IL N’Y A PAS À ÊTRE FIER DE PARLER UNE LANGUE, CE QUI COMPTE C’EST LA PRODUCTION DE JUSTICE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

IL N’Y A PAS À ÊTRE FIER DE PARLER UNE LANGUE, CE QUI COMPTE C’EST LA PRODUCTION DE JUSTICE.

text-to-speech-fonctionnement.jpg

Citation : « Tant que  le Racisme existe, quoi qui soit dit, ou fait , par les personnes, qui n’ a pas pour intention à aider à éliminer le Racisme, et aider à produire de la justice, est  perte de temps/énergie ». Neely Fuller Jr

Parler  est le propre de tout entité dotée de la capacité de la parole,  parler est un moyen mais n’est pas le seul qui existe dans l’univers connu pour « communiquer » entrer en contact, se manifester et manifester de son existence. Le son est ce qui précède la parole et le son est dans l’univers, tout est son, tout est vibration.

L’homme n’a pas inventé le son, tout au plus l’a t’il arrangé mais il en est nullement le « créateur » car le son n’est pas du fait de l’homme le son est le fait du son et ce peu importe l’entité.

La langue, le langage, utiliser pour parler, s’exprimer, communiquer est un outil, un moyen, comme il en existe d’autre tels l’écriture, le dessin, etc….

Restons sur la fonction de la dite langue, du dit langage oral ou émanant des cordes vocales, non pas l’organe qui permette cela,  restons sur le fait de pouvoir se servir de la parole comme outil, car cet organe qui est la langue est un comme outil qui nous est donné à la naissance pour avoir une fonction précise.

La question n’étant pas tant le fait de s’exprimer mais plutôt s’exprimer afin d’accomplir quoi ?

Outil oui afin d’accomplir quoi ?
Parler pour dire quoi ?

Afin d’accomplir quoi ?

Et pour quel  résultat constructif ?

Fier de parler une langue pour produire quoi ?

Citation : « Aucune personne n’est la qualité de personne que les personnes se devraient d’être ». Neely Fuller Jr

Trop souvent un grand nombre de personnes blanches et non-blanches affichent de la fierté pour leur dite langue, s’en glorifient

Or à ce jour aucune langue parlée et ce quelle qu’elle soit et qui plus est durant l’existence du système de la suprématie n’a réussie à remplacer ce système y compris en terme langagier par un système de JUSTICE bien au contraire.

Par conséquent être fier de parler une langue et ce quelle qu’elle soit qui ne serve pas à remplacer le système de la suprématie Blanche(Racisme) par un système de JUSTICE n’ est que perte de temps et d’énergie.

POURQUOI ?
Ce qu’il faut comprendre c’est que quelle que soit la langue parlée par les individus de la planète et à plus forte raison par les victimes, ces langues, pour un suprémaciste blanc cela lui est égal et ce tant que cela ne remet pas en question son système, d’ailleurs il s’arrange pour  que les les victimes utilisent son langage pour soutenir son système plutôt que de l’utiliser à des fins qui pourraient servir à faire disparaitre son système. Aussi il est nécessaire d’inventer de nouveaux mots un langage de JUSTICE, et où se vantent, mais se vanter d’une chose qui n’est en rien un frein à ce système, ni qui ne serve pas à le faire disparaitre n’est pas une manière logique de contrer le système, comme disent certains ‘it does not rock the boat ».

Or c’est là que tout se joue.  L’ensemble des personnes non-blanches de la planète se doivent de comprendre la nécessite de produire un langage contre-raciste basé sur des principes qui aident à produire de la JUSTICE.

Cette langue et ce quelle que  soit la manière et la forme utilisée, devrait servir à produire de l’antidote ce qui implique qu’elle ne serve définitivement nullement à nourrir  :

L’hypocrisie.
Le mensonge.
La tromperie.
Les insultes.
Les commérages.
Le mépris.
La médisance.
La jalousie.
L’envie.
Les faux témoignages.
La délation.
Inciter à la haine.
Inciter au meurtre.

Que le langage, la langue utilisée pour s’exprimer avec autrui contiennent des ferment de JUSTICE, de vérité, d’équilibre, qu’elle soit un antidote à l’hostilité, un antidote contre le mensonge et l’hypocrisie, qu’elle révèle ce qui doit l’être, précise ce qui doit l’être, qu’elle ne maltraite pas et qu’elle aide celui qui besoin d’aide le plus et ce de la manière la plus constructive. Qu’elle serve à générer des relations saines et non servir à nuire à quiconque.

Qu’elle ne soit pas un outil qui cherche à renforcer le fait de maltraiter et de dominer quiconque. Les personnes non-blanches quelle que soit le langage utilisé pour communiquer entrer elles et pour être en contacte avec autrui se doivent de comprendre que la langue est un outil et que l’utiliser pour pratiquer la JUSTICE est la chose la plus important à favoriser, la chose essentielle, et qu’en tirer fierté n’est pas une fin en soi, il n’y pas à être fier de parler un langue comme il n’y a pas à être fier de sa couleur de peau. Ce qu’il y a à faire est compte tenu de l’importance du problème auquel elles font face est de produire de la JUSTICE,  car c’est cela qui est à produire avant tout et ce quelle que soit la dite langue.

Faire en sorte de décroitre le nombre de circonstances dans lesquelles les personnes non-blanches probablement s’engagent que ce soit en parole et action et qui promeuvent des résultats non-constructifs tels les commérages, l’exhibition, la jalousie etc….. Éviter de chercher à léser et nuire quiconque, faire en sorte qu’il serve à régler des problèmes sans en créer d’autres.

Être fier de sa lange alors qu’elles n’ont rien à voir avec le fait de posséder une langue car qui leur a donné l’organe qui leur permet de « parler » ?
Qu’ont elles accompli pour cela ? Quelle est leur responsabilité dans l’existence de cet organe dont ils se vantent de ce à quoi il sert ?

« Je parle  sioux, je parle  cherokee, je parle créole OK et puis quoi « ?
Les suprémacistes blancs ne se préoccupent que d’une chose qui est qu’en dépit de la langue parlée ils s’assurent de maintenir en détention et en état de domination l’ensemble de personnes non-blanches.

Tout ce que font les suprémacistes blancs renforce le système de la suprématie blanche et les victimes feraient bien d’avoir cela à l’esprit.

Il ne s’agit pas de remettre en question le langage mais de ce à quoi il est utilisé compte tenu du contexte au sein duquel s’inscrit celui ci et plus particulièrement pour les victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches.

Dans la mesure où pour un suprémaciste blanc il n’existe qu’une seule et unique lange qui est la langue de la suprématie blanche il n’y a aucune autre langue qui compte pour lui, rien d’autre que cela n’a de l’importance, et il en est ainsi pour tout pour lui seul son système compte et nul autre.
Un suprémaciste blanc vous dira tout et son contraire pour vous tromper et asseoir sa domination, car seul compte pour lui du début à la fin de la journée qu’il soit aux commandes, c’est la seule chose qui compte pour lui et quelle que soit la langue qu’il utilisera celle ci sera toujours dominée par la pensée suprémaciste blanche. Ils vous diront même des mensonges si cela est nécessaire, ce qui pour les victimes que sont les personnes non-blanches est à considérer sérieusement. Ils vous diront même comment ont été grands vos ancêtres et le diront même à d’autres personnes blanches.
La question demeure avoir dit cela a-il mis fin au système de la suprématie blanche ?

Un suprémaciste blanc vous dira tout et son contraire pour vous pour vous flatter il fera tour pour vous étudier et ainsi découvrir vos faiblesses, sachant que cette flatterie aura pour effet de faire baisser la garde des victimes pour l’affaiblir, en abuser, la dominer et la maltraiter encore plus.

A ce jour il n’y a à être fier de rien,  et ce qu’il s’agisse des personnes blanches comme des personnes non-blanches.

*Qu’il s’agisse des personnes blanches car ne font manifestement rien pour mettre fin, que disparaisse le système de la suprématie blanche (racisme) dans sa globalité, car comment se fait il qu’il existe et perdure encore malgré ce qui est dit.

*Qu’il s’agisse des personnes non-blanches du fait de leur condition de victimes dans ce système et dont toute fierté affichée ne leur est nullement une aide efficace et réelle pour  se prémunir et se protéger des effets dévastateurs du système de la suprématie blanche. Un prisonnier qui affiche de la fierté n’en demeure pas moins prisonnier et  à la merci de celui et celle qui le maintient en prison, cette fierté ne le protège de rien et est un illusion, un cache misère, qui plutôt que de l’aider à regarder la vérité en face le maintien dans le rêve, ce qui là encore ne peut l’aider à quitter réellement sa condition.

C’est de cela qu’il est réellement question.  Il est question de faire disparaitre une fois pour toute et véritablement la prison. Il est question de faire disparaitre ce système pour le remplacer par un système de JUSTICE.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s