POURQUOI LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE ( RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF ?

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE.  NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

POURQUOI LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE ( RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF ?

Voir et comprendre la vérité de cette situation est le début de la compréhension qui doit amener à comprendre la nécessité et l’urgence de remplacer ce système par un système de justice non pas demain mais maintenant.

Les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux qui dominent les personnes non-blanches/noires de manière mondiale.

Préambule.

Citation : « ce n’est pas parce qu’un esclave a été accepté à manger à la table du maître, ou parce qu’il monte le cheval du maître, que cela ne fait plus de lui un esclave, et/ou annule sa condition d’esclave. » nelly fuller jr

Citation :  « dans une même salle de cours, un élève blanc sera « éduqué », et un élève  noir sera « entraîné ».
«il sera à l’enfant blanc enseigné comment commander et à l’enfant noir il sera enseigné d’être commandé. »
( extrait p 36 racial psychopathic personality and other essays par bobby e wright).

Citation : « il est sain d’accepter  la vérité qui elle ne s’embarrasse pas de sentiments, accepter le diagnostic,  même quand cela fait mal, particulièrement quand cela fait mal. » neely fuller jr

la métaphore du chien.
« lorsque vous avez un chien, cela ne vous empêche nullement de  le nourrir, de lui acheter des vêtements, de lui mettre un collier avec des rubis et des diamants, de le sortir, de le promener, cependant, et cela est une certitude,  vous savez que c’est un chien. Il en est de même dans ce système avec les personnes blanches qui se disent, ou pas racistes, elles savent et ne perdent pas de vue , quoi qu’elles pensent, disent et fassent, ce qu’est une personne non-blanche/noire, et se comportent avec elle d’une certaine manière jusqu’à un certain point, car le  statut, qui dans ce cas est considéré du fait de la couleur de peau, est ce qui définit sa relation avec cette personne non-blanche/noire, dans son système.  »
cette vérité bien que difficile à accepter n’en demeure pas moins vraie ».

Petite histoire : « le cheval sur la plantation fait le beau, il a une nouvelle selle et fait le fier et l’arbore sous le soleil. Il a oublié sa condition, il a oublié qu’il est un cheval, durant cet instant. Pourtant demain il continuera à devoir labourer le champ avec le maître sur le dos, le maître assis sur sa selle toute neuve qui lui évitera d’avoir mal aux fesses. Le cheval lui, malgré sa nouvelle selle et son contentement empli d’illusions de grandeur continuera de souffrir, continuera à devoir s’échiner,  car en vérité sa nouvelle selle n’aura en rien changé sa condition de cheval de somme.
Certains individus à défaut de selle, s’exhibent  avec autre chose. Cependant ils sont encore sur la plantation et labourent, souffrent et s’échinent, le maître, lui, les regarde en souriant de leur stupidité, car regardent les personnes non-blanches s’illusionner et se vanter d’un pouvoir qu’elles ne possèdent nullement. »

Tout ! Que ce soit,  en pensée, parole et action, vraiment tout ce qui est fait, produit et réalisé,  durant l’existence de ce système de manière directe ou indirecte n’ a pour seul et unique but que cela soit produit pour  la gloire et le maintien  de ce système.

Les personnes blanches ne se désolidarisent jamais de leur système.
Elles suivent à la lettre et en toute circonstance, l’idée et la croyance qui y est associée et ce 24/7. Ce qui en fait la religion ( forte croyance appuyée par des actions) la plus puissante au monde.
Elles ne se s’oublient jamais et n’oublient jamais ce que cela signifie pour elles que d’être une personne blanche, elles suivent le plan, à la lettre au millimètre prés. L’applique dans tous les domaines d’activités économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre (conflit) 24/7, à échelle globale. Elles sont très sérieuses avec leur mode,  même lorsqu’elles semblent s’amuser; et ont leur code.

La question est :  cela produit-il un monde de justice ?

*avoir cela à l’esprit est nécessaire pour envisager de produire ce qui est à produire et ce au delà des apparences qui semblent confortables mais ne changent rien aux conditions des victimes qui sont qu’elles le reconnaissent ou pas au centre d’une guerre silencieuse.

Titre :

Pourquoi le système de la suprématie blanche ( racisme) n’est pas un problème d’ordre  affectif ?

Pourquoi ?

◊1◊ parce que ce système n’est pas une question d’affect, d’ordre sentimental,  mais bien de relation de pouvoir dynamique, une guerre déclarée à toute personne classifiée non-blanche du fait de sa couleur de peau, une guerre soutenue par une logique, par une idée, qui est de dominer et de maltraiter ces mêmes personnes non-blanches de manière directe et indirecte.
Une guerre qui dans sa pratique quotidienne est l’usage par la personne blanche d’un ensemble de schémas de pensées, de paroles et d’actions, de schémas de perception et de symboles,  qu’elle utilise ou pas de manière volontaire ou involontaire (consciente/inconsciente)  par habitude,  automatisme, adhésion, envers toute personne non-blanche/noire, schémas ayant pour résultat final et ultime la maintien en place de ce système idéologique et son renforcement, pour assurer une domination qui de fait est de la maltraitance, toute domination impliquant de la maltraitance.

◊2◊ parce qu’il s’agit d’une véritable  guerre idéo-logique qui génère comme effet que les personnes blanches et non-blanches se rencontrent sans que cela ne pose de problèmes en apparence alors que cela est un problème, dans la mesure ou la personne blanche dans ce système est considérée et ce peu importe la relation, peu importe le domaine d’activité, peu importe son âge et peu importe son dit « rang » social, supérieure et en charge de toute personne non-blanche. Cela seul importe du début à la fin de la journée dans leur relation à l’autre. Quoi qu’il arrive c’est cela seul qui compte.

A ce jour la plupart des personnes et ce malgré leurs croyances respectives, qu’elles l’acceptent ou pas, vivent au rythme imposé par le système développé et structuré idéologiquement par les personnes blanches qui croient, pratiquent, et défendent cette idéologie de manière directe et indirecte, ces personnes blanches étant les suprémacistes blancs (hommes racistes et femmes racistes).

Il est à noter qu’une idéologie est une idée du monde et toute idée du monde pour exister doit être projetée sur le réel, et c’est cela qui est mis en place et est pratiqué quotidiennement.
Le monde et l’idée du monde actuel est globalement une fabrication qui repose globalement sur la représentation de la psyché de ces personnes que sont les suprémacistes blancs (racistes) qui partout où il leur arrive de se trouver seul ou en groupe incite et s’arrange pour que leur idée du monde finisse par être celle qui régira l’ensemble des activités des personnes avec lesquelles elles sont en contact.

Une idée du monde qui est avant tout une idée de la représentation qu’ils et elle se font du monde, représentation qui s’appuie sur leur conception, leur idéal. Aussi n’est-il pas étonnant que tout ce qui est produit à ce jour durant l’existence de ce système, est en majeure partie le produit de leur pensée.`

Une pensée qui à y regarder de près vénère la violence, l’animosité et les pensées malsaines. Une pensée qui maintient l’ensemble des personnes non-blanches/noires dans des activités ne requérant aucune approche logique, et les incite à glorifier la stupidité. Les victimes sont nourries et éduquées pour glorifier tout ce qui est stupide, s’amuser se faire du tort, rester en dehors des choses sérieuses.

Une pensée qui produit ce en quoi elles croient, une croyance, qui s’appuie sur des actes pour ne faire une religion. Religion de la violence, de l’animosité et des pensées malsaines.
Une pensée du chaos.
Un individu ne produit que ce en quoi il croit, et tout ce qu’il produira sera le fruit de sa croyance.

◊3◊ parce que une personne blanche est en soi une nation, et ce où qu’elle puisse se trouver, sa nation est liée au fait qu’elle sait ce que cela veut dire d’être une personne blanche dans sa relation avec une personne non-blanche/noire, et ce peu importe la situation, elle sait qu’elle doit être, qu’elle peut être,  elle sait que le système en place en sa faveur système la rend légitime pour être aux commandes et ce en toute impunité de toute personne non-blanche/noire, et ce même si elle veut se dissocier de ce système.

Un suprémaciste blanc (raciste) est une personne blanche qui croit en sa supériorité du fait de sa couleur de peau qu’elle appelle « race », et qui a décidé par et avec ce concept de signer pour ce projet idéologique, d’exercer sur tous les autres individus non-blancs de la planète considérant pour elle que cette couleur de peau est un défaut, une erreur,  un motif , un justificatif qu’il utilise pour dominer et maltraiter ces personnes classifiées non-blanches/noires et ce quelle que soit la forme empruntée et quel que soit le domaine.

Il n’est rien  à ce jour qui ne soit produit sur terre qui ne soit pas influencé par cette pensée, qui est devenue le modèle à suivre. Et ce malgré les dégâts qu’elle provoque quotidiennement.

Mondialisation = suprématie blanche (racisme)
Globalisation = suprématie blanche (racisme)

Pour produire quoi ?

Des termes émanant encore de leurs pensées, et non de celles des victimes.
Les suprémacistes blancs (racistes)  sont ceux qui déterminent, évaluent , définissent ce que sont : l’humanité,  l’homme , la modernité, intelligence, le progrès, le monde….. Des mots qui servent à définir  l’idée que être blanc = être supérieur
= être bon, = être un dieu, celui qui sait ce qu’est et n’est pas. Une idée qui est synonyme de non-justice.
Des mots qui dans leurs fonctions à ce jour ne favorisent réellement aucune justice. Des mots qui lorsqu’ils sont employés induisent d’autorité une définition qui est à leur avantage.
Les victimes se laissant souvent prendre au piège des ces mots qui utilisés permettent de faire la propagande de cette idéologie tout à la gloire de la suprématie blanche.

Les suprémacistes blancs (racistes) sont ceux qui font et défont le monde et les concepts qui définissent les relations des hommes, sans dire que cette relation a pour  but ultime celle de toujours vouloir dominer et maltraiter tout individu non-blanc, maintenu dans l’ignorance par la tromperie et le mensonge.

Les suprémacistes blancs avec leurs victimes disent une chose et en font une autre.

Question : qu’attendre d’autre d’un système conçu pour faire une chose, si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été  conçu ?

Et cette pensée n’est nullement comme il est souvent dit sous forme de propagande une pensée « universelle », elle est surtout  unique car émane est est celle qui émane de la campagne faite depuis de longs siècles par les personnes blanches, les plus puissantes d’entre elles,  qui considèrent que le destin et la gouvernance du monde est de leur ressort, sans tenir compte de l’avis d’autrui,  s’arrangeant pour que l’ensemble des individus de la planète adhèrent de gré ou de force à celle là.
Contraignant les victimes à participer à une entreprise qui contient en son sein une idée, et une croyance  devant générer une  admiration, les voir comme des dieux et des déesses. Et cela en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi n religion, sexe et guerre/contre guerre.

Une pensée qui certes génère des dites avancées technologiques mais fait reculer la qualité des relations entre les individus de la planète qui dans ce système se retrouvent inscrits à participer à un arrangement tragique.

Car :

Chaque personne blanche étant dès son plus jeune âge est éduquée et entraînée à devenir une pièce complètement dédiée à la cause de ce système.

Chaque personne non-blanche(noire)  est éduquée et entraînée à adhérer et ce à son détriment et sans qu’elle le sache et s’en rende compte à  la cause de ce système, à subir domination et maltraitance, de la non-justice.

Une personne blanche durant l’existence dus système de la suprématie blanc (racisme) système à ce jour en place,  dira qu’elle est « boudhiste », « rasta », « libéral », « progressiste », « communiste », « socialiste », …. ces personnes blanches qui croient ou pas en l’idéologie de la suprématie blanche, et ce malgré leurs labels, deviennent pour une raison logique, des « suspects racistes », durant  l’existence de ce système qui est conçu tout à leur gloire, pour elles les personnes blanches, et ce,  qu’elles s’associent, ou veulent se dissocier de leur système. Car nombreuses sont les personnes blanches qui au delà de ces labels pratiquent quotidiennement et de manières silencieuses de manière consciente ou inconsciente le racisme envers toute personne non-blanche (noire) avec laquelle elles sont en contact. Suspects car nul à ce jour ne peut dire qui d’entre elles est ou pas raciste, il n’existe aucune liste officielle qui dit qui d’entre elles est ou pas raciste donc elles sont toutes suspectes avérées ou pas.

L’existence de ce système,  permettant d’affirmer qu’il existe et qu’il est pratiqué,  par au moins une personne blanche en mesure de défendre et de pratiquer cette idéologie, la question est de savoir qui ?

Or à ce jour nul n’est en mesure de savoir parmi les personnes blanches et ce avec précision de qui l’est ou ne l’est pas, d’où la suspicion. Une suspicion logique.

Ce qui crée et favorise une situation au sein de laquelle les victimes globalement ne savent pas ce que qu’est et comment fonctionne ce système qui se veut global, elles ignorent ou sont confuses, et participent à un arrangement tragique.

Il ne s’agit pas de détester les personnes blanches quelles qu’elles soient, mais de disposer de moyens et d’éléments de discernement pour sortir de cette boîte dans laquelle nous nous trouvons enfermés en ce qui concerne la perception de ce problème et des ses mécanismes.
C’est l’idéologie qui est en cause et par extension leur action pour la maintenir.

Les victimes non-blanches (noires), sont éduquées et entraînées à intégrer un mode de pensée, des habitudes, une approche du monde, qui est conçu à faire d’elles des sujets, des servants, des victimes. Elles demeurent confinées à devoir rester en arrière sans qu’elles le perçoivent du fait de la confusion qui est mise en place pour fausser leur lecture.

Un système qui considère que : l’hypocrisie, le mensonge, la violence, la maltraitance, le mépris de la vie d’autrui, la non justice sont à considérer, plutôt que de considérer urgent de produire de la justice.

Un système basé avant tout et surtout sur le mensonge et la confusion. Les suprémacistes blancs (racistes) travestissent, modifient, la vérité, à leur guise, sèment la confusion afin de dominer leurs victimes. Ils ont experts de la manipulation.

Ps : à  ce jour nul individu nul,  personne blanche,  et/ou non-blanche/noire,  ne produit  et n’a produit de justice sur terre, néanmoins les personnes à blâmer à ce jour sont les suprémacistes blancs (racistes) qui sont en charge et ont décidé d’être en charge des affaires de l’ensemble des individus  de la  planète. Ils sont de fait et en raison du pouvoir qu’elles possèdent celles qui seraient le mieux placés pour le faire, apparemment cela ne semble nullement être une priorité. Il semble que celles et ceux qui veulent ne peuvent pas, et celles et ceux qui peuvent ne veulent pas.

Les suprémacistes blancs (racistes) ont compris que la confusion permet de contrôler l’individu aussi pratiquent -ils cela chaque jour, leur monde est avant tout un monde ou dire la vérité n’a pas sa place, et tromper l’autre un principe.

Dans ce monde idéologique les mots servent à tromper les victimes.

Le drame est qu’à ce jour cette idée du monde est celle qui fait le plus recette et ce malgré les dégâts que cela favorise notamment parmi les victimes non-blanches persuadées que rien ne peut être fait, croire que rien en peut être fait est une erreur.

Que faire ?

Chercher à révéler la vérité produire de la justice et favoriser l’harmonie.

VÉRITÉ + JUSTICE + HARMONIE = PAIX

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME). UN SYSTÈME QUI A CE JOUR RÉGIT L’ENSEMBLE DES RELATIONS DES INDIVIDUS BLANCS ET NON-BLANCS/NOIRS DE LA PLANÈTE.

*LA QUALITÉ DES RELATIONS.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 « Personne ne mérite le respect aussi longtemps qu’il prétend être quelque chose qu’il/elle n’est pas ».

Capture d_écran 2018-10-19 à 16.35.09

 » Personne à ce jour n’est la qualité de personne que les personnes se devraient d’être. »

Titre :

LA QUALITÉ DES RELATIONS.

DE LA NÉCESSITÉ D’AVOIR UN CODE

Pourquoi/ Explication : Afin de se prémunir de toute pollution supplémentaire instillé dans ce système idéologique appelé Suprématie Blanche que défendent les hommes et me femmes racistes ceux qui le soutiennent.

Ce Code pour tout individu se devrait de comporter 3 choses liées à la pensée, la parole et l’action, qui auraient pour but principal de redéfinir la qualité de relation que nous souhaitons avoir afin d’éviter tout Conflit et améliorer cette qualité de relation dans ce système. Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit autant que faire se peut et ce de manière constructive en vue de produire de la « JUSTICE .

Penser Dire et  Faire de manière constructive et en vue de produire de la « JUSTICE ».

Capture d’écran 2018-10-19 à 16.29.23.png

Chercher à s’améliorer et à se perfectionner pour un individu est une chose logique, chercher à prouver sa valeur en est une autre car pousse l’individu à se comparer et par extension à nourrir de manière directe ou indirecte l’hostilité, la jalousie, la fascination. Produire de la JUSTICE est chercher à améliorer ses relations à autrui, et dans l’espace occupé en évitant de chercher à se maltraiter soi et à dominer autrui de quelque manière que ce soit par la recherche de l’harmonie et non du chaos/conflit/affrontement. C’est chercher à être CONSTRUCTIF. Être dans une approche de complémentarité plutôt que d’affrontement afin de produire de la JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action.

Les détails font la différence car la plupart du temps la différence se trouve dans les détails en tout ce que nous produisons avec soi et avec autrui. Trop ou pas assez l’équilibre est dans le détail. Avoir en tête en tout ce que nous, pensons, disons et faisons, avec l’intention de produire de la JUSTICE afin d’éviter tout conflit pour soi et autrui sur l’instant et sur les prochains moments et à venir.Devenir son leader, en agissant de la manière la plus constructive en tant qu’individuel faire en sorte que tout fonctionne pour soi et non contre soi Être SA PROPRE Centrale pour soi, ÊTRE son propre poste de commande EN disposant de son CODE ET CE QUEL QUE SOIT L’ENDROIT OÙ QUE PUISSE SE TROUVER L’INDIVIDU.

 * Un CODE est une procédure pour résoudre les problèmes, UNE PROCÉDURE POUR faire les choses qui marchent, et ÉVITER DE faire les choses qui ne marchent pas.étudier ce qui marche de ce qui ne marche pas. COMPRENDRE QUE rien n’est rien de mystérieux ET REPOSE SUR DES LOGIQUES ET DE LA COMPRÉHENSION. FONCTIONNER DE MANIÈRE CONSTRUCTIVE

Penser en avance en prévoyant, anticipant des résultats à venir pour soi et autrui en vue que ceux-ci ne soient pas pour soi et autrui préjudiciables.C’est cela qui est le chaînon manquant chez les personnes non blanches et noires en particulier, devenir de grands penseurs en tout ce qu’elles font. Penser en avance, anticiper pour tout des résultats comme le font tous les grands joueurs d’échecs et tous les grands généraux. Prévoir ses mouvements et ceux de l’autre afin de savoir à l’avance quoi faire et quoi dire, quoi ne pas faire et quoi ne pas dire.

+Arrêter d’être sérieux avec les choses stupides et stupides avec les choses sérieuses.

Utiliser la logique et non l’émotion pour résoudre des problèmes et avoir du discernement.

Utiliser la logique (cause et effet)  pour analyser la situation afin d’éviter d’être influencé par les émotions.

SOYEZ LA PERSONNE LA PLUS COURTOISE EN TOUTES CIRCONSTANCES MÊME FACE À UNE PERSONNE QUI NE L’EST AVEC VOUS, SUIVEZ VOTRE CODE ET NE LAISSEZ PERSONNE VOUS DÉVIER DE VOTRE CODE. ÉVITER DE VOUS LAISSER DIRIGER PAR D’AUTRES Y COMPRIS SUR LE PLAN ÉMOTIONNEL RESTEZ FOCALISÉ.

NE RÉPONDEZ  PAS AUX ATTAQUES VERBALES SAUF POUR POSER UNE QUESTION ( EX :POURQUOI VOUS DITES CE QUE VOUS DITES ? )

 *Sur 10.000000 choses à dire pour chaque situation donnée, dire la meilleure chose constructive à dire.

*Sur 10.000000 choses à faire pour chaque situation donnée, faire la meilleure chose constructive à faire.

 MINIMISEZ LES CONFLITS

*Constructif = Améliorer

*Non-Constructif = Détériore

Raison : Pour un Suprémaciste Blanc/Raciste ce qui compte avant tout est de continuer à dominer et à maltraiter de manière directe (violence verbale ou physique)et indirecte (par les mots qui servent de ferment à favoriser la CONFUSION), toute personne non blanche/noire, et ce quoi qu’elle dise et fasse et exprime et mette en avant pour se définir.

Les personnes non blanches/noires se doivent de comprendre cela et se focaliser sur la production de la JUSTICE dans leur quotidien et ce 24/7 dans toutes leurs relations afin de travailler à éliminer ce problème qui prend sa source dans la relation à l’autre.
Cesser de se vanter de quoi que ce soit car cela est déjà maltraiter l’autre en lui affichant une forme de mépris et ne se focaliser uniquement sur la production de JUSTICE, la Suprématie Blanche/Racisme  est le problème qui altère toutes les relation entre les personnes blanches et non blanche.
Pour se sortir d’une situation il demeure nécessaire de comprendre ce qui génère cette domination, aussi étudier ceux qui la pratiquent pour tenter de déceler ce qui leur permet d’assurer leur domination, pour pouvoir faire en sorte de la faire cesser par la compréhension.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Constructif = Améliore

Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

CESSER DE SE REUNIR POUR SE REUNIR. BRANDIR SA DITE FIERTE N’A JAMAIS ETE UN MOYEN EFFICACE POUR SE PREMUNIR DE LA VIOLENCE QUI EST INFLIGEE A UNE PERSONNE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

CESSER DE SE RÉUNIR POUR SE RÉUNIR. BRANDIR SA DITE FIERTÉ N’A JAMAIS ÉTÉ UN MOYEN EFFICACE POUR SE PRÉMUNIR DE LA VIOLENCE QUI EST INFLIGÉE A UNE PERSONNE.

« Lorsque les suprémacistes blancs se réunissent c’est pour échanger et améliorer leur système, pour discuter de comment ils vont gérer le monde, ils font des plans pour les 20, 30 50, 100 années voire plus à venir. Ils ne fêtent pas pour fêter. Ils se réunissent pour pratiquer la suprématie blanche avant tout. »

Quant aux victimes que sont les personnes non-blanches prises qu’elles sont dans la confusion se devraient de cesser de  se tirer dessus et œuvrer à produire de la Justice, car de ce qui est observé sans se rendre compte elles se font plutôt du tort entre elles du fait qu’elles se trompent de cible.

Par conséquent toutes les personnes non-blanches qui considèrent la nécessité de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de justice se doivent de considérer que toutes les fois qu’elles décident de se réunir cela se doit d’être dans le but de régler des problèmes, de  produire de la justice, d’échanger des vues sur les moyens qui peuvent être mise en place pour initier un processus contre raciste car pour elles cela est la priorité des priorités. Cesser de se réunir pour parader ou s’exhiber et/ou faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes alors qu’elles sont en situation de détention de subjugation et cette situation ‘est en rien une situation agréable et drôle. Cela ne veut pas dire qu’elles n’y prennent pas plaisir mais elles se doivent de considérer le sérieux de ces réunions afin d’éviter de se voir pour se voir ou pour se flatter l’ego ce qui en la circonstance est une perte de temps et d’énergie. Un prisonnier consacre son temps et son énergie à trouver un moyen pour sortir de la prion et surtout de pouvoir rester en dehors de la prison.

Il est à observer que la plupart des personnes non-blanches celles appelées noires, lorsqu’elles se réunissent souvent le font pour avoir un sentiment de dite solidarité, pour se sentir « bien », le font pour se persuader que leur présence en grand nombre prouve qu’elles agissent. Faire cela à savoir se rassembler pour se rassembler et ou manifester de sa dite fierté, n’est et n’a jamais été une arme efficace contre le raciste en la personne du suprémaciste blanc.

Les personnes non-blanches doivent comprendre que se réunir doit servir à faire des plans, et aussi permettre de considérer la nécessité de prendre et de mettre en pratique des mesures vis à vis du problème majeur auquel elles sont confrontées au quotidien, problème qui est inhérent au fait qu’elles évoluent au sein d’un monde dominé par le racisme au travers l’idéologie globale qui est le système de la suprématie blanche pratiqué par toute personne blanche en capacité de le faire, le monde étant dominé par ce seul et unique système.

Car il s’agit en effet pour les personnes non-blanches de prendre des mesures afin de réduire, voire éliminer l’effet de cette idéologie qui à ce jour est puissante, motive, conditionne et éduque directement ou indirectement l’ensemble des personnes blanches comme non-blanches mais pas pour le même résultat.

Pourquoi ?

Parce que ce système est conçu pour favoriser et avantager d’une part et surtout les personnes blanches, qui s’associent ou pas à cette idéologie, et d’autre part est fait pour défavoriser désavantager donc est au détriment de toute personne non-blanche car conçu pour la dominer et la maltraiter.
Et cela se doit d’être compris une fois pour toute pour toute personne non-blanche tant qu’existera ce système, et de fait  se doit de garder sa vigilance au niveau le plus élevé,  face aux « sacrifiés blancs » qui servent à leurrer la lecture du problème pour les personnes non-blanches, car il n’y a pas plus trompeur qu’un suprémaciste blanc, et connaître le contexte et sa condition dans ce contexte est nécessaire.

NB : Les suprémacistes blancs ne se font pas de cadeaux entre eux et pratiquent la non-justice, mais cela n’est rien par rapport à la pratique du racisme vis à vis des personnes non-blanches qui est dans ce contexte l’injustice MAJEURE.

NB : Les suprémacistes blancs agissent en pyromanes et ensuite en pompiers, mettent le feu et attendent d’être appelés à la rescousse alors qu’ils sont ceux qui ont mis le feu. Beaucoup de personnes non-blanches les regardent faire, mais peu voient ce manège. Les suprémacistes blancs sont des experts en matière de tromperie. Ce qui a pour effet de semer une grande confusion parmi les personnes non-blanches qui les rappellent au secours sans se douter qu’elles permettent aux suprémacistes blancs de renforcer leur système en  augmentant la relation de dépendance qu’ils ont longuement et subtilement pris le temps de mettre en place et qui est ce sur quoi ils s’appuient pour contrôler les personnes non-blanches.

Ce système n’est pas conçu à l’avantage des personnes non-blanches. Ce système est conçu pour les maintenir et ce quelque soit le domaine d’activité à rester en situation d’infériorité. Si il ‘était alors pourquoi avoir élaboré le principe de race qui est le racisme qui veuille que soit dominé et maltraité toute personne du fait de sa couleur de peau dès lors classifiée non-blanche ?

En quoi dominer et maltraiter et dominer une personne du fait de sa couleur de peau et ce dans tous les domaines d’activités est-il correct ?
En quoi retarder la progression de personnes du fait de leur couleur de peau en leur faisant croire le contraire est il correct ?

Pourquoi maintenir le RACISME qui est le Système de la Suprématie blanche car il est  l’origine du mal, le véritable responsable.

Aussi clamer et se réunir pour clamer sa fierté, pour les personnes non-blanches (noires) n’est et n’a nullement été une solution efficace face à ce problème et face à ceux qui le maintiennent en place à savoir les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes).
Il est impératif de cesser de favoriser de la socialisation par rassemblement, pour se sentir « bien » et croire que cela est suffisant pour régler un problème. Un problème se règle en cherchant à le comprendre, et en réfléchissant à comment le résoudre, mais nullement en se flattant l’égo, ni en cherchant à se sentir content d’être là pour être là. Ni en cherchant de la reconnaissance.
Encore moins en brandissant un drapeau, car un drapeau ne protège de rien, ni en pensant que le nombre fait la différence, car 10.000 000 personnes sans but sont une proie facile pour une seule personne avisée et ayant un plan. Ce qui est produit est ce qui compte qui est soit constructif soit non-constructif.
Cela seul  est à considérer. Il est question de Résultat.

Aussi il est urgent de faire des plans, il est urgent d’envisager une autre culture. Envisager de se rencontrer uniquement si ce qui sera dit et fait sera constructif, autrement s’éviter soigneusement. Changer le rapport à l’autre en changeant de logiciel. Car avec ce logiciel nul individu ne pourra avoir de relations de qualité, il n’est pas conçu pour cela, il est conçu pour nourrir le chaos en prétextant le dit progrès.
Le seul progrès qui vaille est que le monde soit dominé par une idéologie de la JUSTICE, non du Racisme. Soit le racisme existe soit il n’existe pas il n’y pas d’entre deux.

Se réunir pour échanger et discuter mais aussi pour prendre des mesures afin qu’à la fin de la discussion que chacun, chacune, définisse sa  ligne de conduite, son code,  qui lui permettra dans son quotidien d’améliorer sa relation à l’autre et ainsi produire de la JUSTICE, afin d’opposer à cette idéologie qui est un poison de l’antidote.

1 Régler des problèmes sans en créer d’autres.
2 Minimiser les contacts non constructifs.
3 Fonctionner en mode constructif.
4 Suivre la logique et non les personnes ( les personnes font des erreurs), la logique elle est cause et effet.
5 Révéler la vérité et cesser l’hypocrisie.

Les personnes non-blanches et les personnes blanches doivent revoir et en détail tout ce qui leur a été enseigné, et ce quel que soit le domaine d’activité, au sein de ce système afin de considérer l’urgence qu’il faille sa disparition totale et définitive, car tant que ce système qui est le système de la suprématie blanche (racisme) rien ne sera en place, rien ne sera là où il se devrait d’être.
Quoi qu’il y a à faire si cela ne produit pas de JUSTICE est une réelle perte de temps et d’énergie.

Car il est question de la QUALITÉ DE LA RELATION, il est question de JUSTICE, ce que ne favorise nullement ce système basé sur l’hypocrisie, mensonge, la tromperie, et la violence.
Un système qui est conçu pour produire de l’animosité, et des pensées malsaines, intoxiquant tous les individus de la planète, les rendant hostiles les unes par rapport aux autres, un système qui empoisonne les corps et les esprits. Un système qui prône la violence comme premier principe de relation et qui en fait l’apologie sous toutes les formes possibles et inimaginables. Favorisant la politique du plus fort sur le plus faible, et s’appuyant sur leur idée que cela est propre à l’homme, si tant est que cette définition de l’homme est celle qui leur convient pour justifier de leurs exactions. Ces personnes savent tromper et usent de stratagèmes pour cacher la vérité.

Cet antidote ayant pour nom la production de la JUSTICE qui est l’élimination totale et définitive  du système de la suprématie blanche qui est le racisme qui est un système basé sur l’injustice.

Car le système de la suprématie blanche est le véritable problème, il est celui car est à l’origine de tous les problèmes quotidiens, car ce système valide l’idée que du fait de votre couleur de peau que vous soyez casés, classifiés et donc devez subir un certain type de traitement. Un système qui fonctionne sur une forme royaliste qui veuille que les personnes blanches dans ce système soient considérées être et devant être au dessus de toutes les personnes non-blanches, qu’elles règnent en roi, à la limite se considèrent des Dieux, se veulent suprêmes, car arrivent à sanctifier, à canoniser, s’octroient le pouvoir de fabriquer des « saints », ce qui est censé être octroyé aux Dieux selon ce qui est admis et non du fait des hommes, à moins que nou sayons été informés correctement et cela devient d’office douteux.

Attention ! Les victimes se doivent de se méfier des suggestions des dits libéraux racistes qui semblent attractives, mais qui sont conçus fonctionnellement à indirectement faire en sorte que les personnes non-blanches rendent de meilleurs service à la Suprématie Blanche.

Les victimes se doivent de se méfier des encouragements et des formes diverses de divertissements qui leurs sont fournis durant l’existence de ce système et qui n’ont d’autres but que de les détourner de l’essentiel, et des choses sérieuses, comme l’économie, la politique, l’éducation etc … de la part des dits libéraux racistes.

Les victimes se doivent de se méfier de tout ce que proposent les dits libéraux racistes et des suprémacistes blancs car quoi qui soit proposé cela n’est pas conçu pour faire disparaitre ce système mais plutôt le maintenir et le renforcer.

Les personnes non-blanches classifiées noires certes peuvent se réunir oui ! Mais en connaissance de cause, en sachant que l’objectif et pour favoriser l’émergence d’une nouvelle culture, en ayant connaissance du contexte au sein duquel elles évoluent et ce que cela implique.
Une culture qui prônera la  résolution des problèmes sans chercher  chercher à en créer d’autres, une culture qui ne nourrira pas l’affrontement systèmatique mais la minimisation des conflits. Une culture quiaura pour but de faire en sorte que nul individu ne s rtrouve à être maltraité de quelque manière que ce soit. Une culture qui banira l’épreuve de force et les bras de fers permanents entre les individus.

Cettenouvelle culture  se devra d’être différente de celle que produit le système de la suprématie blanche qui  produit et promotionne, propage une culture du conflit, de la violence, de l’affrontement, du rabaissement. Qui éduque les individus de la planète à la renforcer en participant à faire de même et à s’inspirer de ce modèle pour en faire une norme et le rendre « normal ». Il n’y a rien de « normal »‘ à chercher à maltraiter qui que ce soit et sous quelque forme que ce soit. Il n’y a rien de normal à promotionner le meutre gratuit, la violence, car c’est cela que donne à suivre ce système au point d’empoisonner les individus de la planète. Un suprémaciste blanc (raciste) souffle le chaud et le froid. Il ne dit pas la vérité et quand il la dit il sait que celle ci n’est pas écoutée. Un suprémaciste blanc est très habile, et il attend de ses vicitmes qu’elles tombent dans le piège qui est qu’elles finissent pas se nuire entre elles sans se rendre compte qu’ils sont ceux qui les guident et les incitent à se nuire.

Quand une personne veut quelque chose elle le demande mais ne l’exige pas, exiger est contrraindre, contraindre est forcer forcer est maltraiter, et c’est cela qui est admis et accepté dans ce monde avec ce modèle, puisque c’estainsi que ce modèle fonctionne.
Il n’y a riend e juste à forcer autrui à faire une chose contre sa volonté cela est anti-justice, or c’est cette idée qui à ce jour est prônée et propagée au sein du système de la suprématie blanche. Un système au sein duquel il est qustion de tolérance alors que les upramacistes blancs sont les personnes les plus intolérantes, car ne supportent pas le fait que d’autres personnes puissent être leur égaux, surtout et à plus forete raison si ces personnes sont non-blanches.

La misère, le chômage, les pollutions,  etc tous ces fléaux ont vu le jour au sein de ce seul et unique système et ce malgré les dits progrès dits scientifiques qui ont aussi contribué à favoriser d’autres fléaux, car ne tenant pas compte de la JUSTICE systématiquement.

LES PERSONNES NON-BLANCHES SURTOUT CELLES CLASSIFIÉES NOIRES SE DOIVENT D’AVOIR UN PLAN DE VOL QUI PRENNE EN COMPTE LES CAUSES ET LES EFFETS A SAVOIR SUIVRE UNE LOGIQUE AU BUT CONSTRUCTIF ET PRODUCTEUR DE JUSTICE.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com/

ATTIRER L’ATTENTION

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche et ce durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) et quelles que soient le domaine et l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera là ou il se devrait être, car ces relations  ne servent qu’à une seule et unique chose qui est de donner encore plus de force  au système de la suprématie blanche, les suprémacistes blancs ayant cela à l’esprit 24/7 quoi qu’ils fassent et où qu’ils se trouvent. Cela ne doit nullement faire l’objet d’un oubli pour les victimes et ce peu importe les apparences.

Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice, dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter et cela tant qu’existera ce système. De ce fait ces relations sont d’office hypocrites et artificielles et ce peu importe ce qu’en disent les protagonistes, le contexte idéologique ne permet nullement qu’ile n soit autrement.

IMPORTANT : Quoi que fassent les suprémacistes blancs l’est uniquement  pour aider à renforcer leur système et ce même quand cela n’y semble pas en surface, et ce quel que soit le domaine d’activité, avec eux il faut rester sur ses gardes en permanence. Les victimes doivent assumer cette suspicion du fait de leur condition de victime dans ce système qui pour elles est une prison.

 Titre :

ATTIRER L’ATTENTION.

Quel est l’intérêt de faire un effort délibéré pour attirer l’attention ?

Pourquoi chercher à attirer l’attention ?

Afin d’accomplir quoi ?

Quel est le message qui est envoyé dans cette recherche de vouloir attirer l’attention ?

Attirer l’attention quand ? Pour quoi ? Pour qui ?

Qu’est supposé faire la personne qui reçoit le message envoyé par cette recherche d’attention ?

Maintenant que tu as mon attention que suis je supposé faire ? Maintenant quoi ?

Pour quel résultat ?

Aussi la personne qui cherche à attirer l’attention se doit d’expliquer pourquoi elle fait ce qu’elle fait, et en détail.

Il y a logiquement et nécessairement une raison pour que cette personne ou qui que ce soit fasse ce qu’elle fasse.
La question est de savoir dans quel but et pour produire quoi ?

Attirer l’attention,  est ce que cela règle le problème qui est d’éliminer le système de la suprématie blanche pour de la production de Justice ? Si oui comment ? Si non pourquoi ?

Dans un tel contexte idéologique les personnes non-blanches se devraient de cesser de participer à servir d’objet de divertissement en s’affichant de manière ostentatoire alors que ces affichages ne règlent pas le problème, ni ne les protège de subir les préjudices que ce système produit et est conçu à produire contre elles. Si cela était vrai alors cela se saurait déjà. Elles se devraient de cesser de rechercher à attirer l’attention.

Elles ne doivent nullement perdre de temps et d’énergie à chercher à se divertir et à se distraire, la situation, qui pour elles est un guerre, nécessite une attention particulière, d’un autre ordre, qui est celle de se focaliser sur la résolution à échelle individuelle de ce problème, en faisant quoi ?

En cessant de chercher à attirer l’attention sur elles, en minimisant le temps et l’énergie  à rechercher de l’attention des uns et des autres si cela n’a pas de but constructif. Durant la guerre toute l’effort produit et ce peu importe la manière se doit d’être fait pour que cesse la guerre, rien d’autre en compte. C’est cela et cela seulement qui est important, rien d’autre ne l’est, tout autre chose passe en second plan et ce tant que la guerre n’est pas terminée. Aussi la production de Justice en la circonstance pour les personnes non-blanches quoi qu’elles fassent doit être ce sur quoi elles se doivent de concentrer tous leurs efforts jours et nuit et quels que soient le domaine d’activité, cela est une priorité, la priorité des priorité.

Ne doivent elles se voir et se rencontrer que pour : Réparer, construire, améliorer ce qui nécessite de l’être et ce pour des choses ayant un résultat constructif, pour échanger des opinions, des idées,  sur les possibles solutions et mesures à prendre pour aider à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de Justice. Cela est la priorité des priorités.
Avoir un plan en détail minute par minute, pour se rencontrer afin de régler des problèmes sans en créer d’autres. Et ne se concentrer que sur le problème car il n’est pas ici question d’en faire une affaire personnelle. Il ne s’agit pas de sauver sa petite personne mais d régler un problème global et cela chacun y participant à sa mesure. Comprendre que toutes et tous sont concernées et que toutes et tous font face au même problème et ce même s’il n’apparait ainsi pour tous, ce contexte est ce sur quoi se focaliser.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

Il est nécessaire de se poser des questions, aider les personnes en posant des questions qui les feront réfléchir.

Comment procéder pour avancer ?

Toute personne non-blanche se doit de  se confectionner et de pratiquer un CODE, contenant un ensemble de mesures sur-mesure, personnalisé, selon elle et conçu pour elle,  des mesures sur de choses à  faire et à ne pas faire, de choses à dire et à ne pas dire et qui fonctionne pour elle de la manière la plus constructive possible et ce en toute circonstance. Ce CODE devant fonctionner pour les aider et non les nuire en toutes circonstances et ce dans tous les domaines d’activités 24/7, fonctionner pour elle et non contre elle : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte. Apprendre à agir de manière CODIFIÉE.

Car les suprémacistes blancs (Hommes et femmes racistes) ont un code et ce code est conçu pour maintenir le système de la suprématie blanche (Racisme) et a ce jour ce code est le plus abouti qui puisse exister car à ce jour nul n’a réussi à le faire disparaitre. Ce code est un poison et un antidote serait un code contre raciste. Un poison car est un cancer pour les hommes en ce qui concerne leurs relations car empoisonnées qu’elles sont par cette idéologie destructrice.

Toute personne non-blanche se doit de considérer cette condition sérieusement et ce quelle que soit sa position au sein de ce système, elle est un(e) prisonnier(ère) de guerre peu importe ses titres, ses médailles, ses diplômes, car cela ne change rien à sa condition, elle demeure une victime dans ce système c, sa couleur de peau fait d’elle une cible désignée, et ce tant qu’existe ce système, elle peut avoir le sentiment de ne pas en subir les effets mais ce sentiment n’est qu’une illusion.
Aussi se doivent d’avancer intelligemment et en silence. Apprendre à résister de manière intelligente en cessant de s’agiter, considérer le fait de changer de mode et de méthode tout en persistant à vouloir sortir de cette prison et à l’éroder jusqu’à a sa disparition totale. Régler des problèmes sans en créer d’autres, être ne mode résolution de problèmes, agir de manière constructive en permanence entre elles et avec les personnes blanches qui se disent ou pas racistes, éviter de nourrir l’hostilité car c’est de cela que se nourrit ce système par conséquent agir de la sorte ne fera que le renforcer plutôt que de l’affaiblir.

NB : Les personnes qui travaillent dans la publicité comprennent cela, car  elles font un travail au sein duquel il leur est demandé d’attirer l’attention d’un public, « client » en vue de vendre un produit, une idée. Et les suprémacistes blancs font de même car ils attirent l’attention de personnes non-blanches afin de les détourner de ce qui est à produire à savoir produire de la JUSTICE, ils les attirent en les éblouissant. En les incitant à s’amuser, à se distraire à les pousser les uns contre les autres, à se dépenser dans des activités non-constructives tout en leur faisant croire que cela leur est d’une grande utilité et constructif alors qu’il en est rien. En les illusionnant. Car à ce jour quoi qui soit fait par les suprémaciste blancs et ce même avec les victimes  l’est afin de maintenir et l’augmenter, le rendre plus puissant, renforcer  leur système, non le faire disparaitre.

Par conséquent la priorité est de régler ce problème une fois pour toute , non attendre car la JUSTICE c’est maintenant et pas demain.

IL Y  A A REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE DANS NOS ACTIONS INDIVIDUELLES À TOUS SUR UNE BASE QUOTIDIENNE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com