LES PERSONNES NON-BLANCHES DE SEXE MASCULIN N’ONT RIEN À EXIGER DES PERSONNES NON-BLANCHES DE SEXE FÉMININ.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »… NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.




Citation :  » Le système de la suprématie blanche  garantit qu’aucune forme d’activité sexuelle ne produise à rendre correctes les relations entre les personnes, aussi longtemps que le système de la suprématie blanche existe. Car le système de la suprématie blanche corrompt et déforme tout,  dans tous les domaines d’activité le sexe compris.. Neely Fuller Jr.

Le système de la suprématie blanche empêche que soit produite la justice. L’activité sexuelle pendant l’existence du système de suprématie blanche devrait et doit viser à aider à remplacer le système de suprématie blanche par un système de justice. »

1 Apprendre à prendre soin l’un de l’autre et éviter de se nuire.

2 Éviter la possibilité d’être et de nourrir la jalousie. Les victimes du racisme (Suprématie Blanche) ne se possédant pas, et ne devant tenter à se posséder.

Raison :
Parce que les personnes non-blanches ayant à comprendre que durant l’existence et sous le système de la suprématie blanche (racisme) aucune relation ne sera comme elle se devrait d’être. Ce système n’étant pas conçu pour que les relations soient  harmonieuses. Ceci doit être compris une fois pour toutes. Qu’elles s’attendent à l’inattendu en matière de sexe.

S’attendre à ce que les choses soient  comme elles devraient être,  est inviter les déceptions, la frustration, des disputes et des conflits inutiles issues  de la CONFUSION du fait de leur incompréhension.

IMG_9440

**Hors de cette considération  tout ce que nous produirons et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) qui ne sera pas dédié ultimement à produire de la JUSTICE ne sera qu’une perte de temps et d’énergie »

Ce système ne permettant nullement la production de JUSTICE, il n’est pas une seconde sur terre où une personne ne se retrouve directement ou indirectement maltraitée. Il suffit de regarder les choses en détail pour s’en rendre compte. Ce système incite et éduque à la maltraitance et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables. Une maltraitance qui se traduit par l’usage de mots qui ne disent pas la vérité pour tromper les victimes. Et en cela ce système est incorrect.

La première des maltraitance, la maltraitance majeure, étant celle de ce système qui a été conçu pour dominer et maltraiter toutes les personnes non-blanches pour leur couleur de peau, les traitant comme des criminels alors qu’elles n’en ont commis aucun en naissant avec cette couleur de peau dont elles ne sont elles mêmes nullement responsables.

Titre

LES PERSONNES NON-BLANCHES DE SEXE MASCULIN N’ONT RIEN À EXIGER DES PERSONNES NON-BLANCHES DE SEXE FÉMININ.

Raison : 

*Parce que les personnes non-blanches de sexe masculin ne sont pas, et n’ont pas été pas en mesure de dire, et ne disent pas aux suprémacistes blancs ce qu’ils ont à faire alors que les suprémacistes blancs eux leur donnent des ordres (fais ceci, fais cela, va ici, va à bas, prends cet argent..). Les personnes non-blanches de sexe masculin ne sont pas qualifiées pour exiger quoi que ce soit aux personnes non-blanches de sexe féminin.

*Parce que durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) elles sont toutes deux égales en tant que victimes du système de la suprématie blanche et ce peu importe leur sexe, et leur âge.

*Parce que durant l’exsitence du système de la suprématie blanche, les personnes non-blanches de sexe masculin et celles de sexe féminin, sont des détenus, elles ne sont ni  époux ni épouses, ni des mariés, ne sont ni des hommes et des femmes, ne sont pas un dit « couple », elles sont juste des individus, des prisonniers qui essaient d’interagir de la meilleure possible en évitant de se disputer, et de se battre, dans un monde où il ne leur est pas enseignée autre chose, dans un monde  et où il ne leur est pas permis que cela soit possible que d’avoir des relations harmonieuses réellement excepté en apparence.
Il n’y a pas de  « couple » chez les personnes non-blanches, il y a des individus distincts,  ce mot de couple n’étant nulle part défini avec précision, afin de permettre de savoir ce que cela implique de dire et de faire, de ne pas dire et ne pas faire et ce minute par minute pour prétendre en être un et ce en toute circonstance en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre/Contre Guerre.

Elles sont des sujets maintenus en situation de restriction, dépendants en tout et pour tout des suprémacistes blancs (racistes) qui les gouvernent de manière directe et indirecte. Pour prétendre être des époux/épouses, maris/femmes, elles se doivent de ne plus être des sujets,  et pouvoir évoluer dans un monde globalement dominé par la JUSTICE en toute circonstance et dans tous les domaines d’activité, ce qui à ce jour n’est pas le cas. La JUSTICE étant ce qu’il y a à produire d’abord avant de considérer toute interaction et ce quel que soit le label de celle-ci.

*Parce qu’elles sont juste des individus qui dans leur condition sont amenées à se côtoyer lorsque cela est nécessaire,  et ce de la manière la plus constructive possible, tout en se préservant de se faire du tort, en évitant de générer des conflits et/ou nourrir de l’hostilité, ne devant rien exiger  de l’autre, car ne sont pas en mesure du fait de leur condition de détention d’avoir des exigences, incapables de pouvoir réellement subvenir à tout ce dont elles aspirent car n’ayant pas de pouvoir. La seule exigence qu’elles peuvent et se doivent d’avoir, elle se la doivent de l’avoir et se la devoir à elles mêmes. Exiger à l’autre étant le forcer ce qui est une forme de contrainte et est par voie de conséquence de la maltraitance.

*Parce que à ce jour les personnes non-blanches/noires mâles, ont historiquement failli, ayant été incapables et ce jusqu’à ce jour d’être en mesure d’une part de se protéger elles-mêmes de ce système et d’autre part de pouvoir protéger les femelles non-blanches/noires, de ce même système auquel ils/elles sont soumises, qui  les maintient toutes sans distinction de sexe, en état de subjugation, les maintient en état de captivité. De plus elles sont toutes des prisonniers(ères), des sujets d’un système qui les maintient en état de sujétion, elles n’ont aucun pouvoir, sont impuissantes, sont fouettées tous les jour  au sein de ce système, qui pour elles est une véritable prison idéologique.

De ce fait les personnes non-blanches/noires de sexe masculin doivent cesser de se vanter, de s’exhiber et de bomber le torse dans leur situation tragique, que ce soit entre elles et/ou  devant les personnes non-blanches/noires de sexe féminin.
Leur situation étant celles d’enfants, de petits garçons, avec la prétention de se croire  des hommes dans un monde idéologique qui les prive de ce statut.
Elles ne peuvent rien exiger des personnes non-blanches/noires femelles qui elles aussi  sont réduites à l’état de petites filles. Que tout au plus elles fassent de leur mieux pour éviter d’augmenter leur situation tragique, car c’en est une.

Les personnes non-blanches/noires mâles n’ont pas à blâmer les personnes de sexe féminin non-blanches qui sont soumises, forcées à devoir trouver des solutions pour survivre et ce en dépit de la tragédie engendrée, incitées qu’elles sont à devoir supporter le système de la suprématie blanche (racisme), car ces personnes non-blanches femelles ont peu d’option.

Ils et elles sont toutes prisonniers de GUERRE,  dans la même condition que sur les bateaux négriers et sur les plantations, ou elles ont été amenées de force, contraintes à devoir faire des choses contre leur volonté, et soumises à la même condition qui est celle d’être réduite à dépendre des personnes blanches pour tous leurs besoins et ce quel que soit le domaine d’activité.

Aussi les personnes non-blanches noires mâles et femelles, doivent se considérer comme des partenaires, des compagnons de cellules, et reconsidérer leur attentes à la baisse, car faisant face au même problème et apprendre à se soutenir en toutes circonstances, en évitant soigneusement de se maltraiter, en évitant soigneusement de chercher à se marcher sur les pieds, et se voir sur un pied d’égalité,  et ce quel que soit le domaine d’activité en : Éducation, Économie, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Citation : Un comportement sexuel correct ne peut avoir lieu que dans un système correct. Le système de la suprématie blanche est un système incorrect. Neely Fuller Jr

POURQUOI revoir leurs attentes à la baisse ?

Parce que durant l’exsitence du système de la suprématie blanche toutes les personnes non-blanches sont forcées à fonctionner comme des enfants. Et les suprémacistes blancs sont leurs parents illégitimes. Dans ce système les personnes personnes n’ont aucune forme de maturité. Ne permet à aucune personne non-blanche de sexe masculin d’être autre chose qu’un enfant et ce quel que soit le domaine d’activité. Il ne leur est pas permis d’avoir accès à ce qui pourrait en faire des Hommes et des Femmes. Il leur est enseigné juste assez pour être au service du système de la suprématie blanche. Maintenus à l’état d’enfants.

POURQUOI revoir leurs attentes à la baisse ?

Parce que cela leur évitera de devoir nourrir un conflit nourris par la frustration liée à leur condition d’impuissance.

POURQUOI revoir leurs attentes à la baisse ?

Parce que cela leur évitera de se maltraiter, évitant ainsi l’hostilité favorisée par cette même frustration qui prend sa source dans l’incapacité qui est liée à leur condition dans un système dont tout ce qu’elles ont ou souhaitent avoir est de la responsabilité des personnes qui les maintiennent en captivité, à savoir les suprémacistes blancs (racistes) qui sont aux commandes des affaires de tout ce qui concerne les personnes non-blanches/noires. Comme en prison ce que possède ou pas le prisonnier dépend de celui qui administre, est en charge de la prison et de tout ce qui y a lieu car il est celui qui dirige et gouverne la prison.

POURQUOI revoir leurs attentes à la baisse ?

Elles sont à ce jour encore sous le contrôle total des suprémacistes blancs(racistes). Servant de couverture chauffante, d’exutoire, d’objet sexuel, d’objet de divertissement et ce qu’elles le reconnaissent ou pas, qu’elles l’acceptent ou pas.

D0850k

DR. Image tirée du film Le majordome.

Les personnes de sexe masculin classifiées non-blanc/noir ne peuvent blâmer la conduite des personnes de sexe féminin classifiées non-blanches/noires, car ces dernières sont impuissantes et vivent sous contraintes. Elles sont toutes dans ce système propriété des suprémacistes blancs qui en usent et en abusent à leur guise de manière directe et indirecte.

Les personnes non-blanches/noires quels que soit leur sexe, leur âge, leur dit statut social, leurs diplômes, etc.. doivent comprendre que ce système a été principalement conçu et fabriqué contre elles et pour les maltraiter sur la base de la couleur de la peau. Évoluant toutes dans une relation d’arrangement tragique. Pour les maintenir en prison. Et un prisonnier n’a aucun droit excepté celui de faire ce qui lui est dit de faire, qu’il l’accepte ou pas.

Cela est peut être difficile à accepter mais cela n’en demeure pas moins une vérité.

QUE FAIRE ?

TRAVAILLER À METTRE LA PRIORITÉ SUR CE QUI EST DE PRODUIRE DE LA JUSTICE ET CESSER DE CONTINUER À SE FOCALISER SUR DES CHOSES QUI NULLEMENT LES AIDE À PRODUIRE DE LA JUSTICE MAIS CONTRIBUE À LES MAINTENIR DANS L’ILLUSION CHOSES QUI NE SONT QUE DES DIVERTISSEMENTS QUI SERVENT DE DIVERSION ET LES DÉTOURNE DE L’ESSENTIEL.

N.B : La liste ci-dessous, est et doit être considérée avant tout comme une liste  de suggestions, chacun choisissant selon ce qui lui convient, d’envisager de concevoir la mise en pratique de l’une ou de plusieurs suggestions, si et seulement si cette mise en pratique produit et servira à produire de la JUSTICE selon la personne.

QUESTION : QUE FAIRE ?

RÉPONSE : SE CODIFIER À  :

*Ne consacrer son temps et son énergie à produire de la *JUSTICE.( Voir définition de la JUSTICE en bas de page).

*Consacrer son temps et son énergie qu’à échanger des points de vue afin de trouver des solutions pour contrer le système de la suprématie blanche(racisme) pour l’affaiblir.

*Consacrer son temps et son énergie à arranger ce qui doit l’être afin d’améliorer leur condition de manière constructive au sein du système de la suprématie blanche(racisme).

*Consacrer son temps et son énergie à planifier des activités constructives au sein du système de la suprématie blanche(racisme)..

*Consacrer son temps et son énergie à écrire et noter des informations constructives à observer, écouter, autour d’elles afin de comprendre la logique de l’univers.

*Consacrer son temps et son énergie à poser des questions pour savoir pourquoi ce qui est est.

*Consacrer son temps et son énergie à n’engager des relations sexuelles entre personnes non-blanches de sexe *complémentaire (mâle et femelle) et uniquement dans le but d’améliorer la communication et produire de la JUSTICE et y consacrer peu de temps, éviter  d’en faire une priorité.

Raison : Le sexe est une activité qui a pour principe fondamental la reproduction, et est une affaire sérieuse. Cette activité ne peut être prise à la légère et doit servir aussi à produire de la JUSTICE. A ce jour trop de personnes considèrent le sexe comme un divertissement et y trouve là un exutoire pour maltraiter l’autre en y associant des actes dénigrants et/ou  dégradants. La relation sexuelle doit permettre d’apporter un équilibre réel et non une illusion d’équilibre. Ces relations sexuelles ne doivent pas faire perdre de vue le contexte idéologique au sein duquel elles ont lieu. Rester FOCALISÉ.

*Consacrer son temps et son énergie à comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme).

*Consacrer son temps et son énergie à manger et dormir correctement et seulement selon ce qui est nécessaire.

*Consacrer son temps et son énergie à développer une pensée, un langage, des actions qui ont pour objectif la production de la JUSTICE.

*Éviter les excès, et ne posséder que ce qui sert dans un but constructif. Recherche d’équilibre.

*Éviter de posséder des choses qui doivent être servies plus qu’elles ne servent réellement.

*Éviter d’être possédés par les choses que vous possédez, éviter de dépendre des choses.

*Éviter de vénérer  les jouets et possessions des autres.

*Éviter de nourrir, l’envie, la jalousie, l’hostilité, la colère et la frustration pour la raison que ce système est celui qui génère tout cela du fait que toutes les actions des personnes non-blanches sont du fait des personnes blanches qui les contrôlent, autorisent et refusent, leur donnent ou refusent de leur donner ce qu’elles ont ou n’ont pas.

*RESTER COURTOIS EN TOUTE CIRCONSTANCE ET Y COMPRIS DEVANT UNE PERSONNE DISCOURTOISE.

ÉVITER DE CHERCHER UN CONFLIT QUE CE SOIT AVEC UNE PERSONNE BLANCHE OU AVEC UNE PERSONNE NON-BLANCHE

CONSACRER SON TEMPS ET SON ÉNERGIE À DEVENIR *SCIENTIFIQUE ET CESSER D’ÊTRE *ALLERGIQUE. CHERCHER À RÉVÉLER LA VÉRITÉ.

*Être scientifique = chercher à comprendre en posant des questions pour comprendre la logique des choses, cause et effet.
*Être allergique = réagir uniquement de manière émotionnelle ce qui entraîne des situations souvent regrettables..

QUOI QUI SOIT À POSSÉDER, NE POSSÉDER QUE SI CELA SERT  À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

POUR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

CESSER DE PRENDRE LES CHOSES DE MANIÈRE PERSONNELLE. ÊTRE SUR LE PROBLÈME NON SUR LA PERSONNE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

RAPPEL IMPORTANT :

Citation « Tout ce que les suprémacistes blancs font, répandent et qu’ils autorisent les personnes non blanches à faire et à avoir, a un motif suprémaciste blanc, et ce quel que soit le domaine d’activité concerné (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Tout ce que font les suprémacistes blancs a toujours un motif suprémaciste blanc, ils n’ont pas d’autres philosophie d’existence ni d’autres système de valeurs autre que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Tout ce qui est produit et répandu parmi les personnes non-blanches par les suprémacistes blancs doit servir à renforcer le système de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr.

Les suprémacistes blancs orchestrent tout ce qui fait du tort et blesse les personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine d’activité et ils le font  en s’ingéniant à semer la confusion, la discorde,  en mélangeant tout à commencer par l’usage de mots qui cachent la vérité.

Titre :

CESSER DE PRENDRE LES CHOSES DE MANIÈRE PERSONNELLE. ÊTRE SUR LE PROBLÈME NON SUR LA PERSONNE.

 » À ce jour il n’est personne qui soit la qualité  de ce qu’une personne devrait être, car nul à ce jour ne produit de Justice véritablement dans un système qui n’est pas conçu pour cela, e que  nul n’a réussi à  ce jour à faire en sorte de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de Justice ».

 » Tout ce que pense, dit, et fait une personne qu’elle soit blanche ou non-blanche,  à ce jour qui n’ a pas pour but ULTIME de remplacer le système de la suprématie blanche et ce quel que soit le domaine d’activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre) par un système de JUSTICE ne sera que  perte de temps et d’énergie, et il semble évident en l’état actuel des choses les personne non-blanches perdent leur temps, alors que les personnes blanches non.
Pourquoi ?

Parce que une personne blanche qui plus est qui croit en la suprématie blanche (racisme) ne consacre son temps et son énergie qu’au maintien de son système ».
Il est nécessaire aussi de considérer  que durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) toute personne blanche en capacité d’être raciste probablement l’est. Excepté les personnes blanches séniles du fait qu’elles sont en incapacité du fait de leur état de sénilité qui ne leur permet plus de distinguer quoi que ce soit, et les nouveaux nés classifiés blancs incapables de distinguer les couleurs. Cela étant de l’ordre de la LOGIQUE, ce n’est en rien une question de personne ni de sentiments.

Par conséquent :

*Aussi longtemps que les personnes non-blanches négligeront le fait qu’elles évoluent au sein du système de la suprématie blanche, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps  que les personnes non-blanches négligeront le fait que tout ce système est conçu pour les maintenir en situation de domination et pour faire en sorte qu’elles se maltraitent et soient maltraitées, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps que les personne non blanches négligeront qu’elles sont motivées par ce système idéologique, qui 24h/24 est celui qui les motive et les guide, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps que les personnes non-blanches ne chercheront pas et ne comprendront pas la nécessité de savoir ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, elles continueront à évoluer de manière erronée dans un monde  qui s’articule sur un système idéologique qui n’est pas et n’a pas été conçu pour qu’elles deviennent constructives, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi pour ce qui est de leur approche et de leur relation les personnes non-blanches se doivent de considérer de cesser de se mettre en contact les unes avec les autres, si le but ultime à atteindre n’est pas la production de JUSTICE avec  la volonté de ne penser, de ne parler et d’agir ^pour œuvrer à la disparition du système de la suprématie blanche, et ce quelle que soit la circonstance et le domaine d’activité, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

Les personnes non-blanches, pour commencer à engager un processus contre raciste, se doivent de tenir compte que tout contact et toute action quelle qu’elle soit se doit d’être motivée avant tout par ce seul et unique objectif qui est la production de la JUSTICE, et que cela nécessite de  considérer ce système comme le problème majeur et ce avec le plus grand sérieux, plutôt que de se laisser distraire, ou à vouloir passer du « bon temps ».
Que cela nécessite de prendre des mesures à échelle individuelle et s’y tenir.

L’urgence étant et ce de manière ULTIME et PRIORITAIRE la disparition du système de la suprématie blanche.
Pourquoi ?
Parce que tant que ce système sera en place rien en sera comme il se devra d’être dans les relations entre personnes non-blanches, et entre personnes blanches et personnes non-blanches.

Aussi tout personne non-blanche qui a compris cette situation, et décide de considérer ce problème sérieusement ne peut se laisser aller, ni se laisser distraire.  Elle comprend la nécessité de ne consacrer son temps et son énergie à produire et vouloir produire  de la JUSTICE, dans la mesure où, elle sait que l’existence de ce système ne peut  permettre que  quoi qu’elle envisage, qu’elle fasse soit comme il se devrait d’être, ce système étant un système qui favorise la non-justice, aussi oeuvrer à la disparition de ce système est une priorité.
Elle sait que tout pour elle est faussé par un système qui est pour elle une prison et nuit à la qualité des relations.
Une  prison de confusion dans les définitions des MOTS et des CONCEPTS, qu’elle utilise pour avancer dans le monde et qui lui viennent GLOBALEMENT et PRINCIPALEMENT des suprémacistes blancs et qui globalement sont faussées et ne disent pas la vérité, car ces mots ne  sont pas conçus pour aider les personnes non-blanches mais pour les dominer et les maltraiter et les inciter à se maltraiter, et qui contribue au maintien du système.

Aussi chaque personne non-blanche se doit elle de ne nullement négliger le fait qu’au contact d’une autre personnes non-blanche il est nécessaire de pratiquer et de faire comprendre la nécessité de ne pas se focaliser sur la personne mais sur les problèmes.

Aussi se doit elle de ne nullement négliger le fait qu’au contact d’une autre personnes blanches  il est nécessaire de pratiquer et de faire comprendre la nécessité de ne pas se focaliser sur la personne mais sur les problèmes.

Considérer le problème posé, non la personne, se concentrer sur le problème et non sur la personne.

Considérer le problème POURQUOI ?

POUR FONCTIONNER EN MODE SCIENTIFIQUE ET NON ÉMOTIONNEL, sortir du NEGRO LOGIC ( qui fonctionne sur du  » j’ai envie, je sens, je ne sens pas, j’aime, j’aime pas).
Apprendre à observer et à se poser des questions et surtout considérer qu’elles se doivent de se concentrer sur ce qu’elles produisent individuellement et ce sans chercher à se faire féliciter, ou se faire apprécier, ou à vouloir se sentir « aimé/e ».

L’objectif étant de faire disparaitre ce système et rien d’autre.  Ce système qui pour elles personnes non-blanches est une prison et fait de chacune d’elle un prisonnier de guerre, par conséquent elles sont toutes égales et ne doivent plus chercher à se blâmer, ni à se critiquer, ni vouloir se mettre en contact pour se rassuré ou se sentir bien.

Il y a à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE. Il y a à régler les problème sans en créer d’autres.

Il y a à se considérer seul et devoir fonctionner seul avec un CODE contre raciste.


Question posée à monsieur Neely Fuller Jr : « Pourquoi beaucoup de personnes non blanches semblent avoir des difficultés à blâmer les suprémacistes blancs pour chaque acte injuste qu’une personne non blanche commet durant l’existence du système de suprématie blanche »?

Réponse de monsieur Neely Fuller Jr : « Parce que cette personne non blanche ne comprend juste pas ce qu’est la suprématie blanche ».



Les relations des personnes non-blanches tant entre elles, que d’avec les personnes blanches, se trouvent faussées dans un tel système, où il est inculqué aux personnes non-blanches et ce manière subtil de favoriser l’émotion et non la logique, et cela est pour elle la cause de multiples disputes et malentendus. Car en négligeant d’observer avec lucidité les situations, elles se prive de comprendre ce qu’il y a à comprendre. Un système qui fausse les relations car favorise toute personne blanche et défavorise toute personne non-blanche. Un système qui favorise l’injustice et l’inégalité.

Comprendre quoi  ?
Comprendre qu’elles évoluent dans un système idéologique qui les maintient au stade infantile et émotionnel, ce qui les prive de sortir de la boîte car cherchent à se rassurer alors qu’il est question de régler un problème, et cela passe avant tout par la logique. D’où la nécessité de ne pas prendre les choses de manière personnelle, être sur le  le problème non sur la personne. Considérer le Résultat.

Tant que ce point qui semble un détail mais qui est d’une importance capitale,  ne sera pas considéré et compris, les personnes non-blanches, continueront à se disputer, et à se tromper, ce qui aura et à ce jour n’a qu’un effet qui est celui de renforcer le système de la suprématie blanche, plus qu’il n’aide à l’affaiblir.

Cela peut paraitre choquant, dur, mais c’est la vérité. Il est nécessaire de mettre de côté toute forme de relation dès lors que celle ci ne sera pas motivée avant tout et en priorité à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.

Ne se mettre en contact que pour régler des problèmes sans en créer d’autres.
Ne se mettre ne contact qui si ce qui sera pensé, diot et fait sera constructif.
Cesser de se mettre en contact pour socialiser sans but, sans objectif, car cela finit souvent par une tragédie compte tenu du contexte et du mode automatique sur lequel fonctionne l’ensemble des personnes non-blanches qui pour un grand nombre ne savent que faire de leur temps et de leur énergie, pensant plus à s’amuser, passer du « bon temps » plutôt qu’à vouloir sortir de leur condition de prisonnier de guerre, de victimes d’un système conçu contre elles. Un système qui favorise des frustrations car basées sur de fausses valeurs et le mensonge.

Nulle personne non-blanche ne peut passer du « bon temps » dans un système qui est conçu pour dominer et maltraiter. Croire cela est la plus grande des illusions.
Et les personnes non-blanches vivent globalement dans l’illusion au lieu de chercher à comprendre le monde au sein duquel elles évoluent.

Le premier de tous étant de croire que les personnes s’aiment alors que ce monde ne peut produire d’amour dans un tel système qui ne favorise pas ce qui pourrait le favoriser. Aimer étant produire de la JUSTICE.

Tant qu’ existera un système global qui supporte la domination et la maltraitance sur la base de la couleur de la peau, et produit de la non-justice, sur la base de la couleur de la peau, rien ne pourra être comme il se devra et se doit d’être.

Mesures :

Se garder  de se sentir obligé de faire un rapport, de ses journées à qui que ce soit.
Pourquoi ?

Parce que nul n’a  de comptes à rendre à qui que ce soit excepté à lui/elle même.
Le seul rapport à faire est celui qui concerne les points suivants   :

1  » Ai-je produit ou non de la JUSTICE du début à la fin de la journée ?
« Oui. Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

2 « Ai je réglé des problèmes sans en créer d’autres ? »
« Oui. Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

3 Ai-je été constructif ou non-constructif ?
« Oui. Où ? Quand ? Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

Car TOUS les problèmes sont résolus par le processus des Questions et des Réponses.

Car TOUT est question de RÉSULTAT  qui est soit Constructif soit Non-Constructif.

Tout est LOGIQUE causes et effets.

Si il y a un rapport à faire à quelqu’un d’autre que soit même, il est fonction de ce qui aura été convenu au préalable entre les parties, par exemples  les démarches, les courses, et seulement si cela concerne les parties directement et ce ne évitant toute dispute et autre hostilité.

Entre personnes non-blanche, se dire la vérité, éviter de blâmer l’autre, ni chercher des raisons pour blâmer l’autre.

 » Dans la mesure où le suprémacistes blancs ont quelque chose à avoir avec le fait que des personnes non-blanches se retrouvent lésées, les suprémacistes blancs sont ceux à blâmer.
Pourquoi ?
Parce qu’ils sont ceux en charge des personnes non-blanches ». Neely Fuller Jr.

Se garder dorénavant de mentionner le nom des personnes dont il a été par expérience et observation considéré que le nom mentionné, ou la chose génère de l’hostilité.

Ce qui est fait par  une des deux personnes engagées dans une relation quand celles ci ne sont pas directement associées ne concerne que chaque personne. Aussi se garder d’en tenir informé l’autre excepté en cas de risque de danger majeur pour l’une ou les deux personnes.

Se garder de nourrir de la jalousie à l’égard de l’autre en tant que personne non-blanche car toutes les personnes non-blanches sont égales dans ce système en tant que victimes, la jalousie nourrit l’hostilité. Tous leurs problème venant des suprémacistes blancs, qui à ce jour sont en charge des personnes non-blanches.

Se garder en tant que personne non-blanche de se croire propriété et propriétaire de l’autre, ceci afin d’éviter toute forme de domination et de maltraitance. Elles ne doivent rien exiger l’une de l’autre, exiger étant déjà une forme de contrainte de maltraitance.

Se garder de vouloir décider pour l’autre de qui elle doit ou ne doit pas fréquenter chacun devant savoir au préalable savoir pourquoi il/elle fait ce qu’elle fait et être prêt à en assumer les conséquences. Nul n’ayant d’ordre à donner à l’autre, et nul n’ayant à obliger quiconque,  au mieux prévenir.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

LA JUSTICE N’EST PAS UN SYMBOLE NI UNE ABSTRACTION, LA JUSTICE SE PRODUIT, CAR EST UNE RÉALITÉ QUI ÉMANE DE NOS ACTIONS QUOTIDIENNES LES UNS ENVERS LES AUTRES.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

LA JUSTICE N’EST PAS UN SYMBOLE NI UNE ABSTRACTION, LA JUSTICE SE PRODUIT, CAR EST UNE RÉALITÉ QUI ÉMANE DE NOS ACTIONS QUOTIDIENNES LES UNS ENVERS LES AUTRES..

« Quel sorte de Dieu permettrait de donner à certaines personnes la charge de s’occuper d’autres personnes par la domination et la maltraitance ? »

Pourquoi la JUSTICE n’est pas un symbole ?

Parce que les symboles sont des représentations et des abstractions mais en aucune manière une réalité.

Parce que trop d’individus se cachent derrière les symboles plutôt que de produire ce qui est à produire.

Parce que beaucoup de personnes affichent avec fierté des symboles de leur appartenance à un « pays », « une association », un « parti politique » une « religion », or combien de ces personnes dans leur relations à l’autre sur une base quotidienne pratiquent de la JUSTICE que ce soit pour elle et avec autrui ?

Il en est de même de ces personnes qui chaque jour affichent une apparence affable, agréable, mais qui ne font que prétendre une chose sans en produire réellement la substance, ou qu’en surface. L’habit ne fait pas le moine et ne contribue pas à faire le moine, car être moine est suivre une pensée et la mettre en pratique, ce n’est pas une question de tenue.

La JUSTICE en plus d’un état d’esprit,  se doit d’être manifeste et pratiquée et ce quelle que soit la circonstance, en pensée, parole, action et 24/7 envers tout individu.
Quel que soit le titre que se donne la personne, le statut, si elle ne l’associe pas à la pratique de la JUSTICE elle ne fait que prétendre et tromper l’autre. Une personne qui pratique autre chose que la justice est une personne qui ne pratique pas la justice et non autre chose. De même qu’une personne qui vole est un voleur, et une personne qui commet un crime un criminel  et non autre chose.

PRÉTENDRE UNE CHOSE N’EST PAS LA CHOSE, C’EST PRODUIRE LA CHOSE QUI FAIT LA CHOSE OR À CE JOUR LA JUSTICE EST UNE PRÉTENTION ET NON UNE PRODUCTION. NUL NE PEUT DIRE QU’IL LA PRATIQUE TOUT AU PLUS IL PRÉTEND ET ESSAIE.

La seule chose qui compte du début à la fin de la journée est ce qui sera produit qui est soit constructif oit non-constructif, soit la JUSTICE es produite soit elle ne l’est pas, il n’y a pas d’entre deux, le statu quo ne permettant pas que soit résolu un problème car le maintient en l’état?.

De fait une personne qui pratique le racisme est un raciste et non un français ou un anglais ou un américain raciste, le racisme est pas un pays, pas une pratique et ce que pratique un personne est ce qui définit une personne.

Les suprémacistes blancs racistes sont ces personnes blanches qui croient en cette idéologie et elles n’ont eu de cesse de tromper leurs victimes en les induisant en erreur avec des symboles qui ne sont pas la vérité car leur idéologie est ce sur quoi elles s’appuient pour interagir avec leurs victimes que sont toutes les personnes de par le monde classifiées non-blanches, car le racisme est la suprématie blanche et rien d’autre.
Pratiquer la JUSTICE est  faire en sorte dans son rapport à l’autre que soit mis en pratique  :

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

LE DIT « COLONIALISME » N’EST RIEN D’AUTRE QUE DU RACISME DÉGUISÉ QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

RAPPEL IMPORTANT :

Citation « Tout ce que les suprémacistes blancs font, répandent et qu’ils autorisent les personnes non blanches à faire et à avoir, a un motif suprémaciste blanc, et ce quel que soit le domaine d’activité concerné (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Tout ce que font les suprémacistes blancs a toujours un motif suprémaciste blanc, ils n’ont pas d’autres philosophie d’existence ni d’autres système de valeurs autre que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Tout ce qui est produit et répandu parmi les personnes non-blanches par les suprémacistes blancs doit servir à renforcer le système de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr

Titre

LE DIT  « COLONIALISME » N’EST RIEN D’AUTRE QUE DU RACISME DÉGUISÉ QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

♦ Avec les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) concernant leurs relations d’avec les personnes non-blanches, leurs victimes désignées, la forme change mais le principe demeure.

Le « colonialisme  » n’est qu’un mot servant à produire une confusion verbale supplémentaire, pour éviter de dire la vérité, une confusion fabriquée par les suprémacistes blancs pour cacher leur véritable identité, qui est celle de pratiquer la suprématie blanche qui est le racisme, à savoir la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche sur la base de sa couleur de peau. Les racistes usent des mots pour tromper leurs victimes.

« Les suprémacistes blancs s’arrangent toujours pour semer la confusion, afin de pouvoir continuer à agir en toute impunité et observent comment les victimes se jettent sur l’ombre au lieu de se préoccuper de ce qui crée l’ombre ».

Question : Pourquoi le suprémaciste blanc (raciste) qui est une personne blanche qui croit, pratique et défend l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) accepte t-il toutes les appellations, exceptée celle qui révèle la vérité, il n’a pas de soucis à s’entendre appeler « impérialiste », « colonialiste », « marxiste » léniniste » terme qu’il a lui même inventé et qu’il utilise à souhait, pour se qualifier lui-même, mais, dès lors qu’est prononcé le mot racisme pour qualifier sa pratique, vis à vis des personnes non-blanches, il trouve ce terme insupportable à ses oreilles,  pourquoi ?

Un suprémaciste blanc (raciste) n’est pas un « français », un « anglais » un « américain » un « hollandais » un suprémaciste blanc(raciste) est un suprémaciste blanc (raciste), cela est définitif, car il s’agit en réalité et en vérité d’une personne blanche qui croit , défend et pratique, l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) sa nation, sa religion est l’idéologie de la suprématie blanche et cela seul compte, où qu’il aille quoi qu’il fasse il ne suit que cette ligne car cela est sa seule et unique raison de vivre et d’exister. Le monde est son terrain et cela sans frontières. Les frontières il les crée pour tromper les victimes, que représentent l’ensemble des personnes non-blanches de la planète.

Les personnes non-blanches doivent devenir leur propre leader, apprendre à observer et à poser des questions telles que le font les suprémacistes blancs (racistes) avec chaque victime de leur prison (système). Les personnes non-blanches doivent se préparer à faire face à cette vérité. Oui la suprématie blanche est plus qu’une évidence, elle est plus difficile que la science des fusée et la plus puissante des religions  sur la planète et est  efficace tous les jours dans les 9 secteurs d’activités . Les personnes non-blanches doivent ouvrir leur esprit et utiliser la logique, sortir de la boîte.
Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

Les mots que fabriquent les suprémacistes blancs servant à tromper les victimes, à les induire à se battre contre du vide, des mots qui n’ont pas de définition précises. Ce sont les rois de l’illusion.
Pour ce qui est du dit « Colonialisme » il est nécessaire pour comprendre la supercherie d’observer la condition de l’ensemble des personnes non-blanches dans le monde et ce dans leurs relations avec les personnes blanches, que ces personnes non-blanches évoluent ou pas dans des dits pays dits indépendants.

Qui a défini le mot « colonie » ?
Pourquoi ?
Pour produire quoi ?
Si la colonisation était un problème pourquoi ce mot a t-il été pratiqué par ces personnes à savoir les personnes blanches ?
Pourquoi une personne blanche ne se sent pas gênée d’être un colonisateur mais s’élève lorsqu’il est fait mention de racisme ?

*Si le problème est le colonialisme alors comment se fait il qu’une personne non-blanche/noire,  vivant à « New York »et ou « Chicago », subisse la même injustice, le même traitement, la même domination et maltraitance, qu’une personne non-blanche/noire, qui vit à « Johannesburg » ou en « France » ou aux dits « Antilles »?

*  Si la solution au colonialisme est la dite indépendance, alors comment se fait il qu’une personne non-blanche/noire,  vivant à « New York »et ou « Chicago » à savoir aux dit USA qui est dans un dit pays « libre » considéré indépendant, subisse la même injustice, la même domination et maltraitance, qu’une personne non-blanche/noire, qui vit à « Johannesburg » ou en « France » ou aux dits « Antilles » et ce pour les mêmes raisons à savoir sa couleur de peau ?

*Pourquoi ces personnes non-blanches/noires, subissent elles toutes le même sort dès lors qu’il s’agit de leur relation avec les personnes blanches de par le monde ?

*A quel moment est-ce donc du colonialisme si dans les dits pays africains dits indépendants, ces mêmes personnes non-blanches, continuent à subir de l’injustice dans leurs relations avec les personnes blanches ?

* Si les ces personnes non-blanches sont considérées indépendantes pourquoi doivent elles dépendre des personnes blanches pour ce qui est de la valeur des diamants, et autres ressources se trouvant sur le sol et sous le sol de leur dit pays indépendant ?

Le mot colonialisme est en vérité le Racisme qui est l’idéologie de la suprématie blanche, car il s’agit avant tout et surtout d’une relation de pouvoir dynamique qu’imposent les personnes blanches qui croient et défendent la suprématie blanche, et qui se base avant essentiellement sur le facteur de la couleur de peau. Le colonialisme est la Suprématie Blanche qui n’est rien d ‘autre que le Racisme. Il s’agit d’un système idéologique fonctionnel.

NB : L’ensemble des personnes non-blanches noires se doivent de comprendre que leurs situations sont identiques au sein de ce système et ce peu importe leur poste, leur statut, leur diplôme, car aussi longtemps que sera en place ce système qui à ce jour reste invaincu, elles demeurent des victimes, vivant sous la juridiction/domination des personnes blanches parmi les plus puissantes et les plus rusées que sont les suprémacistes blancs (racistes) et ce sans exception .

Devant un suprémaciste blanc quel que soit le drapeau ou le nom que vous vous attribuez en tant que personne non-blanche, il ne fait pas de différence, c’est « TAILLE UNIQUE POUR TOUS », car l’uniforme est la couleur de peau,  et c’est le seul critère auquel il accorde de l’importance et qui compte à ses yeux pour agir comme il le fait à savoir, dominer et maltraiter toute personne non-blanche/noire.

Les suprémacistes blancs (racistes) ont fabriqué le racisme et en ont fait une entreprise, cette entreprise est le concept du racisme qui est l’idéologie soutenue par le système de la suprématie blanche, sur l’idée de la race, ils se sont désignés comme une race et ont désignés leurs victimes comme des races. En faisant cela ils ont augmenté la confusion tout en en tirant d’énormes profits et ce quels que soient les domaines d’activité. Ils sont ceux qui ont inventé l’idée de la race, l’ont orchestrée et continuent à le faire de manière raffinée afin que les victimes ne puissent s’en rendre compte, perdues qu. sont ces dernières par la stratégie en place, pour maintenir ce système actif 24/7. Cette idéologie s’appuyant sur l’idée que les personnes non-blanches sont légitimes pour être dominées et maltraitées du fait de leur couleur de peau par toute personne blanche sur la planète.

Extrait : « Comment s’y prennent les supremacistes blancs (racistes) « Dans l’économie Les supremacistes blancs vous font valoriser les choses qu’ils veulent que vous valorisez.

En éducation et dans tous les domaines d’activités qui sont tous interconnectés.

Dans le divertissement les supremacistes blancs (racistes) laissent les victimes se divertir de la manière dont ils décident de ce qu’est et n’est pas du divertissement, et mettent une ligne entre le divertissement et l’éducation et mettent ces domaines dans une boîte.

Les supremacistes blancs (racistes)ne laissent pas aux victimes le soin de faire du divertissement de l’éducation.

Et ensuite dans le travail, les supremacistes blancs (racistes) déterminent quel type de travail feront les victimes et la valeur de ce travail, quel type de travail est significatif ou pas, est ou méprisable ou pas, et faire en sorte de les payer en fonction de cela. Afin que les victimes soient inspirées de faire cela et ne pas être inspirées de faire ceci, et en même temps mettre de la valeur sur les personnes selon le type de travail qu’ils les autorisent à faire et les restreindre en même temps en dehors de cela.

En Politique, en Loi, en Religion,les supremacistes blancs (racistes) guident les victimes dans toutes sortes de cérémonies religieuses qui ne seront en aucune manière une menace pour leur système, afin que celles ci ne mettent pas en danger le système de la suprématie blanche. Et conserver la main dessus, et prendre des notes si cette religion risque de faire du tort à leur système, et la détruire, l’éteindre. Les supremacistes blancs (racistes)ne laisse,nullement aux victimes le soin d’utiliser leur religion dans quoi que ce soit qui fasse du sens. Juste les laisser tourner autour du cercle, et quelle que soit la religion qu’ont les victimes leur dire qu’elles ont la liberté de leur religion,mais ne laissent pas les victimes pratiquer ce que leur religion leur demande de faire excepté ce qui permet à ce que perdure le business de la suprématie blanche.

Sexe, les supremacistes blancs (racistes) contrôlent les activités sexuelles des victimes, et les confondre autant qu’il est possible de le faire, afin que ce la devienne sans sens, sans signification, ou soit destructif, que quoi que fassent les victimes dans le sexe ait un effet destructif parmi elles, un effet non constructif afin qu’ils puissent manipuler la sexualité des victimes d’une telle façon qu’elles soient confuses, et qu’ils puissent tirer profit de la confusion, de toutes les manières qu’ils choisissent de le faire.
Et enfin la Guerre, les supremacistes blancs (racistes)font en sorte que les victimes se battent toujours entre elles d’une manière ou d’une autre, et plus que tout, qu’elles vénèrent se battre entre elles, et les laisser dans ce mode.

Tout faire pour que les victimes ne soient jamais en mesure de sortir de leur condition et soient dans la confusion afin que perdure l’entreprise du système de la suprématie blanche. »
© Neely Fuller Jr 07/09/2016

DES ESCLAVES DES SUJETS.

Devant un suprémaciste blanc (raciste) une personne non-blanche et tout ce qu’elle affiche pour se distinguer ne compte pas.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing in The Isis Papers The keys for color.

bob-marley-1979-survival

Tous ces dits pays considérés « indépendants » composés majoritairement de personnes non blanches n’ont aucun pouvoir pour contrer les suprémacistes blancs qui déterminent et décident de leur condition et ce malgré les dits états gouvernementaux africains, car comment se dire indépendant, et gouvernement donc à se gouverner, se diriger,  si vous demeurez sujets/victimes et êtes soumis aux décisions des suprémacistes blancs (racistes) qui dictent vos lois, vos règles, vous commandent,  et ce dans tous les domaines d’activités ? Les personnes non-blanches noires ne décident de rien et ce même quand elles se croient indépendantes !

Le racisme qui est la suprématie blanche (racisme) est une relation de pouvoir dynamique, un pouvoir qui met en état de « subjugation » toute personne non-blanche, en fait un prisonnier, un enfant, une relation de pouvoir qui sert à garantir aux personnes blanches dans le monde du fait qu’elles se soient classifiées comme tel, et ce quoi qu’elles fassent ou ne fassent pas, de manière directe ou indirecte, le maximum de bénéfice et ce qu détriment de toute personne non-blanche et ce quelle que soit son emplacement sur terre.

Que cette personne non-blanche évolue ou pas dans un dit pays dit indépendant ne change rien car sa condition dépend des décisions des personnes blanches hommes et femmes racistes qui croient et défendent la suprématie blanche (racisme).
Ces personnes étant les plus puissantes et les plus rusées d’entre les personnes blanches.

Quoi qu’il arrive aux personnes non-blanches sur terre et qui ne devrait pas leur arriver, il est à considérer que  les personnes à blâmer sont les suprémacistes blancs (racistes). Où que cela se passe les personnes non-blanches se doivent de comprendre que leur couleur de peau est le prétexte, LA RAISON de la situation de détention et d’injustice qu’elles subissent au quotidien, car maintenues en prison, et cette prison est le monde qui est dominé par l’idéologie du racisme qui est la suprématie blanche.

Il leur est refusé de devenir des personnes à part entière, elles sont considérées inférieures et doivent dépendre de toute personne blanche, les personnes non-blanches sont inscrites dans un programme idéologique qui fait d’elles des sujets. Toutes les personnes non-blanches sur terre sont soumises au même traitement qui est propre au principe du  RACISME.

NON-BLANC = Noir, Jaune, Beige, Brun.. (toute personne qui est considérée avoir une couleur de peau/colorée).

Les victimes n’ont pas à se quereller entre elles, étant toutes égales, toutes prisonnières, étant dans la même  situation qui est celle d’être victime de ce système oppressant,  pour se concentrer sur l’élimination de la situation, pour ce qu’elle produit, qui dans la finalité est la même, elles sont dominées et maltraitées sur la base de la couleur de leur peau. Comprendre cela en terme  logique, les causes et les effets. Voir et comprendre ce qu’implique leur situation et sur quel principe celle-ci repose . Observer quel que soi le lieu de la planète où elles se trouvent,  elles subissent les mêmes choses, du fait qu’elles sont non-blanches.

Il pleut et que cela s’appelle « lluvia » « rain » « regen » « pioggia » etc c’est de L’EAU qui tombe,  ET L’EAU EST L’EAU ET QUEL QUE SOIT SON NOM  ELLE « MOUILLE ». LE RÉSULTAT. 

Les suprémacistes ont bien compris la nécessité d’utiliser la logique car ils savent que les choses sont le résultat de logique.  les suprémacistes blancs (racistes) utilisent une logique, un système de pensée, de symboles, de représentation, des schémas de perceptions, qui leur permet de dominer et maltraiter les personnes non-blanches.


La suprématie blanche qui est le racisme est le seul système dominant sur terre et les suprémacistes blancs (racistes ) pour détourner l’attention des victimes créent des ombres aux noms multiples tels : Colonialisme, Socialisme, Libéralisme, Globalisation, Communisme, Bilderberg, Franc maçon, KKK, skull and bones,  Républicain, Démocrate, etc ce ne sont que des concepts, et des noms   fabriqués pour faire en  sorte que l’attention des personnes non-blanches leurs victimes, soient détournée en permanence de la vérité, qu’elles soient incitées à les intégrer, à les croire vrais,  sans se rendre compte qu’il s’agit de Leurres, du vide. Qu’elles sont motivées et éduquées à devenir les participantes d’un arrangement tragique au sein de laquelle leur condition demeure celle de servir un système conçu à leur détriment. Il leur est demander de Glorifier cette idéologie qui se transforme en Hydre afin qu’elles ne puissent savoir où donner de la tête et sont ainsi plongées dans la CONFUSION.

Qu’il se dise Français, Anglais, Belge, Américain, Suédois, un suprémaciste blanc (raciste) suit sa logique et sait que ce nom est un leurre, ce qui compte pour lui est son rapport de domination, sa relation de pouvoir vis à vis de toute personne non-blanche. C’est ce qu’ils font de mieux à savoir TROMPER leurs victimes.

Il est impossible d’être Français, Anglais, Allemand et de produire le racisme, cela ne va pas ensemble, soit la personne pratique le racisme soit la personne, produit de la JUSTICE, soit le monde est dominé par le racisme soit il est dominé par la JUSTICE, SOIT LE RACISME EXISTE SOIT IL N’EXISTE PAS.
Un Américain, un Français, un Allemand, un Suédois, pour se distinguer par ce nom se doit de produire de la JUSTICE, et non dominer maltraiter directement et indirectement une personne parce que non-blanche.

Les victimes non-blanches sont contraintes de manière directe ou indirecte à adopter l’image projetée, la vision des suprémacistes blancs. Elles sont éduquées pour accepter l’inacceptable à savoir être dominées et maltraitées, maintenues en retrait, en arrière. Elles sont rendues Handicapées volontairement et cela pour la gloire d’un système qui favorise à leur égard de l’injustice.

Tous ces noms servent imposer l’idéologie de la suprématie blanche car sont fabriquées par les mêmes personnes à savoir les femmes et les hommes racistes qui croient, défendent et pratiquent le racisme. Ce sont elles qui décident ULTIMEMENT DE COMMENT GÉRER LES AFFAIRES DES INDIVIDUS NON-BLANCS DE LA PLANÈTE, par la domination et la maltraitance.
Uns système qui dans sa pratique produit de la non-justice.

Avec le suprémacistes blancs la logique EST UN POUR TOUS POUR UN, car vous quand touchez à un membre du clan,  c’est tous les membres du clan qui se sentent touchés. Ils  sont idéologiquement soudés, forme un corpus idéologique. C’est la raison pour laquelle dès qu’ils sont confrontés à un problème ils se mettent tous ensemble contre celui qu’ils considèrent être la source du problème. Comme dans la mafia, les désaccords de la famille restent en famille, mais la famille reste la famille, s’en prendre à un c’est s’en prendre à tous. Les suprémacistes blancs fonctionnent comme une organisation criminelle car le racisme est le crime des crimes, puisqu’il renie totalement l’existence de l’autre de par sa couleur de peau, c’est une offense à la création. Une offense majeure.

100413803

Car qu’est ce que le Colonialisme si ce n’est une manière/forme déguisée pour continuer à pratiquer le racisme qui est  la suprématie blanche, sous un prête nom censé semer et qui sème la confusion, puisque encore et toujours demeure l’idée de dominer et maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de la peau, ET quelle est cette idéologie qui permet que soit dominé et maltraitée toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau ?

LA RÉPONSE EST : LE RACISME.

Aussi est il URGENT et IMPÉRATIF DE CONSACRER SON TEMPS ET SON ÉNERGIE À TRAVAILLER À  REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

Tant qu’ existera un système global qui supporte la domination et la maltraitance sur la base de la couleur de la peau, et produit de la non-justice, sur la base de la couleur de la peau, rien ne pourra être comme il se devra et se doit d’être.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).