ces personnes non-blanches dont il est fait mention de repli, car toutes ces manifestations/réactions ne font que prouver avec force l’existence de ce problème qui met tout le monde mal à l’aise, et est tenu sous silence plutôt que de chercher à le résoudre. Si les personnes classifiées comme « noires » se rassemblent et qu’il est pris comme prétexte la couleur de la peau pour les montrer du doigt, cela montre et prouve l’existence du racisme, car il s’appuie sur ce système d’évaluation. Alors que nul individu ne devrait chercher à exister par et au travers de cela, or le racisme qui est la suprématie blanche a généré un monstre qui du fait de son existence génère de la monstruosité. Cette monstruosité incitant les personnes non-blanches à devoir prouver qu’elles sont noires, ce qui est une erreur. Une couleur de peau ne peut définir ce que pense dit et fait un individu. Cela est augmenter le degré de confusion, et maintient le statu quo.

Le racisme est un monstre, une monstruosité, car oblige des personnes à faire des choses qu’elles ne devraient pas faire, et cela est à observer aussi. Tant du côté des victimes que du côté de celles et ceux qui en ont fait des victimes, victimes obligés de chercher des solutions dans un monde qui les nie car n’ayant apparemment pas la « bonne » couleur de peau.

Ce dit « repli identitaire » comme il été nommé, n’est rien d’autre qu’une autre réaction  des victimes que sont les personnes non-blanches, au racisme et rien d’autre. Ce dit repli qui en fait est une réaction,  n’est nullement nouveau car existe depuis que ce système est en place. Un système qui a été conçu pour générer de horreurs et du chaos parmi les personnes non-blanches et ce pour le profit de l’ensemble des personnes blanches qu’elles le reconnaissent ou pas et pour celui des suprémacistes blancs (racistes). Qui lui même a nourri et nourrit ce repli, ce système étant un mépris manifeste à l’encontre de personnes du fait de leur couleur de peau, incitant et motivant ce repli.

Un dit repli identitaire, car une fois de plus, et comme souvent,  les suprémacistes blancs (racistes) se veulent ceux et celles qui déterminent les choses sur la planète pour l’ensemble des personnes que sont les personnes non-blanches leurs sujets, et ce afin de mieux les dominer et les maltraiter  du fait de leur couleur de peau.

Ce dit repli identitaire en vérité est un nouveau coup porté aux victimes pour leur faire comprendre qu’elles n’ont nul pouvoir et qu’elles se doivent de ne rien faire sans l’aval de celles et ceux aux commandes à savoir les suprémacistes blancs (racistes).

Aussi il n’y a pas à être, surprises, choquées, indignées, révoltées, il y à a PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE,  sur une base quotidienne 24/7 et ce en toutes circonstances, et dans tous les domaines d’activité au sein desquels sont impliqués les individus de la planète.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

POURQUOI IL N’EST PAS LOGIQUE DE HAÏR UNE PERSONNE BLANCHE ET POURQUOI IL EST LOGIQUE D’INCITER TOUTE PERSONNE BLANCHE À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

POURQUOI IL N’EST PAS LOGIQUE DE HAÏR UNE PERSONNE BLANCHE, ET POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR LES VICTIMES NON-BLANCHES D’INCITER TOUTE PERSONNE BLANCHE QUI SE DIT OU PAS RACISTE DE PRODUIRE DE LA JUSTICE.

Il est recommandé d’éviter de confondre la haine qui est le fruit de l’émotion et donc instable, irréfléchie, au racisme qui est la suprématie blanche qui est un concept idéologique une pensée, structuré, réfléchie,  conçue spécifiquement pour permettre, autoriser,  toute personne blanche qu’elle le reconnaisse ou pas,  à pouvoir et devoir dominer et maltraiter directement et indirectement et ce en toute circonstance et quel que soit le domaine d’ activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre) sur une base quotidienne, toute personne classifiée comme non-blanche (noire, jaune, rouge, beige, etc.) du fait de sa couleur de peau et ce quel que soit l’endroit de la planète.
Comprendre cela est fondamental pour se prémunir de cette confusion qui nuit à la compréhension de ce problème majeur qu’est la suprématie blanche (racisme). Le racisme est une idéologie qui sert à donner du pouvoir à des personnes sur d’autres personnes et ce sur une base qui est la couleur de la peau ce qui en la circonstance est incorrect. Aucun individu ne devant cherchant à dominer un autre individu et qui plus est par rapport à la couleur de la peau, et en plus construire pour utiliser un système idéologique qui serve à supporter cette pensée structurée et réfléchie.

« Les personnes non-blanches victimes du racisme, n’ont pas à détester une personne blanche du fait de sa couleur de peau. Se laisser dominer par ce sentiment est donner du pouvoir au racisme, et n’est en rien régler le problème du racisme. Elles se doivent de comprendre qu’en faisant cela elles participent à renforcer le racisme, alors que ce qu’il y a à faire est de comprendre que c’est ce système de pensée, cette idéologie qui doit disparaitre. »

Les individus sont des êtres d’éducation avant tout, et des êtres éduqués dans un contexte idéologique surtout. Tout individu a le droit à l’existence dès lors qu’il naît, aussi nul n’a haïr une personne du fait de son existence et du fait de son apparence, fusse t-elle transparente. Cependant Il est logique de faire comprendre à une personne que son existence à autant de légitimité que l’existence de l’autre, et que cette existence ne peut avoir de sens si elle ne produit pas de JUSTICE.

Dans un monde dominé par la suprématie blanche qui est le racisme, les personnes blanches sont des êtres qui comme tous les autres êtres existent, le problème de leur existence est lié à leur conception du monde et des relations qu’elles entretiennent avec les autres personnes classifiées non-blanches dans le monde. Une relation qui à ce jour demeure désastreuses car basée sur un pouvoir qui ne sert pas à produire de la JUSTICE mais à maintenir en place un système de non-justice au sein duquel toute personne non-blanche est contenue dans une prison idéologique limitant et réduisant ses capacités. Une prison idéologique au sein de laquelle il est admis que cette personne non-blanche est sujet à être dominé et maltraité du fait de sa couleur de peau, et qu’elle est éduquée à faire de même car ainsi elle participe à maintenir en place un système qui pour elle est à son détriment.

Peut-on blâmer / détester un zèbre pour ses rayures, ou un crocodile pour sa peau ?
Aussi est-il logique de mettre en place un système de pensée qui veuille que dès lors que votre peau est sombre vous devez subir de la maltraitance ?
Car c’est cela que prône le Racisme qui est la suprématie blanche, et cette pensée est celle qui à ce jour domine entièrement le monde. Et ce au bénéfice des personnes blanches en charge des affaires des personnes non-blanches de la planète, et au détriment des personnes non-blanches sujets/Victimes/servants(es) des personnes blanches car évoluant au sein d’un système dédié à la gloire des personnes blanches et ce quel que soit le standing de toute personne non-blanche (noire) dans la dite « échelle sociale ».

Les personnes non-blanches n’ont pas à détester les personnes blanches, et les personnes blanches n’ont pas à détester les personnes non-blanches. Cependant les personnes blanches savent que leur système est un système coercitif pour les personnes non-blanches qui sont dans le système de la suprématie blanche désignées et classifiées comme « inférieures » et ce quoi que fasse la personne non-blanche. Il lui est refusé d’être un être à part entière et d’exister pour ce qu’elle est à savoir une personne avant tout.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demeurer en état de veille et de vigilance envers toute personne blanche en capacité d’être un/e raciste.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demander et non d’exiger ( Pour exiger il faut pouvoir être au pouvoir et être en mesure de l’exercer ) des personnes blanches qu’elles cessent de pratiquer le racisme qui est la suprématie blanche.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demander aux personnes blanches qui se disent ou pas racistes de compenser par ce qui est à produire à savoir produire de la JUSTICE.

À CE JOUR DANS CE SYSTÈME LES PERSONNES NON-BLANCHES SONT DES PRISONNIERS, DES ENFANTS,  NE SONT EN CHARGE DE RIEN N’ONT AUCUN RÉEL POUVOIR, SONT LES SUJETS ET LES ESCLAVES DE CE SYSTÈME IDÉOLOGIQUE.

COMPRENDRE DANS UN MONDE DOMINÉ PAR LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME QUE :

Durant le système de la suprématie blanche :

Toute personne blanche qui ne dit pas la vérité à une personne non-blanche, ne serait-ce qu’une fois, devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche qui retient une information constructive pour une personne non-blanche devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche qui décide délibérément et volontairement de nuire une personne non-blanche en faisant circuler de fausses information sur une personne non-blanche devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche mâle qui incite une personne non-blanche femelle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche femelle qui incite une personne non-blanche mâle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche mâle qui incite une personne non-blanche mâle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche femelle qui incite une personne non-blanche femelle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

le racisme est un système incorrect basé sur l’idée d’une relation de pouvoir de toute personne blanche sur toute personne non-blanche qui du fait qu’elle soit classifiée non-blanche est considérée « inférieure » . Aussi tout acte sexuel ayant lieu dans un tel contexte ne peut avoir de réel valeur mais tend à semer plus de confusion dans l’esprit de la victime non-blanche.

Toute relation sexuelle ayant lieu entre une personne blanche et une personne non-blanche y compris tout acte anti-sexuel (appelé homosexuel)  est à considérer et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) comme de l’abus sexuel entre un « adulte » à savoir la personne blanche, et un enfant à savoir la personne non-blanche c’est une molestation. Un acte anti sexuel demeure anti sexuel même durant l’existence de la JUSTICE car est anti sexuel de fait. L’acte sexuel est et a pour fonction fondamental la reproduction entre un mâle et une  femelle entre deux personnes de sexes complémentaires et égaux.

Définition : *Suspect Raciste car durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme toute personne blanche en capacité probablement est  un(e),  raciste du fait qu’il est à ce jour impossible de définir avec précision qui l’est et ou ne l’est pas d’entre elles, de plus pour qu’existe un tel système il faut au moins qu’il soit pratiqué par au oins une personne blanche. C’est de la LOGIQUE et rien de personnel.

Haïr un personne blanche n’est en rien régler le problème mais le rendre plus vivace.
Les personnes blanches entre elles sont capables de faire preuve d’une extrême violence, ce sont des maîtres en matière de violence ( la preuve est leur capacité de produire des armes de destruction massive ce jour inégalées en terme de capacité de destruction), et incitent les victimes à les copier, les imiter afin de semer plus de confusion et de contrarier tout esprit de discernement tout en les faisant participer à un arrangement tragique, renforçant plus qu’il n’affaiblit ce système.

Les victimes non-blanches, n’ont pas à copier ce système  mais à l’étudier afin de comprendre le monde qui leur est proposé et ce qui leur est enseigné ou demandé de reproduire, de suivre et observer le Résultat. Un résultat qui est soit constructif soit non-constructif, un Résultat qui produit de la JUSTICE ou n’en produit pas.

Il n’y a pas à haïr une personne blanche mais à la persuader de favoriser un monde de JUSTICE.

Il n’y a pas à haïr une personne blanche mais à lui POSER DES QUESTIONS :

QUESTIONS  :

*   » Bien! vous avez fait votre constat, aussi que proposez vous que je fasse, ou que  proposez vous nous fassions pour régler ce problème ? »

*   » Avez-vous une solution ? Et si vous n’en avez pas une qui en possède une ? »

*   » Vous êtes mon éducateur, vous avez fait de moi ce que je suis, j’ai été dans vos écoles, j’ai reçu votre éducation, , vous me trouvez stupide, ignorant, bête, semblez  insatisfait de ce que vous avez produit en m’éduquant, alors que comptez vous faire de moi ? »

*   » Que comptez vous faire avec moi ? »

*  » Que comptez vous faire contre moi ? »

*  » Étant donné que vous êtes celui/celle en charge des affaires du monde et de mes affaires, et que vous me demandez à moi qui suis un « ignorant » de résoudre ce que vous avez mis en place moi qui n’ait aucun pouvoir Pourquoi faites vous cela ? »

*  » Que voulez-vous, un monde dominé par la JUSTICE ou un monde dominé par le Racisme ? » Pourquoi ?

*  » Vous dites que le racisme n’existe pas alors comment se fait il qu’à ce jour les personnes non-blanches doivent demeurer sujets des personnes blanches et qu’il soit fait mention de couleur de peau dès lors qu’il est question de relations entre personnes blanches et personnes non-blanches ? »

*  » Si cela n’est pas du racisme, qu’est ce donc ? » Parce que aussi loin que l’histoire remonte les personnes blanches se considèrent comme une « race supérieure » et se veulent suprêmes du fait de leur couleur de peau ? »

*  » Qui a institué cette idée que la couleur de peau du fait qu’elle soit blanche soit un gage de supériorité ? »

*  » Si ce n’est pas du racisme pourquoi alors considérer toute personne non-blanche comme une personne de « race inférieure » ?

Croire en la race n’est-ce pas croire au « racisme ? »

*   » Comment allez vous vous comporter avec moi et pour produire quoi ? »

*  » Quel est votre objectif ultime ? »

La RACE est le RACISME, et le racisme est une relation de pouvoir dynamique exercé par les personnes blanches (suprémacistes blancs /hommes et femmes racistes) qui croient et défendent et sont en capacité de le pratiquer sur l’ensemble des personnes non-blanches de la planète, et ce dans tous les domaines d’activité, car,  quand vous contrôlez une personne dans toutes ses activités vous êtes aux commandes de cette personne, vous la contrôlez ( qui contrôle vos symboles et votre pensée vous contrôle) ce qui à ce jour est le cas de personnes non-blanches commandées par les personnes blanches directement et indirectement et même symboliquement, car évoluant dans un système IDÉO-LOGIQUE conçu pour et par les personnes blanches afin de contrôler et de dominer toutes les personnes non-blanches (noires), un contrôle qui est effectif en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre. Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes et ou suspects racistes) sont celles qui prennent les décisions finales de près ou de loin, et de fait imposent leur « suprématie » sur l’ensemble de la planète une suprématie qui produit de la non-justice.

IMPORTANT : Toute personne blanche qui est en capacité d’être raciste probablement en est un(e). Il/elle  est de fait un suspect raciste. Rien de personnel cela est logique.

IL EST QUESTION DE JUSTICE.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

TERRORISME ET SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) UNE RELATION ÉTROITE, CAR EST UNE SEULE ET MÊME CHOSE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quels que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Soit vous réagissez à ce système, soit vous résistez à ce système, il ne peut en être autrement. Car quoi qu’il en soit il n’est pas possible de ne pas être affecté par le contexte au sein duquel évolue un individu, le contexte est ce qui détermine tout ce que pense, dit et fait un individu.

Titre :

TERRORISME ET SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) UNE RELATION ÉTROITE, CAR EST UNE SEULE ET MÊME CHOSE.

Soit vous réagissez au racisme soit vous résistez au racisme, dans tous les cas ce système produit des effets de manière directe ou indirecte. Le résultat souvent étant non-constructif pour les victimes qu’elles réagissent ou résistent.

Citation : « Si vous êtes une personne qui ne produit pas de la Justice, vous n’avez pas besoin de me dire qui vous êtes, je sais qui vous êtes, vous êtes une personne qui ne produit pas de Justice ». Neely Fuller Jr.

POURQUOI ?

Beaucoup de personnes blanches et beaucoup de personnes non-blanches semblent surprises, choquées, indignées, révoltées, de voir le monde dominé par une telle violence, par un tel environnement hautement toxique et qui produit de la toxicité sous forme d’hostilité. Une hostilité qui engendre de la violence qui se manifeste au quotidien sous de multiples formes, des plus bénignes ( une gifle, une insulte, un toisement..) aux plus dévastatrices (une explosion mortelle).

Surprises, choquées, indignées, révoltées, alors qu’il n’y a là rien de surprenant, rien de choquant,  rien qui soit indignant, ni révoltant, cela est surtout LOGIQUE.  Car le monde est dominé par une idée-logique qui elle même dans son principe actif nourrit et glorifie la violence, produit de la violence, vénère la violence. Le racisme qui est le système de la Suprématie Blanche est un système Hyper Violent. La terre durant l’existence de ce système étant devenu un immense champs de bataille, au lieu d’être un monde dominé par la JUSTICE, ce monde est une prison qui est transformée en champs de bataille pour les personnes non-blanches,  leur crime étant d’être classifiées comme non-blanches du fait de leur couleur de peau, et sont en plus  rendues hostiles envers elles mêmes dans cette prison. Il n’y a  donc pas à se poser de question sur savoir si il s’agit de se sentir ou pas bien, de chercher à se sentir bien, il s’agit de sortir de cette situation, régler ce problème en produisant de la JUSTICE qui est l’objectif ultime à atteindre. Ce n’est pas une question d’affect et de sensations. Car comment se sentir bien dans une condition qui ne devrait pas être ? Comment se sentir bien dans une situation qui ne le permet pas et qui est de fait incorrecte ?

Les suprémacistes blancs contrôlent et sont les chefs d’orchestre de ce qui se manifeste entre les individus dans le monde, ils sont ceux qui distribuent les cartes de telles manières, qu’au final cela finisse par générer des conflits, génère de la confusion, car donnant un peu à certains et ne donnant rien à  d’autres, au point que les personnes concernées à savoir les personnes non-blanches, finissent par s’en prendre les unes aux autres, sans comprendre que la source de leurs problèmes générées par de la frustration émane des suprémacistes blancs (Racistes).  Les personnes non-blanches se doivent de considérer le contexte global au sein duquel elles évoluent, de considérer que la source de ce qu’elles observent est influencé directement et indirectement par les suprémacistes blancs, qui quoi qu’ils fassent est conçu pour nuire à leurs prisonniers que sont les personnes non-blanches. Les suprémacistes blancs corrompent tout ce qu’ils donnent à leurs victimes, pour que cela finisse par ne pas être constructif au final pour elles, même quand cela semble ne pas être le cas. Il y a toujours une dose de poison dans tout ce qu’ils proposent. Ils ne feront rien qui sera préjudiciable à l’existence de leur système.

Ce qu’il faut comprendre c’est que, si le monde est un bateau et qu’il se passe quoi que ce soit sur le bateau, le capitaine de ce bateau est responsable, car il est celui aux commandes du bateau. Cela est simpliste mais cela est la vérité.
Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont ceux qui gouvernent et commandent le monde qui est un bateau, un bateau d’esclaves, à ce jour, aussi sont ils tous à blâmer, dès lors qu’il arrive quoi que ce soit qui ne devrait pas arriver et surtout en ce qui concerne les personnes non-blanches, victimes désignées de ce système du fait de leur couleur de peau.

Quand vous êtes en prison c’est le directeur de prison qui est le responsable des prisonniers, et de tout ce qui arrive ou n’arrive pas aux prisonniers, il est celui qui autorise et celui qui refuse, il est celui en charge et donc est responsable qu’il le reconnaisse ou pas..

Alors : Oui,  il y a des actes communément appelés des actes terroristes, et des personnes blanches parmi les blessés, mais le système de la suprématie blanche est un système qui nourrit la terreur et qui engendre du terrorisme, car il est un système terroriste, les suprémacistes blancs  sont des experts en terreur et en terrorisme. Et lorsque quelques personnes blanches sont sacrifiées cela sert à renforcer le système de la suprématie blanche, ils savent que cela fait partie du plan.

Pour une personne blanche qui tombe combien de personnes non-blanches tombent chaque seconde sous les assauts violents et terrorisants du racisme ?

Dans cette guerre qu’est le racisme sous la forme de personnes pratiquant la suprématie blanches, ces personnes blanches sont des sacrifiées et rien d’autres d’une guerre, comme tout soldat qui meurt sur le front pour la cause de son armée, cela est à prendre en compte pour comprendre ce qui est à l’œuvre. Car tout ce qui a lieu durant l’existence de ce système qui s’appuie sur la violence, la non-justice, sert à le renforcer de manière directe ou indirecte, et à ce jour les individus y compris les victimes sont incitées à prendre part à cet arrangement tragique pour la gloire de ce système.

Le racisme qui est la suprématie blanche, par essence est la forme d’attentat la plus destructrice qui n’ait jamais existé sur la planète, car transforme les individus en MONSTRES. Ce système est un système monstrueux générant des monstres et des monstruosités. A transformé le monde en champ de bataille, rendant les individus hostiles les uns envers les autres. Ces attentats sont les effets de ce système qui ne cherche nullement à ce que la terre soit un endroit paisible mais un lieu chaotique. Ce système produit du chaos.

25-republican-convention-chaos.w750.h560.2x

Un attentat est tout acte qui attente à  la vie ou au corps d’une personne susceptible de lui ôter la vie ou de la diminuer durablement ou temporairement mais l’acte en lui même demeure un attentat, car il a été question d’attenter à l’intégrité physique et morale d’une personne.

C’est que font les suprémacistes blancs au quotidien attenter à l’existence des personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine d’activité, sans que les victimes ne puissent s’en rendre compte la plupart du temps, car la forme utilisée et la manière dont ils dissimulent est d’une subtilité telle qu’elle est difficilement visible et discernable mais tout de même pratiquée.

Les personnes non-blanches dans ce système subissant de faits de manières directes et indirectes des attentats du fait qu’elles son les cibles et les captifs d’un système qui est conçu pour les dominer et les maltraiter due fait de leur couleur de peau, un système hostile et qui favorise l’hostilité. Et en dépit des dites intentions  de liberté qui sont donné à certaines victimes choisies, cela n’y change rien, leur condition étant de demeurer des victimes à qui il est accordé un eu de liberté mais des victimes encore et toujours, comme il est accordé à un prisonnier un peu de liberté mais il demeure un prisonnier à qui il est juste accordé un peu de liberté.

Par conséquent toute réaction  des personnes non-blanches au sein de ce système et/ou toute forme de résistance l’est du fait de l’existence de ce système, ce qui fait que quoi qu’il arrive l’est du fait de l’existence de ce système et rend donc responsable logiquement les suprémacistes blancs car ils ont les principaux instigateurs du problème l’ayant provoqué, généré, et mis en place, ils sont ceux aux commandes.

Car qu’attendre d’un système CONÇU POUR PRODUIRE UNE CHOSE si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été conçu ?

Qui sont ceux qui génèrent et ont à ce jour généré ces désastres dont ils sont aujourd’hui les cibles tout en semblant ne pas comprendre ce qu’il leur arrive ?

Les dits chinois n’ont jamais lutté avec autant de virulence contre les personnes dites noires et l’inverse non plus .
les  dits amérindiens n’ont jamais lutté avec autant de virulence contre les personnes dites noires et l’inverse non plus .
Les dits hindous n’ont jamais lutté avec autant de virulence contre les personnes dites noires et l’inverse non plus .
Les dits indiens n’ont jamais lutté avec autant de virulence contre les personnes dites noires et l’inverse non plus .

Les personnes blanches sont les seules dans l’univers connu, à avoir cherché et a avoir nourri autant de  violence envers tous les autres peuples de la planète du fait que ces personnes sont non-blanches , considérées inférieures. Ayant considérablement favorisé des guerres entre peuples et les ayant exacerbé ou entretenu de manière directe ou indirecte, et ce pour le plaisir, la gloire et le gain matériel par la ruse, le mensonge et la tromperie.

Les suprémacistes blancs (racistes) sont de semeurs de chaos, ils sèment la graine de la confusion où qu’ils se trouvent sur terre.
Leur système nourrit et génère une violence et éduque à vénérer la violence, en semant la confusion au travers de l’hypocrisie, clament la paix mais favorisent la guerre, disent une chose et en font une autre. Viennent pour et disent vouloir aider mais en fait laissent le chaos et le désarroi et la détresse et continuent à faire en sorte que soit en place leur système.

Au point de rendre désastreuses les relations entre personnes blanches et personnes non-blanches, entre personnes non-blanches entre elles. Ce système incite à produire et à générer de la violence.

Les suprémacistes blancs incitent, initient, provoquent les victimes à réagir et/ou à les imiter, à les suivre dans cette tragédie, et pour en renforcer et légitimer le pouvoir d’un système destructeur. Un système monstrueux et produisant des monstres et des monstruosités. Une calamité, une abomination.
Un système idéologique qui ruine des vies, qui ruine des familles, poussant les individus à se mépriser, à se maltraiter à se détruire à devenir incapable de se  supporter. Le racisme ruine les vies. Il est le seule et unique responsable car il est le seul système en place.

Pourquoi ?

Parce qu’ils considèrent qu’ils sont le seul êtres de valeur sur terre et ont conçu que le racisme était le meilleur moyen pour elles de le justifier, en fabriquant la classification raciale, qui n’est rien d’autre que le système de la suprématie blanche. Ils sont les seuls à vouloir imposer à tout prix leurs mode de pensée et ce par tous les moyens et dans tous les domaines d »activité; aussi n’est il nullement étonnant et nullement surprenant d’observer de telles réactions de certaines victimes allant jusqu’à faire périr d’autres victimes.  Ils considèrent qu’ils sont les seuls à avoir légitimité pour éduquer. Mais éduquer pour produire quoi ?

Car dans quel état est actuellement le monde avec une telle pensée, une telle idéologie ?

Cette idéologie est conçue pour  convaincre de gré ou de force,  tous les individus de la planète à croire que le summum de « l’intelligence », que le summum de « l’humanité », que le summum de « l’achèvement en tant qu’être » en tant qu’homme,  est lié au fait d’avoir la peau blanche, ou de faire partie, d’être membre reconnu, comme une  personne classifiée comme blanche de peau. Usant pour ce faire de la tromperie et de la confusion, et ce dans une impunité totale et grandiose.

Tant que ce problème que représente ce système ne sera pas résolu il n’est aucun autre problème qui pourra l’être, car ce système  est la source, le point de départ,  de tous les problèmes à ce jour sur terre des relations entre les individus de la planète

Considérant qu’ils ont les seuls êtres véritablement selon leur idée étant achevés, les autres ne l’étant selon eux nullement et donc semblent se considérer seuls à devoir décider de tout en tout et pour tout. Ils se veulent les maitres, les professeurs, les directeurs, les signataires ultimes.

Il ne s’agit pas de justifier ni de cautionner ces actes, ces « attentats » car aucun homme ne devrait attenter ni chercher à attenter à la vie d’autrui, nul homme ne doit considérer qu’il à droit de vie et de mort sur autrui.
La vie étant un bien précieux et que nul homme n’est en mesure de donner par lui même, il vit mais ne peut réellement donner la vie même quand i le pense cela est d’un ordre qui le dépasse, il n’a pas ce pouvoir.
Mais il est question de comprendre que le contexte, le climat global à échelle planétaire au sein duquel nous évoluons favorise, initie, glorifie, et exacerbe ce climat malsain. Ce contexte qui est le système de la suprématie blanche  (Racisme) qui impose, et qui est conçu pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau et ce à tout prix .

Les actes commis par les victimes le sont soit par réaction et ou par tentative de résistance face à un système idéologique qui porte en son sein ce poison et dont les victimes elles mêmes sont nourries au quotidien et ce à leur détriment.

Et qui produit et est le modèle dominant ?

Aussi il n’y a pas à être, surprises, choquées, indignées, révoltées, il y à a PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE,  sur une base quotidienne 24/7 et ce en toutes circonstances, et dans tous les domaines d’activité au sein desquels sont impliqués les individus de la planète.

IL EST URGENT DE DEVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

« LA VOIE POUR DEVENIR UN GAGNANT EST D’ABORD DE RECONNAÎTRE QUE VOUS ÊTES UN PERDANT »un malade pour engager un processus de guérison doit reconnaître sa situation de malade.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

« LA VOIE POUR DEVENIR UN GAGNANT EST D’ABORD DE RECONNAÎTRE QUE VOUS ÊTES UN PERDANT »un malade pour engager un processus de guérison doit reconnaître  sa situation de malade.

« Je sais que le racisme existe mais j’essaie de ne pas y penser tout le temps ».
 » En tant que personne non-blanche dans ce système te considères tu victime du racisme ? Je ne peux pas répondre à cette question. »
Combien de fois n’est il pas entendu cela de la part de personnes non-blanches, pensant qu’en disant cela est se rendre service alors qu’elles ne font qu’augmenter leur illusion et le degré de leur confusion.

Si une personne non-blanche admet que le racisme existe, elle ne peut nier en tant que personne non-blanche qu’elle ne subit pas les préjudices du racisme, quoi qu’elle veuille bien imaginer et dire, puisque en tant que personne non-blanche au sein de ce système idéologique elle devient d’autorité victime, dans la mesure ou ce système est conçu pour qu’elle soit dominée  maltraitée du fait de son apparence à savoir sa couleur de peau par une personne blanche quelle qu’elle soit de manière directe et indirecte.

NB : Toute personne blanche n’est pas raciste mais demeure suspecte durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme). Un système qui classifie les individues de la planète en :

Blanc
Non-Blanc.
Suprémaciste Blanc (raciste).

Le monde est dominé et dirigé par cette idéologie, de sorte  que dès lors qu’une personne naît et est classifiée et reconnue non-blanche (noire, jaune, rouge, beige, .) elle devient d’autorité, elle n’a pas à le demander, cela lui est attribué d’office dans ce système, d’être une victime de ce système global qui gouverne le monde, conçu pour la dominer et la maltraiter du fait de sa couleur de peau. Cela est compris d’office pour elle, elle n’a rien à faire, sa couleur de peau est sa signature.
Par conséquent une personne qui est en prison et qui dit ne pas être un prisonnier ne peut en effet envisager de sortir de la prison, comme un malade qui refuse de considérer sa maladie ne fera rien pour se soigner. Si ce n’est pas du suicide qu’est ce donc ?
Les personnes non-blanches sans le savoir ont un comportement qui peut s’apparenter du fait de l’illusion qu’elles se nourrissent dans ce monde à une forme de suicide.

« LA VOIE POUR DEVENIR UN GAGNANT EST D’ABORD DE RECONNAÎTRE QUE VOUS ÊTES UN PERDANT »un malade pour engager un processus de guérison doit reconnaître  sa situation de malade. Cela est logique si vous êtes déjà une chose vous n’avez pas à chercher à devenir ce que vous êtes déjà, pourquoi devenir gagnant si vous l’êtes déjà tout au plus vous cherchez à le rester. Comme une personne qui veut apprendre se doit de reconnaître qu’elle est ignorante.

La seule chose qui manque aux personnes noires est une CODIFICATION issu d’un diagnostic Logique,  tout doit être codifié, appuyé par la logique, cela signifie avoir un ensemble de moyens et méthodes pour tout faire, en pensée parole et action en vue de produire de la JUSTICE et œuvrer à éliminer et affaiblir ce système en place et le remplacer. Un système de pensée logique.
Savoir pourquoi nous faisons ce que vous faisons, pouvoir dire pourquoi nous faisons ce que nous. Savoir ce que l’on fait et ce que l’on dit et avec pour objectif un résultat constructif. Ne rien laisser  au hasard avoir un PLAN, un CODE. Vous ne faites pas de place pour les devinettes. C’est cela qui fait défaut, et c’est avec cela que naît une société disciplinée. Quand vous avez n’importe quel type de commande/ordre, dans tout type de société, même, dans une société tribale, vous devez avoir un code, avoir une procédure. Où les choses sont faites de la même manière chaque jour et pour tout, tout le temps, et la chose qui est faite est faite de la meilleure façon pour un résultat efficace et constructif.

Tout d’abord, trouver la meilleure façon de gérer chaque situation, car il y a toujours une meilleure façon de gérer toutes les situations. Il n’y a pas de « C’est juste que nous ne savons pas où aller avec ça» qui tienne, sauf dans une société où vous ne savez pas où aller avec cela, et cela est souvent dans ce cas préjudiciable. Mais une fois que vous avez trouvé la solution, vous utilisez celle qui fonctionne le mieux selon chaque situation.
La codification est une façon, une procédure, un ordre, une discipline, une LOGIQUE pour gérer une situation de la meilleure façon possible pour la gérer qui soit car il y a toujours une meilleure façon pour gérer une situation. Et c’est cela qui manque aux personnes noires  et n’est pas  fait dans tous les domaines d’activité au quotidien 24/7.

C’est cela  ce qui n’a pas été compris sur l’idée de compenser le manque sur la manière de gérer des situations. Il devrait y avoir un code pour chaque chose autrement ce qui en résulte c’est la confusion et là où il y a de la confusion il-y a de l’incompréhension qui génère des comportements erronés.
Avoir une approche parfaite et orchestrée, millimétrée, synchronisée, pour éviter d’avoir à se gratter la tête, sur ce qui est ou n’est pas à faire, les personnes non-blanches (dites noires) devraient toutes  savoir exactement quoi dire et quoi faire, quoi ne pas dire et quoi ne pas faire, savoir Pourquoi ? et ce minute par minute et personne ne devrait en dévier. Cette méthode mettrait en difficulté le système en place, système qui pour le moment s’appuie la confusion et permet sa permanence. Une chose que devraient faire l’ensemble des personnes non-blanches est de se codifier toutes afin de n’avoir aucun malentendu à propos de chaque chose. Savoir quoi dire et quoi faire et quoi dire et ne pas quoi faire. Car la confusion mène au chaos, et les suprémacistes blancs se servent et nourrissent  ce chaos.

SAVOIR CE QUE L’ON FAIT ET CE QUE L’ON NE FAIT PAS POURQUOI ON LE FAIT ET POURQUOI ON NE LE FAIT PAS, SAVOIR CE QUE L’ON DIT ET NE DIT PAS, POURQUOI ON LE DIT ET POURQUOI ON NE LE DIT PAS.

Codification = Est de l’ordre du « faire et ne pas faire » les choses qui marchent des choses qui ne marchent pas en vue d’obtenir un Résultat Constructif. La codification est faire preuve de précision.

RÉAGIR = Non pensée /réflexe

RÉFLÉCHIR = Penser/ réflexion

Les personnes non blanches / noires évoluant dans le système de la suprématie Blanche/Racisme devraient cesser de réagir par rapport à ce que propose ce système et considérer le moyen de passer au stade de la Production de la JUSTICE ce qui nécessite de réfléchir et d’appréhender nos rapport dans ce système de manière analytique. S’atteler à devenir des scientifiques et cesser d’être des allergiques. Car persister à croire que nous devons nous convaincre de notre « noirceur » est une réaction pitoyable et insignifiante. C’est ce que nous produirons face à ce problème auquel nous sommes confrontés et qui a pour objectif l’élimination du problème qui doit être notre priorité, et ce même transparent. La solution est de Produire de la JUSTICE dans la qualité des relations au quotidien 24/7 et ce dans tous les domaines d’activités en pensée parole et action et ce même à l’intérieur de ce système conçu pour produire la non justice. A ce jour l’ensemble des victimes non-blanches persistent à vouloir démontrer des choses par réaction, alors qu’elles pourraient favoriser l’émergence d’un autre système de pensée qui affaiblirait celui qui les maltraite. Pas avec des labels, ni par des pseudo copies, par mais des actions quotidiennes apportant une nouvelle perspective, un changement de VISION du MONDE, en favorisant la production de la JUSTICE et ce de manière constructive.

Les personnes non-blanches se doivent de cesser d’être des acteurs, cesser de jouer la comédie pour aborder le  réel, cesser de nourrir l’insignifiance au travers l’apparence et la prétention, car il est évident que tout ce qui est produit est à ce jour pour et par elles manifestement au vue de leur situation, sans réelle consistance, autrement pourquoi sont elles encore dominées et maltraitées sans pouvoir se défendre de ce que produit ce système ?

Cesser de parler et de prétendre des « keep it real », alors qu’il apparait à ce jour qu’elle sont les personnes les moins réelles de la planète, cherchant la plupart du temps toutes à exister au travers de l’apparence, du style,  et avec les artifices( un nouveau look, une nouvelle coiffure, des babioles, des styles, une nouvelle façon de se dire bonjour etc…) au lieu de se concentrer sur le résultat de ce qu’elles produisent réellement compte tenu de leur situation au sein de ce système qui pour elles est une prison.
Quel est le résultat de tout cela ?
Attirer l’attention pour produire quoi ?
Cette attention est elle constructive ?
Si oui où ? Quand ? Comment ? Quelles sont les preuves ?
Toutes ces choses ont elles à ce jour remis en question et ou servi à éliminer ce système ? Ont elles servi à produire de la JUSTICE ?
Ces questions s’imposent d’autorité.

Il est question de RÉSULTAT et non de « feel good », se sentir bien ne prouve pas que les choses vont bien.

Les personnes non-blanches se doivent de cesser de se voir comme des personnes suffisamment « rusées » dans leur situation, car si elles le sont pourquoi à ce jour sont elles sont incapable de stopper les suprémacistes blancs (racistes) ?
Qu’elles se disent la vérité, les suprémacistes blancs (racistes) et sont les personnes les plus intelligentes car maintiennent en situation de détention l’ensemble des personnes non-blanches,  sans que celles ci puissent faire en sorte que cela cesse.
Vous ne pouvez être stupides et dominer autant, cela est impossible. Celui qui domine (et que vous ne pouvez arrêter est logiquement et ce même si celui qui est dominé refuse de l’admettre par orgueil et/ou refuse de voir la vérité), plus malin que celui qui est dominé et donc loin d’être stupide et bête,  autrement pourquoi celui qui est dominé  ne sait quoi faire et/ou comment s’y prendre pour empêcher que cette domination lui soit infligée ? S’il s’avérait plus rusé  il saurait quoi faire pour l’arrêter et que cesse cette domination y compris arrêter celui qui la pratique. Cela est Logique.

Les personnes non-blanches  se doivent donc de considérer avec sérieux ce problème  car est une affaire sérieuse et non un jeu, ni du cinéma.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/