ÉVITER DE PARTICIPER À CE QUI N’EST PAS CONSTRUCTIF.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
© NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

 Titre :

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/ RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉOLOGIQUE UN MODE DE PENSÉE.

 

LA SOLUTION VIENDRA DE L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN À PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN ET CE 24/7* EN PENSÉE PAROLE ET ACTION CAR EN TOUTE CE QUE NOUS PENSONS DISONS ET FAISONS CELA EST SOIT CONSTRUCTIF SOIT NON CONSTRUCTIF ET CE QUEL QUE SOIT LE DOMAINE RELATIONNEL…

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action.

 

1* Améliorer la qualité des relations.

2* Éviter de participer à tout ce qui génère des conflits de la compétition, de la comparaison de l’injustice du non constructif.

3* Produire de la JUSTICE en toute circonstance.

Tout cela sans hypocrisie juste avoir une attitude constructive, c’est là que l’on doit appuyer l’action au quotidien avoir une attitude juste sans animosité aucune.

4* Chercher à révéler la VÉRITÉ.

Dans la conversation se concentrer sur le sujet non sur la personne, car il s’agit de révéler la vérité au travers ce que dit la personne, il n’y a pas à s’en prendre à quiconque mais à comprendre. Il s’agit de suivre la logique, et non un conflit de personnalité.

Ex :

A : Je ne suis d’accord avec ce que dit cette personne.

B : Ok vous êtes d’accord avec cette personne Pourquoi ?

A : Parce que ..

B   : Parce que quoi ?

A : Parce que je ne suis pas d’accord.
B : Et pourquoi n’êtes vous pas d’accord ?

A : Vous me « fatiguez » avec vos questions.

B : Ne pas répondre.

A : Vous commencez vraiment à m’énerver.

B : Ne pas répondre.

Rester focalisé sur le sujet et non sur la personne, ne pas poser de question autre tant que vous n’avez pas de réponse. Autrement demander :

B : Voulez vous répondre ou préférez vous que je me taise ?

Et agir en conséquence..

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériore

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com/

 

GUERRE TOTALE GUERRE GLOBALE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

« On m’a envoyé à Arshburry pour prendre en main ce qu’il est convenu d’appeler « le groupe de la malchance ». Moi je ne crois pas à la malchance, aussi allons nous chercher la source du mal, peut être est ce une question de technique, donc nous allons tout reprendre à la base. Mais je peux vous donner dès maintenant une des raisons de votre malchance. Je l’ai vue dans vos yeux hier soir et je les vois en ce moment. Vous avez vu beaucoup de ciel ces temps derniers, et vous pensez avoir le droit de vous reposer. En bref vous vous lamentez sur vous même. J’avoue ne pas avoir beaucoup de sympathie pour le genre « Pourquoi combattons nous ? ». Nous sommes en guerre, une guerre meurtrière, nous devons nous battre et certains d’entre nous doivent mourir. Je ne cherche pas à vous interdire d’avoir peur, c’est une chose normale. Mais ne pensez pas à la peur tout le temps. Ne pensez pas à vous même. Ne faites plus de projets, oubliez même toute idée de rentrer dans vos foyer, considérez vous déjà comme mort. Quand vous vous serez fait à cette idée ce ne sera plus si dur. Maintenant si parmi vous il y en a qui se refusent à cette idée, s’ils se prennent pour quelque chose d’exceptionnel, ayant une peau exceptionnellement précieuse à sauver, je les préviens qu’il va falloir qu’ils prennent une décision, parce que je n’en veux pas dans ce groupe. Je serais dans mon bureau dans cinq minutes, ils pourront m’y voir…..

Réplique tirée du film « Un homme de fer » (1949)

Titre :

GUERRE TOTALE.

Comprendre ce qu’est et comment fonctionne une guerre, s’attendre à l’inattendu et être prêt à l’inattendu.

La réalité du monde semble apparaitre étouffante, voire même écrasante, pour un grand nombre de personnes blanches, comme et particulièrement pour un grand nombre de personnes non-blanches, qui, pour  un plus grand nombre semblent ne pas avoir sérieusement considéré  leur condition, ou semblent ce qui apparait souvent être ignorée,  ce manque sérieux de considération ( ne parlons pas de l’ignorance) semble une solution qui selon elles est un moyen efficace pour que cesse cette situation qui les concerne à savoir être victime du système de la suprématie blanche (racisme). Or une  chose n’est efficace qu’a partir du moment où elle met fin réellement, et définitivement  au problème qu’elle est censée résoudre. Se bercer dans l’illusion, bien que réconfortant n’en demeure pas moi qu’une douce et vaine illusion.

Que celles et ceux d’entre les personnes non-blanches qui pensent que le racisme qui est la suprématie blanche n’est pas la réel, ou n’existe pas continuent à le croire, après tout cela peut être considéré dans la mesure où chaque individu a le droit de vouloir croire ou ne pas vouloir croire, le verdict de la vérité lui ne se préoccupera pas de cela, car il n’est rien pour elles qui ne soit pas lié à l’existence de ce problème dans leur quotidien, tout finit toujours par les ramener à la source de leur problème qui est lié à l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) si elle est non-blanche.

Il se trouve que la suprématie blanche existe et nulle personne non-blanche à ce jour ne peut dire le contraire, certes elle minimisera ou fera un déni, mais quoi qu’elle puisse dire et faire tout finit  toujours par la ramener à ce problème la question est donc Pourquoi ?

GUERRE TOTALE Pourquoi ?

Parce que chaque personne blanche est éduquée à entretenir la situation de ce système qu’elle le veuille ou pas, et qu’il lui est intimé de conserver les avantages directs et indirects tirés de ce système. Qu’il soit ouvrier, banquier, métallurgiste, ou sans emploi déclaré, quel que soit sa fonction, son statut,  dès le plus jeune âge et pas mimétisme il lui est enseigné que ce système est son armée, son système,  et qu’aller contre lui est un danger qui lui coûtera cher, qu’elle prend de grands risques,  aussi il n’est pas étonnant que la plupart du temps les personnes blanches qui se plaignent de la situation ne se plaignent pas du système global en tant que tel,  car il leur est complètement favorable et ce même quand elles trouvent cela parfois ignoble ( ce qui en la circonstance est une véritable hypocrisie). Elles savent qu’il est profitable de faire partie de la « race » blanche car c’est ainsi qu’il se classifient. La suprématie blanche en tant que ce système est ce qui leur procure ce fameux « privilège », appelé le privilège blanc »qui est en fait l’idéologie de la suprématie blanche (racisme), et qui à chaque instant incite un grand nombre de personnes non-blanches à vouloir s’identifier à ces personnes blanches, incitant même  certains(es) à vouloir se blanchir leur peau pensant que cela changera leur condition ce qui en la circonstance est faux et dramatique.

Il y a une différence entre être blanc et être non-blanc et être un suprémaciste blanc (raciste) dans ce système de la suprématie blanche.

1 Être une personne classifiée blanche et reconnue comme tel par les suprémacistes blancs étant ceux qui font les classifications,  n’est pas nécessairement être un suprémaciste blanc, néanmoins du fait de l’existence de ce système, cette personne blanche demeure un suspect raciste. Elle bénéficie néanmoins des avantages du système car il est en sa faveur totalement âr devant toute personne non-blanche.

2 Être une personne non-blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche est être classifiée non-blanc (noir, jaune, beige, rouge) une personne non-blanche ne peut être un suprémaciste blanc, elle ne   ne peut être raciste, la seule forme effective de racisme étant le système de la suprématie blanche, qui est un pouvoir de relation dynamique de toute personne blanche par devant toute personne non-blanche, ces dernières étant  les victimes de ce système. Il est un prisonnier de guerre. Sa couleur de peau en fait officiellement un prisonnier de guerre, aussi agir autrement que comme un prisonnier est pour elle se mettre en danger par devant toute personne blanche qui dans ce système est un gardien du système.

2 Être un suprémaciste blanc (Raciste) est être une personne classifiée et reconnue comme blanche par un suprémaciste blanc, et qui de plus défend et croit au système de la suprémaciste blanche.

Aussi se blanchir la peau pour une personne non-blanche et ou se dire et ou se croire égale à une personne Blanche, et ce tant qu’existe ce système n’y changera rien pour une personne non-blanche.
Aussi pour comprendre il faut observer que pour une personne blanche bronzer ou même dire vouloir devenir noire,  est un plaisir pour s’amuser, « , elle sait qu’elle est une personne blanche qui se grime pour ressembler à une personne non-blanche (noire) c’est fun » , ce n’est un jeu pour elle,  et rien d’autre, un passe temps, avec pour résultat final l’augmentation de la confusion dans la tête des victimes qui se laissent tromper par cette même confusion. Une personne blanche ne veut pas devenir une personne noire, elle sait que dans ce système avoir cette couleur est synonyme de punition, de maltraitance,  directe et indirecte.

Lorsqu’une personne non-blanche par contre, qui décide de se blanchir la peau cela est pour elle une affaire sérieuse, elle y voit là dans cet acte aux conséquences irréversibles tragiques et désastreuses, la fin de ses problèmes quotidiens dans un monde où cette couleur de peau fait d’elle dans ce système un « criminel », aussi vouloir changer de couleur de peau n’est qu’une illusion et une réaction dramatique face à ce problème, croyant que devenir blanche la sauvera , qu’elle n’aura plus à supporter le fardeau qui est imposé aux personnes noires, ce qui encore prouve l’étendu sur elle de ce système, car à ce stade cela devient de la folie, la preuve d’un esprit confus

C’est donc effectivement une guerre totale et globale car provoque la destruction et incite les personnes non-blanches à se détruire d’une manière ou d’une autre. Il n’est rien que ne produise ce système qui ne soit pas conçu pour cela et ce au delà des apparences qui semblent parfois faire croire le contraires.
De plus ne personne blanche durant ce système est un soldat, un gardien pour ce système, un système au sein duquel il lui est enseigné dès son plus jeune âge, de suivre le groupe, son groupe et ce même si elle est seule parmi des personnes non-blanches, elle sait qu’elle se doit d’être aux commandes d’une manière ou d’une autre, de ces dernières à la fin des opérations. Il n’est pas un domaine qui ne doit être laissé vacant pour les personnes non-blanches dans ce système, rien qui ne leur soit laissé excepté être victime, servant, prisonnier, être dominé et être maltraité et ce tant qu’est ne place ce système.

De ce fait tout personne blanche durant ce système quoi qu’elle dise est un suspect raciste, il lui est difficile de ne pas faire partie de cette armée, elle en fait partie par osmose, de fait. Tout ce qu’elle a à faire est d’observer le monde comment il est et de suivre la direction de ce monde, elle suit la foule et c’est ainsi que fonctionne ce système. Elle fait comme toute autre personne personne petit à petit. Elle naît sur une base et devient un soldat elle ne connait aucun autre monde que celui la, aussi il faut s’attendre à  ce que toute personne blanche soit probablement raciste si elle est en capacité de pratiquer le racisme. Un système basé sur une injustice majeure car implique  que la couleur de peau détermine le rang d’un individu sur la planète, alors que nul n’est responsable de sa couleur de peau. Comme si le fait de naître blanc fait d’elles des rois et des reines, ce qui là encore est une imposture, la couleur de peau n’est que le prétexte qu’elles ont inventé pour justifier de leurs exactions en prétextant l’idée de la race. Un homme n’étant pas une race, et sa couleur de peau n’en faisant pas non plus une race. Cette invention reste une abomination.

La guerre est totale et globale car est sur tous les fronts, 24/7, à tous les coins de rue,  non-stop et ce sous toutes les formes possibles et  inimaginables, au travers de toutes les activités,  il n’est nulle part sur terre où elle ne fait pas rage, elle est déclarée de fait et du fait de l’existence de ce système qui est une déclaration de guerre pour toute personne non-blanche, qu’elle le comprenne ou pas. Il n’est aucun domaine d’activité pour les personnes non-blanches qui ne soit pas dominé, contrôlé, gouverné, dirigé, piloté, programmé, d’une manière ou d’une autre par les suprémacistes blancs qui sont ceux et celles  aux commandes des affaires des personnes non-blanches de la planète quoi que veulent croire ces dernières. Car tout ce que font les suprémacistes blancs sert et n’a qu’un seul objectif qui est de maintenir et renforcer son système.
en économie, en éducation, en divertissement, en politique, en travail, en loi, en religion, en sexe et en guerre tous ces domaines sont contrôlés à ce jour par les suprémacistes blancs qui décident des standards, qui valident ou invalident.

Ils sont ceux qui décident de tout ce qui est et n’est pas à ce jour sur la planète, ils sont ceux qui donnent et retirent de la valeur à tout et même aux personnes, QUI DISENT ET DICTENT, DÉCIDENT DE CE QUI EST, N’EST PAS DOIT ET NE DOIT PAS ÊTRE, pour s’en rendre compte il n’y a qu’à regarder comment se comportent l’ensemble des individus de la planète.

Il n’est pas un endroit sur la planète qui ne soit pas sous leur domination, ils sont ceux qui sont imités. ILS FAÇONNENT LE MONDE. ILS SONT CEUX QUI SONT COPIÉS LE PLUS. le problème est que leur monde est un monde qui produit des désastres et incite à produire du désastre.

LES PERSONNES NOIRE (NON-BLANCHES) ONT POUR PRIORITÉ MAJEURE ET ABSOLUE COMPTE TENU DE LEUR SITUATION, DE PRODUIRE DE LA JUSTICE,  SE DEVANT DE DÉCIDER UNE FOIS POUR TOUTE DE CESSER DE FAIRE LE SHOW, CESSER D’IMPRESSIONNER QUI QUE CE SOIT, ET SE CONCENTRER À CHAQUE INSTANT À PRODUIRE DE LA JUSTICE.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

CONFUSION EXTRÊME.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

« Faire croire a une victime qu’elle est un « associé » alors que sa condition dans le système demeure la même a savoir celle de victime, de prisonnier,  dans un système qui la maltraite sur la base du mépris lié a la couleur de sa peau  est lui faire prendre part a un « arrangement tragique ». C’est l’inscrire dans une plus grande confusion, ce n’est pas lui dire la vérité et la rendre servante victime et complice« .

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) et quelles que soient le domaine et l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être, car ces relations  ne servent qu’à une seule et unique chose qui est de donner encore plus de force à au système de la suprématie blanche, les suprémacistes blancs ayant cela à l’esprit 24/7 quoi qu’ils fassent et où qu’ils se trouvent. Cela ne doit nullement faire l’objet d’un oubli pour les victimes et ce peu importe les apparences.

Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

IMPORTANT : Quoi que fassent le suprémacistes blancs l’est pour renforcer leur système et ce même quand cela n’y semble pas en surface, quel que soit le domaine d’activité, avec eux il faut rester sur ses gardes en permanence. Les victimes doivent assumer cette suspicion.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée. Tant que ce monde sera dominé par cette idéologie rien ne sera comme il se devrait d’être. Ce système fonctionne comme une entreprise et tire ses bénéfices de son pouvoir de domination et de maltraitance sur l’ensemble des personnes non-blanches.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique de non-justice.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

CONFUSION EXTRÊME.

Interlocutrice A  « Je suis très  fière de ce que nous avons fait, je crois que nous avons fait des progrès significatifs dans de nombreux domaines ».

Interlocuteur B  « D’après mon expérience, une excuse qui sert à se sentir bien et à lâcher prise ».

Répliques tirées du film : L’affaire Roman J.Israel. 2018

 

Rappel : Soit le racisme existe soit  il n’existe pas, il n’y a pas d’entre deux, ce n’est pas une question d’efforts, ni de mètres gagnés sur un terrain de foot, ni d’approximation, d’à peu près. Il est question de faire disparaitre une fois pour toute ce système qui à ce jour nuit aux relations et à l’émergence de relations de qualité entre les individus de la planète, car tant que ce système sera en place rien ne sera comme il se devrait d’être. Ce qui doit être accompli est la disparition totale et définitive de ce système et rien d’autre, aussi aucune excuse n’a sa place en la circonstance pour ne pas faire ce qui doit être fait compte tenu de cette situation dévastatrice, la disparition de ce système qui pour les victimes est une prison. Toutes les actions et réactions  à ce jour des personnes non-blanches est le résultat effectif de ce système. Les essais ne comptent pas ce qui compte c’est que le problème soit réglé une fois pour toute, autrement ce n’est qu’une perte de temps et d’énergie. Toute personne quelle qu’elle soit se devrait de comprendre cela une fois pour toute, et cesser de se vanter d’une victoire alors que la guerre continue à faire rage. Il n’y a à ce jour pour les personnes non-blanches  de la planète Rien à célébrer.

La coupe du monde de football qui s’est tenue en Russie cette année courant juin/juillet 2018, vient de se clôturer, et avec elle, toute la ferveur qu’elle a générée, cependant cette coupe du monde s’inscrit et ce en dépit des apparences pourtant bel et bien dans la logique et au sein d’un système qui favorise avant tout et pour tout sa propre glorification, ce système étant le système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le seul et unique gouvernement  de la planète.

Un système idéologique de domination qui veuille que toute personne non-blanche soit dominée et maltraitée de manière directe et indirecte du fait de sa couleur de peau par une personne blanche, et ce même par une autre personne non-blanche à qui il est enseigné qu’avoir la peau noire est un problème (cela est l’effet dévastateur principal dont sont victimes les personnes non-blanches qui d’ailleurs sont traitées de racistes alors qu’elles sont en fait les victimes de cette idéologie). Aucune personne non-blanche n’est raciste cela n’est pas possible car elle n’a aucun pouvoir et ne peut être raciste et subir le racisme en même temps, le racisme qui est la suprématie blanche est une relation de pouvoir dynamique de toute personne blanche et ce peu importe son statut devant toute personne non-blanche et ce peu importe son statut, il n’existe pas d’autre suprématie, et deux suprématies ne peuvent exister au m^me endroit en même temps, être suprême étant être au dessus de tout, être au stade ultime des décisions, son pouvoir est incontestable.

Le racisme qui est la suprématie blanche gouverne l’existence de l’ensemble des personnes non-blanches, celles-ci sont du fait de leur couleur de peau, la cible désignée, aussi qu’elles s’attendent ces dernières à tout instant à en subir les effets, il n’est rien qui pour elles qui ne soit pas associé de près ou de loin au racisme, car tout ce qu’elles font est en relation avec ce système de manière directe ou indirecte, car il est celui au sein duquel elles évoluent.

Le racisme est une idéologie qui porte en elle une déclaration de guerre, il est une guerre totale et globale, car faisant des ravages dans tous les compartiments d’activité des personnes non-blanche et ce à chaque seconde 24/7, une guerre menée  envers et contre toute personne non-blanche silencieuse, sournoise, brutale, sans pitié, ce système est une guerre et rien d’autre, une guerre où la couleur de peau de toute personne classifiée non-blanche, est considérée comme un uniforme ennemi, une guerre déclarée sur un motif idéologique artificiel ayant pour idéal de faire de toute personne blanche un être supérieur par devant toute personne non-blanche, un idéal devenu depuis un moteur relationnel idéologique poussant les individus à se défier sans voir qu’ils sont sous l’influence, emprise d’un mode de pensée malsain et destructeur.
Aussi les personnes non-blanches dan un tel contexte n’ont pas à être surprises de tant de préjudices à leur égard,  mais s’attendre à ce que leur existence soit dominée par ce contexte belliqueux, nourri par l’hostilité, l’opposition et non la complémentarité, la pensée suprémaciste valorise la division, fragmente tout et impose que les individus nourrissent un rapport de force les uns vis à vis des autres et le racisme est la pierre angulaire qui soutien leur pensée, au point de l’avoir glorifié et fait accepter comme une vérité et comme étant le seul mode de fonctionnement. Tout dans ce système est basé sur l’hostilité la confrontation.

Il est à noter que toute personne blanche et ce quelles que soient ses intentions est durant l’existence du système de la suprématie blanche qu’elle le veuille ou non, un soldat de cette armée, elle est et demeure un suspect raciste (suspect car nul ne peut dire qui d’entre elles est ou pas raciste) et cela qu’elle l’accepte ou pas, elle est enrôlée et fait partie de fait de cette guerre idéologique, de cette armée, elle y est enrôlée de fait, finissant par y adhérer sans se rendre compte car est éduquée à devenir un soldat de cette même armée, il lui est enseigné au quotidien sans que cela lui soit dit verbalement, que sa couleur de peau fait d’elle un être supérieur, tout le langage développé et l’imaginaire suprémaciste est conçu pour cela, pour en fait un « Roi » une « Reine » se devant dominer et surtout maltraiter toute personne non-blanche, ce qui en soi est une véritable offense à la  création car nul individu n’est supérieur à un autre de par sa couleur de peau, et n’a à se sentir supérieur par devant un autre individu, mais dans ce système tout est fait pour que cela soit une réalité. Elle en tire d’énormes bénéfices, des bénéfices dont parfois elle se plaint si elle les trouve pas suffisamment convenables, mais elle se sait malgré tout avantagée et ne remet jamais en question son système et ne tient pas à le voir disparaitre, quoi qu’elle dise.
Il en est ainsi du fait de l’existence de ce système et seule sa disparition totale et définitive par la décision de ces mêmes personnes blanches, pourra faire disparaitre cette suspicion et cette disparition se devant d’apporter en même temps un système de Justice.

Le racisme n’est pas que ces cris de singe ou d’autres termes qui certes participent, le racisme c’est la relation de pouvoir au sein duquel sont impliquées toute personne blanche avec toute personne no-blanche du fait de sa couleur de peau qui dans ce système a servi et sert à donner ce même pouvoir à toute personne blanche par devant toute personne non-blanche de manière directe ou indirecte. Un système qui couvre tous les secteurs d’activité car les racistes ne laissent aucun espace de libre aux personnes non-blanches, rendant ces dernières dépendantes et victimes car subissent sans pouvoir s’en protéger, réagissent et/ou collaborent.
Une idéologie qui considère que naître non-blanc équivaut à demeurer inférieure à toute personne classifiée blanche et reconnue comme tel par les suprémacistes blancs selon leurs critères au sein d’un système conçu pour cela .

Alors certes pour certains et certaines personnes particulièrement parmi toutes celles et tous ceux d’entre les individus classifiés non-blancs voire pour un grand nombre,  cette coupe du monde n’est et ne représente à leurs yeux qu’une compétition de football, un moment de liesse, une sorte de réunion cordiale entre personnes qu’elles soient blanches ou non-blanches, ou une simple compétition dite internationale, il n’en demeure pas moins que  cette compétition est inscrite, s’inscrit  sein d’un contexte idéologique de domination, fait partie de la guerre, ce qui fait que ces jeux ne sont qu’un un artifice, un simulacre grandiloquent.

Tout ce que fait un suprémaciste blanc durant l’existence du système de la suprématie blanche n’a pour seul et unique but que celui de rendre plus fort son système.

Cette dite coupe du monde, est avant tout et surtout un instrument de guerre idéologique permettant de continuer à asseoir cette même domination idéologique sous couvert de divertissement.
Et  la participation des dites équipes « africaines », « asiatiques » qui y changent nullement la donne, d’ailleurs devant un suprémaciste blanc ces noms n’existent plus car soit vous êtes classifié blanc soit vous êtes classifié non-blanc, pour lui c’est taille unique pour tous.  Un africain et un asiatique de plus est à produire. Si vous êtes classifié non-blanc et peu importe ce que vous prétendrez, tant que ce système sera en place vous demeurez une victime de ce système car il est celui qui gouverne l’ensemble des actes et pensées de l’ensemble des individus de la planète de manière directe et indirecte et ce quel que soit le domaine d’activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre/contre guerre) 24/7. Les suprémacistes blancs sont le métronome, ils sont ce qui décident et donnent la mesure, évaluent et dévaluent, ils ont le moniteur,ils sont ceux et celles qui décident au stade ultime.

Ils sont ceux qui incitent, motivent, et l’ensemble des personnes non-blanches les suivent sans se rendre compte qu’elles sont l’objet d’un arrangement tragique, car ce système propose de glorifier la maltraitance et la non-justice, il est celui qui est la cause de désastres à ce jour inégalé sur le plan des relations, sur le rapport à environnement, incitant même les victimes à y prendre part afin  de les punir de les accuser ensuite.

Pour s’en rendre compte il suffit de regarder à s ce jour sue l’ensemble de la planète quel standard est celui qui prime le plus et ce dans tous les domaines, ils sont devenus et a ce au détriment des victimes, les guides. Tout pour les personnes non-blanches tôt ou tard mène à voir que leurs problèmes est lié directement et/ou indirectement au racisme (le système de la suprématie blanche)

Aussi tels les jeux du cirque, la coupe du monde sert à divertir, à distraire l’attention, à camoufler la vérité du monde qui est en place, mais est surtout une glorification masquée, et qui plus est dans ce contexte, car l’ensemble des personnes non-blanches  et ce qu’elles le veuillent ou pas, encore, se trouvent être inscrites dans un arrangement tragique. Se pensant IN mais étant OUT, se croyant Branchées mais étant en réalité Débranchées.

Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont des maîtres dans l’art de  l’illusion,ils vous diront tout e et leur contraire car seul compte pour eux du début à la fin de la journée de conserver le contrôle et leur domination.

Ce ne sont pas les millions que gagnent et dont il est fait mention pour certaines et certaines victimes non-blanches choisies, qui y changeront quelque chose, rappelons la condition des esclaves pris en « Afrique » dont certains avaient été achetés pour un prix exorbitant, les choses n’ont pas changé aujourd’hui sauf qu’elles le semblent. Cette personne non-blanche demeure un prisonnier, car il n’en est nullement aux commandes, dans cet contexte il n’est qu’un trophée, servant l’ego, un trophée qui est exhibé, pour le plaisir, la gloire et le gain matériel des suprémacistes blancs dont à ce jour dans ce système il est la propriété.

(1) VITRINE RACIALE / CONFUSION : Mettre un grand nombre de personnes noires (non blanches) afin qu’elles montrent leurs connaissances et leurs compétences, pour mettre en valeur leurs connaissances, afin de faire croire aux personnes noires qu’il est pas question de Racisme.
Mais la Suprématie Blanche/Racisme est un « business » ( fonctionne ne terme de profits, de pertes et de pourcentage) . Les Suprémacistes Blancs /Racistes savent ce que cela coûte et connaissent le prix à payer et les bénéfices qu’ils tirent pour mettre en avant les personnes noires quand elles sont mises en valeur. Cependant dans le même temps des milliers de millions de personnes noires à travers le monde ne seront même pas en mesure d’avoir un biscuit. Il est donné/accordé à ces personnes non-blanches soigneusement choisies des « titres d’importance » , d’avoir de confortables biens matériels, des récompenses, des félicitations, des célébrations, présentées comme n’étant pas victimes, et sujets des suprémacistes blancs,tout ceci afin de semer plus de confusion  et ainsi favoriser l’illusion que le système de la suprématie blanche n’existe plus.
Mais la suprématie blanche est un commerce et comme tout commerce fonctionne sur la logique des profits et pertes ce qui veut dire des ^pourcentages? et celui qui fait du commerce s’attend à des pertes. Les suprémacistes blancs savent que le coût de leur commerce implique des profits et des pertes.

Par conséquent Il y a à comprendre, que durant l’existence de ce système si vous êtes classifié non-blanc et ce peu importe les titres et statuts qui vous seront attribués voire les tâches que vous aurez à accomplir, votre condition demeure, qui est celle d’être un prisonnier de guerre, une victime du système de la suprématie blanche, un sujet.
De ce fait un prisonnier qui joue dans l’équipe des gardiens de prison reste un prisonnier et cela semble malheureusement échapper à un grand nombre d’entre eux, et d’entre elles, persuadées qu’elles sont sur le même pied d’égalité. Penser cela est l’erreur la plus grossière et la plus terrible qu’ils et elles puissent faire. Un prisonnier et peu importe sa fonction en prison est un prisonnier, c’est là sa condition et c’est de cela dont il est question dans ce système, de la place occupée au sein de ce système selon que vous soyez classifié comme personne blanche (avantage) ou non-blanche (victime, servante, sujet, prisonnier) car c’est à cela et pour cela qu’a été mis en place ce système.

*Aussi il n’est pas correct de la part d’une personne non-blanche d’envier une autre personne non-blanche mise en avant au sein de ce système,  car cette dernière demeure elle aussi une victime comme toutes les autres personnes non-blanches et ce tant qu’est et que sera en place ce système, titre et récompenses n’y changent rien, elles sont égales en tant que victimes du même système. Toute personne non-blanche éminente mise en avant l’est du fait de l’action directe ou indirecte des suprémacistes blancs.

L’ensemble des personnes non-blanches tant qu’existe ce système sont toutes des prisonniers de guerre et sont sous la domination qu’elles le reconnaissent ou pas du système de la suprématie blanche (racisme), par conséquent toutes ces quelques personnes non-blanches affichées comme des symbole de « réussite » durant l’existence de ce système sert  avant tout et pour à semer plus de confusion car sont des « Showcase » exposées afin de faire croire que le racisme n’existe plus ce qui en la circonstance est faux, car le racisme est la suprématie blanche et la suprématie blanche est le racisme, qui en la circonstance soit existe soit n’existe pas pas, il ne peut en être autrement.

Par conséquent les personnes non-blanches et ce en dépit du fait qu’elles puissent y trouver une certaine satisfaction ne devraient pas et ce tant que sera en place ce système célébrer quoi que ce soit. Il n’y a rien à célébrer.

Citation :  » Ne confondez pas confort et Justice ». Neely Fuller Jr.

Il y a à comprendre que dans et durant l’existence de ce système si vous êtes classifié non-blanc et ce peu importe l’endroit où vous vous trouvez sur la planète, et peu importe ce que vous faites, vous n’avez aucun pouvoir, pour la simple et unique raison que toute personne non-blanche durant l’existence de ce système est rendue impuissante et dépendante en tout et pour tout des suprémacistes blancs, il ne lui est accordée aucune réelle égalité et ce en dépit des apparences.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez, peu importe combien de médecins, d’avocats, de juges, de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classifié comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche (Racisme), lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Autre élément à considérer, qui est que, durant l’existence de ce système une personne blanche qui croit en la suprématie blanche n’est ni française, ni anglaise, ni américaine, ni quoi qu’elle dise, elle est et sert un seul et unique but qui est le maintien du système de la suprématie blanche, cela est sa véritable et unique identité tout ce qu’elle affichera ne servira qu’à tromper les victimes, à les endormir et leur faire baisser la garde.

A ce jour un américain, un français, un anglais, si tant est que cela devrait exister est à produire , car ces concepts à ce jour sont à produire.

Petite histoire : « Le cheval sur la plantation fait le beau, il a une nouvelle selle et se sent fier et l’arbore sous le soleil. Il a oublié sa condition, il a oublié qu’il est un cheval, durant cet instant. Pourtant demain il continuera à devoir labourer le champ avec le maître sur le dos, le maître assis sur sa selle toute neuve qui lui évitera d’avoir mal aux fesses. Le cheval lui, malgré sa nouvelle selle et son contentement empli d’illusions de grandeur continuera de souffrir, continuera à devoir s’échiner,  car en vérité sa nouvelle selle n’aura en rien changé sa condition de cheval de somme.
Certains individus à défaut de selle, s’exhibent  avec autre chose. Cependant ils sont encore sur la plantation et labourent, souffrent et s’échinent, le maître, lui, les regarde en souriant de leur stupidité, car regardent les personnes non-blanches s’illusionner et se vanter d’un pouvoir qu’elles ne possèdent nullement. »

L’erreur que font à ce jour beaucoup de personnes non-blanches est celle de perdre de vue le contexte idéologique au sein duquel elles évoluent et cette perte d’observation en la circonstance leur est fatale.

Il ne peut exister de relations saines entre personnes blanches et personnes non-blanches et ce tan t que ce monde sera dominé par une telle idéologie, et cela est logique. ce système est conçu pour produire de la non-justice et ne produira que ce pour quoi il est conçu.

Comprendre ce qu’est et comment fonctionne la suprématie blanche pour toute personne non-blanche à ce jour est une nécessité absolue, autrement elle continuera à tourner en rond et à vivre dans une extrême confusion, à demeurer dans les limbes.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.
Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.pro

 

CE MONDE DOMINÉ PAR UN TEL SYSTÈME IDÉOLOGIQUE NE VALORISE AUCUNEMENT LA PRODUCTION DE LA JUSTICE BIEN AU CONTRAIRE IL INCITE À FAVORISER LA NON-JUSTICE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.





 « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quelles que soient le domaine et le l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être, et ne sert qu’à une seule et unique chose qui est de donner encore plus de force à leur système, ils ont cela à l’esprit 24/7 quoi qu’ils fassent et où qu’ils se trouvent. Cela ne doit nullement faire l’objet d’un oubli pour les victimes et ce peu importe les apparences.

Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

IMPORTANT : Quoi que fassent le suprémacistes blancs l’est pour renforcer leur système et ce même quand cela n’y semble pas en surface, quel que soit le domaine d’activité, avec eux il faut rester sur ses gardes en permanence. Les victimes doivent assumer cette suspicion.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée. Tant que ce monde sera dominé par cette idéologie rien ne sera comme il se devrait d’être. Ce système fonctionne comme une entreprise et tire ses bénéfices de son pouvoir de domination et de maltraitance sur l’ensemble des personnes non-blanches.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique de non-justice.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Soit vous réagissez à ce système soit vous résistez à ce système il ne peut en être autrement. Quoi qu’il en soit il n’est pas possible de ne pas être affecté car le contexte idéologique global est ce qui détermine vos comportements et vos décisions, votre mode de pensée et vos actions.

Titre :

CE MONDE DOMINÉ PAR UN TEL SYSTÈME IDÉOLOGIQUE NE VALORISE AUCUNEMENT  LA PRODUCTION DE LA JUSTICE BIEN AU CONTRAIRE IL INCITE À FAVORISER LA NON-JUSTICE.

Tant que le monde ne sera pas dominé par l’idée de la Justice, il est incorrect pour quiconque de nourrir de la fierté pour quoi et qui que ce soit, y compris pour lui/elle même. Nourrir une quelconque fierté durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), quoi que  pense, dise et fasse un individu est incorrect. Car nul à ce jour n’est la qualité de personne qu’une personne se devrait d’être et ce quoi qu’il pense dise et fasse.

Le monde est sous l’influence d’un système monstrueux, qui favorise de la monstruosité.

Citation :  » Ne soyez pas surpris quand les hommes et femmes racistes choisissent parfois  de se faire de grands et extrêmes torts les uns envers les autres à cause de désaccords sur les meilleures méthodes pour pratiquer la Suprématie Blanche (racisme) ». Neely Fuller Jr




Ci dessous Extrait traduit du United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook, workbook for thought, speech and or action for vicitms of racism (White Supremacy) Revised expanded version p 9, © Neely Fuller Jr 2016.

Les six caractéristiques les plus importantes des Hommes et des Femmes Racistes

1 Les hommes et les femmes racistes (Suprémacistes blancs collectivement) est tout homme et toute femme blanche, qui parle et/ou agit de tel manière à produire or promouvoir la pratique de la Suprématie Blanche (Racisme), en tous temps, en tous lieux, dans tous les domaines d’activité.

2 Les hommes et les femmes racistes sont, collectivement, les plus rusés, les  plus puissants, les plus malicieux, les plus trompeurs, les plus techniques, les plus efficaces, les plus inventifs, les plus violents techniquement, de tous les peuples de l’univers connu.

3 Les hommes et les femmes racistes ont, comme objectif ultime, la promotion éternelle de leur fierté, ego, et incitation arrogante, en pratiquant l’éternel domination et abus des peuples qu’ ils classifient « Non-Blancs ».

4 Les hommes et les femmes racistes utilisent toujours la tromperie( violence indirecte), la violence directe et/ou la menace de la violence directe , pour accomplir, leur objectif ultime d’établissement, de maintenance, d’expansion, et/ou de raffinement de la pratique du Racisme (Suprématie Blanche).

5 Les hommes et les femmes racistes ne disent , ni ne font quoi que ce soit, sans l’intention d’établir, de maintenir, de répandre, et/ou de raffiner la pratique du Racisme ( Suprématie Blanche).

6 Les hommes et les femmes racistes, en pratiquant le Racisme, sont les plus grands promoteurs de mensonge, non-justice, et de déséquilibre parmi les peuples de l’univers connu.

Notes : Les hommes et les femmes racistes font un business d’entraîner et d’inciter leurs victimes (personnes non-blanches) à réagir à chaque situation de manière à causer que leurs victimes se fassent plus de tort à elles mêmes qu’elles n’en font au Système de la Suprématie Blanche.




En observant tout ce qui se fait et ce quel que soit le domaine d’activité et les relations qu’entretiennent la plupart des individus de la planète entre eux, il apparait indéniable que quoi qui soit produit ne l’est pas pour que soit produite de la JUSTICE, mais pour que soit maintenu en place le système de la suprématie blanche y compris par les victimes elles mêmes, qui, prises dans la confusion ne semblent pas comprendre ce à quoi elles prennent véritablement part.
Que ce soit en économie, en éducation, dans le divertissement, dans la politique, dans le travail, dans la loi, dans le religion, dans le sexe et dans la guerre (conflit), rien de ce qui est produit globalement durant l’existence de ce système ne l’est en vue de produire de la JUSTICE, bien au contraire.

Il est question de beaucoup de choses, il est question de « plaisir », de « joie » de « bonheur », mais à y regarder de près cela n’est nullement voire quasiment pas associé , ni alimenté initialement par la  production de la JUSTICE.

Les films, les livres, les productions dites artistiques, la musique, et bien d’autres secteurs y sont produits énormément de choses mais nullement n’apparait et ne semble être mis en avant la production de la JUSTICE dans ces productions, tout est artificiel et favorise la violence, la tromperie, le mensonge et l’hypocrisie, car inscrit au sein d’un système incorrect.

Il est est question de beauté, d’amour, de joie, d’argent, de ceci et de cela, mais nullement il est question de JUSTICE, qui pourtant est l’aliment, le moteur, l’ingrédient essentiel qui puisse permettre que toutes ces prétentions aient une réelle valeur. Car du début à la fin de la journée quoi que dise et fasse une personne soit est constructif soit ne l’est pas, soit produit de la justice soit n’en produit pas.

Tout ce qui est fait, produit, dit qui n’est pas guidé par la JUSTICE est sans valeur.

Ne s’exprimer que si ce qui sera dit et fait sera d’ordre constructif ou aidera à régler un problème.

Savoir quoi dire et ne pas dire, quoi faire et ne pas faire et toujours dans le but le plus constructif possible.

Se discipliner à suivre un code contre raciste en pensée, parole, action 24/7.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Nous pourrons tous clamer ce que nous voudrons et prétendre, si cela n’est pas guidé par la JUSTICE tout cela ne sera que perte de temps et d’énergie, que distraction, que divertissement, que prétention fallacieuse et hypocrite.

Le monde étant dominée par une pensée qui doit une fois pour toute disparaitre, car tant qu’elle sera en place cette pensée, rien ne sera comme il se devrait d’être et à plus forte raison pour les personne envers qui ce monde est et a été fabriqué, à savoir les personnes non-blanches, qui elles ne cessent d’observer impuissantes les dégâts minute par minute, seconde par seconde et ce sans comprendre que ce qui leur arrive est logique car issu d’un système conçu pour favoriser ce qu’elles observent et dont elles sont les cibles désignées.

Il ne s’agit  pas de dire et de prétendre, il y a à faire et à produire ce qui nécessite d’être fait et produit, et ce en toutes circonstances dans la relation à l’autre, et ce q’uil y a produire est un monde de Justice.

Dire « Je suis gentil/le »,   » je suis sympathique », prétendre des « je t’aime », cela dans ce monde n’a pas de réelle valeur, ce qui compte est de manifester à l’égard d’autrui de la JUSTICE en se comportant de la manière la plus correcte possible, en faisant en sorte que personne ne soit lésée, et/ou blessée d’une manière ou d’une autre, au finale et de manière ULTIME. Toutes ces prétentions sont faussées car produites dans un monde basé sur un système qui fausse tout, et corrompt tout. Tous ces mots pour avoir de la valeur et avoir un sens réel,  doivent être équivalent à la production de la JUSTICE.

* Gentil : Qu’est ce que être « gentil » ?

* Qu’est ce que être « gentil » qu’implique t-il de faire et de ne pas faire pour être « gentil » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ?  Pour produire quoi ? Quand ? Où ? Comment ? A partir que quel moment ? Et pour quel le résultat constructif ?

*Sympathique : Qu’est ce que être « sympathique » ?

* Qu’est ce que être « sympathique » qu’implique t-il de faire t de ne pas faire pour être « sympathique » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ? Pour produire quoi ? Quand ? Où ? Comment ? A partir que quel moment ? Et pour quel le résultat constructif ?

* Aimer : Qu’est ce que « aimer «  ?

* Qu’est ce que « aimer  » ?qu’implique t-il de faire t de ne pas faire pour « aimer » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ? Pour produire quoi ? Quand ? Où ? Comment ? A partir que quel moment ? Et pour quel le résultat constructif ?

* Bon : Qu’est ce que être « bon  » ?

*  Qu’est ce que être « bon  » qu’implique t-il de faire t de ne pas faire pour être « bon » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ? Pour produire quoi ? Quand ? Où ? Comment ? A partir que quel moment ? Et pour quel le résultat constructif ?

* Beau : Qu’est ce que être « beau «  ?

*  Qu’est ce que être « beau  » qu’implique t-il de faire t de ne pas faire pour être « beau » en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ? Pour produire quoi ? Quand ? Où ? Comment ? A partir que quel moment ? Et pour quel est le résultat constructif ?

Citation : Une personne peut être « gentille », « plaisante », « aimable » et en même temps maltraiter des personnes de plusieurs manières- particulièrement à travers la tromperie destructive quand pratiqué à échelle massive.

Ces questions sont valables pour tous les mots que nous utilisons, et en toutes circonstances, il est avant tout question de définition et de Résultat, de ce que cela est, et produit,  et pour quel but ULTIME, quel résultat. ce que cela définit, CE QUE CELA EST  est, pour PRODUIRE QUOI. Il est question de fonction et de faire.

Tous ces mots  ne sont que des prétentions car en vérité ils n’ont à ce jour pas manifesté de réelle existence, de réelle substance, si ce n’est qu’en prétention et ne sont pas synonymes de pratique de la Justice. Il n’est personne à ce jour sur terre qui puisse dire qu’il est ce qu’il prétend être, car le monde au sein duquel  évolue l’ensemble des individus de la planète, ne le permet nullement, un monde idéologique gouvernée par une pensée et au sein duquel tout est fait pour dysfonctionner, pour être corrompu,  trompeur, mensonger faussé.

Du fait de l’existence d’un environnement vicié, et altéré,  qui rend tout altéré et vicié, cela est logique. Aussi nulle surprise de voir s’étaler au grand jour avec autant de puissance, autant de mensonge, d’hypocrisie, de maltraitance, de violence, de désastres à tous les niveaux,  autant de trahison et de jalousie, entre les individus, car c’est cela qu’engendre et c’est pour cela qu’est conçu ce système, pour le plaisir, la gloire et gain matériel de ceux en charge de ce système à savoir les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) qui sont parmi les personnes blanches les plus puissantes et les plus « intelligentes » car à ce jour personne ne peut et n’a prouvé être ne mesure de les empêcher de faire ce qu’elle font.

C’est cela qui est le point de départ l’environnement, le contexte idéologique, c’est cela qui détermine ce qui est. Le système de la suprématie blanche système dominant et unique étant celui qui gouverne le monde, gouverne et conditionne tout ce qui se passe dans le monde, incite et motive les individus. Ce système est la force la plus motivante existant à ce jour dans l’univers connu.

Ce monde ne favorise pas quoi que ce soit qui puisse voir émerger paix, amour, gentillesse et ce de manière durable et quotidienne, car pour que cela soit, il faut que le contexte le permette totalement, or ce monde est un monde qui n’autorise pas que soit produite de JUSTICE de manière totale, ce qui est essentiel pour parler d’amour, de paix, de gentillesse, et de sympathie, qui sont avant tout synonyme et doivent produire de la  JUSTICE et ce de manière totale.

Cela est la tâche, cela est le devoir, qui nous incombe à tous, et cela n’est pas et ne doit pas être une simple prétention mais une véritable volonté permanente, une nouvelle éducation, une nouvelle culture, une culture basée sur la production essentiellement et unique de la JUSTICE.

Il n’est ici nullement question de faire les choses pour avoir un sentiment « de bien être, » ou de faire pour avoir l’impression d’être « important », ou tout autre chose, il est question d’œuvrer à faire ne sorte et ce sans chercher à attirer l’attention, que soit produite ce qui est à produire, à savoir produire de la JUSTICE.

IL EST QUESTION DE FAIRE CE QUI NÉCESSITE D’ÊTRE FAIT.

Dans le monde suprémaciste blanc (raciste) il est enseigné aux personnes blanches et aux personnes non-blanches de faire des choses qui au final n’aident en rien réellement que soit produite la justice, si ce n’est qu’en apparence. Tout ce qui doit être produit doit servir à renforcer ce système et le maintenir en place, et ce à l’avantage (PROFIT) des personnes non-blanches qu’elles le reconnaissent ou pas et au détriment (PERTE) des personnes non-blanches qu’elles le reconnaissent ou pas.

Il n’y à qu’a observer le monde et ce qui s’y passe, pour s’en rendre compte, voir qui possède globalement et qui ne possède pas globalement, mais surtout comment ce monde et sur quel mode il évolue.

Quelles sont les réelles préoccupations de tout un chacun, quelle est celle qui est  mise en avant,  et est ce que parmi toutes ces préoccupations en quelque mesure, elles sont dédiées à la production de la JUSTICE ?

Que chacun dans sa relation à l’autre et aux  choses se la pose et la réponse viendra d’elle même. Que chacun s’observe et observe ce qui lui est enseigné au quotidien, et ce à quoi il consacre son temps et son énergie. Mais surtout quel est le Résultat ULTIME de cette usage de temps et d’énergie. Que fait il réellement de constructif ? Et pour produire QUOI ?

Que voulons nous vraiment , que voulons nous véritablement ?

Nous avons besoin d’un CODE, d’un GUIDE, d’une FEUILLE DE ROUTE , conçu pour REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com