MAI 68 CONFUSION CONFUSION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » … NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

MAI 1968 France CONFUSION CONFUSION.

Citation : « Pensez y, les combats et disputes entre personnes blanches, peu importe combien violentes et destructives elles sont,  elles n’ont jamais résulté à  mettre fin au système de la suprématie blanche (racisme) ». Neely Fuller Jr.

dc036f7_11145-6klq25.8p3do.jpg

Récemment il a été réalisé un documentaire qui servait à « célébrer » un événement parmi les multiples évènements qui ont lieu sur la planète en l’occurrence celui qui est communément appelé Mai 68. Dans ce documentaire il était demandé à un certain nombre de personnes non-blanches de donner leurs impressions quant à la façon dont elles prirent ou pas part à ces évènements.

Les personnes interrogées du fait qu’elles sont classifiées non-blanches ont dit ce qu’elles avaient à dire et cela se suffit nul besoin entre victimes non-blanches d’argumenter sur ce que dit ou pas une autre victime non-blanche, dans la mesure où elles sont qualifiées du fait de leur condition de victimes et sont égales.

Aussi au delà de ce reportage ce qui est à considérer c’est que ces événements bien qu’ayant été relayés comme « majeurs » à cette époque et étant encore à ce jour glorifiés y compris par des personnes non-blanches qui se trouvent être encore et ce malgré leur participation pour certaines, victimes encore à ce jour du système de la suprématie blanche (racisme), ces évènements n’en demeuraient pas moins qu’une bataille de plus entre personnes blanches ayant des désaccords de forme sur la manière de gérer le monde, des bénéfices, certaines personnes blanches se sentant lésées par rapport à d’autres et ce bien au delà qu’il ait été question de dite révolte estudiantine, ces étudiants en questions révoltés pour une grande majorité classifiés blancs ne remettaient nullement en question le système de la suprématie blanche (racisme) juste le partage des bénéfices et la manières dont ceux ci étaient distribuées entre eux, des désaccords, comme il en arrive souvent dans ce système entre ces personnes.
D’ailleurs la question se pose et pouvait déjà se poser à savoir « Devons nous continuer à vivre un monde dominé par la suprématie blanche ou un monde dominé par la justice.

Manifestation-boulevard-Saint-Michel-Paris-durant-evenements-Mai-68_0_729_486.jpg

La confusion qui est à observer est que toutes ces personnes non-blanches ont participé et ce à leur détriment et ce au delà des apparences à un arrangement tragique car Mai 68 n’a nullement et profondément rien réglé pour ce qui concerne leur condition à savoir des victimes du système de la suprématie blanche (Racisme). La preuve en est que ce système est plus que jamais en place et a augmenté son pouvoir de domination et ce dans le plus grand des raffinements.

Tout ce que fait un suprémaciste blanc ne sert qu’a renforcer le système de la suprématie blanche.

mai68cover_950x380.jpg

Slogan : Il est Interdit d’interdire.
Quoi ? Pour qui ? Afin d’accomplir quoi ? Est ce que cela a produit un monde de JUSTICE ?
Pourquoi cette confusion ? Parce que ces personnes non-blanches comme c’est souvent le cas ont pour un grand nombre négligé le problème à son échelle global, car la suprématie blanche est un problème global puisqu’il s’agit de faire en sorte que soit dominé en toute circonstance l’ensemble des personnes non-blanches et ce dans tous leurs domaines d’activité et ce par le biais de la tromperie et de la confusion.
Un étudiant non-blanc dans ce système et ce quoi qu’il pense demeurant inférieur à un étudiant blanc, et cela est à considérer car cela seul est la réalité de leur condition dans ce système quoi que puisse avancer la personne non-blanche et/ou une personne blanche. La question étant est ce que le racisme existe ou pas et si le racisme existe pourquoi une victime se devrait de s’associer à un gardien de prison sachant que les enjeux sont différents.

Pour une personne non-blanche la seule chose qui se doit de compter pour elle est la disparition totale et définitive de ce système, car même en voulant clamer son indépendance si cette indépendance est inscrite dans le même système cela impliquera que sa condition demeurera la même et cela est à considérer sérieusement.

Elles n’ont pas à imiter ces personnes blanches car ne sont pas inscrites dans les mêmes dynamiques et ce malgré le fait qu’elles le croient du fait de leur statut d’étudiant qui n’est n’a été et ne sera et ce tant que ce système sera en place un trompe l’œil en la circonstance.

Mai 68 une bataille entre deux fractions lié à un mécontentement sur la méthode, sur le style et ce en la faveur des personnes blanches avant tout et ce malgré les désaccords. Inscrire des personnes non-blanches n’a fait qu’augmenter leur lecture et la confusion dont elles faisaient déjà l’objet, ayant négligé le point de départ et le contexte au sein duquel elles évoluaient hautement nourri par le système de la suprématie blanche (Racisme) système conçu et dédié avant tout à dominer et à maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau.

Les suprémacistes blancs opèrent comme des gangsters organisés et comme souvent il arrive que certains se sentent lésés et décident de se révolter, ce qui est souvent arrivé, et cela ne doit pas échapper aux personnes non-blanches qui se laissent entrainer sans se rendre compte que ces disputes ne changeront rien en réalité pour elles, car ces disputes ne servent pas à faire disparaitre le système et les bénéfices qui en sont tirés mais juste à changer la forme mais sans pour autant remettre en question le commerce. Et comme tout commerce il est pris en compte les profits et les pertes.

mai-68-images.jpg

L’objectif des personnes non-blanches à ce jour est avant tout et pour et se doit d’être avant tout et pour tout la disparition totale et définitive du système de la suprématie blanche et elle se doivent d’être focus car souvent se laissent entrainer dans des chemins, les sillages de personnes blanches, qui leur font perdre leur cap initial, et cela a été et est encore prouvé à ce jour. Elles se laissent illusionner perdant de vue le contexte global qui est à prendre très au sérieux. Car dans un tel contexte les relations entre personnes blanches et personnes no-blanches sont extrêmement hypocrites et fausses du fait d’un système qui ne permette pas que ces personnes soient sur un même pied d’égalité, mais bien que toute personne blanche soit supérieure à toute personne non-blanche et ce quoi qui puisse être dit, tant que ce système sera en place il n’en sera pas autrement sinon il n’y a aucune raison pour que puisse exister la suprématie blanche, suprêmes signifiant au dessus de tout, seul un système de justice permettra cette égalité du fait de la disparition de ce format qui en l’état est nocif.
Souvent une personne blanche rejoint une personne non-blanche pour retrouver sa grandeur perdue auprès des siens mais demeure une constante elle se veut être ne charge  des personnes non-blanches car pour elle cela est un devoir initié par un système qui l’éduque pour cela et n’attend que cela d’elle qu’elle le veuille ou pas. Si elle refuse elle prend de grands risques et sait que sa condition sera mise à mal. Elle sera plaisante, agréable, sympathique , mais ne remettra jamais en question le fond du problème et restera en surface ce qui là encore est cause de plus de confusion parmi les victimes que sont le personnes non-blanches.
Aussi n’a t’elle à prendre part à aucune manifestation, elle a à œuvrer au quotidien à produire de la justice, à régler des problèmes sans en créer d’autres.

Comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (Racisme).

Rester vigilante sur le fait que des personnes blanches viennent pleurer parmi les victimes car cela n’est nullement une solution, cela est surtout augmenter le degré de confusion,  maintient le statu quo.

Voir film Ragtime :

Ragtime.jpg

Citation :  » Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanches ne sont pas parmi les plus puissantes et les plus rusées. » Neely Fuller Jr.

Quoi qu’il arrive rester focalisé sur est ce que le racisme a disparu ou pas. Si il n’a pas disparu cela suppose que toute personne non-blanche est en mesure de s’attendre d’une manière à une autre à en subir de manière directe ou indirecte les conséquences.

La question est  » Est ce que le problème est réglé  cela seul compte ».

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s