LE DIT « COLONIALISME » N’EST RIEN D’AUTRE QUE DU RACISME DÉGUISÉ QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

RAPPEL IMPORTANT :

Citation « Tout ce que les suprémacistes blancs font, répandent et qu’ils autorisent les personnes non blanches à faire et à avoir, a un motif suprémaciste blanc, et ce quel que soit le domaine d’activité concerné (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Tout ce que font les suprémacistes blancs a toujours un motif suprémaciste blanc, ils n’ont pas d’autres philosophie d’existence ni d’autres système de valeurs autre que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Tout ce qui est produit et répandu parmi les personnes non-blanches par les suprémacistes blancs doit servir à renforcer le système de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr

Titre

LE DIT  « COLONIALISME » N’EST RIEN D’AUTRE QUE DU RACISME DÉGUISÉ QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

♦ Avec les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) concernant leurs relations d’avec les personnes non-blanches, leurs victimes désignées, la forme change mais le principe demeure.

Le « colonialisme  » n’est qu’un mot servant à produire une confusion verbale supplémentaire, pour éviter de dire la vérité, une confusion fabriquée par les suprémacistes blancs pour cacher leur véritable identité, qui est celle de pratiquer la suprématie blanche qui est le racisme, à savoir la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche sur la base de sa couleur de peau. Les racistes usent des mots pour tromper leurs victimes.

« Les suprémacistes blancs s’arrangent toujours pour semer la confusion, afin de pouvoir continuer à agir en toute impunité et observent comment les victimes se jettent sur l’ombre au lieu de se préoccuper de ce qui crée l’ombre ».

Question : Pourquoi le suprémaciste blanc (raciste) qui est une personne blanche qui croit, pratique et défend l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) accepte t-il toutes les appellations, exceptée celle qui révèle la vérité, il n’a pas de soucis à s’entendre appeler « impérialiste », « colonialiste », « marxiste » léniniste » terme qu’il a lui même inventé et qu’il utilise à souhait, pour se qualifier lui-même, mais, dès lors qu’est prononcé le mot racisme pour qualifier sa pratique, vis à vis des personnes non-blanches, il trouve ce terme insupportable à ses oreilles,  pourquoi ?

Un suprémaciste blanc (raciste) n’est pas un « français », un « anglais » un « américain » un « hollandais » un suprémaciste blanc(raciste) est un suprémaciste blanc (raciste), cela est définitif, car il s’agit en réalité et en vérité d’une personne blanche qui croit , défend et pratique, l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) sa nation, sa religion est l’idéologie de la suprématie blanche et cela seul compte, où qu’il aille quoi qu’il fasse il ne suit que cette ligne car cela est sa seule et unique raison de vivre et d’exister. Le monde est son terrain et cela sans frontières. Les frontières il les crée pour tromper les victimes, que représentent l’ensemble des personnes non-blanches de la planète.

Les personnes non-blanches doivent devenir leur propre leader, apprendre à observer et à poser des questions telles que le font les suprémacistes blancs (racistes) avec chaque victime de leur prison (système). Les personnes non-blanches doivent se préparer à faire face à cette vérité. Oui la suprématie blanche est plus qu’une évidence, elle est plus difficile que la science des fusée et la plus puissante des religions  sur la planète et est  efficace tous les jours dans les 9 secteurs d’activités . Les personnes non-blanches doivent ouvrir leur esprit et utiliser la logique, sortir de la boîte.
Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

Les mots que fabriquent les suprémacistes blancs servant à tromper les victimes, à les induire à se battre contre du vide, des mots qui n’ont pas de définition précises. Ce sont les rois de l’illusion.
Pour ce qui est du dit « Colonialisme » il est nécessaire pour comprendre la supercherie d’observer la condition de l’ensemble des personnes non-blanches dans le monde et ce dans leurs relations avec les personnes blanches, que ces personnes non-blanches évoluent ou pas dans des dits pays dits indépendants.

Qui a défini le mot « colonie » ?
Pourquoi ?
Pour produire quoi ?
Si la colonisation était un problème pourquoi ce mot a t-il été pratiqué par ces personnes à savoir les personnes blanches ?
Pourquoi une personne blanche ne se sent pas gênée d’être un colonisateur mais s’élève lorsqu’il est fait mention de racisme ?

*Si le problème est le colonialisme alors comment se fait il qu’une personne non-blanche/noire,  vivant à « New York »et ou « Chicago », subisse la même injustice, le même traitement, la même domination et maltraitance, qu’une personne non-blanche/noire, qui vit à « Johannesburg » ou en « France » ou aux dits « Antilles »?

*  Si la solution au colonialisme est la dite indépendance, alors comment se fait il qu’une personne non-blanche/noire,  vivant à « New York »et ou « Chicago » à savoir aux dit USA qui est dans un dit pays « libre » considéré indépendant, subisse la même injustice, la même domination et maltraitance, qu’une personne non-blanche/noire, qui vit à « Johannesburg » ou en « France » ou aux dits « Antilles » et ce pour les mêmes raisons à savoir sa couleur de peau ?

*Pourquoi ces personnes non-blanches/noires, subissent elles toutes le même sort dès lors qu’il s’agit de leur relation avec les personnes blanches de par le monde ?

*A quel moment est-ce donc du colonialisme si dans les dits pays africains dits indépendants, ces mêmes personnes non-blanches, continuent à subir de l’injustice dans leurs relations avec les personnes blanches ?

* Si les ces personnes non-blanches sont considérées indépendantes pourquoi doivent elles dépendre des personnes blanches pour ce qui est de la valeur des diamants, et autres ressources se trouvant sur le sol et sous le sol de leur dit pays indépendant ?

Le mot colonialisme est en vérité le Racisme qui est l’idéologie de la suprématie blanche, car il s’agit avant tout et surtout d’une relation de pouvoir dynamique qu’imposent les personnes blanches qui croient et défendent la suprématie blanche, et qui se base avant essentiellement sur le facteur de la couleur de peau. Le colonialisme est la Suprématie Blanche qui n’est rien d ‘autre que le Racisme. Il s’agit d’un système idéologique fonctionnel.

NB : L’ensemble des personnes non-blanches noires se doivent de comprendre que leurs situations sont identiques au sein de ce système et ce peu importe leur poste, leur statut, leur diplôme, car aussi longtemps que sera en place ce système qui à ce jour reste invaincu, elles demeurent des victimes, vivant sous la juridiction/domination des personnes blanches parmi les plus puissantes et les plus rusées que sont les suprémacistes blancs (racistes) et ce sans exception .

Devant un suprémaciste blanc quel que soit le drapeau ou le nom que vous vous attribuez en tant que personne non-blanche, il ne fait pas de différence, c’est « TAILLE UNIQUE POUR TOUS », car l’uniforme est la couleur de peau,  et c’est le seul critère auquel il accorde de l’importance et qui compte à ses yeux pour agir comme il le fait à savoir, dominer et maltraiter toute personne non-blanche/noire.

Les suprémacistes blancs (racistes) ont fabriqué le racisme et en ont fait une entreprise, cette entreprise est le concept du racisme qui est l’idéologie soutenue par le système de la suprématie blanche, sur l’idée de la race, ils se sont désignés comme une race et ont désignés leurs victimes comme des races. En faisant cela ils ont augmenté la confusion tout en en tirant d’énormes profits et ce quels que soient les domaines d’activité. Ils sont ceux qui ont inventé l’idée de la race, l’ont orchestrée et continuent à le faire de manière raffinée afin que les victimes ne puissent s’en rendre compte, perdues qu. sont ces dernières par la stratégie en place, pour maintenir ce système actif 24/7. Cette idéologie s’appuyant sur l’idée que les personnes non-blanches sont légitimes pour être dominées et maltraitées du fait de leur couleur de peau par toute personne blanche sur la planète.

Extrait : « Comment s’y prennent les supremacistes blancs (racistes) « Dans l’économie Les supremacistes blancs vous font valoriser les choses qu’ils veulent que vous valorisez.

En éducation et dans tous les domaines d’activités qui sont tous interconnectés.

Dans le divertissement les supremacistes blancs (racistes) laissent les victimes se divertir de la manière dont ils décident de ce qu’est et n’est pas du divertissement, et mettent une ligne entre le divertissement et l’éducation et mettent ces domaines dans une boîte.

Les supremacistes blancs (racistes)ne laissent pas aux victimes le soin de faire du divertissement de l’éducation.

Et ensuite dans le travail, les supremacistes blancs (racistes) déterminent quel type de travail feront les victimes et la valeur de ce travail, quel type de travail est significatif ou pas, est ou méprisable ou pas, et faire en sorte de les payer en fonction de cela. Afin que les victimes soient inspirées de faire cela et ne pas être inspirées de faire ceci, et en même temps mettre de la valeur sur les personnes selon le type de travail qu’ils les autorisent à faire et les restreindre en même temps en dehors de cela.

En Politique, en Loi, en Religion,les supremacistes blancs (racistes) guident les victimes dans toutes sortes de cérémonies religieuses qui ne seront en aucune manière une menace pour leur système, afin que celles ci ne mettent pas en danger le système de la suprématie blanche. Et conserver la main dessus, et prendre des notes si cette religion risque de faire du tort à leur système, et la détruire, l’éteindre. Les supremacistes blancs (racistes)ne laisse,nullement aux victimes le soin d’utiliser leur religion dans quoi que ce soit qui fasse du sens. Juste les laisser tourner autour du cercle, et quelle que soit la religion qu’ont les victimes leur dire qu’elles ont la liberté de leur religion,mais ne laissent pas les victimes pratiquer ce que leur religion leur demande de faire excepté ce qui permet à ce que perdure le business de la suprématie blanche.

Sexe, les supremacistes blancs (racistes) contrôlent les activités sexuelles des victimes, et les confondre autant qu’il est possible de le faire, afin que ce la devienne sans sens, sans signification, ou soit destructif, que quoi que fassent les victimes dans le sexe ait un effet destructif parmi elles, un effet non constructif afin qu’ils puissent manipuler la sexualité des victimes d’une telle façon qu’elles soient confuses, et qu’ils puissent tirer profit de la confusion, de toutes les manières qu’ils choisissent de le faire.
Et enfin la Guerre, les supremacistes blancs (racistes)font en sorte que les victimes se battent toujours entre elles d’une manière ou d’une autre, et plus que tout, qu’elles vénèrent se battre entre elles, et les laisser dans ce mode.

Tout faire pour que les victimes ne soient jamais en mesure de sortir de leur condition et soient dans la confusion afin que perdure l’entreprise du système de la suprématie blanche. »
© Neely Fuller Jr 07/09/2016

DES ESCLAVES DES SUJETS.

Devant un suprémaciste blanc (raciste) une personne non-blanche et tout ce qu’elle affiche pour se distinguer ne compte pas.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing in The Isis Papers The keys for color.

bob-marley-1979-survival

Tous ces dits pays considérés « indépendants » composés majoritairement de personnes non blanches n’ont aucun pouvoir pour contrer les suprémacistes blancs qui déterminent et décident de leur condition et ce malgré les dits états gouvernementaux africains, car comment se dire indépendant, et gouvernement donc à se gouverner, se diriger,  si vous demeurez sujets/victimes et êtes soumis aux décisions des suprémacistes blancs (racistes) qui dictent vos lois, vos règles, vous commandent,  et ce dans tous les domaines d’activités ? Les personnes non-blanches noires ne décident de rien et ce même quand elles se croient indépendantes !

Le racisme qui est la suprématie blanche (racisme) est une relation de pouvoir dynamique, un pouvoir qui met en état de « subjugation » toute personne non-blanche, en fait un prisonnier, un enfant, une relation de pouvoir qui sert à garantir aux personnes blanches dans le monde du fait qu’elles se soient classifiées comme tel, et ce quoi qu’elles fassent ou ne fassent pas, de manière directe ou indirecte, le maximum de bénéfice et ce qu détriment de toute personne non-blanche et ce quelle que soit son emplacement sur terre.

Que cette personne non-blanche évolue ou pas dans un dit pays dit indépendant ne change rien car sa condition dépend des décisions des personnes blanches hommes et femmes racistes qui croient et défendent la suprématie blanche (racisme).
Ces personnes étant les plus puissantes et les plus rusées d’entre les personnes blanches.

Quoi qu’il arrive aux personnes non-blanches sur terre et qui ne devrait pas leur arriver, il est à considérer que  les personnes à blâmer sont les suprémacistes blancs (racistes). Où que cela se passe les personnes non-blanches se doivent de comprendre que leur couleur de peau est le prétexte, LA RAISON de la situation de détention et d’injustice qu’elles subissent au quotidien, car maintenues en prison, et cette prison est le monde qui est dominé par l’idéologie du racisme qui est la suprématie blanche.

Il leur est refusé de devenir des personnes à part entière, elles sont considérées inférieures et doivent dépendre de toute personne blanche, les personnes non-blanches sont inscrites dans un programme idéologique qui fait d’elles des sujets. Toutes les personnes non-blanches sur terre sont soumises au même traitement qui est propre au principe du  RACISME.

NON-BLANC = Noir, Jaune, Beige, Brun.. (toute personne qui est considérée avoir une couleur de peau/colorée).

Les victimes n’ont pas à se quereller entre elles, étant toutes égales, toutes prisonnières, étant dans la même  situation qui est celle d’être victime de ce système oppressant,  pour se concentrer sur l’élimination de la situation, pour ce qu’elle produit, qui dans la finalité est la même, elles sont dominées et maltraitées sur la base de la couleur de leur peau. Comprendre cela en terme  logique, les causes et les effets. Voir et comprendre ce qu’implique leur situation et sur quel principe celle-ci repose . Observer quel que soi le lieu de la planète où elles se trouvent,  elles subissent les mêmes choses, du fait qu’elles sont non-blanches.

Il pleut et que cela s’appelle « lluvia » « rain » « regen » « pioggia » etc c’est de L’EAU qui tombe,  ET L’EAU EST L’EAU ET QUEL QUE SOIT SON NOM  ELLE « MOUILLE ». LE RÉSULTAT. 

Les suprémacistes ont bien compris la nécessité d’utiliser la logique car ils savent que les choses sont le résultat de logique.  les suprémacistes blancs (racistes) utilisent une logique, un système de pensée, de symboles, de représentation, des schémas de perceptions, qui leur permet de dominer et maltraiter les personnes non-blanches.


La suprématie blanche qui est le racisme est le seul système dominant sur terre et les suprémacistes blancs (racistes ) pour détourner l’attention des victimes créent des ombres aux noms multiples tels : Colonialisme, Socialisme, Libéralisme, Globalisation, Communisme, Bilderberg, Franc maçon, KKK, skull and bones,  Républicain, Démocrate, etc ce ne sont que des concepts, et des noms   fabriqués pour faire en  sorte que l’attention des personnes non-blanches leurs victimes, soient détournée en permanence de la vérité, qu’elles soient incitées à les intégrer, à les croire vrais,  sans se rendre compte qu’il s’agit de Leurres, du vide. Qu’elles sont motivées et éduquées à devenir les participantes d’un arrangement tragique au sein de laquelle leur condition demeure celle de servir un système conçu à leur détriment. Il leur est demander de Glorifier cette idéologie qui se transforme en Hydre afin qu’elles ne puissent savoir où donner de la tête et sont ainsi plongées dans la CONFUSION.

Qu’il se dise Français, Anglais, Belge, Américain, Suédois, un suprémaciste blanc (raciste) suit sa logique et sait que ce nom est un leurre, ce qui compte pour lui est son rapport de domination, sa relation de pouvoir vis à vis de toute personne non-blanche. C’est ce qu’ils font de mieux à savoir TROMPER leurs victimes.

Il est impossible d’être Français, Anglais, Allemand et de produire le racisme, cela ne va pas ensemble, soit la personne pratique le racisme soit la personne, produit de la JUSTICE, soit le monde est dominé par le racisme soit il est dominé par la JUSTICE, SOIT LE RACISME EXISTE SOIT IL N’EXISTE PAS.
Un Américain, un Français, un Allemand, un Suédois, pour se distinguer par ce nom se doit de produire de la JUSTICE, et non dominer maltraiter directement et indirectement une personne parce que non-blanche.

Les victimes non-blanches sont contraintes de manière directe ou indirecte à adopter l’image projetée, la vision des suprémacistes blancs. Elles sont éduquées pour accepter l’inacceptable à savoir être dominées et maltraitées, maintenues en retrait, en arrière. Elles sont rendues Handicapées volontairement et cela pour la gloire d’un système qui favorise à leur égard de l’injustice.

Tous ces noms servent imposer l’idéologie de la suprématie blanche car sont fabriquées par les mêmes personnes à savoir les femmes et les hommes racistes qui croient, défendent et pratiquent le racisme. Ce sont elles qui décident ULTIMEMENT DE COMMENT GÉRER LES AFFAIRES DES INDIVIDUS NON-BLANCS DE LA PLANÈTE, par la domination et la maltraitance.
Uns système qui dans sa pratique produit de la non-justice.

Avec le suprémacistes blancs la logique EST UN POUR TOUS POUR UN, car vous quand touchez à un membre du clan,  c’est tous les membres du clan qui se sentent touchés. Ils  sont idéologiquement soudés, forme un corpus idéologique. C’est la raison pour laquelle dès qu’ils sont confrontés à un problème ils se mettent tous ensemble contre celui qu’ils considèrent être la source du problème. Comme dans la mafia, les désaccords de la famille restent en famille, mais la famille reste la famille, s’en prendre à un c’est s’en prendre à tous. Les suprémacistes blancs fonctionnent comme une organisation criminelle car le racisme est le crime des crimes, puisqu’il renie totalement l’existence de l’autre de par sa couleur de peau, c’est une offense à la création. Une offense majeure.

100413803

Car qu’est ce que le Colonialisme si ce n’est une manière/forme déguisée pour continuer à pratiquer le racisme qui est  la suprématie blanche, sous un prête nom censé semer et qui sème la confusion, puisque encore et toujours demeure l’idée de dominer et maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de la peau, ET quelle est cette idéologie qui permet que soit dominé et maltraitée toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau ?

LA RÉPONSE EST : LE RACISME.

Aussi est il URGENT et IMPÉRATIF DE CONSACRER SON TEMPS ET SON ÉNERGIE À TRAVAILLER À  REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

Tant qu’ existera un système global qui supporte la domination et la maltraitance sur la base de la couleur de la peau, et produit de la non-justice, sur la base de la couleur de la peau, rien ne pourra être comme il se devra et se doit d’être.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s