« REPLI IDENTITAIRE »


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quels que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

« REPLI IDENTITAIRE ».

Citation :  » Il est important que toute personne de l’univers connu comprenne que la Suprématie Blanche  (Racisme) est un « système mondial » de domination et de maltraitance délibérément conçu pour dominer et maltraiter les personnes classifiées comme Non-Blanches – en tous temps, en tous lieux,  et dans tous les domaines d’activité. » Neely Fuller Jr.

Aussi quoi que pense, dise et fasse un suprémaciste blanc (raciste) il le fait pour en tirer plaisir, gloire et gain matériel, car quoi qu’il pense dise et fasse et/ou ne dise pas et ne fasse pas, quoi qu’il en soit pour lui cela doit au final servir son système et le renforcer afin de le maintenir en place. Il sait quoi dire et quoi faire pour que réagissent les victimes dans son système (qui est l’unique système en place) que sont les personnes non-blanches particulièrement les plus exposées car les plus foncées que sont les personnes dites « noires », et ce pour un plus grand plaisir. Voir ses victimes s’agiter, se disputer, s’entretuer, souffrir et s’agiter est pour lui source de « bonheur » de « joie » car cela est sa raison de vivre. Les dominer et les maltraiter est sa raison de vivre.

*Celui qui est informé d’un danger et qui n’en informe pas autrui, cause du tort à autrui, cela n’est pas l’aider. Le Racisme qui est le système idéologique de la suprématie blanche, pour toute personne non-blanche est un danger mortel, par conséquent il du devoir de celles et ceux parmi les personnes non-blanches, victimes, qui sont informées, de faire passer le message, d’en informer d’une manière ou d’une autre de l’existence de ce danger aux autres personnes non-blanches qui semblent ignorer son existence, ou ne pas comprendre ce qu’est et comment fonctionne le racisme et, en quoi l’existence du racisme est pour elles un danger mortel. Ne pas informer dans une telle circonstance est équivalent à de la non assistance à personne en danger.

« Qu’attendre d’un système conçu pour produire une chose, si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été conçu ? »

*Un monde qui exclut chaque jour des millions de  personnes non-blanches, devant quitter leurs dits pays,  et ce avec des méthodes qui font froid dans le dos. Un monde au sein duquel il est question et propagée l’idée de Quotas pour les  personnes dites non-blanches (noires, jaune, rouge, beige, brune, etc) au travail, dans les bureaux, dans la musique, dans le cinéma, dans l’industrie, en simple dans tout, et ce quel que soit les domaines d’activité, qu’est ce qu’implique en son sein cette idée de quota n’est ce pas une forme de « repli identitaire » ? Un monde qui met les individus dos à dos.

Durant l’existence du système idéologique de la Suprématie Blanche (Racisme) les personnes non-blanches et particulièrement celles classifiées comme « noires » se doivent de comprendre que quoi qu’elles feront et diront, et ce quel que soit le domaine d’activité, qu’elles seront toujours une cible privilégiée, car elles sont la cible qui a été définie pour qu’existe un tel système, la raison d’être ce système, qui veuille que toute personne dès lors qu’elle est classifiée comme non-blanche doive subir de la domination et de la maltraitance, qu’elle demeure un sujet, une victime, un servant de ce système conçue et ce dès le départ à son détriment. Aussi n’ont elles pas à être surprises, ni offusquées, d’observer ce qu’elles observent quoi qu’elles fassent et disent. Les Suprémacistes Blancs trouveront et chercheront toujours un prétexte pour que cela soit au détriment des personnes non-blanches et servent en même temps à renforcer le système de la suprématie blanche.

Tout au plus se doivent elles de considérer la situation au mieux poser des questions et trouver des solutions.

Que veut dire « Repli Identitaire » ? Qui plus est dans un système ou toute personne non-blanche se retrouve sur un même pied d’égalité du fait qu’elle soit non-blanche et donc victime de fait d’un système qui en fait un prisonnier.

Est ce que dès lors que deux personnes qui ont des choses à partager par affinité sont dans un repli identitaire ?

Qu’est ce qu’un repli identitaire ?

Où ? Quand ? Comment ? Dans quelle mesure ? Et comment le mesurer ?

Est ce qu’un groupe de personnes blanches qui se rassemblent dans un lieu à un moment donné font du repli identitaire ? Si oui comment ? Si non Pourquoi ?

Est ce que des personnes qui font du nudisme et refusent des personnes qui ne font pas du nudisme sont dans un repli identitaire du fait qu’elles pratiquent le nudisme ?

Quel rapport entre un repli et une identité ?

Qu’est ce qui est et n’est pas identitaire ?

Est ce que la couleur de peau est une identité ? Pourquoi ? Et pour produire quoi ?

Pourquoi quand des personnes blanches sont entre elles cela est un rassemblement et quand des personnes non-blanches se mettent entre elles cela est un repli identitaire ?

Les suprémacistes blancs sont des spécialistes pour créer la confusion et créent des labels qui n’ont pour seule et unique fonction que celle de continuer à maintenir leur domination et à maltraiter les personnes non-blanches, l’idée étant de faire en sorte qu’elles subissent d’une manière ou d’une autre les assauts répétitifs et journaliers de personnes qui pour le maintien de leur système ne cessent de favoriser de l’hostilité y compris par des appellations et des labels justifiant de l’existence de leur système. Et aussi ne peuvent s’empêcher pour garder ce maintien de favoriser la confusion.

Ce qu’il y a à comprendre est que dans ce système il n’est pas autorisé aux prisonniers de faire et de penser quoi que ce soit qui ne fasse en amont l’objet d’un aval de la part de leurs geôliers qui en la circonstance sont les suprémacistes blancs. Elles se doivent d’obéir et d’exécuter les ordres et non prendre de l’initiative, sauf si cela sert à renforcer le système de la suprématie blanche (racisme) et  le maintenir en place.

Comme le ferait un bon esclave fier d’être esclave, celui dont l’esprit aura été le plus endommagé et le plus ravagé par son maître, un esclave satisfait de sa condition d’esclave.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, en abordant cela de manière logique et non-émotionnelle, car il s’agit d’un système idéologique et cela est à considérer sérieusement.

Cette polémique sert avant tout les suprémacistes blancs car ils sont ceux qui crient aux loups pour mieux dissimuler leurs véritables intentions, de plus s’en amusent.

« Quand une personne se met à parler fort souvent cela est pour masquer une chose dont elle souhaite garder le secret car en est souvent l’instigatrice ».

Si repli il y a du point de vue de certaines personnes blanches,  c’est surtout d’observer une réaction par rapport au racisme de la part de ces personnes non-blanches dont il est fait mention de repli, car toutes ces manifestations/réactions ne font que prouver avec force l’existence de ce problème qui met tout le monde mal à l’aise, et est tenu sous silence plutôt que de chercher à le résoudre. Si les personnes classifiées comme « noires » se rassemblent et qu’il est pris comme prétexte la couleur de la peau pour les montrer du doigt, cela montre et prouve l’existence du racisme, car il s’appuie sur ce système d’évaluation. Alors que nul individu ne devrait chercher à exister par et au travers de cela, or le racisme qui est la suprématie blanche a généré un monstre qui du fait de son existence génère de la monstruosité. Cette monstruosité incitant les personnes non-blanches à devoir prouver qu’elles sont noires, ce qui est une erreur. Une couleur de peau ne peut définir ce que pense dit et fait un individu. Cela est augmenter le degré de confusion, et maintient le statu quo.

Le racisme est un monstre, une monstruosité, car oblige des personnes à faire des choses qu’elles ne devraient pas faire, et cela est à observer aussi. Tant du côté des victimes que du côté de celles et ceux qui en ont fait des victimes, victimes obligés de chercher des solutions dans un monde qui les nie car n’ayant apparemment pas la « bonne » couleur de peau.

Ce dit « repli identitaire » comme il été nommé, n’est rien d’autre qu’une autre réaction  des victimes que sont les personnes non-blanches, au racisme et rien d’autre. Ce dit repli qui en fait est une réaction,  n’est nullement nouveau car existe depuis que ce système est en place. Un système qui a été conçu pour générer de horreurs et du chaos parmi les personnes non-blanches et ce pour le profit de l’ensemble des personnes blanches qu’elles le reconnaissent ou pas et pour celui des suprémacistes blancs (racistes). Qui lui même a nourri et nourrit ce repli, ce système étant un mépris manifeste à l’encontre de personnes du fait de leur couleur de peau, incitant et motivant ce repli.

Un dit repli identitaire, car une fois de plus, et comme souvent,  les suprémacistes blancs (racistes) se veulent ceux et celles qui déterminent les choses sur la planète pour l’ensemble des personnes que sont les personnes non-blanches leurs sujets, et ce afin de mieux les dominer et les maltraiter  du fait de leur couleur de peau.

Ce dit repli identitaire en vérité est un nouveau coup porté aux victimes pour leur faire comprendre qu’elles n’ont nul pouvoir et qu’elles se doivent de ne rien faire sans l’aval de celles et ceux aux commandes à savoir les suprémacistes blancs (racistes).

Aussi il n’y a pas à être, surprises, choquées, indignées, révoltées, il y à a PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE,  sur une base quotidienne 24/7 et ce en toutes circonstances, et dans tous les domaines d’activité au sein desquels sont impliqués les individus de la planète.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s