LA PRISON. PARTIE 2. RELATIONS.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

LA PRISON. PARTIE 2. RELATIONS.

Citation : La meilleure manière d’avoir du pouvoir sur quelqu’un et/ou sur des personnes est de maintenir la confusion sur cette et/ou ces personnes, de tout mélanger pour qu’elles puissent discerner le vrai du faux.

Voir au delà de la surface. Pour parler de la surface, prenons l’exemple du corps « humain ». Le corps « humain » possède 300 sortes de cellules soit environ 30.000 milliards de cellules.
Il possède aussi 500 sortes de batteries soit environ 38.000 milliards de bactéries
Les articulations sont les parties qui unissent deux os ou un os et un cartilage ou deux cartilages dans le corps humain. Et ce, à condition que ces parties soient des entités séparées.

Le nombre d’articulations suivant les règles établies :

Nombre d’articulations
Le crâne 86
Le larynx 6
La cage thoracique 66
La colonne vertébrale et le pelvis 76
Les membres supérieurs 64 (2×32)
Les membres inférieurs 62 (2×31)
Total 360 articulations

Le squelette d’un adulte comporte 206 os. Il y 26 os au niveau de la colonne vertébrale 8 au niveau du crâne, 14 sur la face, 7 autres os crâniens, 25 à l’étage du sternum et des côtes, 64 dans les membres supérieurs et 62 dans les membres inférieurs.
La quantité d’eau:
Leur masse , sans la moelle, représente chez l’homme entre 4 et 6 kg, et chez la femme, entre 3 et 4 kg.
Le corps humain compte plus de 600 muscles squelettiques, dont 125 paires de muscles principaux qui assurent les grandes postures et les grands mouvements.

L´homme, entité composée de l´esprit, de l´âme et du corps
Le corps est une véhicule, l’esprit est comme un disque dur ou il y a l’aptitude de décider, les émotions et les sentiments.
L’âme permet la cohabitation de l’esprit et du corps, règle les problèmes de maladies et de blessures.
Derrière un seul visage se cache toute cette globalité.
Donc en surface il y a une silhouette, un visage mais il y a tout cela à prendre en compte.

L’emprisonnement affecte tous ces éléments, la pensée de ce système est la cause du désordre, de la discorde, et il est impossible de créer l’ordre sans se départir de ce désordre idéologique. Il ne peut exister de paix entre les individus dans un monde dominé par une idéologie qui exacerbe hautement  l’hostilité. Un organe et/ou une partie du corps qui est affecté par une maladie et c’est l’ensemble du corps qui est affecté, car tout est relié, il est question d’équilibre.

Sur un navire  le capitaine est toujours  responsable de tout ce qui se produit sur et à l’intérieur du navire dont il est en charge, car il est celui qui est le garant de toutes les actions qui y sont produites que celles ci soient correctes ou incorrectes  par les individus qui l’occupent. Et le monde est un navire et ce navire est dominé et gouverné par les personnes blanches qui croient et pratiquent la suprématie blanche (Hommes et femmes racistes).

Quand ceux qui dirigent agissent d’une manière qu’ils ne s’attendent pas à ce que ceux qui les suivent agissent différemment. L’exemple vient du Haut.Dans le système de la suprématie Blanche le maître mot est Montrer un faux visage, être hypocrite, l’artificialité, l’hostilité, il n’est nullement question de vérité, ni de relation de qualité basé sur la production de la JUSTICE, il est question de faux semblant, de mensonge, d’hypocrisie. Et c’est cela qui doit commencer à disparaitre pour que disparaisse ce système.

Citation : « Vous ne pouvez pas être en équilibre et être en déséquilibre en même temps. Soit c’est l’équilibre soit c’est le déséquilibre. Il n’y  pas d’entre. L’auteur du blog.

N’attendez pas des suprémacistes blancs qu’ils vous enseignent comment sortir  de leur emprise, croire cela est une erreur majeur. Un suprémaciste blanc quoi qu’il vous dira et fera et /ou pensera n’a qu’un seul et unique objectif qui est de pratiquer la suprématie blanche, cela est sa seule et unique raison de vivre, il ne vit que pour cela maltraiter et dominer toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, il n’ est motivé et guidé par cet axiome existentiel, c’est la condition principale dans tout.

Quoi que dira et fera un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) sera toujours motivé par le but de renforcer son système idéologique, pour augmenter son pouvoir de domination et ce quel que soit le domaine d’activité. Les victimes se devraient de ne pas perdre de vue ce principe et se rappeler à quoi et à qui elles ont affaire, et ce tant que sera en place ce système, qui est le seul à ce jour comme force motivante pour tous les individus de la planète directement et indirectement. Les suprémacistes blancs éduquent leurs victimes à supporter le système de la suprématie blanche et ce en les trompant.

Disent une chose et font le contraire.

Les personnes non-blanches et notamment celles appelées noires à ce jour ne possèdent rien, car comment pouvez vous posséder quoi que quand vous êtes un sujet et propriété d’une autre personne qui plus est vous dicte tout, au point d’avoir le droit de vie et de mort sur vous ?
Encore à ce jour elles sont des esclaves et ce au delà des apparences de confort que certaines semblent avoir.

UN SYSTÈME IDÉOLOGIQUE INDÉCENT NE PEUT PRODUIRE DES PERSONNES DÉCENTES.

Pourquoi NOIR (E) ?

Pourquoi accepter de se considérer son existence par rapport à sa  couleur de peau dans ce monde est participer au plus monstrueux concept qui  existe à ce jour et qui est un  désastre majeur ? Concept qui est une idéologie ayant légitimité des actes ayant entrainé les pires atrocités avérées et enregistrées à ce jour sur la planète, actes motivés par cette volonté de domination sur des individus du fait de leur couleur de peau.

Amérique du Nord massacre des indiens.

80465802_o

Afrique commerce transatlantique d’esclaves durant plus de 400 ans.

cropped-tumblr_ln5ipwsrxj1qd94ffo1_12801.png

Question : Quelle est cette idéologie ?
Réponse : Cette idéologie est le racisme qui est la Suprématie Blanche, qui est une seule et même chose, un système de domination qui a servi et sert encore pour établir, maintenir, répandre et raffiner  une relation de pouvoir.

À  ce jour les personnes blanches qui ont cru et croient en cette idéologie sont celles qui ont causé les pires atrocités et les plus grands torts à tous les autres individus de la planète classifiés non-blancs ce depuis des siècles,  et ce au nom d’une seule et unique raison qui a été et est celle de croire que leur couleur de peau fait d’elles des êtres supérieurs, des êtres suprêmes. AU nom de ce concept elles ont élaboré tout un ensemble de processus et de classifications touts tout autant plus sophistiqués les uns que les autres, et qui à ce jour sont devenus et ce qu détriment des victimes une véritable prison idéologique, dont les barreaux du fait de leur invisibilité et pourtant réels sont renforcés au quotidien tant par les gardiens que par les prisonniers, ces derniers utilisant sans le savoir un vocabulaire,  un mode de pensée et des comportements contribuant à les maintenir en détention.

Amérique du Sud  massacre des incas et autre populations.

Execution of Atahualpa

The execution of the Inca/A.B. Greene. Spaniards burn Inca emperor Atahualpa at the stake; to the right is a monk holding a crucifix.

Une prison qui s’appuie sur une approche du monde incitant tout personne sans qu’elle s’en rende compte à ce jour à mépriser, toute personne classifiée  comme non-blanche (noir) et à vénérer et glorifier directement et indirectement  toute ce qui est produit par toute personne classifiée comme blanche, un pouvoir devenu pouvoir de fascination perverse.
Une prison car à ce jour quoi que possède ou pas une personne non-blanche elle le doit avant tout à la volonté des personnes blanches et des suprémacistes blancs qui ont mis le monde et tout ce qu’il recèle sous domination. Toute l’approche du monde à ce jour est guidé par cette idéologie et ce dans ses moindres détails. Aussi il n’y a nullement à être surpris d’observer ce qui est observable.
Les suprémacistes blancs sont ceux qui à ce jour fixent les standards en tout et pour tout, quitte à utiliser ceux des autres pour les absorber afin de les faire tourner à leur avantage. Ils sont ceux qui dirigent et impriment la cadence, ils sont les décisionnaires, tout ce qui est et se fait qui se doit d’être passe par leur validation ou invalidation et cela est soit vrai soi faux.

Toute personne non-blanche est directement ou indirectement affecté par le racisme,  sa condition dans cette prison idéologique étant celle de prisonnier de guerre, une guerre dont elle est partie prenante du fait de sa couleur de peau, qui fait d’elle la cible désignée et principale. Qu’elle résiste ou qu’elle collabore, elle demeure un prisonnier et ce tant que ce système n’aura pas disparu  pour être remplacé par un système de JUSTICE. Par conséquent du fait de cette détention, les personnes non-blanches se devraient d’éviter de se défier car sont toutes logées au même niveau qui est celui de victimes du racisme, car devant un suprémaciste blanc c’est taille unique pour tous il ne fait aucune distinction entre ( africain, antillais, chinois, brésilien, japonais, etc..) si vous êtes reconnu non-blanc, vous serez soumis à sa loi d’une manière ou d’une autre, loi qui lui dicte de vous dominer et maltraiter et ce pour la gloire et le maintien de son système basé sur ce même principe.

Il y a à comprendre que « Pas de personnes non-blanches pas de racisme » car la raison pour qu’existe le racisme est lié à l’existence des personnes non-blanches, leur existence a servi et continue à servir de justificatif, de prétexte pour qu’existe un tel système idéologique et sa pratique qui est quotidienne y compris avec la participation des victimes qui se retrouvent  endoctrinées puisqu »évoluant au  sein de ce contexte qui se trouve être leur élément et leur cadre de référence, un cadre très toxique. Un système malsain puisqu’il s’appuie pour justifier de ses méfaits sur une chose dont nul individu n’est responsable et est un artifice à savoir la couleur de peau, incitant les individus à se faire du tort de manière parfois mortelle.

Citation :  » Durant l’existence de la Suprématie Blanche (Racisme)  et en accord avec la logique du Code Compensatoire Contre -Raciste, les personnes non-blanches de l’univers connu sont injustement confinées, restreintes, retardées, handicapées, et subjuguées, par les Hommes et les Femmes racistes (Les suprémacistes blancs collectivement), en tous temps et tous lieux et dans tous les domaines d’activité incluant, l’Économie, l’Éducation, le divertissement, la Politique, le Travail, la Loi, la Religion, le Sexe et la Guerre/Contre Guerre. Cette condition injuste qui est menée par les suprémacistes blancs (racistes) est une guerre contre les personnes non-blanches , et elles sont, en effet « Prisonniers de la Guerre (de Race) et /ou Prisonniers de Race ( prisonniers des hommes et des femmes racistes) ». Neely Fuller Jr.

Ceci n’es pas un jeu, car les racistes ne jouent pas avec leur Entreprise.

Il est souvent fait cas dans les différents articles de ce blog de divers termes qui pour des raisons de compréhension et ce en vue de faire en sorte d’éliminer la confusion méritent d’être définis avec le maximum de précision.

Il apparait nécessaire de comprendre ce qu’est une chose et comment elle fonctionne à savoir ce à quoi s’attendre de la chose et de son fonctionnement. En effet dans ce blog il est fait mention d’un terme qui pour certaines(es) peut paraitre « exagéré » si tant est qu’il soit possible de mesure où commence et prend fin cette exagération, quel outil de mesure permet de vérifier ce niveau exagération. Car dans le monde suprémaciste blanc la plupart des victimes utilisent des termes qui bien que semblant précis n’en demeurent pas moins très flous car le suprémaciste blanc s’arrange pour que tout reste flou afin de pouvoir dominer et maltraiter celles et ceux qu’il maintient en situation de détention.

Par conséquent il apparait nécessaire de définir et d’expliquer en quoi le système de la suprématie blanche à ce jour est pour l’ensemble des personnes non-blanches une prison idéologique. Prenons le temps de définir un de ces terme en l’occurrence le terme Prison.

RELATIONS FAUSSES.

DANS  TOUTE INTERACTION IL EST NÉCESSAIRE POUR TOUT INDIVIDU DE NE PAS PERDRE DE VUE LE CONTEXTE AU SEIN DUQUEL S’INSCRIT CETTE RELATIONS ET SES EFFETS.

La plupart des personnes non-blanches, toutes confondues, ont beau brandir leurs drapeaux, clamer leur dite indépendance, et/ou dire qu’elles sont souveraines. Quoi qu’elles disent à ce jour pour justifier de leur existence à ce jour, a lieu au sein du système de la suprématie blanche ce qui  fait d’elles des prisonniers de guerre, que cela soit considéré ou pas, la réalité du monde au sein duquel elles évoluent est  gouverné, et construite et ce afin de les dominer,  globalement et ce quel que soit le domaine d’activité par les suprémacistes blancs leurs gardiens.
Aussi qu’elles s’attendent à ce que leurs relations dans un tel système ne soit pas comme elles se devraient d’être.

Un prisonnier en prison se doit de s’attendre à être traité comme un prisonnier, quoi qu’il puisse faire dans la prison, c’est sa condition qui prime avant tout. Comme sur les plantations un esclave reste un esclave cela est sa condition.
Le gardien de prison ne sera donc jamais l’ami du prisonnier, ce n’est pas là sa fonction et ce même s’il fait preuve de magnanimité

Quoi que puissent en penser les protagonistes, le contexte ne le permet nullement, un gardien garde un prisonnier et fait en sorte que ce dernier reste  en prison. C’est sur ce principe que fonctionne une prison et sur aucun autre. Autrement quelle raison il y aurait il qu’existe cette prison ? Et c’est cela que semblent oublier les personnes non-blanches focalisées sur les sentiments plus que sur la fonction et le contexte, sentiments qui dans ce contexte de faits ont artificiels.  Les relations entre personnes blanches et non-blanches à ce jour du fait du racisme dominant sont toutes artificielles, fausses, hypocrites, et ce tant que sera en place cette idéologie dévorante, et dévastatrice, car il en est aisi dans untel contexte.

Tout ce qu’elles observent à ce jour autour d’elles est conditionné par ce seul et unique système en place, qui depuis est le système standard, qu’elles y adhèrent ou y résistent elles sont toutes les personnes non-blanches contenues dans ce seul et unique espace idéologique qui est la plus puissante force motivante à l’œuvre sur la planète et en ce sens elles demeurent des prisonniers. Tout ce à quoi elles réagissent l’est du fait de l’existence de ce système devenu institutionnel.

Dans ce cas que les victimes ne soient nullement surprises que leurs relations entre elles personnes non-blanches, et entre elles et les personnes blanches soient corrompues et hostiles du fait que les personnes blanches qui croient et défendent le système de la suprématie blanche impriment un pouvoir de domination qui est en soit une forme de corruption et d’hostilité, appuyé par cette pratique de la domination pour  le maintien d’un système lui même malsain.
Malsain puisque logiquement le plus fort porte secours au plus faible, il n’abuse pas de sa force sur le plus faible, ni ne le trompe en le confondant, en ne disant pas la vérité sur ses véritables intentions.

Dans une relation de domination il n’y a et ne peut y avoir  aucune Justice. Cela est impossible.

Question : Quand est une personne non-blanche un homme, une femme au sein du système de la Suprématie Blanche ?

Réponse : JAMAIS !
Un garçon dépend d’un homme, dans le contexte raciste les personnes blanches disent aux personnes non-banches quoi faire. Les personnes non-blanches sont des enfants, filles et garçons dans ce monde dominé par ce système idéologique dont elles sont idéologiquement  prisonnières.

Principe sur lequel repose ce système idéologique et qui est enseigné au quotidien tant aux personnes blanches qu’aux personnes non-blanches.

Tout ce qui est blanc est à vénérer.
Tout ce qui est non-blanc est à mépriser, plus vous êtes foncé de peau plus le traitement est violent.

Ce qui semble aujourd’hui un cliché n’en demeure pas moins un axiome qui justifie encore à ce jour de manière plus raffinée la pratique du racisme, les victimes elles même en réaction plutôt que de se défaire de ces clichés les nourrissent en voulant par exemple prouver qu’elles sont noires, en adhérant à tout ce qui leur sont proposés par leurs geôliers et qui ne sont  nullement conçus pour les faire sortir de ce système mais bien pour encore pour les maintenir dans une plus grande illusion et donc augmenter l’emprise de la prison sur elles.

Il est à noter que la couleur de peau des individus qu’ils soient classifiés Blanc ou non-Blanc (Noir) sur lequel repose ce système est un concept artificiel devenu une institution, dont les victimes sont elles mêmes prisonnières ayant adhéré à une idée conçu pour les maintenir en situation de domination, et à les rendre hostiles entre elles et permet au système de perdurer et de se renforcer. Ce système est anti production de Justice.

Aucune couleur de peau n’a d’influence réelle sur ce que fait , pense et dit ou pas un individu, croire cela est une idée et non une vérité. La suprématie blanche est une idéologie de la domination qui s’appuie sur le prétexte de la couleur de la peau, et qui est devenu le critère de base en toute relation, rendant celles ci de fait artificielles, faussées et hostiles.

Tout le langage, tout le vocabulaire, toute les représentations dans ce système est pour toute personne non-blanche une prison idéologique, dont elle tire de manière directe et indirecte toute substance pour entrer en contact avec le monde et ce dès sa naissance, et ce quel que soit le domaine d’activité, il lui est enseigné cela sans même qu’elle le comprenne qu’elle est l’objet d’une réelle manipulation mentale, qui s’exprime à ciel ouvert. Un monde de violence, les suprémacistes blancs sont les personnes les plus violentes que la terre ait porté. Il se prend pour le Mâle Dominant du Monde.

Il n’est aucun endroit de la planète qu’ils n’aient pas empoisonné….et les archives le montrent. Les suprémacistes blancs sont à ce jour les seules personnes a avoir causé autant de dégâts envers  tous les peuples de la terre, et continuent en les emprisonnant par l’incitation à participer à cette idéologie dévastatrice que ce soit en réaction ou pas. Ce sont de grands initiateurs de conflits à échelle planétaire, car sont ceux qui tirent les ficelles ayant mis le monde sous leur gouvernance qui pour les victimes est une Prison Idéologique car y sont éduqués en son sein et cela est soi vrai soit faux.

Hiroshima et Nagasaki deux bombes nucléaires.

cropped-kim_1972_quelques_sec_plus_tard.jpg

Antonio_Pollaiuolo_002.jpgCouv_171030

image-w448

Tout ce qui est conçu produit manifesté par ces personnes sert à la domination et à la maltraitance des personnes non-blanches. Même leur aide reste douteuse car sert à bien souvent augmenter leur pouvoir de subjugation.
Ils se veulent être en charge quoi qu’il arrive et ce même en faisant profil bas pour mieux duper leurs victimes, ce sont les rois de la duperie. Master of Illusion.

PRISON AVANT TOUT IDÉOLOGIQUE.  Ce qui  implique que tout ce que considère ou pas valable les personnes non-blanches le soit au travers du prisme des personnes blanches et des suprémacistes blancs, c’est en cela que ce système est appelé suprême, à savoir qu’il est pas considéré que quiconque excepté les personnes blanches dictent les règles, elles se veulent au dessus de tout et ce système est l’outil idéologique qu’elles ont mises en place qui  permet cela sans que les victimes comprennent qu’il est ici question de les maintenir en situation de détention. Suprêmes car se veulent au dessus de tous les individus de la planète qui ne leur ressemblent pas, quitte à les détruire et ce quelle que soit la manière, car adhérer à ce système est en soi destructif.

Les suprémacistes blancs ont montré depuis des siècles qu’ils sont les seuls à avoir fait couler autant de sang, au nom d’une soit disant « civilisation », et sont à ce jour impardonnables du fait qu’il n’est pas possible de pardonner sans savoir en détail l’étendue de leurs méfaits, dont ils se gardent d’en donner et de faire connaître toute la vérité de leurs exactions.

PRISON AVANT TOUT IDÉOLOGIQUE qui est conçu pour enfermer et maintenir dans une boîte toutes les personnes non-blanches, du fait d’une classification artificielle celle de la couleur de peau, résultat les personnes classifiées non-blanches ont fini par croire que leur existence doit être synonyme de couleur de peau, ce qui déjà en soi est une preuve de malaise que crée en elles ce système, car est une réaction qui prouve l’existence d’un problème. Et c’est de cela qu’elles se doivent avant tout de se départir, pour devenir non et des femmes « noirs » mais des hommes et des femmes universels avant tout et pour tout fonctionnant de la manière la plus constructive possible sur une base quotidienne.

Les personnes non blanches appelées et classifiées dans ce système comme noires ont fini par adhérer à ce système en voulant prouver leur existence du fait de leur couleur de peau et en adoptant de gré ou de force tout ce qu’ont minutieusement préparé les suprémacistes blancs pour les détruire de l’intérieur.

Un système qui amène les personnes non-blanches à se disqualifier, et à se faire du tort  sans qu’elles s’en aperçoivent, ce système étant conçu pour les disqualifier et les éduquant à se disqualifier, ce système est hostile.

Pourquoi ?
Parce que les suprémacistes blancs décident pour elles de ce qui est et n’est pas, et ce qu’elles l’acceptent ou pas ?

Les personnes non-blanches (noires) dépendent des suprémacistes blancs pour tout, l’université, les hôpitaux, leur éducation, ayant toutes été dépouillées, ruinées, elles dépendent depuis de la volonté des suprémacistes blancs et ou des personnes blanches qui se disent ou pas racistes. Si cela n’est pas une prison qu’est ce donc ?

Aussi il est important de savoir la situation afin de cesser de prétendre une chose qui n’est nullement la vérité.

Un système qui s’appuie sur la maltraitance et la violence pour se divertir sous couvert de « Action » et qui éduque à cela en silence quotidiennement et ce avec la participation des victimes qui semblent pas se rendre compte de ce à quoi elles prennent part. Car dans ce système il n’est pas question de JUSTICE mais de non-justice, de maltraitance, d’abus, il est question de faire du tort  et de se réjouir de cela.

coffret-scandal-saison-5-8717418497019_0.

Action pour produire quoi ?

6U5EBERL4ZF5LEIFTA4UCAO3LE.jpg

Même  les héros de ce système sont des personnes qui produisent et ont affaire avec la violence, se nourrissent de la violence, sous couvert de  divertissement, ce qui en la circonstance est un mensonge ignoble et une véritable abomination.

Il est nécessaire que disparaisse cette idéologie qui agit et est un cancer sur la planète.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST UNE PRISON PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s