CAPTIFS.


Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

« Faire croire a une victime qu’elle est un « associé » alors que sa condition dans le système demeure la même a savoir celle de victime, de prisonnier,  dans un système qui la maltraite sur la base du mépris lié a la couleur de sa peau  est lui faire prendre part a un « arrangement tragique ». C’est l’inscrire dans une plus grande confusion, ce n’est pas lui dire la vérité et la rendre servante victime et complice« .

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) et quelles que soient le domaine et l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être, car ces relations  ne servent qu’à une seule et unique chose qui est de donner encore plus de force à au système de la suprématie blanche, les suprémacistes blancs ayant cela à l’esprit 24/7 quoi qu’ils fassent et où qu’ils se trouvent. Cela ne doit nullement faire l’objet d’un oubli pour les victimes et ce peu importe les apparences.

Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système.

IMPORTANT : Quoi que fassent le suprémacistes blancs l’est pour renforcer leur système et ce même quand cela n’y semble pas en surface, quel que soit le domaine d’activité, avec eux il faut rester sur ses gardes en permanence. Les victimes doivent assumer cette suspicion.

Quoi que défendent et proposent les suprémacistes blancs (racistes) durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) qui à ce jour est le système dominant, qui gouverne l’ensemble des relations des individus de la planète, a pour but unique et ultime de supporter et de renforcer cette idéologie , et de la maintenir en place, et ce quelle que soit la forme utilisée. Tant que ce monde sera dominé par cette idéologie rien ne sera comme il se devrait d’être. Ce système fonctionne comme une entreprise et tire ses bénéfices de son pouvoir de domination et de maltraitance sur l’ensemble des personnes non-blanches.

Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique de non-justice.  Seule son élimination, sa disparition totale,  et définitive,  permettra une réelle égalité. Égalité que ne permet nullement  le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (qui ont lieu entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches, sont teintées et recouvertes par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit inférieure et ce quel que soit son titre, son statut, ses distinctions, au regard et par devant une personne classifiée blanche, quelle qu’elle soit. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, entreprises, manifestations et ce de manière quotidienne. Ce qui en fait est un arrangement tragique. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

 Titre :

CAPTIFS.

Dans cette guerre de la race, (le système de la suprématie blanche/racisme est une guerre) qui oppose les suprémacistes blancs hommes et femmes racistes) aux personnes non-blanches (noires, jaune, rouge, brunes), guerre déclarée par ces mêmes suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes),  il est un domaine qui demeure extrêmement épineux à aborder pour les personnes non-blanches mais qui n’en demeure pas moins nécessaire et fondamental à comprendre pour considérer la nécessité de prendre cesser de participer de manière fondamentale à l’arrangement tragique, ce domaine étant celui qui a trait aux relations sexuelles et plus particulièrement à l’acte sexuel qui dans ce système est pour elle un acte criminel majeur mené à leur encontre.

Pourquoi un acte criminel ?

Parce que durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne non-blanche se retrouve avoir une condition qu’elle le reconnaisse ou pas d’infériorité par devant toute personne classifiée comme blanche et ou reconnue comme telle opar les suprémacistes blancs, et que durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne on-blanche a le statut d’enfant, ce qui en la circonstance en ce qui concerne l’acte sexuel est un abus de la part d’une personne blanche. De plus en tant que détenu elle se retrouve en situation d’être forcé ce qui est de fait une maltraitance.
Un crime car le suprémaciste blanc agit de manière criminel envers toute personne non-blanche que cela soit compris une fois pour toute par les victimes, car le racisme qui est la pratique de la suprématie blanche par définition est un système criminel produit par une pensée criminelle et ce en dépit des apparences qui parfois semblent confortables. L’existence pure et simple de ce système est un crime.

car soit le racisme existe soit il n’existe pas , et s’il existe toute personne non-blanche se doit de comprendre ce que c’est et comment fonctionne ce système qui est dédié à les dominer et à les maltraiter tout simplement et ce du fait de leur couleur de peau. C’est la logique de ce système et ce peu importe ce que peuvent en penser certaines personnes blanches, tant que ce système existe il n’est rien qui ne soit favorable aux personnes non-blanches même quand celles ci semblent bénéficier elles demeurent des prisonniers de guerre. Qu’un prisonnier travaille dans la cour, dans  la cuisine ou dans le bureau du directeur ne change rien , il reste un prisonnier. Un prisonnier sans autorité et sans aucun droit et est à la merci de ses gardiens qui usent en abusent à leur guise de ces derniers. l’acte sexuel est dans ces conditions un acte majeur de violence, c’est tout simplement un viol.

Ce système violant, abusant, corrompant, maltraitant,  en permanence l’ensemble des  personnes non-blanches de la planète, sous toutes le formes possibles et inimaginables à commencer par la propagation quotidienne de confusion, directement et indirectement et dans tous les domaines d’activités (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7), même quand certaines ne le considèrent comme tel, alors que c’est de cela dont il est réellement question,  puisque contraintes à adhérer à une chose qui est conçu à les détruire, à leur détriment, faisant d’elles des captifs.

Par conséquent, pour aborder ce domaine d’activité il est utile de rappeler aux victimes que sont les personnes non-blanches mâles et femelles, qu’elles sont dans une guerre, et qu’elles sont à ce jour des prisonniers de guerre donc des captifs, des personnes qui sont devenus conquête, des détenus, un butin de guerre, un trophée, une propriété et sont en situation forcée de subjugation, de domination, de contrainte, dès lors qu’elles sont reconnues et classifiées non-blanches du fait de leur couleur de peau.
Ayant considéré cela il devient logique de comprendre que ce domaine d’activité qu’est le sexe, se tenant dans ce même contexte idéologique, se doit d’être lui aussi l’objet d’une grande attention.
Ce problème est sérieux et doit être abordé sérieusement, cela est de la logique, et les sentiments n’ont pas leur place dans un tel contexte.

La confusion qui est opérée dans ce domaine demeurant l’un des éléments qui fasse que perdure ces actes dans un contexte corrompu. Et il n’est pas étonnant encore qu’à ce jour que beaucoup de personnes non-blanches aient des difficultés à considérer sérieusement ce paramètre, les suprémacistes blancs s’ingéniant à les tromper en permanence, et à leur faire croire que cela est sans danger alors qu’il n’est acte plus dévastateur pour une personne non-blanche que de croire que cela est sans danger. Tant que ce système est en place de tels actes ne servent qu’à faire perdurer une situation inacceptable.
Les suprémacistes blancs s’évertuent à produire de l’éblouissement, continuent de favoriser un climat de fascination sur les personnes non-blanches en les privant de tout afin qu’elles continuent à dépendre d’eux en permanence, un éblouissement qui pour les personnes blanches est synonyme d’aveuglement au point de ne pas voir le danger et finissent pas s’échouer et ce en dépit des apparences. car tant que ce système sera en place il sera pour elles synonyme de condition d’échec dans leurs relations d’avec les personnes blanches un échec du fait de l’existence ‘un système conçu pour le maintenir à l’écart et à distance, dans une boîte.

Non qu’il ne faille pas avoir des relations entre personnes blanches et personnes non-blanches, cela pouvant avoir lieu mais UNIQUEMENT ET SEULEMENT, SI ET SEULEMENT SI cela se tient au sein d’un contexte de JUSTICE, et non dans un Contexte de non-Justice ce qu’est en la circonstance, le système de la suprématie blanche (racisme) pour toute personne non-blanche.

Question : Si ces relations avaient pour objectif de faire en sorte  que disparaisse le racisme alors pourquoi perdure le racisme ?

Réponse : Parce que le racisme (suprématie blanche) est une relation de pouvoir et de domination idéologique de toute personne blanche par devant tour personne non-blanche, et rien d’autre, aussi  avoir des relations sexuelles et ce peu importe la force des sentiments, dans un tel contexte de domination et de pouvoir de personnes blanche sur des personnes non-blanches le contexte idéologique est ce sur quoi s’appuyer pour comprendre, dans un tel contexte un tel acte est inacceptable car cela équivaut à accepter de se laisser violer, et de ne pas considérer la gravité de la situation.

Citation :  » Le Racisme est la forme de Royalisme la plus puissante jamais pensé « . Neely Fuller Jr.

Dans un tel contexte qui est en fait basé sur un format « Royaliste » aucune relation entre personnes blanches et personnes non-blanches n’est et ne sera comme elle se devrait d’être, ce contexte idéologique global et planétaire ne le permet pas, il n’est pas conçu pour cela quoi qu’en pensent les victimes.
Pourquoi ? :
Parce qu’il y a entre ces personnes de grands désaccords du fait de cette guerre idéologique, une guerre qui sert et à servi à dominer et à maltraiter Toutes les personnes non-blanches (rouge, noires, jaune, beige, brunes..), considérées inférieures, à mépriser, et depuis sont maintenues en situation de détention et de dépendance vis à vis des personnes blanches qui se disent ou pas racistes, et ce de manière directe et indirecte  dans tous les domaines d’activité, car l’idéologie qui les gouverne est celle qui gouverne le monde cette idéologie étant la suprématie blanche (Racisme) dont elles sont les prisonniers de guerre.

Par conséquent : Il est nécessaire de mettre en avant de manière prioritaire et ce en permanence pour toute personne non-blanche et blanche, dans son agenda l’élimination totale et définitive du racisme, « business first« , ensuite, une fois ce problème définitivement réglé,  elles pourront alors envisager les relations sexuelles, hors de cette condition ces relations sexuelles ne feront qu’augmenter pour les victimes le degré de confusion, et augmenter le pouvoir de domination des personnes blanches sur ces personnes non-blanches puisque ayant lieu au sein d’un contexte idéologique GLOBAL   qui donne un pouvoir total aux personnes blanches sur les personnes non-blanches.. Nulle personne blanche et nulle personne non-blanche dans un tel contexte ne devrait avoir de relations sexuelles entre elles, car pour la personne blanche cela renforce le système au lieu de l’affaiblir, car elle augment le pouvoir de domination, et pour la personne non-blanche elle augmente sa confusion et sa condition de « subjugation », car augmente l’illusion qui est de lui faire croire que le racisme n’existe plus.  Et c’est que veulent les suprémacistes blancs à savoir faire croire aux victimes que le racisme n’existe pas alors qu’il en est rien. Bien au contraire sa pratique se raffine. Ce n’est rien de personnel cela est de la logique.
Ces relations sont un abus de pouvoir sur les personnes non-blanches. Dans ce système le sexe devrait être la dernière chose à envisager. Il n’est pas sain d’avoir des relations avec une personne qui est en guerre contre vous. Régler tout ce qu’il y a à régler et après peut être envisager le sexe, à ce jour rien ne permet de croire que le problème soit réglé or cela seul compte, que le problème soit réglé une fois pour toutes. Il faut un terrain équilibré, favorable, pour que cela ait lieu. Toute personne blanche avec une personne non-blanche est dans une situation d’abus d’enfant car c’est à cette condition que sont réduites les personnes non-blanches dans ce système qui est à ce jour le sur  le système en place sur l’ensemble de la planète. Cette relation n’est rien d ‘autre qu’une autre forme de conquête.

NB : Le racisme s’exprime sur l’ensemble de la planète 24/7 dans tous les domaines d’activité, il ,n’est pas une activité qui ne soit pas affectée et sous la domination idéologique, la juridiction de ce système pour les personnes non-blanches.

CODIFICATION :
EN TEMPS DE GUERRE PAS DE RELATIONS SEXUELLES AVEC L’ENNEMI.

L’acte sexuel étant extrêmement  sérieux, il devient nécessaire dès lors dans ces conditions de l’aborder sérieusement qui plus est dans un contexte idéologique où toute personne blanche du fait de ce contexte devient de fait suspect, suspect car nul ne peut dire qui parmi elles est ou n’est pas pas raciste alors que le racisme continue à perdurer, à être pratiqué, et s’il l’est il l’est au moins  par une personne blanche sur la planète, et nulle ne sait qui. Le racisme qui est la suprématie blanche est basé sur l’idée de donner TOTAL  pouvoir à toute personne blanche qu’elle le veuille ou pas, pour dominer  de maltraiter de manière directe et indirecte toute personne non-blanche.

Une victime ne peut avoir de relation sexuelles avec son oppresseur, son tortionnaire, avec celui qui le maintient en captivité,  comme un prisonnier ne peut avoir de relations sexuelles avec le gardien, dans ce cas le gardien pratique de l’abus de pouvoir et ce quoi qu’il puisse être avancé pour justifier cela.
Finir par accepter cela pour la victime est la preuve d’un esprit confus, d’une personne qui en oublie sa situation et sa condition. Oublier le contexte est s’exposer à de graves dangers.
Ce système pour toute personne non-blanche est une prison et les gardiens sont toutes les personnes blanches de ce système quelles que soit ce qu’elles disent, seule la disparition totale et définitive de ce système compte et permettra d’envisager de telles relations, un système de JUSTICE ou toute personne sera égale à une autre personne, ce qui en, la circonstance n’est pas le cas.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s