LE RACISME EST UN PROBLÈME SÉRIEUX ET NÉCESSITE D’ÊTRE ABORDÉ DE MANIÈRE SÉRIEUSE ET SCIENTIFIQUE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » … NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux, global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ, QUI CROIENT ET PRATIQUENT CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Citation : « Dans tout système socio-matériel dominé par les Suprémacistes Blancs (Racistes), les Suprémacistes Blancs sont responsables pour tous les actes injustes commis par les personnes qui sont sujets du pouvoir des Suprémacistes Blancs ». © Neely Fuller Jr

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien en sera là ou cela devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre( qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure, et pas égale, à une personne blanche quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

LE RACISME EST UN PROBLÈME SÉRIEUX ET NÉCESSITE D’ÊTRE ABORDÉ DE MANIÈRE SÉRIEUSE ET SCIENTIFIQUE.

En tant que personne non-blanche, n’attendez pas des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) qu’ils vous éduquent et vous apprennent suffisamment,  pour que vous puissiez vous protéger, voire vous défaire de leur emprise, au risque de mettre en péril leur système, cela ne fait pas partie de leur programme, ni de leur plan de vol, de leur objectif. Ils feront tout pour que les victimes puissent demeurer des sujets serviles,  rester victimes et accepter leur situation. Qu’elles participent en pensant changer les choses mais en fait ne faisant que les renforcer par mimétisme, car prennent leurs modèles des suprémacistes blancs, leurs professeurs, leurs guides spirituels, leurs pères et mères, et ce avec le sourire et le sentiment de contentement, pressées de leur ressembler. Participant à favoriser le confort plus que la JUSTICE. Comme un prisonnier fier de sa cellule faisant briller son boulet, mais toujours maintenu en prison et donc toujours prisonnier.

Citation : « Il a été dit que le problème de la Race ne peut être résolu, il ne peut qu’être discuté. Si cela est vrai il n’y a aucune raison d’en discuter ». Neely Fuller Jr.

La plupart du temps lorsque qu’une ou plusieurs personnes non-blanches se retrouvent   avoir la possibilité de parler du racisme au milieu de personnes majoritairement blanches, et ce quel que soit le cadre, notamment en ce qui concerne celui de la télé, ce sujet est assez souvent, voire régulièrement abordé comme un divertissement un « Show« , par une grande majorité des personnes présentes, y compris par les victimes et ce malgré elles, car souvent appuyé par des applaudissements, des rires,  comme s’il s’agissait d’aller à un spectacle, d’aller au théâtre, au cirque,  ou au cinéma. Ce n’est peut être certainement pas cela qu’en attend la personne non-blanche, mais c’est à cela qu’elle se retrouve exposée, et inscrite à bien y regarder de près, et c’est dans cela qu’elle se retrouve impliquée assez souvent, malgré elle, reçue qu’elle l’est avec des sourires de condescendance qui ne font que prouver le malaise et l’hypocrisie, la tromperie, la farce à laquelle elle participe, car qu’il y a t-il de drôle et de comique à parler du racisme, une idéologie qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau ?

Cela est pris comme un moment de détente, même de « convivialité » pourquoi  ? Ou comme un moment pour se vider de sa colère ou de ses frustrations aussi. Les exemple sont nombreux et ils ne manquent pas. Des moments où là encore les victimes se font maltraiter et sont l’objet de mépris et d’ironie, ou servent d’objet de divertissement ce qui là encore est inacceptable. MAIS JAMAIS IL N’EST QUESTION AU COURS DE CES RENCONTRES DE VENIR AVEC DES SOLUTIONS, DE PROPOSER DES MESURES À PRENDRE. DE CHERCHER À DÉMONTER LE PROBLÈME POUR QU’IL CESSE DE CONTINUER À AGIR. JAMAIS IL N’EST  ABORDÉ DE MANIÈRE VRAIMENT SÉRIEUSE ET SCIENTIFIQUE, ce qui là encore est douteux, et suffit à se rendre compte de la supercherie.
Pourquoi ne pas se réunir pour discuter pour trouver des solutions ?
Pourquoi participer à devoir parler du racisme si cela est pris à la légère ?

Il est à observer qu’à chaque fois que les personnes blanches se réunissent cela est dans le but de pratiquer la suprématie blanche (racisme), elles ne font que cela car cela est leur raison de vivre, ce système et les pratiques requises sont pour elles leur raison de vivre.

Puisqu’en effet toutes ces émissions et toutes ces manifestations auxquelles prennent part les personnes blanches et les personnes non-blanches à ce jour pour aborder le problème du racisme, ne restent à ce jour que des simulacres, des artifices, de la poudre aux yeux. Il ne s’agit pas de blâmer les victimes à savoir les personnes non-blanches, mais de pointer du doigt ce qui mérite de l’être, à savoir montrer comment elles se font prendre au piège.

Le problème demeure, car le problème est abordé souvent de manière émotionnelle et non scientifique, le problème est abordé comme s’il s’agissait de parler d’une chose insignifiante, comme si cela n’était pas sérieux, ce qui est encore une erreur et favorise la confusion, et l’illusion que le problème se règle alors qu’il ne l’est pas. Car durant ces émissions le racisme continue à agir car il est le cadre institutionnel qui englobe les relations des individus de planète, et tout ce qui a lieu à ce jour sur terre est dominé par ce cadre. En simple une personne non-blanche s’expose de manière tragique en prenant part à cet arrangement tragique quand elle est invitée à parler de la situation qui la préoccupe en ce qui concerne sa condition vis à vis des personnes blanches dans un monde dominé par le racisme.
En simple il leur est demandé de prendre part à ces émissions souvent à leur détriment à 99,99%, comme il est demandé et autorisé à un prisonnier de venir parler de sa prison, cela n’a aucun sens, cela prend des allures indécentes.  Cela est se moquer de lui.

Les personnes blanches qui se disent ou pas racistes, se divertissent et se prennent plaisir à venir dans ces émissions pour renforcer le système de la suprématie au lieu de venir pour régler le problème,  et les personnes non-blanches qui sont celles qui sont les victimes repartent chez elles  sans rien avoir de concret, excepté des slogans sans substances, des labels,  en s’étant faites maltraitées, et parfois insulté, ce qui finalement fait l’affaire des suprémacistes blancs car c’est a cela que sert ce système,  les personnes non-blanches se retrouvant elles  à  tourner en rond à retourner chez elles meurtries plus qu’elles ne le sont  déjà du fait de l’existence d’un système qui les meurtrit,  parfois voire souvent aigries ou dépitées,  découragées, et sous le coup de l’incompréhension, encore plus confuses qu’elles ne l’étaient déjà. En simple ont amusé leurs tortionnaires car ont malgré elles servi de prétexte à distraction. Comme il était demandé à un esclave de venir dans la maison du maître pour jouer du violon, ou raconter une histoire,  pour le plaisir de son maître sans que cela ne change sa condition d’esclave. C’est ) cela que nous assistons assez souvent et ce sans que les victimes semblent s’en offusquer, car persuadées qu’elles verront leurs souffrances s’arrêter. Cela est encore une illusion.

Car c’est exactement à cela que servent ces rencontres, faire en sorte de maltraiter publiquement ces personnes non-blanches alors qu’il leur est fait croire qu’elles sont les bienvenues et qu’elles seront entendues mais hors de question de faire en sorte que cesse ce système.
Cela doit cesser ! Cela doit cesser que de faire croire à une victime qu’elle est un associé, alors qu’en fait elle sert de complice à un arrangement tragique..

Car quand est il sérieusement question de régler le problème ?
Quand est il question de parler de la solution qui est de favoriser  l’élimination TOTALE ET DÉFINITIVE du racisme qui est la suprématie blanche et ce qu’elle produit de monstrueux..

*Pourquoi applaudir lorsqu’il est question de ce  qui a ce jour demeure une monstruosité ?

Pourquoi ne pas dire la vérité ?

La présence des personnes non-blanches invitées permettant de faire de l’audimat et servant de de faire valoir, pour grossir l’ego des suprémacistes blancs qui sont ceux qui tirent les ficelles, car sont ceux aux commandes directement et indirectement, ils se tiennent cachés en coulisse,  les personnes non-blanches quant à elles, n’ayant aucun pouvoir, car sont des prisonniers à qui il est demandé de venir parler de leur condition sans que cela ne soit un danger pour le maintien de la prison. Les personnes non-blanches servant d’objet de curiosité, d’objet de distraction, des porte-parole, et ce peu importe son titre et ses diplômes. Sa couleur de peau la discrédite d’office quoi qu’elle dise,  la ligne invisible est là et marquée, un mur de l’exclusion invisible car tel fonctionne le racisme par tromperie. Une ligne de démarcation volontaire et idéologique qui maintient d’un côté les personnes blanches et les suprémacistes blancs et de l’autre les personnes non-blanches sans qu’elle soit visible.

« Dès que les victimes semblent s’approcher de la ligne d’arrivée, les suprémacistes blancs la reculent encore plus loin ».

Le monde est divisé en :
*A’ Personnes blanches +PLUS
*A » Suprémacistes blancs + PLUS


Et
*B Personnes non-blanches ( noires, jaune, rouge, beige, brunes) – MOINS

Le racisme est une affaire sérieuse et se doit d’être abordé de manière sérieuse, scientifique et méthodique. Un problème idéologique se doit d’être abordé scientifiquement.

National_Optical_Scientific_Instruments_131_CLED_Model_131_CLED_Compound_Microscope_825379.jpg

Il  question de méthode et de mesures à prendre, de formules à mettre en œuvre et à appliquer, de chercher à comprendre pour trouver des solutions, plutôt que de parler pour socialiser et/ou chercher à faire semblant. Les suprémacistes blancs (racistes) aiment détourner les choses et s’arrangent pour que ce problème ne soit pas considéré comme LE PROBLÈME  mais comme un problème parmi tant d’autres. Croire cela est tomber dans le piège, s’arrangent pour détourner  les victimes en les confondant.

Un suprémaciste blanc est très rusé et prêt à tout pour tromper ses victimes. Ils ne tiennent pas à ce que leur système disparaisse, et encore moins ne soit compris avec précision, c’est cela qu’il faut comprendre aussi sont ils prêts à tout quitte à faire croire une chose pour créer l’illusion.

Le racisme est la suprématie blanche et il est affecte toute la planète, il est le problème majeur. Il est la cause de tous les maux observés et observables car il est le poison qui intoxique nos relations à tout instant, il n’est pas visible mais il est ce qui sous tend toutes nos relations.

Ce sujet pour les suprémacistes blancs dans de tels cadres et  il n’y a rien qui prouve le contraire,  leur laissant le luxe de se dédouaner et de ne pas avoir à proposer de mesures, ni de solutions, et mettant la personne non blanche en situation d’objet de curiosité, en invité soit disant de marque mais jamais il n’est question de chercher à résoudre ce problème, ce qui finit par être une réunion de plus pour « socialiser » sans plus. Car une fois l’émission terminée ou la réunion assez souvent il n’est aucune mesure de prise pour tenter de résoudre, de trouver des solutions, voire de réfléchir à comment faire pour éliminer ce problème qui ronge, nuit, pollue, fausse les relations entre personnes blanches et personnes non-blanches dans un contexte de statu quo permanent. Abordent le racisme pour en faire une discussion de comptoir. Se servant d’elles comme des vitrines raciales.

Le suprémaciste blanc dit :  » Nous vous écoutons parler, NOUS VOUS AUTORISONS À VENIR VOUS PLAINDRE, nous vous écoutons, puisque après tout cela ne nous coûte rien, d’ailleurs cela contribue même à nous distraire, à nous amuser, nous vous exposerons car nous décidons de votre sort, et exposerons votre misère, misère que nous avons savamment favorisé et orchestré, car nous sommes ceux qui sommes en charge de votre condition et en sommes responsables, je vous accorde un peu de mon temps car je le veux bien, mais ne comptez pas sur moi pour que cela cesse, ne comptez par sur moi pour que s’arrête mon système conçu pour vous dominer et vous maltraiter, ne comptez pas sur moi pour quoi que ce soit qui puisse vous permettre de sortir de mon emprise ».

Tel est ce qu’il faut comprendre car c’est ainsi que pensent les suprémacistes blancs(racistes) quand ils vous exposent dans leurs émissions sur le racisme. Des émissions de surface qui ne sont que des leurres, car ne sont pas produites pour résoudre le problème mais sert bien à renforcer leur système,  à favoriser l’illusion.

Il est convenu d’éviter d’avoir à argumenter surtout entre personnes non-blanches car toutes sont égales face à ce problème, sur une chose qui est avant tout un problème, et un problème se doit d’être abordé pour trouver une solution, et non faire l’objet de discussions stériles sans objectif préalable de départ, sans avoir de cadre précis. C’est ainsi que procèdent les scientifiques ils cherchent des SOLUTIONS, des FORMULES, non à se faire valoir ni à flatter leur ego, ce n’est pas un jeu, ni un prétexte pour  s’amuser et/ou se distraire.

Sortir des slogans et des effets d’annonce, car il est question de résultat. le racisme est le problème majeur et par conséquent se doit d’être résolu en premier avant tout les autres, sachant qu’il les affecte du fait de son existence et du fait qu’il n’a pas encore à ce jour été résolu.

Par conséquent :

Si la personne est une personne non-blanche et qu’elle considère que le racisme n’est pas un problème pour elle,  il vaut mieux éviter de la convaincre, au risque de lui donner des raisons pour augmenter l’hostilité, car ce sujet reste sensible pour un grand nombre de personnes non-blanches. Ne créer pas un problème à une personne qui dit ne pas en avoir.

Si c’est une personne blanche lui demander avec le plus grand sérieux après qu’elle ait fait son observation sur le racisme  :

Qu’est ce que le racisme ?
Pourquoi existe le racisme ?

Mais surtout :

Qu’est ce qui peut être fait à propos du racisme ?
Qu’est ce que vous proposez de faire à propos du racisme ?
Qu’est ce que vous  proposez qui soit fait à propos du racisme?
Qui selon vous  est en mesure de faire quelque chose pour régler ce problème ?
Que recommandez vous de faire à propos du racisme ?

Soit le problème est réglé, soit il ne l’est pas, et s’il ne l’est pas continuer à chercher des solutions, et cesser de se voir pour se voir. Cesser de déranger les personnes non-blanches pour rien, cesser de faire croire à un prisonnier qu’il a du pouvoir, qu’il a la décision finale, qu’il est aux commandes, car s’il l’était il ne serait pas un prisonnier.

CESSER DE FAIRE PERDRE DU TEMPS AUX VICTIMES.

Avoir des réponses pour savoir comment résoudre ce problème. Non chercher à savoir ce que pensent les personnes blanches du racisme, car elles vous diront que cela est horrible ce qui en soi n’est pas une solution non plus, ce n’est pas une question d’émotions, de feeling, de sentiments. Savoir la situation et la vérité sur la situation, comprendre la situation et le problème. Permettre aux victimes de savoir à quoi elles se doivent de s’attendre, cela leur sera plus utile, avoir des solutions.

Contrer le racisme est une question de méthodes qui se doivent de produire un résultat avoir des effets, l’ultime résultat étant de produire de la justice, puisque c’est le contraire qui est produit par ce système. Et cela passe par le processus des questions- réponses. Faire en sorte d’arrêter cette « machine infernale » qui ne cesse de ruiner des vies minute par minute sur la planète entière.

En tant que personnes non-blanche considérer le contexte et poser le cadre  qui veuille qu’elle se doive de se présenter comme une victime du racisme, et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche(racisme). Une personne non-blanche ne peut parler du racisme et ne pas être victime du racisme, cela va de pair, car l’équation dans ce système est que dès lors qu’une personne est classifiée et reconnue comme non-blanche elle d’autorité une victime du racisme, elle concernée directement et cela elle se doit de le dire et cesser de le nier. Cesser de parler du racisme comme si cela concernait une partie des personnes non-blanches uniquement,  et pas elle, cela est impossible. Et ce ne sont pas les paillettes et les récompenses reçues lors de cérémonies à grand renfort de champagne, ou les coupes reçues,  les sourires qui y changeront quelque chose. Elle se doit de parler de sa situation sérieusement, qui est qu’elle est elle une victime du système de la suprématie blanche qui est le racisme, cesser de nourrir le statu quo. Il ne s’agit pas de mettre qui que ce soit mal à l’aise mais de dire ce qui est de parler avec le langage de la vérité. CE N’EST PAS UNE AFFAIRE DE PERSONNE IL S’AGIT DE RÉSOUDRE UN PROBLÈME, LE PROBLÈME EST CE SUR QUOI SE CONCENTRER.

Parler du racisme pour une personne non-blanche ne peut se faire sans chercher à trouver des solutions à mettre en pratique pour soi et pour autrui afin de réduire son effet, autrement ne sera rien d’autre qu’une discussion de plus pour parler du racisme ce qui en simple est perte de temps et d’énergie et parler du racisme pour une personne non-blanche n’est ni perdre une seconde de temps  à chercher à prouver à une personne blanche qui se dit ou pas raciste qu’en tant que personne non-blanche qu’elle est « intelligente », « cultivée », cela n’est pas un moyen logique de régler ce problème.

Cela revient à parler d’un problème pour en parler sans chercher à le résoudre, ce qui
n’ a aucun sens.
Parler d’un problème sert à chercher à le résoudre résoudre, sinon ce n’est que perte de temps et d’énergie.

Les personnes non-blanches se doivent de se poser des questions et de poser des questions sur TOUT pour aborder ce problème, chercher à le comprendre,  et cesser d’argumenter entre elles et/ou avec les personnes blanches, pour savoir qui a raison ou tort. Car soit le racisme existe, soit il n’existe pas. Il s’agit de révéler la VÉRITÉ.

Les personnes blanches sont celles qui a ce jour sont toutes suspectes car le racisme est la suprématie blanche et est pratiquée par au moins une personne blanche sans qu’il soit connu avec précision qui.
Les personnes blanches ne peuvent rendre responsables les personnes non-blanches des crimes commis au nom de ce système qu’est la suprématie blanche, car une personne non-blanche est motivée par le système de la suprématie blanche, est un prisonnier de guerre. Toute personne non-blanche à ce jour étant éduquée et conditionnée pour servir le système, à être victime, aussi les responsables sont ceux aux commandes de ce systèmes ils sont ceux qui ont la plus grande influence.

Citation :  « Durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) toute personne blanche en capacité d’être raciste probablement l’est ». Neely Fuller Jr.

Il est à considérer que les suprémacistes blancs font en sorte que les personnes non-blanches acceptent leur condition en les éduquant à favoriser le confort plus que produire de la JUSTICE, à rendre supportable une situation insupportable, à leur faire accepter l’inacceptable.

Citation : « Dans tout système socio-matériel dominé par les Suprémacistes Blancs (Racistes), les Suprémacistes Blancs sont responsables pour tous les actes injustes commis par les personnes qui sont sujets du pouvoir des Suprémacistes Blancs ». © Neely Fuller Jr

Il n’y a donc aucune raison de parler du racisme sans considérer qu’il est question de régler principalement ce problème majeur responsables des désastres commis sur la planète entre les individus, et que toute discussion concernant le racisme, et même lorsqu’il n’est pas mentionné, se doit permettre de trouver des solutions, hors de cette considération toute conversation est inutile car maintient le problème en état, ce qui là aussi est inefficace, car le racisme en tant que problème ne peut continuer à exister, il mérite d’être éliminé.
Pourquoi ?
Parce qu’à ce jour il n’est rien qui ne soit pas influencé par le racisme, le monde étant dominé par cette seule et unique idéologie, une idéologie qui éduque 24/24 et 7jours/7 l’ensemble des individus de la planète.  Un système qui favorise les personnes blanches et est au détriment des personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine d’activité et relationnel. Que ce soit entre personnes non-blanches entre elles, et entre personnes blanches et personnes non-blanches ce système est cause de désastres. Les preuves sont là et manifestes tous les jours il suffit de regarder et de chercher à comprendre pour s’en rendre compte, car même lorsqu’il n’est pas mentionné le racisme est là. Il est l’unique écosystème idéologique qui domine la planète, il en existe pas d’autre et demeure à ce jour imbattable, car est un mystère pour les victimes.
Aussi approcher le racisme de manière scientifique est une NÉCESSITÉ, son existence s’explique. Pour régler ce problème il faut le comprendre.
Regarder méticuleusement ceux que font les personnes et poser des questions sur tout et surtout sur l’usage des mots. Car le « diable » se cache dans les détails ».
Ce système étant conçu pour affaiblir les personnes non-blanches quoi qu’elles fassent et où qu’elles puissent se trouver.

Citation : « On ne peut pas modifier  le mal, on se débarrasse du mal« . Neely Fuller Jr

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s