SAVOIR FAIRE LA DISTINCTION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non– Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

SAVOIR FAIRE LA DISTINCTION.

Femme Blanche :  » Vous savez Dorothy, malgré ce que vous pouvez croire je n’ai rien contre vous tous ».
Femme Non-Blanche : « Je sais, je sais surtout que vous en êtes persuadée ».

Réplique tirée du Film Les figures de l’ombre.

« Les personnes blanches n’ont pas à dire aux personnes non-blanches notamment et assez souvent à celles classifiées comme noires qui sont les cibles de choix de ce système, qu’elles ne ssont pas racistes, ou qu’elles font des efforts pour que cesse le racisme. Que ces personnes blanches, se parlent entre elles pour régler ce problème une fois pour toute, car c’est la seule chose qui compte en vérité, il est question de résultat non de « flatter l’égo et de se sentir bien ». Flatter l’égo, des personnes non-blanches/noires en leur disant cela, n’est en rien leur rendre service, à plus forte raison si le système en place demeure, leur flatter l’ego est les induire en erreur et favoriser encore plus de confusion dans leurs esprits. Qu’elles fassent en sorte que  ce système disparaisse seul cela comptera ». L’auteur du Blog

Un suprémaciste Blanc quoi qu’il fasse et dise et promeuve, y compris même quand cela ne vient pas de lui,  agira et parlera toujours en vue de renforcer et de maintenir en place son système et ce en toute circonstance, et cela est à comprendre par les victimes pour se prémunir de la confusion, et de la tromperie orchestrée, un suprémaciste blanc pratique la confusion, vous dira tout et son contraire afin de garder le contrôle.

Assez souvent il est observé qu’il y a une confusion qui est faite en ce qui concerne la compréhension de ce qu’est la notion de personne blanche, et de suprémaciste blanc. Souvent lorsqu’il est mentionné suprématie blanche, beaucoup de personnes blanches se mettent en colère. Pourtant il n’est question de personne de manière spécifique mais d’un mode de pensée qui est développé par une catégorie de personnes blanches et cela est à discerner sérieusement.
Aussi une précision est à fournir afin de mieux se situer et mieux considérer le problème car c’en est un.

Mais avant tout il est important de distinguer :

Les personnes blanches.
Les personnes non-blanches.
Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes).

Qui sont  les  personne Blanches ?
Réponse : Les personnes « Blanche » sont les  personne qui se classifient elles mêmes comme « Blanche » , est acceptée comme « Blanche » par les autres personnes classifiées comme « Blanche » et qui fonctionne généralement comme  « Blanche » dans tous les 9 domaines d’activités incluant Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre .

Qui sont  les personnes Non-Blanches ?
Réponse : Les personnes Non-Blanches sont toutes les  personnes qui ont été  classifiées comme « Non-Blanches », et /ou qui généralement fonctionnent comme « Non-Blanches » dans leurs relations avec les autres, et avec les personnes classifiées comme « Blanches », dans tous les 9 domaines d’activités incluant Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Qui sont  les Suprémacistes Blanc ?
Réponse : Les « Suprémacistes Blanc » ( Racistes)  sont des personnes qui se classifient elles-mêmes comme « Blanches », et qui généralement fonctionnent comme des « Blancs », et qui pratiquent la subjugation raciale ( basée sur la classification « Blanc »- Non-Blanc ») contre les personnes classifiées « Non-Blanches », en tout temps, en tout lieu, dans un, ou plusieurs des 9 domaines d’activités incluant Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Lorsqu’il est question de Racisme il est question des suprémacistes blancs (Hommes et femmes racistes qui croient et défendent cette idéologie du Système de  la Suprématie Blanche et/ou Racisme)  et ils/elle savent qui ils/elles sont.
Il y a aussi à considérer ce fait qui est que toutes les personnes blanches ne sont pas racistes, mais cependant du fait qu’il n’existe aucune liste officielle de qui est ou n’est pas raciste parmi l’ensemble des personnes blanches, du fait qu’existe ce système qu’est la suprématie blanche (racisme)  elles se doivent de considérer que par devant toute personne non-blanche d’être des suspects racistes. Cela est logique et n’a rien de personnel.

Extrait :

Toutes les personnes Non-Blanches, étant sujets de la classe puissante, sont, par conséquent, de la classe impuissante.

Certaines personnes non-blanches pensent que certaines personnes blanches sont victimes de la suprématie blanche. Elles croient cela lorsqu’elles voient et entendent certaines choses faites par des personnes blanches pour porter atteinte et faire du tort à d’autres personnes blanches. Elles concluent alors que certaines personnes blanches pratiquent la Suprématie Blanche entre elles. Une telle conclusion est incorrecte.

Certaines personnes blanches, pratiquent des actes de non-justice les unes envers les autres, mais il n’est pas possible pour une personne blanche de pratiquer l’acte majeur d’injustice de la Suprématie Blanche contre une personne blancheToutes les personnes cependant, Blanches et Non-Blanches pratiquent des actes d’injustice les unes envers les autres, en tout temps, en tout lieu, dans tous les domaines d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre. L’injustice majeure, néanmoins, est la Suprématie Blanche et est seulement pratiquée par des personnes blanches, contre des personnes non-blanches.

Aucune personne blanche n’est sujet de la « Suprématie Blanche ». Il est, cependant, possible pour une personne blanche d’être « impuissante » pour faire quelque chose qui est inefficace contre la pratique de la Suprématie Blanche. Quelques exemples  de ces personnes sont les personnes blanches  qui sont « infantiles », et/ou si « séniles » d’esprit et de corps, elles sont complètement dépendantes des autres pour tous leurs soins, et sont complètement « incapables » de faire du tort à autrui. P 26 The United Independent Compnesatory Code/System/Concept, a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

Ici il n’est pas question de sentiments,  il est question de logique (causes et effets). En temps de guerre l’ennemi reste l’ennemi et ce même s’il vous sourit. La situation est qu’il est votre ennemi du fait du contexte qui en fait un ennemi, car ce contexte est dans le cas de la suprématie blanche une guerre, une guerre menée contre toute personne blanche du fait de l’existence de ce système.Aussi durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne blanche du fait de l’existence de ce système qui est en soi une guerre,  est un suspect raciste. Ce n’est rien de personnel, ce sont les affaires.

Extrait :

Par conséquent tout ce que chaque personne blanche dit et fait, qui aide à promouvoir la Suprématie Blanche (Racisme) est toute une part du « Code Blanc » et toute part du « Code Blanc » a pour but de maintenir la Suprématie Blanche. P 32 The United Independent Compnesatory Code/System/Concept, a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

Lorsqu’il est question de suprémaciste blanc il est question avant tout des personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie avant tout durant l’existence de ce système.  Il y a discerner la personne blanche qui durant l’existence du système qui peut être considérée suspecte, Elle n’est pas reconnue raciste, mais, et cela est logique elle le devient de fait suspecte par devant toute personne non-blanche. Nulle personne non-blanche ne  peut dire qui d’entre les personnes blanches est ou pas raciste, cela est impossible, il n’y a a qu’un suprémaciste blanc (raciste) qui puisse reconnaître un autre suprémaciste blanc (raciste).

Ici il n’est pas question de détester qui que ce soit du fait de la couleur de sa peau, ni de glorifier qui que ce soit du fait de sa couleur de peau,  il s’agit du fait qu’existe ce système dédié totalement au bénéfice de toutes les personnes blanches sur le plan idéologique, et par conséquent celles  ci demeureront suspectes tant que ce système sera en place et ce aux yeux de toute personne classifiée non-blanche.

Cette suspicion s’appuyant sur de la logique et ne devant nullement être considérée comme un affront ou une accusation envers une quelconque personne blanche, cette suspicion vient de  fait avec l’existence de ce système.
A charge à chaque personne blanche qui dit ne pas être raciste de le prouver et ce dans tous les domaines d’activité minute par minute sur une base quotidienne dans sa relation avec toute personne non-blanche en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi religion, sexe et guerre/contre guerre, sachant que cette preuve ne sera vraie que le jour ou aura définitivement disparu le système de la suprématie blanche de la planète. Car soit le racisme existe soit il n’existe pas , et si il existe c’est qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche et à ce jour aucune personne non-blanche ne peut dire avec exactitude qui d’entre ces personnes blanches est ou n’est pas un suprémaciste blanc (raciste) un membre de cette société qui régit le monde par la terreur, le mensonge, le vol et la confusion.

Il est question de remplacer le système de la suprématie blanche qui est le racisme, il est question de considérer la nécessité de faire en sorte que cette idéologie malsaine et contagieuse finisse par disparaitre. Devenir suprémaciste blanc cela s’apprend aussi les personnes blanches plutôt que de favoriser le maintien et l’expansion de ce mode pensée, de ce système idéologique, se devraient de favoriser un monde de pensée qui permette la production de la JUSTICE, et ce ne œuvrant entre elles à faire ne sorte que cesse de manière réelle et pratique la suprématie blanche et ce qu’elle requiert pour être pratiquée. Pour cela elles ont à le prouver.

Prouver en faisant quoi ?

. En ne faisant pas de rétention  d’information constructive pour une personne non-blanche.

. En disant la vérité à une personne non-blanche.

. En ne  trompant,  pas une personne non-blanche.

. En refusant durant l’existence du système de la suprématie blanche d’avoir des relations sexuelles et/ou homosexuelles avec une personne non-blanche.

. En utilisant la plupart de son temps et de son énergie à penser, parler, agir pour remplacer le système de la suprématie blanche (racisme) par un système de Justice (équilibre entre les personnes ) dans tous les domines d’activité.

Si elle ne fait pas l’une de ces choses elle devient d’autorisé un suprémaciste blanc (raciste).

La suprématie blanche qui est une relation de pouvoir dynamique est soutenue de manière directe et indirecte par toute personne blanche du fait qu’elle est associée à ce système et ce même quand elle veut s’en dissocier. La seule et véritable dissociation est celle qui sera effective en œuvrant à la disparition de ce système qui nourrit une relation de pouvoir dynamique qui veuille que soit maltraitée et dominée  toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Lorsqu’il est question de suprématie blanche il s’agit de pointer du doigt les suprémacistes blancs et leur système avant tout. Il ne s’agit pas de pointer du doigt toutes les personnes blanches.
Parler de suspects racistes est parler de la possibilité qu’une personne blanche soit raciste non dire qu’elle est raciste.

Citation : « Toute personne Non-Blanche durant l’existence du système de la Suprématie Blanche en capacité d’être raciste probablement l’est ». Neely Fuller Jr

Un suprémaciste blanc (raciste) et le système  qu’il  soutient est un véritable danger pour toute personne non-blanche qui de fait évolue au sein de ce système, et elle se doit d’avoir à l’esprit qu’elle est en terrain ennemi, cette suspicion est saine et ce aussi longtemps que ce système sera en place. Cette suspicion ne pouvant disparaitre qu’avec la disparition totale du système de la suprématie blanche (racisme).

Aussi les personnes blanches se doivent de comprendre la réaction des personnes non-blanches devant faire face chaque jour à un « mystère familier ».
Un mystère familier car elles voient les racistes agir mais ne peuvent comprendre comment il font ce qu’ils font.

Le problème d’un grand nombre de personnes non-blanches notamment celles qui sont appelées noires, qui subissent depuis des siècles cette domination, qui en fait est une guerre,  est qu’elles semblent toutes oublier ou avoir oublié l’existence du problème comme s’il n’existait plus, ou comme s’il s’agissait de manifestations événementielles et ponctuelles.
La plupart des personnes non-blanches ont fini par accepter de vivre dans un monde où tout leur semble « naturel », s’accommodant, plutôt s’étant institutionnalisées avec  des choses inacceptables devenues semble t-il pour acceptables, au point de participer grandement à un spectacle dont elles sont le clou, et les victimes. Devenues elles mêmes de grands supporters de ce système et n’ayant de cesse de se mettre en scène et ce souvent de manière tragique et ridicules, horribles, car étant devenues toutes plus toxiques les unes que les autres, plus violents.
C’est quotidiennement qu’elles sont l’objet d’un endoctrinement de plus en plus puissant et raffiné, leur faisant accepter ce qui leur est imposé et qui les maintient dans la situation de domination les concernant qui est observée aux quatre coins du monde.
Se satisfaisant de dites victoires qui certes flattent leur sentiment de progrès, de bien être mais en fait les fait lâcher prise, perdant de vue que la guerre continue et qu’il n’est pas question d’effort mais de résultat final, qu’il n’y pas à se satisfaire mais à rester concentré.

Question : Pourquoi les personnes non-blanches sont elles encore dans cette situation de subjugation, qu’elles l’acceptent ou pas pourquoi sont elles dominées et maltraitées par les suprémacistes blancs  ?
Réponse : Parce que les suprémacistes blancs travaillent plus qu’eux, en veulent plus qu’eux, pont un idéal plus grand, et ce afin de les  maintenir en situation de domination, alors que les dominées que représentent l’ensemble des personnes non-blanches semblent travailler moins, cela est logique, autrement pourquoi sont elles encore dominées et en détention dans ce système idéologique, qui est pour elles une véritable prison idéologique, un carcan si lisse qu’elles ont du mal à trouver l’issue ?

Quand une personne ne  peut se défaire d’une emprise, n’y arrive pas et ce malgré de nombreux  efforts, c’est parce que celui qui la maintient sous cette emprise est soit plus malin, soit plus fort, soit plus intelligent,  ce qui est certain c’est que la personne qui est sous l’emprise qui essaie de de s’en sortir, ne sait pas comment s’y prendre pour se dégager, cela est LOGIQUE.
Et les personnes non-blanches devraient commencer par se dire la vérité concernant  leur situation, cela serait un bon début, commencer faire leur auto analyse, reconnaître leur faiblesse et ce malgré leur sentiment de satisfaction liées aux quelques victoires qui à ce jour n’ont ne rien fait mis un terme définitif à leur problème qui est à ce jour que le système de la suprématie blanche est encore en place et ce plus que jamais. Sortir de leur zone de confort qui pour elle est une illusion. Commencer par cesser de s’illusionner.

Les suprémacistes blancs (racistes) apprécient que leurs  victimes acceptent volontairement de supporter d’être des sujets des suprémacistes blancs, à s’habituer à croire que cela est le meilleur arrangement   possible entre les personnes blanches et les personnes non-blanches. C’est là qu’est le raffinement et le piège, aussi il est nécessaire de savoir faire la distinction.

IL EST QUESTION D’UNE SEULE ET UNIQUE CHOSE QUI EST :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s