SEXISME.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Titre :

 SEXISME.

Extrait traduit en français du United Independent Compensatory Cide/System/Concpet et textbook, workbook for thought speecha and/or action for vicitms of racisme (White Supremacy) Exapanded and revisde version © 2017 :

« Le sexisme est la pratique de mâles maltraitant des femelles parce qu’elles sont des femelles, et ou des femelles maltraitant des mâles parce qu’ils sont mâles.
Le Racisme qui est la Suprématie Blanche est la pratique de personnes blanches (durant l’existence de la Suprématie Blanche) maltraitant des personnes non-blanches à cause de leur couleur de peau. , ou facteurs « associés avec » la couleur de ces personnes. Si le « Sexisme » était plus fort que le racisme, les femmes blanches auraient éliminé la Suprématie Blanche en refusant d’aider les hommes blancs qui pratiquent la Suprématie Blanche contre les femelles non-blanches.
Notes : Beaucoup de femmes blanches prétendent qu’elles ne souhaitent pas  être partenaires d’hommes blancs qui sont dans le commerce de la Suprématie Blanche. Elles font cela d’une manière très trompeuse. Elles font cela dans le but e continuer à dominer et confondre les personnes non-blanches femelles et les personnes non-blanches mâles. Elles disent qu’elles n’ont rien à voir avec ce que font les hommes blancs.

Aussi longtemps que la Suprématie Blanche existe, savoir et comprendre qu’il est pas question et ce combien les personnes blanches hommes et femmes pourraient se battre entre elles, ou en d’autres manières d’être en conflits  entre elles, il est mieux et correct de croire que l’attraction la plus importante qu’elles ont pour elles est basée sur le désir de continuer le Système de la Suprématie Blanche ». Neely Fuller Jr




41784_vignette_6octobre1979.jpg

75217702.jpg

Question : Une personne blanche peut elle être une dite « féministe » et être une raciste ou suspect raciste par devant une personne non-blanche ?

Avant de répondre à cette question il convient de réfléchir à ces deux choses et de voir en quoi elles sont différentes ou pas et voir en quoi le fait de les associer ou pas peut semer de la confusion dans l’esprit des personnes non-blanches victimes du racisme.
Le « féminisme » qui est une réaction des personnes blanches de sexe féminin du fait du traitement qui leur est infligé par les personnes blanches de sexe masculin, ne peut être associé au racisme. En effet les personnes blanches entre elles ne se font généralement aucun cadeau et ce même dans leurs relations entre hommes et femmes. Leur système de base étant basé sur l’idée de devoir maltraiter d’une manière ou d’une autre un autre individu, un système qui est de fait non-juste et produit de la non-justice, cela fait partie de leur mode opératoire et cela est à considérer.
Un mode opératoire qui appliqué et pratiqué envers les personnes non-blanches s’appuie sur leur système idéologique du racisme qui est la suprématie blanche.

Lorsque les personnes blanches de sexe féminin se plaignent et réagissent aux agissements de leurs partenaires personnes blanches de sexe masculin, ou l’inverse, les personnes non-blanches devraient se garder de s’y associer.
Le féminisme est une création des personnes blanches de sexe féminin en réaction aux agissements incorrects des personnes blanches de sexe masculin, et non pour éliminer le système de domination qu’est la suprématie blanche (racisme), en  y associant les personnes non-blanches, mais cette association en fait a permis  de les victimiser encore plus, d’en faire des associés, des complices, et les induire dans une plus grande confusion car cela a endormi l’esprit des victimes, l’a brouillé, elles ont été confondues.
Le féminisme si tant qu’il existe n’a pas su et n’a pas été en mesure, ni été conçu afin de remplacer voir de faire disparaitre  le système de la suprématie blanche qui est le racisme par un système de JUSTICE. Ce qui amène au deuxième point.

Une personne blanche qui se dit féministe peut en effet être suspecte raciste car elle sait que cela n’a rien à voir. Une personne blanche qui se dit féministe étant aussi éduquée à dominer et maltraiter une personne non-blanche du fait de sa couleur de peau. Et cela elle le sait d’autorité, il en va de l’existence et de la raison d’être de son système dont elle tire un avantage plus que certain et ce malgré les exactions de leurs compagnons à savoir les personnes blanches de sexe masculin.

Une personne blanche peut elle être une dite « féministe » et être une raciste ou suspect raciste par devant une personne non-blanche ? La réponse est OUI !

Nombreuses sont les personnes non-blanches qui ont eu à observer que leur dit collègue quand il se trouve qu’elle soit une personne blanche, dès lors qu’il s’agit de relation les considère comme inférieure et ce malgré qu’elles se disent toutes deux féministes et/ou sont associées dans des mouvements dits « féministe », si tant est que cela veuille dire quelque chose. Car :

Qu’est ce que être « féministe  »
Qu’implique t-il de penser, dire et faire au quotidien pour se dire féministe ?
Féministe pour produire quoi ?
Que mange, boit, une féministe pour se définir feministe ? Quand ? Où comment ?
Comment se comporte une dite féministe par devant une non féministe et ce pour quel résultat ?

Une personne blanche vous dira tout e t n’importe quoi pour vous confondre si vous êtes une personne non-blanche, car si il est une chose que ces personnes apprécient c’est de confondre, et de tromper leurs victimes, ce sont de terribles trompeurs. Ils  usent et en abusent sans limites de la tromperie et de la confusion. Allant même vous dire qu’elles compatissent et ont de la peine pour vous mais sans jamais remettre en question de manière profonde et sérieuse leur système et c’est cela que se doivent d’observer les victimes. Bien au contraire elles feront comme si elles ne comprennent pas, que cela est horrible mais que c’est ainsi, que c’est l’homme, qu’elles ne peuvent rien y faire.

Or ce que construit une personne peut être déconstruit par les personnes. Aussi il est correct de rester sur ses gardes et ce quoi qu’elles vous diront.

Il est nécessaire de Poser des Questions, car tous les problèmes sont résolus par le processus des questions et réponses, il est question de révéler la vérité.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffiné, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action, de schémas de perceptions et de symboles,  qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu principalement et uniquement pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement, en vue de maintenir en place ce système.

Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre, et envers, toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

NB : Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes) entraînent les personnes non blanches/noires à rester dans un rapport émotionnel/sentimental et non-constructif, par rapport à ce problème et ce afin de les détourner de l’essentiel qui est, se doit, et se devrait d’être, de remettre en question l’idéologie et les principes directeurs qui soutiennent ce système ayant  pour effet qu’aucune justice ne soit produite, alors que la JUSTICE est ce qui est à produire .

http://www.producejustice.com

CESSER DE PRÉTENDRE MAIS PRODUIRE CE QUI EST À PRODUIRE EN CHANGEANT NOS COMPORTEMENTS LA JUSTICE EST UNE PRATIQUE PAS JUSTE QU’UN SLOGAN

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre

CESSER DE PRÉTENDRE MAIS PRODUIRE CE QUI EST À PRODUIRE EN CHANGEANT NOS COMPORTEMENTS LA JUSTICE EST UNE PRATIQUE PAS JUSTE QU’UN SLOGAN.

De même que nous devons tout faire pour que disparaisse la suprématie blanche (Racisme) de même la dite « Culture Noire » que vantent les personnes blanches et non-blanches, se doit d’évoluer pour devenir autre chose qui donnerait naissance à un homme et une femme UNIVERSELS, et ce d’une part en se débarrassant de cette manie d’associer la couleur de peau et ce que fait l’individu, car ce que fait une personne n’a pas de couleur,  et n’est pas lié à sa couleur de peau, et d’autre part en éliminant de son quotidien toutes ces choses qui sont de véritables « déchets relationnels »,  vénérées sous ce label de dite « Culture Noire », et qui ne sont  nullement  à vénérer sous prétexte de faire partie de la dite « Culture Noire ». À commencer par cette manie de se rencontrer pour se rencontrer sans but constructif, de cette manie de nourrir les « cancans », en cessant de faire du bruit afin de se faire remarquer. En commençant par être sérieux avec les choses sérieuses et laisser de côté les chose stupides.

Se mettre à considérer comme priorité la production de la JUSTICE.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien en sera là ou cela devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre( qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure, et pas égale, à une personne blanche quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

 » La JUSTICE est l’antidote au poison qu’est l’injustice, éliminer le racisme qui est le problème majeur, est produire l’antidote qu’est la JUSTICE ». Le système idéologique de la suprématie blanche qu’est le racisme est l’injustice majeure qui se doit d’être éliminée une fois pour toute.

« Aucun bâtiment, aucun prix Nobel, aucune institution, aucun slogan, aucun label, aucun emblème, aucune organisation, aucun individu, aucune nation, aucun peuple et ou dit pays, toutes ces choses quelles qu’elles  soient à ce jour n’ont  produit de la JUSTICE, la JUSTICE pourtant est ce qui est à produire, et ce au-delà de tout. Produire de la JUSTICE doit être le fruit d’une volonté manifeste individuelle de chacun dans son quotidien, et ce à chaque instant. Produire de la JUSTICE  doit être une réelle Pratique, une HABITUDE. »

En tant qu’individu où que vous soyez, et quoi qu’il vous arrive d’être, compte tenu de la situation au sein de ce système, il est recommandé de faire en sorte d’être un véritable producteur de JUSTICE en pensant, parlant et agissant pour que celle ci soit produite.

À ce jour il n’est pas possible de produire cela hors du système de la suprématie blanche (racisme), qui est le seul et unique système en place sur la planète. Aussi cela doit se faire de l’intérieur, par son démantèlement total et définitif, en l’érodant jusqu’à sa disparition, car il n’existe nul autre endroit où aller pour le faire. Vous ne pouvez vous échapper d’une prison que parce que  vous vous trouvez à l’intérieur de la prison, autrement il n’est aucune raison de vouloir s’échapper si vous n’êtes pas prisonnier et/ou maintenu prisonnier.

La planète entière est une prison pour les personnes non-blanches, une prison idéologique conçue pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau, aussi se doivent elles de comprendre que ce qu’elles ont à produire ne peut l’être qu’à l’intérieur de cette prison au sein de laquelle elles sont maintenues en situation de confinement extrême,  et cela dans tous les domaines d’activité Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Produire de la JUSTICE ne doit pas être et ne doit plus être un slogan, produire de la JUSTICE se doit être une véritable pratique, une véritable religion, une véritable discipline, à produire sur une base quotidienne 24/7 en toutes circonstances, en tout temps en tout lieu, que la personne soit classifiée blanche ou non-blanche.

Les personnes non-blanches se doivent de cesser de participer à faire en sorte de continuer à être et ce à leur détriment des vecteurs de propagation d’une idéologie incorrecte et injuste, qui est l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) . Le point de départ de cette production de JUSTICE, demeurant l’action individuelle de chacun à vouloir la produire  dans son quotidien et dans son rapport à l’autre et aux choses.

Il est à noter que :  Les personnes non-blanches ne sont pas racistes, car elles sont les victimes du racisme du fait de leur couleur de peau dans ce système, tout au plus elles réagissent au racisme du fait qu’elles en sont les victimes du fait de l’existence de ce système.

Les personnes non-blanches se doivent de cesser de prétendre des choses qui n’ont pas de significations réelle dans les faits.

Citation : « Parler, et agir comme si la seule « raison » actuelle pour l’existence des personnes noires dans l’univers connu est de produire de la justice, et que tout ce fait et dit une personne noire soit pour ce but ». Neely Fuller Jr.

Par exemple :

Il ne s’agit plus d’avoir des prétentions, il s’agit de mettre EN PRATIQUE ce qui mérite d’être mis en pratique afin d’avoir et d’obtenir ce qui est attendu.

Sortir des slogans vides de substances, sortir des prétentions qui ne sont en rien reliées à la réalité. PRODUIRE CE QUI EST À PRODUIRE voilà ce qui est à faire.

Sortir de l’émotion et resté accroché à la logique pour envisager tout ce que nous engageons dans nos relations et ce quel que soit le lieu et le temps sur la planète.

Penser au Résultat de ce que nous produisons et se demander si cela est CONSTRUCTIF ou NON-CONSTRUCTIF.

Pourquoi nous faisons ce que nous faisons et pour quel résultat ?
Il y a t-il une personne qui est maltraitée et pourquoi maltraiter cette personne ? De quel ordre est cette maltraitance ?

Tout est cause et effets. Tout est LOGIQUE. La pratique de la JUSTICE est un processus qui s’appuie sur une approche Logique, en vue d’obtenir le meilleur résultat de la manière la plus constructive possible. Il s’agit de se codifier, il s’agit de suivre un CODE , avoir un guide de conduite, une PROCÉDURE, qui aura pour but de faire en sorte que personne ne soit maltraitée, et que personne ne soit motivé et incité à maltraiter qui que ce soit y compris soi-même.

Trop de relations sont médiocres, fausses et hypocrites, il y a trop beaucoup de médiocrité, dans tout, sur l’ensemble de la planète. Toutes les relations sont médiocres et toxiques, polluées par la pensée qui domine ce monde, la pensée suprémaciste blanche qui valide et glorifie, la violence, le mensonge, l’hypocrisie,  comme pré-requis pour son existence propre.

Par exemple l’usage du mot « Ami » durant l’existence de la suprématie blanche, pour l’appliquer à qui que ce soit qu’elle soit blanche ou non-blanche. Dans la logique contre raciste compensatoire durant l’existence de la suprématie blanche il n’y a aucun moyen pour une personne non-blanche de savoir de manière certaine, qui est et qui n’est pas un dit « Ami », ou de savoir avec certitude les qualifications pour ladite Amitié. Parce qu’en accord avec la même logique, ladite « Amitié », doit être la même que la qualité de la relation.

« L’Amitié » doit être synonyme de JUSTICE  minute par minute, et ne  faire l’objet d’autre chose. Ladite Amitié ne peut être que cela et pas autre chose, un ami ne peut se moquer de son autre ami, en faisant cela il devient un moqueur. Car c’est ce que nous produisons qui nous définit et non le titre qui n’est qu’un nom et non une substance.

Un « Ami » qui propose de la drogue ? Quel type d’ami est-ce si tant est que la drogue est une substance qui demeure non-constructive pour celui qui en consomme.

Pour que puisse exister l’amitié cela implique un système qui produit de l »amitié, l’amitié devant être le produit de la JUSTICE, aussi tant que le monde ne sera pas dominé par un système JUSTICE il n’est rien qui ne pourra produire réellement de JUSTICE. Seul un système global de JUSTICE peut garantir sa production et peut garantir que ce qui soit produit soit garanti par cette même JUSTICE. À ce jour il n’est rien qui ne soit produit qui soit protégé par la JUSTICE le monde étant dominé par un système de non-justice. Cela est de logique. La condition conditionne.

À ce jour le système en place qui est le système de la suprématie blanche (racisme) incite l’ensemble des individus de la planète à produire et glorifier et ce de manière attrayante la Maltraitance, la  Non-Justice. Dans le système de la suprématie blanche tout est a propos de l’abus des personnes, abuser les personnes, montrer un faux visage, prétendant être un ami, et avoir complètement un autre agenda, quel type d’ami est-ce ?.

Toutes les personnes non-blanches sont éduquées dans ce système à demeurer non-constructives, à glorifier tout ce qui n’a pas de sens constructif, incitées par le fait que les suprémacistes blancs (racistes) rendent  attrayants, brillants, avec  ajout de paillettes et de strass, tout ce qui pourra  rendre non-constructives les personnes non-blanches,  et ce afin qu’elles ne puissent se méfier des désastres, et faire en sorte que cela devienne naturel pour elles, tout en y prenant du plaisir. Les suprémacistes blancs (racistes) sont des experts de la tromperie, proposent leur poison et se cachent derrière la porte, pour observer le désastre qu’ils ont causé et ce en rigolant à gorge déployée de leurs méfaits.

Les personnes non-blanches se doivent de s’attendre à ce que les suprémacistes blancs (racistes) ne soient pas là pour les aider à devenir constructives bien au contraire. Qu’attendre d’un gardien de prison si ce n’est qu’il soit là pour  garder les prisonniers.

UN SYSTÈME QUI EST UN VÉRITABLE ENCLOS IDÉOLOGIQUE POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES, UN SYSTÈME *VICIÉ.

Or C’est cela que ne semblent pas comprendre les personnes non-blanches attirées par le chant de sirènes des suprémacistes blancs (racistes), un chant qui pour elles demeure synonyme de désastre, de drame, de chaos, ce chant n’est en rien un salut mais un naufrage et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) aussi ne se doivent elles nullement être surprises des dégâts observés, cela doit être attendu, car c’est pour cela qu’est conçu ce système les concernant, à savoir les dominer et les maltraiter d’une manière ou d’une autre.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffiné, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action, de schémas de perceptions et de symboles,  qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu principalement et uniquement pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement, en vue de maintenir en place ce système.

Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre, et envers, toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

NB : Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes) entraînent les personnes non blanches/noires à rester dans un rapport émotionnel/sentimental et non-constructif, par rapport à ce problème et ce afin de les détourner de l’essentiel qui est, se doit, et se devrait d’être, de remettre en question l’idéologie et les principes directeurs qui soutiennent ce système ayant  pour effet qu’aucune justice ne soit produite, alors que la JUSTICE est ce qui est à produire .

http://www.producejustice.com/

ATTENTION CONFUSION!!

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

cropped-dgigjfaa1.png

Titre :

ATTENTION CONFUSION!!

« Il n’y pas d’homme et de femmes supérieures à d’autres hommes et d’autres femmes ». 

Les personnes non-blanches ne devraient pas être surprises de voir ce qu’elles observent dans leurs relations tant entre elles qu’avec les personnes blanches et ce tant que ce système sera en place, il ne pourra en être autrement. Cela va avec le territoire, cela est et fait partie de la machine idéologique supremaciste blanche. Terreur, terrorisme, hypocrisie, mensonge, violence, meurtre. Ce système glorifie et incite à glorifier ce mode de fonctionnement et tout cela afin qu’il perdure et soit renforcé.

Ainsi toutes les personnes à ce jour qu’elles soient blanches ou non-blanches et ce tant qu’existe ce système sont soumises aux lois de ce système de manière directe et indirecte et ce dans tous les domaines d’activité (économie, education, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Un système global à échelle planétaire. Il est celui qui imprime et donne le rythme, et ce dans la plus grande des tragédies et la plus grande des confusions.

Ce qui vient de se passer à Charlottesville en Virginie, n’est rien d’autre qu’une manifestation visible parmi toutes celles invisibles, de ce que produit en permanence et au quotidien 24/24 ce système et ce souvent dans un grand silence complice et aussi d’incompréhension.

Le monde est dominé par l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme, cette idéologie qui s’appuie essentiellement et avant tout principalement sur l’idée que toute personne blanche est supérieure à toute personne non-blanche. Une idéologie qui est conçue pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau et ce sous toute les formes possibles et inimaginables, symboles compris. Avoir cela à l’esprit pour toute personne non-blanche est essentielle.

Aussi les personnes  non-blanches devraient se mettre à côté et observer comment fonctionnent entre elles les personnes blanches, que celles-ci se disent être ou pas être racistes, en effet certes comme toutes les créatures celles-ci, entre elles ont des désaccords, des disputes, qui ne sont d’ailleurs que des disputes, de forme et non de fond. Parfois des batailles pour  le pouvoir, pour en avoir plus, ces batailles ne remettant pas en cause le système mais sa gestion, et cela les personnes non-blanches se doivent de comprendre que pour elles leur condition ne changera pas, devant rester sujets et victimes, sujets et servants, esclaves.

Les victimes du racisme que sont du fait de leur couleur de peau les personnes non-blanches se doivent de rester lucides, éviter de tomber dans le piège de la distraction. Éviter de se mêler car n’étant pas égales dans ce système aux personnes blanches,  système qui existe par et pour ce principe, quoi qui soit dit pour prouver le contraire. Dans ce système quel que soit le standing de la personne blanche dans la hiérarchie elle est de fait supérieure à toute personne non-blanche, c’est cela le système de la suprématie blanche. Il n’existe à ce jour aucun autre système et ce quoi qui soit dit, le monde est dominé par cette idéologie et ce de manière gangrenée, car elle empoisonne toute relation y compris parmi les victimes.

La suprématie blanche qui est le racisme est une idéologie dévastatrice, cause de dégâts multiples et innombrables parmi les individus de la planète éduques à devoir participer à un arrangement tragique.

Le problème n’est pas la manifestation qui est  ce qu’elle est,  le problème est le fait que ce système existe et donc génère ces manifestations, qui soit dit en passant sont logiques. Car autant un grand nombre de personnes blanches semblent offusquées, autant ce mêmes meme grand nombre de personnes blanches, ou alors très peu,  remettent en cause leur système au point de vouloir sa disparition et par conséquent la fin de tout ce qu’il génère à ce jour. Le supremacists blanc raffiné avance en silence, il opère et aime opérer en douceur, sans bruit et sans faire de  vagues. Il n’apprécie ceux d’entre eux qui font trop de bruit.

Le raciste le plus dangereux est celui ou celle qui avance en silence, profil bas, sans bruit mais fonctionnant avec une redoutable efficacité, parlant, riant, mangeant, se divertissant avec les victimes, souriante, pleurant et joignant ses mains à celle des victimes, tout en savourant de voir sa stratégie fonctionner en toute subtilité, c’est le plus vicieux d’entre toutes et tous. Il/elle sait qu’elle trompe la victime à savoir la personne non-blanche, et s’en amuse. C’est un maître en matière d’illusion.

Celui qui marche, porte des tatouages, et fait du bruit et des grands gestes, lui  il se révèle et cela est à prendre en considération. Il sert dans ce système d’objet de diversion, pour détourner l’attention sur ceux qui font les plus grands dégâts. Il est montré du doigt, et ce afin de servir de leurre. Ce qui du coup permet aux racistes raffinés de continuer à faire tourner l’entreprise et ce dans la plus grande impunité.

Il est question de compréhension, de faire la part des choses, ce qui nécessite  de considérer que le racisme est une guerre avant tout menée de manière directe et indirecte envers toutes les personnes non-blanches, et ce par toute personne blanche qui est en capacité  de l’être. Et que l’outil de prédilection de l’ennemi est la confusion.

Le véritable enjeu est de remplacer un système de non-justice pour un système idéologique de JUSTICE, pour voir enfin, finalement et ultimement, émerger un homme et une femme universelle fonctionnant en mode constructif 24/24. Un individu qui sera sur la résolution des problèmes sans chercher à en créer d’autres.

Un individu qui favorisera une relation de qualité, en minimisant les conflit tant avec lui même qu’avec autrui, et ce en toutes circonstances, quel que soit le domaine d’activité.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com




LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL.

Avant-propos par Mirtho Linguet : Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions) exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffiné, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action, de schémas de perceptions et de symboles, qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu principalement et uniquement pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement, en vue de maintenir en place ce système.

Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre, et envers, toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

NB : Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes) entraînent les personnes non blanches/noires à rester dans un rapport émotionnel/sentimental et non-constructif, par rapport à ce problème et ce afin de les détourner de l’essentiel qui est, se doit, et se devrait d’être, de remettre en question l’idéologie et les principes directeurs qui soutiennent ce système ayant pour effet qu’aucune justice ne soit produite, alors que la JUSTICE est ce qui est à produire .

À NOTER : » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien en sera là ou cela devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants, car toutes ces relations ont lieu dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique. Seule l’élimination Totale et Définitive, de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre( qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure, et pas égale, à une personne blanche quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet ».

 

L’AMITIÉ ENTRE PERSONNES BLANCHES ET NON-BLANCHES DANS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffiné, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action, de schémas de perceptions et de symboles,  qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu principalement et uniquement pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement, en vue de maintenir en place ce système.

Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre, et envers, toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

NB : Les personnes blanches (suprémacistes blancs/racistes) entraînent les personnes non blanches/noires à rester dans un rapport émotionnel/sentimental et non-constructif, par rapport à ce problème et ce afin de les détourner de l’essentiel qui est, se doit, et se devrait d’être, de remettre en question l’idéologie et les principes directeurs qui soutiennent ce système ayant  pour effet qu’aucune justice ne soit produite, alors que la JUSTICE est ce qui est à produire .

 À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien en sera là ou cela devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que de d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couler de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre( qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure, et pas égale, à une personne blanche quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre

L’AMITIÉ ENTRE PERSONNES BLANCHES ET NON-BLANCHES DANS LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

Extrait traduit issu d’une interview de Mr Neely Fuller Jr en date du 21/09/2016 sur talktainment radio.com.

 

Neely Fuller Jr :  AMITIÉ / AMI = « Ce mot est à éviter d’être utilisé dans les relation des personnes durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) que ces personnes soient blanches ou non-blanches.
Au lieu de ce mot utiliser le mot »Associé », « Affilié » , « collaborateur », ou « personne que vous connaissez et avec laquelle vous interagissez ».

« Mais éviter d’utiliser le mot « Ami » durant l’existence de la suprématie blanche, pour l’appliquer à qui que ce soit qu’elle soit blanche ou non-blanche ».

« Dans la logique compensatoire contre raciste durant l’existence de la suprématie blanche il n’y a aucun moyen pour une personne non-blanche de savoir de manière certaine, qui est et qui n’est pas un dit « ami », ou de savoir avec certitude les qualifications pour l’amitié ».
« Parce qu’en accord avec la même logique, ladite « amitié », doit être la même que la qualité de la relation ».

« Signifiant quoi ? Qu’elle est la signification d’une relation de qualité ? »

« Une relation de qualité est une relation impeccable, irréprochable, une relation qui est absolument dépourvues de failles, en d’autres mots complétement Fiable, car même dans d’anciens sons du blues, il y avait parmi plusieurs chanteurs de blues durant des années qui disaient « mes amis ont découvert que je n’avais pas d’argent et ils ont trouvé que cela était drôle ».

« Aussi quel sorte d’ami peut trouver que le fait que vous soyez sans argent, fauché, que cela soit drôle et être en même temps un « ami » ?

« Nous utilisons ce mots comme nous utilisons beaucoup beaucoup de mots, trop librement.
Quand vous dites qu’une personne est un « ami » cela va au moins au-delà de la croyance de la connotation que devrait avoir ce mot ».

Au moins au-delà de la croyance.
« Ami », «vous êtes un « ami » dans un système qui est conçu  pour faire que les personnes interagissent d’une manière qui font que les personnes agissent comme elles le font sur la planète, partout, tous les jours, tout le temps et dans toute cette confusion et ce chaos, et vous avez actuellement un « ami » ?

« De quoi je parle, dans quoi ? »

« Dans le système de la suprématie blanche qui est le gouvernement dominant de la planète entière ».

« Dans le système de la suprématie blanche tout est a propos de l’abus des personnes, abuser les personnes, montrer un faux visage, prétendant être un ami, quand vous avez  complètement un autre agenda, ou de la non-fiabilité ».

« Ami » parfois, peut-être, cela dépendant des conditions, ou que vous ayez dit une chose ce matin qui n’allait pas avec moi, par conséquent vous n’êtes plus mon ami encore, jusqu’à ce qu’y pense un peu pendant un certain temps, ou pour quelques semaines jusqu’à ce que je revienne à vous, et que vous soyez mon « ami » à nouveau.

« Je veux dire c’est minable, c’est médiocre, c’est médiocre, c’est médiocre, rien ne devrait être médiocre ».

« Nous avons trop beaucoup de médiocrité, dans tout, sur l’ensemble de la planète ».

« Toutes les relations sont médiocres. Toutes ».

« Vulgaire au mieux, c’est le terme qu’utilise le code, »

« Les suprémacistes blancs font en sorte que les personnes interagissent entre elles de manières, vulgaires, grossières et/ou terrorisantes(Tacky Trashy Terroristic). Et cela domine les relations entre les personnes sur l’ensemble de la planète. Peu importe quelles sont les raisons, à la surface, ou quelles que soient les raisons au fond ».

« Cela n’est pas mieux que vulgaire, toutes les relations sont vulgaires, et vous ne pouvez pas avoir « d’amitié » dans une relation de vulgarité. Dans une relation vulgaire entre les personnes. Ou dans une relation ordurière entre les personnes, et certainement pas dans une relation terrorisante entre les personnes ».

« Quand les personnes utilisent ce mot « ami », tout le temps. « Oh je t’introduis à un de mes « amis », c’est mon « ami » tu sais, ouais nous nous fâchons parfois, tu sais , mais nous sommes ok entre nous.
Maintenant que voulez vous dire par « fâcher », les « amis » ne se fâchent pas, JAMAIS !

« JAMAIS ! C’est cela que cela devrait signifier ».

« Nous devrions cesser d’être négligent, avec notre langage ou dans nos relations avec les personnes, ou avec ce que nous visons et devrions viser, nous devrions  tous être dirigés vers, personnes blanches, personnes non-blanches, toutes les personnes, sur l’ensemble de la planète entière vers ce  qui est le concept et la pratique d’être un homme universel et une femme universelle, chaque personne sur la planète ».

« Maintenant que signifie cette Universalité ? »

« Cela signifie que vous êtes en total et complète, absolue Harmonie Constructive avec tout, l’environnement, avec les autres, avec tout, et définitivement avec le concept de « l’Humanité », totalement, verrouillé, pas en partie, ni quelque chose comme cela, en total verrouillage, avec tout ce que vous dites, dans tout ce que vous faites, 24 heures par jour ».

« JAMAIS  laisser les mots……. comme le disent certaines musiques de western, Toujours, tout doit être constructif, cela devrait être le but. Mais nous ne pourrons l’avoir tant que nous continuerons à garder des substituts avec des choses aux critères bas pour « l’amitié ».

« Aussi d’ici que nous ayons cela, nous devons dire que vous avez des associés, ou vous avez des personnes avec qui vous interagissez, ou vous avez des collaborateurs, mais « Amis », bien maintenant, « l’Amitié » c’est une sorte de mot interdit, cela devrait être dans cette catégorie ».

« Dans le système de la suprématie blanche nous sommes des associés, comme nous le sommes tous dans le système de la suprématie blanche, des camarades victimes, c’est tout. Juste des victimes. Prisonniers de guerre. Attachés ensemble, que nous l’apprécions ou pas, il n’y arien à voir avec le fait d’aimer ou pas, sur le bateau d’esclaves cela n’avait rien à voir avec le fait de savoir de quelle tribu vous étiez, que vous aimiez ou pas l’autre tribu, ou quelque chose comme cela, les suprémacistes blancs ne s’en préoccupaient pas, nous sommes tous sur le bateau d’esclave, parce que l’esclavage c’est quoi ? »

« L’esclavage c’est toutes sortes de maltraitances et les personnes non-blanches sont maltraitées à l’instant OUI, les personnes non-blanches sont esclaves OUI ! »

« Toute personne qui est maltraitée et qui ne peut arrêter la maltraitance est un esclave de la personne qui inflige la maltraitance. Cela est de la pure Logique ».

IL IMPORTE PLUS DE VALORISER LA JUSTICE  PLUS QUE L’EXISTENCE, CAR UNE EXISTENCE DANS UN MONDE DE NON-JUSTICE EST UNE EXISTENCE SANS VALEUR.


NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com