LE SUJET QUI MET MAL À L’AISE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

LE SUJET QUI MET MAL À L’AISE.

Il est difficile de parler du racisme sans que les personnes blanches ne se sentent offensées et que les personnes non-blanches ne se sentent embarrassées.

Dès lors qu’il est question de s’interroger sur la question des relations entre personnes blanches et personnes non-blanches, et ce peu importe le domaine de la relation, il peut être observé que celles ci ne peuvent exclure le racisme car il est l’ingrédient de départ qui détermine leurs relations à ce jour sur la planète.
Dès lors qu’est mentionné, le mot « racisme », que ce soit à une table ou dans un coin de rue, à la télé ou à la radio,  demeure un sujet dit « délicat ».

Un sujet qui tant pour les personnes non-blanches qui en sont victimes, que pour les personnes blanches qui se défendent de ne pas être racistes, et celles qui le pratiquent, met mal à l’aise, est souvent mis de côté, soit par confort ( un confort pour éviter de parler d’un problème qui le nécessite) et parce qu’il met mal à l’aise.
Personne ne veut parler de ce sujet qui pourtant est la raison de ce malaise. Un sujet qui pourtant mérite une attention particulière car il est à ce jour celui qui guide l’ensemble des relations des individus de la planète et est cause de toutes le chaos répandu sur la terre, car a semé les graines de la discorde.

Un sujet donc plus que préoccupant, car étant le problème majeur, un sujet qui pour certains se doit d’être soigneusement évité.
Le monde à savoir la manière dont les individus interagissent entre eux pourtant est à ce jour modelé par le racisme, car tout ce qui y est produit l’est pour que soit glorifié l’ensemble des productions émanant des personnes blanches qui pratiquent et défendent cette idéologie. Un monde qui a été redéfini sur leurs bases, effaçant tout ce qui ne correspond pas à cette image qui veuille que l’ensemble des personnes non-blanches soient directement et indirectement endoctrinées à être dominées et maltraitées.

Tous les schémas de pensées qui sont actuellement considérés comme fiables sont ceux qu’ont édictés durant des siècles les personnes blanches en vue de conquérir la planète et tout ce qu’elle contient. en la circonstance pour les personnes non-blanches contiennent du poison car les rend dysfonctionnelles et les affaiblit, les faisant réagir de manière irrationnelles.

Car le racisme qui est la suprématie blanche est défini sur un standard ce standard est que dès lors que vous êtes classifié et reconnu non-blanc vous devez être dominé et maltraité que cela soit par une personne blanche que par une personne non-blanche. C’est de ce principe que se nourrit ce système et ce à l’avantage des personnes blanches et au détriment des personnes non-blanches qui ont à cesser de continuer à se laisser guider par ce programme destructeur et pervers. Cette perversion étant de considérer que la maltraitance est une chose à produire au lieu de la JUSTICE, ce qui en la circonstance est malsain.

Le monde est à ce jour conçu à l’échelle des personnes blanches qu’elles se disent ou pas racistes, un monde à leur échelle pour leur gloire, leur plaisir et leur gain matériel général exclusivement, car exclut et conçu pour exclure  tous les autres individus du fait de leur couleur de peau.

Même les cartes du monde étudiées à l’école sont conçues pour montrer cette supériorité des personnes blanches sur les personnes non-blanches, car l’éducation commence dès le plus jeune âge. Les personnes blanches ne naissent pas racistes mais naissent dans un monde raciste qui les éduque par osmose à devenir racistes. Le racisme est une éducation, un endoctrinement idéologique, qui instruit et apprend dès la naissance à toute personne blanche à se considérer supérieure à, toute personne non-blanche, elle n’a pas à donner son avis cela lui est inculqué car considéré « naturel ».
L’idée qui lui est inculquée est « Tu es blanc » tu es supérieur, cela est simple, et tout est fait dans ce système pour lui faire adhérer à cette idée, car tout est fait pour que les personnes non-blanches soient dominées et maltraitées, maintenues en situation de subjugation et ce même quand elles pensent le contraire.
Cette domination commençant par les mots qui sont utilisés et qui servent à renforcer l’idée de ce système, et ce sans qu’elles s’en rendent compte, car appris dès le plus jeune âge et acceptés comme des vérités sans vérifier l’effet de ces mots dans leurs relations d’avec les personnes non-blanche.

Des mots qui sont des outils de domination et qui pour les victimes génèrent de la CONFUSION, des mots qui ne disent pas et ne révèlent pas la vérité.
Des mots qui servent surtout à tromper les victimes à les contenir dans l’ignorance, la méconnaissance et dans les limbes.
Des mots qui contribuent à renforcer l’idéologie et ce quel que soit le domaine d’activité.
Des mots et des représentations qui servent à maintenir un système qui vise à entretenir la supériorité des personnes blanches sur les personnes non-blanches et ce de manières directes et indirectes et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables.

Des mots, des modes de représentation, les symboles, les schémas de perceptions qui tous servent à renforcer l’idéologie de la suprématie blanche, tout doit servir à renforcer cette idéologie, à la maintenir en place.
Sans s’en rendre compte les personnes blanches sont éduquées à considérer les personnes non-blanches comme des « étrangers », des « aliens » des personnes dangereuses, des « terroristes », etc… Et cela fonctionne.
Ce système est d’une efficacité désastreuse…

Carte de Mercator . Celle qui figure dans toutes les écoles et qui minimise l’étendue des zones globalement habitées par les personnes non-blanches.

onestopmap-world-map-mercator-shaded-relief-920x632

Carte de Arno Peters  : Celle qui  ne figure pas dans toutes les écoles,  l’étendue des zones globalement habitées par les personnes non-blanches est visiblement plus grande.

carta_peters_piccola_logo_asal

Les personnes blanches semblent souvent surprises et souvent se sentent prises à parti par les victimes, au point de les traiter de racistes. Une personne non-blanche ne peut être raciste car elle est dans ce monde celle qui réellement et idéologiquement est victime du racisme et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre )car tous dominés par la pensée suprémaciste blanche, elle est la pensée majeure, la pensée maîtresse. Les personnes non-blanches suivant et prenant tout ce que proposent les personnes blanches dans tous ces domaines.

Les personnes blanches qui se disent ne pas être racistes ont le droit de le penser mais elles ne peuvent ignorer le fait que ce monde est conçu pour faire d’elles des personnes ayant le pouvoir au dessus des personnes non-blanches et qu’elles sont éduquées par ce modèle et ce mode de pensée, cette idée, qui dans ce cas est un modèle qui est une relation de pouvoir. Les personnes blanches apprennent et sont éduquées à apprendre qu’il est important que ce système soit maintenu en place, car il est un système qui leur offre du pouvoir et d’énormes bénéfices, et ce à tous les niveaux. Le racisme est une entreprise.
Le premier des pouvoirs étant d’avoir du pouvoir sur les personnes non-blanches rendues sujets et esclaves des personnes blanches. Devenues des prisonniers d’une guerre ayant pour nom le racisme.

Aussi que ces personnes blanches  le reconnaissent ou pas, cela n’y change rien car à ce jour le problème demeure, le monde est dominé par le racisme, et cela est valable pour les personnes non-blanches qui se disent ne pas être victimes du racisme, ce qui à ce jour demeure et reste à prouver. Car quoi qu’elles disent tôt ou tard tout ce qu’elles vivent est en lien avec ce système, il n’en existe pas d’autre. Ce système est le système dominant et il est celui au sein duquel évoluent l’ensemble des individus de la planète qu’ils soient classifiés comme personnes blanches ou personnes non-blanches.

Une personne blanche devant une personne non-blanche ne peur nier observer qu’elle est l’objet d’une fascination, ce qui dans ce système va de pair avec l’existence de ce système.
Une personne blanche observant des personnes non-blanches ne peut nier que ces personnes sont incitées à se détester, ce qui aussi est un élément qui va de pair avec l’existence de ce système.
Car ce système éduque aux personnes non-blanches l’idée qu’elles ne valent rien, et que leur apparence est un problème. Ce qui va aussi de pair avec l’existence de ce système.

Ce système n’a pas pour vocation à produire de la JUSTICE entre les individus, bien au contraire.

Ce sujet met mal à l’aise car des deux côtés la plupart des individus préfèrent l’arrangement tragique, le statu quo.

Tout est fait pour que le statu quo soit maintenu et ce de manière subtile, résultat le problème demeure……alors qu’il ne devrait pas exister compte tenu des conséquences qu’il engendre, à savoir des millions d’individus qui chaque jour du fait de leur couleur de peau ont fini par accepter l’inacceptable.

Des personnes qui sont dans la confusion et refusent ou nient de reconnaître que ce système est la cause de leurs problèmes de près ou de loin.

Car que les personnes non-blanches le veuillent ou pas tout ce à quoi elles sont exposées et à quoi elles participent est conçu pour la gloire de ce système, est conçu pour qu’elles le renforcent et ce à leur détriment.
Il faut TRANCHER, prendre des MESURES.

C e système devant absolument disparaitre.

En ce qui concerne les personnes blanches qui s’élèvent contre le racisme, les personnes non-blanches ne se doivent de considérer que la fin, à savoir est ce que le racisme existe ou pas  et ne pas se satisfaire des efforts. Les efforts ne sont pas l’objectif, l’objectif est la disparition totale et définitive de ce système, ce n’est pas une question de « FEEL GOOD », mais un problème réel qui a des manifestations réelles, affectant tous les individus et qui mérite d’être solutionnée de manière pratique et LOGIQUE….

Pour les personnes non-blanches  seul compte le RÉSULTAT.

Ce sujet met mal à l’aise car les personnes blanches comme les personnes non-blanches ne peuvent ignorer son existence, tout au plus feignent elles de l’ignorer pour la plupart. Car tôt ou tard il apparait que son effet est présent dans toute relation associant une personne blanche et une personne non-blanche, et entre personnes non-blanches qui sont les prises dans les filets idéologiques de ce système, et les incite à se défier à être hostiles les unes pour les autres.

Les personnes blanches savent qu’il existe un réel contentieux entre elles et les personnes non-blanches, un contentieux souvent passé sous silence, évité, qui se gère sous des faux semblants, dans l’hypocrisie,  mais un contentieux pourtant bien réel, ce qui en fait effectivement un sujet de malaise.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s