POURQUOI IL N’EST PAS LOGIQUE DE HAÏR UNE PERSONNE BLANCHE ET POURQUOI IL EST LOGIQUE D’INCITER TOUTE PERSONNE BLANCHE À PRODUIRE DE LA JUSTICE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

POURQUOI IL N’EST PAS LOGIQUE DE HAÏR UNE PERSONNE BLANCHE, ET POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR LES VICTIMES NON-BLANCHES D’INCITER TOUTE PERSONNE BLANCHE QUI SE DIT OU PAS RACISTE DE PRODUIRE DE LA JUSTICE.

Il est recommandé d’éviter de confondre la haine qui est le fruit de l’émotion et donc instable, irréfléchie, au racisme qui est la suprématie blanche qui est un concept idéologique une pensée, structuré, réfléchie,  conçue spécifiquement pour permettre, autoriser,  toute personne blanche qu’elle le reconnaisse ou pas,  à pouvoir et devoir dominer et maltraiter directement et indirectement et ce en toute circonstance et quel que soit le domaine d’ activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre) sur une base quotidienne, toute personne classifiée comme non-blanche (noire, jaune, rouge, beige, etc.) du fait de sa couleur de peau et ce quel que soit l’endroit de la planète.
Comprendre cela est fondamental pour se prémunir de cette confusion qui nuit à la compréhension de ce problème majeur qu’est la suprématie blanche (racisme). Le racisme est une idéologie qui sert à donner du pouvoir à des personnes sur d’autres personnes et ce sur une base qui est la couleur de la peau ce qui en la circonstance est incorrect. Aucun individu ne devant cherchant à dominer un autre individu et qui plus est par rapport à la couleur de la peau, et en plus construire pour utiliser un système idéologique qui serve à supporter cette pensée structurée et réfléchie.

« Les personnes non-blanches victimes du racisme, n’ont pas à détester une personne blanche du fait de sa couleur de peau. Se laisser dominer par ce sentiment est donner du pouvoir au racisme, et n’est en rien régler le problème du racisme. Elles se doivent de comprendre qu’en faisant cela elles participent à renforcer le racisme, alors que ce qu’il y a à faire est de comprendre que c’est ce système de pensée, cette idéologie qui doit disparaitre. »

Les individus sont des êtres d’éducation avant tout, et des êtres éduqués dans un contexte idéologique surtout. Tout individu a le droit à l’existence dès lors qu’il naît, aussi nul n’a haïr une personne du fait de son existence et du fait de son apparence, fusse t-elle transparente. Cependant Il est logique de faire comprendre à une personne que son existence à autant de légitimité que l’existence de l’autre, et que cette existence ne peut avoir de sens si elle ne produit pas de JUSTICE.

Dans un monde dominé par la suprématie blanche qui est le racisme, les personnes blanches sont des êtres qui comme tous les autres êtres existent, le problème de leur existence est lié à leur conception du monde et des relations qu’elles entretiennent avec les autres personnes classifiées non-blanches dans le monde. Une relation qui à ce jour demeure désastreuses car basée sur un pouvoir qui ne sert pas à produire de la JUSTICE mais à maintenir en place un système de non-justice au sein duquel toute personne non-blanche est contenue dans une prison idéologique limitant et réduisant ses capacités. Une prison idéologique au sein de laquelle il est admis que cette personne non-blanche est sujet à être dominé et maltraité du fait de sa couleur de peau, et qu’elle est éduquée à faire de même car ainsi elle participe à maintenir en place un système qui pour elle est à son détriment.

Peut-on blâmer / détester un zèbre pour ses rayures, ou un crocodile pour sa peau ?
Aussi est-il logique de mettre en place un système de pensée qui veuille que dès lors que votre peau est sombre vous devez subir de la maltraitance ?
Car c’est cela que prône le Racisme qui est la suprématie blanche, et cette pensée est celle qui à ce jour domine entièrement le monde. Et ce au bénéfice des personnes blanches en charge des affaires des personnes non-blanches de la planète, et au détriment des personnes non-blanches sujets/Victimes/servants(es) des personnes blanches car évoluant au sein d’un système dédié à la gloire des personnes blanches et ce quel que soit le standing de toute personne non-blanche (noire) dans la dite « échelle sociale ».

Les personnes non-blanches n’ont pas à détester les personnes blanches, et les personnes blanches n’ont pas à détester les personnes non-blanches. Cependant les personnes blanches savent que leur système est un système coercitif pour les personnes non-blanches qui sont dans le système de la suprématie blanche désignées et classifiées comme « inférieures » et ce quoi que fasse la personne non-blanche. Il lui est refusé d’être un être à part entière et d’exister pour ce qu’elle est à savoir une personne avant tout.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demeurer en état de veille et de vigilance envers toute personne blanche en capacité d’être un/e raciste.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demander et non d’exiger ( Pour exiger il faut pouvoir être au pouvoir et être en mesure de l’exercer ) des personnes blanches qu’elles cessent de pratiquer le racisme qui est la suprématie blanche.

⇔ Par conséquent les personnes non-blanches ont le devoir et ce durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme de demander aux personnes blanches qui se disent ou pas racistes de compenser par ce qui est à produire à savoir produire de la JUSTICE.

À CE JOUR DANS CE SYSTÈME LES PERSONNES NON-BLANCHES SONT DES PRISONNIERS, DES ENFANTS,  NE SONT EN CHARGE DE RIEN N’ONT AUCUN RÉEL POUVOIR, SONT LES SUJETS ET LES ESCLAVES DE CE SYSTÈME IDÉOLOGIQUE.

COMPRENDRE DANS UN MONDE DOMINÉ PAR LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME QUE :

Durant le système de la suprématie blanche :

Toute personne blanche qui ne dit pas la vérité à une personne non-blanche, ne serait-ce qu’une fois, devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche qui retient une information constructive pour une personne non-blanche devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche qui décide délibérément et volontairement de nuire une personne non-blanche en faisant circuler de fausses information sur une personne non-blanche devient d’autorité un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche mâle qui incite une personne non-blanche femelle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche femelle qui incite une personne non-blanche mâle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche mâle qui incite une personne non-blanche mâle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  et non plus un *suspect raciste.

Toute personne blanche femelle qui incite une personne non-blanche femelle à avoir des relations sexuelles avec elle durant l’existence de la suprématie blanche (racisme)   devient d’autorité  un raciste et non plus un *suspect raciste.

le racisme est un système incorrect basé sur l’idée d’une relation de pouvoir de toute personne blanche sur toute personne non-blanche qui du fait qu’elle soit classifiée non-blanche est considérée « inférieure » . Aussi tout acte sexuel ayant lieu dans un tel contexte ne peut avoir de réel valeur mais tend à semer plus de confusion dans l’esprit de la victime non-blanche.

Toute relation sexuelle ayant lieu entre une personne blanche et une personne non-blanche y compris tout acte anti-sexuel (appelé homosexuel)  est à considérer et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) comme de l’abus sexuel entre un « adulte » à savoir la personne blanche, et un enfant à savoir la personne non-blanche c’est une molestation. Un acte anti sexuel demeure anti sexuel même durant l’existence de la JUSTICE car est anti sexuel de fait. L’acte sexuel est et a pour fonction fondamental la reproduction entre un mâle et une  femelle entre deux personnes de sexes complémentaires et égaux.

Définition : *Suspect Raciste car durant l’existence de la suprématie blanche qui est le racisme toute personne blanche en capacité probablement est  un(e),  raciste du fait qu’il est à ce jour impossible de définir avec précision qui l’est et ou ne l’est pas d’entre elles, de plus pour qu’existe un tel système il faut au moins qu’il soit pratiqué par au oins une personne blanche. C’est de la LOGIQUE et rien de personnel.

Haïr un personne blanche n’est en rien régler le problème mais le rendre plus vivace.
Les personnes blanches entre elles sont capables de faire preuve d’une extrême violence, ce sont des maîtres en matière de violence ( la preuve est leur capacité de produire des armes de destruction massive ce jour inégalées en terme de capacité de destruction), et incitent les victimes à les copier, les imiter afin de semer plus de confusion et de contrarier tout esprit de discernement tout en les faisant participer à un arrangement tragique, renforçant plus qu’il n’affaiblit ce système.

Les victimes non-blanches, n’ont pas à copier ce système  mais à l’étudier afin de comprendre le monde qui leur est proposé et ce qui leur est enseigné ou demandé de reproduire, de suivre et observer le Résultat. Un résultat qui est soit constructif soit non-constructif, un Résultat qui produit de la JUSTICE ou n’en produit pas.

Il n’y a pas à haïr une personne blanche mais à la persuader de favoriser un monde de JUSTICE.

Il n’y a pas à haïr une personne blanche mais à lui POSER DES QUESTIONS :

QUESTIONS  :

*   » Bien! vous avez fait votre constat, aussi que proposez vous que je fasse, ou que  proposez vous nous fassions pour régler ce problème ? »

*   » Avez-vous une solution ? Et si vous n’en avez pas une qui en possède une ? »

*   » Vous êtes mon éducateur, vous avez fait de moi ce que je suis, j’ai été dans vos écoles, j’ai reçu votre éducation, , vous me trouvez stupide, ignorant, bête, semblez  insatisfait de ce que vous avez produit en m’éduquant, alors que comptez vous faire de moi ? »

*   » Que comptez vous faire avec moi ? »

*  » Que comptez vous faire contre moi ? »

*  » Étant donné que vous êtes celui/celle en charge des affaires du monde et de mes affaires, et que vous me demandez à moi qui suis un « ignorant » de résoudre ce que vous avez mis en place moi qui n’ait aucun pouvoir Pourquoi faites vous cela ? »

*  » Que voulez-vous, un monde dominé par la JUSTICE ou un monde dominé par le Racisme ? » Pourquoi ?

*  » Vous dites que le racisme n’existe pas alors comment se fait il qu’à ce jour les personnes non-blanches doivent demeurer sujets des personnes blanches et qu’il soit fait mention de couleur de peau dès lors qu’il est question de relations entre personnes blanches et personnes non-blanches ? »

*  » Si cela n’est pas du racisme, qu’est ce donc ? » Parce que aussi loin que l’histoire remonte les personnes blanches se considèrent comme une « race supérieure » et se veulent suprêmes du fait de leur couleur de peau ? »

*  » Qui a institué cette idée que la couleur de peau du fait qu’elle soit blanche soit un gage de supériorité ? »

*  » Si ce n’est pas du racisme pourquoi alors considérer toute personne non-blanche comme une personne de « race inférieure » ?

Croire en la race n’est-ce pas croire au « racisme ? »

*   » Comment allez vous vous comporter avec moi et pour produire quoi ? »

*  » Quel est votre objectif ultime ? »

La RACE est le RACISME, et le racisme est une relation de pouvoir dynamique exercé par les personnes blanches (suprémacistes blancs /hommes et femmes racistes) qui croient et défendent et sont en capacité de le pratiquer sur l’ensemble des personnes non-blanches de la planète, et ce dans tous les domaines d’activité, car,  quand vous contrôlez une personne dans toutes ses activités vous êtes aux commandes de cette personne, vous la contrôlez ( qui contrôle vos symboles et votre pensée vous contrôle) ce qui à ce jour est le cas de personnes non-blanches commandées par les personnes blanches directement et indirectement et même symboliquement, car évoluant dans un système IDÉO-LOGIQUE conçu pour et par les personnes blanches afin de contrôler et de dominer toutes les personnes non-blanches (noires), un contrôle qui est effectif en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre. Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes et ou suspects racistes) sont celles qui prennent les décisions finales de près ou de loin, et de fait imposent leur « suprématie » sur l’ensemble de la planète une suprématie qui produit de la non-justice.

IMPORTANT : Toute personne blanche qui est en capacité d’être raciste probablement en est un(e). Il/elle  est de fait un suspect raciste. Rien de personnel cela est logique.

IL EST QUESTION DE JUSTICE.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

2 réflexions sur “POURQUOI IL N’EST PAS LOGIQUE DE HAÏR UNE PERSONNE BLANCHE ET POURQUOI IL EST LOGIQUE D’INCITER TOUTE PERSONNE BLANCHE À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

  1. Hello,

    My name is Tim and I found out about your efforts from Nancy Maluba. i am in the process of starting a project in Africa that focuses on making african Nations completely independent of European control and would like to discuss potentially with you the project. Nancy thought it would be a great idea for me to contact you and if you are available for a 30 minute phone call over skype that would be great. For correspondence my email is as follows: tafricajones@gmail.com

    Look forward to hearing from you.

    Tim

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s