CONTRER LE RACISME N°2 EST RÉVÉLER LA VÉRITÉ. IL EST QUESTION DE LA FONCTION DE CE QUI EST PENSÉ, DIT ET FAIT. DU RÉSULTAT DE CE QUI EST PRODUIT AU FINAL. VOIR SI CELA PRODUIT DE LA JUSTICE ?


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non–Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre :

CONTRER LE RACISME N°2 EST RÉVÉLER LA VÉRITÉ. IL EST QUESTION DE LA FONCTION DE CE QUI EST PENSÉ, DIT ET FAIT. DU RÉSULTAT DE CE QUI EST PRODUIT AU FINAL.  VOIR SI  CELA PRODUIT DE LA JUSTICE ?

Le système de la suprématie blanche (racisme) repose principalement sur l’usage des mots et sur le mode de représentation. Un système qui dans sa conception idéologique contient le ferment qui les relie et les autorise de manière individuelle en tant que force collective de permettre que  survive ce système,  tout en incitant ses victimes à participer sans qu’elle puissent s’en rendre compte, à le glorifier,  bien que cela soit à leur détriment, puisque ce système est conçu pour les dominer.
Les victimes sont dotées d’outils linguistiques émanant de ce système et sont amenées à élever ce dernier sans le savoir, comme le ferait une personne à qui il est demandé de faire une chose sans qu’elle observe que ce qu’elle fait sert à fabriquer et à renforcer ce qui la maintient en prison. Il leur est interdit de servir de leur propre outil linguistique qui est d’autorité considéré inexistant. Ce qui fait que dans ce monde les personnes non-blanches n’existent pas et ne sont pas reconnues comme des personnes à part entière dans ce monde dominé par cette idéologie. Tout au plus sont elles des faire valoir.

Un système idéologique qui utilise une représentation simple, et pourtant indiscernable pour bon nombre de personnes, car endoctrinées dès leur naissance à y adhérer dès le premier cri. Les victimes non-blanches /noires sont incitées à se servir de schéma de représentation devant les maintenir dans une relation à l’autre tronquée.

Les personnes blanches qui croient, défendent, et pratiquent l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) considèrent et se considèrent légitimes pour définir tout, et en tout, et ce quel que soit le domaine.

Les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux qui donnent le ton, impriment la cadence, donnent le rythme, évaluent, déterminent et définissent, tout ce qui est et doit être, et ne pas être.

Les suprémacistes blancs (racistes) imposent aux personnes non-blanches/noires leurs notions, et leur vision des choses, les obligeant à devenir des disciples (victimes car subissent) de leur croyance. (Démocratie, libéralisme, communisme, capitalisme, socialisme, république, etc…..) sont autant mots, de noms et de notion qui prennent leur source dans le système de la suprématie blanche et signifient et sont synonyme de suprématie blanche).

Il n’est rien qui ne se fasse aujourd’hui et/ou qui ne se fasse pas, sans leur approbation, ils sont les juges suprêmes en tout et pour tout. Nul ne doit leur donner de conseils et nul autre qu’eux ne se  doit de les remettre en question. Ils se veulent chef suprêmes en tout.

Les suprémacistes blancs (racistes)  se veulent être, et font tout pour être,  la seule et unique voie/voix,  qui guide les relations de l’ensemble des individus de la planète.  Ils osnt l’unique GOUVERNEMENT qui soit réellement en place.
Aucune autre voix/voie que la leur ne doit exister, et si cette autre voix existe,  cela le  sera parce que les suprémacistes blancs(racistes) l’auront autorisée. Ils sont les seuls Juges, et toutes les personnes non-blanches sont soumises à leur jugement qui engendre des conséquences.

Les suprémacistes blancs(racistes) sont parmi les personnes blanches, celles qui sont les plus puissantes, les plus rusées et les plus habiles d’entre toutes les personnes blanches, et les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche ne sont pas parmi les plus puissantes et les plus rusées, bien que plus nombreuses.

* Les Suprémacistes Blancs (Racistes).
* Définissent ce qu’est et n’est pas l’Économie.
* Définissent ce qu’est et n’est pas l’Éducation.
* Définissent ce qu’est et n’est pas le Divertissement.
* Définissent ce qu’est et n’est pas la Politique.
* Définissent ce qu’est et n’est pas le Travail.
* Définissent ce qu’est et n’est pas la Loi.
* Définissent ce qu’est et n’est pas la Religion.
* Définissent ce qu’est et n’est pas le Sexe.
* Définissent ce qu’est et n’est pas la Guerre.

Aussi pour engager un processus sérieux de contre-racisme est il recommandé de chercher en toute chose à révéler la vérité, s’arrêter à la fonction des choses et du résultat qui est soit constructif ou non constructif, produit de la JUSTICE ou n’en produit pas. Le système de la suprématie blanche (racisme) étant un système qu favorise la non-justice.

Apprendre à accorder de l’importance non à l’apparence mais au résultat de ce que produit l’entité, car dans ce système le piège est de croire que l’apparence est l’a vérité. de ce que veut dire un mot dans leur système, et voir  ce que mot produit ce mot. Poser des questions, analyser et tester.

Liberté pour produire quoi ?Pour faire quoi ?
Démocratie pour produire quoi ? Pour faire quoi ? Pour qui et où ?
Qu’est ce qu’est et n’est pas la « démocratie » ?
Qui est réellement qualifié pour définir ce qu’est et n’est pas la démocratie ?
Qu’implique t-il de faire et de ne pas faire, dire et de ne pas dire en tant que « démocrate » en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ?
Comment se comporte et interagit un « démocrate » envers un non-démocrate en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ?

LA VÉRITÉ EST CE QUI EST ATTENDU .

N.B. Il n’est nul part prouvé que la couleur noir est une couleur qui contient les qualités qui luis sont associées.

N.B. Il n’est nul part prouvé que la couleur blanche est une couleur qui contient les qualités qui luis sont associées.

D’où vient cette idée et que produit-elle ?

Cette idée est celle qui a été développée par les personnes blanches, suprémacistes blancs (racistes) pour influencer de manière MAJEURE et EFFECTIVE l’ensemble des personnes non-blanches/noires de la planète à adhérer à ce système de représentation afin de le renforcer et de pouvoir contrôler ces personnes de manière indirecte.

Un système basé sur un modèle de perception, des schémas, des symboles, un modèle qui dans la pratique est appuyée par la pensée, la parole et l’action individuelle de chaque personne blanche qui se dise ou pas raciste, en vue de permettre à donner de la substance à ce système, à le rendre fonctionnel de manière efficace.

Modèle de représentation qui est une fabrication, car aucune couleur ne possède de bonnes ou de mauvaises qualités, une couleur est une couleur.

Il n’existe pas de « colère noire » , ni « d’humeur noire », ni de « magie noire ».

La colère est un état , l’humeur est un état,  la magie est une pratique, une pratique n’étant pas une couleur. Il n’y a pas de magie blanche et de magie noire qui veulent dire bien et mal, il existe des pratiques qui sont constructives ou non-constructives, et cela n’a rien à voir avec la couleur.

Associer de manière idéologique à la couleur noire est une volonté qui  sert à renforcer l’idée que tout ce qui est non-blanc est à mépriser, EFFROYABLE, DÉMONIAQUE, à craindre car incarne apparemment le mal et doit faire l’objet de méfiance, et induit donc que la couleur  blanche y compris les personnes qui y sont associées induise de manière subliminale de ma vénération/fascination à l’égard des personnes blanches  par extension. C’est en cela que les SS ont semé la confusion en s’habillant de noir pour incarner la crainte tout en prônant le concept de la race dite « Aryennne » dite « race pure », pour signifier la Suprématie blanche (racisme).
Il savent semer la confusion en pratiquant l’art de la contradiction.

Une idéologie qui dans la pratique a généré une vision, et des écrits pour confiner l’individu  non-blanc/noir dans l’image  d’un « animal », une « bête », un « sauvage », un être dénué de capacité de réflexion  et motivé que par ses instincts, ses émotions et non de la logique. Cette image a été un vecteur de catastrophe majeure, car est née d’une volonté de nuire.

images-1

La planète des singes ou la crainte inavouée de voir le monde dominé par des personnes non-blanches. Derrière ce film qui semble se vouloir porteur d’espoir, en fait se cache la peur primaire des personnes blanches de voir le monde soumis à d’autres lois que les leurs. D’où la nécessité de représenter la crainte sous la forme de singe car c’est ainsi qu’est considéré l’individu non-blanc/noir.

Jason Clarke (Malcolm), Andy Serkis (Caesar)

Et comme souvent le salut vient de l’homme blanc, l’image et l’incarnation du SAUVEUR.
C’est en propageant ces idées que reste active cette idéologie et ce au travers de tous ce qui est produit dans leur système, les films ne sont pas juste des films, ce sont des projections de leur esprit. Il est nécessaire de comprendre les messages que transmettent ces films et apprendre à lire et à décortiquer ce qui est transmis réellement, voir la vérité au delà des apparences de divertissement. Ainsi sont éduquées les personnes blanches et les personnes non-blanches sachant que le résultat final en terme de relation diffère selon que la personne soit blanche ou non-blanche/noire. À la personne blanche il est montré qu’elles sont des animaux, incapables de réfléchir, et obligés de sa haïr, (Koba) et lorsque l’une d’elle semble douée de cette capacité de réflexion elle tient cette capacité de l’homme blanc. César en est l’exemple magistral, il a de la compassion pour des personnes qui ne verront en lui et ce quoi qu’il fasse qu’un animal, des personnes qui l’ont éduqué pour qu’il puisse servir de faire valoir. Un singe rendu savant par son maître. Il lui cependant est interdit de dépasser le stade animal. Il doit demeurer un sujet. D’où la guerre au sein de laquelle il est de fait impliqué. Ce film parle de crainte, et l’homme non-blanc/noir reste vu comme un animal, les singes étant des archétypes soigneusement choisis pour parler de manière indirecte des personnes non-blanches et noires en particulier.

Uni idéologie au sein de laquelle la personne blanche est vue comme un sauveur pour la dite « Humanité » et en fait une sorte de DIEU, c’est à cela que sert cette idéologie qui est celle qui est d’asseoir par tous les moyens un pouvoir qui les rend puissantes et détentrices, s’octroyant sans limites la planète. Ce sont les maîtres de l’illusion et ne lésinent sur rien pour rester aux commandes. La question demeurant pour Produire Quoi ? Car le système de la suprématie blanche est un système qui favorise et prône la non-justice entre les individus de la planète.

disney-star-wars-star-wars-rogue-one-etoile   pr53928,1241816682,Himmler_Heydrich_and_Hans_Prutzmann_in_the_prewar_Black_SS_uniform

Lire : The Isis Papers du Dr Frances Cress Welsing.

ISIS-1

Partant de cette conception, fabrication, il n’y a plus par conséquent rien de surprenant et d’incompréhensible sur le fait que bon nombre de personnes non-blanches/noires,  considèrent leur apparence comme une chose à rejeter, à mépriser, se rejetant et se méprisant elles-mêmes ou encore en recherchant à prouver que leur couleur est une chose à valoriser, ce qui là encore est donner de la puissance au racisme car c’est cela qui le rend légitime. Ces réactions sont le résultat logique et attendu par celles et ceux qui pratiquent et défendent le système de la suprématie blanche(racisme). Vouloir prouver que la couleur noir est une valeur est une preuve de l’existence du racisme. Or nul individu du fait de sa couleur de peau ne devrait chercher à prouver son existence au travers de cet artifice de la nature? Ce qui compte est ce que produit l’individu, l’entité et ce même transparente.
PRODUCTION QUI EST SOIT CONSTRUCTIVE SOIT NON CONSTRUCTIVE.

Le costume n’est en rien l’essentiel, l’essentiel est dans ce que fait ou ne fait pas, dit et ne dit pas la personne. Un costume n’a d’existence que par le fait que celui qui le porte en devenir par ses actions l’incarnation. C’est pour cela que les suprémacistes blancs (racistes) se moquent des personnes non-blanches qui cherchent à se distinguer par des apparences qui ne leur confère en réalité aucun pouvoir. Ces apparences sont des costumes mais n’empêchent en rien celui et celle qui le porte de se prémunir des coups reçus ne permanence au sein de ce système. Un costume pour produire quoi ?

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES SE DOIVENT DE DEVENIR SUBSTANTIELLES DANS CE QU’ELLES PRODUISENT ET CESSER DE CROIRE QUE LE COSTUME EST LA RÉPONSE À LEUR PROBLÈME. CESSER DE SE CONCENTRER SUR L’APPARENCE ET SE CONCENTRER SUR CE QU’ELLES PRODUISENT QUI DOIT ÊTRE LA PRODUCTION DE LA JUSTICE DANS LEURS RELATIONS AU QUOTIDIEN.
Un individu existe par ce qu’il fait et dit et non par son unique apparence. Un symbole n’a aucun pouvoir réel il est neutre.

Un enfant qui naît dans le monde, voit le jour dans un monde dominé par cette idéologie qui est le racisme, et selon qu’il soit classifié non-blanc sera une  victime, et si il est considéré et reconnu comme blanc  un bénéficiaire.

Un système qui rend légitime le fait que du fait de la couleur de la peau un individu sera considéré comme une personne à dominer et à maltraiter, car sa couleur de peau est vue comme un uniforme, qui le désigne comme une cible à atteindre et à éliminer d’une manière ou d’une autre, par la tromperie ou parle mensonge.

Contrer le racisme est révéler la vérité, sortir des abstractions voir ce qui EST.

PRATIQUER ET METTRE EN PLACE UN SYSTÈME DE PENSÉE, PAROLE, ET ACTION QUI SERA UN ANTIDOTE À CE PROBLÈME, QUI AURONT POUR BUT DE RÉVÉLER LA VÉRITÉ DES CHOSES S’EN TENIR AUX FAITS.

Un système ou l’individu  noir du fait de sa couleur de peau, est à la fois objet de mépris et retenu en arrière dans tout ce qui est constructif, et objet de fantasme dès lors qu’il s’agit de le considérer comme objet de divertissement ( il est question de force, de muscles) mais aucunement question de capacité de réflexion.

Tenu en arrière dans tous les domaines d’activités, par un système ou la relation de pouvoir qui est installé dans le monde est basée sur le principe que la personne non blanche se doit d’être un sujet, un enfant, un esclave mais ne doit nullement accéder au statut d’Homme et de FEMME.

Les suprémacistes blancs ont institutionnalisée cette idée et l’ont raffiné à un tel point que la confusion qui y est de mise brouille les pistes, mais continue insidieusement à générer des effets dévastateurs en modifiant la lecture des choses, incitant non à se concentrer sur ce qui est produit mais sur l’apparence.

NB : Il est à noter que quoi qui se fasse, ou ne fasse pas, au sein de ce système, cela sert toujours à renforcer ce système, de même que dans une prison, qui est un système en soi, tout ce qui y a lieu   participe au fonctionnement de la prison, dans la mesure ou cela dépend de celui qui tient sous sa gouverne la prison en l’occurrence son administrateur, et les principes qu’il suit pour l’administration de celle-ci.

Démanteler ce système est chercher à produire de la JUSTICE, être en permanence dans ce processus de production de JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s