CESSER DE SE REUNIR POUR SE REUNIR. BRANDIR SA DITE FIERTE N’A JAMAIS ETE UN MOYEN EFFICACE POUR SE PREMUNIR DE LA VIOLENCE QUI EST INFLIGEE A UNE PERSONNE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

CESSER DE SE RÉUNIR POUR SE RÉUNIR. BRANDIR SA DITE FIERTÉ N’A JAMAIS ÉTÉ UN MOYEN EFFICACE POUR SE PRÉMUNIR DE LA VIOLENCE QUI EST INFLIGÉE A UNE PERSONNE.

« Lorsque les suprémacistes blancs se réunissent c’est pour échanger et améliorer leur système, pour discuter de comment ils vont gérer le monde, ils font des plans pour les 20, 30 50, 100 années voire plus à venir. Ils ne fêtent pas pour fêter. Ils se réunissent pour pratiquer la suprématie blanche avant tout. »

Quant aux victimes que sont les personnes non-blanches prises qu’elles sont dans la confusion se devraient de cesser de  se tirer dessus et œuvrer à produire de la Justice, car de ce qui est observé sans se rendre compte elles se font plutôt du tort entre elles du fait qu’elles se trompent de cible.

Par conséquent toutes les personnes non-blanches qui considèrent la nécessité de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de justice se doivent de considérer que toutes les fois qu’elles décident de se réunir cela se doit d’être dans le but de régler des problèmes, de  produire de la justice, d’échanger des vues sur les moyens qui peuvent être mise en place pour initier un processus contre raciste car pour elles cela est la priorité des priorités. Cesser de se réunir pour parader ou s’exhiber et/ou faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes alors qu’elles sont en situation de détention de subjugation et cette situation ‘est en rien une situation agréable et drôle. Cela ne veut pas dire qu’elles n’y prennent pas plaisir mais elles se doivent de considérer le sérieux de ces réunions afin d’éviter de se voir pour se voir ou pour se flatter l’ego ce qui en la circonstance est une perte de temps et d’énergie. Un prisonnier consacre son temps et son énergie à trouver un moyen pour sortir de la prion et surtout de pouvoir rester en dehors de la prison.

Il est à observer que la plupart des personnes non-blanches celles appelées noires, lorsqu’elles se réunissent souvent le font pour avoir un sentiment de dite solidarité, pour se sentir « bien », le font pour se persuader que leur présence en grand nombre prouve qu’elles agissent. Faire cela à savoir se rassembler pour se rassembler et ou manifester de sa dite fierté, n’est et n’a jamais été une arme efficace contre le raciste en la personne du suprémaciste blanc.

Les personnes non-blanches doivent comprendre que se réunir doit servir à faire des plans, et aussi permettre de considérer la nécessité de prendre et de mettre en pratique des mesures vis à vis du problème majeur auquel elles sont confrontées au quotidien, problème qui est inhérent au fait qu’elles évoluent au sein d’un monde dominé par le racisme au travers l’idéologie globale qui est le système de la suprématie blanche pratiqué par toute personne blanche en capacité de le faire, le monde étant dominé par ce seul et unique système.

Car il s’agit en effet pour les personnes non-blanches de prendre des mesures afin de réduire, voire éliminer l’effet de cette idéologie qui à ce jour est puissante, motive, conditionne et éduque directement ou indirectement l’ensemble des personnes blanches comme non-blanches mais pas pour le même résultat.

Pourquoi ?

Parce que ce système est conçu pour favoriser et avantager d’une part et surtout les personnes blanches, qui s’associent ou pas à cette idéologie, et d’autre part est fait pour défavoriser désavantager donc est au détriment de toute personne non-blanche car conçu pour la dominer et la maltraiter.
Et cela se doit d’être compris une fois pour toute pour toute personne non-blanche tant qu’existera ce système, et de fait  se doit de garder sa vigilance au niveau le plus élevé,  face aux « sacrifiés blancs » qui servent à leurrer la lecture du problème pour les personnes non-blanches, car il n’y a pas plus trompeur qu’un suprémaciste blanc, et connaître le contexte et sa condition dans ce contexte est nécessaire.

NB : Les suprémacistes blancs ne se font pas de cadeaux entre eux et pratiquent la non-justice, mais cela n’est rien par rapport à la pratique du racisme vis à vis des personnes non-blanches qui est dans ce contexte l’injustice MAJEURE.

NB : Les suprémacistes blancs agissent en pyromanes et ensuite en pompiers, mettent le feu et attendent d’être appelés à la rescousse alors qu’ils sont ceux qui ont mis le feu. Beaucoup de personnes non-blanches les regardent faire, mais peu voient ce manège. Les suprémacistes blancs sont des experts en matière de tromperie. Ce qui a pour effet de semer une grande confusion parmi les personnes non-blanches qui les rappellent au secours sans se douter qu’elles permettent aux suprémacistes blancs de renforcer leur système en  augmentant la relation de dépendance qu’ils ont longuement et subtilement pris le temps de mettre en place et qui est ce sur quoi ils s’appuient pour contrôler les personnes non-blanches.

Ce système n’est pas conçu à l’avantage des personnes non-blanches. Ce système est conçu pour les maintenir et ce quelque soit le domaine d’activité à rester en situation d’infériorité. Si il ‘était alors pourquoi avoir élaboré le principe de race qui est le racisme qui veuille que soit dominé et maltraité toute personne du fait de sa couleur de peau dès lors classifiée non-blanche ?

En quoi dominer et maltraiter et dominer une personne du fait de sa couleur de peau et ce dans tous les domaines d’activités est-il correct ?
En quoi retarder la progression de personnes du fait de leur couleur de peau en leur faisant croire le contraire est il correct ?

Pourquoi maintenir le RACISME qui est le Système de la Suprématie blanche car il est  l’origine du mal, le véritable responsable.

Aussi clamer et se réunir pour clamer sa fierté, pour les personnes non-blanches (noires) n’est et n’a nullement été une solution efficace face à ce problème et face à ceux qui le maintiennent en place à savoir les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes).
Il est impératif de cesser de favoriser de la socialisation par rassemblement, pour se sentir « bien » et croire que cela est suffisant pour régler un problème. Un problème se règle en cherchant à le comprendre, et en réfléchissant à comment le résoudre, mais nullement en se flattant l’égo, ni en cherchant à se sentir content d’être là pour être là. Ni en cherchant de la reconnaissance.
Encore moins en brandissant un drapeau, car un drapeau ne protège de rien, ni en pensant que le nombre fait la différence, car 10.000 000 personnes sans but sont une proie facile pour une seule personne avisée et ayant un plan. Ce qui est produit est ce qui compte qui est soit constructif soit non-constructif.
Cela seul  est à considérer. Il est question de Résultat.

Aussi il est urgent de faire des plans, il est urgent d’envisager une autre culture. Envisager de se rencontrer uniquement si ce qui sera dit et fait sera constructif, autrement s’éviter soigneusement. Changer le rapport à l’autre en changeant de logiciel. Car avec ce logiciel nul individu ne pourra avoir de relations de qualité, il n’est pas conçu pour cela, il est conçu pour nourrir le chaos en prétextant le dit progrès.
Le seul progrès qui vaille est que le monde soit dominé par une idéologie de la JUSTICE, non du Racisme. Soit le racisme existe soit il n’existe pas il n’y pas d’entre deux.

Se réunir pour échanger et discuter mais aussi pour prendre des mesures afin qu’à la fin de la discussion que chacun, chacune, définisse sa  ligne de conduite, son code,  qui lui permettra dans son quotidien d’améliorer sa relation à l’autre et ainsi produire de la JUSTICE, afin d’opposer à cette idéologie qui est un poison de l’antidote.

1 Régler des problèmes sans en créer d’autres.
2 Minimiser les contacts non constructifs.
3 Fonctionner en mode constructif.
4 Suivre la logique et non les personnes ( les personnes font des erreurs), la logique elle est cause et effet.
5 Révéler la vérité et cesser l’hypocrisie.

Les personnes non-blanches et les personnes blanches doivent revoir et en détail tout ce qui leur a été enseigné, et ce quel que soit le domaine d’activité, au sein de ce système afin de considérer l’urgence qu’il faille sa disparition totale et définitive, car tant que ce système qui est le système de la suprématie blanche (racisme) rien ne sera en place, rien ne sera là où il se devrait d’être.
Quoi qu’il y a à faire si cela ne produit pas de JUSTICE est une réelle perte de temps et d’énergie.

Car il est question de la QUALITÉ DE LA RELATION, il est question de JUSTICE, ce que ne favorise nullement ce système basé sur l’hypocrisie, mensonge, la tromperie, et la violence.
Un système qui est conçu pour produire de l’animosité, et des pensées malsaines, intoxiquant tous les individus de la planète, les rendant hostiles les unes par rapport aux autres, un système qui empoisonne les corps et les esprits. Un système qui prône la violence comme premier principe de relation et qui en fait l’apologie sous toutes les formes possibles et inimaginables. Favorisant la politique du plus fort sur le plus faible, et s’appuyant sur leur idée que cela est propre à l’homme, si tant est que cette définition de l’homme est celle qui leur convient pour justifier de leurs exactions. Ces personnes savent tromper et usent de stratagèmes pour cacher la vérité.

Cet antidote ayant pour nom la production de la JUSTICE qui est l’élimination totale et définitive  du système de la suprématie blanche qui est le racisme qui est un système basé sur l’injustice.

Car le système de la suprématie blanche est le véritable problème, il est celui car est à l’origine de tous les problèmes quotidiens, car ce système valide l’idée que du fait de votre couleur de peau que vous soyez casés, classifiés et donc devez subir un certain type de traitement. Un système qui fonctionne sur une forme royaliste qui veuille que les personnes blanches dans ce système soient considérées être et devant être au dessus de toutes les personnes non-blanches, qu’elles règnent en roi, à la limite se considèrent des Dieux, se veulent suprêmes, car arrivent à sanctifier, à canoniser, s’octroient le pouvoir de fabriquer des « saints », ce qui est censé être octroyé aux Dieux selon ce qui est admis et non du fait des hommes, à moins que nou sayons été informés correctement et cela devient d’office douteux.

Attention ! Les victimes se doivent de se méfier des suggestions des dits libéraux racistes qui semblent attractives, mais qui sont conçus fonctionnellement à indirectement faire en sorte que les personnes non-blanches rendent de meilleurs service à la Suprématie Blanche.

Les victimes se doivent de se méfier des encouragements et des formes diverses de divertissements qui leurs sont fournis durant l’existence de ce système et qui n’ont d’autres but que de les détourner de l’essentiel, et des choses sérieuses, comme l’économie, la politique, l’éducation etc … de la part des dits libéraux racistes.

Les victimes se doivent de se méfier de tout ce que proposent les dits libéraux racistes et des suprémacistes blancs car quoi qui soit proposé cela n’est pas conçu pour faire disparaitre ce système mais plutôt le maintenir et le renforcer.

Les personnes non-blanches classifiées noires certes peuvent se réunir oui ! Mais en connaissance de cause, en sachant que l’objectif et pour favoriser l’émergence d’une nouvelle culture, en ayant connaissance du contexte au sein duquel elles évoluent et ce que cela implique.
Une culture qui prônera la  résolution des problèmes sans chercher  chercher à en créer d’autres, une culture qui ne nourrira pas l’affrontement systèmatique mais la minimisation des conflits. Une culture quiaura pour but de faire en sorte que nul individu ne s rtrouve à être maltraité de quelque manière que ce soit. Une culture qui banira l’épreuve de force et les bras de fers permanents entre les individus.

Cettenouvelle culture  se devra d’être différente de celle que produit le système de la suprématie blanche qui  produit et promotionne, propage une culture du conflit, de la violence, de l’affrontement, du rabaissement. Qui éduque les individus de la planète à la renforcer en participant à faire de même et à s’inspirer de ce modèle pour en faire une norme et le rendre « normal ». Il n’y a rien de « normal »‘ à chercher à maltraiter qui que ce soit et sous quelque forme que ce soit. Il n’y a rien de normal à promotionner le meutre gratuit, la violence, car c’est cela que donne à suivre ce système au point d’empoisonner les individus de la planète. Un suprémaciste blanc (raciste) souffle le chaud et le froid. Il ne dit pas la vérité et quand il la dit il sait que celle ci n’est pas écoutée. Un suprémaciste blanc est très habile, et il attend de ses vicitmes qu’elles tombent dans le piège qui est qu’elles finissent pas se nuire entre elles sans se rendre compte qu’ils sont ceux qui les guident et les incitent à se nuire.

Quand une personne veut quelque chose elle le demande mais ne l’exige pas, exiger est contrraindre, contraindre est forcer forcer est maltraiter, et c’est cela qui est admis et accepté dans ce monde avec ce modèle, puisque c’estainsi que ce modèle fonctionne.
Il n’y a riend e juste à forcer autrui à faire une chose contre sa volonté cela est anti-justice, or c’est cette idée qui à ce jour est prônée et propagée au sein du système de la suprématie blanche. Un système au sein duquel il est qustion de tolérance alors que les upramacistes blancs sont les personnes les plus intolérantes, car ne supportent pas le fait que d’autres personnes puissent être leur égaux, surtout et à plus forete raison si ces personnes sont non-blanches.

La misère, le chômage, les pollutions,  etc tous ces fléaux ont vu le jour au sein de ce seul et unique système et ce malgré les dits progrès dits scientifiques qui ont aussi contribué à favoriser d’autres fléaux, car ne tenant pas compte de la JUSTICE systématiquement.

LES PERSONNES NON-BLANCHES SURTOUT CELLES CLASSIFIÉES NOIRES SE DOIVENT D’AVOIR UN PLAN DE VOL QUI PRENNE EN COMPTE LES CAUSES ET LES EFFETS A SAVOIR SUIVRE UNE LOGIQUE AU BUT CONSTRUCTIF ET PRODUCTEUR DE JUSTICE.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’actions est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité. La religion n’ayant rien à voir avec l’idée de « Dieu ».

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s