CESSER DE PRENDRE LES CHOSES DE MANIÈRE PERSONNELLE. ÊTRE SUR LE PROBLÈME NON SUR LA PERSONNE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

RAPPEL IMPORTANT :

Citation « Tout ce que les suprémacistes blancs font, répandent et qu’ils autorisent les personnes non blanches à faire et à avoir, a un motif suprémaciste blanc, et ce quel que soit le domaine d’activité concerné (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Tout ce que font les suprémacistes blancs a toujours un motif suprémaciste blanc, ils n’ont pas d’autres philosophie d’existence ni d’autres système de valeurs autre que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Tout ce qui est produit et répandu parmi les personnes non-blanches par les suprémacistes blancs doit servir à renforcer le système de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr.

Les suprémacistes blancs orchestrent tout ce qui fait du tort et blesse les personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine d’activité et ils le font  en s’ingéniant à semer la confusion, la discorde,  en mélangeant tout à commencer par l’usage de mots qui cachent la vérité.

Titre :

CESSER DE PRENDRE LES CHOSES DE MANIÈRE PERSONNELLE. ÊTRE SUR LE PROBLÈME NON SUR LA PERSONNE.

 » À ce jour il n’est personne qui soit la qualité  de ce qu’une personne devrait être, car nul à ce jour ne produit de Justice véritablement dans un système qui n’est pas conçu pour cela, e que  nul n’a réussi à  ce jour à faire en sorte de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de Justice ».

 » Tout ce que pense, dit, et fait une personne qu’elle soit blanche ou non-blanche,  à ce jour qui n’ a pas pour but ULTIME de remplacer le système de la suprématie blanche et ce quel que soit le domaine d’activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre) par un système de JUSTICE ne sera que  perte de temps et d’énergie, et il semble évident en l’état actuel des choses les personne non-blanches perdent leur temps, alors que les personnes blanches non.
Pourquoi ?

Parce que une personne blanche qui plus est qui croit en la suprématie blanche (racisme) ne consacre son temps et son énergie qu’au maintien de son système ».
Il est nécessaire aussi de considérer  que durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) toute personne blanche en capacité d’être raciste probablement l’est. Excepté les personnes blanches séniles du fait qu’elles sont en incapacité du fait de leur état de sénilité qui ne leur permet plus de distinguer quoi que ce soit, et les nouveaux nés classifiés blancs incapables de distinguer les couleurs. Cela étant de l’ordre de la LOGIQUE, ce n’est en rien une question de personne ni de sentiments.

Par conséquent :

*Aussi longtemps que les personnes non-blanches négligeront le fait qu’elles évoluent au sein du système de la suprématie blanche, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps  que les personnes non-blanches négligeront le fait que tout ce système est conçu pour les maintenir en situation de domination et pour faire en sorte qu’elles se maltraitent et soient maltraitées, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps que les personne non blanches négligeront qu’elles sont motivées par ce système idéologique, qui 24h/24 est celui qui les motive et les guide, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi longtemps que les personnes non-blanches ne chercheront pas et ne comprendront pas la nécessité de savoir ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, elles continueront à évoluer de manière erronée dans un monde  qui s’articule sur un système idéologique qui n’est pas et n’a pas été conçu pour qu’elles deviennent constructives, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

*Aussi pour ce qui est de leur approche et de leur relation les personnes non-blanches se doivent de considérer de cesser de se mettre en contact les unes avec les autres, si le but ultime à atteindre n’est pas la production de JUSTICE avec  la volonté de ne penser, de ne parler et d’agir ^pour œuvrer à la disparition du système de la suprématie blanche, et ce quelle que soit la circonstance et le domaine d’activité, elles seront dans l’erreur pour ce qui est de leur compréhension de tout ce qu’elles pensent comprendre.

Les personnes non-blanches, pour commencer à engager un processus contre raciste, se doivent de tenir compte que tout contact et toute action quelle qu’elle soit se doit d’être motivée avant tout par ce seul et unique objectif qui est la production de la JUSTICE, et que cela nécessite de  considérer ce système comme le problème majeur et ce avec le plus grand sérieux, plutôt que de se laisser distraire, ou à vouloir passer du « bon temps ».
Que cela nécessite de prendre des mesures à échelle individuelle et s’y tenir.

L’urgence étant et ce de manière ULTIME et PRIORITAIRE la disparition du système de la suprématie blanche.
Pourquoi ?
Parce que tant que ce système sera en place rien en sera comme il se devra d’être dans les relations entre personnes non-blanches, et entre personnes blanches et personnes non-blanches.

Aussi tout personne non-blanche qui a compris cette situation, et décide de considérer ce problème sérieusement ne peut se laisser aller, ni se laisser distraire.  Elle comprend la nécessité de ne consacrer son temps et son énergie à produire et vouloir produire  de la JUSTICE, dans la mesure où, elle sait que l’existence de ce système ne peut  permettre que  quoi qu’elle envisage, qu’elle fasse soit comme il se devrait d’être, ce système étant un système qui favorise la non-justice, aussi oeuvrer à la disparition de ce système est une priorité.
Elle sait que tout pour elle est faussé par un système qui est pour elle une prison et nuit à la qualité des relations.
Une  prison de confusion dans les définitions des MOTS et des CONCEPTS, qu’elle utilise pour avancer dans le monde et qui lui viennent GLOBALEMENT et PRINCIPALEMENT des suprémacistes blancs et qui globalement sont faussées et ne disent pas la vérité, car ces mots ne  sont pas conçus pour aider les personnes non-blanches mais pour les dominer et les maltraiter et les inciter à se maltraiter, et qui contribue au maintien du système.

Aussi chaque personne non-blanche se doit elle de ne nullement négliger le fait qu’au contact d’une autre personnes non-blanche il est nécessaire de pratiquer et de faire comprendre la nécessité de ne pas se focaliser sur la personne mais sur les problèmes.

Aussi se doit elle de ne nullement négliger le fait qu’au contact d’une autre personnes blanches  il est nécessaire de pratiquer et de faire comprendre la nécessité de ne pas se focaliser sur la personne mais sur les problèmes.

Considérer le problème posé, non la personne, se concentrer sur le problème et non sur la personne.

Considérer le problème POURQUOI ?

POUR FONCTIONNER EN MODE SCIENTIFIQUE ET NON ÉMOTIONNEL, sortir du NEGRO LOGIC ( qui fonctionne sur du  » j’ai envie, je sens, je ne sens pas, j’aime, j’aime pas).
Apprendre à observer et à se poser des questions et surtout considérer qu’elles se doivent de se concentrer sur ce qu’elles produisent individuellement et ce sans chercher à se faire féliciter, ou se faire apprécier, ou à vouloir se sentir « aimé/e ».

L’objectif étant de faire disparaitre ce système et rien d’autre.  Ce système qui pour elles personnes non-blanches est une prison et fait de chacune d’elle un prisonnier de guerre, par conséquent elles sont toutes égales et ne doivent plus chercher à se blâmer, ni à se critiquer, ni vouloir se mettre en contact pour se rassuré ou se sentir bien.

Il y a à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE. Il y a à régler les problème sans en créer d’autres.

Il y a à se considérer seul et devoir fonctionner seul avec un CODE contre raciste.


Question posée à monsieur Neely Fuller Jr : « Pourquoi beaucoup de personnes non blanches semblent avoir des difficultés à blâmer les suprémacistes blancs pour chaque acte injuste qu’une personne non blanche commet durant l’existence du système de suprématie blanche »?

Réponse de monsieur Neely Fuller Jr : « Parce que cette personne non blanche ne comprend juste pas ce qu’est la suprématie blanche ».



Les relations des personnes non-blanches tant entre elles, que d’avec les personnes blanches, se trouvent faussées dans un tel système, où il est inculqué aux personnes non-blanches et ce manière subtil de favoriser l’émotion et non la logique, et cela est pour elle la cause de multiples disputes et malentendus. Car en négligeant d’observer avec lucidité les situations, elles se prive de comprendre ce qu’il y a à comprendre. Un système qui fausse les relations car favorise toute personne blanche et défavorise toute personne non-blanche. Un système qui favorise l’injustice et l’inégalité.

Comprendre quoi  ?
Comprendre qu’elles évoluent dans un système idéologique qui les maintient au stade infantile et émotionnel, ce qui les prive de sortir de la boîte car cherchent à se rassurer alors qu’il est question de régler un problème, et cela passe avant tout par la logique. D’où la nécessité de ne pas prendre les choses de manière personnelle, être sur le  le problème non sur la personne. Considérer le Résultat.

Tant que ce point qui semble un détail mais qui est d’une importance capitale,  ne sera pas considéré et compris, les personnes non-blanches, continueront à se disputer, et à se tromper, ce qui aura et à ce jour n’a qu’un effet qui est celui de renforcer le système de la suprématie blanche, plus qu’il n’aide à l’affaiblir.

Cela peut paraitre choquant, dur, mais c’est la vérité. Il est nécessaire de mettre de côté toute forme de relation dès lors que celle ci ne sera pas motivée avant tout et en priorité à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.

Ne se mettre en contact que pour régler des problèmes sans en créer d’autres.
Ne se mettre ne contact qui si ce qui sera pensé, diot et fait sera constructif.
Cesser de se mettre en contact pour socialiser sans but, sans objectif, car cela finit souvent par une tragédie compte tenu du contexte et du mode automatique sur lequel fonctionne l’ensemble des personnes non-blanches qui pour un grand nombre ne savent que faire de leur temps et de leur énergie, pensant plus à s’amuser, passer du « bon temps » plutôt qu’à vouloir sortir de leur condition de prisonnier de guerre, de victimes d’un système conçu contre elles. Un système qui favorise des frustrations car basées sur de fausses valeurs et le mensonge.

Nulle personne non-blanche ne peut passer du « bon temps » dans un système qui est conçu pour dominer et maltraiter. Croire cela est la plus grande des illusions.
Et les personnes non-blanches vivent globalement dans l’illusion au lieu de chercher à comprendre le monde au sein duquel elles évoluent.

Le premier de tous étant de croire que les personnes s’aiment alors que ce monde ne peut produire d’amour dans un tel système qui ne favorise pas ce qui pourrait le favoriser. Aimer étant produire de la JUSTICE.

Tant qu’ existera un système global qui supporte la domination et la maltraitance sur la base de la couleur de la peau, et produit de la non-justice, sur la base de la couleur de la peau, rien ne pourra être comme il se devra et se doit d’être.

Mesures :

Se garder  de se sentir obligé de faire un rapport, de ses journées à qui que ce soit.
Pourquoi ?

Parce que nul n’a  de comptes à rendre à qui que ce soit excepté à lui/elle même.
Le seul rapport à faire est celui qui concerne les points suivants   :

1  » Ai-je produit ou non de la JUSTICE du début à la fin de la journée ?
« Oui. Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

2 « Ai je réglé des problèmes sans en créer d’autres ? »
« Oui. Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

3 Ai-je été constructif ou non-constructif ?
« Oui. Où ? Quand ? Comment ? »
« Non. Pourquoi ? »

Car TOUS les problèmes sont résolus par le processus des Questions et des Réponses.

Car TOUT est question de RÉSULTAT  qui est soit Constructif soit Non-Constructif.

Tout est LOGIQUE causes et effets.

Si il y a un rapport à faire à quelqu’un d’autre que soit même, il est fonction de ce qui aura été convenu au préalable entre les parties, par exemples  les démarches, les courses, et seulement si cela concerne les parties directement et ce ne évitant toute dispute et autre hostilité.

Entre personnes non-blanche, se dire la vérité, éviter de blâmer l’autre, ni chercher des raisons pour blâmer l’autre.

 » Dans la mesure où le suprémacistes blancs ont quelque chose à avoir avec le fait que des personnes non-blanches se retrouvent lésées, les suprémacistes blancs sont ceux à blâmer.
Pourquoi ?
Parce qu’ils sont ceux en charge des personnes non-blanches ». Neely Fuller Jr.

Se garder dorénavant de mentionner le nom des personnes dont il a été par expérience et observation considéré que le nom mentionné, ou la chose génère de l’hostilité.

Ce qui est fait par  une des deux personnes engagées dans une relation quand celles ci ne sont pas directement associées ne concerne que chaque personne. Aussi se garder d’en tenir informé l’autre excepté en cas de risque de danger majeur pour l’une ou les deux personnes.

Se garder de nourrir de la jalousie à l’égard de l’autre en tant que personne non-blanche car toutes les personnes non-blanches sont égales dans ce système en tant que victimes, la jalousie nourrit l’hostilité. Tous leurs problème venant des suprémacistes blancs, qui à ce jour sont en charge des personnes non-blanches.

Se garder en tant que personne non-blanche de se croire propriété et propriétaire de l’autre, ceci afin d’éviter toute forme de domination et de maltraitance. Elles ne doivent rien exiger l’une de l’autre, exiger étant déjà une forme de contrainte de maltraitance.

Se garder de vouloir décider pour l’autre de qui elle doit ou ne doit pas fréquenter chacun devant savoir au préalable savoir pourquoi il/elle fait ce qu’elle fait et être prêt à en assumer les conséquences. Nul n’ayant d’ordre à donner à l’autre, et nul n’ayant à obliger quiconque,  au mieux prévenir.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s