POURQUOI CESSER DE SE CONSIDÉRER NOIR/BLACK. PENSER DIFFÉREMMENT.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches  qui du fait de leur couleur de peau, sont victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quels que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets de l’idéologie dominante des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Un esprit qui est dominé par la perversion, ne peut produire autre chose que de la perversion, quoi qu’il pense, dise, et fasse, tout ce qu’il concevra sera affecté d’une manière ou d’une autre, directement et indirectement par cet état d’esprit. Le système de la suprématie blanche est un système pervers qui produit, éduque en toute logique à de la perversion et ce même quand cela n’en parait pas  être en surface. Les personnes non-blanches devraient et se doivent de rester sur leurs gardes et ce tant qu’elles évolueront au sein de ce système qui est conçu pour les empêcher d’avoir de l’harmonie, et de sortir de leur condition de prisonniers,  et ce quoi qu’elles veuillent faire entreprendre, quel que soit ce qui leur est proposé par celles et ceux qui les dominent, et quel que soit le domaine d’activité : économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe, guerre.


 »Une pensée « monstrueuse » peut elle générer autre chose qu’une idéologie « monstrueuse » et donc générer autre chose que des monstres et des monstruosités » ?

Titre :

POURQUOI CESSER DE SE CONSIDÉRER NOIR/BLACK. PENSER DIFFÉREMMENT.

maxresdefault.jpg

Dans un monde dominé par le système de la suprématie blanche (Racisme), qui est la domination et la maltraitance de toute personnes classifiée et  considérée du fait de sa couleur de  peau comme noire, jaune, rouge, brune, donc non-blanche, couleur de peau qui fait d’elle un captif au sein de ce système idéologique, couleur de peau dont elle n’est pas responsable, alors que ce système a été conçu pour valider que cette couleur de peau (noire, jaune, rouge, brune) est un justificatif autorisant des actes de violence grossiers et subtils et ce à tous les niveaux, en toutes circonstances, par toutes  celles et tous ceux (hommes et femmes racistes) qui défendent et croient en ce système, et sont en capacité de le faire, de le pratiquer. Un système conçu pour être au détriment de toute personne non-blanche de manière directe et indirecte.

Dans un monde dominé par le système de la suprématie blanche (Racisme) la volonté de vouloir pour certaines personnes non-blanches de continuer à prôner « Nous les blacks », « Je suis Noir et Fier », « Black Music », « Black ceci, black cela, noir ceci, noir cela… » Qui soit dit en passant est une couleur mais pas une vérité. Car aucune couleur n’a de pouvoir, une couleur est une couleur. En quoi la couleur est elle responsable de ce que produit un individu ?

Dans un monde dominé par le système de la suprématie blanche (Racisme) ne serait-il constructif de cesser de vouloir se définir par sa couleur de peau, pour enfin enclencher un changement notable et fort,  de décider de ne rester que sur ce qui réellement compte, à savoir les actions de l’individu  et les résultats des actions de l’individu et ce peu importe son apparence, qui au final ne sont que de deux ordres, qui sont soit constructifs, soit non-constructifs.

*Pourquoi cesser de se considérer « Black »/ »Noir » ?

D’une part parce que accepter de se laisser enfermer dans cette catégorie »Black » est valider cette idéologie qui est conçue pour promouvoir l’idée que le fait d’être noir serve de raison d’existence à cette idéologie. Et par voie de conséquence maintenir à son détriment le racisme sans le savoir.

D’autre part parce qu’à ce jour se dire Black ne veut rien dire en terme pratique et fonctionnel, car ce qui compte du début à la fin de la journée est ce que produit l’individu et ce même transparent, sa couleur n’ayant rien à voir avec ses actes.

Trop souvent promptes  à favoriser l’apparence,  à vouloir  prouver que leur couleur de peau à a voir avec leur savoir,  et ce qu’elles font (ce qui là encore est renforcer ce système raciste, qui classifie les individus selon la couleur de leur peau) , plutôt que de favoriser   ce que produit l’individu, se trouverait-il être « transparent« .

*Pourquoi cesser de se considérer « Black »/ »Noir » ?

Pour se concentrer sur ce qui est produit par l’individu, et qui logiquement parlant n’a rien à voir avec la couleur de la peau, la couleur de la peau n’influence en rien ce que produit un individu, seule la pensée est déterminante, car elle est celle qui guide l’individu, de plus là aussi une pensée n’a aucune couleur, ce qui veut dire que la pensée n’est pas non plus liée à la couleur de peau.

De plus à bien y regarder de prés vouloir défendre sa couleur de peau en tant que personne qui se défend d’être Black/Noir est donner plus de force à ce système, cela est faire briller ce qui est un boulet pour elles dans ce système dans la mesure ou cette distinction basée sur la couleur de la peau, émane du même système qui est conçu contre elles, et que cette distinction lorsqu’elle est revendiquée est s’exposer délibérément aux suprémacistes blancs qui disent :
 » Nous avons fait de toi un « Black/Noir » un prisonnier, et tu t’en vantes, tant mieux, cela nous arrange car c’est exactement ce que nous voulons, à savoir, que tu acceptes ta condition, le label, de « Black/Noir » afin de nous permettre de faire ce que nous faisons, car ne prison tu reçois un traitement de prisonnier. Car dans notre système cette classification a été fabriquée pour maltraiter et dominer celles et ceux que nous classifions ainsi, alors si tu t’en vantes cela est encore mieux, tu nous donnes là des raisons de continuer à faire ce que nous faisons, tu renforces notre système, qui s’appuie sur ce principe simple et unique ».

*Pourquoi cesser de se considérer « Black »/ »Noir » ?

Parce qu’il est temps de sortir de cette BOÎTE, de sortir de cette idée, de cesser de vouloir se distinguer par cette dénomination  de « Black/Noir » pour enfin devenir des personnes, des individus qui fonctionnent non pas en fonction de leur apparence mais en fonction du résultat de ce qu’elles produisent, qui se doit et ce particulièrement pour ces personnes qui se veulent »Black/Noir » constructif et ce quel que soit la situation.
Tourner définitivement le dos à cela et ce tant qu’existera ce système raciste.

*Pourquoi  cesser de se considérer « Black »/ »Noir » ?

Parce que la seule et unique raison à ce jour qui soit de vouloir se dire et se définir comme une personne dite « Black/Noir » serait que celui/celle qui se servirait de cette distinction produise dans son quotidien où qu’il soit et ce 24/7 de la JUSTICE dans toutes ses actions.

EST-CE LE CAS ?
QUELLES SONT LES PREUVES ?

PRODUIRE DE LA JUSTICE   dans tout ce qu’elles entreprennent et entreprendront seules ou en groupe, quel que soit le domaine d’activité que ce soit en :
Économie (usage de temps et de l’énergie)
Éducation (qui est le processus d’apprendre)
Divertissement
Politique (qui est échange d’opinions entre les personnes, car pas de personnes pas de politique)
Travail (qui est inhérent à toute activité, tout activité est travail respirer est travailler, parler est travailler)
Loi (qui est ce qui est au moment où cela est)
Religion (qui est la croyance appuyée par des action)
Sexe qui est la relation entre un mâle et une femelle et pas nécessairement la copulation qui est un acte sexuel qui sert avant tout à la reproduction)
Guerre (tout conflit est une guerre en soi) .

PRODUIRE DE LA JUSTICE dans toutes leurs relations avec elles et autrui, avec elles et leur environnement, avec elle et leur corps, avec elles et tout ce qui constitue la planète  et leur être, et leur permet de vivre, de respirer, de manger en harmonie. En faisant cela elles affecteront réellement la prison en érodant les murs qui la constituent, de murs qui sont les principes qui servent de ciment et qui  bâtissent celle-ci à savoir la non-justice.

Parce que la production de la JUSTICE est ce que ne veulent absolument pas les suprémacistes blancs (Racistes), qui font tout et incitent l’ensemble des personnes non-blanches (noires) à rester dans ces catégories de couleur de peau, qui certes flattent l’égo de ces dernières, mais ne sont en rien une solution viable pour contrer le racisme.
Le suprémaciste blanc ne veut pas de cela, au contraire il dit :
« Sois noir, amuse moi, accepte d’être ce que j’ai fait de toi et complais toi dedans, car plus tu adhéreras et nourrira cette idée, plus tu me donneras des raisons de continuer à te maltraiter et à te dominer car c »est pour cela que je t’ai défini comme tel , j’ai fait de toi un « noir » et tu me remercies en te vantant de cela. Si tu savais…. »..

Il semble par conséquent pour toutes ces personnes non-blanches (particulièrement celles qui se qualifient de « Black/Noir ») qu’il est plus que nécessaire de commencer à considérer tous ces paramètres,  de considérer les principes actifs de ce contexte idéologique global, au sein duquel elles sont inscrites bien que se disant, se faisant  appeler, et voulant être reconnues comme  « Black/Noir ». Considérer ce contexte idéologique qui a ce jour est pour elles une véritable prison, un champs de bataille, ayant pour nom le système de la suprématie blanche (Racisme).

Qu’elles cessent de prétendre quoi que ce soit,  car sont loin d’être ce qu’elles disent être, et ce encore moins quand elles sont encore sujets du système de la suprématie blanche, système dont à ce jour aucune d’entre elles n’est sortie, ni ne sait apparemment comment faire pour en sortir et encore moins faire en sorte qu’il disparaisse. Et si cela avait été le cas alors pourquoi existe encore le racisme, et pourquoi sont elles encore dominées ?

Que toute personne classifiée non-blanche cesse de vouloir prouver qu’elle est « Black/noire » et qu’elle se focalise sur ce qu’elle fait qui se doit d’être constructif  en même temps qu’elle se focalise à produire de la JUSTICE.
Compte tenu de la situation cela est plus qu’une nécessité mais un devoir.
Elles ne perdront rien bien au contraire.

*Pourquoi cesser de se considérer « Black »/ »Noir » ?

Pour devenir un être UNIVERSEL puisque faisant partie de L’UNIVERS, en décidant de sortir de la boîte dans laquelle elles se trouvent, cette boîte de classification dont elles s’enorgueillissent alors qu’elles devraient tout faire pour en sortir, la faire disparaitre une fois pour toute.

A ce jour les personnes non-blanches  se vantent de leur couleur de peau, mais n’ont encore pas accompli ce qui doit l’être.
Que n’ont pas accompli quoi ?

ELLES N’ONT PAS ACCOMPLI CE QUI EST À ACCOMPLIR À SAVOIR ACCOMPLIR LE  REMPLACEMENT DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE. ET CELA EST SOIT VRAI SOIT FAUX.

Par conséquent qu’elles cessent de s’exhiber leurs coiffures, leurs bijoux, leurs dits biens et dit confort, qu’elles cessent de demeurer « superficielles », cela n’a aucun sens dans un tel système et dans leurs situations qui est celle de prisonniers de guerre.
Qu’elles cessent de prétendre et d’afficher ce qu’elles ne sont pas.
Cette exhibition en quoi cela produit elle de la JUSTICE ?
Quelles sont les preuves ?
En quoi cette exhibition  aide t-elle réellement à éliminer le système de la suprématie blanche (Racisme) ?
En quoi cette exhibition  aide t-elle réellement à régler leurs problèmes ?

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com

Une réflexion sur “POURQUOI CESSER DE SE CONSIDÉRER NOIR/BLACK. PENSER DIFFÉREMMENT.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s